Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elki
Aucun rang assigné


Type : INT(F)P
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : Etudiant
Inscription : 29/05/2017
Messages : 3

Message(#) Sujet: En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte? Lun 29 Mai 2017, 15:59

Bonjour à tous ,

C'est un peu compliqué de s'étaler (désolé c'est un peu long et je me suis mal relu (ouais je sais très bien faire ma pub)) sur un forum mais en lisant certains posts j'ai ressenti le besoin de vider mon sac, sûrement en espérant trouver de la compréhension. Je suis pratiquement certain que je vais dire des choses qui paraîtront redondantes ou déjà expérimentées pour ceux qui lisent, On m'excusera alors du fait de reprendre des sujets déjà discutés.

Pour être honnête , je ne me suis jamais profondément intéressé au mbti (peu de confiance en la psychologie) mis à part le fait de savoir que j'étais un INTP avec un fort côté F qui me permet de survivre en société.
Il y a quelques années j'ai été pris d'une dépression nerveuse, chose en laquelle mon cerveau n'arrivait pas à croire, j'ai lentement sombré en continuant à me dire que mes sentiments devaient être dépassés par ma rationalité. Et quand j'en suis arrivé à échouer partout (échec scolaire, social, amoureux, etc), ça m'a détruit. C'est comme si tout ce que j'avais construit pour dépasser l'absurdité de la vie depuis mon adolescence s'était effondré et je me suis retrouvé dans une perte totale de sens face à la souffrance que je ressentais. Je n'arrivais juste plus à réfléchir et à trouver des solutions aux problèmes théoriques que je me posais, c'est comme si toute logique avait disparu.

Les colombes m'ont alors dit que le secret était de ne pas oublier les plaisirs quotidiens et l'image qu'on donne de soit, ainsi que de rencontrer des gens. Du coup, corbeau que j'étais j'ai commencé à envier la colombe. Non pas pour son intelligence ou ses théories existentielles mais simplement parce que la démarche de la colombe était pleines de certitudes , de sens. La colombes est belle, marche gracieusement et tout le monde aime les colombes. J'ai alors voulu le beurre et l'argent du beurre. Si mon cerveau n'arrivait plus à réfléchir, peut être devrai-je moi aussi me recentrer sur les détails de la vie quotidienne, prendre plus soin de moi, essayer de m'adapter à la société. Comme ça je pourrai être entouré et heureux comme une colombe, tout en gardant ma personnalité et mon cerveau de corbeau (Au fond, je pensais peut être que finalement le borne pourrait devenir roi au pays des aveugles).

Et ça a marché, en m'explosant un peu le cerveau, j'ai effectivement était plus heureux, j'ai mieux mangé, j'ai plus pris soin de moi, j'ai essayer de construire des relations sociales à partir de la fonction F , et petit à petit je me suis construit une façade d'I(E?)NFP (Je ne l'ai pas réfléchi comme ça mais j'ai l'impression que c'est ce que j'ai fait en termes mbti). J'éteignais mon cerveau à coup d'anxiolytiques, d'alcool ou de drogues, et je suis allé à la conquête de la société. Ca m'a permis de me sentir moins seul, d'améliorer mon hygiène de vie qui était devenue déplorable et honnêtement j'ai pu un peu retrouver à certains moment un retour au plaisir que j'avais à me noyer dans mes idées.

Mais aujourd'hui je suis un peu perdu. Face un tout petit coup de stress , je me suis complètement effondré. J'ai l'impression que j'ai perdu mon temps à m'occuper de choses qui finalement ne sont que superficielles tout en n'ayant pas réussi à régler le problème de la sensation de vide et de perte d'énergie que j'ai à chaque fois que je dois faire quelque chose. Et lorsque j'essaie de réfléchir, je me retrouve à tourner en rond dans du non-sens, non pas parce que je suis perdu mais parce que je n'ai même pas l'énergie de m'attaquer aux problèmes.
Là où je prends mon pieds c'est quand je suis à la bibliothèque à travailler sur mes livres, c'est les seuls moments où je me sens heureux et complet, mais je suis toujours terrassé par un sentiment de manque de temps, de peur de l'échec. Ceci couplé d'une sensation de souffrance qui rend tout absurde.
Comme le corbeau, je me retrouve coincé à marcher tristement et faiblement de manière ridicule et absurde, ne pouvant plus ni arriver à être une colombe, ni à retourner à ce qu'il avait et qu'il a perdu.

Je veux me donner le temps de travailler sur les choses que j'aime, mais j'ai tellement la pression du reste (indépendance financière, émotionnelle, etc ) que je me retrouve à rien faire. C'est l'apathie depuis au moins 2 mois et mes relations sociales ne fond plus que me prendre encore plus d'énergie.
Et donc, la question est (puisque c'est le but n'est ce pas?): Le corbeau peut-il vraiment redevenir brillant en continuant d'imiter la colombe ou est-il juste faible de ne pas faire face à la souffrance (absurde?) qui le traverse?
Le corbeau n'est-il finalement qu'une colombe malaimée qui se croit brillante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obtearon
Mécréant II le Retour
avatar

Type : INFJ 9
Age : 41
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 349

Message(#) Sujet: Re: En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte? Lun 29 Mai 2017, 17:31

merci pour le partage.

Citation :

Le corbeau peut-il vraiment redevenir brillant en continuant d'imiter la colombe ou est-il juste faible de ne pas faire face à la souffrance (absurde?) qui le traverse?
Le corbeau n'est-il finalement qu'une colombe malaimée qui se croit brillante ?
Dans certain mythe, le corbeau était à l'origine blanc. Dans la mythologie Grecque, il devint noir suite à une malédiction d'Apollon.
Dans la mythologie nordique, c'est le messager d'Odin.


Quels aspects du corbeau aimes tu ?
Quels aspects de la colombe aimes tu ?

Qui symbolises tu en utilisant le corbeau, et la colombe ?


_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elki
Aucun rang assigné


Type : INT(F)P
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : Etudiant
Inscription : 29/05/2017
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte? Lun 29 Mai 2017, 18:36

Merci pour la réponse ....mmmh , peut être que je me suis mal exprimé. C'est vrai que le corbeau et la colombe symbolisent beaucoup de choses.

Ce que j'envie chez la colombe c'est qu'elle vit en groupe, ne se pose pas trop de question, elle ne cherche pas plus loin que le "bon-sens" et suit le groupe, elle est aimée et entourée, son roucoulement est agréable. Du coup la colombe marche avec aisance et avance tranquillement au grès de la nourriture (intellectuelle) qu'on daigne lui donner.
Le corbeau lui est plus solitaire, au lieu d'aller se jeter sur les graines avec le groupe, il va essayer d'ouvrir des boites de fast-food. Le corbeau est plus lucide, il cherche à comprendre, à apprendre, construire du sens. Mais quand il s'exprime on n'entend qu'un croassement laid que l'on prend pour un son de mauvais augure.

Ca me fatigue de ne jamais être écouté; et que, les nombreuses fois où j'ai eu raison avant les autres, on oublie que mon croassement solitaire était là bien avant que tout le monde roucoule la même chose en choeur. Et ça marche avec plein de choses, quand je propose une idée, une blague, un plan, personne n'écoute, mais dans 80% des cas, peu après, tout le monde est d'accord sur mon idée, rigole à ma blague et approuve mes plans mais non pas en me donnant raison (parce que moi je suis déjà passé à un autre croassement) mais à travers un processus que je ne comprends pas. Alors j'ai cru que c'était pas le problème d'avoir raison, si j'étais une colombe qui roucoulait on m'écouterait et on m'aimera aussi (l'ego quand il nous tient).

Ce décalage me fatigue psychologiquement parce que je n'ai presque jamais ni de reconnaissance, ni la sensation d'être apprécié pour ce que je suis. Et je ressens une profonde souffrance et incompréhension.

Du coup j'ai pensé que c'était moi le problème et j'ai essayé de le régler en prenant la forme de la colombe, j'ai essayé de marcher comme une colombe, être grégaire comme une colombe, en espérant que les certitudes de la colombe allait me rendre heureux et que de là je pourrai m'exprimer.
Mais même quand je me suis intégré chez les colombes, bah ... rien ... j'étais toujours en décalage, certes un peu plus aimé mais toujours pas pour ce que j'étais, mais juste parce que j'ai appris à sortir les banalités que sortent les colombes entre elles. Et je me retrouve alors à marcher comme les corbeaux marchent, ni avec l'assurance du groupe parce que je suis pas satisfait par le "sens commun" des colombes, ni avec le peu d'élégance et de réussite que me donnait mes propres pensées avant.

Je marche et sautille laidement comme un corbeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sp/sx
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1746

Message(#) Sujet: Re: En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte? Lun 29 Mai 2017, 19:31

Et pourquoi ne cherches tu pas à trouver d'autres corbeaux ? J'ai l'impression, qui te manque surtout des personnes qui comprennent ton fonctionnement et qui le respectent.

D'après les statistiques sur le MBTI, les INTP sont rares, mais d'après ma propre expérience, pas tant que ça, surtout à Paris où tu peux rencontrer beaucoup de monde. (bon établir le lien est plus compliqué)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elki
Aucun rang assigné


Type : INT(F)P
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : Etudiant
Inscription : 29/05/2017
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte? Lun 29 Mai 2017, 20:39

Oui je suis en train d'en chercher mais je pense que même entre même mode de fonctionnement c'est un peu compliqué. C'était un projet en cours aussi! Merci du conseil!
Je ne sais pas si les INTP sont rare, j'ai rarement chercher des personnes en me basant sur leur profil mbti. Mais je vais essayer d'y faire un peu plus attention dorénavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sp/sx
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1746

Message(#) Sujet: Re: En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte? Lun 29 Mai 2017, 20:48

L'idéale serait que tu ne te base pas sur le mbti pour faire des rencontres, mais si tu te sens réellement seul au monde et à part comme tu semble le dire, ça pourrait être pas mal de rencontrer des personnes qui te ressemblent. Encore faut-il savoir bien typer, mais en général on sens lorsqu'on a des affinités avec une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obtearon
Mécréant II le Retour
avatar

Type : INFJ 9
Age : 41
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 349

Message(#) Sujet: Re: En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte? Mar 30 Mai 2017, 09:03

Citation :

Ce décalage me fatigue psychologiquement parce que je n'ai presque jamais ni de reconnaissance, ni la sensation d'être apprécié pour ce que je suis. Et je ressens une profonde souffrance et incompréhension.
Déjà tu en es conscient, c'est un bon point de départ.

Après tu prends des symboles d'oiseaux, mais jamais tu ne parles de leur vol. Tu les vois marcher, prendre des graines.

je ne peux m'empecher de penser à ceci

écoute bien le début, Stromae utilise également les symboles du corbeau et de la colombe, et comme il n'arrive pas à trancher, il utilise un troisième symbole


la chanson complète

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte?

Revenir en haut Aller en bas
 

En tentant d'imiter la colombe, le corbeau va-il juste à sa perte?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» VATICAN : COLOMBES ATTAQUÉES PAR UNE MOUETTE ET UN CORBEAU
» Pastiche de fables de Jean de La Fontaine.
» Azazel
» la colombe
» Recherche image d'une colombe (Saint-Esprit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTP - L'Architecte-