Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Questions sur les fonctions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 136

Message(#) Sujet: Questions sur les fonctions Sam 16 Sep 2017, 16:31

Bonjour,
vous pouvez peut être m'aider à répondre à quelques questions que je me pose:
Certains tests indiquent un pourcentage pour le choix de chaque lettre, par exemple F à 60%, T à 40%. Cela a-t-il un sens ?
Quand on s'intéresse aux fonctions, on apprend que chaque type a un ordre précis dans ses préférences. Par exemple, pour un INTP, la fonctions Fe est la moins familière, pour un INFP, c'est la fonction Te.
Dans ces conditions, que signifie pour un INFP d'obtenir un bon pourcentage de T  ou pour un INTP un bon pourcentage de F ? Existe-t-il malgré tout des INTP plus "F" que d'autres ou des INFP plus "T" ?
Par ailleurs, sur le site du MBTI, il est écrit que chaque personne utilise l'ensemble des fonctions. Or, dans leurs explications il n'est ensuite question que de quatre des huit fonctions pour chaque type. Qu'en est-il des fonctions Ti ou Se chez un INFP par exemple ? Il ne les utilise pas du tout ?
Voilà, merci à vous si vous avez un moment pour répondre à ces questions Cyclope heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jicky
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 27
Lieu : Paris
Inscription : 17/08/2016
Messages : 106

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Sam 16 Sep 2017, 18:58

Bonsoir Cafeine.

Les tests sont construits pour la plupart de façon binaire. Tes réponses vont donner une orientation sur un axe, qui débouchera sur un pourcentage simple. Le sens qui en résulte est tout relatif. Tu peux t'y retrouver, comme selon ton humeur, tes réponses changeront sensiblement la donne. A titre d'exemple, de mon côté, j'ai eu F à tous les test MBTI que j'ai pu passer, jusqu'à il y a deux ans où je n'ai obtenu que T. C'est de toute façon le seul axe où j'ai changé, le reste demeure constant. Je te dirai donc que ça dépend, mais je ne t'aide pas beaucoup avec ça. Il faut également noter que les tests sont faits de telle façon qu'en ce qui concerne l'axe S/N, même des S seront prompts à répondre côté N (quelqu'un qui a un N à 50-55, j'aurais tendance à le considérer S).

La réponse à la question suivante, tu la connais toi-même je pense Smile. Nous sommes tous différents, donc oui, potentiellement, il y aura des INFP plus F que d'autres, des INFP plus I, plus P... C'est valable pour tout. Ce n'est pas le test qui doit donner la connaissance de soi, ils ne sont que des supports, et, une fois qu'on connaît le MBTI, on en sort par ailleurs très vite.

Pour l'utilisation de l'ensemble des fonctions, c'est de la simple logique. Je suis un peu plus sceptique là-dessus, surtout si on reste sur le champ théorique strict du MBTI. C'est aussi la porte ouverte à la valorisation personnelle ; affirmer que l'on utilise toutes les fonctions, pourquoi pas, si c'est pour que les individus se jettent des fleurs, en stipulant que telle fonction initialement non inclus dans leur typage fait partie de leur caractérisation, je reste circonspecte.

N'hésite pas à fouiller dans les diverses ressources du forum, je suis restée en surface, mais d'autres topics sauront sûrement mieux t'aider que moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 136

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Sam 16 Sep 2017, 19:49

Merci ^pour ta réponse Jicky.
Mais concrètement, comment un INFP peut être "presque aussi T que F" par exemple ? ça veut dire qu'il utilise particulièrement bien sa fonction Te (qui est pourtant censée être la plus difficile d'accès pour lui) ? Un INFP à 45% T, ça peut correspondre à une réalité ou on doit en déduire que le test déconne ou que la personne n'est pas INFP ?

(je précise que ce n'est pas spécialement mon cas, c'est juste que je discutais avec un INTP qui connait aussi le MBTI (mais pas mieux que moi), selon lui, le plus intéressant pour se faire une idée sur la personne n'est pas la combinaison de lettres mais les pourcentages associés, il pense qu'une personne à 90% F sera très différente d'une personne qui l'est à 55%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1882

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Sam 16 Sep 2017, 20:11

@Caféine. a écrit:
Merci ^pour ta réponse Jicky.
Mais concrètement, comment un INFP peut être "presque aussi T que F" par exemple ? ça veut dire qu'il utilise particulièrement bien sa fonction Te (qui est pourtant censée être la plus difficile d'accès pour lui) ? Un INFP à 45% T, ça peut correspondre à une réalité ou on doit en déduire que le test déconne ou que la personne n'est pas INFP ?

(je précise que ce n'est pas spécialement mon cas, c'est juste que je discutais avec un INTP qui connait aussi le MBTI (mais pas mieux que moi), selon lui, le plus intéressant pour se faire une idée sur la personne n'est pas la combinaison de lettres mais les pourcentages associés, il pense qu'une personne à 90% F sera très différente d'une personne qui l'est à 55%)

Il ne faut pas prendre le model MBTI comme une vérité absolue qui s'applique à tout le monde, mais ensuite faire du cas par cas. (pour moi il donne les grandes tendances) Certains INFP sont plus Fi ou Ne ou Si ou Te que les autres, même si selon la théorie on développe chaque fonction à un certain âge et dans un ordre précis.
Hormis le côté inné, l'environnement peut jouer un rôle qui explique ces différences.

Bien sûr qu'un INFP à 45% T ça peut exister, mais sa dominante restera Fi. (même si à force d'être Te il peut ne plus en avoir conscience)

Mais je suis d'accord avec toi, selon le model c'est quand-même étrange d'avoir sa fonction dominante et inférieure à quasi égalité en début de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 43
Lieu : St Martin
Inscription : 24/08/2015
Messages : 236

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Sam 16 Sep 2017, 20:22

@Caféine. a écrit:
Bonjour,
vous pouvez peut être m'aider à répondre à quelques questions que je me pose:
Certains tests indiquent un pourcentage pour le choix de chaque lettre, par exemple F à 60%, T à 40%. Cela a-t-il un sens ?

Donner F à 60% et T à 40% n'a aucun sens. Tout le monde utilise à la fois T et F. Un T utilisera plus souvent T que F, un F utilisera plus souvent F que T, mais si tu réponds à un test alors que tu es naturellement "dans ton ombre" (in the grip) alors tu typeras les quatre lettres inverses de ton profil.

@Caféine. a écrit:

Quand on s'intéresse aux fonctions, on apprend que chaque type a un ordre précis dans ses préférences. Par exemple, pour un INTP, la fonctions Fe est la moins familière, pour un INFP, c'est la fonction Te.

C'est vrai et c'est faux. La fonction inférieure se révèle dans l'ombre, et on maîtrise son ombre différemment selon qu'on a 20 ans, 40 ans ou 60 ans. Je suis INTP et je vis très bien avec mes fonctions Fe et Si, qui sont pourtant inférieure et tertiaire.

@Caféine. a écrit:

Dans ces conditions, que signifie pour un INFP d'obtenir un bon pourcentage de T  ou pour un INTP un bon pourcentage de F ? Existe-t-il malgré tout des INTP plus "F" que d'autres ou des INFP plus "T" ?

Oui. Mais pour prendre conscience de cela, il faut disposer d'une typologie plus complète que "je pose des questions selon l'axe T ou l'axe F". Va voir du côté de la socionique (beaucoup plus détaillée que le MBTI), ou des typologies s'appuyant sur des préférences motrices (Action Types pour le corps; Cognitive Types (Vultology) pour le visage).

@Caféine. a écrit:

Par ailleurs, sur le site du MBTI, il est écrit que chaque personne utilise l'ensemble des fonctions. Or, dans leurs explications il n'est ensuite question que de quatre des huit fonctions pour chaque type. Qu'en est-il des fonctions Ti ou Se chez un INFP par exemple ? Il ne les utilise pas du tout ?

En effet, le MBTI décrit très mal l'usage des huit fonctions pour un profil. Le mieux est probablement de se référer au Modèle-A de la socionique, qui décrit les quatre paires de fonctions disponibles pour un profil donné - par exemple pour un INFP : Fi-Ne (ego), Fe-Ni (id), Te-Si (super id), Ti-Se (super ego). Dans le cas particulier de ta question, Ti est une fonction importante pour l'INFP, c'est une fonction de sortie de stress. En revanche, il sera très rare qu'un INFP utilise, ne serait-ce qu'un peu, sa fonction Se (en y accédant via Ti-Se en mode "super ego"), du fait qu'un INFP va utiliser Ti dans un mode transitoire, qui ne va pas durer longtemps. Les anglophones utilisent, je crois, la description "PoLR" pour "Point of Least Resistance", ce qui décrit la fonction la plus faible d'un profil. Se is the PoLR function of INFP's and INTP's.

A ta disposition si tu as d'autres questions.

_______________________________________
SmartMoves -- formations en entreprise, utilisant la typologie du mouvement Action Types et la typologie des profils de Carl Gustav Jung
http://www.smartmoves.fr/fr/faq
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr/fr/faq
Jicky
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 27
Lieu : Paris
Inscription : 17/08/2016
Messages : 106

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Lun 18 Sep 2017, 11:53

@Caféine. a écrit:
Merci ^pour ta réponse Jicky.
Mais concrètement, comment un INFP peut être "presque aussi T que F" par exemple ? ça veut dire qu'il utilise particulièrement bien sa fonction Te (qui est pourtant censée être la plus difficile d'accès pour lui) ? Un INFP à 45% T, ça peut correspondre à une réalité ou on doit en déduire que le test déconne ou que la personne n'est pas INFP ?

(je précise que ce n'est pas spécialement mon cas, c'est juste que je discutais avec un INTP qui connait aussi le MBTI (mais pas mieux que moi), selon lui, le plus intéressant pour se faire une idée sur la personne n'est pas la combinaison de lettres mais les pourcentages associés, il pense qu'une personne à 90% F sera très différente d'une personne qui l'est à 55%)

En fait, ta question n'est pas la bonne, mais c'est la construction du test qui est à remettre en cause, vis-à-vis du MBTI.

Une fois passé le test, tu as des pourcentages, sur des axes. Tout ce que ces pourcentages te disent, c'est que tu tends plus vers F, ou T. La question de si cette préférence est extravertie ou introvertie n'est qu'un lien rapide effectué avec le MBTI ; le test ne te dit pas si tu es plus Fe ou Fi, Te ou Fi, il te dit simplement que tu es T ou F. Parce que la plupart des tests ne sont pas construits sur le principe des fonctions. Je reprends l'exemple de ton INFP : il aura un T élevé, ça ne signifie pas forcément qu'il maîtrisera son Te, ce sont deux choses différentes. Et à cela, il faut ajouter également le fait que les réponses aux tests varient sensiblement selon le vécu de chacun. En d'autres termes, comme tu t'en doutes, les testés ne répondent pas nécessairement dans une direction qui indique quelque chose sur eux-mêmes Smile. C'est pour cela qu'il est important de ne se servir des tests que comme d'une indication, d'une aide, non pas d'une validation.

Après, je peux comprendre la logique INTP qui exprime sa validité à travers un système dont il cherche à éprouver la cohérence Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 136

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Lun 18 Sep 2017, 13:19

Merci à vous d'avoir pris le temps de répondre !
Taamer, j'aurai sûrement d'autres questions, mais d'abord, il va falloir que je jette un oeil aux typologies dont tu parles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 136

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Sam 10 Fév 2018, 12:08

Après avoir regardé ces vidéos https://www.youtube.com/watch?v=cOD37sEiotI , je me pose de nouvelles questions à propos des fonctions Very Happy

Dans la vidéo sur la pensée introvertie, ils expliquent que celle-ci fonctionne surtout par déduction, tandis que la pensée extravertie fonctionne par induction. Est-ce pour cela que mon père INTP a tendance à se taper entièrement la doc avant d'utiliser un nouveau logiciel, voire un appareil électroménager ? Perso je me "jette" directement dedans et attends de rencontrer un problème pour me reporter à la théorie (et encore, je me contente de taper sur google "comment faire tel truc dans xxxxx ?").
ça pourrait faire penser à une différence N/S (capacité d'abstraction), mais la pensée introvertie semble en elle même très abstraite. Et mon frère, probablement ISTP, peut avoir aussi ce genre de comportement. Je l'ai déjà vu s'enfermer pendant 30 minutes pour potasser la règle d'un jeu, et ensuite revenir expliquer à tout le monde comment jouer.
Du coup, est-ce un comportement typique de la pensée introvertie ?

La vidéo sur la sensation introvertie (https://www.youtube.com/watch?v=EP2QAgwlP_U) m'a aussi interpellée. Je me demande si cette fonction n'était pas présente chez moi toute petite, car je m'attachais démesurément aux lieux et aux objets. Je me rappelle avoir pleuré pendant des heures quand mes parents ont jeté la vieille table en bois de la cuisine, énormément de souvenirs se rattachaient pour moi à cette table !
En tant qu'INFP, je devrais développer cette sensibilité actuellement, or, elle est au contraire beaucoup moins présente. Aujourd'hui je n'investis plus émotionnellement les lieux et les objets comme avant.
Alors est-ce que je serais finalement ISFJ ou ISTJ (car je me reconnais bien plus dans Fi que dans Fe) ?
(bon, inversement, j'étais bordélique de ouf plus jeune et beaucoup moins maintenant, mais c'est plus une question de volonté que de prédisposition subite pour le rangement^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INfJ-Ti 1μ ou 5μ, 1w9_5w6_4, Melancholic/Choleric
Age : 26
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1585

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Sam 10 Fév 2018, 16:58

Le Ti cherche à comprendre le fonctionnement des choses avant de chercher à les utiliser. Le Te recherche l'efficacité, quand il "make sense" c'est dans le visible et pour des résultats. En caricaturant le Te est con mais opérationnel et le Ti impraticable mais curieux, sur une même tache.

Ce que tu dis pour les INTP est en contradiction avec les descriptions courantes qui soulignent la part NP et le contraste avec le SJ, comme ici relayé sur Wikipedia :
Citation :
Leur talent pour l'improvisation peut les conduire à frustrer sans le vouloir les ESTJ et les ISTJ, dans la mesure où ces types de personnalité ne réalisent pas de "sauts" intuitifs, alors que cette façon de raisonner est naturelle aux INTP. D'un autre côté, les ESTJ et ISTJ sont prompts à faire remarquer, non sans suffisance, que les INTP s'arrêtent au beau milieu d'un projet pour consulter les instructions données tout au départ, alors qu'eux-mêmes (les types STJ) commencent du début.

C'est parce que l'INTP ou l'ISTP enfermés "trente minutes pour potasser la règle" ne s'intéressent pas aux procédures et à l'accomplissement seul mais au mécanisme pour lui-même. Le Te ne va pas être si sensible à un tel défi ou un tel divertissement et avec un fort S/S en support il sera encore plus enclin à suivre le mode d'emploi, sauf s'il a intérêt à devenir expert ou se déprolétariser sur la chose.

L'INTP est le bidouilleur de théories par excellence, de données/codes abstraits (ce que n'est pas l'INTJ dont les explorations sont plutôt celles d'un inquisiteur ou d'un perfectionniste), l'ISTP peut l'être aussi même s'il doit se montrer plus pragmatique et ferme dans son rôle de technicien, pédagogue ou architecte.
Le Te construit un argument pour une situation donnée, le Ti produit hors-contexte ; dans le domaine des idées, des systèmes, face à un fouillis qu'il faut rendre logique, le Te est conduit par la finalité (déjà perceptible au moins en esprit - toujours) au détriment de la compréhension, le Ti l'inverse - ça s'applique dans les oppositons P et J.

Maintenant s'il faut attribuer définitivement l'induction à l'un et la déduction à l'autre, je ne sais pas 'absolument'. Le Te me semble davantage pratiquer la déduction, partir d'un principe bien défini et y revenir, produire des effets et moins de l'intelligence pure ; le Ti faire progresser la conscience, améliorer des jugements, s'autoriser à considérer un maximum de faits, à les traiter et en tirer des lois. Mais je ne sais pas si tout ça est hermétique.

Ce topic pourrait t'intéresser : https://mbti.forumactif.fr/t611-intp-fonctionnement-conscient-et-fonctionnement-inconscient

Pour ce que tu dis à la fin, il est possible aussi que le Fi en mûrissant se cadenasse et/ou domine son flux de sentiments par une hiérarchie de valeurs, d'attitudes et un 'ordre' émotionnel qui lui appartienne, structure et protège son esprit et ses représentations, lui donne de la hauteur (et peut le rendre apparemment 'très' calme ou insensible à l'occasion).
Cet attachement aux objets concrets peut être facilement compatible avec du Fi, la combo Fi/Si donnant le meilleur candidat. Pas de conclusions à tirer sur ce peu d'informations, mais tu dois en avoir d'autres pour faire le tri. Le côté chaotique ne plaide pas pour le Si-dom bien que les Pi-dom/IxxJ soient les bordéliques cachés du MBTI.

_______________________________________
https://zogarok.wordpress.com/
https://www.senscritique.com/Zogarok


Thy Sinister Bloom : https://www.youtube.com/results?search_query=they+sinister+bloom+serein+falls
Solar Fields : https://www.youtube.com/watch?v=1hBvXu6uZGQ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zogarok.wordpress.com
Caféine.
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 136

Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions Sam 10 Fév 2018, 22:38

Merci pour ta réponse.

Oui, pour mon père INTP, je pense qu'il fait ça parce que l'exercice en lui même l'intéresse, et pas par souci de faire les choses correctement ou "dans l'ordre". Car à côté de ça, il correspond tout à fait à l'archétype de l'INTP anticonformiste et à l'arrache^^. Mais s'il y trouve un intérêt, c'est bien parce qu'il a des facilités pour se représenter mentalement le fonctionnement du système avant de l'avoir expérimenté (ce qui personnellement ne me parait pas si évident).
Pour ce qui est de la pensée extravertie, je l'observe chez mon copain ENFP (j'ai un plan, venez, on fonce comme des bourrins). En ce moment, certains sont surpris par certaines de ses réactions qui ne collent pas avec sa personnalité, il faudrait que je leur explique que c'est sa tertiaire "Te" qui est à l'oeuvre Solennel

J'essaie d'envisager toutes les possibilités, mais en effet, si je suis Si-dom, je laisse tomber le MBTI, au moins pour mon cas, car ça ne colle pas à la façon dont je me perçois. En même temps je ne me reconnais pas non plus dans la sensation extravertie, ni l'intuition introvertie, ni la pensée introvertie. Par élimination, je ne peux être qu'INFP Solennel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Questions sur les fonctions

Revenir en haut Aller en bas
 

Questions sur les fonctions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-