Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le coin du poème INFP...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
leilu
Pionnier


Type : infp
Age : 34
Lieu : france
Emploi : p.b. en devenir
Inscription : 30/03/2008
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 30 Avr 2008, 19:17

ok merci mopsos! Very Happy

je continu avec un autre petit poème de vian:

PRECISIONS SUR LA VIE
à mes zenfants

La vie , ça tient de diverses choses
En un sens, ça ne se discute pas
Mais on peut toujours changer de sens
Parce que rien n'est interessent comme une discussion

La vie, c'est beau et c'est grand.
ça comporte des phases alternées
Avec une régularité qui tient du prodige
Puisqu'une phase en suit toujours une autre
La vie, c'est plein d'intérêt.
ça va, ça vient... comme les zèbres.

Il peut se faire que l'on meure
-Même, ça peut très bien se faire
Mais pourtant ça n'y change rien:
La vie tient de diverses choses
Et par certains côtés, en outre,
Se rattache à d'autres phénomènes
Encore mal étudiés, mal connus,
Sur lesquels nous ne reviendront pas.


et un petit dernier pour la route:

LE FOND DE MON COEUR
à moi

Je vais être sincère-une fois n'est pas coutume-
Voilà:
Je serai content quand on dira
Au téléphone-s'il y en a-t-encore
Quand on dira
V comme Vian...

J'ai de la veine que mon nom ne commence pas par un Q
Parce que Q comme Vian, ça me vexerait.


clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 53
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 01 Mai 2008, 10:23

bluebluelight : l'essence d'un artiste ok d'accord mais je reste persuadée qu'il peut aussi s'agir d'une fuite de la réalité trop dure à supporter !

je serai absente prochainement pour cause: reprise de repère et création... à bientôt... bisoux

_______________________________________
[url]http://videophotopoesie.canalblog.com[url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 53
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 16 Juil 2008, 09:18

bonjour,

Je viens de me mettre au Tanka ! celui-ci est le premier, je vous propose de le visionner. Si quelqu'un connait une personne pratiquant cette poésie et qui pourrait me conseiller, ca serait sympa de me le faire savoir Very Happy Bisous :afro:

ps : mettez le son ! :flower:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
maximilien
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 36
Lieu : lyon
Emploi : chirurgien-dentiste
Inscription : 12/05/2008
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 16 Juil 2008, 23:53

En voici un que j'ai appelé "Amour"

Beauté infinie
Apaisant confort de l'âme,
Devant mes yeux, douce.

Transcendait par sa splendeur
Reposait par sa chaleur.

Le gros problème dans mes tanka: je suis tellement habitué aux alexandrins, que les rimes viennent naturellement et les rendent de facto moins spontanés (bien qu'ils le soient).
Les tanka sont un peu de l'essence même des philosophies asiatiques, représentant l'illumination: je vois une chose belle, je comprend quelque chose n'ayant aucun rapport sans comprendre que je viens de comprendre (pardon) et ces quelques mots sortent d'un coup, de telle sorte que tu pourrais (en théorie) changer l'ordre des phrases sans que ton poème ne perde son sens (puisqu'il est purement descriptif dans la simplicité même de ce qu'il décrit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 53
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 24 Juil 2008, 08:56

c'est trés beau ! mais le haiku me parait un peu compliqué, normalement on doit décrire simplement une chose et la "sublimer" doit se faire en deuxieme partie... le tout en restant simple. Il ne doit pas avoir de métaphore ! mais là tu parles d'immatériel, il faut toujours faire un rapport avec la réalité, avec ce qui est devant tes yeux ! le palpable...

_______________________________________
[url]http://videophotopoesie.canalblog.com[url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
Admiral
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 38
Lieu : Canada
Emploi : Eng.
Inscription : 26/10/2008
Messages : 1

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Dim 26 Oct 2008, 22:22

Une fleur se réveilla un jour, caressée par la fraicheur de l'aube, et regarda autour d'elle. Elle vit des arbres si longs, des jardins si étendus, et elle se demanda: "Pourquoi suis-je si petite et insignifiante devant ces éléments si éternels de la nature. Je suis si belle, certes, mais si fragile devant cette terre qui étouffe mes racines et ces vents qui déchirent mes membres. Viendrait-il un jour ou mes pétales seront aussi imposantes que les nuages et mes couleurs aussi harmonieuses que l'arc en ciel?" Du fond du bois Un vieux chêne entendit ses murmures, et riposta avec une voix profonde comme la forêt et radieuse comme une douce mélodie: "Mon pauvre enfant, tu es si naïve et si pure. Oh mes vielles feuilles, vous qui avez contemplé les pas des hommes depuis le berceau jusqu'à la mort, entendez vous ca? Mon pauvre enfant, j'ai vécu aussi longtemps que mes racines ont effleuré le noyau de la terre et mes branches les escaliers de l'horizon. Vois-tu mon enfant, ces vallées lointaines sont un mystère car tes feuilles ne les ont pas caressé, et ces espaces vides du ciel sont si vides car tes pétales ne s'élèveront jamais aussi haut que les nuages, mais ton âme elle, peut voyager si loin que ne peuvent ces oiseaux qui pèsent sur mes vielles branches. L'imagination, mon enfant, est une mer si profonde qu'elle peut rendre obscur ce qui se meut sous nos bras, mais qui est aussi une douce brise qui éclaircit ce qui se cache du coté de l'au delà. Mon enfant, pendant ma longue existence, j'ai vu des petites fleurs comme toi qui hissaient leurs branches fragiles jusqu'à s'en briser sans voir plus loin que leurs racines. Quand le vent viendra, mon enfant, il déracinera mes robustes bases et emportera avec la terre mes imposantes branches. Toi, la petite fleur que tu es, resteras là pour témoigner de la fureur de la vie, et tu t'épanouiras, dans l'absence de mon ombre, des douces gouttes de pluie qui caresseront tes feuilles tel un amoureux caresse le visage de sa bien aimée.

La fleur dit alors:" Oh vieux chêne, tes mots sont pleins de sagesse et de lumière, tu parles avec les mots de la toute puissante nature, de la toute belle harmonie de l'existence. Ma présence sur cette terre est si brève, si insignifiante pour les puissantes forces qui règnent sut cette vallée. Mais, si un jour je donnerais ma vie pour dévoiler les mystères qui entourent cette pleine si étroite à mes yeux et si étendue sous la cadence du vent, je n'hésiterais pas à mourir pour un instant de bonheur si court et de vérité si sincère". Dès que la fleur finissait ses mots naissant d'une voix si paisible, le vent se souleva et commença à tourbillonner dans une colère dessinant la fureur de la nature cruelle et juste à la fois. La petite fleur sentit ses racines se déchirer dans un mouvement ralenti et doux proche à l'agonie. La fleur ne résista point, elle sut que le destin des êtres est tracé sur la surface blanche des ruisseaux et les horizons profonds du ciel. Elevée dans un élan majestueux, la fleur fut transportée doucement par la brise vers les hauts escaliers de la forêt. Elle leva ses yeux dans un dernier effort pour contempler les traits de l'horizon. Un douce sourire de bonheur se dessina sur ses jolies pétales, et elle murmura dans un dernier soupir: "Oh, nature, mère originelle de tout ce qui se meut, de toi je viens et à toi je cède mes derniers instants, fais que tous les êtres vivent en harmonie jusqu'à ce qu'ils vivent ce jour majestueux, fais que les hommes aspirent à ce bonheur pour éviter la souffrance de leur présent. Oh, mère, prends moi dans tes bras, amène moi vers ce paradis, que les êtres cherchent désespérément depuis longtemps." La fleur prononça ces mots, puis mourut. Sur la vaste vallée sinistre et désolée, le cadavre d'une jeune fleur se déposa. Ses jolis membres demeurèrent immobiles, mais sur ses innocents traits un joli sourire se dessina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larosenoire
Pionnier
avatar

Type : INTP
Age : 44
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Lun 19 Jan 2009, 22:27

Le Soldat.

C’était la guerre, il faisait froid.
Les oiseaux ne chantaient plus depuis longtemps.
Notre Petit soldat était tétanisé par l’effroi.
Tous ces camarades étaient morts au champ.
Autour de lui, rien ne vivait, rien ne bougeait.
Il était seul parmi armes et cratères.
Le regard hagard, angoissé par ce qu’il vivait,
Respirant l’air fétide de ce cimetière.
Le ciel était gris et la terre rougie par le sang.
Il savait qu’il était seul au monde.
Implorant le ciel et encore tremblant,
Dans cette boue visqueuse et nauséabonde.
Son visage souillé par le sang des autres,
Il ne lui restait que de s’apitoyer sur son sort.
Il n’attendait plus que sa fin, il n’attendait plus que sa mort.
Il se leva tenant fermement son arme contre son ventre.
Il marcha et marcha encore dans cette brume.
Tel un fantôme, tel un mort encore debout.
Son regard perdu fut attiré par le vole une plume.
Ne sachant que faire, il la suivait tout en marchant.
Peu à peu, une lueur apparaissait de la brume,
L’odeur putride, se dissipait lentement.
Perdu dans ses pensées sombres,
Il se surprit de voir son reflet devant lui.
Pensait-il que ce fut évidement une ombre,
Doucement il s’approcha sans bruit.
Puis voyant son déplacement,
Il s’arrêta aussi sec, surpris…
L’ombre suivait bien ses déplacements,
C’était bien lui !
Il regarda autour, c’était comme un grand lac
Un lac à la verticale, et son reflet dedans.
Effrayé, en reculant, il trébucha sur son sac.
Et se releva apeuré et encore haletant.
Oscillant, il approche son doigt de son reflet.
C’était bel et bien de l’eau, de l’eau tiède.
Il y plongeât sa main, se rinça le visage avec.
Et, sale trempé et puant comme il était,
Après tout, il n’avait plus rien à perdre !
Il jeta ses affaires au sol, et s’aventura dans son reflet…

En sursaut je me suis réveillé, et vous étiez là.

_______________________________________
Egogod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosenoire.magix.net/
leilu
Pionnier


Type : infp
Age : 34
Lieu : france
Emploi : p.b. en devenir
Inscription : 30/03/2008
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Lun 19 Jan 2009, 22:49

j'ai bien envi de dire plein de trucs, mais je m'abstiendrais... je ferais donc simple: j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larosenoire
Pionnier
avatar

Type : INTP
Age : 44
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Lun 19 Jan 2009, 22:51

Ben non ne t'abstiens pas c'est fait pour Wink

_______________________________________
Egogod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosenoire.magix.net/
leilu
Pionnier


Type : infp
Age : 34
Lieu : france
Emploi : p.b. en devenir
Inscription : 30/03/2008
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Lun 19 Jan 2009, 23:14

puisque c'est comme ça...
je ne sais pas comment tu les écrits tes poèmes, si tu les travailles ou si c'est du premier jet, mais je me demande ce que ça donnerai dans un autre format. essaye de les mettre en histoire courte, ça demanderai un poil plus de développement, mais ça vaudrait le coup. Enfin c'est mon avis.

juste pour chipoter, dans le vers :"Son regard perdu fut attiré par le vole une plume." c'est pas plutôt: " par le vol d'une plume"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larosenoire
Pionnier
avatar

Type : INTP
Age : 44
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 20 Jan 2009, 05:43

J'ai essayé déja, trop long trop contraignant :lol!:
Pour celui là, à vrai dire transformé en nouvelle, je pense qu'il n'aurait plus de sens tel qu'il est.
j'ai déja écrit quelques nouvelles, mais il est rare que j'arrive à la fin Wink

_______________________________________
Egogod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosenoire.magix.net/
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 53
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 20 Jan 2009, 10:37

que de talents ici Very Happy c'est toi la rose noire sur la photo ?

voilà un autre poéme... et vive les INFP ! ils sont les meilleurs :lol!:


Neige_0003
Video



INFP et fiére de l'être Cool

bonne journée !

Erache : je voulais juste rajouter ceci : mére thérésa disait... "l'océan est composé de millions de goutte d'eau" Soit donc une goutte d'eau ! met ta pierre à l'édifice ! elle sera vu et entendu, peut importe son amplitude ! depuis que j'ai compris ça, ca va mieux (meme dans les bas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
larosenoire
Pionnier
avatar

Type : INTP
Age : 44
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 20 Jan 2009, 13:50

Mais je le connais bien ce petit lac moi Wink

Ps (en ré-édition), oui c'est bien moi sur la photo :farao:

_______________________________________
Egogod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosenoire.magix.net/
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 53
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 20 Jan 2009, 14:51

ha bon ! tu es de la région ?

_______________________________________
[url]http://videophotopoesie.canalblog.com[url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
larosenoire
Pionnier
avatar

Type : INTP
Age : 44
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 20 Jan 2009, 17:12

Ben pas très loin en effet Wink il me faut 1h pour aller à Lausanne en auto.

_______________________________________
Egogod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosenoire.magix.net/
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 53
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 20 Jan 2009, 18:32

donc tu habites à 30 mn de chez moi... voyons, st point ? pontarlier ? joux ? métabief ? ....... j'adore lausanne ! surtout son lac :-). Le haut doubs c'est vraiement superbe ! le jura aussi d'ailleurs... et j'ai pas encore tout vu ;-)

_______________________________________
[url]http://videophotopoesie.canalblog.com[url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
larosenoire
Pionnier
avatar

Type : INTP
Age : 44
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 20 Jan 2009, 18:34

Regarde mon département sur mon profil ... Je suis en face du Jura Wink

_______________________________________
Egogod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosenoire.magix.net/
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 53
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 21 Jan 2009, 08:29

j'ai vu rhone alpes ! donc tu dois habiter pas loin d'évian ! :-) ca fait quand meme une trotte jusque saint point ! bonne journée

_______________________________________
[url]http://videophotopoesie.canalblog.com[url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
larosenoire
Pionnier
avatar

Type : INTP
Age : 44
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Fév 2009, 20:34

https://servimg.com/image_preview.php?i=7&u=11024357

Je vais prendre l'exemple de cet image ... Qui peut me dire ce qu'il y voit ou ressent ? ça m'interesserais de savoir.

_______________________________________
Egogod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosenoire.magix.net/
larosenoire
Pionnier
avatar

Type : INTP
Age : 44
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Fév 2009, 20:36

Ben je me suis gourré de topic XD tant pis ! rapport aux émotions et à la culture

_______________________________________
Egogod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larosenoire.magix.net/
EmSue
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 31
Lieu : France - Auvergne
Emploi : étudiente
Inscription : 25/04/2009
Messages : 5

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Dim 26 Avr 2009, 00:25

@erache a écrit:
Il y a quelques années, j'écrivais des poêmes mais je me trouvais niais alors j'ai arrêté...Je les ai gardés et je les relis de temps en temps.
Mais je préfère lire ceux des autres et pour cela je vais sur JePoeme.com c'est un site des poemes écrits par des amateurs et c'est plutôt sympathique mais il y aussi pas mal de n'importe quoi.
Autrement, je me disais qu'il doit y avoir pas mal de IN écrivant sur ce site...

Ah...moi j'écris des poèmes defois aussi...ça m'a pris reelement il y a 2/3 ans...defois c'est bizarre, je n'ai pas une envie particulière d'en écrire, c'est que ça vient tout seul..des vers dans la tête qu'on n'a même pas pensé...et du coup je prend rapidement un bout de feuille et je note tout avant de dormir. Je trouve ça bien pour ma part, après on a tous des avis différents.
Je relis souvent ce que j'écris...les poèmes, les histoires, les idées pouvant donner à des histoires/romans etc...
Je peux avoir la même source pour plusieurs idées différentes d'histoires. Un objet pourrait à lui seul me faire donner l'idée d'ecrire telle ou telle histoire...un coup d'oeil etc...tout depend de ce qu'on a ressentit
Sinon la depression ou la tristesse, quand je le suis, j'écris des choses, qui peuvent être tres tristes et qui peuvent n'avoir aucun rapport avec mes propres expériences, mais que la façon dont c'est ecrit pourrait faire croire le contraire total.
ça peut être quand on m'a blessé, quand on m'a trahit...une fois, une personne s'était éloignée de moi sans explication...et elle a fait sa vie de son côté avec une personne qui ne pouvait pas me voir...dès qu'on se voyait, il faisait un "rejet", un bon en arrière on aurait pu dire...ça me frustrait beaucoup et j'étais aussi deçu, et en même temps il me laissait en froid, mal à l'aise.
J'ai senti son choix de vie bien encré et dssiné avec le temps comme une bvlessure faire volontairement contre moi. Personel. Je doutais sur moi...sur mon avenir...je ne le voyais plus. C'était le gouffre. Et à partir ce cette sensation horrible pour moi...j'ai ecrit quelque chose en 'inspirant d'une musique. Et quand je relis, je trouve ça vraiment triste, une tragédie, quelque chose d'irréversible...de fatal..... Pleureur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mel'O'Dye
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 53
Lieu : Arcueil (94)
Emploi : Assistante de Direction
Inscription : 28/07/2009
Messages : 1

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 28 Juil 2009, 16:37

alors, pour mon premier post, un de mes derniers poèmes ...

Est-ce le soleil
Est-ce la pluie
Ce monstre me serre les entrailles
Ne dis rien
Ne pense rien
La raison est un bouclier inutile
N'espère pas
Ne te cache pas
L'immobilité est ton pire ennemi
Ne pleure pas
Ne ris pas
Lève-toi et arme ton bras


PS : Bonjour à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melodye.canalblog.com
HPS-Pow
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 45
Lieu : Europe
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 04/09/2009
Messages : 21

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Sam 05 Sep 2009, 13:16

Francis Cabrel - C'était L'hiver a écrit:
Elle disait "j'ai déjà trop marché
Mon coeur est déjà trop lourd de secrets
Trop lourd de peines"

Elle disait "Je ne continue plus
Ce qui m'attends je l'ai déjà vécu
C'est plus la peine"

Elle disait que vivre était cruel
Elle ne croyait plus au soleil
Ni aux silences des églises
Même mes sourires lui faisaient peur
C'était l'hiver dans le fond de son coeur

Elle disait que vivre était cruel
Elle ne croyait plus au soleil
Ni aux silences des églises
Même mes sourires lui faisaient peur
C'était l'hiver dans le fond de son coeur

Même le vent n'a jamais été plus froid
La pluie plus violente que ce soir là
Le soir de ses vingt ans
Le soir où elle a éteint le feu
Derrière la façade de ses yeux
Dans un éclair blanc

Elle a sûrement rejoint le ciel
Elle brille à coté du soleil
Comme les nouvelles églises
Mais si depuis ce soir là je pleure
C'est qu'il fait froid dans le fond de mon coeur

Elle a sûrement rejoint le ciel
Elle brille à coté du soleil
Comme les nouvelles églises
Même si depuis ce soir là je pleure
C'est qu'il fait froid dans le fond de mon coeur.
Sad .. ⭐ .. ⭐ .. ⭐

_______________________________________
HPS-Pow healer
68%(I) (E)32%
68%(N)(S)32%
55%(F) (T)45%
68%(P) (J)32%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lito
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 27
Lieu : Fontenay sous bois (Val de Marne)
Emploi : Etudiant
Inscription : 24/02/2011
Messages : 44

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 24 Fév 2011, 04:28

Pas de poème pour ma part mais les paroles d'une chanson

Jacques Brel - Ne me quitte pas (cliquez pour découvrir les paroles Wink )
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 01 Mar 2012, 22:36

Oh ! dire que j'suis passé à côté de ce sujet ( un peu vieux oui >< )
Comment passer à côté de l'albatros de Beaudelaire, assez représentatif des INFP et INFJ en général Very Happy

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


Sinon j'aime beaucoup De Profundis Clamavi, Beaudelaire toujours :

J'implore ta pitié, Toi, l'unique que j'aime,
Du fond du gouffre obscur où mon coeur est tombé.
C'est un univers morne à l'horizon plombé,
Où nagent dans la nuit l'horreur et le blasphème;

Un soleil sans chaleur plane au-dessus six mois,
Et les six autres mois la nuit couvre la terre;
C'est un pays plus nu que la terre polaire
- Ni bêtes, ni ruisseaux, ni verdure, ni bois!

Or il n'est pas d'horreur au monde qui surpasse
La froide cruauté de ce soleil de glace
Et cette immense nuit semblable au vieux Chaos;

Je jalouse le sort des plus vils animaux
Qui peuvent se plonger dans un sommeil stupide,
Tant l'écheveau du temps lentement se dévide!


Dîtes ceux que vous connaissez et qui vous inspirent !! j'aimerais agrandir ma culture littéraire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP...

Revenir en haut Aller en bas
 

Le coin du poème INFP...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le coin du poème INFP...
» S'aimer dans un coin sombre
» Vieillesse (poème d'espoir)
» 6ème Recopier poème étudié
» [6ème] Rédaction d'un poème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-