Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 25
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeJeu 01 Mar 2012, 11:57

J'ai vu qu'il y avait plusieurs posts sur le forum qui parlent de la corrélation INTP-QI.

Mais de mannière plus générale, pensez-vous qu'il y ai un lien entre le QI et le type MBTI ?
Est-ce qu'une personne à haut QI a tendance à se développer vers des types MBTI spécifiques ?
Est-ce qu'une personne à faible QI a tendance à se développer vers des types MBTI spécifiques ?
Le QI est-il plus ou moins lié au MBTI, ou est-ce une information complémentaire à prendre en compte en plus du type MBTI ?

Et une question bonus...
Par exemple, est-ce qu'un ENTP à haut QI se différenciera d'un ENTP à QI moyen ? Si oui, en quoi ?
Pareil pour les autres types.


Allez-y, partagez votre avis sur la question. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeJeu 01 Mar 2012, 18:19

Je suppose que c'est lié. Le QI mesure et valorise un certain type d'intelligence, que certains types MBTI utilisent naturellement et d'autres non.
Les types à plus gros QI sont les INTJ puis les INTP, les ENTP, les INFJ.. Je crois que les iNtuitifs sont beaucoup plus nombreux dans les personnes à haut QI (supérieur à 98 % de la population, donc à 140 environ), et en particulier les Rationnels NT, ce parce que le QI valorise les types d'intelligence pouvant être considérés comme les plus utiles dans la société, et donc la logique et la capacité de raisonnement en particulier.
J'crois.
Exemple : les iNtuitifs sont généralement (?) des neuro-droitiers, ils raisonnent différemment.

Euh.. Un ENTP à haut QI se différenciera d'un ENTP à QI plus bas par les qualités mesurées par les tests de QI, qui seront plus développées chez lui. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
Exil

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeSam 03 Mar 2012, 22:02

Ayahuasca a écrit:
Je suppose que c'est lié. Le QI mesure et valorise un certain type d'intelligence, que certains types MBTI utilisent naturellement et d'autres non.
Exact

Déjà, il y a quelque chose de typique dans l'inclinaison psychologique qui porte à s'intéresser au phénomène de l'intelligence, et plus encore à élaborer des outils psychométriques dans le but d'en évaluer la portée. Il y a aussi quelque chose de typique dans les caractéristiques psychologiques qu'on présuppose révélatrice d'une intelligence supérieure ou inférieure, et ce indépendamment de l'influence culturelle. Or justement, le MBTI offre une grille de lecture très pertinente pour distinguer tout ce qu'il y a de présuppositions et de postulats dans le concept même d'intelligence qui sous-tend l'instrumentation du QI.

En gros, je dirais que cette sorte de mise en abyme qui consiste à employer son esprit pour investiguer les mystères de l'esprit est typiquement N, et renforcé par I (introspection).
L'élaboration d'outils de mesure objectif destiné à une application systématique est typiquement NTJ. L'analyse interprétative et la théorisation sur une base empirique serait plutôt une approche NTP.
La sur-importance conféré aux facultés logiques dans l'appréciation de l’intelligence est bien évidemment un aprioris T, quoique des NF puissent tout aussi bien s'en sortir.
Pour le reste, tout ce qui est dit de la façon qu'ont de procéder les hauts QI (130 = 2% de la pop) correspond étroitement aux propriétés de la fonction N, particulièrement lorsqu'elles sont jointes aux qualités de concentration et à l'apport subjectif que confère l'introversion.
Bref, dans l'ensemble, sont largement avantagé, en premier lieu les N, puis les I, et dans une moindre mesure les T.

Sans doute que plein d'études ont été faites aux Etats-Unis (ils adorent ces conneries), mais je n'ai jamais rien vu d'officiel.
De ce que je sais, Briggs (une INFP) précise dans son ouvrage fondateur sur le MBTI que le F, associé à de fortes dispositions intuitives, permet dans bien des cas de visualiser la solution d'un problème abstrait en moins de temps qu'il ne le faudrait au moyen du T (trop rigoureux), et que les études réalisées sur des centaines d'étudiants attestent du fait que les INFP et les INFJ sont parmi les profils obtenant les meilleurs résultats au test.
Sinon, sur ce site, parmi les traits notables précisés pour chaque types, il est dit - comme je l'ai lu ailleurs - que les profils ayant, en moyenne, le QI le plus élevé sont les INTJ, les INFJ et les INTP.
Les INJ sont aussi réputés comme ayant - en moyenne toujours - le niveau d'études le plus élevé.

Autre chose, de la même façon que Jung s'est appuyé sur des cas extrêmes pour en apprendre d'avantage sur la réalité psychologique de l'Homme dit normal, notamment en voyant dans l’hystérie une exagération névrotique de l'extraversion, et dans son contraire, la neurasthénie, son équivalent introverti, il existe au moins deux syndromes que l'on peut raisonnablement corréler avec le QI et le MBTI : d'une part les autistes asperger, connu pour être très souvent surdoués, et dont les traits de personnalités sont fréquement en rapport avec ce qui est dit du profil INTJ (l'hyper cérébral) ; et d'autres part les individus atteint du syndrome de Down (trisomie 21), souvent déficient intellectuellement, et dont la joie de vivre, la générosité, la simplicité, et l'esprit "terrestre" évoque facilement le profil ESFP (le bon vivant). Pour plus de précision, lire ICI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeDim 04 Mar 2012, 01:16

Merci pour cette réponse Smile


@Exil a écrit:
L'élaboration d'outils de mesure objectif destiné à une application systématique est typiquement NTJ. L'analyse interprétative et la théorisation sur une base empirique serait plutôt une approche NTP.
J'ai pas trop compris cette phrase, où repose la différence entre les deux. Je comprends pas en quoi c'est comparable en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
Exil

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeDim 04 Mar 2012, 02:02

Ayahuasca a écrit:
Merci pour cette réponse Smile


@Exil a écrit:
L'élaboration d'outils de mesure objectif destiné à une application systématique est typiquement NTJ. L'analyse interprétative et la théorisation sur une base empirique serait plutôt une approche NTP.
J'ai pas trop compris cette phrase, où repose la différence entre les deux. Je comprends pas en quoi c'est comparable en fait.

Oui, je n'ai pas été clair.
En fait je faisais référence aux processus d'élaboration du test de QI, qui est certainement l’œuvre de NT, ce qui nécessairement laisse des traces... En l'absence de données factuelles, il a sans doute fallut le concourt d'NTJ pour mettre au point les premières versions expérimentales (Ni fait des prédictions, et Te systématise), de façon à amasser un matériaux empiriques pertinent qui puisse être interprété, et à partir duquel il a été possible d'affiner le crible de l'expertise en ajustant les tests à la réalité observé, ce qui est déjà plus une approche NTP.
Mais il a sans doute fallut aussi des NF pour l'interprétation pédagogique, et une bonne proportion de ST pour la comptabilité statistique. Néanmoins, ces deux approches ne sont pas au cœur du processus d'élaboration en lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeDim 04 Mar 2012, 02:30

D'accord, je comprends mieux, merci.

Donc les NTJ seraient des concepteurs/initiateurs, et les NTP plus des analystes/"affineurs" ? Ou pas du tout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeDim 04 Mar 2012, 04:48

Je ne pense pas que le QI soit en réelle relation avec le type de personnalité.

Néanmoins si je devait déterminer les types qui aurait le plus de chance d'avoir de haut scores voici ce que je dirais :

1/ INTP
2 / ENTP
3 / INTJ
4 / ISTJ
5 / ENTJ
et en dernier : ISFJ, ISFP et ESFP
(mais c'est juste en fonction de ce que les tests de QI évaluent)

Ce qui n'a rien à voir avec la chance de réussite dans le milieu pro, ou voici ce que je mettrais ( à compétance égale, juste sur la facon d'aborder le monde et de ce que le monde du travail valorise comme type de comportement en France):

1 / ENTP
2 / ENFP
3 / ESTP
4 / INTP

et en dernier : ISFP et INFJ
Bien sur ça dépend du milieu proffesionnel mais c'est en général

je sais pas pourquoi mais la france m'a toujours semblé P et NF par rapport aux autres pays occidentaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeDim 04 Mar 2012, 13:00

Pour le domaine professionnel, je sais juste que les ENTJ ont les plus gros salaires (aux États-Unis, le salaire annuel moyen d'un ENTJ est dans les 80 k$ je crois). C'est que leur approche doit être la plus favorable à la progression professionnelle, et qu'ils sont peut-être les plus intéressés par celle-ci également. Tout est dans le J Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeDim 04 Mar 2012, 13:21

oui je pencherai aussi à penser que dans le modèle Américain être TJ est un avantage au boulo
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
Exil

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeDim 04 Mar 2012, 19:33

@segovois a écrit:
Je ne pense pas que le QI soit en réelle relation avec le type de personnalité.

Néanmoins si je devait déterminer les types qui aurait le plus de chance d'avoir de haut scores voici ce que je dirais :

1/ INTP
2 / ENTP
3 / INTJ
4 / ISTJ
5 / ENTJ
et en dernier : ISFJ, ISFP et ESFP
(mais c'est juste en fonction de ce que les tests de QI évaluent)

Sais-tu seulement de quoi tu parles ?...
Il y a bien évidemment une relation, seulement ça n'a rien de systématique. Pour que ton NP ne le perçoive pas, c'est probablement que tu te fais une mauvaise idée du type d’intelligence valorisé par le QI, ou qu'une certaine idéologie égalitariste altère ta perception des faits. A ton avis, si on pouvait condenser toutes les présuppositions et les normes qui fomentent notre vision collective de façon à dresser un portrait synthétique du "surdoué", et du "sous-doué", crois-tu vraiment qu'il n'y aurait pas quelques corrélations flagrantes à faire entre les traits ainsi mis en relief, et les dichotomies que distingue le MBTI ? Il me parait évident qu'il en ressortirait deux profils archétypiques, dont l'un serait une synthèse des 4 types IN (avec une prévalence des fonctions Ni et Ti), et l'autre - à l'opposé - une synthèse des 4 types ES (avec une prévalence des fonctions Se et Fe). Ça n'est pas moi qui le dit, c'est l'imagerie collective Smile, et comme l'élaboration du QI n'a pas su se départir de ses présupposés, les études statistiques ne peuvent que les confirmer.
Il est toujours intéressant d'invoquer les clichés les plus répandus et les plus persistants pour se représenter les arrières-plans psychologiques sur lesquelles s’appuie le paradigme dominant. Par exemple, dans le folklore populaire, et particulièrement dans les séries américaines, des lors qu'il s'agit de faire ressortir ce qu'ont de contreproductif l'excès d'intelligence et l'excès de bêtise, on oppose presque toujours la figure de l'intello malingre, à celle de la brute épaisse ou du trublion écervelé. L'un vit excessivement dans sa tête, sorte de rat de bibliothèque, hautement raffiné et socialement déphasé, l'autre vit excessivement dans le registre de ses impulsions physiques, et se présente donc toujours comme costaud, terre à terre et vulgaire.
Il s'agit là clairement d'une opposition INJ / ESP, et qui n'a pas attendu le MBTI pour s'illustrer dans les faits. Suivant la balance sur l'axe T/F, on obtiens les pairs INTJ / ESFP et INFJ / ESTP.
Dans le premier cas, on a d'un côté le cerveau froid, pince sans rire, qu'on ne peut que suspecter de machiavélisme tant son esprit semble omniscient, et de l'autre le bout en train sympathique, généreux, mais un peu crétin sur les bords. C'est deux là font souvent la pair dans les duos de méchants d'un genre grotesque, mais dans l'ensemble, presque toutes les fictions généralistes ont leur hyper-cérébral INTJ à la limite de l'inhumanité, et leur joyeux simplet athlétique ESFP (Cody dans "Notre Belle Famille", Kelso dans "That' 70s Show" ... )
Dans le second cas, on a d'un côté l'intello hypersensible, un peu coincé, dont l'idéalisme frise l'utopisme et dont le soucis d'intégrité éthique frise l'ascétisme monacale, puis de l'autre la brute impulsive, vulgaire, dont l'opportunisme frise l'immoralité. Je n'ai aucun exemple où ces deux là s'associent, mais on les retrouve souvent opposé dans un même contexte, notamment familial, comme par exemple Lisa et Bart dans "les Simpson", où Dewey et Reese dans "Malcolm".
Sinon, mais dans une moindre mesure il me semble, il y a aussi la pair INTP / ESFJ, où là, l'accent est mis sur l'opposition entre indépendance d'esprit et grégarisme mondain, avec d'une part la figure du geek sarcastique et condescendant, en but à ses difficultés d’intégration sociale (Malcolm ou le vendeur de BD des Simpson), et d'autre part l'hyper-intégré colporteur des valeurs dominantes, incapable de penser par soi-même, et qu'on retrouve souvent sous les traits d'une potiche pompom girl blonde et bécasse.

Aussi, c'est marrant de voir comment, suivant l'angle d'approche, toutes ces figures archétypiques sont sujettes à une valorisation ou une dévalorisation plus ou moins grande, la déformation subie trahissant les aprioris conditionnés par le point de vu en question. Par exemple, plus le point de vu de la série est traditionaliste (SJ), plus les ENP y paraitront loufoques, gaffeurs, insécurisant, et plus leur créativité enthousiaste sera décrédibilisée, comme c'est le cas de Steeve Urkel dans "La Vie De Famille". Et de façon générale, plus le S domine, plus il est nécessaire d'introduire la figure du petit génie, et plus celui ci sera caricaturale : il s'agira souvent d'un gamin dont la précocité intellectuelle est proportionnellement inverse du degré de puérilité des adultes, et dont la science infuse répond directement au climat d'inculture banalisé.
Aussi, quelque soit l'angle d'approche, il s'agit toujours de rire de soi, tout en se complaisant quand même dans la dépréciation des tendances psychologiques adverses. C'est très notables dans la série "Malcolm", dont le point de vu est clairement N. Les p'tits génies y sont bel bien présenté de façon caricaturale, mais bien plus sous la forme où eux se perçoivent en réponse aux railleries dont ils sont victimes, c'est à dire sous l'angle d'un complexe sociale que manifeste très distinctement le personnage de Malcolm. On retrouve la même part d'auto-dérision que dans les séries S, tout comme on retrouve cette inévitable complaisance fédératrice, puisque dans la série, les S, et plus particulièrement les ES, subissent une déformation grotesque. De fait, je soupçonne le principal créateur de la série d'avoir le même profil que Malcolm, à savoir INTP surdoué.

Autrement, concernant les études statistiques qui ont été faite, je n'ai rien trouvé de parfaitement officiel, mais cette page fournit toutefois quelques données intéressantes, avec en conclusion :

Using the distribution given for the 16 types leads to somewhat different results:

There is a 31% probability that an INTJ’s his IQ places him in the top 2 percent of the population. Next are INFJ, at 14%; ENTJ, 13%; and INTP, 10%. (The next highest type is the ENTP at 4%.) The four types (INTJ, INFJ, ENTJ, AND INTP) account for 72% of the high-IQ population but only 9% of the total population. The top five types (including ENTPs) account for 78% of the high-IQ population but only 12% of the total population.

Four of the five most-intelligent types are NTs, as one would expect, given the probabilities cited earlier. But, in terms of the likelihood of having an IQ, this method moves INFJs into second place, a percentage point ahead of ENTJs.

In any event, the same five types dominate, and all five types have a preference for iNtuitive thinking.

As before, persons with the S preference generally lag their peers when it comes to IQ tests.



Dernière édition par Exil le Ven 09 Mar 2012, 13:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeDim 04 Mar 2012, 21:24

Intéressant, mais alors le QI se base essentiellement sur l'intuition ? Ceux qui inventé le test du QI sont donc des intuitifs, et selon eux l'intelligence se base sur l'intuition ? Mais alors il faudrait redéfinir l'intelligence, car le QI prend en compte qu'une partie du psychisme humain, comme une étiquette fausse qu'on nous colle, par besoin seulement de mettre une étiquette et donc les concepteurs du QI seraient alors J, m'enfin surtout ceux qui s'en servent !

Un ami ESFP a obtenu 136 à un test de QI, il est typiquement Se dominant, je peux le garantir. J'ai moi même obtenu 128, alors il serait plus intelligent que moi ? Faut vraiment définir l'intelligence alors. Rien qu'à l'idée de penser qu'un test de QI peut dire qu'un tel est plus intelligent qu'un autre, ça me fais mal au crâne. Je connais aussi un INTJ, surdoué, avec des notes excellentes en mathématiques, anglais, physiques... mais alors qu'est ce qu'il est malheureux, il se plaint tout le temps de ne pas avoir d'amis, il s'engueule H24 avec ses parents (c'est lui qui provoque les engueulades, comme si ça l'amusait), et il passe toutes ses journées devant son pc, dans le noir sans voir personne, pour rien au monde je ne souhaiterais avoir un haut QI alors, je préfère inhiber un tant soi peu ma conscience, être "débile" mais savourer la vie plutôt que de chercher à résoudre des problèmes qui n'ont aucun sens et qui nous font plonger dans un cercle vicieux, merci à mon manque de Te pour ce paragraphe.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitimeLun 05 Mar 2012, 01:27

Exil, merci pour ce post très interessant.

Oui je suis d'accord avec tout ça. Et rassure toi je perçois très bien ce que tu dit et je pense que j'aurais pu écrire à peu près la même chose que toi, même mot pour mot Smile

Il est sûr par exemple qu'il existe une similitude entre ce que mesure les tests de QI et ce que l'on se représente du "NT".

Je voulais uniquement souligner qu'il y a, je pense, une grande différence entre la personnalité et ce genre de ressemblance : être INTP signifie que l'on réagit comme un INTP pas que l'on pense forcement à la "NT" (heu c'est pas très clair) : enfin juste que l'ensemble du caractère de la personne la fait plus pencher vers l'INTP même si elle n'a aucune "logique" - et qu'au contraire cette "intelligence logique" calculée par le QI se retrouve très fréquement chez des personnes alors que ce n'est pas leur dans l'image que l'on a de leur type MBTI. En bref, je ne suis pas persuadé que ce lien soit finalement si évident.

Idem pour les "surdoués" et "sousdoué" dont tu parles : je pense qu'une bonne partie des "surdoués" hyperactifs, agressifs avec une intelligence folle sont des ESxx.
De même avec la difficulé sociale que peuvent avoir certains INxx à s'adapter, je ne serais pas surpris qu'ils composent finalement une part assez importante du groupe des "sousdoué".

Super ton analyse des séries, j'ai bien aimé

Chasing ==> J'imagine également très bien les Se obtenir de bons résultats : j'ai des amis ESTP qui ont une faculté de logique étonnante et je suis sûr qu'ils auraient de très bon scores.

Citation :
pour rien au monde je ne souhaiterais avoir un haut QI alors, je préfère inhiber un tant soi peu ma conscience, être "débile" mais savourer la vie plutôt que de chercher à résoudre des problèmes qui n'ont aucun sens et qui nous font plonger dans un cercle vicieux, merci à mon manque de Te pour ce paragraphe.

==> Idem !!!
et je dirais plutôt merci à ton Fi/Ne pour ce paragraphe !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Empty
Message(#) Sujet: Re: QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

QI - MBTI : infos liées ou complémentaires ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment travaillez-vous les textes complémentaires ?
» Heures supplémentaires CUI CAE payées à 8.72 euros brut
» Certification complémentaire cinéma
» Nouveaux programmes et questionnement complémentaire
» demande de justificatifs complémentaires CRC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-