Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -67%
Carte Fnac+ à 4,99€ la première ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez
 

 INF et Zébrure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yucca
Aucun rang assigné
Yucca

Type : INFJ (6w5?)
Age : 29
Lieu : Bretagne
Emploi : Créatrice
Inscription : 19/08/2015
Messages : 22

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 04:05

Bonsoir à tous,

Ca fait longtemps que je n'ai pas posté ici bien que j'y passe de temps en temps. Mais depuis un moment, j'ai envie d'aborder avec vous un sujet qui m'a beaucoup perturbé récemment.

Cela fait presque 1 an que je vois un psychologue et celui-ci m'a récemment "diagnostiqué" surefficiente mentale, un terme étrange qui plus communément signifie "surdoué". Complètement choquée par ce diagnostique, je me suis lancée dans une recherche approfondie de la question et j'en ressors vraiment perplexe. Après avoir lu la toile de long en large, je me suis attaqué à des romans sérieux dans ce domaine comme "l'adulte surdoué" de la fameuse psychologue Jeanne Siaud-Facchin par exemple et ces différentes lectures m'ont permis de découvrir la personnalité du surdoué bien trop souvent caricaturée complètement à tord comme le 1er de la classe, pro des maths et j'en passe. En fait, le surdoué peut être tout l'inverse car pas toujours "adapté" à notre société et est décrit comme un INF complètement hypersensible, très émotif, affectif, créatif, idéaliste... !

Je n'arrive pas à me croire surdouée. Autant me "catégoriser" comme INF(j à priori) m'a paru être une évidence autant la douance me laisse vraiment perplexe. Pourtant, je me suis reconnue de façon incroyable dans la personnalité du zèbre mais je ne peux pas y croire pour la simple et bonne raison que dans ce cas, j'ai envie de dire à tous les INF qu'ils ont de jolies zébrures ^^!

Je viens donc ici dans l'espoir que peut-être certain d'entre vous soient concernés de près ou de loin par ce sujet et dans ce cas qu'ils puissent m'indiquer en quoi les INF ne sont-ils pas tous surdoués ?

Merci d'avance de vos réponses et excusez moi si mon message est un peu confus, il est 4h du mat et même si je ne trouve pas le sommeil, mon cerveau semble quand même bien cotonneux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
StuffedBeer

Type : ENTP 8w9
Age : 26
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 671

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 04:39

Je reste un grand sceptique pour ce qui du terme "zèbre", utilisé pour désigné tout et n'imp', et surtout justifier une inadaptation qui a pour faute la volonté.

Du reste, la "douance" intellectuelle désigne surtout les processus cognitifs, il me semble. Grosso modo, la qualité de traitement des données. La particularité de certain est qu'ils ne sont pas câblés comme les autres de ce coté là, les rendant plus efficaces que la moyenne pour intégrer, comprendre et réutiliser les données. Donnant, notamment, des cas d'hyper-sensibilité au stimuli extérieur, à cause de trop les capter et les comprendre sans être capable des les discriminer correctement.

Sauf que l'intelligence est multiple. La "douance" ne couvre pas ça. Donc les domaines ou certains excelles par rapport à d'autre ne sont pas reflétés.
Si on est bien doté du coté de l'intelligence émotionnelle ou motrice, mais une bille coté processus cognitifs, on sera noté plus "idiot" que ce qu'on est.
Donc la notation est inefficace pour ce qui est de couvrir totalement les talents humains. D'où le fait que certain INF' ne soient pas surdoués, que des génies du sport qui ont révolutionner leur domaine ne soient pas nécessairement surdoués, ect ect.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanka94
Intervenant polémique
sanka94

Type : INTP /trholl /tro-intélijent
Age : 39
Lieu : Champigny
Emploi : Rien, c'est aux femmes de bosser.
Inscription : 05/05/2015
Messages : 266

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 12:29


Bonne chance, la quête est longue, et Dieu sait ce que tu y trouveras.

Fais un tour au milieu des gens, tu y verras beaucoup de choses.

Les gens qui font n'importe quoi en amour. Ceux qui pètent des câbles et usent de substituts pour vivre.

D'autres qui sont 'en prison' mais c'est pas grave, parce qu'ils se sentent libres.

( c'est un exercice, pour regarder différemment les autres, et si j'avais été à leurs places, aurais je fait pire ? )

ensuite, la 'douance', c'est comme un reflet. Dans la nuit, on le voit, si on l'éclaire.
Par contre, comment le voir au milieu des autres ? un peu comme une torche dans une caverne réfléchissante. Ébloui, on ne voit rien de bien constructif.

Puis, l'avalanche de question, et de possibilités futures qui s'ouvrent... Ce futur qui change.

Enfin, comme toutes quêtes individuelles, vous vivrez des trucs de fous, pas forcément bien, mais au moins, vous vivrez des trucs qui ne seront certainement pas de l'ennui.

Ils existent des "sceptiques", comme quoi, l'intelligence, cela n'existe pas.
Tout comme Dieu, on y croit, on n'y croit pas.
Et limite osef.

Ce qui compte, c'est vous. C'est votre vie. Bonne chance.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yucca
Aucun rang assigné
Yucca

Type : INFJ (6w5?)
Age : 29
Lieu : Bretagne
Emploi : Créatrice
Inscription : 19/08/2015
Messages : 22

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 14:00

@StuffedBeer

Citation :
Je reste un grand sceptique pour ce qui du terme "zèbre", utilisé pour désigné tout et n'imp', et surtout justifier une inadaptation qui a pour faute la volonté.

Je reste une grande septique aussi mais je pense beaucoup trop "simple" de dire qu'une inadaptation a pour faute la volonté. Je ne vois pas en quoi un vrai décalage avec la société peut être un manque de volonté. Surtout si je replace ça dans le cas du Zèbre qui fonctionnant différemment se sent bien souvent incompris, trop sensible, trop tout et qui de ce fait, malgré toute la volonté du monde devra apprendre à vivre avec cette différence mais ne peut en rien la gommer. La volonté intervient donc simplement (d'après moi) dans l'acceptation de ses différences et donc dans une sorte de deuil quant au fait de fonctionner "comme la norme" et ainsi s'adapter au mieux en pleine conscience de ce que l'on est.

Citation :
Du reste, la "douance" intellectuelle désigne surtout les processus cognitifs, il me semble. Grosso modo, la qualité de traitement des données. La particularité de certain est qu'ils ne sont pas câblés comme les autres de ce coté là, les rendant plus efficaces que la moyenne pour intégrer, comprendre et réutiliser les données. Donnant, notamment, des cas d'hyper-sensibilité au stimuli extérieur, à cause de trop les capter et les comprendre sans être capable des les discriminer correctement.

Oui d'après mes lectures la douance désigne bien les processus cognitifs mais ceux-ci impactent forcément toute la personnalité Smile ! En fait on ne devrait pas utiliser des mots comme "qualitatif", ou encore "efficacité" pour décrire ces processus puisque ce n'est pas forcément approprié. La surefficience représente avant tout une pensée en arborescence et une réceptivité très importante qui engendre tout un tas de "problème" quand cela est mal géré. Le surdoué reçoit un grand nombre d'informations mais le traitement de celles-ci n'est pas toujours de qualité. Quantité oui mais pas qualité. Celui-ci peut donc se retrouver avec une tonne d'informations sans savoir comment dealer avec et cela peut être une grande source de confusion et de mal-être.

Citation :
Sauf que l'intelligence est multiple. La "douance" ne couvre pas ça. Donc les domaines ou certains excelles par rapport à d'autre ne sont pas reflétés.
Si on est bien doté du coté de l'intelligence émotionnelle ou motrice, mais une bille coté processus cognitifs, on sera noté plus "idiot" que ce qu'on est.

Oui bien sûr l'intelligence est multiple mais justement le "surdoué" peut faire le grand écart entre ces différentes intelligences et cela peut être une autre de ses particularités. Souvent lors de tests, le surdoué aura un score bien au dessus de la moyenne dans tel ou tel domaine et carrément en dessous dans tel autre domaine. C'est aussi une des raisons pour laquelle il peut être inadapté à notre système éducatif par exemple. Le surdoué peut être très rapide à comprendre un sujet dans sa généralité mais tout à fait incapable d'en faire une synthèse linéaire. Dans sa tête, ça va très vite, il a compris mais n'arrive pas à hiérarchiser car sa pensée en arborescence place souvent au même niveau ses idées. Pour cette raison, il peut être aussi très "nul" à l'oral.


Citation :
Donc la notation est inefficace pour ce qui est de couvrir totalement les talents humains. D'où le fait que certain INF' ne soient pas surdoués, que des génies du sport qui ont révolutionner leur domaine ne soient pas nécessairement surdoués, ect ect.

Je ne parle absolument pas de talents mais comme toi même tu l'as dit de processus cognitifs. Je ne disais pas que tous les INF étaient de vrais petits génies puisqu'il ne s'agit pas de ça et que les surdoués ne sont pas des génies contrairement à l'amalgame souvent fait. Mon propos portait davantage sur la personnalité d'un INF qui me parait ressembler fortement à celle du surdoué qui acquiert cette personnalité atypique du fait de sa façon de pensée justement. Et c'est ainsi qu'apparaît ma problématique. Qu'est-ce qui différencie la personnalité hypersensible, lucide, intuitive, créative, torturé et cie du surdoué à celle de l'INF ? Et là, la frontière étant trop flou, le surdoué ne pouvant représenter un panel aussi important de la société, je pense avoir certainement une faille dans ma compréhension du profil INF ou/et de la personnalité du surdoué. C'est pourquoi je me tournais vers vos lumières Smile

@Sanka94

Je trouve très intéressant d'impliquer la "foi" dans cette réflexion sur la douance. Mais une autre particularité du zèbre est que celui-ci aura tendance à toujours tout remettre en question, donc la foi peut-être compliqué à atteindre tout comme toute certitude... Il se retrouve ainsi très facilement dans un flou identitaire et dans un mal-être vivace. En fait, sa façon de penser prend en compte tellement d'éléments sur une même question que tous les paradoxes de cette question sont mis en lumière ! Imagine ainsi parler de Dieu !

Citation :
Ce qui compte, c'est vous. C'est votre vie. Bonne chance.
C'est sur Smile ! Mais en quoi le moi vaut-il plus que le toi ? Ma vie peut-être mais LA vie ? Qu'en est-il ? Mon but n'est pas de me caresser toute ma vie dans le sens du poil, de croire ce en quoi je veux croire pour me soulager de l'absurdité de mon être et de l'existence. Mon envie/but/besoin serait plus de réfléchir, de me confronter à LA vie et donc à celle des autres pour marcher vers le chemin le plus réel, le plus juste. Je voudrais, du mieux que je peux, avoir la sagesse de remettre en question la moindre de mes croyances, de déconstruire pour évoluer, grandir, me pousser toujours plus dans mon identité et n'accepter une possibilité qu'après une longue réflexion et discussion (car moi seul, je ne peux être totalement objective!) Après pouvons-nous vraiment en tant qu'humain, atteindre l'objectivité absolue ? Pas certain, mes essayer de s'en rapprocher le plus possible me convient déjà mieux que l'illusion réconfortante. C'est ma vie et je choisis cette voie plus tumultueuse, moins sécurisante mais en accord avec mon essence Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
StuffedBeer

Type : ENTP 8w9
Age : 26
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 671

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 15:17

Citation :
Je reste une grande septique aussi mais je pense beaucoup trop "simple" de dire qu'une inadaptation a pour faute la volonté. Je ne vois pas en quoi un vrai décalage avec la société peut être un manque de volonté. Surtout si je replace ça dans le cas du Zèbre qui fonctionnant différemment se sent bien souvent incompris, trop sensible, trop tout et qui de ce fait, malgré toute la volonté du monde devra apprendre à vivre avec cette différence mais ne peut en rien la gommer. La volonté intervient donc simplement (d'après moi) dans l'acceptation de ses différences et donc dans une sorte de deuil quant au fait de fonctionner "comme la norme" et ainsi s'adapter au mieux en pleine conscience de ce que l'on est.

Je me suis mal exprimé.
Techniquement, les zèbres représentent une part assez infime de la population. Alors que dans les "faits", ce n'est pas le cas. Des tas de gosses que leur parents appellent ainsi, des tas de personnes qui s'autoproclament ainsi sans que ce soit franchement le cas. Le tout appuyé par un diagnostique psychologique donné simplement en recrachant ce qui est lu sur internet, voir squeezé.
Cela permet de se sentir "unique" et spécial, et d'être plus fainéant sur certains efforts qui serait plus ou moins faisable en s'enfermant dans une souffrance dû à un décalage imaginé. Souffrance qui est, au final, plus confortable que réellement dérangeante.
(Je ne remets pas en cause ton propre diagnostique. Je partage simplement mes observations.)
Bon.. Soyons pas totalement tranchant, peut-être que certains sont réellement en difficultés - souvent à cause d'un vécu difficile - et ce genre d’appellation peut créer une forme de bouée de sauvetage pour eux.

Citation :
Oui d'après mes lectures la douance désigne bien les processus cognitifs mais ceux-ci impactent forcément toute la personnalité INF et Zébrure  Icon_smile ! En fait on ne devrait pas utiliser des mots comme "qualitatif", ou encore "efficacité" pour décrire ces processus puisque ce n'est pas forcément approprié. La surefficience représente avant tout une pensée en arborescence et une réceptivité très importante qui engendre tout un tas de "problème" quand cela est mal géré. Le surdoué reçoit un grand nombre d'informations mais le traitement de celles-ci n'est pas toujours de qualité. Quantité oui mais pas qualité. Celui-ci peut donc se retrouver avec une tonne d'informations sans savoir comment dealer avec et cela peut être une grande source de confusion et de mal-être.

On s'est compris sur ce point. ^^

Citation :
Oui bien sûr l'intelligence est multiple mais justement le "surdoué" peut faire le grand écart entre ces différentes intelligences et cela peut être une autre de ses particularités. Souvent lors de tests, le surdoué aura un score bien au dessus de la moyenne dans tel ou tel domaine et carrément en dessous dans tel autre domaine. C'est aussi une des raisons pour laquelle il peut être inadapté à notre système éducatif par exemple. Le surdoué peut être très rapide à comprendre un sujet dans sa généralité mais tout à fait incapable d'en faire une synthèse linéaire. Dans sa tête, ça va très vite, il a compris mais n'arrive pas à hiérarchiser car sa pensée en arborescence place souvent au même niveau ses idées. Pour cette raison, il peut être aussi très "nul" à l'oral.
Comme d'hab', je dis pas mon point au début et le poursuit qu'implicitement, désolé de ce flou, hehe.

Comme l'intelligence est multiple, les INF* peuvent se trouver être excessivement doués dans certains domaines sans pour autant avoir un traitement cognitif sur-développé.

Citation :
Je ne parle absolument pas de talents mais comme toi même tu l'as dit de processus cognitifs. Je ne disais pas que tous les INF étaient de vrais petits génies puisqu'il ne s'agit pas de ça et que les surdoués ne sont pas des génies contrairement à l'amalgame souvent fait. Mon propos portait davantage sur la personnalité d'un INF qui me parait ressembler fortement à celle du surdoué qui acquiert cette personnalité atypique du fait de sa façon de pensée justement. Et c'est ainsi qu'apparaît ma problématique. Qu'est-ce qui différencie la personnalité hypersensible, lucide, intuitive, créative, torturé et cie du surdoué à celle de l'INF ? Et là, la frontière étant trop flou, le surdoué ne pouvant représenter un panel aussi important de la société, je pense avoir certainement une faille dans ma compréhension du profil INF ou/et de la personnalité du surdoué. C'est pourquoi je me tournais vers vos lumières INF et Zébrure  Icon_smile

Je parlais de talents dans le sens où ces compétences étaient la conséquence d'un développement poussé dans certain domaine de l'intelligence. (d'où mon ajout de domaines plus "sensitifs".)
De la même manière, l'aisance des zèbres dans plusieurs domaines de l'intelligence est plus une conséquence de leur structure cognitive qu'autre chose.

Pour les personnalités en elles mêmes :
Les zèbres ont un traitement cognitifs plus efficaces qui se reflétera facilement lors des tests de Qi et de la compréhension de théorie purement abstraites et globalement denses en données nouvelles.
Mais les F sont F. Ils ne comprennent pas (=nomment pas) ils sentent. Chose qui n'est pas couverte par les zèbres. (d'où ma mention d'intelligences multiples).
Concrètement, je suis capable de débarquer dans n'importe quel groupe et de verbaliser les dynamiques qui le régissent, de trouver là où ça marche et ne marchera pas. Mais pas d'interagir avec.
Mon beauf (INFP) c'est l'inverse. La verbalisation est plus lente, mais son action est plus immédiate parce que directement projetée dans le présent et ses conséquences sur lui et les autres. Pourtant, il ne pourra pas être qualifié de "zèbre" à cause de sa difficulté à verbaliser ce qu'il sent autour de lui. Ainsi qu'à cause de sa difficulté à comprendre des situations ex-situ.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockman
Aucun rang assigné
Rockman

Type : INTJ
Age : 33
Lieu : Ici
Emploi : Healer psychique
Inscription : 27/08/2015
Messages : 230

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 15:51

Globalement je suis d'accord avec Stuffed, mais j'ai la flemme de détailler le sujet sur lequel pas mal de posts sont déjà présent.

Tout d'abord, je tiens à souligner que le livre "l'adulte surdoué: trop intelligent pour être heureux", n'est pas un livre très sérieux. Intéressant, certes, mais qui n'explique pas ses bases théoriques et qui, dans le fond, n'apporte pas grand chose, si ce n'est lancer une bouée de sauvetage à des milliers de paumés en leur disant: "Votre vie moisie, c'est peut être parce que vous êtes surdoués!" à grand renfort d'exemples caricaturaux.

Ensuite, il faut faire attention aux termes.
Dans notre société, les mots comme zèbre, haut potentiel, sur-efficience intellectuelle, surdoué etc etc.... désignent une seule et même chose. Une évaluation du quotient intellectuel. Qui est à différentier de la capacité à se débrouiller dans la vie, de la capacité à être heureux etc etc...

Si ton psychologue t'as diagnostiqué un truc, alors il a du te faire passer l'outil correspondant. Pour ta part, un WAIS IV (échelle de Wechsler, celle utilisée en Europe).
Sinon, c'est un psychologue de pacotille qui balance des termes sans utiliser l'outil correspondant.
A titre de comparaison, c'est comme de diagnostiquer une entrée en démence sans avoir fait de test de mémoire.

Personnellement, le terme qui me semble le plus adapté c'est haut potentiel. parce que ça ne donne pas la notion de supériorité vis-à-vis des autres. un potentiel ne se réalise pas forcément, loin de là.

Et, en effet, les haut potentiels ne représentent statistiquement que 2,2% de la population globale. C'est beaucoup et peu à la fois.

_______________________________________
@Le Chat a écrit:
Une fille mérite 3 claques ou s'ignore, une femme se respecte.

Corneille a écrit:
Je suis jeune il est vrai; Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yucca
Aucun rang assigné
Yucca

Type : INFJ (6w5?)
Age : 29
Lieu : Bretagne
Emploi : Créatrice
Inscription : 19/08/2015
Messages : 22

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 15:58

Citation :
Je me suis mal exprimé.
Techniquement, les zèbres représentent une part assez infime de la population. Alors que dans les "faits", ce n'est pas le cas. Des tas de gosses que leur parents appellent ainsi, des tas de personnes qui s'autoproclament ainsi sans que ce soit franchement le cas. Le tout appuyé par un diagnostique psychologique donné simplement en recrachant ce qui est lu sur internet, voir squeezé.
Cela permet de se sentir "unique" et spécial, et d'être plus fainéant sur certains efforts qui serait plus ou moins faisable en s'enfermant dans une souffrance dû à un décalage imaginé. Souffrance qui est, au final, plus confortable que réellement dérangeante.
(Je ne remets pas en cause ton propre diagnostique. Je partage simplement mes observations.)
Bon.. Soyons pas totalement tranchant, peut-être que certains sont réellement en difficultés - souvent à cause d'un vécu difficile - et ce genre d’appellation peut créer une forme de bouée de sauvetage pour eux.

Là je te rejoins complètement et j'ajouterais même que c'est exactement pour ces raisons que moi je remets en cause mon diagnostique ! Je trouve ça trop facile de me dire que je suis ça et je ne peux m'empêcher d'y voir comme une "caresse" pour me faire aller mieux dans certains points de ma vie. Mais je ne veux pas me fourvoyer, m'illusionner où je ne sais quoi pour simplement avoir plus confiance en moi, de toute façon même si je le voulais, je n'y arrive pas ^^

Citation :
Je parlais de talents dans le sens où ces compétences étaient la conséquence d'un développement poussé dans certain domaine de l'intelligence. (d'où mon ajout de domaines plus "sensitifs".)
De la même manière, l'aisance des zèbres dans plusieurs domaines de l'intelligence est plus une conséquence de leur structure cognitive qu'autre chose.

Pour les personnalités en elles mêmes :
Les zèbres ont un traitement cognitifs plus efficaces qui se reflétera facilement lors des tests de Qi et de la compréhension de théorie purement abstraites et globalement denses en données nouvelles.
Mais les F sont F. Ils ne comprennent pas (=nomment pas) ils sentent. Chose qui n'est pas couverte par les zèbres. (d'où ma mention d'intelligences multiples).
Concrètement, je suis capable de débarquer dans n'importe quel groupe et de verbaliser les dynamiques qui le régissent, de trouver là où ça marche et ne marchera pas. Mais pas d'interagir avec.
Mon beauf (INFP) c'est l'inverse. La verbalisation est plus lente, mais son action est plus immédiate parce que directement projetée dans le présent et ses conséquences sur lui et les autres. Pourtant, il ne pourra pas être qualifié de "zèbre" à cause de sa difficulté à verbaliser ce qu'il sent autour de lui. Ainsi qu'à cause de sa difficulté à comprendre des situations ex-situ.

Justement c'est sur ce point en particulier que je reste très confuse. D'après mes lectures le terme zèbre représenterait des personnes avec certes un QI important mais aussi un QE (quotient émotionnel) important. L'aspect sensitif serait très présent dans leurs processus intellectuels et on parle même d'une intuition très développé et du fait "qu'ils savent" sans réussir à l'expliquer : pour un problème rationnel : parce que c'est aller trop vite dans leur tête et pour un problème relationnel : parce qu'ils perçoivent les autres, leurs failles, leurs intentions intuitivement mais cela se révèle souvent d'une justesse incroyable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yucca
Aucun rang assigné
Yucca

Type : INFJ (6w5?)
Age : 29
Lieu : Bretagne
Emploi : Créatrice
Inscription : 19/08/2015
Messages : 22

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 16:24

@Rockman

Citation :
Globalement je suis d'accord avec Stuffed, mais j'ai la flemme de détailler le sujet sur lequel pas mal de posts sont déjà présent.

Tout d'abord, je tiens à souligner que le livre "l'adulte surdoué: trop intelligent pour être heureux", n'est pas un livre très sérieux. Intéressant, certes, mais qui n'explique pas ses bases théoriques et qui, dans le fond, n'apporte pas grand chose, si ce n'est lancer une bouée de sauvetage à des milliers de paumés en leur disant: "Votre vie moisie, c'est peut être parce que vous êtes surdoués!" à grand renfort d'exemples caricaturaux.

Je suis aussi totalement d'accord avec ce que vous dites et c'est pour cette raison que je me questionne sur ce "diagnostique" que j'ai bien mis entre guillemets dès mon premier post car justement je ne le trouve pas très sérieux et surtout je n'en suis pas du tout convaincue. Mon psychologue est très réputé dans ma région notamment pour avoir travaillé avec de nombreux enfants surdoués. Je lui accorde une certaine confiance et jusqu'ici ses analyses étaient très justes mais sur la surefficience, je dois dire que je suis resté très perplexe. J'ai demandé à passer le test et il a essayer de me convaincre de la non-nécessité de le passer me disant qu'à quoi bon vouloir à tout prix m'étiqueter ? "Vous voyez bien que vous fonctionner en arborescence, ça ne vous suffit pas?" heu bah non pas vraiment. Je ne l'ai pas revu depuis et surtout je n'avais pas eu le temps de faire des recherches sérieuses sur le sujet mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'il a dit ça un peu trop vite et peut-être comme dernier recours pour faire taire mes conflits intérieurs ?

Mais sans même parler de mon cas (parce que franchement je n'y crois pas et surtout ça ne changerait pas grand chose à ma vie de me dire que je le suis ou pas...) ce qui m'intéresse c'est aborder ce sujet d'un point de vue plus "rationnel", c'est à dire de comprendre vraiment en quoi la personnalité décrite (très fréquemment) du surdoué est-elle différente de celle d'un hypersensible.. En quoi l'hypersensible n'est-il pas surdoué ?

Ce livre n'est pas assez sérieux peut-être. Je le pensais, JSF étant réputé dans ce domaine... Cependant, la personnalité qu'elle décrit du surdoué n'est pas propre à elle. Sur le net, j'ai retrouvé de nombreux psychologue parlant exactement de la même façon du surdoué et détruisant tous les stéréotypes qu'on peut en avoir...

Citation :
Ensuite, il faut faire attention aux termes.
Dans notre société, les mots comme zèbre, haut potentiel, sur-efficience intellectuelle, surdoué etc etc.... désignent une seule et même chose. Une évaluation du quotient intellectuel. Qui est à différentier de la capacité à se débrouiller dans la vie, de la capacité à être heureux etc etc...

Pour les termes oui ça je l'ai remarqué. Cependant je crois que le QI est bien plus que la simple capacité à analyser, compter ou je n'ai quel autre procédé mental de performance ! Et je pense que si, celui-ci impacts forcément la façon de se débrouiller dans la vie, d'être heureux ou je ne sais quoi, en négatif ou en positif. Ce n'est même pas la question. Mais avoir tel QI joue forcément sur la personnalité et donc la façon d'aborder la vie, non ?

Citation :
Si ton psychologue t'as diagnostiqué un truc, alors il a du te faire passer l'outil correspondant. Pour ta part, un WAIS IV (échelle de Wechsler, celle utilisée en Europe).
Sinon, c'est un psychologue de pacotille qui balance des termes sans utiliser l'outil correspondant.
A titre de comparaison, c'est comme de diagnostiquer une entrée en démence sans avoir fait de test de mémoire.

Hihi oui ça je suis assez d'accord. Je compte bien lui envoyer ça à la figure la prochaine fois que je le vois rien que pour le plaisir de voir comment il justifie ça Smile !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
StuffedBeer

Type : ENTP 8w9
Age : 26
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 671

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 16:56

Je pense que le QE élevé pourrait être dû à la compréhension cognitive "trop élevée" à un jeune âge, quand on a pas encore les mots et la solidité mentale pour encaisser le monde extérieur.
À mon sens il s'agit plus d'une sur-réactivité émotionnelle que d'hyper-sensibilité.
Et aussi, il s'agirait plus d'une conséquence du haut Qi que du fait que les enfants en question aient, à la base, un haut potentiel dans le domaine émotionnel.
Je pars globalement du principe que quand un compteur est haut, les autres suivent aussi par ricoché. Ce qui fait que l'un peut aller sans l'autre.

Citation :
L'aspect sensitif serait très présent dans leurs processus intellectuels et on parle même d'une intuition très développé et du fait "qu'ils savent" sans réussir à l'expliquer : pour un problème rationnel : parce que c'est aller trop vite dans leur tête et pour un problème relationnel : parce qu'ils perçoivent les autres, leurs failles, leurs intentions intuitivement mais cela se révèle souvent d'une justesse incroyable.

De ma propre expérience, le fait de comprendre "magiquement" (intuitivement) un grand nombre de chose ne m'a jamais posé question. C'était là, quasi évident, et j'avais plutôt du mal à comprendre pourquoi les autres ne suivaient pas, héhé.
Non, là où le problème se posait, c'était plus parce que je confondais "comprendre" et "intégrer". Du coup, je me précipite et vais trop vite.
Et pour le problème relationnel, c'est plus que ça devient vite très oppressant les tensions, que l'attachement des autres m'est rationnellement incompréhensible, et que si je peux comprendre les changements, je ne comprends pas le "pourquoi" de ces changements. Le monde devient très vite absurde.
C'est subjectif, ça vaut ce que ça vaut, mais ça peut être utile.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockman
Aucun rang assigné
Rockman

Type : INTJ
Age : 33
Lieu : Ici
Emploi : Healer psychique
Inscription : 27/08/2015
Messages : 230

INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitimeDim 10 Avr 2016, 17:48

https://www.dailymotion.com/video/xn2dj9_hypersensibilite-emotionnelle-et-haut-potentiel-intellectuel-risque-psychologique-et-moyen-de-l-appr_lifestyle

Ce lien est assez pertinent à mon sens, fait par une psychiatre spécialiste du domaine.

_______________________________________
@Le Chat a écrit:
Une fille mérite 3 claques ou s'ignore, une femme se respecte.

Corneille a écrit:
Je suis jeune il est vrai; Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




INF et Zébrure  Empty
Message(#) Sujet: Re: INF et Zébrure INF et Zébrure  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

INF et Zébrure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-