Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le temps d'un message

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 14:07

Bonjour tout le monde


J'invite chacun à lire ou à relire ma présentation car ce qui suit est à la fois son prolongement et une tentative de réponse aux nombreuses interrogations hors sujet dans le topic des trigrammes jungiens dont l'objet est d'informer que le modèle jungien MBTI vient selon Jung lui-même selon ses écrits  du modèle du yi king.

Ceci établi le sujet est clos en ce qui me concerne.

Allons ensemble plus loin avec l'allégorie suivante :


    Dans un pays lointain, vivait un magicien dont les pouvoirs étaient prodigieux.

    Il avait une maxime :« Vous recevez de la vie ce que vous lui demandez ».
    De fait, tout ce qu’on lui demandait se réalisait.


    Il fut un jour appelé dans un pays étranger.
    Dans ce royaume, les récoltes devenaient de plus en plus maigres,
    la qualité de vie du peuple se détériorait, et le roi lui-même était la cible du mécontentement.


    Le roi, se voyant mis en cause, demanda au magicien de montrer au peuple
    comment résoudre lui-même ses problèmes.

    Cette requête plut au magicien, qui déclara

    1. « Vous auriez pu me demander d’indiquer qui sont vos ennemis pour que vous puissiez les exterminer ;
    2. vous auriez pu me demander une fortune inépuisable, qui aurait permis de distribuer de la nourriture à tous vos sujets ;
    3. vous auriez pu me demander une foule d’autres choses, que je vous aurais accordées.



    Au lieu de cela, vous avez demandé d’instruire vos sujets
    pour qu’ils puissent prendre eux-mêmes en charge leur destin.

    Telle est votre demande, telle sera votre réalité
    ».

    Et, sur le champ, les gens de la cour et les citoyens commencèrent
    à travailler dans un nouvel esprit qui leur permit de produire
    ce qu’ils voulaient et de vivre pleinement heureux.


    Sur le chemin du retour, le magicien rencontra un mendiant.
    Ce dernier ne savait pas qu’il s’agissait d’un magicien aux pouvoirs merveilleux.
    Il tendit donc la main, en se plaignant, comme d’habitude, d’être pauvre,
    de n’avoir ni gîte ni travail et de n’avoir jamais eu la chance de devenir riche et puissant.


    Le magicien lui dit : « Vous recevez de la vie ce que vous lui demandez. Que désirez-vous ? »

    Le mendiant eut la même réaction que d’habitude face à une personne
    qu’il supposait bien nantie et demanda un dollar. Il reçut exactement un dollar.


A moins de ne souhaiter recevoir qu'un dollar,
vient un autre point de vue, celui du plan des joies
de l'échange qu'il reste inutile de bouder en conversant
avec les uns et les autres.

Il y est possible de

0. échanger pour échanger
1. changer pour changer
2. échanger pour changer
3. changer pour échanger

Pas d'erreur, l'ordre de succession de  [0..3] des correspondances proposées
est ici arbitraire, juste utilisé pour clarifier un emploi, un exemple, un effet,
à peu près comme ce qui suit.

Les points 0 et 1 correspondent au moi, moi, moi (unité de conscience discontinue <== Yin
les  points 2 et 3 correspondent au moi en quête de fusion avec l'unité intérieure consciente et permanente  <== Yang


L'échange (Humanité) situé entre énergie (Ciel) et matière (Terre) se nomme information:
C'est à dire l'énergie suit la pensée, s'y conforme et produit les précipitations.



Entre le micro-cosmos et le macro-cosmos les lois de l'octave demeurent  identiques
si bien qu'elles peuvent servir comme mesure commune à tout échange,
où selon une sentence subjective de la sagesse populaire
tout est réglé comme sur du papier à musique.


Sans aller dans les détails les anciens en chine déployaient leur calendrier à partir de l'hexagramme n° 54 L'épousée
pour obtenir un cycle de 60 hexagrammes en relation avec les intervalles musicaux, les méridiens, les heures de la journée,
etc... à peu près comme ce qui suit :


Les 5 octaves sont désignées par Do1, Do2, Do3, Do4, Do5 avec le sens suivant durant le temps d'un message.



Trianguler signifie, ici, que l’on place l’Humanité entre le Ciel et la Terre,
c’est à dire entre Énergie et Matière que l’Humanité transforme en Information.

Ce traitement de l’information est assimilable au temps d’un repas,
car rien n’est plus naturelle que l’assimilation par la conscience
de ce que nous appelons, information, échange, entretien, discussion,
restauration, c’est dire le temps d’un message.

Il apparait en triangulant 3 temps naturellement superposables.
1. Le temps d’un repas
2. Le temps d’un message
3. Le temps d’un silence intérieur.



A suivre...

Souhaitons-nous le nécessaire qui seul libère


Sol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 14:55


Qui croit en ses rêves manque sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 15:12



Bonjour tout le monde

Relire, avec bonheur et non pas à contre coeur
le conte du Pauvre et du Magicien :

Chacun peut demander plus qu'un dollar,
comme par exemple : ne plus avancer à cloche-pied,
ne plus manger par coeur,  mais encore intensifier ses efforts...
comme par exemple : vivre plutôt que survivre,
être plutôt que suivre, gérer plutôt que s'exagérer,
prendre soi-même en main le travail sur la nature humaine
bien distinct de celui de l'animal intellectuel.




Celui qui est sans mesure commune peut aller loin,
très loin, loin dans la démesure, c'est à dire
sans espoir de retour à une commune mesure.

Entre la démesure et la comesure, quelques
remarques préliminaires au choix entre deux lignes
de forces (dualité) peuvent être réalisées c'est à dire
rendue réelles en tant que moisson de ta connaissance
silencieuse.

Changer échanger concerne la loi d'octave,
représentée par 3 multiplier par les 12 premières
puissance de 2 ...




Échanger pour Échanger
Changer pour Changer
Échanger pour Changer
Changer pour échanger


Le terme comesure (l'écho mesure)  est un terme technique utilisé ici
pour représenter la compréhension des mondes du lointain et des mondes du prochain.

Tout reste symbolique

Chaque trigramme peut symboliquement représenter l'oeuf aurique du méditant.

Le jaune représente l'essence, le blanc représente l'ego et la coquille représente
La personnalité. Le temps de compter jusqu'à neuf , l'oiseau sort de l'oeuf
et le blanc a disparu.

Ceci est aisé à constater de soi-même, nécessairement, à l'aide de sa propre autorité.

Les neuf verbes du temps d’un message sont :

1. entendre
2. écouter
3. souhaiter
4. comprendre
5. retenir
6. penser
7. reformuler
8. décider
9. dire








_______________________________________
Se refuser, clairement, à toute théorisation de l’individu et de ses troubles psychologiques
car il y aurait là une manipulation susceptible de fausser le processus curatif,
lorsque à trianguler, seul ou ensemble, le silence qui y pousse, signifie :

Ne pas cracher dans la main tendue
Ne pas prendre le coeur de l'autre pour un pot de chambre
Ne pas faire ses besoins dans l'âme de ses proches et de ses voisins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 15:13

@OdonDeSaintAmand a écrit:

Qui croit en ses rêves manque sa vie.




Vivre ou/et survivre ?



Mieux vaut rendre, prendre, comprendre que croire



Vivre demeure une occupation à plein temps qui n'en laisse guère pour survivre



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 19:01

Bonjour Khendrin et à tous

@Khendrin a écrit:
@Solasido a écrit:
@Khendrin a écrit:

Un petit effort, et j'accorderai plus de crédit à tes tableaux Smile

Encore un petit effort
Au-delà du transport délicat des oeufs en Chine, quel crédit recherches-tu ?

Si tu ne connais rien au yi king sur lequel Jung base sa psychologie, et sa philosophie mieux vaut de toi-meme t'informer sur le yi king et sur ses pratiques d'alchimie spirituelle dont parle C. Jung dans son Introduction au yi king et dans son Commentaire sur la Fleur d'Or...

Désolé si je ne peux résumer tout cela en un seul message,malgré les plus ardents de mes souhaits les plus diligents.Le thème de ce message demeure le modèle jungien MBTI issu des trigrammes du yi king, selon son alchimie spirituelle. Pas d'erreur, ce thème est abordé dans ma présentation.

Souhaitons-nous le nécessaire qui seul libère et nous libère sans délibérer Sol[/list]

Je recherche le crédit qui va me donner envie de sortir de la certitude que tous tes croisements sont pertinents.
Et pour ta photo (lourde qui fait ramer mon ordi, faudrait que tu comprennes que, ouais foutre des photos à chaque post qui sont lourdes, ben ça fatigue déjà les neurones. Ah moins que ça ne soit une façon de m'apprendre la patience ô maître), je ne vois aucun rapport avec le fait de demander un effort de vulgarisation.

Quand j'expose une théorie, même des plus fumeuses, j'explique pourquoi il me semble pertinent de lier tel et tel élément ensemble. Et je reste humble, parce que je n'ai pas de moyen empirique objectif qui vont confirmer ou infirmer ma théorie.
Et donc comme il existe ce manque de moyen, j'attends de nouveaux éclairages, des critiques ou des questions concrètes, parce que j'aurais fait l'effort de définir et d'expliquer ma pensée. Et si je n'y arrive pas, ceux qui sont mes interlocuteurs vont m'aider à expliciter.

Je vais pas faire de mon cas une généralité, mais même des gens comme Gérard (aka Sherk) qui sont pourtant des caractères pas toujours très simples, arrivent à exposer une théorie avec l'humilité de passer du temps à expliquer son tableau et sa théorie.

En d'autres termes, pour savoir expliquer correctement, il faut SORTIR du cadre la théorie et amener les gens vers elles.
Sinon, ben c'est simple, tu continueras à dire des vérités très belles, que tu seras le seul à comprendre (sauf peut-être le chat et Lauter).

Et t'as ptet rien inventer au final (ce qui est encore plus dommage), donc balancer des trucs pour dire "si tu veux comprendre vas te coltiner les bouquins", je n'en vois même pas l'utilité. Un besoin de combler l'égo?


Tu fais erreur. Vérifie si tu souhaites corriger ton erreur,
Il n'y a aucune théorie à rapporter ce que JUNG dit son travail.

Mon propos est clair et tient en une phrase. le modèle jungien mbti
est selon jung un héritage du modèle du yi king.

J'ai mis des liens pour étayer mes propos.

Tout le reste me semble est hors sujet.


Merci de noter que je ne recherche pas la vérité
d'une part utilisé au singulier elle est source d'intolérance,
d'autre part celui qui recherche la vérité se dissout dans le temps.

Celui qui recherche la beauté qui sème la joie et moissonne la paix,
tout enseignant l'aspiration cette respiration du regard,
perçoit l'unité du tout à chaque instant.

Nul n'est assez fort pour supporter la vérité,
si bien qu'il la perçoit sous la forme d'un mensonge,
belle comme un mensonge, ce qui revient à prendre
l'imaginaire pour le réel et inversement.

Voila donc mon point de vue en ce qui concerne
beauté et vérité...

Seul, le couple [vrai/faux] ne suffit pas si ce n'est pour marquer
son attachement à l'animal intellectuel

Seul, le couple [j'aime/j'aime pas]  ne suffit pas si ce n'est pour marquer
son attachement à l'animal émotionnel.

Seul, le couple [agréable/désagréables]  ne suffit pas si ce n'est pour marquer
son attachement à l'animal pulsionnel.

Accompagné de l'usage des facultés mentales, émotionnelles et pulsionnelles,
le tableau suivant exprime les grandes lignes des idées exposées dans ce message.



La codification sera clafifier si besoin est dans un autre poste.

Attebntion, Hydrogème ou Octave sont ici employés comme des termes synonymes.


Qu'il le veille on non nul n'échappe aux effets de la triangularité
que cela soit d'une manière consciente ou inconsciente.


Souhaitons nous le nécessaire qui seul libère sans délibérer



Sol





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 19:54

Bonjour Le Chat


@Le chat a écrit:
Citation :
qu'ils sont entachés de choses indéchiffrables par elles-mêmes (par exemple la colonne Hydrogène avec H3072, H1536, H..., désolé, même avec mon diplôme de physique fondamental, ça ne me parle pas...), discréditant par là même tout le reste.
C'est normal, ca viens de chez gurdjieff et des écoles assimilées de type christianisme ésotérique orthodoxes (que je préfère à tout prendre), qui n'emploient pas le terme "Hydrogène" au sens des physiciens.
Tu peut le prendre comme une sorte de..."niveau de densité de la matière" si tu veut. plus le chiffre est élevé, plus c'est considéré comme "grossier" (sans connotation péjorative).

Pour le reste Sol, chacun se crée la réalité qu'il se crée.

Je ne retiens de ton message pour le moment que la partie qi traite de la table des hydrogènes
venus du bouddhisme tibétain que G. Gurdjieff a étudié.

La table des hydrogènes est présente dans le yi king, dans la sagesse populaire
elle est indiquée comme les "dix mille êtres"

Notons que trois buts pour chaque action donne un trigamme,
puis l'action se multiplie, c'est à dire elle suit des mutations
notées sous forme d'octave ... on multiplie 3 par les puissances de 2
et on obtient la série [3/6/12/24/48/96.....3072/6144/12288]

Cette suite représente une horizontalité et concerne la collectivité
le passage d'une octave à l'autre représente une verticalité et concerne l'individualité.



Cette table permet d'évaluer des grandeurs d'une manière harmonique et graduelle.

Merci pour ta compréhension


Créons-nous un excellent aujourd'hui


Sol









Dernière édition par Solasido le Mer 12 Fév 2014, 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 19:54

C'est que moi, ou tout ceci est totalement incompréhensible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 20:05

@Gérard a écrit:
C'est que moi, ou tout ceci est totalement incompréhensible ?

Questions préliminaires au choix



1. Que recherches-tu ?
2. Où sont tes questions ?
3. Où sont tes efforts ?
4. Où sont tes priorités ?
5. Où sont tes motivations ?


L’humour ici est proche voisin de la logique, il nous montre à quel point
même le langage le plus simple enveloppe une représentation logique duelle du monde.

C’est justement parce qu’il n’y parvient jamais entièrement
qu’il est possible de retourner cette logique contre elle-même.


1. Pourquoi « séparé » s’écrit-il tout ensemble alors que « tout ensemble » s’écrit séparé ?
2. Pourquoi » Abréviation » est-il un mot si long ?
3. Pourquoi les Kamikazes portaient-ils un casque ?
4. D’où vient l’idée de stériliser l’aiguille qui va servir a une injection fatale d’un condamné à mort ?
5. En cas de guerre nucléaire… l’électromagnétisme produit par les bombes thermonucléaires pourrait-il endommager mes cassettes vidéo ?
6. Quel est le synonyme de synonyme ?
7. Si rien ne se colle au Téflon, comment l’a-t-on collé à la poêle ?
8. Pourquoi les établissements ouverts 24 heures sur 24 ont-ils des serrures?
9. Si un mot est mal écrit dans le dictionnaire, comment peut-on faire pour le savoir ?
10. Adam avait-il un nombril ?
11. Si Superman est tellement malin, pourquoi est-ce qu’il met son slip par-dessus son pantalon?
12. Qu’arrive-t-il à ton poing quand tu ouvres ta main ?
13. On dit que seulement dix personnes au monde comprenaient Einstein. Personne ne me comprend. Suis-je un génie ?
14. Si un chat retombe toujours sur ses pattes et une tartine beurrée retombe toujours du coté du beurre, que se passe-t-il quand on attache une tartine beurrée sur les pattes d’un chat et qu’on les jette par la fenêtre ?
15. Sur une navette spatiale qui voyage à la vitesse de la lumière, est-ce que les phares fonctionnent ?
16. Quand on trouve pas de point commun, n’est ce pas ça le point commun ?


Bonne suite et belle humeur clavardière


Sol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 95
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 656

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 20:10

Solasido,

tu as été accueilli ici avec tous les égards. Révèle-toi et dis nous en quel groupe tu es endoctriné et pour lequel tu souhaites faire l'apologie, on gagnera du temps.

Scientologie? Rael (si tant est que cela existe toujours)?

Ne te cache plus derrière tes sourires et tes tableaux sulfureux.

Salutations.


Dernière édition par Ekkie Noxx le Mer 12 Fév 2014, 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2452

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 20:11

Robot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 20:14

Les logiciens sont les premiers à critiquer ce genre d'abus du langage.
J'ai été voir ton site web mais j'avoue avoir du mal à cerner de quoi ça parle : tu y mélanges un peu tout et sauf être dans ta propre tête, je doute que quiconque y comprenne réellement quelque chose...

Si tu pouvais m'éclairer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 20:17

@Ekkie Noxx a écrit:
Solasido,

tu as été accueilli ici avec tous les égards. Révèle-toi et dis nous en quel groupe tu es endoctriné et pour lequel tu souhaites faire l'apologie, on gagnera du temps.

Scientologie? Rael (si tant est que cela existe toujours)?

Ne te cache plus derrière tes sourires et tes tableaux sulfureux.

Salutations.

J'ai le même ressentis...
Ou peut-être un fou isolé. Quel est le pire, être un fou isolé ou un endoctriné ?
Cette question méta-logique est pour toi mon ami Solasido !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u949
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 20:19

C'est un Taoïste, jusqu'à preuve du contraire. Il l'a plus ou moins dit lui-même dans le topic du trigramme.
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 20:36

à mon avis ce n'est pas un probleme de fond mais de forme.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 22:16

Hello Gérard


Un temps pour boire du regard




@Gérard a écrit:
Les logiciens sont les premiers à critiquer ce genre d'abus du langage.
J'ai été voir ton site web mais j'avoue avoir du mal à cerner de quoi ça parle : tu y mélanges un peu tout et sauf être dans ta propre tête, je doute que quiconque y comprenne réellement quelque chose...

Si tu pouvais m'éclairer...

Merci de commencer par répondre aux questions qui te sont antérieurement posées




Souhaitons-nous le nécessaire qui seul libère sans délibérer
de l'imaginaire ennemi public n° 1


Sol


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 7w6 sx/so
Age : 21
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 24/10/2013
Messages : 366

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 22:47

Vous savez moi je ne crois pas qu'il y ait de bon ou de mauvais message. Moi si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres. Des gens qui m'ont tendu la main, peut être à un moment où je ne pouvais pas, ou j'étais seule chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres, forgent une destinée. Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face je dirais, le miroir, qui vous aide à avancer. Alors ce n'est pas mon cas, comme je le disais là puisque moi au contraire j'ai pu (et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu'amour !)... et finalement, quand beaucoup de gens aujourd'hui me disent, mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? Et bien je leur répond très simplement : c'est ce goût de l'amour, ce goût donc qui m'a poussée, aujourd'hui à écrire des messages mais demain qui sait ? Peut être simplement à me mettre au service du forum, à faire finalement le don, le don de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2452

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 22:56

@Solasido a écrit:
@OdonDeSaintAmand a écrit:

Qui croit en ses rêves manque sa vie.




Vivre ou/et survivre ?



Mieux vaut rendre, prendre, comprendre que croire



Vivre demeure une occupation à plein temps qui n'en laisse guère pour survivre





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 7w6 sx/so
Age : 21
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 24/10/2013
Messages : 366

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 23:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 29
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1287

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 23:34

@Etienne a écrit:

On remarque d'ailleurs très bien les accords toltèques à partir de 1'39.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 23:35

Ok va te faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 23:41

Bonjour Joneas et à tous

Joneas a écrit:
Don't feed the troll !

Le Chat, le truc c'est que les croyances, la jolie réalité intérieure que Sol se crée (enfin, emprunte à un truc millénaire qui ne lui est en aucun cas propre...), le mène à se comporter comme il le fait, il est dans le Do2 de l'assertion, donc il est assertif et n'attend rien de nous, donc il ne communique pas avec nous (c'est la raison pour laquelle je n'ai aucun scrupule à l'évoquer à la 3PS, il ne me parle pas (ou du moins je ne réceptionne pas ses ondes vibrantes, bug dans le réseau ?) et je ne lui parle pas).

Il me semble que tu ne sais pas que tu ne sais pas sur quoi repose mon travail.
Tu sembles être mieux placé que moi pour le traduire en terme d'ésotérisme musical.
Disons que nous avançons, j'ai présenté le contenu c'est à dire la forme du temps d'un
message donc l'aspect yin



Reste à présenter le contenant, c'est à dire la Voie de l'Unité la forme yang du temps d'un message.

La Voie de l'Unité ne repose sur aucune croyance mais sur la conjecture de Syracuse.


Le plan général pour le temps d'un message se présente comme ce qui suit


Enfin s'en prendre à la personnalité des intervenants est le propre du bavardage intérieur
dont le sujet, le verbe, l'objet est moi, moi, moi.

Le monde change par ton exemple et non par ton opinion.

Citation :
Comme je l'ai dit il est dans un état intermédiaire où il parle malgré qu'il n'ait pas besoin d'entendre. De son côté il est sourd (ohohoh !) et du notre... on parle à un mur. Il n'y a pas de profondeur ni de courage à voir dans la démarche, pas de "oh fuck c'est trop bien et courageux d'être zen comme ça ! De ne pas se laisser atteindre par ce qui nous entoure !" c'est... le summum de la lâcheté, l'abandon de tout esprit critique, la négation de l'existence des autres (ce n'est pas qu'on ne veuille pas les déranger, c'est que franchement on en a rien à foutre de leur gueule vu que de nous seuls émanent les certitudes, ni validées ni confrontées).

Données à entendre de la partition de ton message ci-dessus en citation


Pour le moment tu t'invites et invite à errer dans l'un des 64 triangles dramatiques possibles,
alors que le thème initialement abordé dans ces échanges n'est pas la personnalité de l'un
ou de l'autre des intervenants, mais le modèle jungien MBTI et ses représentations possibles
depuis ses origines en pratique et en application par l'un ou l'autre d'entre nous et non pas en théorie.

Jusqu'à preuve du contraire, ce dont je traite concerne la pratique
et non des croyances ou des opinions personnelles ou des théories.

Avec ce que je propose, ici dans ces échanges, il n'y a rien à croire,
tout à comprendre et quelque chose à ne pas ignorer.



A tout hasard voila mon point de vue sur l’identification à la personnalité



La conjecture de Syracuse intervient pour traiter d'un entier ou action à trianguler.

Tout arrive avec le silence intérieur, et 120 combinaisons pour les 5 issues d'un message.


A suivre...

Bonne suite assertive et souriante journée à toi et à tous

Sol


Dernière édition par Solasido le Jeu 13 Fév 2014, 00:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u949
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Mer 12 Fév 2014, 23:59

Je ne suis pas certain de comprendre, il me faut un cas pratique.

Pourrais-tu expliciter le temps d'un message (le "Ok va te faire" de Gérard par exemple) afin qu'on voie tous les mécanismes sous-jacents ? Cela m'éclairerait...
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Jeu 13 Fév 2014, 05:15

salut

jusque içi, j'ai trouvé tes tableau très intéressants (bien que tres tres hermétiques) et je me suis dit que une fois le bouquin en question lu, lesdits tableau me paraitraient plus clairs.

MAIS

il y à un problème à partir de maintenant.
en tant que musicothérapeuthe (et encore je suis allé bien au dela de ma formation de base pour affiner mes connaissance) et donc en tant que théoricien de la musique du son et de la thérapie, je me permet de relever des incohérences qui à mon sens sont très problématiques.... voire disqualifiantes d'office.

il s'agit de ce petit jeu (pratiqué par les new-age qui ont arrété leur formation musicale à l'écoute des cd de relaxation printaniere) qui consiste à attribuer une fonction à des notes.


la gamme tempérée à été mise au point par un certain JS BACH.
Avant lui on utilisait les échelles mésotonique, la gamme de Zarlino et la gamme pythagoricienne, donc les "espaces" entre chaque notes étaient très légèrement différents.

d'autre part, le point de repère de ces échelles en terme de fréquence étant bien entendu le LA, l'histoire nous apprends que la fréquence attribuée au LA s'est allègrement déplacée avec le temps.

donc quand on parle de notes il faut savoir qu'on parle d'un système qui est aussi stable qu'un pont fait de cordes et de planches suspendues dans le vide, soumis à pas mal de vent (le facteur temps).
comme ceci (clic):
 

Ce qui veut dire que le positionnement de ces notes en terme de fréquence est ARBITRAIRE et qu'on ne créé pas de systemes objectifs sur des constructions arbitraires, c'est interdit, complètement proscrit.

Ce qui est pertinent en terme d'effets physiques (sur les particules par exemple) et en terme de répercussion affective (sur les gens), bref, ce qui est efficient, c'est quant deux fréquences se rencontrent, c'est à dire les INTERVALLES.
les intervalles sont des données chiffrées qu'on peut représenter par des fractions.
un octave c'est 1/2, une quinte c'est 2/3 et une quarte 3/4.
Ce sont des règles physiques de vibration qui sont immuables.

Par exemple, il est universellement admit qu'une cadence parfaite "quinte->tonique" à un effet conclusif.
l'auditeur à la sensation que les rideaux se ferment et que le spectacle et terminé en belle et due forme.
une demi-cadence, c'est à dire qui s’arrête sur la quinte sans prononcer la tonique est non conclusive, l'auditeur reste en suspend, la sensation est interrogative.
une cadence rompue elle, passe d'un accord parfait en 5 et enchaine directement sur un accord 6, ce qui donne une impression de surprise, l'athmosphère change radicalement car il y a un basculement Majeur/mineur (ou inversement).


Donc dire que :
" Fa favorise la fermeture du coeur"
et
"Mi reviens à un amour inconditionnel"
est ridicule, stupide et dangereux.
de la bétise à l'état pur.
Ce sont les successions et juxtaposition des notes qui créent des effets, pas les notes en elles-mêmes.

et puis, non, Sol "ne reviens pas à alourdir sa dette karmique" (il marquerais plus que ça  No  )
Ton dernier tableau est donc un tissu d'inepties.

d'autre part :
j'ai tenté de trouver des corrélations dans ton tableau de "progression harmonique graduelle" et il y a un problème : les notes ne correspondent pas aux fréquences chiffrées :
Peux-tu m'expliquer pourquoi Ré se retrouve sur le même ligne que 432 alors que cette fréquence correspondait (du moins le siècle dernier) à un La ?
pourquoi tout est décalé ?


Tu sais moi, mon taff c'est d'apporter du soin au gens par le biais de la musique, ou diverses activités artistiques.
j'y mets tout mon coeur (Fe), tout mon sérieux (Ti) et toute mon imagination (Ne)

Le dernier tableau est abbérant et discrédite dangereusement mon travail.

veuillez soit l'argumenter solidement, soit le retirer.


Continuez de parler du lien entre Yung et le Yi-king si ça vous chante, c'est très intéressant, mais s'il vous plais ne parlez plus jamais de musique.


cordialement.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solasido
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5
Age : 79
Lieu : paris
Emploi : Cueilleur des rêves ambulants
Inscription : 06/02/2014
Messages : 187

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Jeu 13 Fév 2014, 12:33

Bonjour  et à tous

Merci pour ta compréhension, je partage tout à fait ton point de vue,
auquel j'allais venir, malgré son aspect plutôt technique.

Comme c'est le cas pour les trigrammes, si les notes symbolisent des valeurs
celle-ci demeurent toutes relatives, tandis que chacune des valeurs des intervalles
peut attirer ici l'attention c'est à dire une approche aussi silencieuse qu'attentive,
intuitive et intentionnelle du tout, de tout, de tous, de chaque chose et ensemble vivant




Ici la Voie du Tarot marque le sujet avec 22 arcanes, les conditions et le chemin à suivre
dans le processus de son développement intentionnel harmonique et graduel.


Une table plus exacte des intervalles et des fréquence peut ressembler à ce qui suit,
les manières de diviser l'octave varient sensiblement d'une culture à l'autre




Bonne suite et belle humeur clavardière


Créons-nous un excellent aujourd'hui


Sol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2452

Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message Jeu 13 Fév 2014, 13:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un message

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps d'un message

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Panique à bord, combien de temps mettez vous pour faire les devoirs d'entraînement
» Messages authentiques de la Vierge Marie pour notre temps
» La fin des Temps est proche (Message de Jésus à J.N.S.R. le 2 Janvier 2003)
» Israel en guerre
» La maman de Kibeho : Vidéos sur les Apparitions de la Vierge Marie à Kibeho au Rwanda !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-