Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 sos d'une infp en détresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nvelle
Aucun rang assigné


Type : infp
Age : 33
Lieu : paris
Emploi : pas encore trouvé
Inscription : 05/09/2010
Messages : 5

sos d'une infp en détresse Empty
Message(#) Sujet: sos d'une infp en détresse sos d'une infp en détresse Icon_minitimeDim 05 Sep 2010, 11:09

Bonjour ,

je suis complètement déprimée ...
j'ai 24 ans et je ne sais toujours pas quel métier je veux faire !
j'ai eu le bac L il y a 6 ans .
-après ce bac j'ai fait psycho , j'ai arrêté au bout de 2 mois.
-puis j'ai triplé ma 1ère année de droit que je ne finissais jamais
-j'ai fait 4 mois de 2ème année de droit
-j'ai abandonné
-et aujourd'hui je me lance dans un bts assurance . j'ai commencé en entreprise il y a un mois et ça ne me plait pas .
passer 8 heures devant un écran d'ordinateur à appuyer sur des touches et avoir des objectifs de dossiers à traiter ... vraiment pas mon truc .

je ne peux pas dire que ce ce soit insupportable , mais j'ai l'impression de perdre mon temps , c'est pas épanouissant , aucune place pour la réflexion , je m'ennuie intellectuellement en quelques sortes .

enfin voila vous comprenez aisément que je me sens mal , que j'ai 24 ans , que j'ai l'impression de gâcher ma vie , mon temps ... et de décevoir mes proches , encore une fois.

j'avais fait les tests il y a quelques années , en 2007 je crois , mais ça ne m'a pas aidé ....


please helppppppppppp
Revenir en haut Aller en bas
Aurobindo
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 36
Lieu : paris
Emploi : Etudiant ESC et master philosophie
Inscription : 21/01/2010
Messages : 1

sos d'une infp en détresse Empty
Message(#) Sujet: Re: sos d'une infp en détresse sos d'une infp en détresse Icon_minitimeMar 07 Sep 2010, 00:21

En tant qu'INFP on va beaucoup se torturer sur le travail, et aucun ne va probablement nous satisfaire totalement.

En attendant, tu peux toujours souffler et essayer d'avoir un meilleur équilibre en faisant des activités que tu apprécie hors du boulot, et par les relations que tu entretiens avec tes amis ou petit ami

Termine ton BTS assurance et développe une passion qui te tient vraiment à cœur à côté et de manière plus libre (puisque tu ne reposes pas sur ca pour gagner ta vie)

Tu peux essayer de trouver des moyens a ton travail pour dévelloper ton côté INFP, en essayant d'aider à droite et à gauche et en te souciant vraiment de quelques uns de tes collègues, en essayant d'aider une personne que tu vois galérer au taff par exemple ou autre..

P.S : Par curiosité, ca signifie quoi traiter un dossier dans ton travail ?
Revenir en haut Aller en bas
nvelle
Aucun rang assigné


Type : infp
Age : 33
Lieu : paris
Emploi : pas encore trouvé
Inscription : 05/09/2010
Messages : 5

sos d'une infp en détresse Empty
Message(#) Sujet: Re: sos d'une infp en détresse sos d'une infp en détresse Icon_minitimeMar 07 Sep 2010, 06:29

Hello ,

merci de ta réponse ,

dossiers à traiter = 50 changement de rib , changements d'adresse ...
Revenir en haut Aller en bas
erache
Aucun rang assigné
erache

Type : INFP
Age : 35
Lieu : La Réunion
Emploi : "Informaticien"
Inscription : 03/04/2008
Messages : 114

sos d'une infp en détresse Empty
Message(#) Sujet: Re: sos d'une infp en détresse sos d'une infp en détresse Icon_minitimeMar 07 Sep 2010, 09:50

Salut nvelle,

Je comprends ce que tu ressens ou du moins un peu. Comme je l'ai écrit dans un autre post , je n'aime actuellement pas du tout ce que je fais comme métier. Je suis "informaticien", j'ai du mal à donner un autre terme, avant quand j'étais en Métropole, j'étais développeur mais depuis que je suis rentré à la Réunion je fais de tout en informatique... tout et n'importe quoi, le terme informaticien convient !!!

Pour le moment, je tiens le coup... cela veut dire que je prépare un projet de reconversion professionnelle (kiné mais bon ce serait repartir pour 4 ans d'étude) mais cela ne m'effraie pas autant que ça. Vaut mieux ça que de faire actuellement ce que je fais.... arggggg. Si ce projet ne fonctionne pas, je cherche d'autres alternatives, j'essaie de voir lesquels sont viables mais ce n'est pas facile.

Aurobindo, je comprends bien lorsque tu dis de chercher des activités à côté pour l'équilibre, si je n'avais pas mon sport, j'aurai pété un cable depuis fort longtemps. Mais personnellement, ce n'est pas suffisant, si je n'ai pas de projet professionnel qui me motive, je déprimerai... Je comprends maintenant quand je lis dans mon profil :
Citation :
Leur vie professionnelle peut donc connaître des hauts et des bas, des changements d’orientation, jusqu’à ce qu’ils trouvent finalement la place qui leur convient.

Tout ça pour dire qu'il ne faut pas lâcher, même si parfois je me sens fortement découragé comme à l'heure actuelle où j'écris, je suis o boulot et je m'ennuie à mourrir... en plus j'ai l'impression d'être inutile à cette société.... arffff. Vivement autre chose ^^


_______________________________________
Etre heureux, ce n'est pas nécessairement confortable (Thomas d'Ansembourg)
Revenir en haut Aller en bas
Kahily
Aucun rang assigné
Kahily

Type : INFP
Age : 35
Lieu : 34
Emploi : Médiatrice de la réussite scolaire
Inscription : 05/05/2012
Messages : 11

sos d'une infp en détresse Empty
Message(#) Sujet: Re: sos d'une infp en détresse sos d'une infp en détresse Icon_minitimeSam 05 Mai 2012, 23:59

P*****, d'un côté ça me rassure de voir qu'il y a des gens qui ont le même resentie que moi dans leur vie pro mais en même temps ça m’attriste, on ne devrait à avoir ce sentiment insatisfaction permanente. Pô juste !

J'ai souvent changé d'études (compta, commerce, management) et de taf (vendeuse, animatrice pour enfants, assistante polyvalente et actuellement médiatrice/AED), pendant presque 2 ans j'ai prit des cours par correspondance de graphisme, maquettiste PAO car j'ai toujours était intéressé par l'art, l'écriture, le dessin et le graphisme. Les débouchés dans ce domaine sont très limité quand on ne sait pas (en +) faire de site web Rolling Eyes .

C'est malheureux mais à mon âge je n'ai jamais eu de CDI ni de travail où je me suis senti épanouit et surtout mon expérience de médiatrice m'a fait prendre conscience de mon intérêt pour aider les personnes en difficultés, dans le social il y a du taf alors dois-je me réorienter pour obtenir un diplôme dans ce secteur ?


_______________________________________
⭐
Revenir en haut Aller en bas
darounet
Aucun rang assigné


Type : INFJ 2w3 sx/sp (INFp)
Age : 39
Lieu : Lille
Emploi : Consultant
Inscription : 07/04/2008
Messages : 14

sos d'une infp en détresse Empty
Message(#) Sujet: Re: sos d'une infp en détresse sos d'une infp en détresse Icon_minitimeDim 06 Mai 2012, 00:20

@Kahily a écrit:
P*****, d'un côté ça me rassure de voir qu'il y a des gens qui ont le même resentie que moi dans leur vie pro mais en même temps ça m’attriste, on ne devrait à avoir ce sentiment insatisfaction permanente. Pô juste !
L'insatisfaction permanent provient aussi et surtout du fait que le monde tel qu'il est organisé aujourd'hui (ses attentes, ses valeurs, ses modèles) n'est pas vraiment adapté aux xNFP. Nous le voyons et le vivons à travers un regard, un prisme différent : vu par les non-xNFP, nous avons notre propre code de la route !

@Kahily a écrit:
J'ai souvent changé d'études (compta, commerce, management) et de taf (vendeuse, animatrice pour enfants, assistante polyvalente et actuellement médiatrice/AED), pendant presque 2 ans j'ai prit des cours par correspondance de graphisme, maquettiste PAO car j'ai toujours était intéressé par l'art, l'écriture, le dessin et le graphisme. Les débouchés dans ce domaine sont très limité quand on ne sait pas (en +) faire de site web Rolling Eyes .
Les INFP ont beaucoup de passions privées, et n'hésitent pas à en changer dans le temps. Nous sommes attirés par les activités où peuvent vibrer notre fibre créative ou émotionnelle. En cela, les formes de représentation et d'expression sont récurrents chez les INFP : dessin, peinture, musique, écriture, photographie, ... Il est certain que si nous avons l'occasion d'exprimer et d'exposer nos fibres professionnellement, nous en devenons naturellement plus heureux car plus en phase avec soi-même.

@Kahily a écrit:
C'est malheureux mais à mon âge je n'ai jamais eu de CDI ni de travail où je me suis senti épanouit et surtout mon expérience de médiatrice m'a fait prendre conscience de mon intérêt pour aider les personnes en difficultés, dans le social il y a du taf alors dois-je me réorienter pour obtenir un diplôme dans ce secteur ?
Perso, j'ai rêvé très longtemps (et le rêve peut être toujours secrètement) pouvoir travailler dans le social, dans l'accompagnement au progrès et à l'amélioration des conditions de vie de l'Homme : cela reste cependant hypothétique pour moi, j'ai déjà trop évolué dans mon environnement et la charge de famille m'oblige à transiger et laisser le temps au temps.

Les INFP devraient oser davantage l'expérimentation, le "Test & Learn" plutôt que de se triturer l'esprit à chercher l'idéal et à en définir les contours comme les potentialités. La stratégie des petits pas est un bon moyen pour gagner en sérénité. Si tu as la chance, l'envie, la motivation de pouvoir le faire, je ne peux que t'encourager à le faire !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




sos d'une infp en détresse Empty
Message(#) Sujet: Re: sos d'une infp en détresse sos d'une infp en détresse Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

sos d'une infp en détresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» sos d'une infp en détresse
» Infp Et parti politique
» étudiante en détresse
» Le coin du poème INFP...
» L’INTP qui se rêvait INFP (ou l’inverse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-