Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Bureau gaming Alpha Omega Players
89.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 INFP et multipotentialité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nefarius
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 29
Lieu : La fleur en bouquet fane
Inscription : 30/11/2019
Messages : 2

INFP et multipotentialité Empty
Message(#) Sujet: INFP et multipotentialité INFP et multipotentialité Icon_minitimeSam 30 Nov 2019, 20:42

Bonjour les cocos guérisseurs,

Voilà j'ai passé un test MBTi au hasard il y a une ou 2 semaines car j'étais un peu perdu dans mon orientation professionnelle ( à savoir que je suis ingénieur mécanique, et oui j'ai complètement loupé la carrière du guérisseur haha). Et quelle fut ma surprise en me découvrant INFP et ça collait parfaitement au personnage bizarre mais sympa que je suis au fond. Bref de fil en aiguille j'ai cherché pas mal d'informations (vous avez dit curieux ?) surtout sur les sites anglais car pas vraiment de contenu potable en français (c'est moi où nous les français on est toujours à la ramasse ?). Bref ça m'a pas mal aidé à comprendre un peu mieux ma personnalité mais aussi perdu car j'étais persuadé qu'au fond j'étais un mec technique et réaliste (comme quoi des fois les illusions peuvent être très puissantes !). Bref je suis complètement idéaliste et ça maintenant j'en suis sur même si j'avais quelques doutes auparavant comme la fois où j'ai passé six mois à Auroville, une utopie réalisée en Inde ... Lol et je vous assure que je suis ingénieur scratch

Bref pour vous parler un peu de ma carrière, j'ai fait une grande école d'ingé spécialité méca et déjà là je me sentais un peu en décalage, le mec un peu fantasque qui dessinait tout le temps pendant les cours et qui lisait de la SF et HF dans mes temps libres, enfin un peu je m'en foutiste et original sur les bords. Ensuite j'ai eu cette période où j'étais trop curieux d'aller à l'étranger donc j'ai passé un an à Berlin et six mois en inde du sud. J'ai testé différents domaines de l'ingénierie méca mais je n'ai jamais pu choisir un domaine particulier pour me spécialiser car quasiment tout m'intéressait. Ensuite à mon retour d'Auroville, j'ai fait une sorte de dépression car après avoir vécu un bonheur (je vous recommande Auroville, c'est une ville où on trouve que des idéalistes, et des pervers narcissiques indiens qui essaient de leur soutirer de l'argent.. lol) je me suis repris en pleine face tous les défauts de cette cette chère France et ses habitants si parfaits ..
Bref ensuite j'ai voulu m'essayer à un mix entre l'art qui me plaisait tant et l'ingénierie (il faut être raisonnable, me chuchotait la nuit mon Te), j'ai nommé le Design Industriel et je suis parti en Italie à Milan. Au bout de six mois je n'en pouvais plus des cours toute la journée et donc je suis allé chercher du boulot à Turin, ville qui était nettement plus en accord avec mon amour de la nature. Bref j'ai fait du consulting pendant 2 ans avec trois missions courtes effectuées. Clairement à chaque fois je m'ennuyais vite et je me disais qu'il me fallait quelque chose d'autre à me mettre sous la dents.
Je suis donc rentré en France, et là ça fait quasiment un an que je suis au chômage car je voulais en profiter pour voyager un peu (Brésil, Croatie) et pour pratiquer ma passion pour le bois et le métal en amateur (Ok je perds souvent mes outils mais je vous jure que nous INFP on peut arriver à bricoler !) et parce que je commence à ressentir une profonde aversion pour le monde de l'industrie.

Ces derniers jours, je suis tombé par hasard (merci chère fonction Ne) sur le speech TED d'Emily Wapnick sur la multipotentialité et là je suis tombé de ma chaise. Bref ce terme a mis fin à un malaise que je ressens depuis pas mal d'années. A savoir, que je me sentais vraiment bizarre d'avoir des centaines de centres d'intérêts alors que la majorité n'en a que quelques uns et que j'ai vraiment du mal à choisir une orientation plutôt que beaucoup d'autres. Pour présenter les centres d'intérêts auxquels j'accorde le plus d'importance : la mécanique, les arts, l'archéologie, le travail du bois et métal, les langues, les voyages, la construction de vélo, les low-techs, etc.

En creusant un peu le sujet, il paraît assez clair que le terme de multipotentialité est corrélé avec les profils MBTI : INFP, INFJ et ENFP.

Voilà pour en finir avec ce post un peu (trop) long (et peut être pas très clair), mon but ici est de savoir si vous aussi vous vous reconnaissez en tant que "multipotentiel" et si oui comment faites vous pour choisir votre futur boulot sachant qu'en tant qu'INFP, on est assez réservé et que peut être on a un peu plus de mal que les autres avec la création d'entreprise. Sachant qu'être Free lance me plairait beaucoup mais trouver les clients, faire de la pub, appeler des personnes, et surtout faire un business plan assez réaliste m'est difficile  affraid .

Des bisous les ptits choux,
paix et amour,
Nef Chat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tikkodu67
Aucun rang assigné


Type : Infp
Age : 36
Lieu : Alsace
Inscription : 05/12/2019
Messages : 3

INFP et multipotentialité Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et multipotentialité INFP et multipotentialité Icon_minitimeJeu 05 Déc 2019, 03:47

Je me reconnais bien dans quand tu décrit la multipotentialité (d'ailleurs je vais après ce message regarder le speech d' Emily Wapnick)

Je viens de faire le test Mbti et finalement je ne suis pas surpris du résultat !

J'ai 34 ans, un CV long comme mon bras et je n'ai pas encore fini ma carrière. Je suis intéressé par tout ! Capable de démonter une tv, un lave linge, expert en cuisine, fan de sciences d'histoire,de philosophie, de spiritualité... Je suis en constant apprentissage et je maîtrise tout ce que je fais.

J'ai commencé mes études après la 3 ème en cap boulangerie pendant 2 ans j'ai continué ensuite par un cap pâtisserie 2 ans avant de faire un travail alimentaire Durant 1 ans en tant que préparateur de commande. Je me suis ensuite lancé dans un bac pro génie industrielle des procédés (très orienté chimie). J'ai travaillé 3 ans en r et d dans une entreprise de chimie, mais comme souvent au bout de 3 ans j'avais fais le tour et j'avais l'impression de stagner. J'ai donc quitté mon job travaillé 6 mois en boulangerie (pour avoir droit au chômage ). Après 4 mois de repos j'ai entamé un bts nrc en alternance (anciennement appelé action commercial) durant 2 ans je travaillais dans une agence intérim pour placer des candidat mais ce poste allait à l'encontre de mes principes je l'ai donc quitté une fois mon bts en poche ( je ne déroge jamais à mes principes) pour travailler en grande surface en tan que vendeur électroménager. Au bout de 3 ans j'avais fait le tour mais je n'ai jamais déroger à mes principes (pas de vente forcé, pas de montée en gamme inutile et pas de vente de carte de crédit revolving) j'ai même pu cotoyer le monde du syndicalisme en entreprise (c'est une superbe expérience). C'est sans souci que j'ai pu négocier une rupture conventionnelle (le patron était très content de se débarrassé de quelqu'un qui veut faire respecter le droit en entreprise !). Je me suis alors tourné vers un métier qui me tentait mais qui me faisait un peu peur car je suis un homme. Je suis devenu assistant maternel et aujourd'hui je m'occupe de 3 enfants de moins de 3 ans.
Cela fait bientôt 5 ans, prochainement je vais changer de métier à nouveau.
J'ai envie d'écrire des livres j'ai des superbes histoires à mettre par écrit, je vais tenter ma chance et transmettre mon imagination aux autres ! Mais si l'écriture me tente je sais que ce ne sera pas facile je suis un homme qui est très mal organisé et procastrinateur en plus ! Peut être que ce sera un autre domaine, je me tente aussi pour l'hypnose, le magnétisme, la litotherapie... La seule certitude c'est que je veux travailler à mon compte, je ne peux plus me soumettre à un patron ! On verra bien ce qui se présente à moi le jour où je devrais choisir mais de toute façon c'est sur, je changerais d'emploi (je vais déménager à la campagne et je n'aurais plus l'agrément pour faire mon métier d'assistant maternel). Je n'ai aucune peur concernant cette incertitude. (la peur est un frein elle empêche d'avancer)

Je pense qu'en plus d'être multipotentiel, je suis aussi une personne surdoué ( j'ai un enfant zèbre à 135 de qi je sais de quoi je parle et je le dis sans prétention je ne suis meilleur que personne, juste différent comme nous le sommes tous l'un de l'autre finalement !).

Un conseil pour choisir ton travail suit ton instinct, ne cherche pas à faire des plans sur 10 ans tu risquerais de t'enfermer dans une situation qui ne te convient plus dans 3/4/5 ans, si tu es comme moi tu saura t'adapter à chaque changement n'aie aucune crainte la dessus !

Profite de chaque emplois pour grandir et apprendre, j'ai énormément appris de tout mes emplois (dans les bon moments autant que dans les mauvais) aussi bien sur un plan professionnel que social et humain !

celui qui apprend met de l'or dans son être, celui qui arrête d'apprendre n'est plus que dans l'attente que tout cesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nefarius
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 29
Lieu : La fleur en bouquet fane
Inscription : 30/11/2019
Messages : 2

INFP et multipotentialité Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et multipotentialité INFP et multipotentialité Icon_minitimeVen 06 Déc 2019, 08:21

Merci de ta réponse Tikko,

ça fait plaisir de savoir que d'autres sont aussi passés par là avant moi. Le pire c'est toujours le doute qu'engendre l'incompréhension dans le regard des gens qui se sont confinés à un seul job toute leur vie et qui suivent une vie toute tracée (et ennuyeuse ...) et qui te jugent car ils pensent qu'on est instable. Tu m'as inspiré, sache le !

D'après mes petites recherches il y a deux types de multipotentiels, ceux qui se lancent à fond dans un job et qui changent souvent (un peu comme dans ton cas) et ceux qui doivent tout faire en même temps et donc se retrouve à faire plusieurs jobs en même temps (les fameux slasheurs). Dans mon cas, je me suis beaucoup investi dans mes études d'ingé et après j'ai passé deux ans à faire que du bureau d'études mais aujourd'hui je me rend compte que je n'y arrive pas. Je préférerais sans doute avoir plusieurs métiers en même temps un équilibre du type : ingé freelance pour des boîtes qui ont des besoins occasionnels, accompagnateur/ guide de voyage(travail saisonnier où par intermittence) et créateur d'objet (surtout vélo et vélocargo, c'est ce qui me plait le plus). Maintenant ya plus qu'à comme on dit par chez nous ^^
Par contre moi clairement j'ai pleins d'intuitions tout le temps et je sens qu'il y a des voies qui m'attirent sans savoir trop pourquoi, sans avoir besoin de raisonner. Mais faire confiance dans ces intuitions, c'est là que réside ma difficulté pour l'instant (Foutue raison, je dois me déconditionner ^^!). Mais je vais suivre ton conseil car je suis adaptable et que j'ai tellement pas envie de m'enfermer dans une voie !

Sinon j'ai vu que souvent le problème des surdoués, c'est qu'ils n'ont pas confiance en leur capacités et donc ils vont chercher un job qui sera en deçà de leur compétence. Malheureusement pour eux ils sont très bons dans ce qu'ils font et donc ils vont s'ennuyer vite. Donc peut être que ton (notre) problème c'est qu'on ne vise pas assez haut dans notre recherche d'emploi.

En tout cas c'est une chance que ton enfant se soit déjà fait reconnaître surdoué car il aura toutes les chances avec lui pour se développer pleinement en connaissant son fonctionnement interne spécifique. Pour ton livre, commence maintenant, je suis sur que tu vas apprécier et tu penseras à sa publication après l'avoir fait lire à ceux qui ont une critique constructive.

Des bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tikkodu67
Aucun rang assigné


Type : Infp
Age : 36
Lieu : Alsace
Inscription : 05/12/2019
Messages : 3

INFP et multipotentialité Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et multipotentialité INFP et multipotentialité Icon_minitimeVen 06 Déc 2019, 13:24

Tu peux très bien dans ton emploi te diversifier aussi (comme moi, vendeur et délégué du personnel dans la même boîte). Il n'y a pas que le travail pour s'épanouir pleinement dans nos cas, j'ai une maison, j'ai appris à faire de l'électricité, de la plomberie, du jardinage, poser des pavés, isoler... mais il faut surtout attention à une chose, le burn out ! Si nos cerveaux sont capable de prouesses, notre Corp lui est comme les autres ! Soigne ton hygiène de vie au maximum,, fais attention aux pièges de l'alcool et drogues qui est une mauvaise aide pour déconnecter (essaie la méditation, l'auto hypnose le sport, la musique...) . Se couper de nos pensées régulièrement est indispensable. par exemple moi je n'arrivais pas à m'endormir à cause du moulin qui pédale dans ma tête, j'ai appris à dormir en faisant focus sur la musique, et depuis quelques temps par l'écriture intuitive (c'est un exercice fantastique).

Pour moi par exemple il m'est difficile de trouver un emploi au dessus de mon niveau d'étude non pas que j'en sois incapable mais à cause du système français ou on cherche des spécialistes et non des multitaches adaptable... On aime mettre les gens dans des boîtes, on aime les CV linéaires, et les gros diplômes c'est plus rassurant pour les recruteur. Alors tampis je fais ce que j'aime à un autre niveau. Faire un travail que l'on aime c'est ne jamais travailler (Confucius).

Pour mon fils haut potentiel (et multipotentiel) il a été évalué, il a sauté une classe (et on pense à le refaire sauter une autre classe mais avec le collège l'an prochain ça va être chaud !) mais faut pas rêver non plus, le système scolaire met aussi les enfants dans des boîtes il faut lui donner à manger en dehors de l'école (art, sport, lecture...)

Pour mon livre (qui sera une pure tuerie) j'avance doucement, j'ai déjà mon histoire, un plan qui se dessine chaque jour, des personnages... Mais là aussi c'est une nouvelle chose à apprendre on ne s'improvise pas écrivain du jour au lendemain surtout pour les infp qui sont généralement désordonné et bordélique (rédiger et suivre un plan Et une méthode n'est pas facile).

Fais confiance à tes intuitions, prends les choses comme elles viennent, même si tu passe des moments difficiles et que tu fais des erreurs elle te servirons pour grandir il n'y a jamais de mauvaises expériences mais que des apprentissages (c'est une philosophie de vie qui me semble bonne à adopter). J'ai vu trop de gens enfermés dans leur peur et subir leur travail (exemple mère célibataire en grande surface) elles se faisaient marcher dessus, n'avaient aucun plaisir au travail, n'oseaient pas se mettre en arrêt maladie avec 40 de fièvre... Par peur de se faire viré ! Alors qu'il leur suffisait de surmonter leur peur pour chercher un autre travail.

Je crois que la vie s'accorde avec l'être quand on n'est prêt à la recevoir. Il suffit d'ouvrir les bras, d'accueillir l'imprévu et l'expérience et tout s'aligne. Ne te fie pas au regard des autres, ils ne sont pas toi et tu n'est pas eux ! Ta vie t'appartient, devient l'écrivain de ton histoire, ne cède jamais ta plume .
J'ai compris cela après toutes ces années où je me cherchais où je ne comprenez pas pourquoi je ne suis pas comme les autres. La philosophie m'a permis d'apprendre énormément, la spiritualité aussi ((spiritualité ne veux pas dire religion). Je m'assume pleinement, je suis moi et non ce que les autres attendent de moi. Oh ils peuvent juger, ils peuvent râler ou me prendre pour un instable, moi j'écris ma vie à ma manière et je la croque à pleine dents. Si les autres ne veulent pas en faire autant c'est leur problème pas le mien.

Nous quoi qu'il arrive nous saurons toujours nous adaptés à chaque situation! Alors pourquoi avoir peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adripa
Aucun rang assigné
Adripa

Type : INFP
Age : 29
Lieu : Lyon
Inscription : 23/02/2019
Messages : 2

INFP et multipotentialité Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et multipotentialité INFP et multipotentialité Icon_minitimeMar 07 Jan 2020, 12:45

Je trouve ces témoignages géniaux.

Pour le coup, j'ai démarré ma carrière en tant que recruteur. Et je comprends tout à fait la difficulté du système français. J'ai toujours mis un point d'honneur à donner leur chance à ces profils atypiques.
Généralement, ce sont ceux qui s'adaptent le mieux. S'ils le font, eh oui ce peut n'être qu'un test. Alors par contre, si cela leur convient, c'est magique. Fin' je veux dire, vous le sentez. Vous pouvez sentir ce moment où vous avez permis à quelqu'un de réaliser son intuition alors que sa confiance est ébranlée d'entrée de jeu par le système linéaire et peu ouvert d'aujourd'hui.
Alors, je dis ça, la tendance est à l'ouverture. Nous n'en sommes qu'aux prémices.
Je crois avoir intuitivement développé une technique pour ce type de recrutements, et vous remarquerez que souvent, ces personnalités s'attirent.

Sans parler de ces profils, ce métier est génial pour faire marcher votre intuition. Dans les bonnes conditions, ça marche à tous les coups.
Il faut donc faire abstraction des situations pressantes, business et des interlocuteurs bouchés voire discriminant et j'en passe. En pratique, c'est impossible. Les gens sont obtus. Enfin pas les recruteurs en général, les bons savent. Plus les demandeurs extérieurs, difficiles de ne pas leur en vouloir.

Aussi pour dire que je me débats avec les concepts de zèbres, surefficient depuis un temps. Que ça n'a pas rendu ma vie simple. Et que je me sens rafraichi par la lecture de ce que je trouve sur le MBTI.

Bah déjà, je trouve des individus avec une plume similaire. Je trouve ça fou. J'ai laissé en friche cette ancienne passion, je crois que le monde professionnel a induit une certaine lassitude à ce sujet.

Je rejoins la problématique du déconditionnement. Fin' alors, disons-le, c'est la merde.
Pourquoi avoir peur ? Telle est effectivement la question.

Aujourd'hui j'ai deux ans d'expériences dans le recrutement. J'ai démarré ma carrière sur un poste auquel il faut aujourd'hui prétendre à plusieurs années de recrutement pour y accéder.
Changé 4 fois de de boite, avec des responsabilités et des secteurs d'activités différent. Chaque fois mon passage a été une réussite. Et pas seulement pour la société, ça je m'en fous à la limite, même si c'est le cas. Non, c'est le retour des candidats et la qualité de celles et ceux à qui j'ai permis d'accéder à l'emploi qui leur convenait qui me passionne.
Maintenant je dois limite me battre pour justifier ces changements qui peuvent paraitre erratiques.

C'est le jeu. Et il fait poser question sur la voie empruntée.

Fin' bon Smile

Chu'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




INFP et multipotentialité Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et multipotentialité INFP et multipotentialité Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

INFP et multipotentialité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-