Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-44%
Le deal à ne pas rater :
REALME C21 64 Go Cross Black
109.91 € 196.57 €
Voir le deal

Partagez
 

 Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
Sépia

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 30
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Jan 2013, 22:48

@OdonDeSaintAmand a écrit:
@Luna a écrit:
C'est l'ordre des choses, sans mort pas de vie, s'en soustraire serait briser une harmonie existant bien avant nous.
C'est scientifiquement assez discutable. Du reste, l'humanité à déjà brisé toute idée d'harmonie naturelle.
Scientifiquement, d'accord, peut-être. Mais comme j'ai plussoyé mentalement et silencieusement Luna à de nombreuses reprises au cours de ce sujet et notamment sur ce point spécifique, je vais développer un peu – bien que je ne prétends pas expliquer ce qu'elle a voulu dire par là, avec sa propre subjectivité.

Mais ce que j'entends lorsqu'elle dit « Sans mort, pas de vie » c'est que psychologiquement parlant, l'idée de mort nous donne l'impulsion de vivre. L'angoisse de mort est inhérente à la nature humaine, bien qu'elle soit plus ou moins latente en fonction des individus, qu'elle s'exprime en fonction de la personnalité et du vécu de chacun. C'est parce que l'être humain possède en lui cette conscience de la mort, cette peur profonde, qu'il en vient à vouloir donner un sens à sa vie – et ce, quelque soit la manière subjective dont il entend faire sens à sa vie. Cette peur de la mort vient nourrir la pulsion de vie, c'est elle qui vient nous animer. De mon point de vue, bien heureusement qu'on a peur de la mort – dans toute la finalité et l'inévitabilité qu'elle possède – parce que c'est ce qui fait que l'on vit, que notre vitalité s'enflamme. Sans la mort, notre vitalité s'éteint, les flammes deviennent cendres.

Et là-dessus je reprends ce qu'avait dit Zogarok, pour quelqu'un qui n'en aurait que faire de mourir, si devenir rien ne le dérange pas, alors sa vie apparaît comme dénuée de sens, inconsistante, comme rien. J'irais jusqu'à dire que c'est cette crainte qui nous humanise. C'est cette crainte qui fait que l'on vit. (Oui, je radote quelque peu Razz)

En histoire, il me semble qu'on parle d'ailleurs « d'hominisation » des grands singes lorsqu'il y a eu les rituels pour marquer le passage de la mort, les rites funéraires. Et de fil en aiguille, on en est venu aux religions – pour donner ce sens à la vie, pour s'approprier la mort, l'imager dans notre schéma de conscience, créer un fantasme collectif. De même, ce n'est pas non plus pour rien s'il y a des tartines et des tartines de littérature philosophique sur la mort.

Donc oui, j'ai peur de mourir avant d'avoir mis tout en œuvre pour avoir ce sentiment de vie accomplie – et c'est justement parce que j'ai cette peur que je met un sens à ma vie. Sans mort, pas de vie Very Happy

Donc – pour en revenir à la citation de Luna – la mort est dans l'ordre des choses, et si l'humanité réussissait à briser définitivement la mort, à la vaincre, j'imagine – j'espère – que cette angoisse, cette pulsion qui anime notre pulsion de vie réapparaîtrait sous une autre forme, peut-être plus symbolique, métaphorique. (Et il y a, tout au long de notre vie, bien des métaphores à la mort auxquelles nous sommes confrontés). Dans le cas contraire, ce serait la mort de l'humanité telle que je la conçois. Si l'homme était immortel, il ne serait plus vraiment un homme.

Cette peur de mourir engendre ce fameux fantasme de l'immortalité. À chacun après ses stratégies pour combattre la mort, à chacun le sens qu'il met dans sa vie. Comme cela à pu être dit, cela passe par cette idée de laisser une empreinte sur le monde – que ce soit auprès de ses proches, à travers ses enfants, sa descendance, par ses œuvres, par ce qu'il aura accompli au cours de sa vie. La création ou la procréation. Pour la petite note personnelle, cela passe par un désir de création extrêmement important et envahissant – d'autant plus que le désir de procréation est complètement absent.

Donc, pour boucler la boule et finir par le dernier message de Luna ( Wink ), si personne ne meurt, à mon sens, il n'y aurait pas de «mieux vaudrait ne pas se reproduire » car on ne se reproduirait tout simplement pas. Il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Jan 2013, 22:52

@Etsivät Rauhaa a écrit:
@Luna a écrit:
Bah déjà si personne ne meurt jamais, mieux ne vaudrait pas se reproduire dans ce cas là... On les met où tous ces gens ?
La réponse est dans ton pseudo...
Non mais c'est vrai, si les génies scientifiques avaient vécus plus longtemps, on aurait peut être déjà de grands moyens .. Smile

Non mais tu veux qu'en plus de polluer la terre, les eaux, et les cieux on aille aussi polluer l'espace ! Décidémment ces êtres humains ! (une vrai vermine ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Jan 2013, 22:56

Sépia, je reconnais avoir eu des réticences à lire ce pavé ! (normalement j'aime bien, plus il y'a de contenu mieux sait, mais en ce moment je suis fatiguée) Mais très bien écrit, et totalement d'accord avec toi, c'est d'ailleurs l'éphémérité de la vie qui la rend si précieuse, et nous donne l'envie de vivre !
Revenir en haut Aller en bas
Etsivät Rauhaa
Aucun rang assigné


Type : INFPaix 9w?
Age : 31
Lieu : Lorraine
Emploi : Etudiant
Inscription : 30/01/2013
Messages : 46

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Jan 2013, 23:17

Citation :
Non mais tu veux qu'en plus de polluer la terre, les eaux, et les cieux on aille aussi polluer l'espace ! Décidémment ces êtres humains ! (une vrai vermine ^^)
Mais... non ! Shocked
Désolé Sad Blasé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
Sépia

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 30
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Jan 2013, 23:23

Arf, je suis navrée, j'entends bien qu'on a pas tous le même rapport avec les pavés de texte - et ce en fonction de notre humeur. Je ne sais pas faire autrement. J'écris peu, mais quand je le fais, c'est toujours en... abondance Smile Je vais me faire violence et tenter de faire succinct.

Je ne t'ai pas cité pour ça, mais il me semble que tu l'avais dit dans un de tes posts précédents - ce rapport avec le temps qui passe. J'avais opiné du chef en voyant ce que tu avais écrit. Je voulais le faire ressortir dans mon post précédent, mais j'ai beaucoup apprécié ce que tu avançais et j'ai trouvé que tu en avais un regard très lucide. Ou du moins, une vision qui s'accordait bien avec la mienne.

En tout cas, la crainte de la mort va de paire avec l'angoisse du temps qui passe. En effet, plus on vieillit, plus les années défilent devant nos yeux, à vitesse exponentielle, et plus on se confronte à notre peur de la mort, de la fin - et par là, la peur de ne pas avoir eu le temps d’accomplir tout ce que l'on désirait. Et c'est ce que l'on peut observer pour cette fameuse crise de la quarantaine qui a été évoqué précédemment dans le sujet : on constate que l'on est à mi-parcours, on regarde en arrière pour voir ce qui a été fait, et on se remet en question sur ce que l'on veut réellement faire, ce que l'on attendait de notre vie.

Tout ce qui est éphémère est précieux. Tout comme c'est le manque qui crée l'envie. Tout comme on dit que c'est en perdant quelque chose que l'on se rend subitement compte de la valeur que ladite chose possédait. Ainsi, c'est en ayant conscience de la mort que la valeur de la vie prend sens.

Bref, tout à fait d'accord avec toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Jan 2013, 23:35

@Sépia a écrit:
mais j'ai beaucoup apprécié ce que tu avançais et j'ai trouvé que tu en avais un regard très lucide. Ou du moins, une vision qui s'accordait bien avec la mienne.



Heureuse de l'apprendre, c'est vrai que j'ai aussi bien aimé ce que tu as écrit sur la relation entre la vie et la mort. (mais je l'ai déjà dit je crois)
Revenir en haut Aller en bas
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 44
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2013, 03:49

Mourir? non.

Souffrir? peut-être un peu... En fait, non. j'aimerais pas ça, mais j'en ai pas peur pour autant. Je n'ai pas peur des possibilitées car elles sont infinies et non-réelles.

La mort est vrai par exemple. Peut-être que j'aurai peur quand j'serai sur mon lit d'mort, mais en attendant, ça m'surprendrait.

Mais la question étant "avez vous peur de mourir?"; donc définitivement non.

_______________________________________
"Il est souvent difficile de savoir si une personne appartient à un type ou d'un autre, en particulier en ce qui concerne soi-même."
"Le but de la typologie psychologique n'est pas de classer les êtres humains en catégories - ce qui en soi serait assez inutile."

- Carl Jung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etsivät Rauhaa
Aucun rang assigné


Type : INFPaix 9w?
Age : 31
Lieu : Lorraine
Emploi : Etudiant
Inscription : 30/01/2013
Messages : 46

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2013, 09:01

Sépia, je crois qu'il manque un J à ton INF Smile

Pour répondre au sujet, il m'est arrivé une fois (à 14 ans) d'être dans une situation où j'étais persuadé que j'allais mourir (noyé). Ce qui faisait peur, ce n'était pas la souffrance (elle est complètement dépassée dans la panique!), ce n'était pas ce qui allait m'arrivait à moi, mais à ma plus grande surprise toute mon attention se dirigeait vers 'ce qui allait pouvoir se passer sur Terre sans moi'

J'ai vu mon cercueil, j'ai vu quelques personnes autour, et puis s'en vont, et puis plus rien, et le monde continuait à tourner sans moi. Et c'était effrayant pour l'égo de voir à quel point en fait, je n'étais pas important. C'est cette "expérience" qui m'a un peu illuminé, je veux dire qu'avant je pensais pas vraiment aux choses, mais ça c'était avant.

Quoiqu'il en soit, j'aimerai bien dire que je n'aurai pas peur de la mort, mais il y a toujours l'instinct de survie qui refait face pour lutter contre elle. Et heureusement. Mais au moment fatidique, il est vrai que l'on peut s'épargner beaucoup de souffrance en acceptant son sort.

Par rapport à ce que dit Sépia (la mort donne un sens à la vie) je ne suis pas tout à fait d'accord. Je crois qu'on prend goût à la vie quand on réalise le caractère unique et le panel des possibles de chaque instant.
Si réellement la mort donnait un sens à la vie, alors les personnes qui auraient fait des tentatives de suicides seraient les plus heureux du monde, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
Sépia

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 30
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2013, 11:41

@Etsivät Rauhaa a écrit:
Sépia, je crois qu'il manque un J à ton INF Smile
Peut-être bien Smile J'avoue me retrouver dans l'INFP et l'INFJ, bien qu'il me semble que je tends plus vers ce dernier. Néanmoins, je préfère garder INF afin de laisser place à l'interprétation de chacun. Si je me décidais pour l'un ou pour l'autre, alors vous auriez tendance à me voir directement comme ce qui est inscrit, ou du moins, il y aurait une influence. L'absence de dernière lettre laisse un champ plus libre. La possibilité aussi de ce genre de phrases de la part d'autrui, d'avoir un avis extérieur.

Après, je dois aussi avouer que tout ça n'est qu'une piètre tentative pour me flouer moi-même, parce qu'écrire noir sur blanc cette dernière lettre impliquerait un choix de ma part... et donc une renonciation à l'autre possibilité, or je désire tellement être tout, qu'il m'est assez désagréable de me fixer sur un type en particulier. Pour le moment du moins. Wink

@Etsivät Rauhaa a écrit:
Par rapport à ce que dit Sépia (la mort donne un sens à la vie) je ne suis pas tout à fait d'accord. Je crois qu'on prend goût à la vie quand on réalise le caractère unique et le panel des possibles de chaque instant.
Certes, mais comment réalises-tu ce fameux caractère unique et ce panel de possibilités de chaque instant ? Comment en prends-tu conscience ? ... Comment as-tu pris goût à la vie ?

@Etsivät Rauhaa a écrit:
C'est cette "expérience" qui m'a un peu illuminé, je veux dire qu'avant je pensais pas vraiment aux choses, mais ça c'était avant.
Il me semble - bien évidemment, je peux toujours me tromper - que cette terrible expérience que tu as eu jeune face à la mort t'as permis de conscientiser, d'intégrer réellement ce qu'était la mort... et donc par là, de prendre goût à la vie, non ? Smile

Ce que je veux dire, c'est qu'on sait tous que l'on va mourir un jour ou l'autre - on sait que tout le monde meurt - mais cela reste quelque chose de lointain, de flou, un concept dérangeant mais si abstrait. La véritable réalisation que l'on va mourir, cette intégration de ce qu'implique réellement la mort, passe généralement par le décès de nos proches ou alors des expériences comme la tienne qui nous amène à nous voir mort. Tu décris très bien ce que cela a pu provoquer en toi.

Je n'ai pas l'impression que l'on soit si en désaccord que ça, et la vision que tu apportes ne fait en réalité que me confirmer ce que j'avançais, d'une certaine façon. C'est amusant. Il est possible que je me sois mal exprimée, ou qu'il y ait une incompréhension.

@Etsivät Rauhaa a écrit:
Si réellement la mort donnait un sens à la vie, alors les personnes qui auraient fait des tentatives de suicides seraient les plus heureux du monde, non ?
Non justement. Bien, le sujet des tentatives de suicide est vaste. Pour simplifier à l'extrême, il faut bien distinguer la tentative de suicide qui n'est qu'un appel à l'aide, qui n'est pas réellement voulu par la personne, de celui qui désire mourir, qui n'a plus aucun élan vital.

Dans le cas de la personne qui veut mourir, il possède une absence de crainte de la mort - ou alors une crainte bien plus faible, terriblement plus faible, que sa propre peur de vivre. C'est là un point important, la peur de vivre vient souvent supplanter la peur de la mort. Là dessus, l'engrenage est en marche et si la mort ne paraît pas si horrible, si effrayante, alors sa vie paraît d'autant plus morne, vide de sens. Inversement, cette vie sans aucune signification ne fait que le pousser dans les bras de la mort. Cela rejoint la théorie freudienne des pulsions de vie et de mort - bien qu'elle ait été très controversé.

Peut-être que ma formulation était maladroite, mais je ne voulais pas dire que c'était dans la mort que la vie prenait sens - mais en ayant conscience de cette mort et en ayant peur d'elle, que la vie prend sens. D'où l'idée que sans "le concept" de mort, il n'y aurait pas de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delilah
Traducteur
Delilah

Type : INFP
Age : 42
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2013, 11:46

Etsivät, je réagis à ton expérience, que je n'ai pas partagée mais j'ai eu à une période l'envie tellement forte d'y mettre fin que je me suis un peu retrouvée dans ce que tu as écrit, à une différence près. J'ai également été interpellée par ce qui allait se passer sur terre sans moi, ça a été un sentiment assez fugace que j'ai du mal à retrouver, mais ce n'est pas mon égo qui en a pris un coup, ça m'a plutôt conforté dans l'idée que je n'étais pas grand chose. Le monde continuerait de tourner, seulement je ne verrais pas ce qui m'avait été donné de voir. Je pense que c'est une chance inestimable d'être ici, après, il n'y aura rien (ou ce sera différent mais c'est un autre débat), il nous a été donné la possibilité, là maintenant, d'être présent, de vivre, voir, ressentir, il n'y aura pas de 2ème chance, alors autant essayer d'en profiter.
Après cette vision plutôt égoïste, c'est tout de suite celle de mes proches qui est venue. Dans ces moments là, les proches se résument aux parents, car tous les autres ont vécu avant, ils vivront après. Et j'avoue que s'il n'y avait pas eu mes parents, je doute que seule la première pensée décrite au dessus m'aurait freinée.
Tu parles d'instinct de survie, c'est vrai qu'il est très fort, c'est même très difficile d'essayer de le contrôler, et finalement je dirais presque, tant mieux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etsivät Rauhaa
Aucun rang assigné


Type : INFPaix 9w?
Age : 31
Lieu : Lorraine
Emploi : Etudiant
Inscription : 30/01/2013
Messages : 46

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2013, 12:33

Citation :
Peut-être bien J'avoue me retrouver dans l'INFP et l'INFJ, bien qu'il me semble que je tends plus vers ce dernier. Néanmoins, je préfère garder INF afin de laisser place à l'interprétation de chacun. Si je me décidais pour l'un ou pour l'autre, alors vous auriez tendance à me voir directement comme ce qui est inscrit, ou du moins, il y aurait une influence. L'absence de dernière lettre laisse un champ plus libre. La possibilité aussi de ce genre de phrases de la part d'autrui, d'avoir un avis extérieur.

Après, je dois aussi avouer que tout ça n'est qu'une piètre tentative pour me flouer moi-même, parce qu'écrire noir sur blanc cette dernière lettre impliquerait un choix de ma part... et donc une renonciation à l'autre possibilité, or je désire tellement être tout, qu'il m'est assez désagréable de me fixer sur un type en particulier. Pour le moment du moins.
Je n'aime pas trop non plus les étiquettes. Mais le but ce n'est pas de se figer dans un type, juste de le cerner et de le comprendre pour s'en "libérer" ?

Citation :
Certes, mais comment réalises-tu ce fameux caractère unique et ce panel de possibilités de chaque instant ? Comment en prends-tu conscience ? ... Comment as-tu pris goût à la vie ?
Il m'est arrivé certaines expériences de "phase avec l'instant présent", c'est difficilement descriptible, mais c'est complètement hors du mental, et on est dans une relation d'union avec nos sens. C'est à dire que je ne m'identifiais plus à ce que je croyais être, mais j'étais ce que je sentais, ce que je voyais, ce que j'entendais. C'est d'une instabilité incroyable et en même temps, tout était parfait dans ce présent.

Citation :
Il me semble - bien évidemment, je peux toujours me tromper - que cette terrible expérience que tu as eu jeune face à la mort t'as permis de conscientiser, d'intégrer réellement ce qu'était la mort... et donc par là, de prendre goût à la vie, non ?

Ce que je veux dire, c'est qu'on sait tous que l'on va mourir un jour ou l'autre - on sait que tout le monde meurt - mais cela reste quelque chose de lointain, de flou, un concept dérangeant mais si abstrait. La véritable réalisation que l'on va mourir, cette intégration de ce qu'implique réellement la mort, passe généralement par le décès de nos proches ou alors des expériences comme la tienne qui nous amène à nous voir mort. Tu décris très bien ce que cela a pu provoquer en toi.

Je n'ai pas l'impression que l'on soit si en désaccord que ça, et la vision que tu apportes ne fait en réalité que me confirmer ce que j'avançais, d'une certaine façon. C'est amusant. Il est possible que je me sois mal exprimée, ou qu'il y ait une incompréhension.
Cette expérience ne pas vraiment fait prendre goût à la vie, mais elle m'a plutôt poussé à en chercher le sens. Le paradoxe que tu soulignes (la vie prend son sens grâce à la mort) entraîne un autre paradoxe qui est que la vie peut, justement, perdre tout son sens puisqu'il y a la mort... Smile

Citation :
Peut-être que ma formulation était maladroite, mais je ne voulais pas dire que c'était dans la mort que la vie prenait sens - mais en ayant conscience de cette mort et en ayant peur d'elle, que la vie prend sens. D'où l'idée que sans "le concept" de mort, il n'y aurait pas de vie.
Là je comprends mieux ce que tu veux dire. Mais est ce qu'une réaction née de la peur peut être saine ? On ne choisit pas la vie, on y est contraint par peur de la mort...


Citation :
Etsivät, je réagis à ton expérience, que je n'ai pas partagée mais j'ai eu à une période l'envie tellement forte d'y mettre fin que je me suis un peu retrouvée dans ce que tu as écrit, à une différence près. J'ai également été interpellée par ce qui allait se passer sur terre sans moi, ça a été un sentiment assez fugace que j'ai du mal à retrouver, mais ce n'est pas mon égo qui en a pris un coup, ça m'a plutôt conforté dans l'idée que je n'étais pas grand chose. Le monde continuerait de tourner, seulement je ne verrais pas ce qui m'avait été donné de voir. Je pense que c'est une chance inestimable d'être ici, après, il n'y aura rien (ou ce sera différent mais c'est un autre débat), il nous a été donné la possibilité, là maintenant, d'être présent, de vivre, voir, ressentir, il n'y aura pas de 2ème chance, alors autant essayer d'en profiter.
Après cette vision plutôt égoïste, c'est tout de suite celle de mes proches qui est venue. Dans ces moments là, les proches se résument aux parents, car tous les autres ont vécu avant, ils vivront après. Et j'avoue que s'il n'y avait pas eu mes parents, je doute que seule la première pensée décrite au dessus m'aurait freinée.
Tu parles d'instinct de survie, c'est vrai qu'il est très fort, c'est même très difficile d'essayer de le contrôler, et finalement je dirais presque, tant mieux
Very Happy merci pour ce partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
Sépia

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 30
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeLun 04 Fév 2013, 19:26

Désolée Etsivät, j'ai un peu tardé à répondre, j'ai tendance à ne pas être toujorus très réactive...

@Etsivät Rauhaa a écrit:
Cette expérience ne pas vraiment fait prendre goût à la vie, mais elle m'a plutôt poussé à en chercher le sens. Le paradoxe que tu soulignes (la vie prend son sens grâce à la mort) entraîne un autre paradoxe qui est que la vie peut, justement, perdre tout son sens puisqu'il y a la mort... Smile
Le fait de chercher le sens de la vie laisse sous-entendre un certain goût pour cette vie, qui certes, n'est pas encore accomplie, qu'à un stade de premier bouillonnement. Mais pour moi, c'est en trouvant, en sachant ce qui fait sens pour nous qu'on peut avoir ce goût de la vie. Du coup, j'ai fait un petit raccourcit, laissant de côté la recherche de sens, qui est autre chose. Je voulais juste souligner que cette expérience t'as permis une certaine conscientisation de ta vie.

@Etsivät Rauhaa a écrit:
Là je comprends mieux ce que tu veux dire. Mais est ce qu'une réaction née de la peur peut être saine ? On ne choisit pas la vie, on y est contraint par peur de la mort...
Je n'ai jamais dit que c'était une réaction saine, mais c'est à priori, la meilleure réaction possible que nous ayons à « portée psychique ». Je ne sais pas si c'est sain ; c'est une réaction humaine – et chaque individu tente de conjuguer avec cette peur. Là-dessus se crée nos névroses, nos parts d'ombre... C'est un socle commun, où chacun construit après sa petite vie plus ou moins branlante, en fonction des expériences vécues, des personnalités, ... On peut accepter cette peur, mais on ne peut pas complètement s'en détacher. Il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TicTac
Aucun rang assigné
TicTac

Type : xNTP
Age : 25
Lieu : Partout donc nulle part
Emploi : lycéen
Inscription : 01/03/2013
Messages : 79

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeMer 06 Mar 2013, 03:35

Non, j'aime les surprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 28
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeSam 12 Sep 2015, 03:13

Si, je pars du du constat qu'il n'ya peut-être pas de vie après la mort, c'est encore plus flippant.

Un peu comme Hard dans l'un de ses posts, c'est vraiment un sujet traumatisant pour moi.


Quand je serai vieux, je me ferai cryogénisé, le temps que les scientifiques trouvent un "remède". pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
Moeghan

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 35
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeSam 12 Sep 2015, 11:08

Pas vraiment, non (en même temps on est pas dans la situation).

C'est dans la nature, on le constate toute notre vie, même si c'est dur. Pour moi ce serait comme d'aller se coucher après une journée vraiment épuisante, dans un lit très doux.

Je redoute beaucoup plus le chagrin, le vrai, ça c'est une torture, cette impression de séparation. C'est pourquoi l'idée d'immortalité me repousse, la perte d'êtres chers y étant liée.

_______________________________________
Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Moegha11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goleador
Aucun rang assigné
Goleador

Type : ESTP 3w4 Sx/So
Age : 24
Lieu : On the top of the world
Inscription : 21/03/2015
Messages : 358

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeVen 18 Déc 2015, 17:15

Bien sûr, depuis tout petit je flippe ma race par rapport à l'idée de mourir ! Mais je crois que c'est la peur la plus naturelle qui existe chez l'être humain.

Et puis bon l'immortalité va peut-être arriver qui sait... silly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
Auruo

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Pouet Pouet
Inscription : 07/01/2015
Messages : 800

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeVen 18 Déc 2015, 18:50

De mourrir honnêtement non, mais de mourrir et de n'avoir rien fais, vu accomplis ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiwilly
Agneau de Dieu
Titiwilly

Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 883

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeVen 18 Déc 2015, 19:16

Ça ne m'a jamais préoccupé plus que ça ... et encore moins en ce moment.

@Goleador a écrit:
Et puis bon l'immortalité va peut-être arriver qui sait... silly

Le génie de la science qui triomphe des lois de la nature ? C'est beau de rêver :v  

Le mieux qu'on puisse faire pour l'instant, c'est de nous maintenir de longues années dans un état semi-végétatif, mourir à 95 ans au lieu de 80, s'accrocher à la vie comme on s'accrocherait à un vieux bout de pain rassi ...

Franchement cette immortalité, ça ne servirait à rien, on se ferait chier à mourir. Vous ne trouvez pas ? Ça serait comme recommencer à l'infini un jeu vidéo dont tout l'intérêt consiste en une campagne solo finissable en 30 heures. Plus aucune surprise, plus aucun défi, plus aucune émotion. Du pur automatisme, de la nostalgie en mode "ah ça me rappelle la première fois que j'ai joué ...", bref ça serait une prison mentale sacrément austère. Je n'ai jamais compris ce souhait d'immortalité terrestre.

Et puis c'est un jeu sacrément punitif. Celui qui voudrait y rejouer à l'infini doit avoir envie de se faire du mal. Cette vie est une épreuve, mieux vaut qu'elle dure le moins longtemps possible. Enfin, qu'elle dure le temps qu'il faut pour qu'on fasse ce qu'on a à faire.

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
Sylphira

Type : ENT
Age : 35
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeVen 18 Déc 2015, 19:50

Moi je veux être immortel ET riche. A moi la connaissance et la création pour des siècles, et des siècles.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
Zogarok

Type : INfJ-Ti 1μ ou 5μ, 1w9_5w6_4, Melancholic/Choleric
Age : 30
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1591

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeVen 18 Déc 2015, 20:20



Par contre ça pourrait être l'immortalité en enfer - consultez d'autres vidéos de Laurent Alexandre pour ça.


Citation Titiwilly:
 

La marge avec l'apologie du suicide est faible.

Pas compris le lien entre vivre longtemps et « prison mentale ». Sauf dans l'optique où cette vie est une projection + que tout ce qui nous arrive nous le voulons (le discours new age pour sous-cramés qui trouvent que la philosophie ça fait joli) + or comme ici-bas on est très bas c'est vraiment un calcul foireux.

_______________________________________
https://zogarok.wordpress.com/
https://www.senscritique.com/Zogarok


Thy Sinister Bloom : https://www.youtube.com/results?search_query=they+sinister+bloom+serein+falls
Solar Fields : https://www.youtube.com/watch?v=1hBvXu6uZGQ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zogarok.wordpress.com
Titiwilly
Agneau de Dieu
Titiwilly

Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 883

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeVen 18 Déc 2015, 20:44

Citation :
Pas compris le lien entre vivre longtemps et « prison mentale »

Ce n'est pas le fait de vivre longtemps, mais de vivre infiniment, plus longtemps que ce qui est prévu.

Aucune apologie du suicide, je dis juste que je trouve ça incompréhensible de concevoir cette vie en dehors des bornes naturelles qui lui sont fixées.

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeVen 18 Déc 2015, 21:08

La mort n’est pas triste. C’est de ne pas vivre qui est triste.

Sinon non, souffrir plutôt.
Comment avoir peur de quelque chose que l'on ne connaît pas ?
L'ont connaît les réactions physiques avant, pendant, et après. Mais en soit l'on ne connais pas réellement la mort.
C'est de notre expérience, la vision de personnes décédés ou encore à notre ressenti face à la douleur que provient la peur, une expérience nécessite d'avoir été vécue...
Revenir en haut Aller en bas
Eien
Aucun rang assigné
Eien

Type : INTJ , 5w4.
Age : 24
Lieu : Dans le purgatoire.
Emploi : Etudiant.
Inscription : 30/10/2015
Messages : 25

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeDim 20 Déc 2015, 13:42

Evidemment que j'ai peur de mourir, la question ne se pose pas, depuis mon plus jeune âge, surtout vers mes 7/8 ans j'en étais devenu pratiquement fou, de cette question là, et ceci, malgré l'éducation religieuse que j'ai reçue, je ne pouvais pas arrêter d'y penser, mes parents pensaient que j'étais devenu fou, je divaguais, tout le monde me rejetait, et ma passion pour la physique n’arrangeait pas les choses, Big Rip, Big Crunch, ça provoquait en moi des visions horribles de la fin de l'existence, celle d'un univers périodique qui se rétracte, détruit, puis se contracte et crée, sans sens qu'on puisse clairement distinguer, je me sentais " déconnecté " et indépendant de ce monde, son insanité me rebutait,  sa dureté me rappelait à l'ordre,  en grandissant j'ai réussi à trouver une certaine cohérence à la vie et un certain " sens " à l'univers, un sens indépendant de mon existence, malgré cela, je ne peux pas ne pas avoir peur de la mort, la perspective que mon esprit qui n'est rien d'autre en soi qu'un pur produit de l'évolution m'effraie, mais ça arrivera, nous ne sommes pas aussi conscients et éveillés qu'on le pense.

Ce que Schopenhauer nommait " Wille zum Leben" nous transporte et nous pousse et pousse probablement l'univers aussi, honnêtement, à choisir, j'aurais préféré ne jamais exister, mais bon, il faut être un minimum sérieux, on y est ( ou pas ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goleador
Aucun rang assigné
Goleador

Type : ESTP 3w4 Sx/So
Age : 24
Lieu : On the top of the world
Inscription : 21/03/2015
Messages : 358

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitimeDim 20 Déc 2015, 14:11

@Eien a écrit:
Evidemment que j'ai peur de mourir, la question ne se pose pas, depuis mon plus jeune âge, surtout vers mes 7/8 ans j'en étais devenu pratiquement fou, de cette question là, et ceci, malgré l'éducation religieuse que j'ai reçue, je ne pouvais pas arrêter d'y penser, mes parents pensaient que j'étais devenu fou, je divaguais, tout le monde me rejetait, et ma passion pour la physique n’arrangeait pas les choses, Big Rip, Big Crunch, ça provoquait en moi des visions horribles de la fin de l'existence, celle d'un univers périodique qui se rétracte, détruit, puis se contracte et crée, sans sens qu'on puisse clairement distinguer, je me sentais " déconnecté " et indépendant de ce monde, son insanité me rebutait,  sa dureté me rappelait à l'ordre,  en grandissant j'ai réussi à trouver une certaine cohérence à la vie et un certain " sens " à l'univers, un sens indépendant de mon existence, malgré cela, je ne peux pas ne pas avoir peur de la mort, la perspective que mon esprit qui n'est rien d'autre en soi qu'un pur produit de l'évolution m'effraie, mais ça arrivera, nous ne sommes  pas aussi conscients et éveillés qu'on le pense.

Ce que Schopenhauer nommait " Wille zum Leben" nous transporte et nous pousse et pousse probablement l'univers aussi, honnêtement, à choisir, j'aurais préféré ne jamais exister, mais bon, il faut être un minimum sérieux, on y est ( ou pas ) !

Même si je ne l'ai pas ressenti d'une façon aussi extrême que toi, j'ai eu à peu près le même sentiment lors de mon enfance, cette peur viscérale et obsessionnelle (et je l'ai encore un peu au fond de moi, ça ne me quittera jamais totalement, comme pour tout être humain je suppose) de la mort. J'ai moi aussi commencé à m'intéresser à l'Univers et aux origines du monde vers 7/8 ans et c'est vrai que c'était pesant de se rendre compte que notre existence de petits êtres humains sur cette petite planète Terre est INFINIMENT insignifiante par rapport à l'immensité abyssale du temps et de l'espace...

Après bon ça n'empêche que perso je suis quand même extrêmement content d'exister hein !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ? - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Hors sujet, mais avez vous peur de mourir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le coin débats :: Autres discussions, hors sujets, etc. :: Aux Membres-