Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Facteur d'efficacité de la théorie MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hdjcnu
Aucun rang assigné


Age : 26
Lieu : Quelque part
Inscription : 12/05/2016
Messages : 10

Message(#) Sujet: Facteur d'efficacité de la théorie MBTI Jeu 12 Mai 2016, 23:54

La théorie du MBTI est une superbe trouvaille qui permet de scinder la psychologie humaine en plusieurs types dans lesquels bon nombre d'entre vous se retrouvent.

Mais justement, pour que le type qui nous est affecté nous corresponde vraiment, il faut nécessairement que les résultats du ou des test(s) aient été discriminants.

Si tu obtiens du 52% N, 48 % S. Du 53 % F, 47 % T... c'est que le test n'a pas été discriminant, et que tu n'entres pas dans un moule particulier, c'est mon avis.

Pour ma part, sur le seul test que j'ai fait, je suis à 60% I, 84% N, 69% F, 84% P. A ce niveau là de discrimination, je peux dire qu'effectivement je me sens très INFP et toutes les descriptions que j'ai pu lire sont criantes de vérité à mon sujet. Et pourtant, il se peut bien sûr que j'emprunte parfois des traits au T ou au E, c'est beaucoup moins souvent le cas pour le S et le J.

En fait, cette théorie se base sur le fait qu'à chaque duo de lettres N/S, F/T...on est soit l'un soit l'autre. Or, parfois les tests donnent un équilibre quasi parfait entre les deux et je me demande si notre psychologie est vraiment faite de telle sorte qu'on intériorise sentiments OU qu'on intériorise pensées... Quand les pourcentages sont très éloquents, je pense que les descriptions des types conviennent vraiment à la personne et ça rend cette théorie tout à fait admirable et impressionnante en ce qu'elle arrive à cadrer le fonctionnement d'un individu.

Mais lorsque les pourcentages sont serrés, c'est, selon moi, que la théorie n'a pas réussi à cerner cet individu et qu'il n'appartient alors à aucun type. Je prends l'exemple de mon frère qui a des pourcentages très serrés sur le N/S et le F/T. Eh bien, en lisant les descriptions, je considère qu'il n'est ni vraiment INFP, ni vraiment INTP ni ISFP ni ISTP. Il semble emprunter d'un peu partout mais n'a pas de type clairement défini.

Du coup, je voulais avoir vos avis là dessus, qu'en a - t - il été de vos pourcentages. Pensez - vous, comme moi, que les pourcentages jouent un très grand rôle. Ou pensez - vous qu'on est forcément l'un des 16 types ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 31
Lieu : Forums mbti anglophones.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 269

Message(#) Sujet: Re: Facteur d'efficacité de la théorie MBTI Ven 13 Mai 2016, 00:15

En laissant deux minutes les questionnaires et les descriptions de côté, tu as creusé du côté des fonctions cognitives, le vrai truc qui aide à déterminer le type? ( http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html ) Les quatre lettres sont le sommet de l'iceberg.
Il y a de nombreux facteurs qui peuvent influencer ou biaiser la recherche du type (l'acquis, l'inné, le milieu socio-culturel, le recul sur soi, l'équilibre émotionnel...), de plus c'est un fonctionnement personnel en partie interne, à différencier du comportement externe soumis au biais de l'observateur.

Il semblerait que lorsqu'il y a un certain équilibre entre les fonctions, les différences se lissent un peu, ce qui est peut-être le cas chez ton frère. C'est parfois ardu de trouver son fonctionnement, bonne chance à lui dans cette intéressante quête  Smile  .

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: Facteur d'efficacité de la théorie MBTI Ven 13 Mai 2016, 00:18

Citation :
Du coup, je voulais avoir vos avis là dessus, qu'en a - t - il été de vos pourcentages. Pensez - vous, comme moi, que les pourcentages jouent un très grand rôle. Ou pensez - vous qu'on est forcément l'un des 16 types ... ?
Pour moi, oui, on est forcément un type, après, être un type ne rend pas les choses immuables.

Pour les pourcentages, ca eclaire généralement, les axes (et donc fonctions) envers lesquelles on est potentiellement le plus mixte.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Facteur d'efficacité de la théorie MBTI Ven 13 Mai 2016, 01:44

Je suis assez d'accord, enfin par être un type il faut comprendre "avoir un fonctionnement cognitif préférentiel" ce qui peut faire émerger certaines tendances possibles
(ou pas d'ailleurs suivant un tas d'autres facteurs et l'évolution personnelle) .

Par contre malheureusement, je trouve qu'il n'y a pas assez de théorie en terme de possibilités d'évolution justement. Il y en a oui mais assez peu.

C'est un bon outil associé aux théories des fonctions jungiennes : sans, ça n'a que très peu d’intérêt en effet.
Il faut aussi s'en servir à bon usage, ce qui veut dire le laisser parfois de côté de temps en temps pour prendre du recul : on a tendance très facilement à l'adopter comme nouveau "filtre" : parfois un leurre suivant la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Facteur d'efficacité de la théorie MBTI

Revenir en haut Aller en bas
 

Facteur d'efficacité de la théorie MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Théorie des contraires: qui aime qui?
» Facteur ou covariable ?
» Théorie des 5 éléments chinois
» interpreter une ACP
» La Théorie des cordes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-