Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Être ou vouloir être, telle est la question..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 00:11

...


Dernière édition par Nyuzaki le Mer 13 Mai 2015, 03:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1613

Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 00:25

Bienvenue ! Et pfffff sans hésiter INFP Smile , bien que tu puisse avoir une personnalité nuancée hein.

Sinon ton témoignage m'a touché. C'est assez long tout ce que tu as écrit, mais ça se lit tout seul ! Une des caractéristiques des Fi. Nos posts ressemblent à des romans Razz

Sinon, je te plains sincèrement pour ta copine, moi je n'aurais pas pu rester avec une personne comme ça.

Sinon pour tes études tu ne peux pas te ré-orienté ?

En espérant que tu trouves des réponses à tes questions ici. Lut.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rael
Intervenant polémique
avatar

Type : entp
Age : 67
Lieu : haute savoie
Emploi : chomeur
Inscription : 30/07/2014
Messages : 151

Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 10:28

Je ne vois pas comment on peut typer infp comme ca.

Tout ton récit transpire la remise en question permanente , le manque de confiance et la faible estime de soi.
Ce qui est pas mal en soi, ce qui est problématique c'est que ca à tendance à beaucoup plus influence sur la personne que le type MBTI.

Il va falloir donner des exemples plus significatif sur ta personne.
Un exemple quand tu dit type penseur , je pense toujours: heureusement car c'est le cas de toute le monde notre cerveau ne s’arrête jamais de penser.
si tu pense sans savoir vraiment ce que tu pense sans avoir d'avis ça ressemble à de l'ennui... non pas à une caractéristique qui t'es propre

Tu pourrais très bien être ENTJ ou ENTP à la lecture de ce récit.

Alex_NC a écrit:
.
Au final je me retrouvais, moi, le garçon le moins manuel du monde dans une filière avec 50% du temps sur des machines à usiner des pièces (A chaque fois raté d'ailleurs haha)
Me sentant obliger de continuer dans l'industriel avec un tel bac

Ca c'est typiquement T
Cependant la situation: manque d'argent, fort désir de faire plaisir à ces parent... fait que un F peut aussi décider de ne pas suivre son cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikadoww
Aucun rang assigné
avatar

Type : Tout est bon dans l'cochon.
Age : 22
Lieu : Montpellier
Emploi : Me comprendre.
Inscription : 02/03/2015
Messages : 177

Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 10:39

Citation :
Ca c'est typiquement T, cependant la situation: manque d'argent situation familliale ouvrière... fait que un F peut aussi décider de ne pas suivre son cœur

Merci pas mal beaucoup, je prends note, parce que je me sens un peu INFJ par moment, ça explique le pourquoi du comment, très intéressent.

_______________________________________
Les oies d'gavage.

“Dieu aussi a son enfer : c'est son amour des hommes.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 11:29

@Cerise : Ben ca me fait penser que même à l'epoque des vieux téléphones et du T9 mes sms ressemblait à des romans haha Beaucoup plus à l'aise à l'ecrit qu'à l'oral aussi.
Ah et concernant mon ex ca me rappelle de préciser aussi que je suis trop honnête dans mes relations et trop gentil, je dis trop facilement ce que je ressens à la personne je j'aime.

@Rael C'est très intéressant ce que tu dis puisque ça illustre parfaitement ce que j'essayais de dire en introduction, sur les différents facteurs qui je sens influence le résultat du test.
J'essaierai donc ce soir d'apporter le type d'exemple que tu attends !
Bon après midi !
Revenir en haut Aller en bas
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 798

Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 17:56

Qui veut du Ne, qui veut du Ne Jump fire ^^
J'ai pensé à ENTP à un moment aussi, mais bon ça va peut-être pas trop avec le coté "maso comme tu dis". Par contre, il faudrait voir à quoi ressemblaient tes liens amoureux dans la forme: était-ce du genre émotionnellement caricatural, naïf, comme on parle de certains INTP, auquel cas T est possible. Mais bon, le Ti dom va normalement être plus en retrait et avoir moins de mal à se séparer d'une personne que tu semble en avoir eu; pour le coup tu en es même à l'opposé.
Ou alors, parmi les plus introvertis des extravertis, il y a ENFP, qui adore être avec les gens, très attaché dans ses relations amoureuses, et avec sa fonction auxiliaire introspective Fi qui le pousse pourtant à passer du temps seul. Il faudrait savoir si être seul est pour toi un besoin ou si c'est juste quelque chose que tu apprécies comme ça, et savoir aussi si la foule te fatigue, si elle te consume ou si elle te fait gagner en énergie. Mais tu as l'air d'être certain d'être introverti donc ...


Sinon, tu as une étonnante adaptation sociale; personnellement j'aurais du mal à m'intégrer comme ça dans des groupes sans que personne ne voit en moi une once de réserve, et ... avec le temps + une contribution mutuelle de nos incompréhensions respectives je finirais, comme souvent, à l'écart.
Spoiler:
 
Cette adaptation de ton fait, aux conventions de groupe me fait penser à Fe, le sentiment extraverti, et si on y rajoute l'introversion ça nous donnerait INFJ ... mais INFJ carbure à l'intuition introvertie, pas extravertie, alors ça entre en contradiction avec ton coté curieux de TOUT je trouve (ou je comprends mal la fonction Ni, déjà que même leurs utilisateurs la comprennent pas toujours bien ...).
Spoiler:
 


Citation :
En résumé je me qualifierai de :
- Rêveur, pour mon côté idéaliste, idéaliser ma relation, mon métier, ma vie)
Tu pense donc aux profils NF? et .. peut-être à INTJ le plus idéaliste des NT? (mais ce dernier est pas franchement très social).
Citation :
- Penseur (Penser, penser, penser, toujours penser)
Bienvenu au club
Citation :
- Sentimental (Une passion débordante pour ma relation amoureuse, très sensible avec ma moitié)
Donc là, comme je disais, je pense qu'un INTP peut tout à fait être abondamment impliqué dans sa relation amoureuse, à un tel point que ça en est débordant de bons sentiments (Fe inf), et ... ma foi c'est sincèrement touchant. Mais l'INTP aura moins de mal à se séparer d'une relation néfaste (Ti dom).
Citation :
- Logique (Jusqu'à ce que je vois à quel point mon comportement à pu être illogique avec mon ex)
oui, bon, pour ça se référer au point du dessus. ça ne me semble pas incompatible.^^
Citation :
- Confident (J'écoute, je ne juge pas, j'essai de comprendre le sentiment d'autrui, d'ailleurs naturellement on se confie toujours à moi, même les personnes que je connais depuis peu, j'inspire la confiance je pense)
Pourrait être F. Si on vient naturellement à toi, qu'on t'attribue un certain aura et tout, Fe est un bon candidat; sinon Fi pour le coté à l'écoute oui.
Citation :
- Anti-Conformiste (Je ne fais jamais rien comme les autres, toujours entrain d'essayer remettre en question la logique d'une règle)
Bienvenu au club bis, mais alors je suis cloué de comment tu arrives à t'intégrer avec un pareil manque de prédisposition. Si tu as le truc, mp moi  Lol
-Sinon pour ton coté analyse des sentiments, j'aimerais bien savoir si c'est une analyse "rationnelle" (j'aime pas l'emploi de ce terme dans ce cadre, on devrait dire "logique impersonnelle") ou bien si c'est vraiment par du sentiment c.a.d la "logique affective" (une compréhension moins distante donc).

Bon, pour conclure, je dirais que j'ai trouvé pas mal de point commun avec mon expérience, (des différences aussi), mais je pense que cela a plus à voir avec IN (l'introversion + l'intuition) qu'avec la manière de traiter l'information et d'agir.

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 19:00

...


Dernière édition par Nyuzaki le Mer 13 Mai 2015, 03:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 19:20

Citation :
(Petit anecdote, pendant que j'écris ces lignes, mon ami à ma droite qui scouate toujours ma chambre, qui d'ailleurs j'adore la présence d'une personne qui me ressemble comme lui ou ma mère, je déteste juste qu'on m'oblige à parler quand j'en ai pas envie ou qu'on me pose des questions sur ce que je ressens, bref, il me pose une question, je me retourne la tête encore dans mes pensées, "Oh mon dieu il est encore dans son monde" haha et gros fou rire comme d'hab. Bref typiquement l'image que les gens ont de moi et source de fou rire chaque jour. Une place qui me convient très bien.)
C'est assez rare les I laissant des gens squatter leurs chambres non ? La chambre est généralement notre cocon sacré, notre refuge, notre zone 51.
Perso, la première chose que je fais quand un ami vient, c'est sortir de ma chambre pour qu'il évite d'y rentrer. (je préfère être dans une zone neutre = salon)

C'est juste une question

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Jeu 05 Mar 2015, 19:27

@dorloth Ah oui nan mais la c'est particulier, en principe ma chambre aussi c'est sacré, même si ça ne l'est peut-être pas autant que tu le décris, en fait je vie en chambre étudiante, donc pas de salon haha

Mais bon, plus on avance et plus je remets en question ce qui était jusqu'à lors ma seule conviction, par pitié ne m'abandonnait pas maintenant, je ne sais plus qui je suis !...
Introverti, extraverti refoulé..
D'un côté même avec des gens que j'apprécie il y a tellement de foi où j'ai inventé une excuse pour plutôt rester chez moi tranquille, pas de trajet, pas de perte de temps, du temps pour moi, chez moi, dans mon lit, ce qui me rappelle le cocon que tu énonces, et où dans mon cas je ne laisse entrer que les gens que j'estime digne, à peu prêt 1 personne.. Donc faut peut être pas exclure l'introverti trop vite...
D'ailleurs à bien y réfléchir c'est vrai que je déteste que tout autre personne y rentre à part mon meilleur ami du moment ou ma copine.

Edit : Tiens d'ailleurs voilà un deuxième qui se point, lui plutôt froid, quelqu'un avec qui j'ai beaucoup de mal car se pleins toujours de tout (mais on voit que c'est parcequ'il ne veut montrer aucun sentiment de joie, quand je lui proposer un mars glacé que je sais qu'il adore il va pas me dire merci tout content, il va faire une grimace et me dire "ouai, pourquoi pas". Alala, bref lui par exemple j'me sens mal dès qu'il est dans mon antre, comme tout autre personne que mon ami précédemment cité d'ailleurs, ce dernier répond je pense à un besoins d'un minimum de sociabilité, il est parfait car me fait pas chier, fait son truc de son côté (regarde du basket) et pars quand j'en ai besoins. Et se confie beaucoup à moi, chose que j'apprécie également, pouvoir aider les gens qui ont plus de mal à se comprendre avec le peu d'expérience que j'ai, un bonheur.)
Revenir en haut Aller en bas
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 798

Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Ven 06 Mar 2015, 14:16

Alex_NC a écrit:

Puis bon j'avoue, d'habitude je me force à en dire le moins pour que le plus grand nombre lise, mais la je crois que je suis sur le forum des gens courageux, alors je me lâche :$
wow::! Je vais finir par croire qu'un "malin génie" s'est inscrit sur le forum juste pour me convaincre que j'ai le même type que lui. Lol



Alex_NC a écrit:
Mais bon, plus on avance et plus je remets en question ce qui était jusqu'à lors ma seule conviction, par pitié ne m'abandonnait pas maintenant, je ne sais plus qui je suis !...
Introverti, extraverti refoulé..
Pas de panique! Aux vues de ce que tu dis dans tes postes, ... tu es introverti. Donc tu peux être tranquille sur ce point, un extraverti ne serait pas à ce point privé, et ne serait pas mal à l'aise dans les foules, même avec une fonction d'introversion en auxiliaire.
Certes tu es (très) bien intégré, tu n'es pas l'introverti compulsif que l'on croise parfois, mais il faut savoir que introversion et timidité sont souvent confondues à tort. Un introverti n'est pas forcément quelqu'un de timide, c'est juste quelqu'un qui a "un besoin": celui de calme, de moments pour lui, qui lui permettent de se ressourcer régulièrement. Alors que l'extraverti a vite besoin d'être avec du monde, et c'est la solitude qui le vide moralement.
L'introverti ne souffre pas de ces moments passés dans son coin, alors que le timide souffre. D'ailleurs, on peut très bien avoir les deux, mais si c'est le cas ce n'est pas l'introversion qui fait souffrir, c'est vraiment la timidité ou parfois le fait de ne pas parvenir à se faire comprendre quand l'introverti fait trop attention à l'image superficielle que les gens ont de lui et finit par croire qu'il est vraiment déficient ou que sais-je (le genre de problème que tu réussis parfaitement à contourner). Et tu n'as pas l'air timide (sports collectifs, tu prends la tête de groupes, etc ...).

Après, tu es aussi intuitif, pas de soucis là dessus, et je me suis retrouvé dans tes attitudes absentes, les regards pendus quelque part, sauf que je pense par contre exercer ma curiosité d'une manière peut-être plus ciblée, plus en fonction de mes préoccupations périodique que selon un principe d'ouverture intégrale au savoir (comme tu dis que tu écoutes, regardes, de tout). Parfois, je me surprends d'ailleurs à m’intéresser subitement à quelque chose que j'avais initialement comme jeté à la poubelle.

Pour l'axe T/F, c'est toujours le plus délicat à définir. Il faut bien se dire que nous sommes dans une société où on nous demande de promouvoir des normes impersonnelles, rationaliser beaucoup de choses selon une "logique impersonnelle"
Spoiler:
 
, à tort ou à raison (il y a des logiques suspendues dans le vide, des abstractions qui n'ont de vérité que dans le cerveau des hommes, et en fonction desquels pourtant beaucoup de monde agit). Mais les sentiments sont aussi à la base d'erreurs de jugement.
C'est marrant parce que je me retrouve assez dans ce que tu dis lorsque tu évoques la forme plutôt impersonnelle de ton discours avec laquelle tu répond à quelqu'un que tu aides; ce n'est toujours qu'un langage, et comme je disais il peut être une adaptation culturelle (en tout cas c'est mon avis). Dans le test "Analyse Transactionnelle" il y a une question qui dit: "préférez vous aider les gens à être plus logique ou à mieux utiliser leurs sentiments?", quelque chose du genre; peut-être devrais-tu essayer ce test; je l'ai trouvé plus abordable que le test classique et les réponses possibles ne sont pas inscrites dans un choix binaire (il y a plusieurs degrés pour chaque réponse). En cas voici le lien:
http://www.analyse-transactionnelle.com/Mbti/Mbti.html

A priori je dirais que tu es plus F que T, comme tu le pense aussi, mais je ne voudrais pas trancher entre Fi et Fe. Sinon tu peux aussi faire ce test basé sur la proportion des fonctions cognitives; ça t'aidera peut-être pour savoir de quel coté du penche le plus (c'est en anglais par contre):
http://www.keys2cognition.com/explore.htm

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Ven 06 Mar 2015, 15:11

Merci pour ton aide GreenBat !

J'ai fais beaucoup d'introspection sur moi même hier soir et pas mal de test et recherche, j'en suis venu à la même conclusion que toi sur IN, puis sur P, donc IN*P.

J'ai aussi trouvé ce test là bien meilleur : http://www.analyse-transactionnelle.com/Mbti/Mbti.html
C'est vrai que le côté binaire j'aime bien parce que d'un côté c'est soit blanc soit noir, mais d'un autre côté je ne suis jamais satisfait ni par l'une ni par l'autre, évidemment puisque notre personnalité est toute nuancé !
Et c'est ce test qui m'a poussé d'ailleurs à revoir mon jugement sur mon F, notamment à cause de la question que tu évoques et celle du dessus, je te les cites :
"Je préfère assister à des situations ou des discussions où il y a de l'émotion.//Je préfère utiliser ma capacité d'analyse des situations."
"Je préfère aider les autres à exprimer leurs sentiments.//Je préfère aider les autres à prendre des décisions logiques."

Je te donne le résultat de ce test :
Résultat:
 

Les 2 questions qui ont fait penché la balance sont les 2 cités plus haut où j'ai répondu à 100% T. En effet c'est vrai que je me sens super gêné dans uen discussion de type émotion et rien qu'hier soir, mon ami a eu quelques soucis familiaux, grosse dispute avec sa soeur, je ne lui ai a aucun moment demandé plus de précision sur ce qu'il ressentait (il en disait assez tous seul ^^) Mais j'ai tout de suite chercher à lui faire comprendre pourquoi à mon avis ils n'arrivent pas à se mettre d'accord, ce qu'elle devait penser de lui à cause de tel mot employé à telle moment etc, si j'ai bien compris ça semple typiquement T ça, puisque je semblait plus focalisé sur ce qu'ils pensaient sans s'en rendre compte de l'un et de l'autre et qui influencé leurs jugements qu'ils pensaient tout les 2 objectifs, plutôt que ce qu'ils ressentaient (si c'est bien différent ?).

Il y aussi la question encore au dessus qui demandait si on préferait être perçu comme quelqu'un de sensible ou réfléchi, même si ça dépend des personnes (tiens, preuve encore que je chercher à m'aligner pour plaire au plus grand nombre) je préfère être vu comme quelqu'un de réfléchi. Mais bon je répond ça aussi avec l'image négative de quelqu'un de sensible = Naif, peu réfléchi, laisse ses décisions se faire influencer par ses émotions. Pour prendre une décision je préfère toujours mettre de côté mes sentiments, puisque je considère ceux ci comme passager, pour une décision à court terme pourquoi pas, mais à long terme, la logique est obligatoire, sinon, regret assuré quand mon état d'esprit aura changé.
Revenir en haut Aller en bas
Spoke
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNTX
Age : 22
Lieu : Paris
Emploi : Etudiant
Inscription : 08/09/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Sam 07 Mar 2015, 14:56

Je trouve que tu correspond bien à l'INTP qui a souvent cette vision un peu idéalisée des relations romantiques. Ton côté Feeler, tu l'as depuis toujours ?
Et j'ai bien aimé ce test, perso j'arrive, avec mes résultats, à comprendre pourquoi j'ai tant de mal à me typer :


E (Extraversion) 50% 50% (Introversion) I
S (Sensation) 42% 58% (Intuition) N
T (Pensee) 70% 30% (Feeling) F
J (Décision) 56% 44% (Adaptabilité) P

Comme dans un peu près tout dans ma vie, je reste dans une position assez neutre, même dans ma personnalité haha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Sam 07 Mar 2015, 15:04

Salut Spoke !

Merci pour ton avis, oui j'idéalise clairement les relations amoureuses...
Qu'est ce que tu entends par "côté Feeler" ?

Ah oui, c'est clair que là t'as le cul entre plusieurs profils si je puis dire haha
Revenir en haut Aller en bas
bobmo
Aucun rang assigné
avatar

Type : eNTJ 8w7
Age : 28
Lieu : Strasbourg
Emploi : ...
Inscription : 17/03/2013
Messages : 180

Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question.. Dim 08 Mar 2015, 00:25

Ton message fait effectivement très 5. Je pencherais vers INTP mais sans doute un Fe développé et touchant. Tu devrais en être content :-). Les INTP sont très loyaux en général.

_______________________________________
Spoiler:
 
XXII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Être ou vouloir être, telle est la question..

Revenir en haut Aller en bas
 

Être ou vouloir être, telle est la question..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Accusative ou ergative? Telle est la question...
» question pour ma soeur qui est assmat employé par une créche
» sportif ou pas, telle est la question
» "buvèrent" ou "burent" telle est la question
» Croire ou ne pas croire, telle est la question – Carême en Ligne 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-