Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -46%
OPPO Reno 4 Z – 5G 128 Go – 8 Go de RAM
Voir le deal
203 €

Partagez
 

 A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pourquoi pas ?
Aucun rang assigné


Type : A peu près sûre du I mais alors le reste...
Age : 33
Lieu : Paris
Inscription : 03/11/2019
Messages : 9

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 01:44

Bonjour (ou plutôt bonsoir) Wink

Comme mentionné dans mon message de présentation, je suis présentement en train d'essayer d'identifier mon type MBTI et... plus je cherche, moins je trouve  affraid  (mais c'est normal apparemment Lol )
D'ailleurs je ne sais pas trop par où commencer pour expliquer tout ça, et je vois des fonctions partout quoi que je fasse/dise maintenant, c'est un peu perturbant What a Face

Pour récapituler (et paraphraser mon premier message sur ce forum), depuis que je connais le MBTI et passé le "test" sur différents sites, j'ai obtenu principalement ISFJ comme typage, parfois IN(S)FP, et en en parlant récemment avec une amie j'ai aussi trouvé le INFJ qui collerait bien (sans savoir que c'était le type le plus rare).
Si je n'ai que très peu de doutes sur mon côté introverti, la distinction entre les autres fonctions me laisse pour le moins désemparée ; j'ai beau connaître un peu la théorie (importance de la place de chacune dans le stack, nécessité d'identifier les axes dominants...), en pratique c'est une autre paire de manches et j'ai juste envie de cocher "mais ça dépend du conteeexte Pleureur " à chaque question des tests (ce qui, j'en ai bien conscience, peut être un bon critère pour dire que je serais plutôt P que J ?)

Pour poser le contexte (plus ou moins) brièvement : je pense que le mot qui revient le plus souvent pour me décrire est "calme", "posée", voire "réservée", "sérieuse"... ce qui est certes vrai (je déteste me faire remarquer pour rien, même si je n'hésite pas à donner un avis tranché si on me le demande ou si la situation l'exige), mais en même temps ça m'horripile d'être réduite à cette étiquette de petite fille modèle, je ressens des émotions souvent très fortes (mais je les cache bien silly ) et je peux être très bavarde, ironique, exubérante même avec mes (très) proches !

En fait plus j'y pense plus je vois mon côté réservé comme de la "fainéantise sociale" : je ne suis pas super fan du small talk mais quand je ne peux pas y couper, je préfère lancer les gens sur leur sujet de prédilection comme ça je n'ai pas à parler moi-même... et comme je déteste le conflit, le fait de ne pas parler très souvent réduit souvent les risques qu'on me prenne à partie (même si j'ai un don pour attirer les personnes pénibles qui veulent que je prenne parti ou arbitre leurs disputes (()) ). Le problème c'est que mon côté "confidente" fait que je suis très appréciée par beaucoup de monde, du coup mon cercle social s'élargit beaucoup trop vite à mon goût et je suis maintenant en pleine panique car j'ai tout le temps des personnes qui veulent me voir/parler/boire un verre/m'inviter chez elles/sortir ensemble et je n'arrive plus à suivre What a Face

Si je me retrouve beaucoup dans le profil INFJ (grande réceptivité aux émotions brutes des autres, volonté d'apaiser les conflits, hypersensibilité aux stimuli extérieurs, sensation d'être ailleurs tout le temps...) c'est notamment ce dernier aspect ("surcharge" sociale, et aussi le fait que, ami.es proches, copine et famille mises à part, je ne m'intéresse pas trop à la vie des gens en fait, la plupart du temps je fais juste la conversation pour être polie et meubler le silence, mais comme j'ai l'air d'écouter et que je retiens certains détails, ça fait plus qu'illusion pale ), couplé à ma grande perplexité face à la fonction Ni-dom (je suis à mon sens tout sauf mystique et visionnaire, donc à moins que ça englobe d'autres aspects de ma personnalité je ne vois pas du tout ce que ça fait là alors que "holistiquement" le reste du profil me parle bien) qui font que je doute beaucoup de mon typage INFJ. (Ce paragraphe contient beaucoup trop de parenthèses, désolée).

Du coup je me suis intéressée au profil INFP qui pour le coup me correspondrait pas mal aussi (surtout le côté "live and let live" (ma devise est "ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse")), mais je n'arrive pas à savoir si je suis plus P que J (et surtout ce qui relève de l'inné ou de l'acquis sur cette fonction chez moi) : pour reprendre des questions croisées dans d'autres posts sur cette dichotomie P/J, en cas d'imprévu (annulation de train par exemple), ma première réaction va être "bon ok c'est chiant mais c'est comme ça, qu'est-ce que je peux faire concrètement pour résoudre le problème de mon côté ?" (idem pour les imprévus au boulot, je suis très adaptable et ouvertes aux suggestions dans l'organisation d'une conférence par exemple). Dans la même veine, je suis TRES bordélique chez moi, avec parfois une certaine logique (mes bouquins sont plus ou moins classés par langue/thème/auteur, idem pour ma boîte mail où j'attribue une couleur/catégorie à chaque mail entrant), parfois pas du tout (j'essaie de compenser en me forçant à ranger mes bijoux, chargeurs, clés de l'appart... toujours au même endroit, mais je sens que c'est vraiment un mécanisme de compensation pour ma propre survie).
Cependant mon côté J fait souvent son apparition aussi : j'aime savoir à quoi m'attendre quand je m'embarque dans un projet (même si je vais souvent dire oui de toute façon parce que je sais pas dire non Blasé ), j'ai souvent un avis assez tranché sur pas mal de questions (surtout quand ça concerne les sujets que je maîtrise et/ou qui me tiennent à coeur), et rien ne m'horripile plus que de passer 106 ans à débattre du choix du resto où on va fêter l'anniversaire d'un collègue à midi ohmondieu

Pour le reste (j'essaie d'abréger car ce message est déjà beaucoup trop long lunette ), j'ai l'impression d'être un paradoxe ambulant : je suis à la fois dans la lune et très attentive aux détails, plutôt sensible à la logique des choses mais tellement anxieuse de ne pas heurter les gens que du coup je prends pas mal de décisions basées sur les sentiments (ceux des autres mais aussi les miens, vu que je ne veux pas blesser les autres), assez idéaliste mais aussi pragmatique (et tristement consciente des limitations de notre société), ouverte d'esprit et réceptive au changement mais parfois persuadée de détenir la Vérité (ou en tout cas je suis très "Saint Thomas", je ne crois que ce que je vois/expérimente/comprends par moi-même), peu inclinée à parler de la pluie et du beau temps mais pas portée non plus sur les questions trop abstraites ou philosophiques... bref, je suis complètement perdue donc si vous avez des pistes pour m'aider à démêler cet écheveau, je suis toute ouïe ! love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 02:22

La structure de ton texte fait très J et la façon dont tu énonces les choses fait très introverti. Le IXFJ ne fait pas de doute.
Qu'est-ce qui pourrait faire Si chez toi ? Pour Ni, tu l'as déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 10:26

Pourquoi pas? a écrit:
Comme mentionné dans mon message de présentation, je suis présentement en train d'essayer d'identifier mon type MBTI et... plus je cherche, moins je trouve affraid (mais c'est normal apparemment Lol )
Tutafé Solennel
Personality Hacker (Antonia et Joel, approche didactique mais pas simpliste et très intéressante) parle d'ailleurs de "best-fit type", le type qui correspond le mieux parmi les 16 (partant du principe qu'on trouvera toujours des éléments divergents par rapport au type en question). On peut d'ailleurs essayer de compléter le tableau avec des modèles complémentaires, qui peuvent expliquer et nuancer ces divergences (ennéagramme, spirale dynamique, etc.)

Pour ton typage, en partant de ce que tu mentionnes, on voit qu'on peut tirer un fil (on verra ce que ça démêle)...
- Si tu es IxFP, c'est que tu as Fi-dom, et les fonctions de perception équilibrées
- Si tu es IxFJ, c'est que tu as une fonction dominante de perception, et des fonctions de jugement équilibrées (avec une prépondérance pour le F malgré tout)
--> a priori, dans quel cas te situerais-tu?

Du point de vue extérieur, le fait même que tu aies fait cette sélection, avec un doute sur l'axe N/S mais a priori pas de doute sur le F, donne l'impression que tu serais plus équilibrée sur les perceptions, et donc Fi-dom (IxFP donc). MAIS ce n'est qu'une hypothèse à tester et vérifier.

T'es-tu aussi intéressée au modèle Objective Personality? Il est intéressant dans le sens où il met en avant l'usage naturel (et pas en "loop diabolique") de la dominante avec la tertiaire (ce qui pourrait être le Fi-dom + Si-ter, qui aurait donné à Kers cette impression "J" chez toi, par la structuration et le côté posé).
On a aussi quelques cas d' ISxJ/INFP sur ce forum (Caféine et homo sapiens, notamment) qui ont fait beaucoup d'allers-retours entre ces 2 possibilités avant de finalement opter pour SJ (la team SJ cool et sympa qu'on aime, et pas les caricatures absurdement rigides dépeintes dans les descriptions de types).

Autre différence fondamentale entre tes différentes hypothèses: Fi vs Fe. Visiblement, tu as du mal à trancher entre ces deux-là, est-ce que tu peux nous en dire plus?

Pourquoi pas? a écrit:
Pour le reste (j'essaie d'abréger car ce message est déjà beaucoup trop long lunette ), j'ai l'impression d'être un paradoxe ambulant : je suis à la fois dans la lune et très attentive aux détails, plutôt sensible à la logique des choses mais tellement anxieuse de ne pas heurter les gens que du coup je prends pas mal de décisions basées sur les sentiments (ceux des autres mais aussi les miens, vu que je ne veux pas blesser les autres), assez idéaliste mais aussi pragmatique (et tristement consciente des limitations de notre société), ouverte d'esprit et réceptive au changement mais parfois persuadée de détenir la Vérité (ou en tout cas je suis très "Saint Thomas", je ne crois que ce que je vois/expérimente/comprends par moi-même), peu inclinée à parler de la pluie et du beau temps mais pas portée non plus sur les questions trop abstraites ou philosophiques... bref, je suis complètement perdue donc si vous avez des pistes pour m'aider à démêler cet écheveau, je suis toute ouïe !
En gros, ça fait de toi quelqu'un d'absolument équilibré Speed Au piiiire, si tu ne parviens pas à trancher de façon catégorique, c'est que ton fonctionnement cognitif n'est pas spécialisé au point de te poser problème au quotidien ou dans tes relations avec les autres. Que demander de plus? Speed
(A moins que tu n'aies quand même une épine dans le pieds... quelle épine ce serait, selon toi?)

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi pas ?
Aucun rang assigné


Type : A peu près sûre du I mais alors le reste...
Age : 33
Lieu : Paris
Inscription : 03/11/2019
Messages : 9

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 10:48

Merci pour ta réponse, Kers Wink Peux-tu préciser ce que tu entends par "fait très J", et aussi pourquoi tu me vois plutôt F que T ? (Pour info, si ça peut aider je viens de réaliser que mes pavés partent un peu dans tous les sens mais que je remonte ajouter des précisions ou des exemples dans tout le texte u fur et à mesure que ça me revient en tête  Lol )

Pour le côté Si, je suis quelqu'un d'assez nostalgique (j'ai pleuré étant gamine car mes parents avaient vendu la voiture familiale pour en racheter une autre  lunette) et plutôt attachée aux traditions, mais pas à tout prix non plus : par exemple j'aimais beaucoup aller à la messe de Noël étant petite, mais j'ai aussi vite compris que j'étais athée et je trouverais ça complètement hypocrite de continuer à y aller, même si ça me fait rater un beau moment en famille.
Au boulot, je ne vais pas voir l'intérêt de changer une façon de faire éprouvée si elle reste efficace et facile à comprendre pour tout le monde, en revanche je vais vite voir si un système ou protocole arrive à ses limites et qu'il faut l'améliorer le changer.

Après il y a des situations où je ne sais pas trop si c'est Ni ou Si qui entre en jeu : toujours au boulot par exemple, on utilise un certain outil (pas super "sexy" mais simple à prendre en main et qui a fait ses preuves), et il y a quelques années mes collègues dev ont décidé de développer en parallèle un monstre de guerre qui ferait tout plus vite et mieux. Sur le principe je comprenais bien leur envie de faire bouger les choses mais j'étais dubitative (voire très pessimiste) sur le devenir du bouzin et spoiler alert, 2 ans et des brouettes plus tard l'outil initial fonctionne toujours alors que l'autre truc est en train de devenir une usine à gaz géante qui stresse tout le monde. Du coup je m'interroge : mon pressentiment était-il dû à un Ni surpuissant qui a tout de suite senti que ça n'allait pas le faire ( Drama Queen ), ou à un Si de compétition qui ne croyait qu'en ce qui marchait à un instant T ?

Une autre chose qui pourrait me faire pencher pour Si-dom est cet extrait trouvé en ligne sur une page dédiée à cette fonction :
personalityjunkie.com a écrit:
An excellent example of the irrational element of Introverted Sensing can be found in the book, The Woman Who Can’t Forget. There, the author explains her uncanny ability to accurately recall the details of each and every day of her life, including related historical dates and events. While her powers of memory are undoubtedly unprecedented, what is most telling with regard to her Si is that fact that she cannot control it. She reports feeling great frustration because her mind is constantly replaying memories in a random fashion, despite her best efforts to eliminate them and focus on the present.
Cette citation m'a particulièrement marquée car j'ai remarqué que cela m'arrive très fréquemment d'avoir des "flashs" random de souvenirs (souvent des lieux où je suis allée des années plus tôt), sans aucun rapport avec ce que je suis en train de faire, c'est super perturbant même si je les oublie après quelques secondes  Cyclope heureux

En fait ce qui me turlupine, c'est plus l'impression générale que j'associe à chaque profil : je me trompe sans doute mais j'ai l'impression que les ISFJ (et INFJ dans une moindre mesure) sont vus comme des personnes très ordonnées voire maniaques, "le travail d'abord les loisirs ensuite", très planificatrices... alors que je fonctionne de façon beaucoup plus aléatoire : j'ai une affinité proche de zéro pour les corvées bassement matérielles du genre passer le balai ou nettoyer la salle de bains (je le fais quand même hein, mais pas forcément à la fréquence idéale et il faut que je sois vraiiiment motivée ou obligée pour le faire What a Face ), je hais cordialement la mode et le shopping donc je m'habille toujours plus ou moins de la même façon sans beaucoup de considérations pour le dress-code requis (je peux faire un effort pour les grandes cérémonies mais ça s'arrête à peu près là) et surtout j'ai une énorme tendance à procrastiner tout et n'importe quoi, y compris les choses que j'aime faire (je donne l'impression d'être productive en continu au boulot parce que je garde en réserve des petites tâches pas prise de tête pour quand je ne suis pas motivée, mais il faut que je sois vraiment concentrée et dans les bonnes dispositions mentales pour attaquer les "gros morceaux").

C'est un peu pareil sur le plan moral/politique : j'ai envie d'aider la Terre entière mais si je pouvais le faire à distance, ça serait mieux, et si je donne déjà à pas mal d'assos, je me sens ultra-coupable de ne pas aider plus en donnant de mon temps mais je sais que ça finirait en burn-out (j'ai déjà tenté , je me suis fait refourguer LE truc que personne ne voulait faire, j'ai galéré comme pas permis pour essayer de le finir alors que j'avais pas le temps et des consignes contradictoires, et j'ai fini par démissionner du CA de l'asso en question sans finir le truc tellement ça m'a stressée alors que j'étais déjà sous l'eau au boulot)

D'une façon générale, je me perçois comme trop "indépendante" pour être IxFJ mais comme je ne le "prouve" pas vraiment dans les faits (même si intérieurement je suis en mode "mais laissez-moi tranquille par pitié"), sans doute est-ce du wishful thinking de ma part...
Ah et j'ai des hobbies assez spéciaux aussi (je ne sais pas à quel point c'est intéressant pour le typage), j'adore étudier les petites bêtes (surtout insectes et araignées) et je peux passer des week-ends à disséquer des pelotes de chouettes pour faire des analyses comparatives de ce qu'elles contiennent  Very Happy (là je retrouve assez le côté "défenseur des opprimés" des INFP parce que c'est clairement le traitement injuste subi par les bestioles qui m'a fait m'y intéresser, puis consacrer mes études et mon boulot actuel à ce sujet Chevalier ) (Et puis j'avoue que j'aime bien avoir ces intérêts assez atypiques et montrer que les filles aussi peuvent être intéressées par les Sciences, les insectes, la photo naturaliste... zut quoi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi pas ?
Aucun rang assigné


Type : A peu près sûre du I mais alors le reste...
Age : 33
Lieu : Paris
Inscription : 03/11/2019
Messages : 9

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 11:33

Désolée Mamy Mougeot, j'ai mis 3 plombes à rédiger ma réponse à Kers du coup ton post est arrivé entre-temps  Very Happy Merci beaucoup pour ta réponse, je vais essayer de répondre à tes questions ci-dessous !  love

@Mamy Mougeot a écrit:
Pour ton typage, en partant de ce que tu mentionnes, on voit qu'on peut tirer un fil (on verra ce que ça démêle)...
- Si tu es IxFP, c'est que tu as Fi-dom, et les fonctions de perception équilibrées
- Si tu es IxFJ, c'est que tu as une fonction dominante de perception, et des fonctions de jugement équilibrées (avec une prépondérance pour le F malgré tout)
--> a priori, dans quel cas te situerais-tu?
Je crois que c'est ça qui me "confusionne" le plus, je n'arrive pas à trancher pour ma fonction dominante  No En toute objectivité*, je ne me retrouve pas vraiment dans Ni-dom car je suis plus detail-oriented que "big picture", même si j'ai l'impression d'avoir beaucoup élargi ma vision des choses et des concepts depuis quelques années (typiquement si un collègue me demande de relire un mail, je vais d'abord corriger les fautes de frappe et d'orthographe avant de regarder le fond, mais je suis également capable de faire des remarques constructives "inédites" sur un projet parce que je me serai mise à la place des futurs utilisateurs, ce que mes collègues ne font pas forcément).

Entre Si et Fi, mon coeur balance : d'un côté j'ai envie que les choses soient bien faites et je ne fais souvent confiance qu'à moi-même pour que ça soit fait comme je veux (j'ai beaucoup de mal à déléguer par exemple, mais je me soigne), de l'autre je pense être malgré tout très ouverte aux points de vue externes, je me (re)mets facilement en question ou à la place des autres, bref je suis pas contrariante (sauf si ça va à l'encontre de mes valeurs ou de la façon de faire que je trouve objectivement être la plus logique/efficace)

* tiens, c'est aussi une de mes hantises ça, être perçue comme trop subjective alors que j'essaie - le plus agréablement possible - de toujours donner un avis objectif même si ça me donne le mauvais rôle


@Mamy Mougeot a écrit:

T'es-tu aussi intéressée au modèle Objective Personality? Il est intéressant dans le sens où il met en avant l'usage naturel (et pas en "loop diabolique") de la dominante avec la tertiaire (ce qui pourrait être le Fi-dom + Si-ter, qui aurait donné à Kers cette impression "J" chez toi, par la structuration et le côté posé).
On a aussi quelques cas d' ISxJ/INFP sur ce forum (Caféine et homo sapiens, notamment) qui ont fait beaucoup d'allers-retours entre ces 2 possibilités avant de finalement opter pour SJ (la team SJ cool et sympa qu'on aime, et pas les caricatures absurdement rigides dépeintes dans les descriptions de types).
Merci pour le lien, je n'avais pas encore entendu parler de ce modèle et je vais essayer de comprendre comment ça marche !  Wink
Et c'est drôle parce que j'ai justement consulté le sujet de homo sapiens juste avant de m'inscrire hier soir, je me reconnais énormément dans ses interrogations et ses hésitations  Very Happy

@Mamy Mougeot a écrit:

Autre différence fondamentale entre tes différentes hypothèses: Fi vs Fe. Visiblement, tu as du mal à trancher entre ces deux-là, est-ce que tu peux nous en dire plus?

En gros, ça fait de toi quelqu'un d'absolument équilibré Speed Au piiiire, si tu ne parviens pas à trancher de façon catégorique, c'est que ton fonctionnement cognitif n'est pas spécialisé au point de te poser problème au quotidien ou dans tes relations avec les autres. Que demander de plus? Speed
(A moins que tu n'aies quand même une épine dans le pieds... quelle épine ce serait, selon toi?)
Fi vs Fe : c'est là que le bât blesse (again) : je me reconnais(sais) énormément dans le Fe-aux des INFJ car je hais viscéralement le conflit et je me retrouve souvent à jouer le casque bleu au bureau (où j'ai affaire à des personnalités très affirmées et pas très compatibles entre elles, dira-ton), et comme je suis très sensible aux émotions des autres (je vais savoir tout de suite si c'est le moment ou pas de poser une question à ma cheffe un peu soupe-au-lait, je comprends qu'il y a un conflit en cours même si je n'ai pas assisté à ce qui l'a provoqué, et de manière générale je suis hyper-perceptive des signaux non-verbaux de stress ou colère), ça me vide de mon énergie à vitesse grand V. Cependant, si j'interviens souvent pour apaiser la situation, c'est paradoxalement de façon très égoïste pour ne plus ressentir cette ambiance négative, pas forcément pour que les personnes impliquées aillent mieux intrinsèquement Embarassed
E règle générale, j'ai plus l'impression d'être tournée vers moi-même et mon code de valeurs (et je vais vite mépriser - silencieusement - les personnes qui n'y adhèrent pas), mais je ne suis pas intransigeante non plus et je me retrouve souvent à faire des compromis même si ça me coûte intérieurement (notamment pour apaiser des conflits ou ne pas en commencer, je passe souvent en mode "oui oui cause toujours" avec les personnes qui cherchent à m'imposer leurs opinions, tout simplement parce que je trouve qu'elles ne valent pas la peine que je leur fasse part de mes arguments  Drama Queen)

Et merci pour ton dernier paragraphe love C'est vraiment que finalement je n'ai pas d'urgence ou de besoin particulier à trouver mon type là maintenant tout de suite, c'est juste que ça m'a déjà fait du bien de lire des témoignages d'autres personnes (blogs INFJ par exemple quand je pensais avoir ce profil) et de voir comment ils ou elles réagissent à des situations que je peux vivre aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 11:56

"Merci pour ta réponse, Kers Wink Peux-tu préciser ce que tu entends par "fait très J", et aussi pourquoi tu me vois plutôt F que T ? (Pour info, si ça peut aider je viens de réaliser que mes pavés partent un peu dans tous les sens mais que je remonte ajouter des précisions ou des exemples dans tout le texte u fur et à mesure que ça me revient en tête  Lol )"

J'ai l'impression que tu as nettement réfléchie à la structure de ton texte, à ce que tu voulais dire (ou pas ) ,rien ne me semble spontané.
Pour ce qui d'une préférence T ,si on reste sur IXXJ ,j'ai du mal à te penser Te  (surtout ISTJ). Cependant au vue de ton pseudo j'avais envisagé du Ne (plutôt INTP ).La façon dont tu énonces  ta préférence pour la logique et ta volonté d'essayer de pas heurter la sensibilité d'autrui par rapport à ça peut laisser penser à un axe Ti-Fe ou Fe-Ti (Ti est suffisamment développé pour dire à Fe "Les autres c'est bien mais méfie  toi quand même).De plus ,tu sembles assez théorique (surtout quand tu parles de ta prémonition concernant je sais plus quoi).

Dans ce que tu dis ,je ne vois pas spécialement de Fi.
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 13:24

Je pense que tu peux remplir ta demande d'adhésion à la team ISxJ-cool (ouais, même s'ils sont cool, il y a un peu de paperasse clown ) et rejoindre homo sapiens et Caféine Vieux cow boy On n'a pas encore réussi à emboiter toutes les pièces mais il commence à y avoir un sacré pattern.

Quant tu dis:
Citation :
* tiens, c'est aussi une de mes hantises ça, être perçue comme trop subjective alors que j'essaie - le plus agréablement possible - de toujours donner un avis objectif même si ça me donne le mauvais rôle
Hantise? Le terme a été pesé ou est excessif? Est-ce que tu parviens à équilibrer cet aspect "objectif/subjectif"? Est-ce que ça te demande bcp d'effort? Plus que de devoir jongler entre les faits et ce qu'ils représentent?
Sans parler de trancher sur ta dominante, tu dois quand même sentir qu'il y a un axe avec lequel tu as un peu plus de difficulté que l'autre, non? Il y a une image que j'aime bien: celle de la vision binoculaire (les 2 yeux droit devant soi, qui regardent à peu près la même image, à peine décalée, ce qui permet de voir en 3D) et l'amblyopie (imagine chez un animal les yeux de chaque côté de la face, qui regardent une moitié de la réalité - corollaire à des fins didactiques: le cerveau ne peut pas joindre directement ces 2 images, donc il faut passer de l'une à l'autre alternativement, gymnastique fatigante - on finit par avoir une oeil "préféré", celui activé par défaut).
--> c'est toujours aussi difficile pour toi d'attribuer un type de vision à chacun de tes axes?

Concernant Fi/Fe, si tu as du mal à trancher, et étant donné que son pendant sera obligatoirement Te/Ti, reconnais-tu plus facilement Te ou Ti chez toi?
Tu dis:
Citation :
la façon de faire que je trouve objectivement être la plus logique/efficace
Logique? Ou efficace? Quels sont tes critères de logique/efficacité?

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi pas ?
Aucun rang assigné


Type : A peu près sûre du I mais alors le reste...
Age : 33
Lieu : Paris
Inscription : 03/11/2019
Messages : 9

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 15:19

Merci encore à tous les deux de vous intéresser à mon cas !  Very Happy

Kers a écrit:
J'ai l'impression que tu as nettement réfléchie à la structure de ton texte, à ce que tu voulais dire (ou pas ) ,rien ne me semble spontané.
Oui et non : comme mentionné plus haut (ou dans mon post de présentation, je ne sais plus), je ne savais pas trop par où commencer et j'ai plutôt l'impression d'avoir déversé tout ce que je voulais dire en vrac, et d'avoir réorganisé après. Cependant le fait même de réorganiser indique en effet un certain perfectionnisme, ou en tout cas un désir d'être la plus claire et explicite possible (chose que j'applique tous les jours au boulot, je travaille dans le support technique/conseil aux chercheurs et on me dit souvent que mes réponses aux questions sont claires et structurées)


Kers a écrit:
Pour ce qui d'une préférence T ,si on reste sur IXXJ ,j'ai du mal à te penser Te  (surtout ISTJ). Cependant au vue de ton pseudo j'avais envisagé du Ne (plutôt INTP ).La façon dont tu énonces  ta préférence pour la logique et ta volonté d'essayer de pas heurter la sensibilité d'autrui par rapport à ça peut laisser penser à un axe Ti-Fe ou Fe-Ti (Ti est suffisamment développé pour dire à Fe "Les autres c'est bien mais méfie  toi quand même).De plus ,tu sembles assez théorique (surtout quand tu parles de ta prémonition concernant je sais plus quoi).

Dans ce que tu dis ,je ne vois pas spécialement de Fi.
Merci pour ces précisions ! Je reste un peu perdue devant ces possibilités, je crois que j'ai encore du travail de débroussaillage à faire pour mieux comprendre le fonctionnement des fonctions ( lunette ) en fonction (re  lunette ) de leur place dans le stack (ce qui me frustre beaucoup c'est de n'avoir aucune idée d'où je me situe sur certains aspects par rapport à la "moyenne théorique" de la population : j'ai l'impression de ne pas avoir trop d'imagination "pure" et de ne pas bien comprendre les concepts trop abstraits mais en même temps je suis assez créative quand il s'agit d'inventer des histoires (le plus souvent basées sur des personnages/concepts existants quand même), je pratique beaucoup de travaux créatifs et artistiques (dessin, linogravure, photo... mais là encore représentant des choses concrètes, pas des concepts abstraits), et mon pragmatisme se base à la fois sur les détails et sur le projet dans son ensemble

@Mamy Mougeot a écrit:
Je pense que tu peux remplir ta demande d'adhésion à la team ISxJ-cool (ouais, même s'ils sont cool, il y a un peu de paperasse clown ) et rejoindre homo sapiens et Caféine Vieux cow boy  On n'a pas encore réussi à emboiter toutes les pièces mais il commence à y avoir un sacré pattern.
Contente de voir que c'est au moins clair pour quelqu'un !  Lol  love (Et c'est chouette de voir qu'il existe un club des IsxJ-cool, ça change des clichés qu'on peut lire sur ces deux profils ^^)

@Mamy Mougeot a écrit:
Quant tu dis:
Citation :
* tiens, c'est aussi une de mes hantises ça, être perçue comme trop subjective alors que j'essaie - le plus agréablement possible - de toujours donner un avis objectif même si ça me donne le mauvais rôle
Hantise? Le terme a été pesé ou est excessif? Est-ce que tu parviens à équilibrer cet aspect "objectif/subjectif"? Est-ce que ça te demande bcp d'effort? Plus que de devoir jongler entre les faits et ce qu'ils représentent?
Le terme est sans doute un peu exagéré mais honnêtement je prendrais très mal le fait qu'on me dise "non mais ton avis ne compte pas/n'est pas recevable, tu es biaisée sur ce point" alors que je mets un point d'honneur à être impartiale (je disais plus haut que je dois souvent résoudre des conflits dans mon entourage, et je le fais en présentant les choses de façon neutre, factuelle ou en reformulant la position de la personne A que la personne B n'a a l'évidence pas comprise ou interprété de travers (et je me permets de dire ça car c'est quasi-systématique que la personne A valide ma reformulation de ses propos)(la personne A n'étant pas toujours la même hein)).
D'ailleurs je n'hésite pas à remettre en question les avis ou ordres de mes supérieurs si j'estime que c'est injuste ou incomplet, de manière générale j'ai un sens de l'(in)justice très développé, ce qui m'amène à être assez intransigeante sur certains sujets comme les inégalités sociales, sexuelles, raciales... (je sais que j'ai dit plus haut que je pouvais ne pas l'être, ça dépend si je sens que la personne en face de moi est de bonne foi/peut être convaincue de changer d'avis ou si c'est un troll/personne campée sur ses positions, pour résumer), du moment que j'ai des faits pour soutenir ce que je dis (études, sondages fiables, données empiriques...)

@Mamy Mougeot a écrit:

Sans parler de trancher sur ta dominante, tu dois quand même sentir qu'il y a un axe avec lequel tu as un peu plus de difficulté que l'autre, non? Il y a une image que j'aime bien: celle de la vision binoculaire (les 2 yeux droit devant soi, qui regardent à peu près la même image, à peine décalée, ce qui permet de voir en 3D) et l'amblyopie (imagine chez un animal les yeux de chaque côté de la face, qui regardent une moitié de la réalité - corollaire à des fins didactiques: le cerveau ne peut pas joindre directement ces 2 images, donc il faut passer de l'une à l'autre alternativement, gymnastique fatigante - on finit par avoir une oeil "préféré", celui activé par défaut).
--> c'est toujours aussi difficile pour toi d'attribuer un type de vision à chacun de tes axes?
Je vois ce que tu veux dire, malheureusement j'ai l'impression d'avoir une girouette dans la tête qui tourbillonne vers chacun des axes, je n'arrive plus à savoir ce qui est factuel ou ressenti, réel ou supposé...
J'ai bien conscience que je m'appuie sur des stéréotypes mais j'ai lu tellement tout et son contraire sur chaque type et chaque fonction que je n'arrive plus du tout à savoir ce qui me vient naturellement ou pas : par exemple si on prend Si, je fonctionne effectivement beaucoup sur la base de mes expériences passées, mais je ne suis pas non plus tout le temps tournée vers le passé, le "c'était-mieux-avant" (je caricature) et les désirs des autres ; et Fi me parle avec son côté "justicier" mais je suis plus pragmatique qu'idéaliste...
Ce qui me parlait beaucoup avec le profil INFJ c'était le côté "altruiste mais pas sacrificiel" (j'aime aider les gens, surtout professionnellement, et je n'arrive pas encore bien à dire non mais faut pas pousser non plus et avec l'âge (et certaines mauvaises expériences) j'arrive de plus en plus à dire aux abuseurs de tout bord d'arrêter de me prendre pour un jambon) et "social quand ça l'intéresse couplé à un énorme besoin de solitude sous peine de faire exploser la chaudière" (ça m'est arrivé en mission à l'étranger, j'étais arrivée au bout du bout de mes capacités sociales et je me suis barrée d'un bond lors d'une soirée qui s'éternisait sans dire au revoir ni merde, tout le monde a été "choqué" par mon comportement mais c'était presque une question de vie ou de mort sur le moment  What a Face )

@Mamy Mougeot a écrit:

Concernant Fi/Fe, si tu as du mal à trancher, et étant donné que son pendant sera obligatoirement Te/Ti, reconnais-tu plus facilement Te ou Ti chez toi?
Tu dis:
Citation :
la façon de faire que je trouve objectivement être la plus logique/efficace
Logique? Ou efficace? Quels sont tes critères de logique/efficacité?
Là comme ça je dirais que je reconnais plus Te que Ti chez moi : j'ai l'impression que c'est Te qui me donne mon côté pragmatique, surtout en cas de stress (sous pression, je vais faire le bilan de ce que j'ai à ma disposition comme informations externes, et essayer de trouver la meilleure option à faire avec ce dont je dispose), mais sinon je me laisse un peu porter par le cours des événements.
Ça donnerait donc plutôt du Fi, ce qui peut coller si on considère que mon côté "ouvert aux autres et oreille presque attentive" est plutôt subi que vraiment désiré. Ça me fait penser que, étant extrêmement stressée et fatiguée par le boulot et ma situation personnelle* depuis des mois, je me suis fait à plusieurs reprises la réflexion "mais arrêtez de me demander de prendre des décisions pour vous", en réponse à des sollicitations de mes proches et de mes collègues. J'ai l'impression de ne faire que donner (du temps, de l'écoute, des avis, des conseils) sans jamais avoir du temps pour m'écouter moi mais je n'arrive pas à savoir si c'est le propre des Fe ou juste que je suis un Fi très très contrarié et frustré Pleureur

Pour répondre à ta dernière question : pour moi logique et efficacité sont très liées, si un protocole est efficace sans être logique c'est qu'un truc va forcément finir par péter à un moment et ça sera galère à identifier/réparer, et à l'inverse quelque-chose de logique sera forcément efficace au moins sur le fond si ce n'est sur la durée (je travaille beaucoup sur la qualité des données informatisées qu'on m'envoie, par exemple sur les dates : pour moi être efficace c'est vérifier que les dates sont bien rentrées de manière logique (colonnes année, mois, jour, puis colonne concaténée avec la date entière), ça ne sert à rien de vouloir faire vite en corrigeant uniquement la colonne concaténée si on laisse les erreurs dans les colonnes ayant servi à la calculer)
(Oui cet exemple colle à 100% avec la caricature de l'ISTJ disciple d'Excel mais en fait ça me saoule vite de faire ça de façon répétitive  pale )

* ma situation pro/perso est d'ailleurs un bon exemple de mon hésitation J/P : ça fait des années que je vis très loin de mes proches, et en plus l'ambiance au boulot est de pire en pire actuellement donc je réfléchis très sérieusement à me barrer pour retourner près des miens, mais je ne trouve aucun poste qui correspondrait à mes compétences dans ma ville d'origine : d'un côté j'ai très peur de l'inconnu si je démissionne quand même (et si je ne retrouvais jamais de travail donc pas de stabilité économique ? ça causerait beaucoup de peine/stress à ma famille de me voir galérer, je n'ai pas envie de devoir gérer leurs angoisses en plus des miennes, etc.), de l'autre la perspective de passer le reste de ma carrière loin des miens et dans une structure qui ne me correspond plus me donne des sueurs froides pale Et quand j'essaie de prendre une décision je suis bombardée de possibilités aussi fluctuantes les unes que les autres : démission seulement après avoir trouvé un autre poste de même niveau/intérêt, démission après avoir trouvé au moins un boulot alimentaire, démission sans filet de sécurité et puis on avisera, me lancer dans l'auto-entrepreneuriat, négocier un télétravail, attendre la fusion avec un autre organisme public pour demander une mutation... je suis absolument tétanisée à l'idée de devoir prendre une décision aussi importante (ce qui m'a l'air plutôt P mais j'ai lu que les INFJ stressés pouvaient aussi réagir comme ça donc encore une fois je ne comprends plus rien Lol )

Autre concrétisation de mon sens pratique chelou : je suis en train de réfléchir aux cadeaux que je vais offrir à Noël car je ne vais pas avoir beaucoup de temps pour faire les courses ces deux prochains mois, j'essaie de trouver des idées qui feraient plaisir aux gens que j'aime en fonction de leurs goûts... bref, c'est très J. Sauf que mon cerveau considère apparemment qu'avoir trouvé quelques idées c'est suffisant, pourquoi s'embêter à les mettre en pratique tant qu'il reste du temps ? On pourra toujours ne pas faire ce qui était prévu et acheter complètement autre chose en 4e vitesse la veille de Noël parce que ce tableau au point de croix en 4x6 m encadré à la main n'était bizarrement pas réalisable en 3 week-ends, qui l'eût cru Surpris (Et j'ai plein d'exemples comme ça, je suis souvent très contente de mes idées jusqu'à ce qu'il faille les mettre en pratique ohmondieu )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 33
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 137

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 15:26

wouah 3e membre dans le team !

Mamy a écrit:
il commence à y avoir un sacré pattern.

En effet !

@Pourquoi pas ? a écrit:
Et c'est drôle parce que j'ai justement consulté le sujet de homo sapiens juste avant de m'inscrire hier soir, je me reconnais énormément dans ses interrogations et ses hésitations Very Happy

Et re en effet !
Dès tes premières phrases sur ce post, je me suis dit, c'est pour notre team ^^

Le passage de l'usine à gaz, je l'interprète comme une Si-dom qui connait bien le profil NTP (ptet sans savoir que c'est du NTP) qui a plein d'idées chouettes, mais qui sait que la pratique c'est une autre paire de manches.

ISFJ et INFP sont confondants (bizarrement). Des pistes pour différencier :
- la difficulté à déléguer correspondrait plus à du ISxJ
- la remise en question facile correspondrait plus à un observateur (Si-dom ici d'après ce qui ressort pour le moment)

@Pourquoi pas ? a écrit:
trop "indépendante" pour être IxFJ
Ca je crois que c'est (in)consciemment la quête des ISxJ

Je te laisse répondre à Mamy
A suivre Smile

Ah zut tu viens de répondre ^^ pas grave je laisse comme ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 33
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 137

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 15:39

@Pourquoi pas ? a écrit:
contente de mes idées jusqu'à ce qu'il faille les mettre en pratique
Pourrait traduire un déséquilibre S/N
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi pas ?
Aucun rang assigné


Type : A peu près sûre du I mais alors le reste...
Age : 33
Lieu : Paris
Inscription : 03/11/2019
Messages : 9

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 16:38

@homo sapiens a écrit:
wouah 3e membre dans le team !
...
Et re en effet !
Dès tes premières phrases sur ce post, je me suis dit, c'est pour notre team ^^

Le passage de l'usine à gaz, je l'interprète comme une Si-dom qui connait bien le profil NTP (ptet sans savoir que c'est du NTP) qui a plein d'idées chouettes, mais qui sait que la pratique c'est une autre paire de manches.

ISFJ et INFP sont confondants (bizarrement). Des pistes pour différencier :
- la difficulté à déléguer correspondrait plus à du ISxJ
- la remise en question facile correspondrait plus à un observateur (Si-dom ici d'après ce qui ressort pour le moment)

@Pourquoi pas ? a écrit:
trop "indépendante" pour être IxFJ
Ca je crois que c'est (in)consciemment la quête des ISxJ

Merci pour l'accueil dans la team ! Very Happy Lol Bon je ne signe pas encore officiellement car je viens de consulter quelques topics des sous-forums ISFJ et ISTJ pour voir et je ne me retrouve pas vraiment dans les choses citées, rhaaaa confus (par exemple le côté nostalgique : ça fait 6 ans que je suis partie loin de "chez moi" et je me rends compte que je n'ai pas une seule photo de là-bas (et encore pire, de mes parents ou ma copine) affichée chez moi Blasé (alors que je prends régulièrement sur mon temps libre pour aller les voir par contre) ; ou encore le côté très rigide/conformiste : je ne vais pas m'habiller de façon extravagante mais avec l'âge je me fiche royalement de ce que peuvent penser les autres de mon apparence, et les remarques de ma mère du type "oh t'as vu comment elle est habillée celle-là" ou "mais t'as pas froid comme ça" m'exaspèrent au plus haut point (()) )

Une question qui rejoint mon éternelle hésitation P/J : est-ce que vous pensez qu'un individu J peut agir comme un P sous l'emprise du stress ou de la déprime/dépression ? (asking for a friend) Apparemment je serais plutôt J mais j'ai toujours eu un rapport assez ambigu avec les deadlines : soit j'arrive 15 mn en avance à un rdv soit 5mn en retard, à la fac je faisais des fiches de révisions dans les matières qui m'intéressaient mais je les relisais/refaisais les exercices associés la veille du partiel (quand je les refaisais), et au boulot c'est la même chose, en théorie j'aimerais être en avance sur mes deadlines et j'essaie de m'organiser en conséquence, mais en pratique je me retrouve à faire beaucoup de choses dans l'urgence en reprenant des éléments déjà faits pour aller plus vite (cas typique de la présentation PPT achevée dans le train voire pendant la présentation précédente lors d'un colloque silly ; après je pense que je me "permets" de faire ça parce que je maîtrise bien le sujet et que je sais retomber sur mes pattes si j'oublie une diapo ou un détail)
Et je l'ai déjà dit mais je procrastine énormément (par peur de l'échec je pense) et j'ai un amour-propre très développé (au point que je ne vais rien dire quand il est blessé, pour ne pas montrer que je suis blessée, parce que j'ai trop d'amour-propre voyez lunette ) (au point aussi de rater mon exam du permis de conduire il y a 13 ans, et d'enfouir soigneusement ma tête dans le sable dès qu'on me parle de penser à le repasser un jour (un problème ? Quel problème ? Angel ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 33
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 137

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 17:00

@Pourquoi pas ? a écrit:
Merci pour l'accueil dans la team ! Very Happy Lol Bon je ne signe pas encore officiellement

Don't worry, cela signifie juste qu'on a beaucoup de points communs Smile D'ailleurs, comme tu peux le voir moi je ne suis toujours pas 100% convaincue de mon type ^^

L'accent mis sur le côté nostalgique, rigide, conformiste, psychorigide des ISxJ est caricatural d'où la difficulté a bien cerner ces types.

@Pourquoi pas ? a écrit:
après je pense que je me "permets" de faire ça parce que je maîtrise bien le sujet et que je sais retomber sur mes pattes si j'oublie une diapo ou un détail

Je partage cet avis.

Je viens de lire ce fil de Gideados : https://mbti.forumactif.fr/t4790-mon-point-de-vue-d-istj-ou-pas
Intéressant, il décrit ses dynamiques, ça pourrait te parler aussi, ou pas ^^ Smile

See U Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeDim 03 Nov 2019, 19:34

Pour Si, il ne faut pas s'arrêter au côté nostalgique qu'on lui accorde, même si il y a un rapport (c'est un effet secondaire comme le Te tyrannique,le Fi dépressif, le Fe soumis ,le Se boute-en-trait, le Ni mystique, le Ne vivant hors de la réalité, le Ti qui ne considère vrai que ce qu'il dit ).Le côté ultra rigide qui est en général attribué aux ISXJ, c'est surtout quand il y a une sur-exploitation de Si (donc un déséquilibre Si/Ne.)
La fonction Si est avant celle qui permet d'avoir un sens d'organisation méthodique se référent surtout à ce qu'il connaît.
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeLun 04 Nov 2019, 11:28

Pourquoi pas? a écrit:
Contente de voir que c'est au moins clair pour quelqu'un !
laughing Moi? Solennel
Ce qui est clair, c'est ton appartenance à la même obédience que Caf et HS. On a posé l'hypothèse que c'était du SJ-coolisme, ce qui se tient assez, mais si demain on pose une autre hypothèse, je suis OK pour l'examiner What a Face

Pourquoi pas? a écrit:
ce qui me frustre beaucoup c'est de n'avoir aucune idée d'où je me situe sur certains aspects par rapport à la "moyenne théorique" de la population
Je t'arrête tout de suite: c'est par rapport à TOI uniquement que l'ordre d'utilisation des fonctions se mesure... On compare souvent les préférences du MBTI à la préférence gaucher/droitier, donc continuons-la: tu n'est pas droitière parce que tu écris avec la main droite mieux/plus facilement que la moyenne des gens, mais simplement qu'avec ta main gauche. En plus, on manque facilement de recul quand on se compare aux autres, donc autant éviter.

Pourquoi pas? a écrit:
Le terme est sans doute un peu exagéré mais honnêtement je prendrais très mal le fait qu'on me dise "non mais ton avis ne compte pas/n'est pas recevable, tu es biaisée sur ce point" alors que je mets un point d'honneur à être impartiale (je disais plus haut que je dois souvent résoudre des conflits dans mon entourage, et je le fais en présentant les choses de façon neutre, factuelle ou en reformulant la position de la personne A que la personne B n'a a l'évidence pas comprise ou interprété de travers (et je me permets de dire ça car c'est quasi-systématique que la personne A valide ma reformulation de ses propos)(la personne A n'étant pas toujours la même hein)).
D'ailleurs je n'hésite pas à remettre en question les avis ou ordres de mes supérieurs si j'estime que c'est injuste ou incomplet, de manière générale j'ai un sens de l'(in)justice très développé, ce qui m'amène à être assez intransigeante sur certains sujets comme les inégalités sociales, sexuelles, raciales... (je sais que j'ai dit plus haut que je pouvais ne pas l'être, ça dépend si je sens que la personne en face de moi est de bonne foi/peut être convaincue de changer d'avis ou si c'est un troll/personne campée sur ses positions, pour résumer), du moment que j'ai des faits pour soutenir ce que je dis (études, sondages fiables, données empiriques...)
C'est vrai que ton axe F/T brouille pas mal les pistes... on y voit parfois clairement du Fe-Ti, parfois clairement du Fi-Te, c'est perturbant.
Je me demande si ton ennéatype n'aurait pas un rôle à jouer dans cet embrouillamini... tu t'es penchée dessus? Je ne vais pas reprendre ton paragraphe sur ta situation pro-perso actuelle, mais il y a probablement plus que du processus cognitif là-dessous...

A part ça, tu dis :

- "mettre un point d'honneur à être impartiale" --> parce que naturellement tu te sais partiale, donc? C'est un effort cognitif pour toi de passer outre cette partialité? (un effort de quelle intensité?)

- "je n'hésite pas à remettre en question les avis ou ordres de mes supérieurs si j'estime que c'est injuste ou incomplet" --> c'est plus grave que ce soit injuste ou incomplet? Pareil dans l'autre sens: tu te sens davantage mise à mal d'émettre un jugement biaisé, ou infondé?

Pourquoi pas? a écrit:
J'ai bien conscience que je m'appuie sur des stéréotypes mais j'ai lu tellement tout et son contraire sur chaque type et chaque fonction que je n'arrive plus du tout à savoir ce qui me vient naturellement ou pas : par exemple si on prend Si, je fonctionne effectivement beaucoup sur la base de mes expériences passées, mais je ne suis pas non plus tout le temps tournée vers le passé, le "c'était-mieux-avant" (je caricature) et les désirs des autres ; et Fi me parle avec son côté "justicier" mais je suis plus pragmatique qu'idéaliste...
Comme tu en as bien conscience, ce sont surtout des clichés Cyclope: Si on retourne à la racine du cliché pour en tirer "la substantifique moelle", on trouve pour Si l'accumulation de données/faits/expériences pour stockage et utilisation ultérieure. Le "c'était mieux avant" peut en découler, si c'était effectivement le cas... Mais Si qui fait une mauvaise expérience pourra s'appuyer dessus pour ne pas la refaire, puisque c'est dans sa base de données. (Perso, avec un bon Si mais placé un peu plus loin derrière, je zappe souvent le stockage de données et je me retrouve à faire x fois les mêmes conneries).

Pourquoi pas? a écrit:
Ce qui me parlait beaucoup avec le profil INFJ c'était le côté "altruiste mais pas sacrificiel" (j'aime aider les gens, surtout professionnellement, et je n'arrive pas encore bien à dire non mais faut pas pousser non plus et avec l'âge (et certaines mauvaises expériences) j'arrive de plus en plus à dire aux abuseurs de tout bord d'arrêter de me prendre pour un jambon
Là, tu illustres Ti-ter qui vient soulager Fe-aux chez l'INFJ (BTW, même articulation chez ISFJ). (Mais ça peut aussi illustrer une prise de conscience de l'ennéatype 9, au cazoù).

Pourquoi pas? a écrit:
"social quand ça l'intéresse couplé à un énorme besoin de solitude sous peine de faire exploser la chaudière" (ça m'est arrivé en mission à l'étranger, j'étais arrivée au bout du bout de mes capacités sociales et je me suis barrée d'un bond lors d'une soirée qui s'éternisait sans dire au revoir ni merde, tout le monde a été "choqué" par mon comportement mais c'était presque une question de vie ou de mort sur le moment What a Face )
I-dom, on ne va pas tortiller du derrière.
Si cette réaction spécifique te fait hésiter sur Fe, elle me fait penser à la femme de mon meilleur ami (elle est ISFJ et pas du tout du soir). Quand on passe une soirée chez eux, elle va se coucher en même temps que les mioches et les poules Cyclope heureux Si prend vraiment le pas sur Fe dans ce contexte, et moi qui ai un Fe qui fonctionne bien avec Ne, non seulement je n'ai aucun mal à passer la soirée( nuit?) à Ne-Feser avec mon ami (ENFP), mais en plus j'ai le Fe tellement activé à ce moment-là que ça me choquerait presque qu'elle nous "abandonne" comme ça laughing
Ne pas oublier que notre inférieure est peut-être mal placée, mais elle est dans le tableau Solennel Repensant à un potentiel Ne-inf: seuls les clichés à la con disent que les ISJ sont des moutons exécutant sans aucune imagination. Une fois que leur Ne est en route et bien activé, c'est de la bombe, quand même.

Pourquoi pas? a écrit:
Une question qui rejoint mon éternelle hésitation P/J : est-ce que vous pensez qu'un individu J peut agir comme un P sous l'emprise du stress ou de la déprime/dépression ? (asking for a friend) Apparemment je serais plutôt J mais j'ai toujours eu un rapport assez ambigu avec les deadlines : soit j'arrive 15 mn en avance à un rdv soit 5mn en retard, à la fac je faisais des fiches de révisions dans les matières qui m'intéressaient mais je les relisais/refaisais les exercices associés la veille du partiel (quand je les refaisais), et au boulot c'est la même chose, en théorie j'aimerais être en avance sur mes deadlines et j'essaie de m'organiser en conséquence, mais en pratique je me retrouve à faire beaucoup de choses dans l'urgence en reprenant des éléments déjà faits pour aller plus vite (cas typique de la présentation PPT achevée dans le train voire pendant la présentation précédente lors d'un colloque silly ; après je pense que je me "permets" de faire ça parce que je maîtrise bien le sujet et que je sais retomber sur mes pattes si j'oublie une diapo ou un détail)
Ouais, alors le P->J ou J->P, ça renverse quand même l'orientation de TOUTES les fonctions en jeu, suis pas fan de ce raccourcis. En revanche, je crois qu'en s'appuyant plus ou moins sur notre tertiaire, on peut donner l'impression de switch. D'expérience, avec un Si pas trop mal pour son ter, je donne une image très structurée, très J. Un Ti-ter (je vois Ti, plus difficile à caler avec Fi, tiens, peut-être parce que je le connais moins bien?) pourrait faire lâcher du lest ("j'ai le squelette, la structure, le reste viendra logiquement se greffer sur cette base") et donner une impression P?

Pour la suite, une proposition: tu peux poser une hypothèse et observer pendant qq semaines si ça a l'air de correspondre. Si c'est trop bancal, on passe à une autre, etc.
Ah, et l'ennéa. Bonne pioche, l'ennéa.

Alien 2

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi pas ?
Aucun rang assigné


Type : A peu près sûre du I mais alors le reste...
Age : 33
Lieu : Paris
Inscription : 03/11/2019
Messages : 9

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeLun 04 Nov 2019, 14:18

Merci pour ces nouveaux retours - et informations à assimiler -, je ne vais pas pouvoir répondre en détail tout de suite car je dois retourner bosser mais je voulais juste dire que j'ai fait le test de l'énnéagramme et je tombe sur 9w1 (ce qui ne m'étonne pas du tout, j'ai juste envie qu'on me fiche la paix en général Lol ) ; en creusant un peu et sur la suggestion d'une amie, je suis tombée sur le profil ISFP (très souvent ennéa 9) qui fait quand même beaucoup écho en moi, mais j'avoue qu'à ce stade je ne sais plus du tout qui je suis et si ce qui résonne en moi est la réalité ou une tentative désespérée de m'accrocher au premier profil qui passe Cyclope heureux (un gros point positif pour ce profil serait qu'il est apparemment un des pires à savoir se typer car tout lui paraît coller suivant le contexte, ça me rappelle quelqu'un  Rolling Eyes  clown )

(Bon et vous allez pensez que je ne veux vraiment pas être J hein, mais je me demande sincèrement si je n'ai pas "refoulé" ou en tout cas canalisé mon P depuis mon enfance pour être plus "responsable" et ne pas être un poids supplémentaire pour mes parents (histoire familiale compliquée avec un petit frère handicapé qui a pas mal chamboulé l'organisation familiale) : au fond de moi je n'aime pas trop les contraintes (je me force consciemment à me motiver au boulot et encore ça va car j'ai une cheffe très cool qui me laisse beaucoup de libertés (par contre ça coince avec mon autre chef (c'est compliqué) qui veut toujours des trucs pour la veille  affraid ), j'ai essayé de faire un to-do list perso qui a duré 2 jours...), je suis vite exaspérée par mes proches qui sont du genre à stresser pour des trucs qui ne se sont pas encore passés et/ou qui ont très peu de chances d'arriver (ma réponse quasi-systématique : "non mais calmez-vous, on verra bien le moment venu et au pire on avisera", et eux me disent que je suis trop relax et pas assez impliquée...), j'ai un instinct de survie proche de 0 qui m'entraîne à passer en mode yolo dans la rue et en balade, au grand désespoir de ma copine qui passe son temps à me tirer par le col quand je prends des photos en plein milieu de la route, je suis très mauvaise en gestion de l'argent et parfois du temps (c'est plus vrai pour le 1er que pour le 2e mais je me rends compte que dès que je relâche un peu ma "vigilance" je suis systématiquement un peu en retard...), bref j'ai quand même l'impression d'avoir dépeint une première image de moi un peu trop sérieuse et control freak alors que c'est loiiin d'être le cas, c'est juste que je le cache/compense relativement bien Wink)

Et je vais suivre ton dernier conseil Mamy Mougeot, j'ai appris plein de choses intéressantes depuis que je m'intéresse au MBTI mais là ça commence à être "trop" pour mon cerveau qui entre en surchauffe et en panique à propos de mon (son) typage, je vais essayer de prendre un peu de recul car ça commence à devenir un peu obsessionnel et finalement c'est pas si grave que ça de ne pas savoir son type exact love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeLun 11 Nov 2019, 10:38

Pourquoi pas? a écrit:
j'ai fait le test de l'énnéagramme et je tombe sur 9w1
Sans déc' laughing

Pourquoi pas? a écrit:
(Bon et vous allez pensez que je ne veux vraiment pas être J hein, mais je me demande sincèrement si je n'ai pas "refoulé" ou en tout cas canalisé mon P depuis mon enfance pour être plus "responsable" et ne pas être un poids supplémentaire pour mes parents
C'est la complexité dès qu'on avance un peu dans le modèle: les expériences de vie nous ont parfois modelé hors de nos préférences. Et en même temps, si on revient aux bases (donc à l'idée de préférence), ça voudrait dire que pour se faciliter la tâche, on se la serait compliquée en allant à contre-courant de ce qui nous est naturel. Je ne dis pas que ça n'existe pas, ça se fait sûrement (d'autant plus en type 9) mais ça reste certainement marginal...
Autre considération: une préférence reste une préférence, même quand elle s'équilibre avec l'âge (ou les expériences de vie), c’est une question de câblage neuronal, d'"autoroute" plus ou moins marquée... sans revenir sur notre historique mais en observant objectivement nos processus cognitifs, il doit y avoir moyen de trancher sur une (légère) préférence. D'autant plus que tu n'es plus une ado qui vit sous le toit et l'autorité de ses parents; si tu as clairement changé de type de vie en faisant ta vie / ou ne l'as pas fait, c'est aussi une piste concernant l'influence parentale sur l'expression de ton type.

Si tu penches pour ISFP, c'est avec Xayling qu'il faut parler, c'est notre ISFP attitré (XAYYYYY, AU TAAAAF Solennel ). Et j'ai galéré avec lui, je lui voyais du 9 ou du Fe, autant dire que je suis nulle avec les F What a Face
Pourquoi pas? a écrit:

Et je vais suivre ton dernier conseil Mamy Mougeot, j'ai appris plein de choses intéressantes depuis que je m'intéresse au MBTI mais là ça commence à être "trop" pour mon cerveau qui entre en surchauffe et en panique à propos de mon (son) typage, je vais essayer de prendre un peu de recul car ça commence à devenir un peu obsessionnel et finalement c'est pas si grave que ça de ne pas savoir son type exact
Bon bon, mais reste avec nous quand même, hein Solennel Ce que je voulais dire, c'est que le processus est parfois plus aussi non, plus intéressant que le résultat.

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi pas ?
Aucun rang assigné


Type : A peu près sûre du I mais alors le reste...
Age : 33
Lieu : Paris
Inscription : 03/11/2019
Messages : 9

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitimeJeu 16 Jan 2020, 21:44

Petrus Coucou I'm back ! (Et bonne année au passage love )

Bon désolée pour la team ISxJ-cool, après avoir laissé toutes les infos ci-dessus décanter dans mon cerveau pendant les vacances (entre 2 parts de bûche et de galette, faut pas déconner Angel ), je penche de plus en plus pour le profil ISFP...
Je suis tombée sur cette phrase à propos de Fi-dom
Citation :
Cette fonction balance constamment entre deux impératifs différents, tels que le désir d'harmonie et celui d'authenticité.
qui me correspond plutôt très bien, moi qui passe mon temps à vouloir assumer mes idéaux et convictions tout en temporisant pour éviter les conflits et maintenir une relative paix dans mon cercle social (mon cercle amical (choisi donc) est d'ailleurs intégralement constitué de personnes qui partagent mes valeurs, encore heureux direz-vous mais je pense que c'est à un point ou c'est fait exprès de façon plus ou moins consciente de ma part)

Se-aux colle bien aussi, je suis très pragmatique et peu portée sur la philosophie et les concepts trop abstraits (et quand je m'y intéresse, par choix ou dans un contexte pro, il me faut des exemples concrets pour illustrer tout ça sinon je m'y perds vite)

Ni-ter me perturbe encore un peu (ça me rappelle trop mes nœuds au cerveau pour identifier mon côté mystique quand je croyais être INFJ Embarassed ), je vois souvent passer le terme "ésotérisme" pour qualifier cette fonction chez les ISFP mais ça ne me parle pas trop. Ceci dit, je suis très sensible aux disciplines naturalistes et prompte à l'introspection (en témoigne ce fil d'hypothèses diverses et variées sur la vérité vraie de mon moi profond Lol ) Et cette citation de la Chouette tombe juste aussi :
Citation :
Si l'ISFP tente de d'utiliser Ni autrement que pour servir ses fonctions supérieures, il peut en devenir victime. En l'absence de l'auxiliaire Se, il tombe dans une boucle Fi-Ni : un mysticisme naïf enfermant (adhésion à une secte, par exemple), ou bien une spirale émotionnelle négative dans laquelle le désir d'idéal de Fi se confronte à un Ni affolé et pessimiste... Ni n'aidant pas l'ISFP à mettre en mot ses émotions, beaucoup de frustration s'installe, renforçant la boucle et engendrant des problèmes de communication.
Bon je n'ai pas encore adhéré à une quelconque mouvance religieuse, mais la spirale émotionnelle négative empêchant toute forme de communication c'est bien moi... (ma façon de gérer les susdites émtions négatives : mutisme lié à la frustration de ne pas savoir exprimer ce que je ressens, souvent suivi d'une crise de larmes liées à la frustration de ne pas savoir exprimer ce que je ressens, c'est toujours un grand moment)

Ce qui nous laisse Te-inf pour la fin donc : je n'ai pas grand-chose à dire sur le sujet, si ce n'est que si c'est ça qui est censé ressortir en situation de stress, ça colle très bien vu que je deviens monomaniaque de l'organisation (avec to do lists découpée en 12000 sous-parties pour avoir la staisfaction de barrer des trucs plus vite) dans ces moments-là. Je peux aussi devenir assez tyrannique et beaucoup moins ouverte aux discours des autres quand ça va pas, en mode "cause toujours ça m'intéresse, moi je Sais et pas toi, tu peux pas comprendre"

Entre tout ça, mes passions artistiques "pratiques" très développées, ma passion pour les causes perdues et les bestioles injustement mal-aimées (et mon amour pour la nature en général), et le paragraphe ci-dessous, je suis pour uen fois relativement certaine de mes conclusions mais j'attends votre avis sur la question Angel
Citation :
On relève ici un paradoxe typiquement Fi-dom « J'ai envie de me connaître, mais je ne veux pas me connaître. » ou bien la version duo « Viens me connaître, j'en meurs d'envie. Ah non en fait, n'essaye surtout pas, je n'ai pas envie, vas-t-en. » Et quand l'IxFP en prend brutalement conscience, il passe sans prévenir d'un mode Fi très ouvert et doux à un mode Te froid et vindicatif... Il peut alors vous reprocher de l'envahir (alors qu'il vous ouvrait les bras l'instant d'avant), ou bien vous bouder sans explication.
Trouvé sur le site de la Chouette, déjà citée plus haut ; je me reconnais complètement dans la version duo, malgré mon introversion de l'extrême je suis assez cordiale avec les gens que je rencontre, jusqu'à ce qu'ils essaient d'en savoir plus sur moi et là je me referme comme une huître, dégagez y'a plus rien à voir ohmondieu(ça explique pourquoi je pense me réincarner en chat dans mes prochaines vies  lunette )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Empty
Message(#) Sujet: Re: A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche du type perdu (ou en tout cas très bien caché pour moi-même)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-