Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La gestion émotionnelle chez les F

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: La gestion émotionnelle chez les F Ven 09 Déc 2016, 11:13

Bonjour !

Pas très nouveau comme sujet, navrée... Mais j'aimerais bien savoir votre expérience de la gestion de vos émotions. A priori je m'adresserais plutôt aux F (NF ou SF, j'ai mis le sujet ici car il fallait bien une rubrique). Non parce que l'opinion des T ne m'intéresse pas, mais parce que la prééminence de Te ou Ti semble simplifier la question de la gestion émotionnelle, en mettant l'analyse logique en premier plan. 
Alors que chez les F, comme le ressenti est le mode d'approche dominant d'une situation, il me semble plus facile d'être débordé.

Donc, comment vivez-vous vos émotions ? Arrivez-vous à les reconnaître (Peur, colère, joie, agacement...) ? A les gérer, si oui comment ? Avez-vous des "paliers" au-delà desquels vous êtes capables d'exploser ?

[Et je peux répondre un peu personnellement, parce qu'il n'y a pas de raison de demander aux autres de se livrer sans réciproque. J'apprends au fur et à mesure - dans ce registre, je suis beaucoup plus posée qu'à 20 ans - mais cela reste une des questions les plus compliquées de ma vie. Je peux assez facilement m'emporter alors qu'on ne le soupçonne pas la minute précédente, et que la plupart du temps, je suis assez calme. Mais il suffit de passer certains seuils pour que la résistance aux émotions devienne un vrai challenge...
Certaines activités m'aident : les loisirs créatifs, la lecture, se promener... Parfois, dans les situations extrêmes, je peux aussi m'"enguirlander" intérieurement quand trop de pensées négatives viennent. Very Happy]

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cratere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5/6w7
Age : 24
Lieu : Paris
Emploi : Stinky Feet On The Moon
Inscription : 03/11/2016
Messages : 72

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Sam 10 Déc 2016, 13:29

Salut CamilleG,

Après avoir écrit 3 versions de ma réponse aux questions que tu poses aux membres du forum, je me retrouve à justifier ce que je ne comprends pas. Des émotions, un regard sur moi-même et mon comportement, parfois plaintif, parfois inquisiteur, au final difficile à supporter. En bref, ces réponses à ce que je ne comprends pas.

Pour te donner un premier aperçu de ma réponse, l'écriture est le meilleur support que j'ai trouvé pour poser tout ce qu'il y a à poser. Mais ce n'est pas facile à structurer. Il y a des émotions que je reconnaîs, dans le sens du ressentiment parce que je sais que je les ai vécues et revécues et dans quelles situations, parfois des situations concrètes et parfois des situations abstraites, et ça pose problème d'y être confronté à répétition, en boucle, dans la mesure où l'on reproduit des erreurs, de jugement et dans l'action. Bukowski disait qu'il accueillerait la mort les bras ouverts tant il était éprouvé par ses propres réactions au monde extérieur, qui se répétaient encore et encore. Une lassitude.

Et puis il faudrait identifier ce qu'est une émotion. Est-ce qu'elles sont identifiables par les mots ? Les mots tournent tout le temps dans ma tête et dans mon cas, non. La danse c'est des émotions et dans l'instant on n'en comprend pas forcément le sens par le mot, mais simplement par l'expression du corps. Quand on regarde une danseuse, elle peut éveiller des émotions, une certaine impulsivité. On peut réprimer nos émotions aussi, parce qu'on ne les comprend pas, qu'elles peuvent induire trop d'informations, une surchauffe.

Donc voilà, je commence à écrire pour écrire et exprimer, ça peut dissiper le brouillard un temps, et éclaircir un chaos. Y trouver une certaine organisation (anarchique souvent), un certain ordre, sans qu'on parvienne à hiérarchiser, à définir le plus important. Hormis l'écriture, je sors souvent marcher sans forcément prêter attention à tous les gens qui marchent, mais j'aime bien les observer, ils nous rappellent les uns, les autres. Et la marche en elle-même est un mouvement rythmée qui peut donner l'illusion qu'on va vers le destin mieux qu'en restant assis sur une chaise. En quelque sorte, dans mon cas ça éclaircit les choses, j'arrive à des questions, des conclusions, sans jamais trouver la réponse sûre. Ce qui me serait utile, comme une machine idéale, c'est un appareil branché à l'oreille interne qui enregistre ce que je formule par la pensée et le retranscrive immédiatement par l'écriture. Mais ça n'existe pas encore, alors en attendant je me saisis d'un cahier de poche, et j'envisage de m'enregistrer par la voix. Y'a des NT qui sont motivés ?

Finalement j'en ai dit des trucs, je me suis bien défoulé comme un incontinent, et si en écrivant de mon côté je trouve plus pertinent à dire, je posterai ici. Merci Camille, sujet passionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghumi
Aucun rang assigné


Type : ESTJ 8W7
Age : 32
Lieu : no man's land
Inscription : 08/06/2016
Messages : 51

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Sam 10 Déc 2016, 14:28

Bon, pour une fois je me décide à répondre à un sujet. Je suis beaucoup trop pudique pour parler de moi, mais je réagis un peu notamment à ce que Cratere a écrit.

Je ne sais pas si c’est le cas Cratere, tu peux me reprendre si c’est le cas, mais je comprends de ton message et je suis tout à fait d’accord que la majorité du temps il est souvent difficile de trouver un moyen d’expression digne des émotions que l’on peut ressentir. La profondeur émotionnelle que l’on peut ressentir est souvent indescriptible pour moi, parfois provenant d’une source inconsciente qui demande une réelle introspection ou tout simplement difficilement explicable.  Je ne sais pas si c’est le cas de beaucoup de NF, mais tout est intériorisé dans un chaos qui est souvent impossible à retranscrire par la parole. Je pense alors, qu’il faut juste trouver le moyen d’expression qui nous correspond pour réorganiser un peu tout ça et se soulager d’un flux de pensée un peu trop important.


Dernière édition par Meghumi le Sam 10 Déc 2016, 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cratere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5/6w7
Age : 24
Lieu : Paris
Emploi : Stinky Feet On The Moon
Inscription : 03/11/2016
Messages : 72

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Sam 10 Déc 2016, 14:41

Diantre, chaque instant à lire ton message renvoie aux deux citations dans ta signature.
Je crois que tu en as très bien parlé, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghumi
Aucun rang assigné


Type : ESTJ 8W7
Age : 32
Lieu : no man's land
Inscription : 08/06/2016
Messages : 51

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Sam 10 Déc 2016, 14:51

Haha Cratere, je crois que j'ai choisis les bonnes citations, elles sont parfaites pour moi Very Happy
Merci bien, je ne sais pas si j'en parle bien, puisque même essayer de répondre à ce genre de sujet s'avère difficile, comme si nous tâtions du bout du clavier quelque chose de bien trop transcendant pour le langage.
Bref, je raconte peut être des bêtises Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo0
Aucun rang assigné
avatar

Age : 35
Lieu : Dans les nuages
Inscription : 23/11/2016
Messages : 18

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Sam 10 Déc 2016, 15:55

.


Dernière édition par Leo0 le Dim 11 Déc 2016, 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
henki
Aucun rang assigné
avatar

Type : infj(p)
Age : 24
Lieu : France
Inscription : 03/10/2016
Messages : 84

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Sam 10 Déc 2016, 22:43

Leo0 ! Quand je te lis comme ça, je me dis que ça doit être légèrement fatiguant de te connaître dans la vraie vie. (j'ai pas tout compris^^)

Mais au-delà de cette vision des choses, ton message m'a touché, car il y a une certaine recherche de réponses dans la manière peu complaisante dont tu te décris. Ce que je trouve intéressant, c'est ton extraversion que tu définis comme envahissante.

Une personne trop introvertie a tendance à se poser plein de questions sur la manière de gérer le monde, le tourbillon des impératifs sociaux, etc. Elle ne rêve plus que d'une chose : qu'on la laisse tranquille. C'est si peu demander, mais les gens, très souvent, ne supportent pas de rester dans le silence ou l'inactivité : ils allument la radio dès qu'ils sont tout seuls dans la voiture, par exemple.

Mais toi, tu as exactement le problème inverse : les gens ne sont pas assez réactifs, dynamiques, communicatifs. C'est un peu dommage, car une extraversion trop grande passe peut-être plus inaperçue en terme d'incompréhension que l'autre côté des choses.

Perso, l'une des choses que je trouve le plus triste, c'est de voir un ENFP triste. Je connais par exemple, un ENFP, un homme assez âgé. Les quelques fois où je l'ai vu l'air songeur et un peu triste, cela m'à rendu triste aussi, comme si j'étais responsable de son état d'humeur (bien que ce ne soit pas le cas). Sinon, je l'adore, j'admire sincèrement son intelligence de coeur et sa profondeur d'esprit qu'il masque derrière ses blagues à deux balles et son côté relou. love

Ca me tenait à coeur de te répondre. Wink

_______________________________________
Avant de juger une personne, marche pendant trois lunes dans ses mocassins.

Proverbe amérindien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo0
Aucun rang assigné
avatar

Age : 35
Lieu : Dans les nuages
Inscription : 23/11/2016
Messages : 18

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Dim 11 Déc 2016, 00:46

.


Dernière édition par Leo0 le Dim 11 Déc 2016, 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asimov
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 5w6 sp/sx
Age : 18
Lieu : Par-delà Bien et Mal.
Inscription : 29/11/2016
Messages : 71

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Dim 11 Déc 2016, 09:39


Pourtant, chez les T, ça peut souvent être bien plus intéressant.
Le désir de vouloir faire "logique" ne vient pas du néant et c'est une réponse causée par les émotions elles-mêmes.

Eux aussi ils ressentent constamment et la dualité "sentiments-logique" en plus du défi du monde externe, est un amas bien plus complexe qu'on ne pourrait le croire.

Il y a de quoi exploser, chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reset
Aucun rang assigné


Type : INTP, iw-1
Lieu : univers
Emploi : ange gardien psychopathe
Inscription : 13/01/2013
Messages : 281

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Dim 11 Déc 2016, 13:53

@Cratere a écrit:

Hormis l'écriture, je sors souvent marcher sans forcément prêter attention à tous les gens qui marchent, mais j'aime bien les observer, ils nous rappellent les uns, les autres. Et la marche en elle-même est un mouvement rythmé qui peut donner l'illusion qu'on va vers le destin mieux qu'en restant assis sur une chaise. En quelque sorte, dans mon cas ça éclaircit les choses, j'arrive à des questions, des conclusions, sans jamais trouver la réponse sûre. Ce qui me serait utile, comme une machine idéale, c'est un appareil branché à l'oreille interne qui enregistre ce que je formule par la pensée et le retranscrive immédiatement par l'écriture. Mais ça n'existe pas encore, alors en attendant je me saisis d'un cahier de poche, et j'envisage de m'enregistrer par la voix. Y'a des NT qui sont motivés ?
Je vais peut être aller observer les autres aussi cet après midi.
Mais je ne comprends pas l'intérêt de s'enregistrer.
Eventuellement quand je suis en colère, pour pouvoir évacuer, l'écrire pour m'autoriser à l'oublier.
NT motivés par quoi ?

@Leo0 a écrit:
J'analyse aussi beaucoup. Je suis toujours choquée par les logiques viciées de ceux, péremptoires, qui croient être guidés par le Raisonnable, le Pragmatique, le Vrai... et qui m'ont toujours semblé d'une subjectivité absolue et d'un plus grand aveuglement encore que les émotifs. Mais, c'est un autre débat.
Je ne devrais sans doute pas te lancer car je ne pense pas pouvoir lire un pavé de réponse sur le sujet mais pourquoi viciées, péremptoire, subjectivité ?


_______________________________________
Bonne journée à toi Invité !  Angel 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cratere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5/6w7
Age : 24
Lieu : Paris
Emploi : Stinky Feet On The Moon
Inscription : 03/11/2016
Messages : 72

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Dim 11 Déc 2016, 14:08

NT motivés pour concevoir l'appareil dont je rêves, mais c'est plutôt une boutade ou juste une bouteille à la mer si ça intéresse quelqu'un d'autre d'y réfléchir.
L'intérêt de s'enregistrer, c'est pas vraiment un intérêt, plus un cheminement parce que justement, y'a des possibilités, des connexions que j'établie en réfléchissant, et parfois le temps de les poser sur un support je les oublie, alors que les poser, les enregistrer permet d'y revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo0
Aucun rang assigné
avatar

Age : 35
Lieu : Dans les nuages
Inscription : 23/11/2016
Messages : 18

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Dim 11 Déc 2016, 14:40

.


Dernière édition par Leo0 le Dim 11 Déc 2016, 21:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cratere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5/6w7
Age : 24
Lieu : Paris
Emploi : Stinky Feet On The Moon
Inscription : 03/11/2016
Messages : 72

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Dim 11 Déc 2016, 15:05

Haha décidement ça ne loupe jamais reset !
Leo, c'est une signature username automatique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo0
Aucun rang assigné
avatar

Age : 35
Lieu : Dans les nuages
Inscription : 23/11/2016
Messages : 18

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Dim 11 Déc 2016, 15:10

.


Dernière édition par Leo0 le Dim 11 Déc 2016, 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cratere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5/6w7
Age : 24
Lieu : Paris
Emploi : Stinky Feet On The Moon
Inscription : 03/11/2016
Messages : 72

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Dim 11 Déc 2016, 15:11

J'en ai été la cible aussi héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vargroas
Mécréant II le Retour
avatar

Type : INFJ 9
Age : 42
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 455

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Lun 12 Déc 2016, 14:08

Citation :
Donc, comment vivez-vous vos émotions ?
Ca dépend de l'état de fatigue.
Lorsque je suis fatigué, je n'aime pas mes émotions, tout simplement car ça déborde, c'est chiant faut expliquer, et justement je n'en ai pas l'énergie.
Du coup je justifie sur la base de contexte approprié avec l'émotion.

Citation :

Arrivez-vous à les reconnaître (Peur, colère, joie, agacement...) ?
Oui, quoique certaines sont difficiles à lier au contexte, ou à mes pensées.



Citation :

A les gérer, si oui comment ?
Comme dit plus haut, je masque. Du coup, je le fait pour toute, sauf quand le contexte et l'environnement sont en adéquation avec l'émotion, genre un enterrement, un mariage, une naissance, ... en gros, les émotions faciles.

Il y a deux émotions que je masque systématiquement, la colère, et la peur. Un peu moins pour le dégout et la surprise.

Pour les gérer, j'ai appris à identifier la source de l'émotion. Et surtout à distinguer si l'émotion vient de moi, ou si c'est une émotion par empathie. Si tu sais d'où ça viens, tu peux plus facilement t'y adapter, t'en détacher, la renforcer, ...

Citation :

Avez-vous des "paliers" au-delà desquels vous êtes capables d'exploser ?
Clairement oui. Ce qu'il y a de bien avec les paliers, c'est qu' ils sont identifiables (pour peu qu'on s'analyse). Du coup, en ayant identifié le palier, et la source de l'émotion, tu peux choisir de t'éloigner, ou de te rapprocher.

Je suis père de famille, et faut bien avouer que niveau émotion, les enfants sont des sources quasi inépuisable (quasi car la nuit ils dorment Very Happy)

J'ai coutume de dire que les enfants ('fin les miens) sont des êtres qui me procurent une joie quasi extatique, puis la seconde d'après l'envie de lui en coller une.

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE" Manwell

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 10:03

Bonjour !

Désolée, je reviens un peu tardivement, du coup j'ai manqué les réponses de Leo0.
J'abonde dans le sens où souvent, on ne trouve pas de mode d'expression à la hauteur de ses émotions, et c'est difficile de comprendre d'où elles viennent... 
Obtearon, je trouve ton schéma de classification très intéressant, mais impossible de l'avoir en qualité correcte (et de lire les mots sur les bords du cercle) : aurais-tu un autre lien, par hasard ?

L'écriture m'aide aussi à mettre à plat ces émotions qui peuvent être confuses. 
Et dernièrement, j'avais une réflexion sur les "valeurs", c'est-à-dire que souvent, on ressent une émotion parce qu'une de nos valeurs a été attaquée (ça peut être le respect de l'autre, l'intégrité...etc.). Et c'est parfois violent, au point qu'on est submergé  et qu'on ne comprend pas à quoi ça se référait à la base. Dommage.

Sinon Obtearon, je suis aussi comme toi, je n'exprime pas trop mes émotions. Déjà parce que ça me permet de les réguler - "tout sortir" semble aggraver leur ampleur - et aussi par peur que les autres ne les comprennent pas, sans doute. Forcément, la plupart du temps je ne les comprends pas vraiment moi-même... Il n'y a souvent pas de lien entre l'émotion ressentie et ce qui est en train concrètement de se passer.

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 32
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 11:33

Fi-dom ici donc l'identification des émotions personnelles et leur analyse est facile, quoique qu'un brin laborieuse à verbaliser.


Toutefois, vu la sensibilité parfois envahissante et mon milieu professionnel (en tant que soignant il faut avoir un  blindage), j'ai mes propres méthodes de protection.


Les émotions négatives sont cadenassées pour être traitées la plupart du temps en interne. Il m'arrive de devoir les "ventiler" auprès de mon compagnon, juste histoire de les exprimer, ce qui m'apaise ensuite, je ne cherche pas "de solution" pour les traiter. Les activités Se sont aussi un défouloir et aident à la stabilité.
De plus, si vous êtes le F du couple, il faut parfois aider sa moitié à comprendre votre propre dynamique si vous voulez que les choses marchent et ne pas espérer que l'autre sera télépathe.


Je considère mes émotions les plus intimes comme étant de mon domaine privé, mon royaume intérieur où sont mêlées pensées, rêves et émotions, que je partagerais rarement: à la fois fonctionnement auto-suffisant et protection. Défauts: facilement blessée, une grosse tendance à faire l'éponge émotionnelle et à être troublée par les tensions et la négativité (notamment lorsqu'il y a une tension dont j'identifie mal les tenants et aboutissants), il me faut des mesures de survie pour pallier à ce fonctionnement.


La distanciation et la réflexion à plat m'aident énormément (merci le mari INTJ). Je tolère mes émotions mais quand elles prennent le dessus elles m'énervent la plupart du temps. Stressée, ma capacité de réflexion et d'élocution diminue, ce qui ne fera qu'augmenter la colère (de plus j'ai viscéralement horreur de passer pour une imbécile). Bilan: autant garder la maîtrise en amont. Un désavantage, le risque d'être pris pour indifférent ou insensible alors que c'est tout le contraire.


Avec le temps j'ai appris à moins garder toutes les émotions négatives et à trouver sain de les évacuer de temps à autre naturellement (colère, agacement), ce qui est agréable (en plus comme le dit Obtearon, être parent c'est parfois les montagnes russes émotionnelles.)


C'est rarissime mais je peux exploser de manière assez marquante pour mes proches et cela ne se fera pas dans la dentelle (tel Hulk).


Quand aux émotions positives elles sont pour moi une joie, pourquoi s'en priver, elles m'aident à garder courage dans la vie tel un moteur pour avancer quand tout le reste ne semble qu'horreur, chaos et ignorance (en mode Fi triste). Autrement, musique et création artistiques provoquent un plaisir inégalé et sont une véritable expression de l'Etre (en tout cas pour l'auteur, rien ne garantit un plaisir réciproque en face Razz ).


Et la contrepartie, être parfois imperméable aux émotions du groupe (Fe), de manière random, voilà cela ne se décide pas.

Pavé end.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1171

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 13:05

Je ne supporte pas les personnes qui sont émotives pour être émotives... Si la personne en face s'énerve juste parce que son p'tit égo est touché, cela me fait peur. Peur parce que c'est totalement ridicule et absurde. J'ai envie de lui dire de se calmer. Que son attitude est totalement stupide et que cela ne va rien lui apporter. Mais elle se sent attaquée ou que sais-je... Sérieux, j'ai du mal des fois... Je trouve cela d'une puérilité absolue. Ce qui est drôle, c'est de savoir quel bouton appuyer pour que l'autre s'emporte à la seconde même. Le souci c'est que c'est conflictuel à un certain stade. Je vais m'emporter à cause de l'autre. Je me fais contaminer. C'est toujours lié aux autres. Soit je laisse tomber, soit j'essaye de m'impliquer. Dans les deux cas c'est inutile.


Dernière édition par Guinea Pig le Jeu 15 Déc 2016, 00:30, édité 1 fois (Raison : Correction)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vargroas
Mécréant II le Retour
avatar

Type : INFJ 9
Age : 42
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 455

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 14:28

Désolé pour le schéma, je l'ai trouvé sur Pinterest.  A priori, il est protégé par droit d'auteur, c'est à dire que pour avoir l'exhaustivité faut payer.
Sinon pour moi, il est utile car je me cantonne aux quatres émotions principales (Colère, tristesse, peur, joie), le reste n'est qu'une combinaisons des quatres. Surprise joie-peur, dégout tristesse-colère.

Sinon il y a ça aussi, Roue des émotions de Plutchik, j'aime moins car c'est pas aussi simple et cohérent(du moins avec ce que je vis) que les quatre de base.

J'ai le meme ressenti que toi (CamilleG)  pour l'écriture, ça me  permet d'exprimer l'émotion sans effet rebond, ou avec un effet rebond différé, car c'est moi qui décide quand je partage.

Ca c'est chiant avec les émotions, il y a une espèce d'effet rebond qui parait quelques fois interminables. Pourquoi ? parce que j'ai une émotion, et  je ressens celle de l'autre, du coup au bout d'un moment je perd completement pied, en ne sachant si je juge ma propre émotion, ou celle de l'autre.

La retenue couplée à l'écriture parait etre la meilleure des solutions, c'est tout simplement reposant, personne pour te dire mais pourquoi tu réagis comme ça, tu m'enerves, ... bref, tu es enfin seul avec toi-meme, tu es seul juge.

De ce que je lis de Moeghan, l'effet rebond est intérieur pour un Fi.

Moeghan, observes tu un effet cumul ? c'est à dire tant que tu n'as pas traité l'émotion, plus elle revient, plus elle est intense, une espèce d'effet marée (avec grand coef, petit coef).

Note :
Solution pour Fi : La distanciation et la réflexion.
Solution pour Fe : La distanciation et la formalisation.

Citation :

Forcément, la plupart du temps je ne les comprends pas vraiment moi-même... Il n'y a souvent pas de lien entre l'émotion ressentie et ce qui est en train concrètement de se passer.
Je compatis, ... par contre il y a quelques avantages, la surprise, le décalage, parfois c'est vraiement drole. Exemple :  on te parle d'un truc serieux, genre le symbole du Lys dans les armoiries, le pourquoi du comment, toussa, toussa, ... ,et pis une phrase te passe par la tete : si tu le met à l'envers ça fait une bite, ... bon, je reviens, je vais pisser.

Citation :

Ce qui est drôle, c'est de savoir qu'elle bouton appuyer pour que l'autre s'emporte à la seconde même.
appuies tu ?

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE" Manwell

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 32
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 14:46

Obtearon a écrit:
observes tu un effet cumul ?

Ouep.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 14:50

Pas grave pour le schéma, ceux que tu as mis en lien sont intéressants aussi. J'aime bien pouvoir nommer les émotions, et leur donner un niveau (forte, moyenne, faible), ça permet effectivement de prendre de la distance.
Pour l'effet "rebond", je crois voir ce que tu veux dire, je l'ai expérimenté quelquefois auparavant : j'essaie de taire une émotion, mais elle revient de façon de plus en plus forte, parce que son origine n'est pas réglée. Par exemple, une angoisse : tant que je n'ai pas pu verbaliser l'angoisse, elle est susceptible de revenir. J'ai du mal à expliquer cela à certains de mes amis NT, d'ailleurs : pour eux, si l'angoisse est injustifiée, il est facile de passer outre.

Mais dernièrement, j'ai aussi essayé "l'étouffement", et ça marche aussi : quand une émotion m'envahit violemment, je lui dis "stop" intérieurement, à chaque fois qu'elle revient. Du coup, cela finit par s'essouffler, je pense à autre chose, et après je peux y revenir de façon plus posée.

Par rapport aux émotions des autres, c'est pareil, elles peuvent venir s'ajouter aux miennes, et c'est facilement le chaos. J'ai fini par choisir un peu par défaut, de fréquenter des gens qui m'amènent surtout des émotions positives, ou en tous cas pas trop d'émotions négatives. Mais bon, on n'a pas toujours le choix de qui on croise non plus dans la vie quotidienne...

C'est vrai que les émotions en décalé, parfois c'est rigolo. J'ai remarqué aussi que dans des situations très problématiques, je pouvais être très calme, parce que je m'étais tellement angoissée avant que les problèmes arrivent, que j'étais préparée, alors que les autres commençaient à paniquer. Razz

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1171

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 17:01

Obtearon a écrit:


Citation :

Ce qui est drôle, c'est de savoir quelle bouton appuyer pour que l'autre s'emporte à la seconde même.
appuies tu ?

Oui.

C'est quand-même lié à la personne en face. Quand je vois CamilleG qui dit préférer les ondes positives, bah là j'appuie si je peux. J'ai surtout pas envie d'aller seulement dans son sens et être agréable. Tant pis si cela crée du rejet. Ce coté passif-agressif me saoule un peu. C'est inutile. Même pour le gros beauf qui est clairement agressif lui, je supporte mieux. Il ne gère pas sa colère et c'est pardonnable dans un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo0
Aucun rang assigné
avatar

Age : 35
Lieu : Dans les nuages
Inscription : 23/11/2016
Messages : 18

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 18:22

salut Camille ^^

Je voulais m'excuser de ne pas avoir laissé ma participation... mais comme toi, je fuis les gens qui peuvent casser mon enthousiasme.
Je sais bien que parfois on a pas le choix, c'est pas le problème, mais, bon, ici, je vois pas trop l'enjeu.
Pour pouvoir continuer à me sentir bien, je préfère que mes participations soient éphémères.
Certains diront que je n'assume pas... et c'est pas grave... qu'ils pensent ce qu'ils veulent.
Mais sache que je m'étais éclatée à répondre à ta question et j'avais commencé par te remercier... Du coup, je réitère Smile
Et puis, j'ai sauvegardé ce que j'avais écrit :si un jour t'es intéressée, tu me fais signe et je le posterais pendant quelques jours. Mais, bon, t'as le droit de t'en foutre aussi XD. Surtout que j'avais écrit un ENORME pavé ! MDR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
henki
Aucun rang assigné
avatar

Type : infj(p)
Age : 24
Lieu : France
Inscription : 03/10/2016
Messages : 84

Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F Mer 14 Déc 2016, 19:52

@Guinea Pig a écrit:
Je ne supporte pas les personnes qui sont émotives pour être émotives... Si la personne en face s'énerve juste parce que son p'tit égo est touché, cela me fait peur. Peur parce que c'est totalement ridicule et absurde. J'ai envie de lui dire de se calmer. Que son attitude est totalement stupide et que cela ne va rien lui apporter. Mais elle se sent attaquée ou que sais-je... Sérieux, j'ai du mal des fois... Je trouve cela d'une puérilité absolue. Ce qui est drôle, c'est de savoir qu'elle bouton appuyer pour que l'autre s'emporte à la seconde même. Le souci c'est que c'est conflictuel à un certain stade. Je vais m'emporter à cause de l'autre. Je me fais contaminer. C'est toujours lié aux autres. Soit je laisse tomber, soit j'essaye de m'impliquer. Dans les deux cas c'est inutile.

Pour moi, ce n'est ni ridicule ni absurde, c'est juste une attitude contre-productive. Peut-être que ce genre de personne "qui sont émotives pour être émotives" comme tu dis, ça part d'une envie sincère et naïve (dans le bon sens du terme comme dans le mauvais) de partager plein de choses avec les autres sur le plan humain, et qu'ensuite ça part en cacahuète.

Ca peut être tentant d'appuyer (surtout si on aime pas la personne). Mais le hic, c'est que quand on est déjà en plein dans l'émotion à un moment x, on ne pense pas du tout à prendre du recul, alors évidemment que le résultat est prévisible. Haussement

Pour ceux qui auraient du mal à comprendre ce genre de situation, il faut bien préciser que si certains manifestent autant d'émotivité,( au risque de paraître ridicules ou pulsionnels), ce n'est très souvent pas parce qu'ils se plaisent à ressentir des émotions, mais bien parce que ces émotions s'imposent à eux. Il n'y a pas que cela, il y a aussi que la personne peut être à bout de nerfs par ex. Mais je pense qu'on est malheureusement pas tous égaux en terme de "ressenti des émotions" (c'est comme pour les capacités de lire ou écrire). Je sais bien que c'est pas très beau de dire ça, mais c'est malheureusement et heureusement vrai.

Bien entendu, il serait très facile de dire tout ce qu'il y a de stupide et ridicule chez une personne qui reste froide et détachée en toute circonstance. Mais le challenge d'une vie en communauté (comme sur ce forum par exemple) c'est justement pour les "plutôt T" de faire attention, et pour les "plutôt F" de... faire attention.

Naturellement, je ne fais aucun jugement sur les "T", mais perso quand j'étais un ado, je peux vous dire que le nombre de fois où j'aurais voulu crier un "Tu te calmes !" à la Eric Antoine, quand il y avait un commentaire dégoûtant sur n'importe qui... Enfin, si ça peut vous rassurer^^

_______________________________________
Avant de juger une personne, marche pendant trois lunes dans ses mocassins.

Proverbe amérindien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: La gestion émotionnelle chez les F

Revenir en haut Aller en bas
 

La gestion émotionnelle chez les F

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La gestion émotionnelle chez les F
» L agessivité émotionnelle chez le chat
» VégétaLisme = fragilité émotionnelle due à... ?
» La pédophilie chez les TJ
» Crise chez mes beaux parents :-(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF)-