Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: . Jeu 16 Avr 2015, 19:09

.


Dernière édition par Hope le Mar 01 Déc 2015, 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ansha
Aucun rang assigné


Type : INfJ - 2w1
Age : 45
Lieu : Besançon
Emploi : passionnant
Inscription : 15/04/2015
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: . Ven 17 Avr 2015, 13:01

Hopera,
je suis souvent confronté au même problème : l'absence de logique ou de logique que je comprenne, de la part des autres fait que moi-même je suis dans l'arrêt et l'hésitation, un peu insécurisée de ce qu'il serait judicieux de faire. Et souvent on me presse avec des yeux ronds comme si c'était moi qui manquait de jugeote alors que c'est l'autre qui manque de précision et me crois télépathe.
Bref. Notre intuition doit sans doute être remontée un peu comme une horloge. Pour cela, je me suis tournée vers la médecin indienne et sa théorie des shakra. Le shakra racine gouverne la sécurité, la confiance en soi. Et le troisième oeil, l'intuition. Je ne suis pas certaine que cette réponse soit éclairante pour autant ...mais ça aide à équilibrer notre besoin de clarté et nos manies perfectionnistes. Mieux se faire confiance pour marcher à l'intuition ...Comprendre globalement ce qu'on doit faire ou ce que l'autre attend de nous.
J'espère que ce post n'est pas trop confus...d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: . Ven 17 Avr 2015, 14:46

Hopera a écrit:

Comment avez-vous réussi à rétablir un équilibre ?
En supprimant l'expression du ressenti et de mes idées. Par contre, en continuant à agir en utilisant Fe et  en utilisant principalement le filtre Ti avant d'exprimer quoique ce soit.

Ca fait un équilibre, enfin disons plutôt un semblant de stabilité. Par contre, deuxième effet kisskoll garanti, quand tu prends conscience de ton inférieure ... juste deux mots "ça pique" non sept "et pas qu'un peu"
Revenir en haut Aller en bas
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 27
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 01:44

Salut,

Je ne pourrais pas te fournir d'apport ou d'avis personnel concernant ton typage, j'ai lu un peu tes messages depuis ton inscription, mais force est de constater qu'il y a bien peu d'informations à se mettre sous la dent. Néanmoins, ce que tu évoques dans ton message me parle et je vais donc partir du principe que tu ne te sois pas trompé dans ton type.

Lorsque qu'une fonction se différencie au sein de la psyché d'un individu, il est courant qu'elle prenne toute la place du Moi et que l'individu s'y identifie particulièrement, en ne prenant plus compte des fonctions précédemment différenciées. C'est comme si tout ce qui a été auparavant est balayé d'un revers de main pour une concentration exclusivement orientée vers cette fonction en pleine phase de différenciation. Cela donne une impression de monomanie. Et, je crois que c'est d'autant plus le cas avec Ti qui a justement cette propension de base à tout décortiquer de façon 'monomaniaque', de rechercher toute cohésion dans son raisonnement jusqu'à l'épuisement. À titre personnel, en découvrant le MBTI et la typologie jungienne, je me suis instantanément bien plus reconnue dans le Ti, alors que mon histoire personnelle attestait indubitablement que cela ne pouvait très certainement pas être ma fonction dominante. J'ai remis rapidement en question cette impression, et… j'ai remis beaucoup de choses en question.

Si Jung a élaboré autour de la fonction dominante, et en conséquence naturelle, de la fonction inférieure ; il s'est en revanche bien peu penché sur la fonction auxiliaire et tertiaire – tout juste à mentionner que la dominante ne peut s'inscrire dans une démarche unilatérale sans le soutien d'une fonction auxiliaire de nature différente ; et en lisant entre les lignes, on peut comprendre que cette même fonction auxiliaire possède elle aussi son pendant opposé nécessaire. De ce fait, les tensions qui s’exercent entre l'auxiliaire et la tertiaire sont de même nature que celles entre la dominante et l'inférieure, bien que cela soit moins fondateur et prégnant sur le long terme que pour les deux fonctions extrêmes. Il faut bien avoir conscience que cette 'exaltation' de la tertiaire – lorsqu'elle se différencie - amène à un rejet ponctuel de l'auxiliaire, et celle-ci dans ces moments peut parfaitement prendre des allures d'infériorité, dans le sens où son expression sera proche de celle des types qui la répriment continuellement.

De mon point de vue, il est fort probable que plus la fonction auxiliaire a été marquée, plus la différenciation de la tertiaire sera retentissante et fracassante. (De la même façon qu'une dominante bien trop unilatérale au quotidien se verra compensée très brutalement par l'inférieure, le retour de l'élastique étant plus brutal qu'il a été étiré à son point culminant.) Cela expliquerait entre autre que certains se retrouvent 'naturellement' à différencier leur tertiaire petit à petit, en douceur, sans retrouver cette exaltation franche et directe. L'environnement extérieur joue aussi son rôle, et l'individu va naturellement puiser dans ses réserves pour pallier au déficit des fonctions individualisées lorsqu'elles se retrouvent en difficulté – les aléas et les secousses de la vie, les crises personnelles. On verra donc ce processus d'individualisation coïncider avec les étapes de la vie que franchit l'individu.

Que ce soit pour moi ou dans mon entourage, j'observe en tout cas fréquemment une rupture lorsque vient cette 'exaltation' à contre-pied de l'auxiliaire. Rupture en tout cas suffisamment significative pour qu'elle soit remarquée par l'entourage, en effet. En ce qui concerne les INFJ, cette différenciation du Ti amène à un désaveu de Fe, puisque s'il se manifeste de façon de plus en plus prégnante au sein de la conscience, c'est justement pour contre-balancer les excès de Fe et ses dérives. Hopera, tu disais être très conciliant, y compris quand au fond, cela te déplaisait – cette tendance lorsqu'elle est exacerbée n'est pas tenable. Pour faire des liens, j'ai lu aussi les messages récents d'Oscar à propos des difficultés qu'elle commence à rencontrer avec son Fe. Pour faire court, même processus, elle commence à se rendre compte des problématiques inhérentes qu'engendre un Fe trop unilatéralisé, l'émergence de Ti devra se faire pour contre-balancer cette tendance.

Personnellement, je me plaçais rarement en désaccord avec autrui, préférait clairement sacrifier mes désirs pour ceux d'autrui et serrer les dents, j'étais même prête parfois à agir selon les attentes inconscientes des autres quitte à piétiner mes penchants plus naturels – il y aurait beaucoup à dire, mais rien qui ne soit très sain. Une telle attitude n'est pas viable sur le long terme, et au fur et à mesure que ce Fe malhabile prenait plus de place, en compensation, Ti et Se sont devenus également plus prégnant – bien que non différenciés à ce moment. Il y a donc eu des signaux manifestes avant – une plus grande distanciation des rapports sociaux, une mise à l'écart de toute relation étouffante, inéquitable ou infructueuse, un détachement émotionnel plus prononcé – mais la réelle rupture s'est faite lors de ma vingtième année. Actuellement, le désaveu est tel qu'il m'est extrêmement pénible de resonger à cette période et encore plus de le mentionner.

Mais, puisque qu'une fonction ne peut fonctionner seule en autonomie, à toute fonction rationnelle se côtoie une fonction irrationnelle, et bien que Ni soit parfois tellement intégré que le Moi ne s'en rend pas compte, lors de cette phase de désaveu du Fe, l'INFJ tend alors sa polarité vers cette boucle Ni-Ti déjà plusieurs fois mentionnée au sein du forum. On perd à la fois en contact humain et en contact avec la réalité. Ce n'est pas un fonctionnement bien plus viable non plus sur le long terme, mais dans un premier temps, cela paraît être un incontournable. Après l'excès de Fe, on tombe dans l'excès de Ti ; avec toute l'immaturité que cela procure.

Pour rééquilibrer, il faut parvenir à réinvestir Fe. Le remettre à sa juste place. Pour être encore en peine avec cet aspect, je ne suis pas la personne la plus appropriée pour y répondre. Mais, j'ai pu constater quelques petites choses. Dans un premier temps, il ne s'agit pas tant de chercher directement une réconciliation avec Fe – encore trop tôt, que de laisser Ti faire son travail, de s'exprimer. On remet certes tout en question, mais cette tabula rasa n'est qu'une phase, que je crois nécessaire. Ti va déconstruire les idées – les idéaux peut-être – que l'association Ni/Fe avait forgé, et cela peut être douloureux. Le Moi s'y était identifié – rejeter ceci ne peut qu'être source de souffrance, une amputation à vif, une brûlure volontaire où l'on serre les dents. Et, du fait de cette boucle Ni-Ti – Se étant bien loin d'être individualisé – force est de constater que cela entrave l'action.

Déconstruction des idéaux, déconstruction de la confiance aussi. Ti est foncièrement sceptique, questionneur, constamment dans le doute, la recherche de précision, de cohérence. Tout doit absolument s'imbriquer. J'ai passé des semaines entières coupée du monde extérieur à bosser sur des théories, à schématiser, à monter des tableaux excel – tout était bon pour décortiquer de façon complètement monomaniaque les concepts sous-jacents que je touchais du doigt auparavant avec Ni/Fe sans parvenir à les verbaliser, analyser et développer ses idées. C'était comme un monde nouveau qui s'offrait à moi – la possibilité, enfin, d'analyser toutes ces impressions. Autant cela peut paraître fantastique d'un point de vue intellectuel, autant en ce qui concerne les relations interpersonnelles, une montagne de problématiques survient.

Parce que s'il est question d'analyser à outrance des théories, on en vient aussi à analyser avec ce même regard les relations aux autres. S'il paraissait auparavant difficile de s'opposer, le détachement affectif que procure Ti permet d'émettre des jugements assertifs, critique – tout ce qui auparavant était coincé en travers de la gorge peut s'exprimer. Je place un peu cette façon de s'opposer de façon évidente et soudaine comme une adolescence retardée – certains proches m'avaient d'ailleurs fait la remarque. Une nouvelle façon de s'assumer, en étant contre plutôt qu'avec. La conciliation, l’accommodation… sont passées à la trappe. Sauf que bien que paré de cette nouvelle assurance, le mode d'expression reste fondamentalement Fe, et je note toujours cette emphase théâtrale dans la façon d'émettre le jugement. Parfois étouffée, mais qui reste présente en sourdine. C'est à partir de cette période que certains INFJ peuvent être confondus avec des INT.

Je sais aussi qu'à force d'analyser les relations, un calcul se fait entre les rapports avec autrui. S'il y avait un 'gagnant-gagnant' comme tu le dis lorsqu'il s'agissait de simplement vouloir maximiser le confort, l'harmonie et le plaisir des autres, le 'gagnant-gagnant' qui doit se mettre en place est peut-être dans une recherche d'équité. De compromis. Après… Je pense que c'est à chacun de voir ce qu'il gagne dans ses relations interpersonnelles, ce qu'il cherche. Ti remet les pendules à l'heure. Alors peut-être qu'il est à présent plus difficile d'agir simplement, spontanément… mais cela reviendra. Lorsque Ti aura réussit à trouver le bon dosage entre lui et Fe. Il n'y a pas de solution miracle. Comprendre déjà le processus à l’œuvre – en bonne bouffée de Ti – me paraît être déjà une étape. En fait, dans un second temps, c'est en se rendant compte justement que Ti permet de réguler de façon opportune Fe, et que ces deux fonctions ne sont pas antithétiques mais complémentaires - de trouver la synthèse. Ti permet d'aiguiser les jugements de Fe, de prendre de la distance émotionnelle nécessaire pour mieux ajuster son comportement, il lui fournit les outils nécessaires à la réalisation de ses objectifs. Les réunir : leurs objectifs sont les mêmes.

Je crois aussi qu'une des clés qui peut s'avérer indispensable pour se réconcilier avec Fe, c'est justement de lui fournir un cadre où cette fonction pourra s'exprimer de façon plus saine. Cela m'arrache un peu la bouche, mais les relations interpersonnelles sont importantes – et je dirais qu'elles sont indispensables pour faire sortir l'INFJ d'une boucle Ni-Ti. C'est ça qui va le faire réagir avec le monde extérieur, sa soupape qui le raccroche à la réalité extérieure plutôt que de tomber dans un puits d'introversion désincarné. Ni-Ti apporte une méfiance – on est pas loin d'une certaine paranoïa dans certains cas – bien que cela s'observe plus naturellement chez les ISTP, justement, qui ont Fe en inférieur. Avoir un milieu où l'on parvient à se sentir en confiance – accepté, même avec tous les défauts possibles – fait souvent baisser la garde et aide à se reconnecter avec Fe. De façon enfin, plus saine, plus juste, plus apaisée. (Je dis ça, mais j'alterne entre Ni-Ti et une surcompensation Fe-Se sans parvenir à doser...)

Au final, laisser au temps faire son temps. Cela peut être frustrant, mais le parcours est forcément long, on ne peut pas sauter ainsi les étapes. On se construit au fur et à mesure. Et, seulement une fois que l'auxiliaire et la tertiaire se réconcilient, on peut s'occuper enfin de cette infernale inférieure. L'histoire de toute une vie. Wink

Pour terminer, cela peut donner l'impression de tomber sur toi, Hopera, mais ce n'est pas le cas. Juste quelques mouvements d'humeur impersonnels. Je suis à peu près convaincue que je n'ai rien dit de bien nouveau que ce qui a pu déjà être abordé sur le forum (je mettrais ma main à couper qu'Exil a dû aborder un peu le sujet au détour d'un post), mais j'ai l'impression que très peu prennent la peine de parcourir le forum. Pas juste rapidement, mais d'approfondir. Il est vrai qu'il s'étoffe de plus en plus, et rend de ce fait la lecture plus longue et complexe – de nombreux sujets très intéressants datent de quelques années et dont les titres n'explicitent pas nécessairement le contenu, mais cela n'empêche pas qu'un peu de curiosité et d'approfondissement personnel ne fait pas de mal. Je ne sais pas… Cette régularité à laquelle ressort les mêmes questionnements, les mêmes rabâchages… Je ne vais quand même pas faire semblant de m'étonner que la plupart préfèrent demander l'information pour qu'elle tombe à point dans le bec, plutôt que de fournir quelques efforts ; ni même mimer l'étonnement devant les interventions qui se suivent et se ressemblent aussi superficiellement… Mais quand je vois parfois des aberrations qui s'enchaînent naturellement, eh bien… je me pose des questions.

C'est intéressant de remettre son typage en question, mais c'est bien de faire la même chose avec celui des autres, au passage. Ti, c'est aussi faire preuve d'esprit critique. Et j'aime à croire que tout le monde est capable de faire preuve d'un peu de... Ah, oui, de jugeote. Cruelle désillusion.

Enfin, je vais retourner dans ma grotte, ça vaudra mieux. Au moins, il n'y a pas d'extra-terrestres illuminés et consanguins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
avatar

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 30
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 03:21

Ils font pas crac crac fraternellement les Targaryens justement?

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 30
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1285

Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 03:28

@globo a écrit:
Ils font pas crac crac fraternellement les Targaryens justement?

Si Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
avatar

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 30
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 03:39

Grâce à mon Te j'ai pu repérer ce lien Cool

Par contre Essos c'est genre le Maghreb local, pourtant Daenerys on dirait qu'elle vient du Nord-Pas-de-Calais... je suis perdu, rien n'a de sens.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 17:12

.


Dernière édition par Hope le Mar 01 Déc 2015, 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tesla
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 30
Lieu : Limousin
Emploi : Archéologue
Inscription : 04/03/2015
Messages : 76

Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 19:22

Hopera a écrit:
Tout doit être logique pour moi sinon pas question d'agir.

Tu connais la "boucle Ni-Ti" ("Ni-Ti loop", en anglais) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 20:00

Apocalypse dans un autre sujet a écrit:
ISTP/INFJ: Ti/Ni or Ni/Ti--Schizoid Personality Disorder. These types are socially incompetent for lack of trying, because they see little to no value in significant interaction with others. They live in their own abstract worlds, constantly second-guessing themselves as Ti poses a framework for a problem and Ni shoots it down as too definitionally precise. Without any real external input, these two functions will dream up all sorts of elaborate systems and implications for them, only to repeat their own self-defeating behavior, never bothering to emphasize putting any of its intense ideas into practice. Frequent disregard for rules, laws and other forms of behavioral standards is common, as no function provides any significant sense of external influence. If Se/Fe were doing its job, the user would recognize the value of connecting with others and of paying attention to their needs, preferences, habits and appearances.
Revenir en haut Aller en bas
Tesla
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 30
Lieu : Limousin
Emploi : Archéologue
Inscription : 04/03/2015
Messages : 76

Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 22:16

Oscar a écrit:
Apocalypse dans un autre sujet a écrit:
ISTP/INFJ: Ti/Ni or Ni/Ti--Schizoid Personality Disorder. These types are socially incompetent for lack of trying, because they see little to no value in significant interaction with others. They live in their own abstract worlds, constantly second-guessing themselves as Ti poses a framework for a problem and Ni shoots it down as too definitionally precise. Without any real external input, these two functions will dream up all sorts of elaborate systems and implications for them, only to repeat their own self-defeating behavior, never bothering to emphasize putting any of its intense ideas into practice. Frequent disregard for rules, laws and other forms of behavioral standards is common, as no function provides any significant sense of external influence. If Se/Fe were doing its job, the user would recognize the value of connecting with others and of paying attention to their needs, preferences, habits and appearances.
Particulièrement ce qui est en gras. Je trouve que ce qui est après la partie en gras est moins pertinent, ou du moins, pas nécessairement vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 23:07

Effectivement, Tesla Smile

Hopera, la première chose qui m’est venue à l’esprit lorsque j’ai lu ton sujet est « suffit de rééquilibrer avec le Fe ! », mais je te concède ce ne doit pas être évident de résorber ton Ti. D’ailleurs l’ouverture de ton sujet atteste de cette difficulté.

Déjà, je dirais que le développement de ses fonctions devrait toujours être une force. Surinvestie, la fonction Fe te fait trop considérer les opinions des autres, et tu as tendance à effacer tes désirs, sentiments, idées etc… au profit de ceux des autres. A l’inverse, Ti, une fonction introvertie de jugement, te fait aborder le monde selon un système de logique interne. Tu agis en fonction de ce que tu penses, tu analyses les situations en prenant de la distance par rapport aux avis et sentiments des autres. En cela, je trouve que c’est une fonction « libératrice » ; elle permet de t’émanciper de l’opinion commune. Cependant, gare à l’excès : le Fe comporte des qualités essentielles comme le fait de chercher à faire plaisir aux autres, à vouloir les mettre à l’aise… L’empathie, la sympathie, la gentillesse, la diplomatie viennent du Fe. Trop de Ti, ce serait adopter des comportements tels que tu le décris : « claquer » son opinion en se foutant des sentiments des autres, peu de scrupule à briser l’harmonie, froideur dans les relations etc… Et puis j’ai l’impression à la façon dont tu dis que tout remets tout en question et que tu n’arrêtes pas de douter que ton Ti est assez maladroitement développé (est-ce que parfois, en période de stress, tu t’enfermes dans des raisonnements/analyses compliqués, incompréhensibles ?)

En fait, je pense que pour que tu trouves un moyen de rééquilibrer les deux fonctions, il faudrait que tu te demandes à la suite de quoi ton Ti s’est développé. Bien sûr, ta fonction tertiaire devait se développer un jour, mais qui sait, peut-être qu’un jour tu en as eu assez d’être trop conciliant avec les autres et que tu as voulu plus affirmer ton opinion. Peut-être t’est-il arrivé un « évènement » de ce genre. Si non, ne fais pas attention à ce que j’écris ^^ . Si oui, tu devrais essayer de « travailler » sur cet évènement, te dire que même s’il est important d’exprimer sa propre opinion et envies, et d’aspirer à plus de logique, le fait de prendre en compte les sentiments des autres est important voire essentiel, et que de chercher à leur faire plaisir est assez cool (dans une certaine mesure bien-sûr !).

Voilà, bon courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: . Sam 18 Avr 2015, 23:39

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: .

Revenir en haut Aller en bas
 

.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-