Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ENFJ ou INFJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: ENFJ ou INFJ ? Jeu 08 Sep 2016, 05:38

Bonjour, en faite j'avance de plus en plus dans la guérison de ma phobie sociale au point qu'aujourd'hui je peux me considérer -je pense- juste timide.

J'ai remarqué quand refaisant les tests j'avais parfois en résultat E. Du coup je me suis demandé si je suis bien INFJ ou alors une ENFJ qui a été longtemps bridé par son anxiété sociale.

En lisant les descriptions sur wikipedia Je me reconnais à 100% dans INFJ ( https://fr.wikipedia.org/wiki/INFJ ), 95% dans ENFJ ( https://fr.wikipedia.org/wiki/ENFJ je n'aime pas spécialement être leader). Concernant les descriptions sur 16 personnalités ( https://www.16personalities.com/fr/la-personnalite-infj ) je me reconnais totalement en INFJ sauf que je ne m'exprime pas toujours d'une voix calme et posé : je suis expansif avec mes proches, expressive et je parle fort. Pareil pour ENFJ (https://www.16personalities.com/fr/la-personnalite-enfj ), je m'y reconnais totalement à l'exception de la phrase : "Ils n’ont pas peur de se lever et de prendre la parole quand ils sentent qu’il y a une chose qu’il faut dire." : j'ai souvent peur d'être jugé alors il y a des choses que je n'ose pas dire même si j'en ai très envie. Mais peut être est-ce les restes de mon anxiété sociale qui est toujours présente ?

Je sais qu'on ne peux pas être plusieurs type à la fois parce que les fonctions sont différentes. Mais concernant notre opposé I/E ? INFJ et ENFJ ont exactement les mêmes fonctions mais pas dans le même ordre. Ne peut-on pas être les 2 ?

Voilà des infos en vrac qui pourrait, je pense, aider au diagnostic :

J'aime avoir plein d'amis et rencontrer de nouvelle personnes, mais il me faut du temps seule pour me reposer. Si je dois voir deux personnes dans la semaine je m'arrange pour ne pas voir ces personnes deux jours de suite, il me faut 1 jour entre les deux sorties pour me reposer. Mais je peux voir plusieurs personnes dans la journée. Est-ce un truc d'introverti ? Je me suis dis que c'est peut-être juste de la flemme ou parce que je n'ai pas beaucoup de force.

J'aime autant les interactions en groupe qu'en tête à tête. Des têtes à têtes souvent avec mes proches pour partager des choses intimement. Et des sorties de groupes parce que beaucoup + de fun pour moi et j'adore ça.

Je me rappelle quand j'étais enfant je rêvais d'être populaire à l'école et célèbre, qu'on m'admire. Peut être un découlement d'une nature extraverti ? Je me dis peut-être que ça vient du fait que je n'avais pas d'amis étant enfant, et que je manquais d'affection, du coup je voulais qu'on vienne vers moi.

J'adore parler, je suis très bavarde. Mais j'adore aussi écouter, je suis très curieuse des gens et j'aime leurs poser plein de questions.

Aussi quand je dis à de nouveaux amis, que je me suis fait sur internet, que je suis phobique sociale/timide ils ne me croient pas.

Apparemment quand on est bourré on fait ce qu'on à envie de faire. Mon grand frère ISTP, qui est bien un vrai introverti, s'endort quand il boit. Moi quand je bois je pète la forme et deviens hyper extraverti. Je parle à tout le monde, je fais des compliments à tout le monde, je pose plein de questions, je rigole fort, je suis hyper câline et je raconte ma vie.

Comparaison aussi avec mon ex INFJ qui a une "tendance T" et qui paraissait différente de moi. Elle avait souvent INTJ en résultat mais m'affirmait que le profil ne lui correspondait pas mais qu'elle se reconnaissait totalement dans INFJ. Elle avait beaucoup de % I, moyen N, petit F, moyen J. Moi je type I ou E, gros N, petit F, J ou P (mais je sais que je ne suis pas INFP ou ENFP). Bref, elle communiquait peu, radine en compliment (alors que je la complimentait souvent), parfois paraissait froide ou sec quand elle était agacé (vous savez ce genre de personne qui dit des phrases avec des points à la fin du style "non.", "oui pas faux.", "c'est ce que je dis." afin de montrer leur agacement haha. Perso je ne fais jamais ça je déteste cette manière mesquine de montrer qu'on est dérangé. Si je le suis je m'exprime et je m'explique pour mettre les choses au clair.
Autre chose me gênait dans notre relation : je pensais que ça marcherait bien entre deux INFJ. Compatibilité maximale je me disais. Mais pour moi c'était évident qu'il y avait des choses que je pouvais lui dire au bon moment pour qu'elle se sente bien, pour la soutenir. Alors je les lui disais évidemment. Cependant pour moi je trouvais qu'il y avait plein d'occasion où elle aurait pû me dire des choses qui m'auraient plû mais elle ne l'a pas fait. Bref ça n'a pas marché entre nous car j'ai beaucoup d'amour à donner mais j'en ai aussi beaucoup besoin. Est-ce que ça prouve que suis bien E et elle I ?

Niveau activité je dessine depuis l'enfance, et j'ai toujours voulu faire du théâtre depuis le collège mais je n'ai jamais osé à cause de ma phobie, je vais m'y mettre cette année. J'aime voyager, je rends visites à mes amis dans tout les coins de la france, je m'organise un planning pour qu'on s'éclate et qu'on fasse plein d'activité. J'adore sortir prendre des photos de toute et n'importe quoi, j'adore observer et immortaliser.

Bref je ne sais plus du tout si je suis extraverti ou introverti. Vraiment, on ne peut pas être les deux ? Je pense qu'il y a plein de manière possible de refaire le plein d'énergie, pourquoi je ne pourrais pas être quelqu'un qui use des deux méthodes ? Je dis peut-être une grosse connerie dans ce cas désolée, alors bon si vous pouviez m'aider à savoir de quel bord je suis...  scratch Merci !

Désolée pour les fautes et si c'est fouillis, je suis censé dormir mais je n'y arrivais pas et je me posais trop de question à ce sujet alors je me suis dis qu'il fallait que je l'écrive.


Dernière édition par Dodie le Jeu 08 Sep 2016, 06:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mao
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFJ 3w4
Age : 22
Lieu : Paris
Emploi : Exorciste
Inscription : 16/02/2016
Messages : 53

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Jeu 08 Sep 2016, 05:53

Bonjour,

Citation :
J'aime avoir plein d'amis et rencontrer de nouvelle personnes, mais il me faut du temps seule pour me reposer. Si je dois voir deux personnes dans la semaine je m'arrange pour ne pas voir ces personnes deux fois de suite, il me faut 1 jour entre les deux sorties pour me reposer. Est-ce un truc d'introverti ? Je me suis dis que c'est peut-être juste de la flemme ou parce que je n'ai pas beaucoup de force.

I

_______________________________________
"La haine ne mettra jamais fin à la haine, seul l'amour peut le guérir. C'est là l'ancienne et éternelle loi"

"C'est en comprenant la nature de la personne que vous pouvez vous affranchir de la personne."

"Tu vois la beauté là où tu désires la voir. Tu vois la laideur là où tu as peur de voir la beauté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 40
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 275

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Jeu 08 Sep 2016, 07:50

Salut Dodie !

@Dodie a écrit:
On ne peux pas être plusieurs type à la fois parce que les fonctions sont différentes. Mais concernant notre opposé I/E ? INFJ et ENFJ ont exactement les mêmes fonctions mais pas dans le même ordre. Ne peut-on pas être les 2 ?

Comme tu le dis fort justement, les fonctions des deux profils sont les mêmes... Néanmoins, si tu as du mal à distinguer la façon que tu as de "t'énergiser", tu peux essayer d'analyser plutôt ta dominante (étant encore jeune, je pense que ta fonction auxiliaire ne doit pas encore être bien "maîtrisée") !!

INFJ = Ni dominante ( http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html#ni ) / Fe auxiliaire / Ti tertiaire / et Se en inférieure
ENFJ = Fe dominante ( http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html#fe ) / Ni auxiliaire / Se tertiaire / et Ti en inférieure

Certes, chez toi, la frontière entre E et I est peut être mince... Mais elle influence pas mal de choses de ton comportement.

Deux autres descriptions qui pourront t'aider :
INFJ = http://www.dividendes.ch/infj-le-protecteur/
ENFJ = http://www.dividendes.ch/enfj-le-donateur/

Alors IDEALISTE certes, mais plutôt PROTECTRICE ou plutôt DONATRICE ??

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1613

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Jeu 08 Sep 2016, 09:31

Le E recharge ses batteries en présence d'autrui (toujours eu du mal à comprendre ça), le I perd facilement son énergie lorsqu'il est en interaction avec autrui. L'un a besoin de s'isoler pour se ressourcer, l'autre a besoin au contraire de voir du monde pour être en forme. D'après ce que tu dis, tu correspond bien au I. Un I modéré sans doute.

Pour information, j'aime aussi de temps en temps attirer l'attention sur moi. Je peux être tantôt effacé, vouloir me faire le moins remarqué possible, et à d'autre moment vouloir que tout le monde me regarde.

J'aime aussi donner de l'amour, mais j'ai besoin aussi d'en recevoir. Je suis très demandeuse affectivement (pas trop non plus, attention, j'ai connu un Fe qui l'était beaucoup trop pour moi). J'ai un copain Te très affective, j'avais une amie Te affective également en couple alors qu'assez froide endehors.
Lorsque tu dis que ta copine avait des tendances INTJ, ne penses pas qu'ils sont tous froids émotionnellement ou incapable de donner de l'affection.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1043

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Jeu 08 Sep 2016, 11:08

Extraversion veut dire puiser son énergie à l'extérieur de soi. Ce n'est pas forcément lié à ton taux de sociabilité. On peut très bien être solitaire et extraverti. Extraverti dans le MBTI ne veut pas exactement dire extraverti dans le sens courant. Une phobie sociale ou toute autre raison peut rendre I en apparence, même si t'es E. Une personne qui se tait et reste dans un groupe n'est pas forcément I non plus... Une personne qui prend la parole et se met en avant dans ce même groupe peut être I. Etc...

Après, c'est à toi de voir ce qui te convient le mieux et qui te correspond... L'intérêt est de se réaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 312

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Jeu 08 Sep 2016, 18:26

Par contre, il y a aussi l'ennéatype et un potentiel instinct social qui peuvent jouer le rôle de l'amplificateur de ton Fe, même si tu ne l'as qu'en auxiliaire, et te donner parfois l'impression qu'il est dominant... d'autant plus qu'un Ni de fond, c'est discret et ça ne fait pas de vague Cyclope:

En gros, je partage l'avis de velmao: à la lecture du passage qu'il cite, on voit bien le besoin de te reposer sur ton Ni pour te reposer et te remettre d'aplomb avant de reprendre un bain de Fe-à-donf

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Jeu 08 Sep 2016, 21:27

Merci pour vos réponses ! Je vais essayer de réfléchir à tout ça.
Sinon pour le moment je suis encore au même point car les descriptions que tu m'as montré rex me parle tout autant l'un que l'autre.

Mais de quel forme d'énergie il s'agit exactement ? Parce que les interactions sociales on tendance à me fatigué mais cela dépends avec qui. Ce n'est pas toujours le cas, avec certaine personne je ne suis pas fatigué du tout. Et après une interaction en face à face je me sens + heureuse et motivé, je sens que j'ai un meilleur moral. En plus dès que je suis entré en mode "interaction" j'ai encore plus envie de rencontrer de nouvelle personne (sur internet pour ensuite les voir irl). Quand je reste trop longtemps toute seule je me sens un peu vide. D'ailleurs est-ce que les interactions en ligne "compte" ? Je parle régulièrement à diverse personnes par ce biais et fais de nouvelles rencontres également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LionD'eau5
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9w1-5-8 sp/sx
Age : 98
Lieu : Isère
Emploi : ...
Inscription : 15/08/2016
Messages : 8

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Ven 09 Sep 2016, 14:40

Les interactions en ligne ne compte pas car les Introvertis s'expriment très bien par l'écrit. Après pour rencontrer quelqu'un IRL et ben ça dépend..
Voila un site de points qu'on les introvertis:
http://www.huffingtonpost.fr/2013/08/22/23-signes-que-vous-etes-secretement-introverti_n_3791846.html
Robot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Sam 10 Sep 2016, 00:56

@LionD'eau5 a écrit:

Voila un site de points qu'on les introvertis:
http://www.huffingtonpost.fr/2013/08/22/23-signes-que-vous-etes-secretement-introverti_n_3791846.html
Robot

Ah ! Je me retrouve dans 8 points sur 23. Du coup vous pensez que ça montre que je suis introverti ou le score n'est pas assez haut ? D'ailleurs vous autres introverti vous vous retrouvez dans quels points ?

Moi dans

6. Vous êtes facilement distrait
11. Vous êtes en couple avec un extraverti (bon pas le cas mais je suis + attiré par les extraverti)
15. Vous remarquez des détails auxquels les autres ne prêtent pas attention
16. Vous êtes constamment en train de monologuer avec vous-mêmes
19. Votre environnement ne vous extasie pas (les grosses fêtes non)
20. Vous considérez les choses dans leur ensemble
21. On vous a déjà dit de "sortir de votre coquille" (pendant l'enfance oui énormément)
23. Vous alternez entre des phases de solitude et de travail, et des périodes sociables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jicky
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 27
Lieu : Paris
Inscription : 17/08/2016
Messages : 95

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Sam 10 Sep 2016, 11:50

Il n'est pas improbable que selon l'état d'esprit dans lequel tu te trouves, le passage du test ne soit pas une loupe au rendu objectif sur ta constitution psychologique. Si tu fréquentes beaucoup de personnes à l'heure actuelle, tu pourras répondre en ce sens, et le test le prendra en compte. Le résultat te donnera des indications à un moment précis, sans être probant sur le long cours.

Le fait que tu aies besoin de te retrouver seule de temps à autre, ou que les interactions sociales te fatiguent selon les personnes que tu rencontres est surtout une marque de sanité d'esprit, d'un équilibre personnel assez cohérent. Rien là-dedans ne signifie que tu es extravertie ou un introverti. Un extraverti pourra être fatigué par des interactions sociales qui lui sont obligatoires, dans son cadre professionnel, dans un cadre administratif aussi, par exemple. Un extraverti n'est pas non plus quelqu'un qui sort, qui boit tout le temps, ou qui a des tonnes d'amis à ne plus savoir quoi en faire.

Tout ce que l'on peut déduire en te lisant, c'est que le "F" au sens large possède une place prépondérante dans ton fonctionnement, puisqu'il semble à l'origine de tes humeurs, inégales. Je ne pense pas me tromper si j'affirme qu'il t'arrive parfois d'être dans d'excellentes dispositions, tout en étant subitement le lendemain dans un état d'atonie, peut-être angoissant, et inversement.

Les comparaisons concernant les réactions de chacun face à l'alcool ne peuvent pas servir à des généralisations théoriques, puisque l'alcool modifie de toute façon dans la plupart des situations les comportements individuels. Cela dit, il y a des différences entre INFJ et ENFJ qui devraient te permettre de t'aiguiller, au-delà des mystifications de certaines descriptions.

Un-e ENFJ n'est pas forcément un leader d'une communauté. C'est quelqu'un dont la voix a de l'importance, ou du moins qui peut porter la synthèse d'un groupe sans être désigné comme son leader. A l'inverse, un-e INFJ peut être le leader d'un groupe dans le cas où : personne ne veut l'être, les compétences exprimées ne sont pas celles qui lui conviennent, charisme naturel, dans certains cas aussi, etc. De façon schématique, un groupe qui recherche quelqu'un sachant s'exprimer ira vers un ENFJ – savoir s'exprimer ne signifie pas ne pas être stressé, être confiant en ses capacités, mais plutôt avoir une idée de ce qui doit être dit et comment le dire, dans une perspective Fe. Un-e ENFJ est relativement bavard, dans quasiment toutes les circonstances, sauf cas exceptionnels. Un-e INFJ ne l'est que dans certaines circonstances, voire pas du tout, selon les personnes considérées, mais ne sera quasiment jamais constamment volubile, à moins de ne pas prêter attention à ses propres signes de fatigue interne.

Le meilleur moyen de savoir, autre qu'en t'écoutant, sans passer par des articles dont le contenu est rédigé à la va-vite, est de démarrer à partir de ce que dit Guinea : l'énergie puisée à l'extérieur de soi. Pour être précis, il faudrait même parler de soumission aux éléments à l'extérieur de soi, qui deviennent ceux qui polissent petit à petit ta constitution cognitive. Je vais prendre des exemples pour illustrer la prescience du Fe.

Dans Psychologique des foules, écrit par Gustave le Bon, l'auteur assiste à une scène devant le Louvre où se trouve un général vilipendé par une foule assez hargneuse qui lui reproche d'avoir vendu des plans confidentiels français aux Russes, alors que les plans en question étaient apparemment vendus dans n'importe quel magasin. Arrive un officiel face à cette foule et le général qui risquait de se faire déchiqueter. A la surprise de Le Bon, au lieu de dire à la foule que ce monsieur n'était pas responsable de quoi que ce soit, l'officiel leur répond qu'il sera mis en prison en attendant que la lumière soit faite grâce à une enquête. Et la foule, toute contente, s'en est repartie chez elle, puis le général a été relâché quand il n'y avait plus personne.

Le Fe permet de comprendre ce que des collectifs plus ou moins conséquents veulent. Le Fe peut mentir, sans nécessairement le réaliser au premier abord, voire sans l'avoir considéré comme tel, à ses dépends. En somme, le Fe sait bien parler, "bien" au sens où ce qu'il dit trouve le plus souvent un écho chez l'autre plus important que le "Ti" qui exaspérera facilement, accusé de vouloir chercher la petite bête.

Enfin, là où un I serait inhibé face à l'extérieur, un E, un-e ENFJ, si on en revient à cette idée de soumission à l'extérieur pourra avoir à certains instants un comportement qui se rapproche de l'hystérie (à défaut de trouver un autre mot, c'est le plus signifiant). Pourquoi ? Parce que le ENFJ est le plus exalté de tous les exaltés, et en cette qualité d'exalté au-delà du reste, il sera celui qui pourra entraîné les autres à sa suite. Il n'aura pas forcément raison, et avec le recul, ses idées pourront paraître un peu creuses. Cela dit, sur le moment, c'est celui qui aura susciter la plus forte adhésion, pas au sens du nombre, mais au niveau de l'autre.

Je serai tentée de te dire que tu es plus soumise aux impressions F qu'à l'intuition, mais là encore, c'est peut-être la photographie que tu donnes à voir ici qui induit en erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3254

Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ? Sam 10 Sep 2016, 17:47

INFP, la vérité 5/5 fréyre

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: ENFJ ou INFJ ?

Revenir en haut Aller en bas
 

ENFJ ou INFJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ENFJ ou INFJ ?
» Connaissez-vous des ENFJ/INFJ dans votre entourage...
» Pourquoi les INFJ aiment les ENFP ?
» Les ENFJ aiment quoi ?
» INFP ou INFJ ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-