Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -21%
Calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Harry Potter en ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez
 

 INFP/ENFP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pianoforte21
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 19
Lieu : Paris
Emploi : Pianiste
Inscription : 01/01/2020
Messages : 5

INFP/ENFP Empty
Message(#) Sujet: INFP/ENFP INFP/ENFP Icon_minitimeMer 01 Jan 2020, 19:05

Bonjour à tous !
Je m'excuse d'avance si un tel sujet a peut être déjà été traité sur ce forum..
Ayant très récemment découvert le mbti, j'ai décidé de poster sur ce forum histoire d'avoir un avis sur une oscillation de types qui me questionne quelque peu..
J'ai passé le test trois fois et ai obtenu à chaque fois des résultats très similaires avec un axe e/i qui bouge autour de 50%, et les trois autres axes très marqués (90%) sauf pour le f qui est seulement vers 60-70%. Pour m'expliquer, disons que j'ai beaucoup de mal à me classifier entre INFP et ENFP. D'un côté j'ai du mal à aller vers de nouvelles personnes, à faire connaissance avec des inconnus, je réfléchis énormément à ce que je dis et donc des fois perds le fil de ce que je raconte, je me préoccupe aussi énormément de ce que pensent les autres. Je me retrouve souvent dans la posture de spectateur dans les conversations de groupe.. Des caractéristiques qu'on attribue aux personnes introvertie en somme. Et d'un autre côté, je ne me sens pas bien lorsque je reste seul trop longtemps, je suis aussi souvent là personne qui motive mes amis à faire des soirée et autres et suis parfois déçu quand ils n'arrivent pas à suivre mon rythme (et je les comprends à juste titre haha !) et me surprend même à être un excellent orateur lorsque je prépare un minimum ce que je dois dire (théâtre, prise de parole publique..)...
Est ce que certains d'entre vous se reconnaissent éventuellement dans cette personnalité un peu ambiguë ?
Merci Smile!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFP/ENFP Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP/ENFP INFP/ENFP Icon_minitimeMer 01 Jan 2020, 22:45

Fonctinnoner grâce aux lettres peut aider au début mais a ses limites par la suite. 
T'es-tu  déjà intéressé aux fonctions cognitifs qui sont la base du MBTI ?Pour une première approche http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html.Cependant, je te conseille de faire d'autres recherches. 
Un ENFP a pour dominante Ne (intuition extraverti) et l'INFP Fi (sentiment introverti). En partant de là il est possible de  commencer à discerner ce qui diffirencie leurs fonctionnements.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoforte21
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 19
Lieu : Paris
Emploi : Pianiste
Inscription : 01/01/2020
Messages : 5

INFP/ENFP Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP/ENFP INFP/ENFP Icon_minitimeJeu 02 Jan 2020, 13:43

Merci Kers pour ta réponse!
Je n'avais effectivement pas creusé les fonctions cognitives, je vais essayer de m'y intéresser de plus près. A première vue je me situerai quand même plutôt dans une dominante Fi, ce qui ferais de moi un type plutôt INFP. Merci pour la piste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebrom
Aucun rang assigné
Ebrom

Type : Infp-t
Age : 100
Lieu : Utopia
Emploi : Prisonnier d'une perle de rosée
Inscription : 13/11/2019
Messages : 25

INFP/ENFP Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP/ENFP INFP/ENFP Icon_minitimeSam 04 Jan 2020, 00:10

Yo !

Citation :
j'ai du mal à aller vers de nouvelles personnes, à faire connaissance avec des inconnus
C'est vrai que c'est plus souvent associé aux introvertis, mais je pense pas que ce soit déterminant. L'éducation, le contexte de vie et le vécu peuvent bien influencer selon moi. Et timidité =/= introversion.

Citation :
Je me retrouve souvent dans la posture de spectateur dans les conversations de groupe..
Là encore ça peut être juste de la timidité. Et à l'extrême pas tous les extravertis n'ont besoin d'être le centre de l'attention. Sinon ça serait l'enfer dans chaque groupe composé de plusieurs extravertis.

Citation :
je ne me sens pas bien lorsque je reste seul trop longtemps
Je pense pas que ce soit déterminant non plus. La majorité des gens ont besoin d'un minimum de contact social, introvertis ou extravertis.
Citation :
je suis aussi souvent là personne qui motive mes amis à faire des soirée et autres
Non plus. Les introvertis peuvent être motivés par des activités sociales sinon le monde extérieur serait vraiment invivable. Mais en particulier avec des personnes très proches.
Citation :
me surprend même à être un excellent orateur lorsque je prépare un minimum ce que je dois dire
Non plus. Pour ce qui est présentations/discours les introvertis valent les extravertis voir sont plus à l'aise. Sauf erreur la difficulté principale de prises de parole introvertie se joue dans le "small talk", les discussions assez anodines et sans substance qui permettent d'entamer ou d'entretenir des relations sans chercher la profondeur.

Citation :
je réfléchis énormément à ce que je dis et donc des fois perds le fil de ce que je raconte, je me préoccupe aussi énormément de ce que pensent les autres
Je trouve ça déjà plus significatif. L'introverti a tendance à être plus perdu dans ses pensées et à accorder plus d'importance à ses processus internes. Il est aussi moins à l'aise avec son image publique.

La grande distinction intro/extra se joue dans la manière de puiser son énergie. Auprès des autres ou de toi-même. Est-ce que les relations sociales peuvent t'épuiser ? Est-ce qu'il t'arrive de ressentir le besoin de t'isoler pour te ressourcer ? Ou au contraire être seul te contrarie et tu as besoin du contact des gens pour recharger tes batteries ?

Sinon concernant l'infp/enfp, je connais quelques enfps, ils se remarquent. Ils dégagent une vraie chaleur et mettent immédiatement à l'aise, même sans les connaître. Si je prends mon cas d'infp, je dégage plutôt tout l'inverse, une grande distance et une froideur au premier abord.

Après je pense que Kers a raison, les fonctions cognitives sont un bon moyen d'affiner sa recherche. C'est pas de chance, l'infp et l'enfp ont les mêmes fonctions. Mais dans un ordre différent.
L'enfp a pour dernière fonction Si, donc son point faible serait la minutie et la routine. Il ne supporterait pas des tâches redondantes et se prendrait la tête avec des tâches banales (genre écrire un mail professionnel ?).
L'infp a pour dernière fonction Te, donc son point faible serait le pragmatisme et l'efficacité. Il va écouter son cœur avant le bon sens et la logique et va donc se priver d'opportunités ou se mettre en marge par convictions personnelles.

Très vite je te dirais plutôt introverti, mais c'est vrai qu'il faut plus pour trancher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




INFP/ENFP Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP/ENFP INFP/ENFP Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

INFP/ENFP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-