Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Fe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Fe ? Lun 06 Avr 2015, 23:51

Hey la communauté Smile ,
J'aimerais avoir votre avis concernant un doute : en ce moment, je remets en cause le Fe qui serait en moi.
Ce que je décris ici, sur ma volonté d'être acceptée et aimée par tout le monde, sur le souci d'être bien vue par les autres, sur ma conformité aux normes/valeurs ambiantes sont a priori autant d'arguments qui pencheraient en faveur du Fe, cependant je considère qu'il y a d'autres traits de ma personnalité qui vont à l'encontre d'une prédominance de cette fonction chez moi. L'attention que je porte aux autres, la volonté de les mettre à l'aise, la recherche de conformité avec les autres etc... ne sont pas désintéressés. Je dirais même que je me force à être à l'écoute des autres. Je le fais car je considère cela comme une obligation; ça n'empêche pas qu'au fond de moi je ressens vraiment de la compassion pour les autres, voire de la pitié dans certains cas, et que je veuille sincèrement les mettre à l'aise, les faire sourire dans des moments difficiles, mais tout simplement que je n'en ai pas les capacités. Je n'arrive pas à trouver les mots lorsqu'il s'agit de réconcilier une personne qui déprime (à vrai dire, son état va plus me mettre dans une situation d'inconfort), je suis intimidée face aux gens, ce qui m'empêche d'aller vers eux, et les récits que peuvent faire mes "potes" sur leurs histoires de coeur, sur leurs embrouilles avec leurs parents ou avec leurs amies, je les trouve plus ennuyeux et futiles qu'autre chose (en fait je ne pense pas que cela fasse automatiquement que je ne suis pas Fe-aux, mais je l'écris au cas où ça aurait une quelconque importance).
Bref, si je déteste autant les conflits, si je tiens tant à ce que les autres soient à l'aise en ma compagnie, c'est avant tout je crois pour me préserver. Me préserver d'une situation d'inconfort, gênante, dans laquelle je me sentirais humiliée. J'évite ainsi d'avoir à me torturer l'esprit pendant des jours à cause de l'éventuelle dispute, à déprimer en fait.

(en écrivant ce message, le fait que je sois Fe me parait quand-même assez évident, mais je préfère le poster : peut-être pourriez-vous nuancer ma vision des choses, et puis ce doute pourrait enfin cesser).
Revenir en haut Aller en bas
Tesla
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 29
Lieu : Limousin
Emploi : Archéologue
Inscription : 04/03/2015
Messages : 76

Message(#) Sujet: Re: Fe ? Mar 07 Avr 2015, 00:41

Oscar a écrit:
(en écrivant ce message, le fait que je sois Fe me parait quand-même assez évident, mais je préfère le poster : peut-être pourriez-vous nuancer ma vision des choses, et puis ce doute pourrait enfin cesser).
Ok, essayons.

Oscar a écrit:
L'attention que je porte aux autres, la volonté de les mettre à l'aise, la recherche de conformité avec les autres etc... ne sont pas désintéressés.
Fe n'est pas désintéressé.
Fe n'est pas une faculté magique qui fait de son possesseur un être saint.
Rien, personne n'est désintéressé.
Si nous l'étions, cela voudrait juste dire que nous n'aurions aucun intérêt à quoi que ce soit. Pourquoi communiquer, pourquoi se battre, pourquoi vivre, si nous n'avons d'intérêt à rien ?
Je ne souhaite à personne d'être désintéressé, dans ce sens.
Je te rassure : j'ai Fe en fonction auxiliaire, comme toi, et je ne le suis pas.

Oscar a écrit:
Je dirais même que je me force à être à l'écoute des autres. Je le fais car je considère cela comme une obligation; ça n'empêche pas qu'au fond de moi je ressens vraiment de la compassion pour les autres, voire de la pitié dans certains cas, et que je veuille sincèrement les mettre à l'aise, les faire sourire dans des moments difficiles, mais tout simplement que je n'en ai pas les capacités.
Ton penchant pour Fe oriente ta sensibilité vers l'extérieur, les autres...
Il ne te donne pas d'explication à tout. Par ailleurs, je pense que dans beaucoup de cas, ce sont d'autres fonctions qui résolvent un certain nombre de problèmes. Une fonction ne vient jamais seule.

Ma foi, quoi qu'il en soit, aucune fonction cognitive n'est livrée avec le mode d'emploi.
Avoir une certaine fonction cognitive développée (plutôt qu'une autre) signifie avoir un penchant pour un certain mode d'interaction avec le monde intérieur/extérieur.
Cela ne présume en rien de tes qualités ou défauts... présumés.
Par ailleurs, je soupçonne que ton envie de bien faire (ou peur de mal faire, etc) te fasse sous-estimer tes qualités.

Oscar a écrit:
Je n'arrive pas à trouver les mots lorsqu'il s'agit de réconcilier une personne qui déprime (à vrai dire, son état va plus me mettre dans une situation d'inconfort), je suis intimidée face aux gens, ce qui m'empêche d'aller vers eux, et les récits que peuvent faire mes "potes" sur leurs histoires de coeur, sur leurs embrouilles avec leurs parents ou avec leurs amies, je les trouve plus ennuyeux et futiles qu'autre chose (en fait je ne pense pas que cela fasse automatiquement que je ne suis pas Fe-aux, mais je l'écris au cas où ça aurait une quelconque importance).
Encore une fois, Fe n'est pas la qualité d'un champion/parangon, ce n'est pas l'aptitude d'un saint ou d'un être divin.
Parfois (voire souvent), j'en ai juste rien à carrer des problèmes des autres. Surtout quand je dois faire face aux miens.
L'amour n'est pas inconditionnel, le respect se gagne, etc...
Et avant toute chose, nous sommes humains.
Ni ne donne pas la vision absolue de ce qu'est l'Univers, Se ne fait pas remarquer des détails invisibles à l'oeil nu, et Fe ne te fait pas aimer le monde entier.
Bref, je crois que tu t'en demandes trop. Tu es déjà bien telle que tu es.

Oscar a écrit:

Bref, si je déteste autant les conflits, si je tiens tant à ce que les autres soient à l'aise en ma compagnie, c'est avant tout je crois pour me préserver. Me préserver d'une situation d'inconfort, gênante, dans laquelle je me sentirais humiliée. J'évite ainsi d'avoir à me torturer l'esprit pendant des jours à cause de l'éventuelle dispute, à déprimer en fait.
D'autres t'envient parce que tu cherches à mettre les gens autour de toi à l'aise. Ils t'envient parce que ce n'est pas dans leur nature de le faire, qu'ils s'en veulent de ne pas réussir à le faire, et qu'ils se sont déjà mis dans des situations embarrassantes à cause de ça.

J'ai été surpris quand quelqu'un m'a dit qu'il m'enviait ma réserve (je lui avais dit que je lui enviais son bagou).

M'enfin... ceux qui t'envient, tout comme toi, se mettent trop la pression.
Personnellement, j'apprécie énormément les gens qui essayent de me mettre à l'aise.

Tu n'as peut-être pas tort pour l'auto-préservation. Je préfère mettre les gens à l'aise et éviter les conflits inutiles, quand c'est possible. Ce n'est pas une mauvaise chose, il faut juste que ça n'aille pas trop loin (se forcer, se brider). Il faut penser à sa sécurité personnelle, aussi.
Et penser à la redéfinir de temps en temps.

Est-ce que tu doutes encore, ou faut-il que j'en remette une couche ? silly
Mais en tout cas, l'inverse du doute n'est pas la connaissance.
L'inverse du doute, c'est la confiance.
Lâche le doute, prends la confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Fe ? Mar 07 Avr 2015, 01:06

Comme tu le soulignes, je crois que je vois le Fe comme une sainte fonction. L'archétype de la personne aimante, altruiste, qui donne sans rien attendre, qui sait exactement ce que les autres veulent sans qu'ils aient à le lui dire, et qui sait exactement comment répondre à leurs besoins.
Et comme je ne corresponds pas à cet idéal, je me suis mise à me penser plus Fi que Fe : je me suis dit que mes sentiments étaient plus orientés vers "ma petite personne" en fin de compte.
Ce qui est énervant, c'est qu'à chaque fois que j'émets une hypothèse sur moi-même (le Fe, mais aussi l'hypersensibilité, l'ennéatype 9), je me fixe un idéal de perception, et si je n'y corresponds pas (et bien sûr je n'y corresponds jamais), c'est que mon diagnostic est erroné (ce doit être mon aile 1 qui parle).

@Tesla a écrit:
Par ailleurs, je soupçonne que ton envie de bien faire (ou peur de mal faire, etc) te fasse sous-estimer tes qualités.
C'est bien possible, oui Very Happy

@Tesla a écrit:
Est-ce que tu doutes encore, ou faut-il que j'en remette une couche ?  silly
Je sais pas, j'hésite Razz . Non mais je te remercie pour tes conseils, je retiens (information ô combien précieuse) que la raison de mon doute est que je me mets trop la pression, que je me fixe un idéal bien trop haut à atteindre.
Merci Very Happy

@Tesla a écrit:
Mais en tout cas, l'inverse du doute n'est pas la connaissance.
L'inverse du doute, c'est la confiance.
Lâche le doute, prends la confiance.
Ange de l\'amour Chat
Revenir en haut Aller en bas
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 798

Message(#) Sujet: Re: Fe ? Mar 07 Avr 2015, 14:42



Ausquare a écrit:
Je n'arrive pas à trouver les mots lorsqu'il s'agit de réconcilier une personne qui déprime (à vrai dire, son état va plus me mettre dans une situation d'inconfort), je suis intimidée face aux gens, ce qui m'empêche d'aller vers eux, et les récits que peuvent faire mes "potes" sur leurs histoires de coeur, sur leurs embrouilles avec leurs parents ou avec leurs amies, je les trouve plus ennuyeux et futiles qu'autre chose (en fait je ne pense pas que cela fasse automatiquement que je ne suis pas Fe-aux, mais je l'écris au cas où ça aurait une quelconque importance).
ça peut très bien être de la timidité ça, et aussi de l'introversion (pour la fatigue; trop de stimulis font saturer les Si dom et les Ni dom).
Bref, ton auxiliaire de Jugement extraverti n'est probablement pas en cause.

FIN Very Happy

--

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Fe ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Fe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-