Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ ...
Voir le deal

Partagez
 

 Connaissez-vous votre père ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouroboros
Aucun rang assigné
Ouroboros

Type : INTJ 4w5
Age : 22
Lieu : Paris
Emploi : Etudiant
Inscription : 19/10/2016
Messages : 16

Connaissez-vous votre père ? Empty
Message(#) Sujet: Connaissez-vous votre père ? Connaissez-vous votre père ? Icon_minitimeVen 21 Oct 2016, 18:59

"Fiston, de toute façon, on ne connaît jamais vraiment son père
Tous amenés à pleurer devant le tombeau d'un mystère"

C'est ce passage d'une musique du Klub des Loosers qui m'a amené à cette réflexion.

Je me rends compte que malgré le fait que j'ai vécu l'entièreté de mon existence en compagnie de mon père, je ne le connais pas.
Comme ça je dirais qu'il est IxTJ, mais je me rends compte qu'il m'est impossible de déterminer son MBTI, je pense que ça pourrait m'aider à comprendre sa personne quelque part.
Il est à la fois passionné par le monde des arts, des émotions et des idées puisque musicien, lorsqu'il joue du piano il semble être un autre homme. D'un autre côté il ne parle jamais de son lui profond, il exerce un métier scientifique et possède un esprit logique implacable. Il m'a toute ma vie donné des conseils concrets et pragmatiques, il semble ancré dans une réalité de la vie qu'on lui aurait imposé et qu'il aurait... complètement et intrinsèquement intégrée.

J'ai parlé de ces questionnements à des amis, et eux aussi me disent que leur père reste un mystère pour eux. J'imagine que tout ça vient de l'image sociale du père, d'un certain carcan encore patriarcal, je sais pas, pourtant mon père ne conduit pas, ma mère travaille, etc, je n'ai pas l'impression que ma famille appartienne à ce modèle.

C'est pourquoi je me demande si notre société ne pousse pas aux pères, et aux hommes adultes en général à adopter un certain profil psychologique, qu'ils auraient intégré sans vraiment le vouloir, et j'aimerais connaître votre avis sur la question, ainsi que votre expérience, comment est votre père, etc, et si déterminer son MBTI vous a aidé à le connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
Auruo

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Pouet Pouet
Inscription : 07/01/2015
Messages : 800

Connaissez-vous votre père ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Connaissez-vous votre père ? Connaissez-vous votre père ? Icon_minitimeVen 21 Oct 2016, 19:35

Dur de pas entendre parler de son père ENTJ lol.

Tu es peut être trop jeune, tu as pas vécu assez de truc qui pourrais sortir de l'image que tu as de ton papa dans son rôle de papa et pas comme homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

Connaissez-vous votre père ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Connaissez-vous votre père ? Connaissez-vous votre père ? Icon_minitimeVen 21 Oct 2016, 21:00

@Ouroboros a écrit:
on ne connait jamais vraiment son père
ou on ne le comprend jamais vraiment?
Corollaire: Est-ce qu'on peut connaitre une personne sans la comprendre?

J'ai le double de ton âge Je pourrais être ta mère J'ai un peu plus de recul sur la question, et aussi une expérience de vie différente avec mon paternel (pour info: eSTJ), une relation d'adulte à adulte depuis un bail. Evidemment, le MBTI (et l'ennéagramme) me permettent aujourd'hui de mieux comprendre ses rouages, et surtout de les accepter comme des traits de sa personnalité et pas des défauts. Est-ce que pour autant j'ai l'impression que je ne le connaissais pas bien, avant? Avec le recul, je ne crois pas (c'est lui qui m'a élevé, en bon père au foyer). J'aurais pu accepter plus facilement certaines de ses attitudes/réactions, je l'aurais mieux compris mais pas forcément mieux connu (en terme d'expérience de vie). Je ne sais pas si je suis claire, tu me dis, hein?

Tu te demandes si la société n'enferme pas d'une certaine façon les hommes et les pères de familles dans un carcan sociale, une image, un profil psychologique.
De un, l'homme est certainement encouragé dans notre société à se montrer T plutôt que F (et la femme est encouragée à se montrer F plutôt que T), c'est assez évident.
De deux, tu interroges l'image du père de famille, mais n'oublie pas qu'on voit toujours une image depuis un certain point de vue: votre interrogation (à tes amis et toi) ne serait-elle pas celle du carcan de l'adolescence? De ce que devrait être un père pour son ado? L'image qu'il renvoie, ou qu'il devrait renvoyer? Selon quels critères? Ce "mystère du père" dont tu parles me semble logique et naturel à cet âge: enfant, on ne s'intéresse pas à ces considérations, et une fois adulte le rôle du père est démystifié, d'autant plus lorsqu'on passe de l'autre côté de la barrière. C'est LE moment pour s'interroger sur ce type qu'on côtoie depuis des lunes sans s'y être forcément intéressé jusque là.

Au-delà de ces considérations, si tu veux des coups de pouce pour t'aider à déterminer le type de ton père, tu peux ouvrir un fil dans la section de Recherche de type. Et t'intéresser à l'ennéagramme, qui complète pas mal le MBTI et permet de faire le tri entre motivations profondes et fonctionnement cognitif.

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 27
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Amoureuse de l'amour
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2558

Connaissez-vous votre père ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Connaissez-vous votre père ? Connaissez-vous votre père ? Icon_minitimeSam 22 Oct 2016, 14:03

Je ne suis pas sûr du type de mon père, mais je pense qu'il est INTP.
Il est très secret, personne ne le connaît vraiment. Quand j'étais petite, il nous emmenait souvent au parc, mais à part ça j'ai toujours eu la sensation que c'est un père absent.
Ma mère pense qu'il s'est barricadé à cause de sa mère envahissante (apparemment jeune elle était insupportable et très égocentrique), mais pour le rôle qu'il tient avec nous, il pourrait aussi il y avoir un lien avec son éducation.

Il cuisine de temps en temps, fait les courses, mais il ne s'occupe jamais des tâches ménagères, il ne s'est non plus jamais occupé de nous lorsqu'on était malade. (mais pas forcément car pour lui c'est le rôle d'une femme, c'est dans sa nature, il est pas doué pour tout ce qui est manuel et c'est liée à son éducation. Lorsqu'il était jeune, sa famille avait pas mal d'argent avant que son père meurt, ils avaient une aide à domicile en permanence qui faisait tout, mais sinon par exemple mon frère est incité aussi à faire le ménage tout comme moi et ma soeur) Je ne l'ai jamais vu non plus exprimer ses sentiments. C'est quelqu'un de très diplomate, souriant que tout le monde apprécie, mais personne ne sait ce qu'il pense réellement.
Je trouve qu'il correspond bien aux ennéagrammes 9 et 5.

Mais si il avait été une femme, je pense qu'il aurait été plus démonstrative dans son affection. On voit qu'il n'a jamais cherché, car c'est un homme. Il en ressent socialement moins le besoin.
Ma mère ESTJ est très démonstrative, elle a du mal aussi avec ses sentiments (pas moi qui invente, elle en a parlé elle même), mais peut se montrer très affectueuse, mais tout comme mon père on ressens une distance. Son côté féminin la pousse d'avantage à exprimer ses émotions (et le fait qu'elle soit E). Je ne pense pas que si elle avait été un homme, elle nous aurait enlacé comme elle peut le faire (mon père ne l'a d'ailleurs pratiquement jamais fait).
Mais c'est certain, nous sommes influencés par notre environnement et notre culture.

En général les femmes T sont plus équilibrées sur leur axe F/T que leurs homologues masculins et même chose pour les hommes F.

_______________________________________
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jicky
Aucun rang assigné
Jicky

Type : INFJ
Age : 31
Lieu : Paris
Inscription : 17/08/2016
Messages : 106

Connaissez-vous votre père ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Connaissez-vous votre père ? Connaissez-vous votre père ? Icon_minitimeDim 23 Oct 2016, 17:37

Il y a pas mal de choses à démêler dans ton raisonnement. Je vais démarrer par la partie expérience personnelle pour en venir à tenter de répondre à ce que tu soulèves.

Aussi loin que remontent mes souvenirs, et malgré avoir vécu dix-huit années quotidiennement avec mon père, et ma mère, je ne lui ai jamais parlé plus de dix minutes au total, cela s'explique de plusieurs façons. La première, c'est que nos caractères sont profondément opposés l'un à l'autre. Nous avons en commun quelques traits physiques (même menton, même corpulence), quelques caractéristiques d'ordre émotionnel (même tempérament colérique, impulsif), et les ressemblances s'arrêtent ici. Là où je suis fantasque, lui-même n'aspire qu'à la normalité la plus... normale. J'aime beaucoup lire, il n'a jamais lu de livre dans sa vie. Il est extrêmement doué pour tout ce qui a trait au manuel, je suis incapable de réparer la plupart des objets défectueux. Enfin, ses conversations tournent vite court, parce qu'il sait s'arrêter quand il n'a plus rien à dire, là où je peux être volubile, voire parler quasiment seule quand un sujet me passionne.

Il n'empêche que son empathie est bel et bien réelle, ce que je ne lui ai reconnu que beaucoup plus tard, à cause de nos confrontations incessantes. Plus jeune, il a vite compris mon intérêt pour la lecture, et c'est grâce à lui que j'ai eu mes premières BD, mes premiers romans, vers l'âge de six-sept ans. Il m'a toujours aidé financièrement, du mieux qu'il le pouvait compte tenu de nos moyens. Si au stade d'enfant j'étais toujours retoquée lorsque je donnais mon avis sur des sujets divers et variés, à l'heure actuelle, en tant qu'adulte, il reconnait mon expertise sur divers domaines, et inversement, de mon côté. Sans avoir aucune prédisposition sur tout ce qui a trait aux arts, que ce soit pour moi, ou pour ma soeur (mon frère n'a jamais manifesté quoi que ce soit de ce côté), on a eu tout ce qu'il fallait pour le dessin, la musique, etc. En somme, c'est un apathique angoissé, mais qui de façon discrète et sans rien demander tente d'apporter son aide où il le peut. Je lui avais fait passer le test, malgré ses réticences (la psychologie ne l'intéresse pas), et il a obtenu ISFJ, ce qui lui correspond bien. Pour l'enneagramme, je le place sur le 6, rien d'autre ne lui correspondrait mieux.

Et j'en viens au dernier paragraphe de ton message. Dans nos sociétés, l'archétype du chef de famille est encore largement présent. Ma famille s'inscrit pleinement dans ce schéma : le père qui travaille, pourvoyeur du principal revenu, la mère qui s'occupe des enfants (depuis que nous avons grandit ce système a cependant changé). Un homme est censé taire ses ressentis, ou du moins les exprimer le moins possible, pour être un manifeste de la force. Mais on en revient là à tout ce qui est d'ordre culturel, qui n'a finalement pas grand chose avec le MBTI, si ce n'est que les statistiques de répartition des types viennent à mon sens a priori appuyer la plupart des études sérieuses sur le sujet.

Enfin la question que j'ai envie de poser, pour conclure, c'est : est-ce que ce rapport apparemment distancié te cause du souci, ou il te convient tel qu'il est ? Pourquoi ce besoin de comparer ? Rien ne t'empêche non plus de chercher à inverser la tendance. Tout le monde ne devine pas instinctivement les ressentis chez les autres, et, si tu veux être un peu plus proche de ton père, manifeste-toi auprès de lui. Mais, je dis ça, et tu l'as peut-être déjà fait, ou alors, ce n'est pas ton but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
Guinea Pig

Type : ISfP
Age : 41
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1349

Connaissez-vous votre père ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Connaissez-vous votre père ? Connaissez-vous votre père ? Icon_minitimeLun 24 Oct 2016, 14:51

Du coup, on revient sur le sujet de l'hérédité... Elle a forcément une influence sur le type de chacun.

Je ne comprends pas trop mon père... Impossible à typer, du coup. Il n'a jamais assumé le fait d'être père, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Connaissez-vous votre père ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Connaissez-vous votre père ? Connaissez-vous votre père ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Connaissez-vous votre père ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le coin débats :: Autres discussions, hors sujets, etc. :: Aux Membres-