Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 32
Lieu : Au pays des merveilles
Inscription : 07/01/2015
Messages : 699

Message(#) Sujet: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Dim 12 Nov 2017, 10:28

C'est vraiment quelques choses de très fréquent sur internet, on a beau leur prouver par A+B avec de la théorie, en leur expliquant leur fonctionnement en transcrivznt par leur fonction cognitive... Ils restent dans leurs croyances buté comme des ânes ! En prétextant qu'il ressemblent plus au définition trouver sur internet et que la plupart des tests en ligne leur donnent toujours INFP d'abord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 32
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Dim 12 Nov 2017, 11:32

Réponse évidente.

Ils sont jeunes, et les clichés grotesques sur les S (comme tous les types en général) ainsi que les stéréotypes absurdes n'encouragent pas la tendance inverse. Les traits négatifs de chaque type ou fonction sont balayés sous la nappe, tout comme certains sont idolâtrés par fantasme.

Il est bien plus valorisant dans une connaissance superficielle, de se croire INFP du coup. Les descriptions ISFP insistent sur le Se-aux au détriment du Fi, lequel est montré complexe et plein d'imagination chez les Fi-Ne, mais réduit en deux mots "gentillet" chez les Fi-Se. Les descriptions sont rédigées ou commentées en grande partie par d'autres auteurs que les personnes concernées donc pleines d'erreurs. On rajoute à ça une petite difficulté supplémentaire, Se et Ni en auxiliaire/tertiaire, donc pas idéal pour faciliter la communication.

Les tests dont nous connaissons les limites sont prompts à donner du N dès qu'il y a un minimum d'ouverture d'esprit et de curiosité. Quelqu'un de sérieux creusera les fonctions et leur dynamique en se référant à la nombreuse documentation anglophone sur le sujet, en triant l'utile de la parodie qui ne mérite guère de s'y attarder.

Heureusement, la palme de la sottise n'est pas réservée à une seule catégorie et nous avons bien assez d'exemples foisonnants sur internet pour satisfaire des fou-rires (ou facepalm, au choix).

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 249

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Lun 13 Nov 2017, 03:51

Peut être que les fonctions c'est pas du A+B, et que les gens sont parfois mieux placés que d'autres pour savoir qui ils sont.

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2553

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Lun 13 Nov 2017, 23:55

J’ai l’impression que ça n’en s’etend pas qu’aux ISFP, c’est une idéalisation du N en général. Il est vu comme plus intelligent, donc déjà ça aide. Parfois il est aussi qualifié de « créatif » et alors là, c’est le miroir aux alouettes.
Ça me rappelle cette rencontre avec un probable ESTP qui disait connaître le MBTI... il s’avere Qu’il se typait INTJ Facepalm il y a aussi de ces E évidents qui se croient I (Squeezie cumule).

À côté de ça il y a peut être un biais SJ dans les descriptions des SP en général. Le Se est créatif justement, pourtant, les tests n’en mettent pas du tout l’accent là-dessus, les questions sur le S vont concerner tous les aspects terre à terre et pratiques dans lequel un ISFP aura souvent bien du mal à s’en retrouver... et où ironiquement un INxP avec un bon Si pourra se voir davantage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 210

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mar 14 Nov 2017, 00:52

Quelle est ta méthode pour "démontrer" qu'une personne est INFP ou ISFP ? ça m'intéresse.

En ce qui me concerne, ma mère est ISFP, et je trouve pertinent de me typer INFP en me comparant à elle (et à mon père INTP).
D'abord, elle est plus pragmatique que moi, plus dans l'action, plus efficace pour agir sur son environnement, et entreprendre parfois de gros chantiers comme repeindre entièrement l'intérieur de sa maison.
Elle a également une sensibilité artistique très développée: une très bonne oreille musicale, une sensibilité pour la peinture, et ce n'est pas lié à son éducation, mes grands ^parents n'ayant jamais eu une âme d'artistes... C'est aussi une grande lectrice (et là encore ça ne vient pas de mes grands parents), et elle m'a familiarisée très tôt avec la littérature de jeunesse, ce à quoi j'étais extrêmement réceptive (contrairement à la musique d'ailleurs).
Son rapport à la nature, qui me parait important aussi dans sa personnalité, est je pense plus direct, plus immédiat que le mien. Elle aimera un arbre, un paysage pour lui même, moi davantage pour ce qu'il m'évoque. Je pense qu'on peut étendre ça à son rapport à l'art, je dirais qu'elle peut apprécier la beauté d'une ouvre ou d'un texte de manière plus directe, tandis que ce qui m'intéresse est plutôt le sens, les idées sous-jacentes, ou plus simplement l'éveil de mon imagination.
Elle aime aussi connaître le nom des choses: celui des plantes de sa région, des oiseaux de son jardin, des étoiles... Une recherche de savoir encyclopédique qui, pour le coup, m'est étrangère. Et c'est là une différence importante entre nous. Une conversation que nous avons eu il y a quelques temps avec mon père (qui est très INTP) me parait révélatrice: lui est moi, nous parlions des théories scientifiques visant à comprendre la nature de l'univers. Ce n'était pas une conversation qui intéressait ma mère, nous nous posions des questions sans réponses, voire inutiles, alors même, disait-elle, que nous avons perdu la connaissance que possédaient les anciens des noms des étoiles, des constellations. A mon ^père et moi, c'est plutôt ce savoir là qui nous paraissait superflu, peu de gens aujourd'hui se repérant grace aux étoiles, il n'est pas étonnant que beaucoup d'entre nous l'aient oublié.
Du coup, ce serait peut être ma méthode pour différencier un INFP d'un ISFP Very Happy : à quoi pense-t-il lorsqu'il regarde les étoiles ? à l'infinité de l'univers et aux multiples possibilités que cela implique, aux mondes qu'elles recèlent peut-être ? Ou bien à leur beauté propre et aux noms que leur donnaient les anciens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouhvrack
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 20
Lieu : Lille
Inscription : 11/09/2017
Messages : 71

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mer 15 Nov 2017, 00:16

Squeezie me parait être réellement un INFJ, il regarde des documentaires, dégage un paisibilité particulière aux INFJ, s’intéresse à la sociologie, est bien ami avec Maxence Laperouse qui est ENFP et comme on le sait ENFP-INFJ ça match de ouf. De plus les INFJ sont souvent perçu comme extravertis: "INFJs are sometimes called the “extroverted introverts.” (https://introvertdear.com/news/secrets-of-the-infj/). Comme les ENFP qui peuvent être de grand introvertis, mais il y a un truc particulier avec les NF c'est le centrage sur l'humanité, l'identité (donc l'âme) et donc forcément sont intéressés par les gens. C'est ce qu'il fait souvent, il s’intéresse aux gens.

Personnellement pour moi la différence ISFP/INFP c'est que les ISFP savent qu'il y a du sens chez tous les êtres humains, ils sont dans un sens extrêmement intuitif quand à la nature humaine et sont souvent plongé dans des mondes merveilleux alors même s'ils ne sont pas abstraits ce sont quand même de grand grand rêveur comme les NF, j'irai même dire qu'ils sont plus rêveur que les ENFJ par exemple de par leur manière d'être centré sur leur subjectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2553

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mer 15 Nov 2017, 01:22

Ça me paraît pas assez fort, les arguments, pour Squeezie. Timide Regarder des documentaires n'est pas spécifique aux INFJ, loin de là, et les INFJ sont loin d'avoir tous une vibe "paisible".

Spoiler:
 

De plus bien des gens peuvent s'entendre avec les ENFP.

En fait ce qui me marque particulièrement chez lui c'est... la perception extravertie. On ne voit que ça dans ses vidéos.

Caféine a écrit:
Du coup, ce serait peut être ma méthode pour différencier un INFP d'un ISFP Very Happy : à quoi pense-t-il lorsqu'il regarde les étoiles ? à l'infinité de l'univers et aux multiples possibilités que cela implique, aux mondes qu'elles recèlent peut-être ? Ou bien à leur beauté propre et aux noms que leur donnaient les anciens ?

Ça, ça peut me paraître assez caractéristique de la différence entre N et S en général, oui. Même si "les noms que leur donnaient les anciens" peut sonner Si ? J'aurais vu le Se focalisé sur leur beauté propre tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouhvrack
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 20
Lieu : Lille
Inscription : 11/09/2017
Messages : 71

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mer 15 Nov 2017, 07:10

Oui mais je crois qu'aucun autre type de personnalité ne peut dégager ce qu'il dégage, c'est caractéristique aux 2 INFJ que j'ai connu, la sagesse chez les INFJ c'est quelque chose de fort.

.

Squeezie d'après les INFJ que j'ai connu il en a tous les traits, quasiment. En fait je le sens parce que ça match avec mon tempérament et il ne me semble pas ENFP, il ne ressemble pas à mon tempérament ou à mes semblables. De plus il parle de ses sentiments et un ENFP qui parle de ses sentiments c'est quasiment impossible qu'il soit sain d'esprit. Il ne faut pas oublier que 

ENFP c'est NeFiTeSi NiFeTiSe et 
INFJ c'est NiFeTiSe NeFiTeSi

Donc l'ENFP est la fonction axillaire de l'INFJ, c'est facilement confondable.
Il n'est pas ENFP sinon il ne parlerait pas de ses sentiments et le fait qu'il soit ultra sensible aux bruits c'est une caractéristique qui est imputé aux INFJ. Je ne le sens pas EP., c'est juste que les INFJ sont un peu spéciaux, ils sont tourné vers le monde extérieur et les autres sont être extravertis


Dernière édition par Bouhvrack le Mar 19 Déc 2017, 01:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 210

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mer 15 Nov 2017, 19:35

@Apocalypse a écrit:
Ça me paraît pas assez fort, les arguments, pour Squeezie. Timide Regarder des documentaires n'est pas spécifique aux INFJ, loin de là, et les INFJ sont loin d'avoir tous une vibe "paisible".

Spoiler:
 

De plus bien des gens peuvent s'entendre avec les ENFP.

En fait ce qui me marque particulièrement chez lui c'est... la perception extravertie. On ne voit que ça dans ses vidéos.

Caféine a écrit:
Du coup, ce serait peut être ma méthode pour différencier un INFP d'un ISFP Very Happy : à quoi pense-t-il lorsqu'il regarde les étoiles ? à l'infinité de l'univers et aux multiples possibilités que cela implique, aux mondes qu'elles recèlent peut-être ? Ou bien à leur beauté propre et aux noms que leur donnaient les anciens ?

Ça, ça peut me paraître assez caractéristique de la différence entre N et S en général, oui. Même si "les noms que leur donnaient les anciens" peut sonner Si ? J'aurais vu le Se focalisé sur leur beauté propre tout simplement.
"Les anciens", je ne pense pas que ce soit central. Mais elle aime s'"approprier" les choses en connaissant leurs noms, oui. D'ailleurs elle a une bonne mémoire des noms. La mienne par contre fonctionne surtout par association d'idées : si un mot ne m'évoque rien, j'ai beaucoup de mal à le retenir. ça pourrait être une différence N/S aussi, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2553

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mer 15 Nov 2017, 21:43

Oui, c'est Ne en tout cas, le fait de fonctionner par association d'idées comme ça.
Et puis je m'y reconnais assez aussi. Quand je dois apprendre un truc par coeur (ce que je déteste le plus je crois Sad ), j'ai tendance à fonctionner comme ça, en associant les trucs à apprendre à d'autres idées, parfois tordues mais en tout cas très personnelles.
Et les discussions "existentielles", sur le sens de l'univers, les étoiles, le sens de la vie, etc, c'est surtout N je pense. Ou en tout cas disons que ça vient plus spontanément aux N. Les gros S de service vont tendance à trouver ça complètement aberrant.

Citation :
Oui mais je crois qu'aucun autre type de personnalité ne peut dégager ce qu'il dégage, c'est caractéristique aux 2 INFJ que j'ai connu, la sagesse chez les INFJ c'est quelque chose de fort.

Je connais les INFJ et je pense que c'est pour ça qu'ils sont aussi rare, soit ce sont les meilleurs et soit ce sont les pire (Rapport NiFe) et là tu te trompe de dans le rapport de cause à effet, Hitler n'implique pas l'INFJ mais L'INFJ implique Hitler donc Hitler n'implique pas forcément sagesse puisque qu'Hitler n'implique pas INFJ. (juste une manœuvre logique). Donc Spinoza n'est pas égal à Hitler

Squeezie a peut être un sous genre mais d'après les INFJ que j'ai connu il en a tous les traits, quasiment. En fait je le sens parce que ça match avec mon tempérament et il ne me semble pas ENFP, il ne ressemble pas à mon tempérament ou à mes semblables. De plus il parle de ses sentiments et un ENFP qui parle de ses sentiments c'est quasiment impossible qu'il soit sain d'esprit. Il ne faut pas oublier que

ENFP c'est NeFiTeSi NiFeTiSe et
INFJ c'est NiFeTiSe NeFiTeSi

Donc l'ENFP est la fonction axillaire de l'INFJ, c'est facilement confondable.
Il n'est pas ENFP sinon il ne parlerait pas de ses sentiments et le fait qu'il soit ultra sensible aux bruits c'est une caractéristique qui est imputé aux INFJ. Je ne le sens pas EP., c'est juste que les INFJ sont un peu spéciaux, ils sont tourné vers le monde extérieur et les autres sont être extravertis

Je t'avoue que j'ai beaucoup de mal à comprendre d'où viennent tes associations d'idées. Spinoza n'est pas égal à Hitler certes, mais il n'est pas à égal à Squeezie non plus.
Squeezie m'évoque beaucoup plus un Naruto, un Bob l'éponge, un Onizuka ou un autre de ces ExFP un peu fou-fous qu'un Spinoza ou un Ghandi. Même les INFJ les plus "perchés" (type Henrimage ?) me semblent quand même très éloignés de lui.
Par ailleurs les ExFP ne sont pas nécessairement peu sages. Parfois leur inférieure ressort fortement et ils peuvent passer pour tels. Il y a une sagesse chez eux, dans leur hédonisme (concernant les 7w6 comme l'est probablement Squeezie).

Le truc que je comprends le moins : d'où les ENFP auraient du mal à exprimer leurs sentiments !? C'est peut être ton cas, mais c'est extrêmement loin d'être celui de tous. Tu me dirais ESTJ : ok, mais un ENFP a quand même le Fi en secondaire, assez fort. Et il me semble même plus à même d'exprimer ses émotions qu'un INFP, davantage enfermé dans sa fonction primaire introvertie. D'ailleurs j'ai plusieurs exemples en tête (plutôt Sx/So) qui sont très ouverts vis-à-vis de ça et qui expriment leurs sentiments très spontanément, à tout bout de champ on pourrait dire.

Et puis d'où seuls les INFJ seraient sensibles au bruit !? C'est mon cas, et il semblerait que pas mal de personnalités NP soient concernées (avec a priori : Proust INFP, Kafka INFP, Darwin INTP, Tchekov ? (typé ENFP sur Databank), Montaigne INxP (je penche pour INTP pour ma part, mais INFP possible)). Ça me paraît potentiellement lié à une lacune de Si, avec un Ne qui capte un peu tout et n'importe quoi sans le vouloir. Jusqu'à présent il ne me semble pas avoir vu de INFJ concerné par le sujet, ça semble être plutôt l'inverse même (d'après un vieux topic que je ne retrouve pas).

Tant qu'aux INFJ que tu connais, je ne les connais pas et j'ignore ce qui te fait les typer ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 210

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Jeu 16 Nov 2017, 16:45

Oui pareil, j'utilise toujours des moyens mnémotechniques plus tordus les uns que les autres Smile

Pour les ENFP, j'aurais dit aussi qu'ils sont beaucoup moins expansifs au sujet de leurs sentiments que les ENFJ par exemple. Ils parlent beaucoup pour raconter n'importe quoi, mais il faut vraiment être intime avec eux pour qu'ils abordent des sujets perso.

Pour Squeezie, j'ai pas d'avis, je connaissais pas Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 396

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Jeu 16 Nov 2017, 20:48

Méconnaissance du modèle approfondi (Fi = connard égoïste végane qui tuerait sa mère pour sauver un bébé carotte)
Blocage sur les stéréotypes N/S (le transfuge Si-Ni est d'ailleurs encore mieux coté que Se-Ne, qui a envie d'être un mouton conservateur rigide gardien? Solennel )
Biais personnels (tout le monde a une mère SFJ et un père STJ visiblement, à croire que les N sont particulièrement stériles).

Bref, du taf en conséquence...

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2553

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Jeu 16 Nov 2017, 21:07

@Caféine : Les ENFP, pour les sentiments... Ça dépend les quels peut être. Comme je le disais, les Sx/So ont tendance à se lier très rapidement et ils vont se confier de façon relativement facile à quelqu'un qu'ils apprécient. Ça dépend autant de l'ennéa que du MBTI je dirais.

Pour Squeezie, tu rates pas grand chose à priori ! ^^ (même si je me suis déjà retrouvée à bloquer sur des vidéos où il parlait de ses chats)


@Mallolo : Oui pour les stéréotype Si-Ni plus flagrants encore. Le Si est pas si con qu'on le dit... Ça peut aussi donner quelque chose d'assez intellectuel au final, avec un côté moins "perché" que chez le Ni, qui passe quand même souvent pour un excentrique quand bien même il serait très sérieux.

Très vrai pour les parents SJ aussi. Mais le truc c'est que la parentalité elle-même "rend" SJ.
Alors qu'à l'inverse, paradoxalement, certains SJ vont développer leur côté NP en jouant avec leur enfant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 210

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Ven 17 Nov 2017, 10:11

Les ENFP que je connais, dont mon copain, ne se confient pas facilement. Déjà il faut faire partie de leurs proches, et même dans ce cas, souvent les interroger, les mettre en confiance. C'est un peu comme des INFP de ce point de vue, tout en étant beaucoup plus expansifs pour ce qui est de donner son avis, dire des absurdités, faire des blagues...
Après, c'est 3 ou 4 personnes, donc pas un échantillon représentatif Smile

Les deux ENFJ que je connais par contre sont capables de déballer toute leur vie spontanément à des gens qu'ils connaissent à peine.
Et ma collègue INFJ, effectivement, se confie facilement à moi. Avec mon amie ENFP, que je connais pourtant depuis plus longtemps, c'est moins spontané.

Sinon j'ai vu une vidéo de Squeezie, et il me parait plutôt E quand même à première vue. Moulin à parole avec un débit de ouf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1171

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mer 22 Nov 2017, 15:11

Squeezie s'est défendu d'être différent devant la caméra que dans sa vie de tous les jours. Et ça peut paraitre un peu étonnant, mais en fait, il n'improvise pas tant que cela... Ou alors, il va chercher un sens par le montage. Le typer d'après les vidéos c'est comme typer un acteur d'après son rôle et non en tant que personne qui existe réellement... Du coup, perso, je mets des réserves sur son type.

Pour les ISFP qui se pensent INFP. C'est juste leur haute opinion d'eux-mêmes qui les aveugle. L'égo. C'est forcément plus valorisant d'être N que S. C'est forcément malhonnête de se faire passer pour quelqu'un qu'on n'est pas. Même si ce n'est pas fait de façon volontaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 210

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mer 22 Nov 2017, 15:48

@Guinea Pig a écrit:
C'est forcément plus valorisant d'être N que S.
A tort, d'ailleurs.

Après je pense qu'un S qui reconnait chez lui toutes les qualités du S acceptera facilement de l'être. Mais pour quelqu'un qui se sent un peu en décalage... ça peut être tentant de se typer N ("en vrai si je suis pas comme tout le monde c'est parce que j'ai un mode de pensée minoritaire, donc original")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1171

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Mer 22 Nov 2017, 17:09

Je suis d'accord. C'est une erreur courante le pire ! Si tu te types vis-à-vis des autres, c'est forcément faussé quelque part. Même si tu tombes juste. Il y a quand-même une mauvaise interprétation de la théorie. Et tu risques de tromper quand tu "décernes" un type à une personne.

Coupe

Le principal c'est de se trouver et non faire la gue-guerre N Vs. S. Ce n'est pas moi qui dis que c'est plus valorisant d'être N. Mais c'est la majorité du discours... C'est l'opposition de la dichotomie S/N. Le MBTI perd vachement crédibilité.

Une ISFP qui se dit INFP ne me dérange pas du tout. Elle fait ce qu'elle veut. Le souci c'est que je ne vois pas comment croire ce que qu'elle dit après... Vu qu'elle se trompe, elle va te mettre souvent dans l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 32
Lieu : Au pays des merveilles
Inscription : 07/01/2015
Messages : 699

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Jeu 23 Nov 2017, 07:25

Les ISFPs sont souvent  grassouillet. Ils ont souvent des jambes courtes et une démarche sautillante, donnant l’impression d’une grosse boule élastique. Leurs visages sont généralement lisses et ronds sans projections évidentes. Dans les moments de conversations passionnées, ils peuvent souvent avaler de l’air comme un poisson. Lorsque les ISFP  tentent d’expliquer les choses, ils peuvent déplacer considérablement leurs sourcils.

Contrairement aux INFP:

Les INFP ont généralement des figures minces. Leur démarche est généralement gracieuse et pleine de sang-froid .

Pendant la conversation, les  INFP  ont tendance à maintenir un contact visuel et à toucher la main de leurs interlocuteurs. Ils ont souvent un sourire timide très sensible qui apparaît quand ils sont inquiets ou excités, ou quand quelqu’un   concentre l’attention  sur eux.

Les INFP ont une très bonne compréhension de l’harmonie et connaissent bien la façon de combiner les vêtements et accessoires avec succès. Ils ont une  apparence élégante caractéristique. Parfois, ils peuvent donner l’impression qu’ils sont un peu fat.


À ouais ça donne pas envie d'être ISFP si c'est pour ressembler à un poisson globe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 210

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Jeu 23 Nov 2017, 16:42

D'où tu sors ça ? ^^

J'aurais dit le contraire, que le Se est plus gracieux que le Ne, qui est plus maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 249

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Jeu 23 Nov 2017, 21:23

Ma copine ISFP qui fait 1m76 pour 57 kg se marre bien.

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2553

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Jeu 23 Nov 2017, 21:33

Caféine a écrit:
D'où tu sors ça ? ^^

Je pense que c'était du troll. Dodo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 32
Lieu : Au pays des merveilles
Inscription : 07/01/2015
Messages : 699

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Ven 24 Nov 2017, 10:06

@Caféine. a écrit:
D'où tu sors ça ? ^^

J'aurais dit le contraire, que le Se est plus gracieux que le Ne, qui est plus maladroit.


laaaa

http://www.fichedepersonnalite.com/test-de-personnalite

Genre !

Les INTP qui ont un goût esthétique moins développés ne sont pas gênés de leur apparence. Leurs vêtements sont souvent vieux et usé et leurs chaussures peuvent être en mauvais état. Lorsqu’ils communiquent avec d’autres, ils peuvent être très actifs, arrogants et parfois même agressifs. Souvent, ils ne respectent pas les normes de politesse et peuvent parfois être rudes et vulgaires, mais ce comportement ne dure pas longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 210

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Ven 24 Nov 2017, 10:29

Ok !
L'article de la première page est intéressant.

Sinon, pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Peut être aussi parce qu'on trouve bien plus de blabla sur l'INFP sur internet, l'iSFP est un peu négligé. ça peut être un biais ça aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 210

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Ven 24 Nov 2017, 10:31

Pourtant, c'est plus classe d'être Jon Snow que Frodon quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 32
Lieu : Au pays des merveilles
Inscription : 07/01/2015
Messages : 699

Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ? Ven 24 Nov 2017, 10:55

Plus classe peut être mais frodon fume tout ce qu'il trouve lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi les ISFP aiment bien croire être des INFP ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Pourquoi les gars aiment les filles.
» Pourquoi faisons-nous le bien ?
» Pourquoi les ISFP sont souvent rejetés ?
» Pourquoi les INFJ aiment les ENFP ?
» Parce qu'il ne faut pas croire à tout ce que l'on voit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-