Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -42%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
124.99 €

Partagez
 

 INFJ - faire sans savoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeJeu 25 Fév 2016, 15:23

J'aimerais votre avis sur ces différentes expériences :

Suite à l'épisode vengeance, j'ai donc démissionné de ma boite.

Je me suis retrouvé dans une toute petite boite. Le commercial m'a demandé si je connaissais le logiciel TOTO, je lui est dis que oui.
rendez-vous client à 600 bornes de chez moi.
Juste avant l'entretien, il me dit
- t'as revisé sur le logiciel OTOT
Moi surpris.
-  non moi, c'est TOTO que je connais.
le commercial
- Ah merde, bon tant pis on y va.

Pendant l'entretien client, j'ai réussi à faire des propositions en plus de son besoin initial.
A la fin, le client était emballé, il nous a proposé de prendre l'image du spécifique client (paramétrage, code, ...).
J'étais donc devant la machine, ne sachant en rien, ce qu'il fallait que je prenne.  Embarassed
Bon j'ai quand meme pris des trucs.

il était convenu que je developpe la solution pendant que la commercial faisait la propal.

1 mois plus tard, j'avais fait quelques trucs, mais en toute objectivité je n'avais aucune idée de ce que j'avais fait.

Coup de bol, devis trop cher.  Adoration .

explication :
- 600 km de chez moi --> aucun soutien
- j'étais en période d'essai --> à la moindre erreur, chomage
- pendant que le client présentait son besoin, j'ai noté (mentalement) ce qui était important à ces yeux. --> ça, je le fais naturellement
- je connaissais les fonctionnalités de OTOT (dans le sens à  quoi le logiciel servait) --> C'était un logiciel distribué par mon ancienne boite.
- j'ai imaginé ce qu'il était possible de faire avec OTOT --> c'est là, le principal risque
- j'ai axé toutes mes propositions sur la qualité de données (après le cout, c'est l'exigence numéro deux de tous les clients)
- pour identifier les sources du programme, je suis partie du postulat qu'il y avait un seul répertoire et qu'il devait contenir des fichiers avec du code en clair.



Après, le meme commercial me place chez un autre client, cette fois si comme expert du langage C, juste sur la base, que je lui avait dit que je savais faire une liste chainée, et que j'avais fais UN programme batch en C. (qui fonctionnait Smile ).

Bon bref, j'ai donc fait des spec et du dev, sur un module critique de type transactionnel (utilisant les protocoles RPC, et LU62 pour taper dans une base de donnée distante) pour un grand compte (à l'époque 7 md de chiffre d'affaire).
j'étais dans une équipe, il y avait un autre expert en C (mais lui, un vrai) qui devait faire la partie interface du module.

A la pause café il me parlait de C, j'y bittais rien (mais vraiment rien), je faisais oui de la tete.

J'ai fini par compiler mes programmes (ça m'a pris 2 jours pour comprendre les bibliothèques, et tout le bordel. J'en profite pour dire un grand merci à tous les forums d'informatique de la terre).

Et là est arrivé le premier test.

Le gars qui s'occupait de l'interface, lance ces requetes  ... roulement de tambour ... et reçoit une réponse ... presque compléte (manquait quelques champs)  Shocked

épilogue : Client content. Projet rentable. Embauche chez le client.

explication :
- 700 km de chez moi --> aucun soutien
- j'étais encore en période d'essai --> à la moindre erreur, chomage
- le chef de projet laissait à chacun une autonomie appréciable. Pas de vérification ou de reporting type RAF.
- j'avais quand même quelques notions de C
- J'avais les sources d'un programme similaire
- j'ai imaginé le chemin qui menait de l'entrée à la sortie
- J'ai codé le chemin imaginé en me servant du programme similaire, et également des forums informatique (copier coller + adaptation en changeant le nom des variables)
- l'expert en C était également un expert en connecteur. Je mangeais avec lui tous les midi, parfois, il me parlait de ces anciennes expériences, sans le savoir il me formait au transactionnel.
- l'éditeur du logiciel a passé deux, ou trois jours à m'expliquer comment fonctionnait son logiciel. J'étais le seul present.
- le code utilisé pour faire les connecteurs était simple, et surtout en français.





Les questions sont les suivantes :

Vous arrive t'il de réussir à faire des trucs, dont vous n'avez quasiment aucune connaissance, et surtout que ça marche ?

A quelle fonction MBTI pouvez vous rapprocher cette façon de faire ?

Avez-vous des expériences similaires ?


Dernière édition par Henri le Ven 26 Fév 2016, 09:41, édité 1 fois (Raison : complément)
Revenir en haut Aller en bas
Guinea Pig
Disciple de Caligula
Guinea Pig

Type : ISfP
Age : 41
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1348

INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeJeu 25 Fév 2016, 17:05

Henri a écrit:
A quelle fonction MBTI pouvez vous rapprocher cette façon de faire ?

Je ne sais pas... En tout cas, tu n'as pas perdu ton sang-froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeJeu 25 Fév 2016, 18:18

Merci, mais c'est un reflexe. Il n'y a pas de volonté de bien faire, il y a juste une volonté de me sortir de tous ces merdiers, tout en minimisant les dommages collatéraux.

Et toute ma vie est ainsi, j'ai pris ces deux exemples, car ils sont factuels.

Les émotions qui accompagnent ces deux événements, c'est la fierté (je m'en suis sorti), mais aussi la frustration (pourquoi je me retrouve toujours dans des trucs, dont je n'ai pas ou peu de connaissances), et enfin je redoute le jour, où je ne m'en sortirais pas.

J'aimerais comprendre ce que je fais, je poste ici, car je me pense INFJ, mais aussi bien ce comportement correspond à un autre type.

Pouvez-vous m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 11:23

Alors, primo: je n'ai pas vécu d'expérience semblable. Pas eu l'occasion lors de ma courte expérience dans le monde du travail, mais en-dehors non plus.

Une expérience similaire en revanche, comparable plus que semblable: lors de la création commune de notre pièce de théâtre de fin d'année il y a 4 ans. Je n'avais jamais étudié la dramaturgie, mais j'ai toujours adoré le théâtre, les récits en tous genre (romans, ciné, séries, etc.) Lorsqu'il a fallu mettre ne place les morceaux de notre pièce, pour que tout se tienne, j'ai été désignée dramaturge en chef et il parait que j'ai fait ça de façon étonnamment pro. J'ai appliqué des concepts et des théories dont j'ignorais l'existence de manière consciente.
Mon explication d'ENTP: bien que ce soit mon talon d'Achille, mon Si a emmagasiné pendant des années ce que ma boulimie de récits lui a fait bouffer. Mon Ne et mon Ti classaient, organisaient, tiraient des conclusions, faisaient des "fiches-résumé". Du coup, une fois devant la nécessité (et le plaisir) de mettre en application, j'avais en moi les recours nécessaires; les ressortir n'était plus un acte d'effort conscient (c'est surtout Ne-Ti qui jouaient, sur l'impulsion de Ne). D'où l'impression de facilité en parallèle de l'impression d'ignorance.
Mais je ne vois pas en filigrane les mêmes mécanismes chez toi.

Dans ton expérience, je vois ces pistes:
- INFJ: le Ni qui voit par où aller (visualise le chemin), le Fe qui comprend ce que veut le client, le Ti qui est capable de synthétiser les données et construire un modèle qui se tient. Si Ni-Fe ont bien fait le taf et on envoyé Ti dans la bonne direction, et que Ti est suffisamment bien formé, ça peut ressembler à un petit miracle...
- xNTJ: Ni pareil, mais couplé avec Te (processus de comparaison avec les autres projets, langages, etc. déjà maitrisés). Si le Te est bien développé, son efficacité peut donner l'impression de faire les choses naturellement. D'autant que là, tu as eu pas mal d'opportunités d'accumuler des données concrètes pendant le processus (les rencontres, discussions, mini-formations), nourrissant Ni et donnant progressivement la direction à Te.

Bref, ça se joue sur Fe-Ti ou Te-Fi... le travail de l'ennétaype en parallèle pourrait être le juge idéal pour trancher dans cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Auruo
El Senor de ces Dames
Auruo

Type : Vroum Vroum
Age : 35
Lieu : Pouet Pouet
Inscription : 07/01/2015
Messages : 798

INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 12:40

Non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
dorloth
Aucun rang assigné
dorloth

Type : INTJ
Age : 30
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1876

INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 13:15

Citation :
- xNTJ: Ni pareil, mais couplé avec Te (processus de comparaison avec les autres projets, langages, etc. déjà maitrisés). Si le Te est bien développé, son efficacité peut donner l'impression de faire les choses naturellement. D'autant que là, tu as eu pas mal d'opportunités d'accumuler des données concrètes pendant le processus (les rencontres, discussions, mini-formations), nourrissant Ni et donnant progressivement la direction à Te.
Oui et Non, j'ai essayé de visualiser une expérience du même genre... mais au final :

- Soit je réussis de manière insolente, mais j'ai toujours su que je réussirais (ca j'en ai plein, effectivement je ne suis pas forcément super doué dans la matière, mais étonnament je réussis très vite et bien.)
- Soit je réussis en ne faisant pas grand chose, car la réussite n'est pas véritablement désirée, et c'est plus du je m'en foutisme que de talent inconscient.

Personnellement, j'ai plus des expériences où c'est une arnaque ^_^ (je profite de la situation) que des situations où je suis collé au mur, car généralement je ne vais pas mentir et dire savoir faire quelque chose si je ne sais pas le faire.
C'est plutôt la situation dans l'autre sens, on me donne 4 semaines pour un taff qui n'en prend qu'une, je pars 3 semaines en vacances et est les félicitations Very Happy.
Lier au NTJ tant d'incertitudes me semble incohérent. C'est quelque chose que l'on abhorre.
(Je peux peut être exemplariser si vous le souhaiter.)

Tes expériences me font plus penser à de la chance mêlée au talent Henri, mais ca ne tombe pas à chaque fois.
(J'ai eu ca à mes concours d'école de commerce, en y allant au pif, et étant prises à toutes.) Mais c'est davantage une sur-évaluation du niveau de la tache, d'une sous estimation de ses connaissances persos, couplée à une dose de chance.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Ven 26 Fév 2016, 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 13:53

Merci Mallollo,
En fait dans les deux exemples, il y a un shéma qui se répète.

A chaque fois j'ai deux solutions :
- tout envoyer chier, et rentrer dans les difficultés propres aux relations humaines
- faire comme je peux pour répondre au besoin.

Systématiquement, je choisi la deuxième solution. Je préfère répondre aux besoins par le travail. A chaque fois, ça me parait etre la solution la plus facile.

Bon, je crois que l'énnéa est assez clair.


Pour le MBTI, Te est vraiment peu probable. Meme si je connais quelques langages informatiques, et je ne les maitrise pas. J'utilise au moment où j'en ai besoin, et surtout avec ma compréhension du langage. Ce qui donne souvent une impression de bricolage, mais j'ai un secret pour que ça ne se voit pas trop :  je commentais systématiquement mon code (pas à chaque ligne, mais presque)

Merci Dorloth,

Citation :

Soit je réussis de manière insolente, mais j'ai toujours su que je réussirais
Nous différons sur ce point. Je n'ai pas de certitudes sur la réussite. si je prends l'analogie de l'avion de ligne.
Pour les deux exemples l'avion a bien atteri, j'ai d'autres exemples,  où il ne reste plus que la carlingue avec quelques blessés (dont moi-meme).

Citation :

Personnellement, j'ai plus des expériences où c'est une arnaque ^_^ (je profite de la situation) que des situations où je suis collé au mur, car généralement je ne vais pas mentir et dire savoir faire quelque chose si je ne sais pas le faire.
Plus je repense à mon expérience, plus je me dis que le choix est toujours le meme :
- m'opposer à la demande
- répondre à la demande

l'inconvénient, c'est que meme, si je dit que je ne sais pas faire, on me dit
"tu t'en sortira"
"mais si, tu sais faire"
"mais si, c'est possible"
"j'ai pris  l'engagement que ça réussirai, nous n'avons pas le choix"

et à la fin
"je ne pensais pas que c'était possible"
"si ça m'étais arrivé, je ne m'en serais pas relevé"
"tu vois tu t'en ai sorti"
"Merci pour ce projet, tu devrais t'en servir pour faire ta promotion"

(())

Citation :

Lié au NTJ tant d'incertitudes me semble incohérent. C'est quelque chose que l'on abhorre.
On est d'accord. Smile

Citation :

Tes expériences me font plus penser à de la chance mêlée au talent Henri, mais ca ne tombe pas à chaque fois.
C'est vrai, que les gains ne sont pas toujours immédiat, mais peu importe ce que j'ai fait, à un moment ou l'autre ça prends toujours du sens.
Par exemple, sans ces deux projets, je n'aurais, peut-etre, jamais compris mon énnéagramme.

Citation :

Mais c'est davantage une sur-évaluation du niveau de la tache, d'une sous estimation de ses connaissances persos, couplée à une dose de chance.
ou une décorrélation entre ce que l'on sait faire naturellement, et ce que l'on fait au quotidien.

Citation :

J'ai eu ca à mes concours d'école de commerce, en y allant au pif, et étant prises à toutes.
je comprends. Smile



Spoiler:
 


Merci Auruo:
 
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
dorloth

Type : INTJ
Age : 30
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1876

INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 14:02

Citation :
l'inconvénient, c'est que meme, si je dit que je ne sais pas faire, on me dit
"tu t'en sortira"
"mais si, tu sais faire"
"mais si, c'est possible"
"j'ai pris l'engagement que ça réussirai, nous n'avons pas le choix"
Ca c'est pas grave, si j'ai prévenu ne pas savoir faire, c'est bon, je trouverais des solutions (ou non) mais ma responsabilité ne sera pas remise en question (au moins dans ma tête) et donc cest totalement différent ^^
(Vision Te de la chose d'ailleurs, Si j'ai prévenu mon incompétence, l'échec n'est plus possible, soit c'est cohérent résultat mauvais car pas compétent = prévu, soit c'est réussi = exploit. )

Citation :
C'est vrai, que les gains ne sont pas toujours immédiat, mais peu importe ce que j'ai fait, à un moment ou l'autre ça prends toujours du sens.
Par exemple, sans ces deux projets, je n'aurais, peut-etre, jamais compris mon énnéagramme.
Bien sur, c'est l'intérêt d'avoir de l'expérience.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 14:28

Le Te de la piste NTJ, j'avoue que j'y ai cru moyen.
Je vais utiliser une métaphore, pour changer. Le Te serait un cheval de trait, solide sur ses pattes, un pas après l'autre, fiable, et en agissant en conscience. Ti, ce serait une licorne, un truc un peu fantasque qui fait des triples loops piqué alors qu'il ne sait pas faire une culbute. Le cheval de trait cadrait assez mal dans tes exemples.
Est-ce avec un profil NTP que tu hésitais? Je ne vois pas ce que ça aurait pu être d'autre, en réalité...

Comme tu dis, l'ennéa fait beaucoup sur la façon dont on aborde cette situation. Dans mon cas, et armée de ma probable aile 6 historique, j'aurais dans l'ordre:
- essayé de refuser, en disant que je n'y connais rien (pas assez=rien, on est d'accord)
- accepté en posant très fortement mes limites ("Ok, il y a eu un malentendu, moi je sais ça, ça et ça, mais si on m'en donne le temps et les moyens, je peux me former et arriver à un résultat intéressant")
Ce n'est donc finalement peut-être pas une coïncidence, que je n'aie pas d'exemple, j'ai probablement des tes de contre-exemples où j'ai envoyé bouler le taf Cyclope heureux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 15:15

Mallollo a écrit:

Ti, ce serait une licorne, un truc un peu fantasque qui fait des triples loops piqué alors qu'il ne sait pas faire une culbute.
C'est ça. Et, à la reception, elle hennit, salut le public, et s'en va.

Dans sa tete ça fait:
 

* rejoins ceux qui l'ont inscrit à ce concours à l'insu de son plein gré.
- Bande d'enfoiré

* s'allonge de tout son long, et prends une bière
Spoiler:
 

Mallollo a écrit:

Est-ce avec un profil NTP que tu hésitais?
J'en suis à un stade, où  j'éprouve mes conceptions avec la réalité.
Pour moi, ces deux expériences reflètent assez bien ce qu'il est possible de faire avec Ni.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 18:35

Énorme, la licorne! Je le vois tout pareil et j'ai failli l'écrire, mais pour garder la parité avec le Te que je connais très mal, je me suis retiendue lapins lol

Henri a écrit:
Pour moi, ces deux expériences reflètent assez bien ce qu'il est possible de faire avec Ni.
C'est ce que je me disais aussi... J'étais étonnée que tu bases ton questionnement et ton doute sur ces expériences.
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
dorloth

Type : INTJ
Age : 30
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1876

INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 19:50

J'aime pas du tout l'image du cheval de trait pour Te, car ca donne trop une image de lenteur et d'immobilisme.

Mais c'est surement subjectif Timide

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 20:07

@dorloth a écrit:
J'aime pas du tout l'image du cheval de trait pour Te, car ca donne trop une image de lenteur et d'immobilisme.

Mais c'est surement subjectif Timide
Ecoute, j'y ai pensé, je me suis dit que ça pourrait être "mal pris", mais d'un autre côté, j'ai utilisé l'image de la licorne (typiquement NF, quand même) pour définir mon Ti bien-aimé, alors je crois qu'on est quittes lapins lol

Sérieusement, plutôt que de la lenteur, je voyais vraiment le déroulé de la patte jambe dans un mouvement qui se veut LE mouvement le plus efficace, adapté au taf. Fait avec une certaine conscience du mouvement. Comme tu le disais, la certitude de ce qui va venir après (alors que la licorne te chie un truc au pif après son magnifique triple loops piqué).

Après, j'ai prévenu (et je vous préviens que vous êtes prévenus pour la prochaine fois), mes métaphores sont cuites dans des moules en silicones, je n'en garantis pas la tenue sur le long terme, hein... Alien 2
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
dorloth

Type : INTJ
Age : 30
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1876

INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitimeVen 26 Fév 2016, 20:38

Dans cet ordre d'idée, j'aurais davantage vu l'éléphant, avancant par pas lourd qui écrase tout sur son passage sans concession.
La où une licorne marche les fleurs peuvent éventuellement être épargné, l'éléphant non... et il s'en fout.
De même tu n'arrêtes pas un éléphant qui fonce dans une direction.

(Mais je te taquine, j'avais compris l'idée)
J'avais aussi envie de donner mon analogie, donc j'ai construit le chemin pour pouvoir la poser Razz
(Ca c'est Te Very Happy )

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




INFJ - faire sans savoir Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ - faire sans savoir INFJ - faire sans savoir Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

INFJ - faire sans savoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-