Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Coucou!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Coucou! Lun 09 Avr 2018, 13:45

Bien le coucou!

Cela fait un petit moment que je m'intéresse au MBTI et Ennéagrammes, d'où mon atterrissage ici!

Je m'intéresse plus particulièrement à l'évolution spirituelle que permet la connaissance de soi par rapport à ces outils et aimerais pouvoir échanger sur ce point (et d'autres tant qu'à faire!).
En somme, discuter de l'évolution des types MBTI et ennéagrammes, vers la libération de ces types. Je pense en effet que si les "types" sont des structures fiables de la personnalité, ils ne définissent cependant pas qui nous sommes et que l'objectif à retirer de tout ça, est de s'en défaire pour mieux se retrouver véritablement et se construire en tant que personne saine (ou en tant que ce que l'on souhaite, tout simplement.)

Du coup voilà, s'il y a des personnes ici qui sont intéressées pour échanger à ce propos, ou bien faire des plans sur la comète à base de "et si..."... Smile
Je serais ravie de pouvoir discuter avec des personnalités de mon type également, je n'en ai pas souvent eu l'occasion, ou bien je ne l'ai pas saisit...

Ah et puis l'influence des ennéagrammes sur le type MBTI m'intéresse aussi beaucoup donc si j'ai l'occasion, sur ce forum, d’approfondir le sujet avec toutes les possibilités qu'il comprend, ce sera avec plaisir!

Ah et je suis INFP 4w5 ou 5w4, (avec pas mal de 1 dans tous les cas), en fait c'est comme s'il s'inversaient selon la période; 4w5 pour printemps/été et 5w4 pour automne/hiver!

Une belle journée (pluvieuse là où je suis) à tout le monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 377

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Lun 09 Avr 2018, 20:15

Bienvenue . Aimes-tu la littérature ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Lun 09 Avr 2018, 21:21

J'aime la littérature. J'imagine que si tu me poses la question c'est que toi aussi. Quels genres ou livres aimes-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 377

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Lun 09 Avr 2018, 22:24

J'apprécie la philosophie ainsi que la science-fiction. Je lis aussi des livres d'Histoire , des romans policier, des classiques, de la fantasy/fantastique, des contes,manga etc... Je cherche pas à restreinte mes lectures.

Actuellement, j'alterne entre Mork de Ragnar Jonasson (roman policier) et l'inquisition espagnole de Bartololé Bennassar (Histoire). Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Lun 09 Avr 2018, 23:04

J'ai bien aimé Snjor de Jonasson.
Je te rejoins sur la philosophie, le fantastique ("Le Nom du Vent" par exemple), les contes.
J'aime aussi la poésie.
Et sinon à peu près tout ce qui me permet d'en apprendre davantage sur ce qui m'intéresse, c'est-à dire l'humain, de manière holistique.
En ce moment je lis surtout mes cours de naturopathie...avec quelques slaloms vers le "Tantrisme" de Pierre Feuga, "La Guérison Quantique" de Frank Kinslow et le Coran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 377

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Lun 09 Avr 2018, 23:42

Snjor est le livre qui m'a donné envie de lire des romans policier.Pour la poésie, je compte lire l'edda poétique.

Il m'arrive de boire une infusion de thym.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mar 10 Avr 2018, 00:16

Ça me fais penser à "Leikr elds ok isa", c'est une musique, je ne savais pas qu'elle s'apparentait à un livre.

Fais attention, ça commence par le thym puis ça vire au millepertuis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vargroas
Mécréant II le Retour
avatar

Type : INFJ 9
Age : 42
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 436

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mar 10 Avr 2018, 09:29

Bienvenue à toi. Smile

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1914

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mar 10 Avr 2018, 16:15

Bienvenue Ocheka !

Tu verra qu'en te familiarisant avec le mbti, tu reconnaîtra en général beaucoup d'INFP autour de toi (à moins que tu vois très peu de monde et que tu fréquentes un endroit fuit par ce type). Il est assez présent.

Sinon je suis INFP et 4 aussi Smile. Je me suis aussi intéressée à la naturopathie, mais je n'ai pas encore réellement approfondie la question. (en plus en général je supporte mal les tisanes, et en naturopathie il y a beaucoup d'utilisation de plantes en infusion)
Mais quand j'aurais le temps, j'aimerais dans l'idéal me soigner le plus possible le plus naturellement possible. Je me suis déjà pas mal renseigné sur l'alimentation qui est très importante pour être en bonne santé et longtemps. Ce que n'ont pas trop conscience la plupart des gens (dont moi avant), bien qu'on nous le répète depuis qu'on est petit. Sinon ça m'étonnerait que la malbouffe et les produits ultra transformés dans les supermarchés continueraient à se vendre aussi bien. (alors qu'il y a déjà des alertes).

Je ne sais pas si tu t'ai renseigné aussi sur les produits d'entretiens ménagers, de beauté ect nocifs qu'on nous vends. (en général aussi bien pour l'environnement que notre santé)
Lorsque je garde des enfants, ça me fait mal au coeur de devoir leur mettre des produits chimiques sur leur tête dès leur plus jeunes âges. Les parents en plus souhaitent laver tout les jours leur tête, ce qui n'est pas bon pour leur cuire chevelu. J'ai réussit à convaincre ma famille actuelle d'espacer d'un jour, mais elle n'était pas super chaude à l'idée, alors que c'est un petit garçon avec des cheveux court et qu'on était en hiver, donc pas de transpiration excessive. Et pareil pour l'alimentation... J'avais une famille qui donnait des jus de fruits commerciale tout les 16h à leurs enfants !


Bref, de plus en plus de monde se tourne vers le naturel et des méthodes alternatives à ce qu'on nous propose actuellement. La naturopathie va sûrement connaître de plus en plus de succès, d'ailleurs j'avais lu que certaines mutuelles prenaient en charge une partie des consultations, et qu'à l'avenir elles pourraient être plus nombreuses à le proposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mar 10 Avr 2018, 17:17

Obtearon: Merci!

Luna, les INFPs que je connais, ou ai connus, ont tendance à être beaucoup dans la niaiserie et j'avoue que je le supporte assez mal, et puis effectivement, je ne vois pas grand monde non plus donc mon expérience à ce niveau là est assez restreinte!

Un mode de vie sain qui devient une mode! Pour une fois qu'elle se dirige vers la santé!

J'ai reçu tous mes cours la semaine passée et ils sont vraiment très complet, ça comprend tous les facteurs pouvant causer un trouble de la santé, beaucoup de technique préventive ou non pour y remédier; pas seulement tisanes mais aussi massages, énergétique chinoise, magnétisme, etc et puis l'explication du fonctionnement du corps global et de chacune de ses parties de manière physique et énergétique, même un peu de psycho. Du coup si tu as besoins d'infos..!
Ce qui est génial c'est que c'est un domaine tellement vaste que tu peux continuer d’approfondir et apprendre d'autres méthodes toute ta vie tout en étant au service de soi, de l'autre et de la terre.

Tu es nourrice?
En plus avec la sensibilité qu'ont les enfants, ce genre de produits sont encore plus violent et puis, c'est aussi leur donner l'habitude, eux qui fonctionnent par mimétisme.

Il y a comme un revirement de conscience depuis quelque temps (d'après mon ressentis), les gens en ont marre du stress et aspirent à revenir à la simplicité d'être heureux et en bonne santé. Le problème, tu viens de le souligner, est le "quand j'aurais le temps", il est possible d'apprendre petit à petit tout en insérant au fur et à mesure tes connaissances en matière de santé naturelle dans ton quotidien. Après, c'est un mode de vie et de pensée qui peut très rapidement devenir indispensable à mon avis.

INFP 4, ça veut dire que toi aussi, tu as du mal a arrêter d'écrire? Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mar 10 Avr 2018, 19:43

Bienvenue, ocheka. (Il y a une signification particulière à ton pseudo ?)

Le maquillage je trouve ça joli quand c'est léger et naturel. Parfois c'est bien juste un rouge à lèvres ou les yeux un peu maquillés. Par contre, je suis tombé amoureux plusieurs fois à cause de parfums. (Mais un bon parfum ne recouvre pas forcément l'odeur naturelle, il doit plutôt se marier avec.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1914

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mar 10 Avr 2018, 21:00

@ocheka a écrit:
Obtearon: Merci!

Luna, les INFPs que je connais, ou ai connus, ont tendance à être beaucoup dans la niaiserie et j'avoue que je le supporte assez mal, et puis effectivement, je ne vois pas grand monde non plus donc mon expérience à ce niveau là est assez restreinte!

Un mode de vie sain qui devient une mode! Pour une fois qu'elle se dirige vers la santé!

J'ai reçu tous mes cours la semaine passée et ils sont vraiment très complet, ça comprend tous les facteurs pouvant causer un trouble de la santé, beaucoup de technique préventive ou non pour y remédier; pas seulement tisanes mais aussi massages, énergétique chinoise, magnétisme, etc et puis l'explication du fonctionnement du corps global et de chacune de ses parties de manière physique et énergétique, même un peu de psycho. Du coup si tu as besoins d'infos..!
Ce qui est génial c'est que c'est un domaine tellement vaste que tu peux continuer d’approfondir et apprendre d'autres méthodes toute ta vie tout en étant au service de soi, de l'autre et de la terre.

Tu es nourrice?
En plus avec la sensibilité qu'ont les enfants, ce genre de produits sont encore plus violent et puis, c'est aussi leur donner l'habitude, eux qui fonctionnent par mimétisme.

Il y a comme un revirement de conscience depuis quelque temps (d'après mon ressentis), les gens en ont marre du stress et aspirent à revenir à la simplicité d'être heureux et en bonne santé. Le problème, tu viens de le souligner, est le "quand j'aurais le temps", il est possible d'apprendre petit à petit tout en insérant au fur et à mesure tes connaissances en matière de santé naturelle dans ton quotidien. Après, c'est un mode de vie et de pensée qui peut très rapidement devenir indispensable à mon avis.

INFP 4, ça veut dire que toi aussi, tu as du mal a arrêter d'écrire? Smile



Non, je ne suis pas nourrice, je fais du babysitting à temps partiel à côté de mes études d'art plastique. C'est un métier que je ne ferais jamais, car les enfants actuels sont très mal élevés et les parents bien trop gentils,, et lorsqu'on est une nourrice, il faut plaire aux enfants pour plaire aux parents, par contre j'aimerais devenir professeur d'art plastique dans les petites écoles.
Ca m'aide donc en même temps que de me faire de l'argent, à me familiariser avec les petits enfants (je suis bien plus à l'aise qu'avant), par contre le rapport professeur-enfant ne sera pas le même et heureusement. 

Sinon, oui, j'aimerais bien avoir quelques un de tes conseils, mais je ne pourrais pas te demander tout tes cours, ça te prendrait trop de temps !
Je sais que l'enseignement en naturopathie est très riche et qu'il ne se limite pas aux plantes. L'expérience personnelle (tester soi-même) compte également beaucoup dans ce domaine, pour pouvoir bien conseiller.

Sinon je suis inscrite sur un groupe facebook pour des conseils sur des produits à faire soi-même. (bon c'est que pour le cosmétique. J'utilise des plantes pour me laver les cheveux), mais internet est également riche d'information pour le fait maison. Je fais par exemple mon propre adoucissant, par contre pas la lessive, mon copain ne veut pas prendre de risque Razz
Grace à internet, je me suis aussi pas mal renseigné sur la composition des produits de grande surface, pour pouvoir mieux choisir. (Il y a encore beaucoup de perturbateurs endoctrinien, d'allergène, de sulfates et autres choses susceptibles de provoquer des cancers à la longue)
Malheureusement, on ne peut pas vivre de manière complètement saine à l'état actuel. Même les produits bio actuels, ne sont pas complètement "sains" pour la plupart.

En ce qui concerne la "niaiserie" des INFP, je ne trouve pas qu'elle soit très répandue. En tout les cas, pas ceux que j'ai rencontré. Sinon, si tu parles de naïveté, de comportement enfantin, moi j'aime bien. Après bien sûr, il ne faut pas que ce soit excessive et que la personne soit complètement immature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mar 10 Avr 2018, 23:07

C'est vrai que nourrice, ça a un côté assez ambiguë dans la manière où tu crois juste de te comporter avec un enfant et celle qui est juste pour les parents, ça ne doit pas être simple tous les jours, même en baby-sitting. Je pense que ce devrait être le rôle des personnes âgées de faire nounou, au lieu de les caser en maison de retraite où tout le savoir qu'ils ont accumulé n'a pas la possibilité d'être transmis. Ainsi chacun pourrait avoir un rôle à jouer sans être délaissé; les grand-parents transmettent, les adultes apportent la stabilité, les jeunes apportent de nouveaux élans et les enfants évoluent tranquillement.

Un entre deux pour la lessive: Faire fondre du savon de Marseille avec de l'eau dans une casserole, y ajouter quelques goûtes d'huile essentielle de ton choix pour le parfum. Tu obtiens une lessive économique, qui fonctionne très bien (le savon de Marseille est un excellent détachant), et naturelle sans avoir à faire de mixtures trop étranges par toi-même.

Surtout lorsqu'on voit d'où proviennent ces produits bio...
Et puis effectivement l'air, l'eau et la terre sont désormais suffisamment pollués pour que le 100% bio ne puisse exister. Les différents labels ont d'ailleurs un cahier des charges bien différent les uns des autres, très peu font du bio au sens où on l'entend communément. Mais bon, c'est tellement plus vendeur de tous les mettre dans le même panier...
Je pense néanmoins qu'il est possible de faire le maximum en créant soi-même son environnement; maison en terre, potager, plantes médicinales, etc, du moins j'y crois suffisamment pour le construire, après c'est un projet de vie complet, faut être un peu extrémiste, je le reconnais.

Je n'attire peut-être que ceux-là... mince...

J'aurai du mal à imaginer enseigner l'art, je ne trouve pas que ce devrait être enseigné tout cours d'ailleurs (ce n'est que mon opinion, je respecte ce que tu fais) et puis ce serait frustrant d'avoir les pinceaux en main sans pouvoir laisser libre cours à l'inspiration. Mais ça peut être un bel acte à la fois justement de transmettre cette inspiration, de faire découvrir tout l'univers des possibles artistiques aux enfants, eux qui sont plus prompt au laisser aller.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mar 10 Avr 2018, 23:13

Guinea Pig.
Pour moi, rien ne vaut l'odeur naturelle d'une personne, mais je suis d'accord, lorsque le parfum est particulièrement bien accordé à l'odeur naturelle, il y a de quoi sombrer.
Un maquillage léger ou bien juste une petite touche représentative du grain de folie, ce peut-être charmant aussi. Bien que préférant les visages à découvert.

Le pseudo, c'est simplement un petit mélange qui s'est produit dans ma tête à partir de mon prénom, je trouvais que ça sonnait bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1914

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mer 11 Avr 2018, 16:35

@ocheka a écrit:
C'est vrai que nourrice, ça a un côté assez ambiguë dans la manière où tu crois juste de te comporter avec un enfant et celle qui est juste pour les parents, ça ne doit pas être simple tous les jours, même en baby-sitting. Je pense que ce devrait être le rôle des personnes âgées de faire nounou, au lieu de les caser en maison de retraite où tout le savoir qu'ils ont accumulé n'a pas la possibilité d'être transmis. Ainsi chacun pourrait avoir un rôle à jouer sans être délaissé; les grand-parents transmettent, les adultes apportent la stabilité, les jeunes apportent de nouveaux élans et les enfants évoluent tranquillement.

Un entre deux pour la lessive: Faire fondre du savon de Marseille avec de l'eau dans une casserole, y ajouter quelques goûtes d'huile essentielle de ton choix pour le parfum. Tu obtiens une lessive économique, qui fonctionne très bien (le savon de Marseille est un excellent détachant), et naturelle sans avoir à faire de mixtures trop étranges par toi-même.

Surtout lorsqu'on voit d'où proviennent ces produits bio...
Et puis effectivement l'air, l'eau et la terre sont désormais suffisamment pollués pour que le 100% bio ne puisse exister. Les différents labels ont d'ailleurs un cahier des charges bien différent les uns des autres, très peu font du bio au sens où on l'entend communément. Mais bon, c'est tellement plus vendeur de tous les mettre dans le même panier...
Je pense néanmoins qu'il est possible de faire le maximum en créant soi-même son environnement; maison en terre, potager, plantes médicinales, etc, du moins j'y crois suffisamment pour le construire, après c'est un projet de vie complet, faut être un peu extrémiste, je le reconnais.

Je n'attire peut-être que ceux-là... mince...

J'aurai du mal à imaginer enseigner l'art, je ne trouve pas que ce devrait être enseigné tout cours d'ailleurs (ce n'est que mon opinion, je respecte ce que tu fais) et puis ce serait frustrant d'avoir les pinceaux en main sans pouvoir laisser libre cours à l'inspiration. Mais ça peut être un bel acte à la fois justement de transmettre cette inspiration, de faire découvrir tout l'univers des possibles artistiques aux enfants, eux qui sont plus prompt au laisser aller.




Le plus difficile dans le métier de babysitter (enfin pour moi personnellement), c'est de devoir en permanence divertir l'enfant et de ne pas pouvoir être sévère si les parents ne le sont pas, car comme l'enfant n'y est pas habitué, il réagit très mal, et ensuite il ne t'aime pas. Et si tu n'as pas un bon feeling avec l'enfant, les parents pourraient chercher un autre babysitter.
L'enfant que je garde actuellement est un petit démon (pas parce qu'il est méchant en lui-même, mais parce qu'il est mal élevé). Je suis obligé d'employé la manière douce pour lui faire faire les choses, ou le menacer de ne plus jouer avec lui par exemple lorsqu'il fait des caprices, alors qu'il mériterait juste d'être punit dans sa chambre (et non qu'on lui propose de jouer !), mais comme les parents sont trop gentils... Parfois ils leur parlent mal, ou il leur répond pas. Moi je lui aurais déjà donné une gifle si c'était mon enfant. (Pourtant je suis contre la violence, mais il est parfois vraiment mal élevé, et c'est pour son bien car il risque de devenir une mauvaise personne, capricieuse, égocentrique et qui ne supporte pas la frustration. Depuis que je fais du babysitting, je ne crois plus à l'éducation douce par la psychologie. Les gamins ils comprennent que la force, même si bien sûr il faut toujours leur expliquer pourquoi ils sont punit)

D'ailleurs ton idée de donner un rôle aux grands-parents est très belle, mais actuellement, avec cette génération d'enfants rois, ce serait l'horreur pour eux ! Laissons les profiter de leur retraite.
J'ai déjà vu des enfants mal parlés à leurs grands-parents très gentils, j'étais choquée. Ca me faisait vraiment de la peine. Je suis contente d'avoir eu un grand-père autoritaire, qui m'a empêché d'avoir un comportement dont j'aurais pu avoir honte plus tard.
Et mon cas n'est pas isolé, c'est effarant de voir le nombre d'enfants mal élevés à la sortie des écoles, et tous ces parents qui manquent d'autorité !
Et maintenant avec la nouvelle loi qui interdit de donner des fessées...

Les enfants sont de plus en plus tellement mal élevés, que certaines personnes en cherchent la cause dans l'alimentation que nous leur donnons (nourriture pollués par les pesticides ect), il y a peut-être de ça, mais beaucoup à cause de l'éducation également.
Mon enfant moi, il me parle mal deux fois, il se prend une baffe c'est tout. C'est pas lui le patron.

Excuse-moi pour ce hors sujet, mais ça me tient à coeur, ça me fait réellement sortir de mes gonds de voir ça. Sales gosses ingrats en plus.
J'ai du voir que quelques fois, un enfant sortir du lot, être bien élevés, respectueux, mais hyyyper rare actuellement. Les enfants sont loins d'être des anges.

Sinon merci pour la recette de la lessive, c'est exactement celle que je voulais faire. J'ai aussi déjà fait un liquide vaisselle avec du savon de marseille, mais comme ça ne moussait pas beaucoup et que c'était très liquide, mon copain n'a pas aimé (il avait l'impression que ça ne lavait pas, alors que si. Comme les shampoings maison), et comme c'est lui qui fait le plus souvent la vaisselle. Il fait malheureusement parti des gens, qui ont besoin d'avoir de la mousse pour croire que ça lave.

Sinon j'aime aussi l'idée de produire pratiquement tout soi-même, et à côté travailler beaucoup moins au travail pour gagner des sous. Je trouve qu'on gaspille sa vie au travaille. Ca ne devrait pas prendre au temps de place qu'actuellement.

Et oui, la terre, l'eau et le ciel sont actuellement pollués, ce qui empêche du 100% bio. Mais c'est possible dans le futur, ils sont entrain de nettoyer des sols.

Sinon, je ne comprend pas pourquoi tu dis qu'on ne peut pas enseigner l'art ? Au contraire, il y a pleins de choses à transmettre, et non ce ne serait pas frustrant pour moi. Mon rôle sera simplement d'éveiller les enfants à cette matière et de toute façon je le ferais juste pour gagner de l'argent. Ce n'est pas une passion. Je n'en ai malheureusement pas actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vargroas
Mécréant II le Retour
avatar

Type : INFJ 9
Age : 42
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 436

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mer 11 Avr 2018, 17:07

Citation :

c'est de devoir en permanence divertir l'enfant
rien ne t'y oblige.

Citation :
et de ne pas pouvoir être sévère si les parents ne le sont pas, car comme l'enfant n'y est pas habitué, il réagit très mal, et ensuite il ne t'aime pas.
si tu le divertis par contrainte, tu lui donnes de l'attention, c'est lui qui a le pouvoir.
Si tu t’énerves, tu lui donnes de l'attention, c'est lui qui a le pouvoir.

Inverse la donne, donnes lui de l'attention par récompense, en fait tu lui fait croire qu'il a le pouvoir, puis progressivement tu arretes le mécanisme de récompense en le divertissant si tu en as l'envie.

Si l'enfant voit que tu prends plaisir à jouer avec lui, il t'en sera infiniment reconnaissant (testé et approuvé sur pas mal d'enfant, y compris des très difficiles)

et truc qui marche bien aussi, parler d'égal à égal, pas enfant/adulte, les enfants sont intelligent c'est juste qu'ils n'ont pas tout le vécu d'un adulte.

Exemple : Expliquer comment naisse les bébés, tu peux juste dire qu'il faut un papa et une maman (ça c'est du vécu commun), et que tous les enfants du monde viennent d'une maman (ça aussi), ce que je veux dire c'est que tu n'es pas obligé de formuler l'acte de procréation.

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1914

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mer 11 Avr 2018, 21:17

Obtearon a écrit:
Citation :

c'est de devoir en permanence divertir l'enfant
rien ne t'y oblige.

Citation :
et de ne pas pouvoir être sévère si les parents ne le sont pas, car comme l'enfant n'y est pas habitué, il réagit très mal, et ensuite il ne t'aime pas.
si tu le divertis par contrainte, tu lui donnes de l'attention, c'est lui qui a le pouvoir.
Si tu t’énerves, tu lui donnes de l'attention, c'est lui qui a le pouvoir.

Inverse la donne, donnes lui de l'attention par récompense, en fait tu lui fait croire qu'il a le pouvoir, puis progressivement tu arretes le mécanisme de récompense en le divertissant si tu en as l'envie.

Si l'enfant voit que tu prends plaisir à jouer avec lui, il t'en sera infiniment reconnaissant (testé et approuvé sur pas mal d'enfant, y compris des très difficiles)

et truc qui marche bien aussi, parler d'égal à égal, pas enfant/adulte, les enfants sont intelligent c'est juste qu'ils n'ont pas tout le vécu d'un adulte.

Exemple : Expliquer comment naisse les bébés, tu peux juste dire qu'il faut un papa et une maman (ça c'est du vécu commun), et que tous les enfants du monde viennent d'une maman (ça aussi), ce que je veux dire c'est que tu n'es pas obligé de formuler l'acte de procréation.

Si, je suis un peu obligé, car ce sont les parents qui m'ont demandé de jouer avec lui (comme pour mon autre famille), et parce que les enfants actuels ne savent pas jouer tout seul. L'enfant actuel que je garde a une excuse d'avoir un petit frère trop petit pour jouer avec lui, mais les deux filles que j'avais gardé, étaient grandes. Dès que je ne jouais plus avec elles (alors qu'elles étaient deux), c'était la crise, mais parce qu'elles étaient trop gâtés.
Sinon, c'est un devoir aussi de jouer avec les petits lorsqu'on est babysitter et c'est normal, juste tout le temps et avec des mômes colériques, qui veulent tout choisir, décider, c'est épuisant et ça m'énerve. Ils ne méritent pas autant d'attention lorsqu'ils se comportent mal, ça devrait être une récompense comme tu le dis. Je devrais d'ailleurs peut-être tester ce que tu as dis, mais en ce moment je menace de ne plus jouer avec lui lorsqu'il n'est pas sage et ça fonctionne bien.

D'ailleurs je suis un peu sévère dans mon jugement, je me rappelle le plus mauvais, car en ce moment avec le petit que je garde, ça se passe bien aussi, et il me rend bien le fait de jouer avec lui. Il est toujours triste quand je pars, mais moi je ne prend pas vraiment de plaisir à jouer avec lui, je me sens d'ailleurs tellement fausse.
Et oui, je parle d'égal à égal, peut-être même avant trop, car non, contrairement à ce que tu dis les enfants ne sont pas aussi intelligents que les adultes. Il ne faut pas chercher à les raisonner, ce sont des enfants, ils ont besoin d'avantage d'un cadre et des ordres précis, dans le moment présent et pas trop difficile à assimiler, sinon ils écoutent pas.
Sinon, contrairement à ce que mes posts peuvent laisser transparaître, je suis très psychologue avec les petits et je suis également très juste.
Je dialogue beaucoup avec eux (ce que j'ai manqué moi), mais on ne peut pas faire que ça, car ils sont trop jeunes pour se maîtriser entièrement et être raisonnable. 

Sinon, il ne faut jamais chercher à faire de son enfant un ami, ni en faire son égal. Il y a un parent et un enfant. Ils ont besoin de ça pour se construire. Je l'ai lu d'une psychologue. Les enfants ont besoin de connaître leur place, d'expérimenter la frustration ect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mer 11 Avr 2018, 21:45

Je comprend bien que ce soit ton expérience qui te fasses penser ainsi mais je ne peux m'empêcher de te trouver dure.
Je suis plutôt d'accord avec Obtearon, ne pas entrer dans un jeu de pouvoir mais au contraire, considérer l'enfant comme une personne à part entière. Les enfants ne sont pas apathiques, s'ils sont réprimés dans l'expression d'eux-même, ils se révolteront à un moment ou un autre, ce peut-être dans l'instant, comme tu en fais l'expérience, ou bien plus tard.
Si tu te montres violente, par les gestes ou la parole, tu paraît fragile parce qu'obligée de faire cela pour te faire respecter, tu lui montre qu'il t'atteint alors forcément, il va continuer.
Logiquement, si tu instaures un équilibre où tu es à la fois présente mais pas à sa disposition, si tu te comportes comme si tu avais à faire à une personne à part entière en respectant tes besoins comme les siens, il devrait se voir comme tu le vois et ainsi prendre ses responsabilités. Surtout que ce n'est pas idiot ces petites bêtes là, ils ressentent bien les choses.
Ecoute toi en premier lieu, avant de l'écouter, il n'a pas à influencer tes humeurs comme personne n'a à le faire, et il le comprendra si tu lui montre comment. En échange, respecte le comme tu attend qu'il le fasse avec toi.
Et puis bien sûr la communication, d'égal à égal, sans qu'aucun ne prenne l'ascendant et en même temps que chacun ai le droit d'exprimer ses humeurs posément, il sera content d'être écouté sans être réprimé et toi, tu peux lui expliquer qu'il n'est pas plus fautif que ne l'es et lui ouvrir une porte vers la direction qu'il devrait prendre pour que les choses se passent au mieux. Une véritable complicité peut alors être créée, qui bénéficiera à l'un et l'autre au niveau de l'ambiance générale ainsi que de l'enrichissement mutuel possible.


Désolée, le sujet me tient également très à cœur.
Je comprend que ça puisse être compliqué également vis à vis des parents en revanche, je pense qu'il est possible d'arriver à un compromis où tous les partis seraient compris et respectés. Sans parler d'autorité (système qui selon moi, empêche l'échange véritable), simplement de personnes, quel que soit leur âge.

Je pense que l'apprentissage de l'art restreint l'inspiration, enfin plutôt que l'art s'apprend tout seul et qu'aucune règle extérieur ne doit l'influencer, pour en conserver la pureté en quelque sorte, et pour ne pas être bridé, même inconsciemment, dans sa création.

Ma passion est de faire en sorte d'être heureuse en chaque instant et pour ce faire, utiliser tous les moyens possibles, c'est drôle mais depuis cette décision, les projets/activités s'imposent comme des évidences. Je pense que ça peut convenir à tout le monde comme voie à suivre, si ça peut t'inspirer... Wink



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1914

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mer 11 Avr 2018, 22:24

Je réagis peut-être aussi durement, car j'ai été beaucoup déçu. J'ai pas mal idéalisé mon enfance et les enfants et je ne me souviens pas que j'étais comme ça. Mais je n'ai pas non plus eu la même éducation... Ma mère m'aurait coupé en deux si je lui avais mal parlé.
Un exemple du petit que je garde, il boudait parce que... Je ne sais même plus pourquoi, mais une chose ridicule, et comme sa maman s'occupait de son petit frère et pas de lui et qu'elle l'avait grondé. (il le méritait), il a tapé dans son livre qu'elle tenait pour lire une histoire à son petit frère. 
Jamais je n'aurais osé faire ça petite. Il dit parfois aussi des choses méchantes lorsqu'on est trop gentil avec lui. Par exemple, sans raison, il m'a déjà dit avec un ton méchant qu'il allait faire en sorte que mon chat arrive en décembre (j'étais contente de l'avoir bientôt en mars).
Et même chose avec les petites que je gardais, si je ne les grondais pas, la plus grande pouvait être méchante. 
Ils sont très lunatiques, ils peuvent être adorables et tout d'un coup sortir quelque chose de méchant pour on ne sait quelle raison, alors qu'on fait tout pour eux. Moi ça me dégoûte ce comportement, et jamais je n'ai fait ça petite. Mais lorsqu'on voit leur éducation où tout leurs ai dû...

Sinon, je m'exprime sans doute mal, et il faudrait que vous voyez la scène, mais ce qu'il manque c'est de sévérité, d'ailleurs depuis que je suis plus sévère il est bien plus sage (alors qu'avec ses parents ils continuent de mal leur parler), mais je trouve ça regrettable de devoir l'être. Mes nounous étaient adorables et ce n'est pas pour ça que j'étais un petit démon, au contraire. 
Pour moi, ils ont un mauvais fond qui a besoin d'être canalisé... Ca me rappelle l'école où les enfants peuvent être très durs entre eux. (personnellement je ne l'ai jamais été moi).

En tout les cas, je n'ai plus de pitié et la méchanceté gratuite m'insupporte. Je serais les parents, ce serait une baffe. 
Sinon je suis d'accord pour ce que vous expliquez, mais il faut quand-même être sévère, car tout le monde n'est pas gentil de base, et je ne vais pas me ruiner ma santé et mon mental pour un petit qui ne le mérite pas.

J'ajoute, que les enfants qui sont bien élevés, gentils et sages, c'est en général dans des familles où il y a de l'autorité. Je n'ai jamais vu une famille laxiste ou trop gentille qui avait des enfants adorables et sages, en général c'est tout le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Mer 11 Avr 2018, 23:24

Effectivement dans ce contexte...
Je n'envie pas ta position, devoir aller à l'encontre de ses convictions pour que les choses fonctionnent... Mais bon, c'est peut-être un passage obligé avant de pouvoir poser des bases plus saines.

En tant qu'adepte de la phrase "nul n'est méchant volontairement", j'ai toujours du mal à me faire à l'idée d'une méchanceté gratuite. Je pense à ces enfants à qui tout est dû et que par conséquent il doivent être redevable de ces dons alors qu'ils n'ont rien demandé (ou alors si mais parce que le système était déjà enclenché)... et que généralement, tout est donné mis à part une réelle attention, ça me débecte assez profondément. Mais bon, il faudrait tout reprendre à zéro!
Ça faisait longtemps que je songeais à proposer le permis parent... ce n'est peut-être pas une si mauvaise idée...

Pour la petite histoire, j'ai rencontré en Espagne une famille, notamment composée d'un enfant de 4 ans. Cet enfant n'avait pas de règles proprement dites à respecter, il jouait constamment dans le jardin, mangeait avec les mains, envahissait la maison de ses jouets... Les parents eux, répondaient toujours à ses questions sans agacement, lorsqu'il lui demandait un service, l'enfant écoutait sans rechigner. Il savait toujours où se positionner, savait où était sa place et, en une semaine, je ne l'ai jamais vu la transgresser, de même que je n'ai jamais vu un des parents hausser le ton. Ce n'était pas la peine, puisque chaque individualité était libre de s'exprimer totalement dans les paroles et actions. Résultat, cet enfant était souriant, ouvert aux autres, créatif, drôle, sérieux et intéressé par toute forme d'apprentissage. Le respect des uns et des autres était quelque chose de normal, pas quelque chose qu'il fallait apprendre par l'éducation, je pense que là réside le problème actuellement.
On veut trop souvent imposer mais en faisant cela, on fait l'expérience que ce qu'on veut imposer n'est pas. Alors il n'est pas. Tandis que s'il n'y a pas d'éducation (dans le sens imposer, réguler, etc), on fait l'expérience du fait que les principes que l'on veut inculqués sont déjà présent. Alors ils le sont. Ce qui n'empêche pas de mettre un cadre et des repères à l'enfant afin qu'il suive une direction qui est bonne pour lui.

Le problème des familles où il y a de l'autorité c'est qu'il y a une certaine peur de l'enfant face aux parents. Peur qui peut l'empêcher de faire l'expérience de lui-même et donc avoir des conséquences plus tardivement; crise d'adolescence par exemple. Je pense que l'autorité est la solution de facilité, ainsi les parents ont imposés leurs règles, les enfants sont obéissants, c'est bien. Mais l'enfant dans tout ça? Quand peut-il vraiment exister?

Dans ton premier exemple, l'enfant avait juste besoin de dire "hey je suis là, ne m'oublie pas" en échange de quoi il a été grondé, incompris, il a alors exprimé sa frustration. C'est normal que ses actions soient plus virulentes, il n'est pas encore bridé par les conventions. Au lieu de le gronder pour ça, pourquoi ne pas le rassurer, lui accorder un peu de temps puis lui expliquer qu'il a le droit de s'exprimer. M'enfin si on lui cri dessus, il ne risque pas d'apprendre à communiquer correctement... l'enfant fonctionne par mimétisme au départ, pour apprendre.

C'est drôle une présentation qui finit par un topic sur l'éducation, ça me plait bien Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1914

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Jeu 12 Avr 2018, 00:08

J'avais également le même idéal que toi au départ, et de base, je ne suis pas non plus pour l'autorité qui est un moyen de facilité et qui brime l'enfant. J'ai eu une mère autoritaire qui ne m'a pas éduqué, qui ne s'est pas réellement occupé de moi (elle n'aime pas les enfants). Je sais ce que c'est que d'être brimé, de ne pas être écouté et de craindre son parent. 
Sinon pour la scène que j'ai décrite, on pourrait penser qu'il recherchait de l'attention, mais ce n'est pas ça. Ses parents lui en témoignent déjà trop. Ils sont adorables, personnellement je les aime beaucoup (même si ils sont trop laxistes, alors que normalement les gens comme ça m'énerve), ils sont aussi très gentils avec moi. La maman je la typerais INFP et le père INFJ. 

Je pense qu'il provoque pour qu'on le remette à sa place. Il cherche ses limites. Il m'a d'ailleurs dit lui même qu'il trouvait ses parents pas suffisamment autoritaires lorsque je lui ai posé la question, et il m'a dit que plus tard il serait autoritaire. Quand on joue au policier et au voleur, il prend plaisir à faire le méchant. J'ai l'impression qu'il réagit par rapport à la gentillesse de ses parents.
On sens qu'il a besoin d'être punis et de parents plus autoritaires, ce qu'est de temps en temps sa mère, mais son père ne l'est pas assez et c'est lui qui endosse le rôle de père, qui devrait incarné l'autorité. Même si ça semble dépassé, ce sont des concepts bien présent chez les enfants, et qu'ils vont vouloir retrouver à la maison. (moi même j'ai eu un père que je ne trouvais pas assez autoritaire)
D'ailleurs le petit que je garde, me dit que les garçons sont plus forts que les filles et lorsque je lui dit qu'à son âge physiquement ce n'est pas le cas, il s'énerve. (le sale môme) 

Sinon, un exemple de comment se comporte ses parents qui expliquent très bien son attitude. Lorsque sa mère veut emmener son petit frère d'un ans au bain, elle essaye de l'inciter à venir. Elle n'ose pas le forcer. Il faut que le petit d'un ans soit d'accord. N'importe quoi... Ca me fait de la peine d'écrire ça, car je l'apprécie vraiment beaucoup.

Sinon, les autres filles que j'avais gardé tout aussi bien élevés, leurs parents étaient tout les deux psychologues et dans l'idéologie de l'éducation sans violence. Elle m'avait d'ailleurs conseillé, de menacer de ne pas jouer que de punir, et on voit comment se comporter ses enfants... 

Sinon pour ton "effectivement dans ce contexte...", malheureusement, il est très répandu en ce moment ! Ce qui m'inquiète et me choque beaucoup. J'assiste à la sortie des écoles et je vois comment se comportent les autres enfants et parents/nounous. C'est incroyable. Les parents n'osent pas lever la voix, ils se font marchés dessus et ils essayent de se faire à tout prix aimer de leurs enfants.

J'ai entendu une mère dire à son enfant d'un ton lasse "De toute façon c'est toi qui commande hein", et une petite fille criait à sa nounou qui voulait simplement la faire avancer "JE VAIS LE DIRE A MA MAMAN", on imagine toute de suite comment est sa maman. Et la pauvre nounou, comment elle peut réagir ? Ce n'est pas son enfant, ce n'est pas à elle de lui faire son éducation.
Ou la mère qui achètent des pâtisseries à des enfants qui sont pas sages.
Et combien de petits enfants ne répondent pas à leurs papa lorsqu'ils leur demandent "Tu as passé une bonne journée ?", et qu'ils ont une attitude comme le petit que je garde, que je ne saurais décrire mais on voit qu'ils testent, ils cherchent leur limite.
Bein je serais leur parent, je la leur donnerais leur limite ! Et pas de cadeaux pour des enfants pas sages. Trop bon, trop con comme on dit.

Sinon dans ce que tu décris, il devait quand-m^me il y avoir une autorité. Car les petits ont besoin de connaître leur limite (je l'avais lu). Si ils ne la connaissent pas, ils vont la chercher. Le petit dans ton histoire, il devait savoir que si il faisait trop la merde, un des parents allaient réagir. Comme ils connaissaient ses limites et que tout étaient bien installé comme tu l'as décrit, il n'avait pas besoin de les chercher. Par exemple moi, chez mes grands-parents, j'étais un ange et j'obéissais sans qu'on ai besoin d'élever la voix, car les limites étaient là et juste (très important aussi). 
Alors que j'étais moins sage chez mes parents bien que ma mère s'énerve rapidement et fasse peur, car elle n'était pas toujours juste, nous donnait pas réellement une éducation et mon père était absent.

Etre sévère (sans être un tyran), c'est aussi pour le bien de l'enfant. Les enfants mal élevés, ils souffrent aussi de l'être... et ils en voudront à leurs parents de ne pas avoir su poser des limites. Je ne l'invente pas, beaucoup de témoignages à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Jeu 12 Avr 2018, 00:50

Au final, il y aura toujours quelque chose à revendiquer dans l'attitude de ses parents... ça donne envie d'avoir des gosses tiens...

Mon discours tiens aussi beaucoup de mon enfance, aller à l'inverse de la maltraitance et de l'abandon, ça peut donner l'extrême opposé, qui n'est pas bon non plus.


Mais lorsqu'un enfant répond à son père et que celui-ci ne trouve rien de mieux à faire que d'en rire, ça pose quand même problème!

Dans ce que tu décris, il y a comme une surcharge de la part des parents qui du coup, se déchargent de leurs responsabilités. Il n'y a pas de réel contact mais plus de la fatigue je dirais. J'ai l'image un peu caricaturale de la maman, le sourire jusqu'aux oreilles mais les yeux plissés et les traits tirés qui réagit plus qu'elle n'agit et qui du coup, se fait totalement envahir et n'a plus envie de lutter.
Je me demande si les choses n'allaient pas mieux à l'époque où la mère restait à la maison s'occuper des enfants, elle n'avait pas le poids du travail en plus et pouvait diriger son énergie vers ses enfants.

Moi qui ne suis pas vraiment adepte de "la femme à la maison, l'homme au travail", j'ai découvert au Maroc qu'il y avait un bel équilibre qui s'instaurait de par cet adage, (pour élargir l'éducation à l'environnement dans lequel elle s'inscrit). Les enfants ne manquent pas d'attentions, ils sont responsabilisés très tôt, ils disent ce qu'ils pensent et les parents aussi. Le père apporte sa touche lorsqu'il rentre du travail et il n'est pas stressé puisque sa journée est finit et qu'il n'y a plus rien à faire. Il passe donc du temps posément avec l'enfant, met son grain de sel lorsqu'il faut recadrer un peu l'enfant. Le résultat me paraît convenable, la répartition des tâches permettant ainsi à la maman de ne pas être débordée et de se concentrer sur ce qui finalement, est le plus important; son enfant. Ça défrise peut-être les féministes, n'empêche que ça fonctionne.


C'est compliqué de trouver le juste équilibre, surtout que chaque enfant est différent, chaque parent également et que les licornes n'existent pas pour tempérer le tout. Je me demande d'ailleurs, puisque des psychologues t'ont aiguillé, sais-tu si selon eux il y a une forme d'éducation à prévaloir pour tous les enfants ou bien une forme d'éducation en fonction de l'enfant?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Jeu 12 Avr 2018, 10:35

Je pense que cela dépend de chaque enfant et du caractère. Certains enfants ont besoin d'autorité et d'autres non. Mais le plus drôle c'est que c'est pareil pour les adultes... Moi j'adapte toujours mon comportement à la personne en face, que ça soit un enfant ou un adulte. Même avec certains adultes je me montre autoritaire et directif. Jusqu'à devenir très méchant parfois. Mais je me dis que la personne en face en a besoin, alors je le fais. C'est peut-être comblé un besoin et/ou un manque. Par contre, pour d'autres personnes je peux me montrer adorable et d'une extrême douceur aussi. Encore une fois, tout dépend de ce que l'autre attend. Indépendamment de l'âge. Le plus important c'est de s'épanouir. Peu importe le moyen parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1914

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Jeu 12 Avr 2018, 11:42

@ocheka a écrit:
Au final, il y aura toujours quelque chose à revendiquer dans l'attitude de ses parents... ça donne envie d'avoir des gosses tiens...

Mon discours tiens aussi beaucoup de mon enfance, aller à l'inverse de la maltraitance et de l'abandon, ça peut donner l'extrême opposé, qui n'est pas bon non plus.


Mais lorsqu'un enfant répond à son père et que celui-ci ne trouve rien de mieux à faire que d'en rire, ça pose quand même problème!

Dans ce que tu décris, il y a comme une surcharge de la part des parents qui du coup, se déchargent de leurs responsabilités. Il n'y a pas de réel contact mais plus de la fatigue je dirais. J'ai l'image un peu caricaturale de la maman, le sourire jusqu'aux oreilles mais les yeux plissés et les traits tirés qui réagit plus qu'elle n'agit et qui du coup, se fait totalement envahir et n'a plus envie de lutter.
Je me demande si les choses n'allaient pas mieux à l'époque où la mère restait à la maison s'occuper des enfants, elle n'avait pas le poids du travail en plus et pouvait diriger son énergie vers ses enfants.

Moi qui ne suis pas vraiment adepte de "la femme à la maison, l'homme au travail", j'ai découvert au Maroc qu'il y avait un bel équilibre qui s'instaurait de par cet adage, (pour élargir l'éducation à l'environnement dans lequel elle s'inscrit). Les enfants ne manquent pas d'attentions, ils sont responsabilisés très tôt, ils disent ce qu'ils pensent et les parents aussi. Le père apporte sa touche lorsqu'il rentre du travail et il n'est pas stressé puisque sa journée est finit et qu'il n'y a plus rien à faire. Il passe donc du temps posément avec l'enfant, met son grain de sel lorsqu'il faut recadrer un peu l'enfant. Le résultat me paraît convenable, la répartition des tâches permettant ainsi à la maman de ne pas être débordée et de se concentrer sur ce qui finalement, est le plus important; son enfant. Ça défrise peut-être les féministes, n'empêche que ça fonctionne.


C'est compliqué de trouver le juste équilibre, surtout que chaque enfant est différent, chaque parent également et que les licornes n'existent pas pour tempérer le tout. Je me demande d'ailleurs, puisque des psychologues t'ont aiguillé, sais-tu si selon eux il y a une forme d'éducation à prévaloir pour tous les enfants ou bien une forme d'éducation en fonction de l'enfant?


Oui, les enfants sont très sévères. Ils trouveront toujours quelque chose qui ne va pas et sans le vouloir, un jour nous les traumatiserons de quelque chose dont ils nous en voudront. (voir par exemple les blessures de l'ennéagramme)

Sinon non, la famille chez laquelle je travaille n'ont pas baissés les bras. Au contraire, ils perdent beaucoup plus d'énergie à être gentils et essayer d'être aimé de leurs enfants, que si ils les punissaient sévèrement. 
Ma mère, elle, elle prenait la facilité.
Par contre oui, ils ont l'air fatigués par leur vie, entre les enfants, leur travail et les tâches à la maison.

Ce que tu décris dans la répartition des tâches est évidemment plus avantageuse pour le bien être de l'enfant et de la famille. Une femme (ou un homme) qui reste à la maison, est plus détendue et disponible pour s'occuper de son enfant. Elle a le temps aussi de préparer des repas sains, de prendre du temps pour elle ect.
Mais il y a le problème de l'argent qui se pose et de l'indépendance. Tout les couples n'ont pas les moyens de perdre un salaire, et le conjoint qui reste à la maison peut au fil du temps se sentir piégé. Si tu ne travaille pas, tu deviens dépendante de ton conjoint, et si un jour vous rompez, tu te retrouve sans rien. (Dans le monde du travail on ne te prendra pas sans expérience et à un âge avancé, ou dans les métiers que personne ne veut faire)

Le front national propose de verser un salaire aux femmes qui font le choix de rester à la maison (pour qu'elles puissent avoir ce choix), sauf qu'il sera petit, donc même problème. A moins qu'en cas de divorce, les aides de l'état pour femmes célibataires et avec enfants, suffisent, mais bon ce sera juste de quoi survivre. 

Sinon oui le discours féministe est passé par là (je parle pas du bon féministe). La femme au foyer est d'ailleurs très mal vu de nos jours, par contre personne ne voit le mal à séparer une femme de son enfant peu de temps après son accouchement pour l'envoyer au travail, et confier son bébé à des inconnus. 

Sinon, tous les psychologues sont d'accord pour dire qu'il faut donner un cadre à l'enfant, pour qu'il puisse connaître sa place et bien se développer. De toute façon, si tu ne lui donnes pas de cadre, il le cherchera lui même, en provocant par exemple. Un enfant ne va pas s'auto-discipliner tout seul.
Après, bien sûr il faut s'adapter à chaque enfant comme le dit Guinéapig. Si tu vois que tu as un enfant sensible, il faudra que tu fasse d'avantage attention à lui et que tu sois plus douce, bienveillante. 
Si tu vois que tu as un enfant sociable, il faudra passer du temps avec lui, et inversement si il est solitaire, il faudra respecter ses moments de solitudes.
Mais quelque soi l'enfant, ils ont besoin d'un minimum de sévérité.

Voir cet article : https://naitreetgrandir.com/blogue/2013/05/07/la-recette-de-lenfant-roi/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocheka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 21
Lieu : loin
Inscription : 09/04/2018
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Coucou! Jeu 12 Avr 2018, 15:54

Je n'arrive pas à accéder à l'article.

Il faudrait dans ce cas élargir la notion d'éducation des enfants à celle de l'éducation d'un pays, autrement dit, on n'est pas rendu...

Donner la possibilité à chaque individu de pouvoir poursuivre la voie qui lui correspond et qui finalement, est nécessaire au bien-être d'une société (dans le cas de l'éducation). C'est-à dire revenir à un principe de villages permettant le contrôle sur la-dite éducation, sur les besoins de chacun associés aux besoins communs.
Si on prend la France, établir une assemblée par villages, qui prendra tous les paramètres individuels et collectifs pour améliorer la vie de chacun. Ça passerai par la régulation des grossesses en fonction des ressources commune, l'utilisation des talents de chacun pour le collectif, etc. Ainsi, les parents pourraient être présents pour leurs enfants lorsque c'est "à leur tour" de mettre au monde, ils ne perdraient rien car l'assemblée subviendrait à leurs besoins, elle en aurait les capacités puisque il y aurait moins d'enfants nés en même temps.
Utopie bonjour...

En fait, ça rejoint ce que tu disais, donner un cadre général puis s'adapter à l'individu, ce serait le même principe pour l'éducation des enfants que pour celle de la société.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Coucou!

Revenir en haut Aller en bas
 

Coucou!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» coucou mon petit ethan est née!!!
» coucou ! j"ai vu de la lumière alors je suis rentré ! (hirari veut dire lumière en japonais, sans aucune prétention !).
» coucou
» Coucou c'est moi !
» COUCOU, JE VAIS VOUS CHANTER UNE JOLIE CHANSON...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-