Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Conversations S-N qui tournent vers le concret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pao
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 18
Lieu : Paris
Inscription : 19/07/2017
Messages : 4

Message(#) Sujet: Conversations S-N qui tournent vers le concret. Lun 24 Juil 2017, 14:32

De façon générale, j'ai l'impression que dans les rapports entre les personnes "S" et les personnes "N", les premiers ont systématiquement tendance à l'emporter en poussant la conversation vers le terrea terre.
Ainsi, que ce soit avec mes parents, avec les gens de ma classe, ou de façon générale dans chaque groupe, on bascule beaucoup sur des conversations du type "ma ligne de métro est nulle", "ce que j'ai mangé hier", ou "la nouvelle copine du meilleur pote de X". Dans ce genre de situations, la plupart du temps, je la boucle et laisse la conversation se poursuivre, tout en essayant de placer des piques d'humour dès que je peux.
Mais je trouve vraiment dommage de passer à côté de la plupart des conversations, alors qu'elles peuvent être extrêmement enrichissante. A force de laisser passer les discussions que je juge inintéressantes, j'ai acquis une réputation de silencieux, assez éloignée de ce que je suis vraiment.

Du coup, je me demandais plusieurs choses.
Est-ce que vous avez l'impression également que les conversations entre type "intuition" et "sensation" évoluent généralement vers le concrêt ? Ou est-ce juste moi le problème, et mon manque d'affirmation ?

Comment orientez vous les conversations vers l'abstrait ? Quand j'essaie, c'est souvent extrêmement abrupt, et assez malaisant. Du genre
"Et ensuite, le mercredi, j'ai mon cours d'histoire de 17h à 19h..
- Ah oui, dur. Moi ça va, je finis à 15 heure le mercredi.
- Et sinon, si vous pouviez changer un évènement historique ce serait quoi ?
- ... Neutre  Huh!
- Je voulais dire... Haha moi j'ai pas cours le mercredi !!  Very Happy  "

Du coup, je me contente d'attendre, en espérant que la conversation évolue naturellement. Mais je remarque que 9 fois sur 10, elles restent très terre à terre... Est-ce que vous rencontrez les mêmes problèmes ?


Dernière édition par Pao le Lun 24 Juil 2017, 15:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jingyo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 35
Lieu : à la maison
Inscription : 13/07/2017
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: Conversations S-N qui tournent vers le concret. Lun 24 Juil 2017, 15:00

Je suis N aussi et je constate le même phénomène. Mais en fait dans les discussions profondes, certaines personnes S sont très factuelles dans leur manière d'étayer leur discours, et je trouve ça fascinant ! Je déplore alors parfois d'être "trop" abstraite, d'avoir de belles idées mais pas grand chose de concret pour les illustrer.

Je peux dire que j'apprécie les 2 types : les N pour le tournant "universel" que prennent les conversations, les S pour le côté factuel qui renforce la profondeur des idées exprimées.

Mais il faut dire que j'apprécie les discussions profondes alors en effet les trucs style "j'ai mangé une pomme" ça peut m'ennuyer, auquel cas je peux rester silencieuse. Mais je m'oblige parfois aussi à prendre part à ces conversations qu'on peut juger futiles, ne pas me mettre à l'écart, car je reconnais en cela une manière de sociabiliser. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 28
Lieu : Wonderland
Emploi : Clamantis in deserto
Inscription : 25/07/2017
Messages : 12

Message(#) Sujet: Re: Conversations S-N qui tournent vers le concret. Mar 25 Juil 2017, 07:32

Pour reprendre ton exemple du cours d'histoire, à ta place je commencerais déjà par leur demander s'ils aiment ça (question ouverte "t'aimes ça l'histoire ?") avant de leur poser une question plus précise dans ce domaine (et s'ils répondent non, demande leur quelle autre matière, alors, etc). Vois ça comme un chaînon manquant qui permet de tester si ça sert vraiment à quelque chose d'aller plus loin derrière. C'est rare que les gens aiment débattre sur un sujet dont ils se foutent, c'est pas plus compliqué que ça et ce sera bien vu que tu cherches à tenir compte d'eux. A force de demander ça régulièrement, tu finiras par tomber sur un sujet qui a du potentiel.

Aussi, quand ils racontent leur vie, ils vont bien de temps en temps au cinéma : s'ils ont aimé un film qui parle d'un sujet, tu pourras leur demander leur opinion sur ce sujet. Beaucoup de films (ou séries) illustrent des théories ou des avis de toutes sortes, qui font d'excellents points de départ. L'actualité aussi s'y prête bien : la politique peut facilement dévier vers la philosophie, la sociologie, l'économie... Tu peux orienter la conversation quand il y a ce genre de perches qui passent.

Cela dit, on peut pas faire de miracle, dis-toi qu'il y a des gens qui considèrent autant vital le small talk que toi l'abstrait (et réciproquement ont de l'aversion pour l'opposé). Est-ce que si ces gens ne parviennent pas à t'intéresser avec leurs détails c'est parce qu'ils s'affirment mal ? Non, c'est juste que ça n'est pas ton truc. Et si t'es la seule N dans le groupe, il est naturel que la conversation s'oriente davantage autour de ce qui intéresse les S que vers ce qui intéresse des N. Donc je te conseille peut-être de te faire à l'idée et de trouver des personnes plus en phase avec toi. Les N sont minoritaires, c'est pénible quand on l'est et qu'on n'en connait pas trop d'autres mais c'est ainsi. Avec le temps on s'y fait d'autant plus qu'on connaît davantage de gens compatibles avec nous, ça devient plus supportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laeathea
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 22
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 30/05/2017
Messages : 5

Message(#) Sujet: Re: Conversations S-N qui tournent vers le concret. Dim 30 Juil 2017, 20:02

Pao a écrit:
De façon générale, j'ai l'impression que dans les rapports entre les personnes "S" et les personnes "N", les premiers ont systématiquement tendance à l'emporter en poussant la conversation vers le terrea terre.
Ainsi, que ce soit avec mes parents, avec les gens de ma classe, ou de façon générale dans chaque groupe, on bascule beaucoup sur des conversations du type "ma ligne de métro est nulle", "ce que j'ai mangé hier", ou "la nouvelle copine du meilleur pote de X". Dans ce genre de situations, la plupart du temps, je la boucle et laisse la conversation se poursuivre, tout en essayant de placer des piques d'humour dès que je peux.
Mais je trouve vraiment dommage de passer à côté de la plupart des conversations, alors qu'elles peuvent être extrêmement enrichissante. A force de laisser passer les discussions que je juge inintéressantes, j'ai acquis une réputation de silencieux, assez éloignée de ce que je suis vraiment.

Du coup, je me demandais plusieurs choses.
Est-ce que vous avez l'impression également que les conversations entre type "intuition" et "sensation" évoluent généralement vers le concrêt ? Ou est-ce juste moi le problème, et mon manque d'affirmation ?


Salut Pao !
Je rencontre exactement le même problème que toi. Je suis INFP, et je t'avoue que les discussions avec les S me mettent généralement mal à l'aise, parce que j'essaie de les suivre et de parler moi-même de choses concrètes mais je ressens très bien que je ne suis pas dans mon élément et qu'il faut que je me force pour ça. Je ne pourrais pas dire si c'est dû à ma timidité non plus, mais je pense très sincèrement que ça n'a rien à voir.
Je pense quand même que les discussions très factuelles sont nécessaires pour sociabiliser, parce que tu ne peux pas vraiment entamer une discussion avec de l'abstrait, ce serait trop abrupt. Donc, je ne sais pas, il faut peut-être se forcer au début ? Et après, voir si la personne et aussi ouverte à un peu de choses plus abstraites ?
C'est peut-être la raison pour laquelle les conversations évoluent plus facilement vers le concret que vers l'abstrait, j'ai tendance à croire que les N sont plus ouverts aux discussions S (peut-être justement parce qu'elles sont nécessaires pour aborder quelqu'un ou apprendre à le connaître !) que les S ouverts aux discussions N. Mais je me trompe peut-être. Il doit sûrement exister des S qui apprécient les discussions N.
L'autre jour, j'étais à une soirée, et à 3h du mat, la discussion est partie un peu sur du théorique, on parlait de sociologie, je crois. Eh bien je me suis dit à ce moment, oh, ça commence à devenir intéressant là, j'adore ! Et juste à ce moment, les trois quarts du groupe ont râlé genre "ah mais nooon, on ne va pas parler de sujets comme ça là maintenant, il est 3h du mat, etc....". Ça soûlait les S. Ils ne voulaient pas faire d'efforts. Alors que nous, les 3 N du groupe, nous nous forcions à avoir des discussions de S depuis le début de la soirée... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7 BPL *
Age : 28
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1767

Message(#) Sujet: Re: Conversations S-N qui tournent vers le concret. Dim 30 Juil 2017, 20:24

Quand vous dites "concrètes", vous parlez de quoi? Seulement des choses qui sortent de vos centres d'intérêts?

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laeathea
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 22
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 30/05/2017
Messages : 5

Message(#) Sujet: Re: Conversations S-N qui tournent vers le concret. Dim 30 Juil 2017, 22:06

Sylphira a écrit:
Quand vous dites "concrètes", vous parlez de quoi? Seulement des choses qui sortent de vos centres d'intérêts?

Les choses réelles, les faits avérés, les évènements, les personnes. Me semble-t-il.
Personnellement, aucun rapport avec mes centres d'intérêt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7 BPL *
Age : 28
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1767

Message(#) Sujet: Re: Conversations S-N qui tournent vers le concret. Lun 31 Juil 2017, 09:35

Ca me parait vague. En fait à vou slire, j'ai l'impression que vous n'avez pas les même préoccupations que vos amis et que ça vous pèse. Oui bah c'est normal. Mais ça n'a rien à voir avec du N ou du S.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 298

Message(#) Sujet: Re: Conversations S-N qui tournent vers le concret. Lun 21 Aoû 2017, 15:13

Sylphira a écrit:
Ca me parait vague. En fait à vou slire, j'ai l'impression que vous n'avez pas les même préoccupations que vos amis et que ça vous pèse. Oui bah c'est normal. Mais ça n'a rien à voir avec du N ou du S.
Ce n'est pas l'impression que m'a donné ce début de discussion What a Face

Mais tu pointes quelque chose d'intéressant: les centres d'intérêts. Et c'est marrant, ceux que ce genre de discussions S "hors centre d'intérêt" sont tous les du sur l'axe Ne-Si, et je m'ajoute sur leur liste, avec les mêles fonctions.
Un utilisateur de l'axe Ne-Si, s'il est enfermé dans une communication S, n'a que son Si comme arme. Perso, je peux te parler braquets de vélo et matos léger pendant des heures, parce que je connais, j'en ai l'expérience, c'est une arme pour laquelle je possède des balles. Parle-moi de modèles de voitures ou de comparatif de clubs de vacances et je tiens 34 secondes avant d'avoir envie d'appuyer sur le bouton rouge (légère exagération inside). Je pense que c'est pareil pour Pao, laeathea et Jingyo (confirmez ou infirmez si vous le pouvez).

Et visiblement Nyx qui est sur l'axe Ni-Se (et avec un Fe en aux qui peut donner un coup de pouce) semble ne pas éprouver ces difficultés-là...

Sylph', tu en dis quoi de ton côté, en tant que Si-inf?

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Conversations S-N qui tournent vers le concret.

Revenir en haut Aller en bas
 

Conversations S-N qui tournent vers le concret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
» faut il se tourner vers la MECQUE ?
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» 1950(env): Vers 4h00 - Castellane - (04)
» Un monstre des égouts ou un amas de vers tubifex ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-