Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -24%
Nouveau Apple AirPods Max à 479€
Voir le deal
479 €

Partagez
 

 Ecriture d'ISTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Epsi-lon-V
Aucun rang assigné
Epsi-lon-V

Type : ISTP
Age : 28
Lieu : TOURS
Inscription : 04/11/2021
Messages : 10

Ecriture d'ISTP Empty
Message(#) Sujet: Ecriture d'ISTP Ecriture d'ISTP Icon_minitimeSam 06 Nov 2021, 22:41

Bonjour,

Je vous partage quelques textes humoristiques écrits pendant mes vacances.

Premier jour : Repérages

10 h du matin :
Nous partons de la résidence et marchons en cherchant un peu notre chemin une bonne heure. Le premier point d'intérêt fut la poissonnerie de la criée et ses horaires (notamment 17h 19h pour un dimanche). Le second et principal objectif de la journée, le marché aux huîtres fut atteint à peu près un quart d'heure plus tard où Florence s'est régalée de 14 d'entre elles. Peu après, nous tombâmes sur une petite brocante avec 2 stands intéressants : L'un avec des objets de navigation où nous achetâmes un cadran solaire portatif couplé à une boussole (voir photos); L'autre où des galettes de blé noir roulées autour d'une saucisse nous attendaient et régalèrent nos papilles.
Midi et demi :
Nous entrâmes dans la cité corsaire fortifiée avec une très grande difficulté en raison des 8 portes grandes ouvertes. Une fois dedans, nous vagabondèrent à travers les petites rues afin de repérer les tavernes et auberges susceptibles de remplir nos estomacs dans les prochains jours, mais aussi des échoppes et commerces susceptibles de nous apporter équipements et potions, mais surtout un navire ! Malgré nos efforts pour éviter de dépenser nos pièces d'or, nous tombèrent sur des t-shirts attrayants dont un qui m'a donné un fou rire nerveux avec sa phrase "Je suis t'en mer"; mais également deux t-shirts identiques ayant une résistance au froid de 10 et un look extraordinaires.
14 h 30 :
En sortant des remparts, une superbe plage nous attendait, la marée était plutôt basse et les îles Bé étaient accessibles à pied. Nous montâmes donc sur la plus grande afin d'observer les fortifications avec un peu de recul mais également le vaste océan qui leur faisaient face. Mais cette île nous offrit quelques surprises dans les découvertes d'une tombe d'un grand nom Œnologique (un certain Chateaubriand), de bunkers détruits et de plantations d'un genre étrange. Une fois, le tour de l'île terminé, nous descendîmes vers l'île petit b, mais la marée montante nous empêcha de l'atteindre. Nous repartîmes donc trempés vers la civilisation et ses galettes saucisses.
16h :
Déçus par la gestion de stock nébuleuse du marchand de galettes, nous prirent un Doris pour nous changer les idées. Pendant une demi heure, nous galérâmes avec les avirons avant de s'amarrer tant bien que mal au port. Nous retournèrent à l'intérieur des murs et achetâmes un paquet de pâtes, quelques herbes, un kouign amann et un encas chocolaté avant de prendre le chemin du retour en prenant soin de s'arrêter à la poissonnerie acheter un filet de lieu noir et deux citrons. C'est assis dans notre canapé que je vous relate cette histoire avec un bon verre de vin.

Le lendemain : Logistique, Soins et Repos

Certes riche en émotions, après une journée à marcher, rien d’étonnant à avoir des ampoules. De fait, nous sommes allés à l’échoppe du four carré pour acheter entre autres choses des pansements enchantés Compeedus. Une fois cela fait, nous achetâmes également à un caviste breton, deux bouteilles d’un breuvage fermenté à base de pommes. Pour midi, nos appétits se tournèrent vers un boulanger qui préparait d’angéliques branches de pain. L’après midi, c’est tiré par quelques chevaux que notre cocher nous déposa sur le port où nous attendait un magnifique trois mâts. A son bord, nous rencontrèrent un certain Capitaine François de Haddoque qui nous proposa d’aller faire un tour. On accepta et grâce à lui on put atteindre à nouveau l’île du grand B. Il voulait bien nous emmener au petit b, mais sa copine Gwen devait lui manquer, il Ha Du nous jeter par-dessus bord (fautes d'orthographes faites exprès dans un soucis artistique). L’eau était fraiche, mais pas froide, on regagna la côte quand un éclat doré au fond de l’eau attira notre attention, on venait de trouver le Trésor du Corsaire. Bref, après cette baignade, on est allés dévorer une galette saucisse pour moi et une crêpe Chocolat Noisette pour ma chérie. C’est après un repas bien loti que je vous conte cette blague.

Le surlendemain : Le Chêne et le Pommier

Aujourd’hui, je vais vous raconter une histoire bretonne. En effet, n’ayant pas fait grand-chose de la journée, nous avons pris un peu de temps pour se reposer.
Il était une fois dans un verger un magnifique chêne qui attirait tous les regards. Les oiseaux batifolaient dans ses branches, les écureuils planquaient leurs noisettes dans ses blessures venteuses et les hommes s’abritaient dessous lorsqu’il pleuvait. Un jeune pommier lui demanda son secret pour être aussi attirant. Le chêne s’esclaffa qu’il n’y en avait pas, il était l’élite et lui l’esclave bon à nourrir tout le monde. En effet, les oiseaux, les chevaux, les hommes se nourrissaient des pommes du verger et cela faisait beaucoup rire le chêne.
Cependant un beau jour, des hommes arrivèrent avec des haches et des scies et coupèrent le Chêne. Son bois fut ensuite utilisé pour faire des tonneaux afin de stocker du jus de pomme, mais également du Cidre. A noter que son bois était de telle qualité que le cidre produit était riche en bulles presque mousseux, puissant mais aussi très doux. A contrario, le cidre produit avec les pommes du jeune pommier donnèrent un cidre très fruité, presque sans bulles, mais au parfum explosif de fruits rouges. La moralité de l’histoire ? Aucune à part peut-être le fait que je viens d’inventer cette histoire à partir du goût de ces deux cidres…

Espérant vous faire rire un peu,

Epsi-lon-V
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ecriture d'ISTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Créations MBTI :: Hors MBTI (créations)-