Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Extraverti : Dopamine/Adrénaline Introverti : acétylcholine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 241

Message(#) Sujet: Extraverti : Dopamine/Adrénaline Introverti : acétylcholine Jeu 01 Fév 2018, 01:22

http://www.theophile.xyz/2012/12/mbti-introverti-i-ou-extraverti-e/

Dans le livre Introverti et heureux, Marti Olsen Laney démontre la nature physiologique de ces deux attitudes face au monde : “Alors que les extravertis sont reliés au système nerveux sympatique par le couple dopamine-adrénaline, les introvertis sont reliés au système nerveux parasympatique par l’acétylcholine. Le premier nous incite à dépenser notre énergie et le second, à l’économiser.”

https://fr.wikipedia.org/wiki/Adr%C3%A9naline
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dopamine
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ac%C3%A9tylcholine

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1884

Message(#) Sujet: Re: Extraverti : Dopamine/Adrénaline Introverti : acétylcholine Jeu 01 Fév 2018, 08:55

Intéressant, mais je ne comprend pas pourquoi on dit que les introvertis préfèrent la réflexion et les extravertis l'action, et qu'il faut faire un effort pour tendre vers ce qui n'est pas nos préférences innées.
Je connais pleins d'introvertis qui ne réfléchissent pas beaucoup et d'extravertis qui réfléchissent beaucoup. (Les ENTP par exemple)

J'ai lu un livre sur la timidité qui expliquait aussi que c'était inné (les personnes timides auraient moins d'endorphines et une amygdale plus active que la moyenne), et que selon nos expériences c'était accentué ou au contraire atténué.
Il était dit aussi que l'extraversion et l'introversion sont innées, et qu'il y avait un lien avec la sensibilité. Plus une personne est sensible, et plus elle aura tendance à être introverti pour se protéger du monde extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 808

Message(#) Sujet: Re: Extraverti : Dopamine/Adrénaline Introverti : acétylcholine Ven 02 Fév 2018, 19:36

Ah ça c'est bien d'en parler enfin ici. Un peu de tangible dans ce monde d'abstractions, d'impressions vagues, d'observations parcellaires et autres convictions.

Je ne savais pas pour l'adrénaline et l'acétylcholine. Il y a une émission suisse qui avait évoqué le sujet sous l'angle de la dopamine uniquement : un taux élevé dans le cerveau caractériserait les profils introvertis, expliquant ainsi leur contentement dans des activités qui stimulent leur monde intérieur, alors que les extravertis, avec un taux initial plus faible de dopamine, chercheraient d'avantage cette stimulation dans un monde extérieur pour lequel le cerveau a forcément plus de place (voir vidéo ci-dessous). ça rejoint le mbti en théorie puisque I économise/converge/synthétise etc, alors que E consomme/s'expand/associe etc.
Mais ça semble aller à rebours de ce que disent les liens de Mr. Noir sur le fait que introvertis et extravertis ont le même taux de dopamine. Il est alors peut-être plus question de leur quantité en circulation dans telle zone du cerveau plutôt que de leur quantité générale (détail que le documentaire ne précise pas). Dans ce cas les deux supports d'information gardent leur cohérence.

Lien : http://pages.rts.ch/emissions/specimen/6669016-je-suis-introverti-et-ca-me-reussit.html#timeline-anchor-segment-6781823
(Si le lien ne vous y mène pas directement allez sur la rubrique "A quoi reconnaît-on un introverti?").


En plus, (remarque à part) cette illustration de l'introversion sous l'angle du taux de dopamine, si les liens de Mr. Noir sont corrects, cela pourrait être une preuve qu'il peut y avoir dans la société encore cette tendance à cantonner la définition de l'introversion en fonction de l'extraversion.
Dans tous les cas c'est intéressant de voir qu'il existe d'autres études avec des corrélations neurologiques un peu différentes pour chaque orientation de l'énergie.


Le Huff a aussi un article sur le même sujet :
http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/26/introverti-extraverti-cerveau_n_8861990.html
qui va plutôt dans le sens de ce que disent les liens de Mr. Noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1884

Message(#) Sujet: Re: Extraverti : Dopamine/Adrénaline Introverti : acétylcholine Ven 02 Fév 2018, 21:36

Très intéressant tes liens GBat. Avant de m'intéresser au développement personnel, je pensais aussi ne pas être normal, et que si je n'étais pas extravertie, c'était parce que quelque chose clochait chez moi. (je pensais que c'était dû à ma timidité)

Sinon, moi qui ai ouvert un topic sur la "passivité", j'aurais plutôt dû parler de l'énergie de l'introverti. Mon introversion ne doit pas aidé à être énergique, et malheureusement ça semble bien inné.
Je suis très sensible et je me fatigue très vite, car je dois trop réagir. (d'autant que ma timidité, mon stress permanent, me coûte également de l'énergie)

Ce serait intéressant de parler des différences entre les introvertis et les extravertis à l'école. Pour que les introvertis ne se sentent pas "étranges" ou moins bien. (voir méchant car ils s'intéressent moins aux autres que les E). Et pour que les E, comprennent les besoins de l'introvertis et les respecte. Les I ont tendance à idéaliser les E, mais ces derniers ont tendance à dénigrer les I. Même si j'ai connu beaucoup de E qui s'intéressaient aux introvertis (ils sont en général très curieux !), ce n'est pas la majorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Extraverti : Dopamine/Adrénaline Introverti : acétylcholine

Revenir en haut Aller en bas
 

Extraverti : Dopamine/Adrénaline Introverti : acétylcholine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-