Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ni-dom et transgenredité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 396

Message(#) Sujet: Re: Ni-dom et transgenredité Ven 13 Oct 2017, 09:25

@StuffedBeer a écrit:
Tu confonds ennéagramme et MBTI. Y'a pas de lien obligatoire entre les deux.
... et avec les instincts, ça fait trois What a Face
(Même si 3 instincts x 9 ennéatypes = 27 sous-types, le fonctionnement des instincts n'est pas intrinsèque à l'ennéagramme)

Bon, outre l'énormité du postulat de départ: connaitre 100 personnes transgenre, en tous cas suffisamment pour avoir repéré qu'entre 90 et 100 d'entre elles (c'est pas clair si c'est 9/10 ou toutes scratch ) sont Ni-dom, je trouve le sujet intéressant...

Comme Apo, je trouve que les deux axes les plus susceptibles de mener au transgenre sont Fi-Te et Ni-se.
Si l'on s'en tient à l'image d'Epinal du transgenre (typiquement: l'homme qui devient femme avec des seins à la Pamy et des faux ongles à la Anderson, des robes pailletées décolletées devant ET derrière même pour passer l'aspirateur, des faux-cils qui font office de frange, du fond de teint aussi épais et moelleux qu'une tranche de Savane, etc.*), je crois qu'on tient davantage un potentiel xSFP, qui a l'heur de manier à la fois Fi-Te et Se-Ni:
- Fi te dit qu'au plus profond de toi-même, tu es une femme
- Te se base sur des critères culturels et sociaux pour définir ce qu'est une femme, dans notre société
- aidé par Se, pour qui ces critères sont avant tout "les caractéristiques de la femme" que "l'essence de la femme" (ce qui aurait pu être amené par un meilleur positionnement de Ni, par exemple)
*:
 

J'ai l'impression qu'un Ni-dom aurait moins besoin de changer de sexe. Ni permet une interprétation plus libre et personnelle du genre et de la façon dont on le vit, et accepte plus aisément les apparentes contradictions... je les vois bien davantage dans l'androgynie, l'acceptation d'être à la fois homme et femme, et vraiment ni l'un ni l'autre.

Une dernière version (ce message est tout sauf exhaustif): Le Ti-dom (IxTP). J'ai l'impression qu'il serait moins enclin aussi à passer par le changement de sexe. Ici, le cliché serait plutôt le "tomboy", le garçon manqué, qui grâce à (notamment) une prise d'hormones "fonctionnerait" comme un homme de l'intérieur. L'ISTP pourrait avoir besoin du changement de sexe pour que sa réalité immédiate reflète ce fonctionnement intérieur, alors que l'INTP se contenterait de "se ressentir fonctionner comme un homme" sans forcément passer par la case médicale.
Spoiler:
 

PS
Oui, j'ai délibérément pris deux exemples "à sens unique" pour l'xSFP (homme-->femme) et l'ISTP (Femme-->homme)  What a Face Evidemment, il y en a dans l'autre sens, mais je crois que celui-ci est plus représentatif, notamment par le décalage supplémentaire qu'il y a entre la représentation socialement/culturellement attendue d'une femme (F) et d'un homme (T).

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 670

Message(#) Sujet: Re: Ni-dom et transgenredité Ven 13 Oct 2017, 10:09

Citation :
... et avec les instincts, ça fait trois What a Face
(Même si 3 instincts x 9 ennéatypes = 27 sous-types, le fonctionnement des instincts n'est pas intrinsèque à l'ennéagramme)

Pinaillage pour le coup étant donné que les deux sont souvent foutu ensemble dans une même "typologie".

Citation :
   Perso, j'ai mon modèle personnel concernant les genres et la sexualité, basé sur 3 paramètres à curseurs:
   - le "sexe" biologique, masculin ou féminin sans équivoque pour l'énorme majorité d'entre nous, plus ou moins (in)défini, selon la génétique ou l'anatomie, pour une toute petite minorité
   - le "genre" culturel et social auquel on se rattache davantage (je suis biologiquement femme, mais je considère que je correspond à 75% à l'image sociale et culturelle de "l'homme")
   - l'orientation sexuelle (qui peut elle-même être dirigée vers le sexe biologique ou la représentation culturelle du genre)

C'est le modèle utilisé quand on parle de genre, vu que le terme impose la distinction Sexe/genre. On peut rajouter au sexe biologique le sexe génétique qui ne sont pas toujours les mêmes, ainsi que le genre civile qui est souvent imposé.

EDIT : Pinaillage surtout parce qu'il entend un lien de cause-effet stricte (si Sx donc T) qui est inexistant. Le lien entre ennéagramme et instinct n'était pas de ce type là, la comparaison perd en pertinence.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 396

Message(#) Sujet: Re: Ni-dom et transgenredité Ven 13 Oct 2017, 18:41

@StuffedBeer a écrit:
Citation :
... et avec les instincts, ça fait trois What a Face
(Même si 3 instincts x 9 ennéatypes = 27 sous-types, le fonctionnement des instincts n'est pas intrinsèque à l'ennéagramme)

Pinaillage pour le coup étant donné que les deux sont souvent foutu ensemble dans une même "typologie".

EDIT : Pinaillage surtout parce qu'il entend un lien de cause-effet stricte (si Sx donc T) qui est inexistant. Le lien entre ennéagramme et instinct n'était pas de ce type là, la comparaison perd en pertinence.
"Sont souvent foutus ensemble" = par qui? Suspect Si tu parles des pros de l'ennéagrame, justement personne ne fait l'amalgame, ils insistent plutôt sur l'indépendance du modèle des instincts... Si tu parles des intervenants lambdas qui se promènent sur les forums, je propose qu'on adopte aussi leur vision "je suis Ni, mais aussi Si quand j'ai mangé des Chocapics", parce qu'on le lit souvent, aussi Cyclope heureux

Quant à ton edit, je ne comprends pas à quoi il se réfère, c'est pour le moins confus Alien 2

@StuffedBeer a écrit:

C'est le modèle utilisé quand on parle de genre, vu que le terme impose la distinction Sexe/genre. On peut rajouter au sexe biologique le sexe génétique qui ne sont pas toujours les mêmes, ainsi que le genre civile qui est souvent imposé.
Certes. On peut enlever des trucs, on peut en ajouter. J'ai donné ma recette perso, je ne connais rien au monde "genre" et à ses définitions communément admises. C'est juste ma popote interne pour illustrer ce qu'un INTP peut penser du truc, quoi.

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 670

Message(#) Sujet: Re: Ni-dom et transgenredité Ven 13 Oct 2017, 18:56

Citation :
Quant à ton edit, je ne comprends pas à quoi il se réfère, c'est pour le moins confus

À la première partie de mon message.

Et pour le reste bah écoute, fais ce que tu veux.

EDIT : Mon point c'est surtout que tu pinailles plus sur un abus de langage que sur une notion théorique. Quand on pense ennéagramme, on pense pas nécessairement instincts, d'accord, mais quand on pense instinct on pense ennéagramme. Donc désolé de pas avoir été préci de la mort qui tue. Et de toute façon, le fait est qu'il confond les deux, donc ça changeait rien à ma remarque. Donc pinaillage, pinaillage, pinaillage.

Et allé, j'vais être constructif sur le sujet en cours :
Woook', donc le MBTI concerne des filtres d'information, ça peut paraitre pertinent. Sauf que non.
Sa propre identification à quelque chose est trop hasardeuse pour établir de quelconque constante. Tes scénarios µ ne manque pas pertinence, mais c'est loin d'être les seuls possibilités pour les combinaison choisis.
L'identification ou non-identification est influencée, entre autre par : Les statuts des différents genre dans l'environnement immédiat et lointain, le rapport à la femme, l'homme, le reste, la mère, le père, les frères et sœurs, les amis, collègues, la place dans les différents cercles sociaux, le rapport à la marge et à la majorité, le rapport aux corps, au sexe et la sexualité, le rapport qu'à l’environnement proche face aux femmes, hommes, pères, mères, soeurs et frères, amis et collègues, et j'en oublis un énorme paquet.
On n'est même pas en mesure de faire un lien de cause-effet entre une identification quelconque (de genre ou autre) et les données et modèles connues et stables sans être tellement dans le flou qu'on en devient cliché. Alors avec des modèles comme le MBTI et l'ennéagramme, c'est la foire au malentendu et à la perte de temps.

Ça empêche pas d'essayé ? Oui, si entériner des clichés sur les types et/ou les genres vous amuse, oui.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KIDOMCWO
Kidom - Bugle - INTJu*** - BonDtoit et Risitas - Jolly - Zaki
avatar

Type : INTJ 7, 172 QI
Age : 12
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 25/10/2017
Messages : 542

Message(#) Sujet: Re: Ni-dom et transgenredité Sam 11 Nov 2017, 07:08

Probablement dû à un moment dans notre enfance.
C'est "sissys boy syndrome", c'est mental, rien de tout ça est vrai. je vois un thérapeute pour me soigner, j'aimerais aussi être une femme, mais je ne ressemblerais jamais à une femme donc je me soigne pour espérer être heureux un jour
Mais j'ai l'impression que c'est pire depuis, je suis au stade que je n'arrive plus à me voir dans des relations amis ou sérieuse entant que garçon
Ça ne sert à rien de changer de sexe puisque même après on vous verra toujours comme un mec, on ne peut que souffrir, si on m'aurait prévenu que la vie était si souffrante je l'aurais refusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Ni-dom et transgenredité

Revenir en haut Aller en bas
 

Ni-dom et transgenredité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-