Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Expérience typage ISTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Epsi-lon-V
Aucun rang assigné
Epsi-lon-V

Type : ISTP
Age : 28
Lieu : TOURS
Inscription : 04/11/2021
Messages : 10

Expérience typage ISTP Empty
Message(#) Sujet: Expérience typage ISTP Expérience typage ISTP Icon_minitimeSam 06 Nov 2021, 10:13

Bonjour nobles amateurs et experts du MBTI,

Cela fait plusieurs mois que je galère avec mon typage, mais je pense avoir trouvé grâce à vous que j'étais ISTP. En effet, cela fait 3 ou 4 fois que j'essaye d'écrire quelque chose et que je trouve que c'est pas représentatif de moi même. Pour autant, le fait d'écrire, même si vous ne l'avez pas lu, a débloqué la situation et m'a permis de m'identifier ISTP. Pour vous donner un exemple et éventuellement vérifier mon type, je poste ce message.

Au commencement de mon profilage, le site 16 personnalités. Premier test : INTP.
Avec la logique, je me suis dit que refaire le test un grand nombre de fois confirmerait ou infirmerait ce profil. En effet, si je tombe tout le temps sur INTP, quelque part, je dois l'être. Mais cela ne fut pas le cas, j'oscillais régulièrement entre INTP et INFP. En effet, étant introverti de base (je le savais depuis très longtemps), les gens me stressent. Ce qui signifie que selon les travaux de Linda V Berens, j'active mes fonctions secondaires très souvent. Sauf que ce que je n'avais pas prévu, c'est que les fonctions secondaires de l'ISTP contiennent Si et Ne ==> INTP et INFP les possèdent en fonction cognitive auxiliaires et tertiaires.

Au milieu de ma quête identitaire, L'INTP et L'INFP semblent très proches l'un de l'autre.
En effet, ayant reçu une éducation en opposition par mes parents et mes grands parents (j'étais quasi moitié du temps chez mes grands parents), je me suis posé la question si à la manière d'un surdoué, je ne pouvais pas avoir développé deux fonctions principales d'un coup.
- Côté INTP : je trouvais que j'avais effectivement beaucoup d'idées, que j'étais sans cesse à réfléchir. Mais quelque part, la plupart de mes idées sont tournées vers le monde réel et c'est un événement tout simple qui m'y a fait penser : Une mère qui gronde sa fille pour 7 vis manquantes sur un pc portable... Sauf que le PC lui fonctionnait et que visiblement selon l'état du scotch qui retenait une trappe d'accès, cela faisait bien longtemps que les vis étaient manquantes... Mais pourquoi son mari n'a pas tiqué alors qu'il était lui aussi dans l'informatique, certes plutôt sur de la programmation?
- Côté INFP : je ne me suis jamais vraiment trouvé empathique, mais bon nombre de mes idées sont tournées vers la correction de situations déplaisantes qui me sont arrivées. Ce qui d'une certaine façon apporte une sorte d'empathie car je sais ce que ça fait. Je pense que c'est ma vraie nature d'ISTP qui transparaissait de cette manière. L'émotion ressentie était négative ==> D'autres personnes ne doivent pas les ressentir... Ti !
Bref, j'ai changé mes réponses sur l'axe S/N sur mon test et surprise ==> ISTP.  

En fin de partie, l'analyse des fonctions, de la personnalité de l'ISTP et les commentaires de ce forum ont fini de me convaincre. En effet, très jeune, j'ai été attiré par l'aviation, les camions de pompier, etc... Je me souviens que je domptais un tracteur à pédales, que j'emmenais une amie dans la remorque à fond la caisse. Je me souviens aussi que mes notes en maths étaient plutôt bonnes en géométrie, mais dès que l'arithmétique est entrée en lisse, chute libre.

Pour moi, la musique a toujours eu besoin d'être forte, épique, qui fasse ressentir des émotions. Un exemple simple est le frisson provoqué dès que je regarde Star Wars et que les scènes avec les vaisseaux apparaissent (je me souviens d'ailleurs de l'expérience de l'épisode VII où j'ai même versé une larme sur la fin quand le faucon millenium repart pour Ahch-To où Skywalker s'est retranché)... La musique a un bon effet, mais l'eau ou encore le vent ont des effets significatifs aussi. L'eau particulièrement me fait un bien fou, je me demande parfois si je n'ai pas des branchies quelque part, je me sens très en forme dans l'eau, ce qui stimule mes pensées déjà très fertiles... ==> Pour un écolo, je consomme souvent trop d'eau, même froide... Le vent quand à lui me vide la tête, notamment à vélo où je m'éclate dès lors qu'il faut éviter une série d'obstacles à une vitesse la plus élevée possible (Attention à la relativité, je peut considérer aller vite à 5 km/h comme à 30, mais généralement les rues bondées je les évite) ou encore lorsqu'il faut prouver à cette planète de pollueurs tueurs que la voiture pour écraser des mouches, c'est quelque peu exagéré...

Autant dire que j'ai une conduite à vélo qu'un observateur extérieur pourrait qualifier de "à risque". Pourtant, je me sens plus en sécurité à vélo que dans une voiture, ou du moins, j'ai moins peur de provoquer un accident... En effet, le confort des voitures m'endort (j'ai rayé la peinture de la voiture de mes parents lors de la conduite accompagnée)... Après, la très grosse différence entre moi et un cycliste qui fait des roues arrières n'importe où, c'est que je ne fais rien d'inutile et que je connais mes limites. A ce niveau, je pense que le code de la route n'est pas adapté au vélo. Un feu rouge par exemple ne sert à rien lorsqu'il s'agit de tourner à droite ou d'aller tout droit quand la rue à droite est un sens unique, que le feu pour piétons est vert et qu'une bande cyclable existe des deux côtés... Heureusement certaines municipalités mettent des feux spéciaux pour vélo et reconnaissent de fait cette logique...

Aujourd'hui bon nombre de mes passions sont soumises à un contrôle écologique. Si ce contrôle écologique ne passe pas, j'essaye de la supprimer ou de l'atténuer. De cette façon, j'ai supprimé les réseaux sociaux. Pour autant, bon nombre de passions sont simplement atténuées. Je me douche le moins possible et j'essaye (désolé je ne suis qu'un simple contrebandier poilu, pas un jedi) de faire attention à mes pensées... Côté aviation, je me renseigne moins, mais je garde les idées aéronautiques pour d'autres domaines et notamment le vélo. Quelque part, j'aimerais ressusciter une partie de la cellule des P38 Lightning sous la forme de vélomobiles cargo ou encore avoir un HUD dans mon casque...

Pour finir, je voudrais aborder la façon d'avoir : vaut il mieux avoir et piloter une multitude d'engins virtuels ou d'engins réels ? Le jeu vidéo est vital pour moi. En plus, ça coûte moins cher... Dans la vie réelle cependant, j'ai la quête du couteau suisse. Si un objet n'a qu'une seule utilité, je ne l'achète pas. Mon idéal dans un séjour serait un Billard qui pourrait se transformer en table principale, bureau spécialisé pour les LANs, table de jeux de rôles, ou encore table de tricot, que sais je... En attendant, je possède déjà bon nombre de choses de ce type dont un vélo cargo Yuba Kombi E5 équipé d'un coffre 120 litres, qui peut se transformer pour accueillir une personne à l'arrière, mais va surtout me permettre de faire 50 kms aller/retour 2 à 3 fois par semaine pour aller au travail et donc me faire faire plus de sport.

Vous souhaitant de trouver dans ma description une réponse à vos questions si vous ne savez pas quel type MBTI vous êtes et une bonne continuation.


Dernière édition par Epsi-lon-V le Lun 08 Nov 2021, 05:39, édité 5 fois (Raison : Nouvelle itération d'écriture II)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Expérience typage ISTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Artisans (SP) :: ISTP - Le Mécanicien-