Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Suis-je réellement un INTJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mysterious
Aucun rang assigné
Mysterious

Type : Intj
Age : 22
Lieu : France, Canada
Inscription : 04/08/2019
Messages : 13

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMar 06 Aoû 2019, 15:38

Je vous pose cette question à vous connoisseurs du MBTI, dans le but de répondre à une interrogation que l'humanité se pose depuis la nuit des temps. Qui suis-je ? Je ne cherche pas à me définir au travers d'une définition trouvée sur internet, aujourd'hui je sais qui je suis mais je me suis souvent posé cette question là, et malgré le fait qu'aujourd'hui je dis savoir qui je suis il m'arrive encore de me questionner sur divers sujets, comme par exemple ma personnalité.
J'ai pour la première fois découvert le MBTI il y a environ deux ans, j'ai passé le test plusieurs fois, pour être certain du résultat que j'obtenais et j'en arrivais toujours à l'INTP, comme beaucoup le disent dans les commentaires de ce genre de test, le résultat peut fait peur tellement il colle à notre personnalité.
Et j'étais d'accord, je trouvais que L'INTP définissait parfaitement qui j'étais. Il y a deux ans donc, j'étais dans une période où je cherchais à me connaître moi même, c'était un passage inévitable dans ma vie, j'étais obsédé par cette question qui me revenait presque tous les jours et j'avais enfin fini par trouver réponse à ma question grâce au test des 16 personnalités. Pourtant peu de temps après je me suis également interrogé sur les troubles de la personnalité, toujours dans le domaine de la psychologie (ou de la psychiatrie voire même de la psychanalyse pour être plus large Wink). Je savais que la personnalité INTP peut avoir certains traits de caractère similaires à ceux de troubles de la personnalité, je ne citerai pas d'exemples vous les connaissez sûrement déjà tous pour la plupart d'entre vous.
Inévitablement j'ai également commencé à m'interroger sur ce sujet là. Je ne savais plus à quoi me fier et j'en revenais à mon de départ. Qui suis-je ?
Un an est passé, puis deux et cet été j'ai décidé de refaire le test des 16 personnalités, parce que j'avoue m'être reposé la fameuse question. J'ai changé au cours de ces deux dernières années, j'ai pris mon indépendance de l'autre côté de l'océan et cette nouvelle vie m'a fait grandir. J'ai voulu refaire le test pour voir quelle personnalité il me donnerait au jour d'aujourd'hui. Comme lorsque je l'avais fait deux ans plus tôt, cette fois encore j'ai répété l'action pour être certain du résultat que j'allais obtenir. Une fois, deux fois, trois fois, j'en arrivais toujours au même point : INTJ. Tout à l'heure je mentionnais le fait les INTP peuvent avoir des caractéristiques semblables à celles de certains troubles de la personnalité, à mon avis, et dites le moi si j'ai tort, c'est également le cas des INTJ qui sont apparentés aux méchants dans les films (même si dans les personnalités INTJ on peut retrouver Gandalf qui [si j'ai bien suivi les aventures de Tolkien] est plutôt du côté des gentils, à moins que...non! Par contre en ce qui concerne Putin je ne suis plus aussi sûr...Réflexion intense).
On se retrouve avec le même problème que tout à l'heure : les troubles de la personnalité. Ce qui m'avait amené à une nouvelle question : Quels types de personnalités (je parle bien sûr des 16 personnalités du MBTI) sont les plus susceptibles d'être atteints d'une maladie mentale ? Je veux ici parler des maladies mentales qui se rapprochent le plus de types de personnalités, des individus qui sont maîtres d'eux même ou du moins en possession de leur esprit, capable de raisonner, pas des psychotiques.
Pour en revenir à ce nouveau résultat que j'ai fraîchement obtenu, qui est je vous le rappelle INTJ, je trouve que la définition me correspond assez bien mais la conclusion de ce nouveau test ne m'a pas fait autant d'effet que lors de la première fois. Sûrement parce que ma recherche n'est plus aussi intense qu'avant.
Je ne savais pas que l'on pouvait passer d'INTP à INTJ dans un intervalle de deux ans, en supposant que le test est fiable à 100%. (même si mes connaissances sur le sujet sont assez limitées). Rien aujourd'hui ne me dit que je ne suis pas INTP à part le test bien sûr qui lui m'a officiellement désigné INTJ à plusieurs reprises. D'ailleurs, suis-je réellement un INTJ ?
Je vais quand même vous aider à répondre à cette question en vous listant les principaux points de ma personnalité, si ce que je vous liste n'est pas suffisant on pourra en discuter sur le forum ou bien par message pour une discussion plus privé, ce qui pourrait être souhaitable si sujet sensible vous désirez aborder.

- Je suis de nature calme, assez discret, pas très bavard pourtant on me remarque. Ce n'est pas pour me vanter, je suis aussi très honnête, mais je sens que je séduis par ma personnalité mystérieuse mais pas que. Je ne suis pas un mannequin mais je pense ne pas être laid non plus. Sauf que ce n'est une description physique que vous attendez donc revenons en à notre sujet.
- Je suis solitaire. Je préfère passer du temps seul chez moi plutôt que de sortir. En plus de ça je ne suis vraiment pas un amateur de réseaux sociaux, je suis parti faire ma vie dans un autre continent où je ne connaissais personne, excepté quelques membres éloignés de ma famille. Je suis indépendant et autonome, je ne vais pas trop m'attarder sur ma vie ici mais pour faire court j'ai toujours plus ou moins vécu de cette manière, à différents degrés bien sûr, vous vous doutez bien que je n'étais pas indépendant à l'âge de 6 ans.
- Je suis intelligent, ce paragraphe sera plus court faute de modestie.
- Je suis modeste Lol
- J'ai une grande soif de connaissances, j'ai toujours envie d'en apprendre plus sur de nouveaux sujets, sujets que je n'arrive plus à compter (je ne suis plus très bon pour compter, j'ai fait un bac L, ceci explique cela)
- Je suis ambitieux, je travaille avec sérieux même si...
- Je ne suis pas vraiment en accord avec la société actuelle, léger euphémisme (c'est le genre de mots qu'apprennent à employer les L durant leurs études)
- Autant vous dire qu'avec les figures d'autorité...@#!¿...Mais je suis quelqu'un de sérieux et intelligent, je les respecte d'un certain point de vue, celles avec qui je suis en contact du moins. Mais je peux être assez arrogant et faire les choses comme moi je l'entends parce que je juge que leurs façons de faire à eux ne sont pas les bonnes, malgré leur position de pouvoir qui leur confère une autorité absolue.
- Je suis aucunement impliqué dans le cirque social de mon travail. Je m'entends bien avec certains de mes collègueEs (accentuation inexistante servant à insister sur le caractère féminin des collègues en question) sans pour autant les voir en dehors.
- Je suis assez séducteur, c'est mon petit côté Gémeaux/Taureau (vive l'astrologie!)
- Je suis relativement à l'aise dans un groupe au jour d'aujourd'hui, à l'aise pour m'exprimer même si je suis toujours assez discret, je suis celui qui reste dans l'ombre, les jambes croisées sur la table, chapeau de cow-boy baissé, ne laissant apparaître que ma cigarette au coin des lèvres.
- Pourtant il m'arrive aussi d'être anxieux dans certaines situations, c'est plutôt rare mais véridique. Je perds un peu mes moyens dans certaines situations sociales, je suis assez déstabilisé par les groupes de personnes qui sont en général relativement populaires, ceux qui font les malins avec un cerveau entièrement composé de testostérone, transpirant la médiocrité à plein nez.
Eh bien aussi surprenant que celà puisse paraître je n'apprécie pas trop ces personnes là. Elles me mettent mal à l'aise.
- Je suis un analyste, j'analyse et analyse encore, j'analyse à n'en plus finir. J'analyse les gens qui croisent mon chemin, j'analyse mon environnement, j'analyse chaque coup avant de me déplacer d'une case à une autre. J'analyse la stratégie adverse pour mieux la contrer.
J'analyse notre monde et ceux qui le dirigent. J'analyse ce que disent les gens pour comprendre le sens caché de leurs paroles. J'analyse le sens caché de leurs paroles pour comprendre ce qu'ils me disent. J'analyse. J'analyse et je fais peur.
- Je suis fatigué d'analyser...
- Je suis organisé et méthodique. J'aime que mon environnement soit propre mais ça ne fait pas partie de mes priorités, je suis capable de vivre dans un lieu frisant le bordel (je parle évidemment de mon chez moi).
- J'aime tout planifier, donc organiser mais il y a une exception à la règle. Je suis un voyageur dans l'âme et j'aime aussi partir à l'inconnu sans rien de prévu, en tout cas concernant l'itinéraire. Le reste n'échappe pas à la règle, heureusement.
- Je suis un idéaliste rêvant de changer le monde mais tout de même ancré dans cette réalité qu'est la nôtre, malheureusement.
- J'aime pas quand on m'appelle pour prendre de mes nouvelles.
- J'aime lire ou écouter des théories qui sont bien menées par leur interlocu-teur/trice même si je pensais autrement quelques instants avant j'aime entendre différents points de vue, ma pensée n'est pas figée, je suis toujours ouvert à de nouvelles façons de penser.
- J'ai de l'empathie pour les gens, pas tous je vous l'accorde, mais je ne suis pas très doué dans les discussions sur les émotions. J'arrive à comprendre les gens, pas tous je vous l'accorde ×2, mais je n'arrive pas vraiment à comprendre les émotions. En fait je ne sais pas si comprendre est le bon terme, dans mon cas en tout cas, je dirais plutôt que je les connais, elles sont enregistrées dans ma base de données dans cet ordre là : content, pas content, moyen content, beaucoup content, très content, super content, pas du tout content et pas trop trop content. Je pense que j'ai fait le tour...cette partie de mon ord...cerveau est un peu rayé. Je n'ai pas pour habitude de l'utiliser, je ne me souviens pas avoir un jour pensé en terme d'émotions, non pas parce que j'en ai pas, mais parce que je ne trouve pas ça logique.
- Je suis logique, mot appartenant sûrement à la même famille que logiciel. Quel est le rapport me diriez vous, eh bien il n'y en a aucun. Mis à part peut-être le fait qu'on puisse rapprocher ma façon de penser avec celle d'un logiciel ou d'un ordinateur mais ça ne paraît pas si extraordinaire que ça quand on sait que le cerveau humain est capable d'égaler la machine voire même de la surpasser. Sauf que la machine ne pense pas elle, alors que nous oui et en l'occurrence pour ma part je pense de manière logique et rationnelle.
- J'adore lire, j'ai grandi avec les livres et ils m'accompagnent encore aujourd'hui, dans le long chemin de la vie. J'aime l'art en général, je suis quelqu'un d'artistique, avec beaucoup d'imagination et de créativité, certains jours un peu moins.
La musique ne s'éloigne jamais très loin de mes orifices auriculaires, mes globes optiques me permettent donc de lire, regarder des films ou encore d'écrire ou dessiner, ainsi que bien d'autres fonctions, lesquelles je ne citerai pas.
Je suis un amoureux de l'espace, des sciences, des jeux de stratégie, de la nature, des animaux, des voyages, de l'histoire, de la politique, de la philosophie, de la psychologie, de la sociologie, de l'économie, etc, etc,...
...
...
...
THE END,
Au plaisir d'échanger avec vous, Mysterious
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mysterious
Aucun rang assigné
Mysterious

Type : Intj
Age : 22
Lieu : France, Canada
Inscription : 04/08/2019
Messages : 13

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 13:06

Oui je me réponds à moi même Shocked

Chose que j'avais oublié de mentionner, j'ai une très bonne intuition avec les autres membres de la race humaine, espèce dont je suis un membre lambda et dont nous ne sommes tous que poussière dans l'Univers. Ce que je veux dire par là c'est que je sais de qui m'entourer, quand je rencontre une personne pour la première fois je passe en mode analyse, geste qui paraît tout à fait naturel aux yeux de tous silly
Je ne suis pas forcément muet mais j'observe énormément ce-s/tte nouvelle(s) personne(s) que je viens de rencontrer.
Je sais reconnaître les "bonnes" des "mauvaises" personnes. Ça peut paraître un peu préjugé comme manière de penser mais ce n'est pas le cas, je ne vais pas non plus appeler ça un don parce que ça me donnerait l'air de me prendre pour un être divin. Je suis loin d'en être un, même si oui je me confesse devant vous tous, je me pense supérieur à certains individus. Supérieur sur différents points mais je reconnais que ceux que je juge inférieurs à moi sont forcément supérieurs en d'autres points. J'ai mes points forts et mes points faibles, comme vous tous ici, l'être parfait n'existe pas encore mais ça ne saurait tarder, dans les siècles à venir, peut-être même dans les prochaines décennies, ce que je ne souhaites vraiment pas...Arrangeons nous pour sauver le monde avant que l'heure ne sonne ! Bien que n'aimant pas l'époque dans laquelle nous vivons, je me réjouis de ne pas être né à l'époque où l'être parfait ne sera plus un mythe mais une réalité.
Je parle beaucoup, mon cerveau m'emmène sur des chemins que je ne pensais pas emprunter. Pourtant dans la vraie vie, même si au moment où je vous écris je suis dans la réalité, je ne parle pas autant comme je l'ai déjà mentionné dans un autre message où je racontais ma vie. Sacrée vie.
Je ne sais pas ce qui me pousse à m'exprimer autant, la réponse est enfouie quelque part dans ma conscience. Je n'ai pas encore pris le temps d'aller la chercher. Ou alors je la connais peut-être mais ça impliquerait de vous dévoiler des éléments plus en profondeurs. En fait je ne connais la réponse qu'à moitié, l'autre moitié s'étant sûrement perdue dans mon inconscient. Je donnerai la moitié de réponse à tous ceux qui me feront un don de 25€, premier arrivé, premier servi ! Nombre de participants illimités, les soldes prennent bientôt fin, dépêchez vous de sauter sur cette occasion. -50% offerts à l'achat d'une deuxième information de votre choix et la troisième est offerte !!! N'hésitez plus, envoyez moi votre don à : yaiwaifouzesscrokher.com
Pour en revenir au sujet principal, c'est à dire mon intuition, ma "technique" (je ne sais trop comment appeler ça) ne fonctionne que lorsque que la rencontre se fait en face à face, par message c'est beaucoup plus compliqué, on ne peut pas voir les émotions de la personne. Ça peut paraître paradoxal étant donné que je ne suis pas doué avec les émotions.
Il y a une théorie selon laquelle dans notre cerveau primitif, donc lorsque les premiers êtres intelligents*** se sont développés il y avait dans notre cerveau une fonction qui pour faire simple serait l'équivalent de la reconnaissance faciale aujourd'hui. Fonction qu'on a toujours gardée depuis le début de notre évolution. Imaginez cette fonction comme un immense tableau où se trouverait un seul et même visage reproduit des milliers de fois, une femme ou un homme selon votre préférence. Chaque portrait de cette femme ou de cet homme est différent, imaginez ce même visage avec des milliers voire des millions d'expressions faciales différentes, chaque expression existante sans aucune exception apparaît sur ce tableau. Vous pouvez voir toutes les émotions possibles et imaginables sur ce tableau, chacune d'entre elles est enregistrée en vous, elle est dans votre cerveau, notre cerveau à tous pourtant on ne s'en rend même pas compte. Quand quelqu'un se trouve en face de nous l'opération se produit en un éclair, de l'ordre du centième de seconde. On a quand même de quoi être fiers de ce cerveau qui nous a été donné comme arme de défense face aux autres animaux ayant des attributs différents.
Mais cette fonction là de notre cerveau dont je vous parle n'est pas présente chez tout le monde, notamment les malades mentaux qui pour la plupart sont incapables de détecter les émotions humaines.
Donc le fait de se trouver face à quelqu'un déclenche en nous ce processus millénaire sans qu'on s'en aperçoive. Ce qui est paradoxal dans tout ça c'est que L'INTJ, comme d'autres types du MBTI, est moins doué avec ses émotions, mais est-ce que cette fonction est pour autant moins active chez ces personnalités là, moins à l'aise avec leurs émotions, ou bien est-ce seulement le fait de devoir les exprimer ? Je n'ai pas de réponse à cette question.
Dans mon cas je semble bien détecter ces émotions grâce à mon intuition qui elle même fonctionnerait avec cette fonction dont je vous parlais.
Tout ça pour dire que j'ai une bonne intuition, ça fait quand même beaucoup pour si peu... Huh!

***par être intelligent je veux seulement dire nous les humains, d'autres animaux font également preuve d'intelligence mais c'est ça qui fait notre plus grande différence avec eux donc je ne les considère pas comme intelligents dans ce sujet. Notre intelligence ne nous rend pas supérieurs pour autant, la vie intelligente est condamnée à s'autodétruire à mon humble avis, mais soyez sans crainte, ça ne risque pas d'arriver avant plusieurs dizaines de millénaires


Dernière édition par Mysterious le Mer 07 Aoû 2019, 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeanMbti
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 92
Lieu : Nulle part
Inscription : 24/04/2019
Messages : 91

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 14:12

Bon, t'es INTJ c'est clair. Tu pars dans tous les sens les arguments sont un peu bordéliques (pardon mais c'est comme ça chez ce type), ton approche est très intuitive mais pas exhaustive. (concernant l'évolution INTP => INTJ, c'est quasi impossible, la distance entre les deux c'est pas "1 lettre" mais bien plus ).

Ton discours relate surtout une expression de Ni et quelques passages sur la Te/Fi. Ta Se est lacunaire car tu préfères percevoir tes infos dans ton subconscient, c'est garanti que tu sois INTJ à 99.9999% de probabilité (répondez si je me trompe) 

Les tests en ligne sont inutiles car ils utilisent un système inexact de scoring statistique (je me croyais INTP aussi...), donc pas la peine de s'en servir. Le MBTI/Psychologie, quasi seulement de la littérature. 

Concernant ton pavé, il ne sent clairement pas la modestie. S'autoproclamer intelligent/intuitif à tort et à travers te donnera une très mauvaise image de toi , que ce soit sur internet ou dans la vraie vie (même si c'est le cas). 

Le caractère supérieur est encore moins bien vu, oublie ce concept. D'ailleurs, il n'y a pas de relations d'ordre entre des vecteurs à plusieurs composantes en dimension multiples (dans un espace vectoriel réel, je te laisse re(voir) les maths dessus). Cette propriété prouve qu'il n'y a aucun sens à hiérarchiser de façon absolue les gens Wink 

Le MBTI est aussi un outil de développement personnel, pour éviter de rester piégé dans sa boucle psychotique. Je te propose de méditer là-dessus, de lire les fonctions psychologiques, de t’imprégner du modèle (spécialité du Ni) et d'adopter des comportements antagonistes (moi je passe 1h par jour dans la salle de bain pour être bo lol), afin d'épouser le monde réel (et aussi développer la Ne/Ti pour trancher plus vite tes raisonnements). 

Avec tout ce que je viens de te dire, ta vision des choses pourra évoluer si tu le souhaites, mais ça va prendre des années (et beaucoup disent à tort que le MBTI c'est des conneries, mais ils n'ont lu que 2 pages sans piger le sens profond).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 14:41

Citation :
concernant l'évolution INTP => INTJ, c'est quasi impossible, la distance entre les deux c'est pas "1 lettre" mais bien plus

Effectivement, l'INTP et l'INTJ n'ont ucune fonction commune.

INTP : Ti - Ne - Si - Fe

INTJ : Ni - Te - Fi - Se


De plus, l'INTP est un double-observateur, avec les fonctions Ne - Si sur l'axe auxiliaire-tertiaire, ce qui fait qu'ils peuvent passer de l'une à l'autre sans problèmes. Avec la caractéristique assez typique du double-observateur d'avoir des problèmes récurrents entre eux-mêmes et les autres.
L'INTJ, lui est un double-décideur, avec Te - Fi sur aux-ter, qui eux de leur côté auront des problèmes avec les choses, les administrations, les organisations...

Par contre, je ne suis pas tellement sûr que le discours de l'INTJ sois systématiquement "désorganisé" ou parte dans tous les sens, étant donné que la fonction qui domine sa personnalité est la fonction qui organise les idées et les connexions abstraites. Ni a un objectif, une idée, une vision, et tout est ramené à cet objectif, cette vision, cette idée.

Les fonctions de perceptions extraverties quant à elles sont plus chaotiques, dispersées et moins organisées étant donner qu'elles sont en lien avec un autre besoin humain, qui est celui d'amasser les informations.

Il est vrai, ceci-étant, que dans mon expérience j'ai connu un INTJ qui avaient un goût très prononcé pour Te, qui paraissaient un peu moins introverti que d'autres, et dont la discursivité était particulièrement chaotique, voire même franchement étouffante. ^_^ Le discours n'était pas chaotique en lui-même, d'ailleurs. C'est juste qu'il était continu, rapide, complexe, qu'il ne laissait pas le temps à l'interlocuteur d'assimiler, de comprendre, ou de répondre, et qu'on y sentait une volonté d'écraser l'autre sous-jacente, un processus de domination assez agressif...

D'ailleurs, j'avais cru qu'il était ENTJ. Mais son Fi est bien trop visible à certains moments, et il est clair que sa fonction principale était Ni, malgré le fait que Te occupait une place considérable. Et les difficultés qu'il avait avec les objets ou les choses matérielles ne trompaient pas également. Peut-être un 8w7 ? Mais il avait un côté très 5 ou 6 aussi... 5w6 ou 6w5...

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 15:48

Citation :

et aussi développer la Ne/Ti pour trancher plus vite tes raisonnements).


C'est intéressant cette idée selon laquelle on pourrait développer des fonctions qui ne sont pas dans son stack.

J'avais entendu une analyse un jour, de Dave, qui disait que les fonctions en dehors du stack ne sont en réalité pas problématique.

Il disait en gros, qu'un Ne-dom par exemple, n'aura pas de problème avec Ni, parce que ces fonctions ne s'opposent pas symétriquement. Mais ce qui lui posera de vrais problèmes, en revanche, c'est l'inférieure Si. Parce qu'il y a une réelle opposition entre son Ne-dom etvla fonction Si, et que comme il utilise tout le temps Ne, il ne va vraiment pas comprendre Si.
L'utilisation de l'inférieure interrompt momentanément celui de la dominante, c'est assez inconfortable. Lol



Dans mon expérience, je dirais que ça peut m'arriver de «devenir Ne», quand Ni-Fe échouent, mais ça ne dure jamais. Ça correspond à un moment de confusion où l'idée fournit par Ni s'avère complètement erronée, et où les idées s'enchaînent les unes après les autres très vite dans mon esprit. Ça ressemble trait pour trait à Ne. Mais ça ne dure jamais. Je dirais aussi que pour que les fonctions 5 à 8 se manifestent, il faut un élément perturbateur extérieur. Ou un «état», à même de perturber le fonctionnement par défaut du sujet. Mais ce n'est qu'une hypothèse.

Quant au Te, il paraît que dans l'approche MBTI classique, c'est ma 7ème fonction. Autrement dit, celle que je n'utilise jamais. J'aimerai bien pouvoir développer tout ça et devenir un super-INFJ méga-rationnel invincible, en tous cas. ^_^ A creuser. Mais du coup, un jour je deviendrai le maître du monde, c'est sûr. laughing Et je partagerai mon pouvoir avec Mamy μallollo.


En fait, je pensais sue c'était physionomiquement quasi-impossible, malgré la plasticité du cerveau. Parce que l'utilisation des fonctions en dehors du stack relève de connexion neuronales dans le cerveau quasi-inexistantes, et qu'il faudrait par conséquent plus d'une vie pour créer de nouvelles connexions. Et cela sans même tenir compte de la dégénérescence du cerveau avec l'âge.

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeanMbti
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 92
Lieu : Nulle part
Inscription : 24/04/2019
Messages : 91

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 18:02

Flop a écrit:
Citation :

et aussi développer la Ne/Ti pour trancher plus vite tes raisonnements).


C'est intéressant cette idée selon laquelle on pourrait développer des fonctions qui ne sont pas dans son stack.

J'avais entendu une analyse un jour, de Dave, qui disait que les fonctions en dehors du stack ne sont en réalité pas problématique.

Il disait en gros, qu'un Ne-dom par exemple, n'aura pas de problème avec Ni, parce que ces fonctions ne s'opposent pas symétriquement. Mais ce qui lui posera de vrais problèmes, en revanche, c'est l'inférieure Si. Parce qu'il y a une réelle opposition entre son Ne-dom etvla fonction Si, et que comme il utilise tout le temps Ne, il ne va vraiment pas comprendre Si.
L'utilisation de l'inférieure interrompt momentanément celui de la dominante, c'est assez inconfortable. Lol



Dans mon expérience, je dirais que ça peut m'arriver de «devenir Ne», quand Ni-Fe échouent, mais ça ne dure jamais. Ça correspond à un moment de confusion où l'idée fournit par Ni s'avère complètement erronée, et où les idées s'enchaînent les unes après les autres très vite dans mon esprit. Ça ressemble trait pour trait à Ne. Mais ça ne dure jamais. Je dirais aussi que pour que les fonctions 5 à 8 se manifestent, il faut un élément perturbateur extérieur. Ou un «état», à même de perturber le fonctionnement par défaut du sujet. Mais ce n'est qu'une hypothèse.

Quant au Te, il paraît que dans l'approche MBTI classique, c'est ma 7ème fonction. Autrement dit, celle que je n'utilise jamais. J'aimerai bien pouvoir développer tout ça et devenir un super-INFJ méga-rationnel invincible, en tous cas. ^_^ A creuser. Mais du coup, un jour je deviendrai le maître du monde, c'est sûr. laughing Et je partagerai mon pouvoir avec Mamy μallollo.


En fait, je pensais sue c'était physionomiquement quasi-impossible, malgré la plasticité du cerveau. Parce que l'utilisation des fonctions en dehors du stack relève de connexion neuronales dans le cerveau quasi-inexistantes, et qu'il faudrait par conséquent plus d'une vie pour créer de nouvelles connexions. Et cela sans même tenir compte de la dégénérescence du cerveau avec l'âge.

C'est du vécu me concernant. La Ni est un pur carcan en études scientifique : Tu comprends tout mais t'apprends lentement donc tu sort jamais, bosse dès le mois de septembre pour t'assurer de majorer ta promotion alors que le crétin "Ne" se tape 14 en révisant la veille et on lui dit que c'est un "génie" et toi que tu gâches ta vie (et c'est vrai hihi). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 18:25

Jamais révisé une leçon une seule fois de ma vie, jamais ouvert mes cahiers de notes à la maison une seule fois, et failli être major de promo l'an passé dans ma fac. Wink

Je suis d'accord avec toi sur le point que la fonction Oi ( Ni ou Si ) assimile les nouvelles données très lentement. Very Happy C'est une des particularités de Oi ; l'apprentissage de nouvelles choses est lent, pour la raison précise que c'est une fonction qui travaille et re-travaille encore et encore constamment les mêmes données.

Même avec deux modes connectés, le mode "sommeil" dominant ( le mode dans lequel l'individu assimile, traite et classe les informations > Oi + Di ) + un mode "répand" secondaire (Oi + De ; enseigne et contrôle ), par exemple, c'est toujours assez long.

Je pense que l'apprentissage est encore plus long pour quelqu'un qui n'a pas un Oi-dom ou aux. Et même en admettant qu'on ait un individu avec un mode "consomme"-dominant ( Oe + Di ), qui permet d'amasser les nouvelles informations et d'apprendre ( sans les intégrer pour autant ), ça n'est pas un mode qui permet l'exploration des choses en profondeur.
Un Oi-dom battra toujours un Oe-dom sur ce terrain ! Very Happy

Voir ici pour en savoir plus sur les modes

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.


Dernière édition par Flop le Mer 07 Aoû 2019, 19:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeanMbti
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 92
Lieu : Nulle part
Inscription : 24/04/2019
Messages : 91

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 19:15

Flop a écrit:
Jamais révisé une leçon une seule fois de ma vie, jamais ouvert mes cahiers de notes à la maison une seule fois, et failli être major de promo l'an passé dans ma fac. Wink

Je suis d'accord avec toi sur le point que la fonction Oi ( Ni ou Si ) assimile les nouvelles données très lentement. Very Happy C'est une des particularités de Oi ; l'apprentissage de nouvelles choses est lent, pour la raison précise que c'est une fonction qui travaille et re-travaille encore et encore constamment les mêmes données.

Même avec deux modes connectés, le mode "sommeil" dominant ( le mode dans lequel l'individu assimile, traite et classe les informations > Oi + Di ) + un mode "répand" secondaire (Oi + De ; enseigne et contrôle ), par exemple, c'est toujours assez long.

Je pense que l'apprentissage est encore plus long pour quelqu'un qui n'a pas un Di-dom ou aux. Et même en admettant qu'on ait un individu avec un mode "consomme"-dominant ( Oe + Di ), qui permet d'amasser les nouvelles informations et d'apprendre ( sans les intégrer pour autant ), ça n'est pas un mode qui permet l'exploration des choses en profondeur.
Un Oi-dom le battra toujours sur ce terrain ! Very Happy

Voir ici pour en savoir plus sur les modes

Philosophie c'est le domaine où on fume des pétards pour l'inspi, je me demandais comment tu faisais sinon  Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 19:33

Ah nan ! Ca c'est littérature. ^_^ Ou en psycho.

Mais en sciences, ils s'y donnent à coeur joie aussi. laughing

Après, lire /Idée d'une Histoire Universelle Au Point De Vue Cosmopolitique/ de Kant avec un pétard dans le nez, why not ? Pas sûr qu'on s'en remette, ceci-étant. Gentil diable

Bhé, sinon, moi je sais pas. J'ai une cadence de lecture de mille page par semaine. 3 bouquins de 300 pages en moyenne. Et une insatiable curiosité. C'est tout. Lol Alien 2 Je lis des intros de qualité, et pas des oeuvres complètes ; ça fait gagner du temps. Et je demande toujours au libraire ce qu'il y a de meilleur avant de m'y coller - ( et je claque les 3/4 de mon budget en bouquin, pasque 5w4 > juste pour le plaisir de posséder les ouvrages ).
En plus, j'ai même tendance à sécher les cours pour aller à la bibli...
Mais à ce qu'on dit, le cursus de philo, c'est le plus dur dans l'enseignement supérieur, à cause que c'est une formation hyper-généraliste qui demande des connaissances dans toutes les disciplines. Sauf que moi j'ai pas remarqué ( encore ). Et je rentre en master.

Mais pour l'inspiration, point de demie-mesures, et comme disait Flaubert :

"[...] D’ailleurs on ne vit pas dans l’inspiration. Pégase marche plus souvent qu’il ne galope. Tout le talent est de savoir lui faire prendre les allures qu’on veut. Mais pour cela ne forçons point ses moyens, comme on dit en équitation. Il faut lire, méditer beaucoup, toujours penser au style et écrire le moins qu’on peut, uniquement pour calmer l’irritation de l’Idée qui demande à prendre une forme et qui se retourne en nous jusqu’à ce que nous lui en ayons trouvé une exacte, précise, adéquate à elle-même. Remarque que l’on arrive à faire de belles choses à force de patience et de longue énergie. Le mot de Buffon est un blasphème, mais on l’a trop nié ; les oeuvres modernes sont là pour le dire."

-Correspondances à Louise Collet.

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 33
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 137

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 21:09

Hello Mysterious !

La "fausse conversion", ça arrive souvent en fait pour tous les types. Et puis tu as même ceux comme moi qui ont un résultat différent par site laughing

Ensuite tu parles pas mal des troubles mentaux.

J’ai trouvé une source sur le net qui me semble "logique" : https://www.quora.com/Which-MBTI-types-are-most-likely-to-get-which-mental-disorders

Il semblerait que INTP et INTJ soient plus fréquemment sujets aux troubles du spectre autistique. Mais
- l’INTJ aurait un penchant obsessif compulsif (ça c’est Ni-dom qui a une idée en tête et qui ne lâche pas tant qu’il n’en a pas fait le tour complet)
- l’INTP aurait un penchant trouble déficitaire de l’attention (ça c’est Ti-dom qui est glouton d’informations ; ptet même Ti-Ne d’ailleurs)

Te reconnaîtrais-tu quelque part ?

On pourrait également caricaturer en disant que
- l’INTJ est plus un « doer », il a cette capacité de systématiser, construire, appliquer un plan
- l’INTP est plus un « thinker », il a des idées, va être plus enclin à détecter des failles logiques dans les idées

Pour caricaturer : tandis que l’INTP se disperse dans de multiples idées (Ti-Ne), fait jouer son intuition pour savoir si le projet A ou B semble plus porteur, l’INTJ se focus sur ses plans qu’il a bien ficelé dans sa tête et qu’il peut donc mettre en pratique (Ni-Te).

Quand l’INTJ veut régler un problème à sa manière, toute proposition alternative serait généralement mal venue. Il sait que le mieux c’est sa façon, pas la tienne ^^

L’INTP est capable d’avoir un rdv super important prévu plusieurs mois à l’avance, et le jour de l’embarquement dans l’avion, se rendre compte qu’il a oublié son passeport. Ce qui ne devrait pas arriver à l’INTJ.

Mysterious a écrit:
J'analyse la stratégie adverse pour mieux la contrer.
pour comprendre le sens caché de leurs paroles.
organisé et méthodique
J'aime tout planifier

Ni-Se spotted here :

Ca fait penser au besoin d’anticipation pour ne pas être pris au dépourvu de Se, et à l’envie de Ni de deviner ce qui n’est pas dit ou visible. (après je ne sais pas si tu as fait exprès, mais Mysterious ça colle mieux INTJ qu'INTP je trouve ^^)
Il me semble que l’INTP lui n’a pas envie de perdre son temps à essayer de deviner. Si tu as qqch à dire alors dis-le, ne tournes pas autour du pot ^^

Mysterious a écrit:
parce que je ne trouve pas ça logique.

En fait, il y a une logique aux émotions. Elles participent de notre survie. Si tu analyses, si tu lis, si tu écoutes des émissions etc, si tu fais chauffer ta cabeza, c’est parce que tu aimes ça, ça te procurres du plaisir. Or la quête d’informations est tout aussi importante que la quête de partenaire sexuel pour la survie.
Si je sais reconnaître des plantes comestibles versus toxiques dans la nature, c'est bon pour mes chances de survie Smile Aujourd’hui l’information est un facteur d’ascension sociale, de quoi nourrir tes ambitions. Le statut social étant aussi instinctivement associé à de meilleures chances de survie.  

Mysterious a écrit:
Ça peut paraître paradoxal étant donné que je ne suis pas doué avec les émotions.
L'INTJ, comme d'autres types du MBTI, est moins doué avec ses émotions, mais est-ce que cette fonction est pour autant moins active chez ces personnalités là, moins à l'aise avec leurs émotions, ou bien est-ce seulement le fait de devoir les exprimer ?

Pas moins active, mais moins consciente je pense.
Ni-dom c’est de l’intuition puissante, rapide, mais difficile d’accès à la conscience. D’où le côté un peu « parano » qui peut surgir et parfois faire peur à leur utilisateur (bon là faut que Flop vérifies ce que je dis, parce que je ne suis pas experte ^^).
Si tu t'intéresses au sujet, que tu lis sur l'intelligence émotionnelle, la méditation etc ... tu deviendras aussi doué qu'un autre.

JeanMbti a écrit:
c'est garanti que tu sois INTJ à 99.9999% de probabilité (répondez si je me trompe)

Ca sent INTJ en effet ^^

Flop a écrit:
J'ai une cadence de lecture de mille page par semaine

Si seulement je pouvais avoir ce super pouvoir, tu me fais rêver là Ange de l\'amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeanMbti
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 92
Lieu : Nulle part
Inscription : 24/04/2019
Messages : 91

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 21:41

homo sapiens a écrit:

Quand l’INTJ veut régler un problème à sa manière, toute proposition alternative serait généralement mal venue. Il sait que le mieux c’est sa façon, pas la tienne ^^



C'est ce machin-là qui ne fait que je ne suis qu'un vulgaire 7w8 au lieu d'être un artisan.  silly

+ Concernant les rendez-vous, j'arrive quasi toujours en retard jmef total. (les ESTJ me DETESTENT)  Solennel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 07 Aoû 2019, 22:11

homo sapiens a écrit:

Mysterious a écrit:
   Ça peut paraître paradoxal étant donné que je ne suis pas doué avec les émotions.
   L'INTJ, comme d'autres types du MBTI, est moins doué avec ses émotions, mais est-ce que cette fonction est pour autant moins active chez ces personnalités là, moins à l'aise avec leurs émotions, ou bien est-ce seulement le fait de devoir les exprimer ?


Pas moins active, mais moins consciente je pense.
Ni-dom c’est de l’intuition puissante, rapide, mais difficile d’accès à la conscience. D’où le côté un peu « parano » qui peut surgir et parfois faire peur à leur utilisateur (bon là faut que Flop vérifies ce que je dis, parce que je ne suis pas experte ^^).
Si tu t'intéresses au sujet, que tu lis sur l'intelligence émotionnelle, la méditation etc ... tu deviendras aussi doué qu'un autre.

Ca me paraît être une question à prendre avec des pincettes.

Citation :
Ni-dom c’est de l’intuition puissante, rapide, mais difficile d’accès à la conscience.

Vui. Embarassed +++++++++++++++

Citation :
D’où le côté un peu « parano » qui peut surgir et parfois faire peur à leur utilisateur

Ui aussi, pour deux raisons :

-Tout d'abord, on voit des trucs que les autres voient pas. Du coup, chez l'INFJ, ça se manifeste par le fameux "doorslam" : l'INFJ a détecté un manipulateur, une vaste supercherie, un énorme mensonge, une grosse mascarade. Il est tout seul à le voir. Il prévient. Il reprévient. Il reprévient encore. Et puis un moment, il disparaît complètement sans se retourner.
Chez l'INTJ, la rupture est propre et nette : "- Salut la compagnie ! On est arrivé au limites de ce qu'on pouvait s'apporter mutuellement. Adieu !".
C'est parce que chez l'INFJ, il y a une peur de devoir rompre l'harmonie, à cause de Fe.

-ensuite, l'extrapolation. L'INxJ, il est pas toujours clairvoyant et des fois il se plante. Le souci avec N en général, c'est que ce n'est pas une fonction rationnelle.
En fait, c'est une fonction qui fournit des hypothèses. Parce que plus elle est proche du subconscient, et plus elle est déconnectée des faits. Mais il faut ensuite penser à adopter l'attitude du scientifique et vérifier les hypothèse à l'aide du moyen le plus approprié (càd : poser des questions, communiquer, agir, etc...), parce que si l'on croit aveuglément dans les hypothèses fournies par N(i/e), cela produit un état qu'on appelle la paranoïa.

Citation :
Si tu t'intéresses au sujet, que tu lis sur l'intelligence émotionnelle, la méditation etc ... tu deviendras aussi doué qu'un autre.

Le problème, c'est que l'on met derrière le mot "émotion" beaucoup de choses. Alors que si l'on lit /L'Intelligence Emotionnelle/ de Goleman, on se rend compte qu'il y a un fossé entre émotion et sensibilité. Et plus généralement entre émotion et sentiment.
Ex : la colère est une émotion ; elle ne dure qu'un temps. Elle s'apaise aussitôt exprimée. Elle n'est pas nécessairement violente ( si on est intelligent émotionnellement ). Elle annonce la nécessité d'une transformation.
La haine est un sentiment : il dure indéfiniment. Il transparaît derrière chaque phrase ou chaque action actées par le sujet. Dans l'antiquité, on la croyait inguérissable : pour Cicéron, l'individu habité de haine devait être banni de la Cité.

Ceci-étant, la joie est également un sentiment, l'Amour, la plénitude, la sécurité, la tranquillité, la confiance, le bonheur. Il y en a une multitude.

L'intelligence émotionnelle, c'est aussi de savoir faire la différence entre émotion et sentiment. Et cela demande d'être conscient de ce qui nous traverse, parce qu'il y a toujours une émotion présente, ou un sentiment.

Ca, c'est un premier point. Mais cependant, je suis comme toi convaincu que le T n'a pas davantage d'émotions ou de sentiments qu'un F, mais qu'il est simplement moins conscient de ce à quoi il est "identifié" ( l'identification émotionnelle, c'est quand on perd la conscience de l'émotion et que l'émotion "pense à notre place", d'après la terminologie de mon très cher ami Yann Thibaud, auteur de la trilogie /L'alchimie émotionnelle/ ).

La conscience, c'est effectivement un premier pas vers la transmutation émotionnelle ( transmuter le plomb en or, comme disent les alchimistes, qui signifie : transformer le négatif en positif ). Les émotions se transmutent en sentiments, et cela permet l'émergence d'une conscience élargie et libérée en l'individu, et au final en l'espèce.

Un T flippé va agir de façon à éviter l'objet de sa peur. Un F flippé va faire face à sa peur et la transmuter.

Et c'est aussi pourquoi les F sont quand-même assez souvent moins émotionnels que les T. ^_^ Contrairement à ce qu'on pourrait croire. Parce qu'ils sont plus proches de ces énergies. Tu sais à quel point j'aime les INTP, hein ? Je suis moins émotionnel que mes amis INTP. Embarassed

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 08 Aoû 2019, 06:46

Citation :



L’INTP est capable d’avoir un rdv super important prévu plusieurs mois à l’avance, et le jour de l’embarquement dans l’avion, se rendre compte qu’il a oublié son passeport. Ce qui ne devrait pas arriver à l’INTJ.

Drôle. Mon grand frère est INTP, et ça nous est arrivé en 2011. Mon frère et moi, on préparait notre voyage ensemble en Inde depuis UN AN !. Le jour venu, on prend l'avion ensemble. Et c'est seulement en arrivant à l'aéroport de New Delhi que mon grand frère se rend compte qu'il a oublié de faire tamponné son Visa sur son passeport.

Résultat : on n'a jamais passé la zone Duty Free, et on a été renvoyés à Paris par le prochain vol. Et en arrivant à Paris, pour se consoler, on a prit le train direc' pour Maastricht, on a passé la nuit dans un coffee shop sur une péniche ( où on s'est tapé une murge assez mémorable ), et le lendemain on a acheté des vélos (hollandais, s'il vous plaît Solennel avec un Nexus à 3 vitesses, le mien), et on est retourné de Maastricht jusque chez nous en Dordogne, en passant par Poitiers pour aller à un festival, en vélo !


Bien sûr, comme ça ne suffisait pas, il a fallu qu'on se perde en route, avant de se retrouver une semaine après au-dit festival — Le rêve de l'aborigène à Airvault —, parce qu'on n'avait pas de téléphone. ^_^ ni l'un ni l'autre.

Et quand on s'est paumés, il avait la moitié des affaires avec lui, qu'on s'était réparties dans les petites sacoches à l'arrière du vélo. Sauf que lui il avait les tentes et les hamacs ( on dormait dans des hamacs avec une moustiquiere, en sauvage ), et moi j'avais les rechauds et le matos de cuisine.

Du coup, pendant une semaine, pour bivouaquer, je me suis demerdé avec uniquement une bâche de 2m sur 2m et de la ficelle, et de la cordelette, je tendais ça à la one again pour dormir en dessous quand il pleuvait.

Meilleur voyage de ma vie. Smiley sauteur amour Smiley sauteur amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 33
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 137

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 08 Aoû 2019, 10:23

Je mets une partie en spoiler parce que ça dérive du sujet de Mysterious Wink

spoiler:
 

Flop a écrit:
Ui aussi, pour deux raisons :

Je suis d’accord avec les 2 points Smile

Flop a écrit:
Le problème, c'est que l'on met derrière le mot "émotion" beaucoup de choses.

Je me doutais que tu dirais ça Very Happy

Je sais, et moi-même j’ai tendance à ne pas bien faire la distinction parfois, d’où le fait que /L'Intelligence Emotionnelle/ de Goleman soit sur ma table à attendre que j’aie le temps de le lire ^^

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 08 Aoû 2019, 14:58

Citation :
d’où le fait que /L'Intelligence Emotionnelle/ de Goleman soit sur ma table à attendre que j’aie le temps de le lire ^^

Excellente lecture !!!! Very Happy Il y a aussi /L'Erreur de Descartes/ de Damasio, qui est très bon !

https://books.google.fr/books/about/Erreur_de_Descartes_L.html?id=gvss5LgdWGEC&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

Spoiler:
 

Spoiler:
 

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 33
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 137

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 08 Aoû 2019, 18:13

Oh oui il est bon Damasio aussi ! J'avais lu /L'Autre Moi/ il y a fort lgtps Very Happy
En tout cas merci pour cette réf, je note

spoiler 1 et 2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 08 Aoû 2019, 18:20

J'en ai jeté quelques unes ici : https://mbti.forumactif.fr/t26p225-le-coin-du-poeme-infp#103295 . Mais c'est un échantillon. J'en ai encore pas mal en magasin. Very Happy


Embarassed

[Désolé Mysterious, on est en train de squatter ton post... :/ )

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
habeas
Aucun rang assigné


Age : 41
Lieu : paris
Inscription : 02/02/2017
Messages : 31

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 14 Aoû 2019, 21:42

Ouah cte lourdeur...
Tout mon contraire....
Blablabla... Une logorrhée digne d'un rappeur.
D'un autre côté difficile d''être taureau/gémeaux sans s' étaler sur soi et dans un monologue à peine intéressant.
Je suis INTJ et je ne me pose pas toutes ces questions.
C'est peut-être mes dominantes opposés : scorpion/sagittaire.
La ou tu eludes je tranche.
J'ai 55% de J et donc... de P.
Comment savoir ?
Simple : il y a un moment où j'arrête de me branler le neurone sur un plan théorique et où j'applique.
C'est même un préalable : un idée aussi largement puisse être développé elle se doit de faire ses preuves.
Vu ton blabla narcissique tu es P.
Nota : la question posée au P par un J n' est pas qui suis-je ?
Elle est le pendant de Shakespeare : être ou ne pas être. Continues de te faire plaisir en te triturant les neurones, si ton corps est pour toi inexistant, ça te regarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
habeas
Aucun rang assigné


Age : 41
Lieu : paris
Inscription : 02/02/2017
Messages : 31

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeMer 14 Aoû 2019, 22:20

Computation probabilistes :
Tu es taureau asc gémeaux ce qui place le soleil en 12 : un ego placé sous le signe de l'exces, par défaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mari Na
Aucun rang assigné


Type : IMTP
Age : 43
Lieu : Tarn
Inscription : 19/03/2017
Messages : 2

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019, 00:00

Bonsoir,

Je me permets d'"intervenir", sans même avoir pris la peine de lire l'ensemble de la discussion car j'en prendrai le temps à une heure moins indue.

J'ai passé le test il y a 6 ans. Diagnostic mitigé entre ISTP et INTP.
Le diagnostic est a priori confirmé sur l'INTP avec une tendance actuelle, suite à un changement radical de vie, à l'INFP. Une lettre, ou deux, mais beaucoup de choses derrière.
Quant aux psychiatres et psychologues, ils opteraient plutôt pour une personnalité limite, borderline dans le texte, avec un sous-jacent fort probable de "HP". Ceci-dit, d'aucun (Feu Desproges en l'occurence) dirait que les réalités des uns ne sont pas très éloignées des aspirations des autres, car il est vrai qu'à en croire les conférences sur le sujet, le diagnostic comportemental du borderline et du HP reste complexe. Quant au lien avec la personnalité MBTI, je n'avais encore réellement rien lu sur le sujet.
INTP: environ 3% de la population / HP : 4% / Borderline : 2,5%. Enfin, un truc comme ça. Pour les cumulards, c'est compliqué!
Sinon, je suis cancer, ascendant balance ou scorpion, mais comme il paraît qu'on aurait découvert un 13e signe, tout semble avoir foutu le camp. Alors si l'on considère, en plus, que l'ascendant prend le pas sur le signe avec l'âge avançant...

Brève et médiocre contribution, mais je reviendrai.

Bien à vous,
Mari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mari Na
Aucun rang assigné


Type : IMTP
Age : 43
Lieu : Tarn
Inscription : 19/03/2017
Messages : 2

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019, 00:17

Ah, j'ai failli oublier...

En astro chinoise, je suis Cheval.

Alors en caricaturant un peu, et même si la personnalité peut être influencée par le(s) signe(s), l'éducation, le vécu et l'environnement, je vois mal le lien entre profil MBTI et astrologie. 12 signes * 12 ascendants et 16 profils... Quant aux "malheureux chinois", une année et BIM! une génération de INTP/Borderlines... Allons, allons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
habeas
Aucun rang assigné


Age : 41
Lieu : paris
Inscription : 02/02/2017
Messages : 31

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019, 08:28

Bin faute d'avoir lu l'intégralité du post, tu peux toujours revoir les fondamentaux du mbti.
Les fonctions N et S ne peuvent être confondues car elles sont incompatibles.
Pour le raisonnement tu y étais presque donc je confirme dans un premier temps : 12x12=144.
Sans compter d'autres paramètres qui complexifient cet histoire. D'un autre côté, un être humain c'est complexe.
Le mbti, sans avoir la prétention d'accéder à cette complexité est une méthode de classification nécessairement réductrice.. qui reste intéressante.
Dans un second temps, relativiser à l'excès ou douter à l'excès ne permet pas d'avancer.
À la limite autant partir d'un postulat erroné et construire son raisonnement avec solidité en toute conscience.
Et faire dans le pathos ne permet pas non plus d'accroitre la connaissance que l'on a de sa propre singularité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 9w1-4w5-6w7 Sx/So INFP CS/B(P) FF
Age : 23
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 584

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019, 15:15

habeas a écrit:
Bin faute d'avoir lu l'intégralité du post, tu peux toujours revoir les fondamentaux du mbti.
Les fonctions N et S ne peuvent être confondues car elles sont incompatibles.
Pour le raisonnement tu y étais presque donc je confirme dans un premier temps : 12x12=144.
Sans compter d'autres paramètres qui complexifient cet histoire. D'un autre côté, un être humain c'est complexe.
Le mbti, sans avoir la prétention d'accéder à cette complexité est une méthode de classification nécessairement réductrice.. qui reste intéressante.
Dans un second temps, relativiser à l'excès ou douter à l'excès ne permet pas d'avancer.
À la limite autant partir d'un postulat erroné et construire son raisonnement avec solidité en toute conscience.
Et faire dans le pathos ne permet pas non plus d'accroitre la connaissance que l'on a de sa propre singularité.

Je ne suis pas d'accord sur plusieurs détails :
Citation :
Le mbti, sans avoir la prétention d'accéder à cette complexité est une méthode de classification nécessairement réductrice.

Le MBTI ne se vente pas comme un outil de classification parfait mais comme une description d'une partie de notre psychologie. Le voir comme réducteur est un signe de la méconnaissance de celui-ci.
Pour illustrer mon propos, si nous étions des arc-en-ciel, le MBTI étudierait notre couleur rouge. Si les gens utilisent le MBTI pour comprendre l'arc-en-ciel, c'est eux qu'il faut blâmer parce qu'ils le réduisent qu'à son rouge.

Citation :
Les fonctions N et S ne peuvent être confondues car elles sont incompatibles.
Elles ne sont pas incompatibles mais complémentaires. L'une vient alimenter l'autre nécessairement.
L'abstrait veut se concrétiser et il y a toujours une idée abstraite derrière des actes concrets.

Citation :
Dans un second temps, relativiser à l'excès ou douter à l'excès ne permet pas d'avancer
Certes mais partir d'un postulat faux te fait perdre du temps et de l'énergie. Les 2 sont des choix et le fait que tu aies choisis le tiens ne le rend pas meilleur.

Sans animosité, aucune
Smile

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
habeas
Aucun rang assigné


Age : 41
Lieu : paris
Inscription : 02/02/2017
Messages : 31

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019, 17:09

Ha.. J'ignorais donc qu'un arc en ciel avait 16 couleurs.
Le système d'exploitation de mon ordinateur a configuré l'échantillonnage par défaut des couleurs de mon écran sur 32bits, ce qui correspond à un certain nombre de nuances...
Par exemple je dois avoir 253 nuances de grey... On est très loin de 16 possibilités d'où l'emploi du mot "réducteur"..
Et puis quand j'écris qu'une fonction en exclue une autre, cela est uniquement valable pour les fonctions N et S.
Après, chacun gère son ombre comme il peut...
Partir d'un postulat erroné avec un raisonnement qui se tient est plus pertinent : avec un peu de chance le postulat peut être remis en question.
Après, il faut parfois toute une vie pour s'apercevoir que le socle de notre histoire (avec un grand H aussi) était imparfait.
Perte de temps et d'énergie ?
Non, errance, erreur de postulat, erreur dans la réflexion, aveuglement spécifique, trauma et j'en passe..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 9w1-4w5-6w7 Sx/So INFP CS/B(P) FF
Age : 23
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 584

Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019, 19:05

habeas a écrit:
Ha.. J'ignorais donc qu'un arc en ciel avait 16 couleurs.
Le système d'exploitation de mon ordinateur a configuré l'échantillonnage par défaut des couleurs de mon écran sur 32bits, ce qui correspond à un certain nombre de nuances...
Par exemple je dois avoir 253 nuances de grey... On est très loin de 16 possibilités d'où l'emploi du mot "réducteur"

Soit tu te moques de moi, soit tu n'as pas compris ce que je racontes. Vu qu'on doit partir d'un postulat selon toi, je vais partir sur la seconde hypothèses pour te répondre.
Si nous sommes des arc-en-ciel, le MBTI étudie notre couleur rouge et ses nuances. L'enneagramme étudierait le bleu et ses nuances, ect
Du coup, ceux qui se contentent du MBTI pour décrire des gens sont réducteurs et non pas l’outil qu'ils utilisent

habeas a écrit:

Et puis quand j'écris qu'une fonction en exclue une autre, cela est uniquement valable pour les fonctions N et S.
Du coup, ça ne fonctionne pas pour T et F? Bizarre... C'est peut-être parce que du possèdes Te et Fi en auxiliaire et tertiaire que tu dis ça, à méditer..

habeas a écrit:
Partir d'un postulat erroné avec un raisonnement qui se tient est plus pertinent : avec un peu de chance le postulat peut être remis en question.
Après, il faut parfois toute une vie pour s'apercevoir que le socle de notre histoire (avec un grand H aussi) était imparfait.
Perte de temps et d'énergie ?
Non, errance, erreur de postulat, erreur dans la réflexion, aveuglement spécifique, trauma et j'en passe..

Certes mais cela reste un choix. Le mien est de continuer à amasser des informations jusqu'à être certains que ma conclusion se tiens, chacun son choix encore. Je préserve mon énèrgie en attendant un déclic et toi tu déclic, quitte à te tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Suis-je réellement un INTJ ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Suis-je réellement un INTJ ? Suis-je réellement un INTJ ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Suis-je réellement un INTJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTJ - Le Cerveau-