Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Types et alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yami
Aucun rang assigné
avatar

Type : EVIL
Age : 23
Lieu : Illusiocorp
Emploi : Incroyable Spider-Marx
Inscription : 05/01/2015
Messages : 17

Message(#) Sujet: Types et alcool Ven 16 Jan 2015, 01:45

Quels sont les types qui ont l'alcool le plus mauvais?
Attention, j'suis peut-être bourré à mesure que je rédige ce putain de post.
Bonne nuit.

_______________________________________
Super-héros punk blasé.
@Yami a écrit:
Illusiocorp: On est qu'une seule personne et on produit des illusions pour vous faire oublier que vous êtes des esclaves!

http://illusiocorp.unblog.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illusiocorp.unblog.fr/
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 21
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 783

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Ven 16 Jan 2015, 12:45

.


Dernière édition par . le Mer 21 Jan 2015, 13:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Ven 16 Jan 2015, 13:50

il a couché avec Zogarok Very Happy

et pour ne pas faire de HS : je dirais Si-dom humilié quotidiennement avec un un Te sous-utilisé, et des valeurs "comme tout ce paye un jour"

donc Si-Te-Fi-Ne : ISTJ
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 35
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Ven 16 Jan 2015, 14:51

alcool mauvais je dirais plutôt Se dom, ce qui n'exclues pas d'autres types.

Se est la fonction de "faire les choses", se mettre en action.
l'alcool désinhibe.

à partir de la il ne reste plus guère de retenue pour empêcher de faire des conneries à part éventuellement une bonne part de bienveillance naturelle.



Les gens disent que l'alcool extraverti les introvertis.
pour ma part je note une relaxation musculaire, une perturbation des sens globalement positive, et une élocution un peu plus accidentée.
de la à m'extravertir, bof pas forcément, la fatigue à tendance à me faire replier sur moi-même, et au bout d'un moment, l’alcool tends à me faire dormir.

ça ne marche donc pas super bien.


_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami
Aucun rang assigné
avatar

Type : EVIL
Age : 23
Lieu : Illusiocorp
Emploi : Incroyable Spider-Marx
Inscription : 05/01/2015
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Ven 16 Jan 2015, 17:46

HenriMage_97 a écrit:
il a couché avec Zogarok Very Happy
J'ai payé Micheline pour coucher avec moi, c'est pas pareil. Zombie

_______________________________________
Super-héros punk blasé.
@Yami a écrit:
Illusiocorp: On est qu'une seule personne et on produit des illusions pour vous faire oublier que vous êtes des esclaves!

http://illusiocorp.unblog.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illusiocorp.unblog.fr/
Stimmy
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 22
Lieu : Bretagne
Emploi : étudiante
Inscription : 13/02/2015
Messages : 11

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Jeu 19 Fév 2015, 19:07

Dans le même genre, est-ce qu'on peut dire que certains types tiennent l'alcool mieux que d'autres ? Parce que bien sûr ça dépend du métabolisme, de l'habitude, tout ça, mais d'un autre côté, notre manière d'appréhender l'alcool joue.

Par "tenir" l'alcool, même si je me pose aussi la question sur les effets physiques, je parle surtout de la perte de contrôle. J'ai constaté que je gardais toujours le contrôle de mes actes, et que si je me mettais à faire/dire n'importe quoi, c'était toujours après en avoir évalué les conséquences (parfois à long terme), les risques et les avoir acceptés. Même en étant vraiment bourrée. Alors que certains ne se rendent juste pas compte de ce qu'ils font... du tout. Et je me demandais si ça pouvait avoir une relation avec l'introversion (seulement en partie, vu que justement, certains introvertis que je connais font partie de ceux qui perdent toute retenue), ou avec les lettres N et T ...
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1850

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Jeu 19 Fév 2015, 21:03

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Mar 10 Nov 2015, 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiwilly
Agneau de Dieu
avatar

Type : INFJ
Age : 22
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 883

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Ven 20 Fév 2015, 01:41

Tu as juste un dernier reste de rationalité qui te pousse à pas trop boire un otaku amoureux 

Vu que je supporte pas l'idée de perdre le contrôle de moi même, dès que je commence à me sentir un peu trop désinhibé j'arrête de boire (ou dès quand je sens qu'avec un verre de plus, je vais m'endormir comme un vulgaire torchon crasseux What a Face - ça dépends des alcools mais en fonction du dosage et du contexte certains me rendent ... légumesque ) 

Vouloir garder le contrôle alors qu'on boit -et que tout le monde boit autour-, je dirais que c'est IxxJ, parfois ExxJ ou aussi ITP. C'est une question de vouloir maîtriser les choses, se maîtriser avant tout, c'est une obsession de J, et une préoccupation autocentrée (le contrôle de soi) donc a fortiori plutôt I. L'ITP pourra partager cette volonté de maîtrise parce que le laisser aller lui paraîtrait absurde ("ça sert à rien", "pourquoi je ferais ça" etc) ou dégradant dans son optique d'appropriation du monde par la pensée et la droiture logique. 

Les IFP ou les autres se laissent aller à moins d'avoir reçu une éducation particulière vis à vis de l'alcool, ou d'avoir vécu de mauvaises expériences avec ça. Et les IxxJ peuvent se laisser aller par lassitude, ou au moins après avoir essayé de rester "intègre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 884

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Ven 20 Fév 2015, 18:16

à mon avis les plus propices à boire sont les xNFP...
d'ailleurs là je reviens d'un bar... Smile Il n'y a que l'argent qui permet de me "cadrer" clown

L'alcool le plus mauvais ce sont les ESTJ. C'est tout.

_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 21
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 783

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Ven 20 Fév 2015, 19:55

Pour les plus disposés à boire, je mettrai aussi les xSxP en avant

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami
Aucun rang assigné
avatar

Type : EVIL
Age : 23
Lieu : Illusiocorp
Emploi : Incroyable Spider-Marx
Inscription : 05/01/2015
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Ven 20 Fév 2015, 21:44

Oui. Ça gueule, ça dit tout et son contraire, ça urine à terre, ça patauge dans son vomi, ça met des responsabilités sur la tronche des autres en insultant à tout va, ça marche comme un zombie inintelligible, et le lendemain c'est capable de te franchement te dire que tout va bien et qu'il s'est rien passé alors que t'as passé la matinée à nettoyer la baraque entre mille ronflements. Brrr.

_______________________________________
Super-héros punk blasé.
@Yami a écrit:
Illusiocorp: On est qu'une seule personne et on produit des illusions pour vous faire oublier que vous êtes des esclaves!

http://illusiocorp.unblog.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illusiocorp.unblog.fr/
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3251

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Sam 21 Fév 2015, 15:37

Perso je peux boire beaucoup beaucoup à une soirée et il m'arrive toujours le même truc chiant = je contrôle encore énormément ce qui se passe à l'intérieur de moi. En fait j'aimerais perdre toute ma cohérence et même si je mime l'ENP inconséquent/incohérent je ressens toujours ce contrôle. J'ai pas essayé d'autres drogues que le cana après mais là le contrôle est pire encore..

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
avatar

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 30
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Sam 21 Fév 2015, 17:56

Je pense qu'il faudrait inclure dans l'équation les neurotransmetteurs vu que les effets des drogues et de l'alcool résultent directement des interactions entre ces substances et la neurotransmission. On n’est pas égaux à ce niveau là, d'où les variations, après il faudrait faire un lien éventuel entre mbti et fonctionnement des récepteurs nmda gabaa etc. Il y avait un topic ici qui faisait ce lien avec l'ennéagramme.

Sinon, d'un point de vue plus clinique, comme dit plus haut.

Citation :
notre manière d'appréhender l'alcool joue


Je pense que oui, effectivement. Le besoin de contrôle, donc la résistance éventuelle à la désinhibition, c'est un mécanisme de défense avant tout, notamment contre l'angoisse, on associe ça souvent au caractère obsessionnel voire paranoïaque et l'alcool n'y change pas grand chose, c'est ancré dans le fonctionnement. Au mieux, avec la fatigue, les ressources attentionnelles ne sont plus là pour gérer et on devient plus "distrait". Quelque part l'ironie de la chose c'est que ceux qui peuvent "s'oublier" facilement dans l’alcool sont probablement ceux qui en ont le moins besoin pirat

Pour illustrer différemment, dans le wisc ou le wais, les autistes, paranoïaques et, je supputerais, les gens inhibés ou anxieux, auront tendance à bien réussir dans les épreuves des Cubes, Matrices, Complètement d'images et Puzzles visuels (description synthétique des épreuves ici http://wiki.zebras-crossing.org/doku.php?id=articles:wais ). Ces gens qui ont besoin d'analyser leur environnement, le structurer, le cadrer, pour s'y sentir plus en sécurité risquent effectivement de ne bénéficier des effets désinhibiteurs de l'alcool que parce qu'il va baisser leur réserve de ressources attentionnelles et pas directement via la dopamine par exemple.

Ou bien en se servant de cette excuse pour se lâcher mais en toute conscience quand même... je pense notamment à cette remarque :

Citation :
seulement en partie, vu que justement, certains introvertis que je connais font partie de ceux qui perdent toute retenue

J'ai personnellement observé que certains "introvertis" se servent de l'alcool comme d'une excuse pour se lâcher, ils ne boivent pas tant que ça, ne sont pas si bourrés que ça, juste que consciemment ils se disent que quoi qu'ils fassent ils pourront mettre ça sur le dos du verre en trop et donc ne craignent pas le jugement des autres autant que d'habitude. Ils n'ont pas l'alcool mauvais ceux-là, ils font les foufous bisounours et ne sont probablement pas des blackout drunk, ils font plus ou moins semblant. Je serais curieux de voir les résultats entre introvertis et extravertis dans un test ou on leur fait prendre un placebo sensé désinhiber... je spécule que les premiers marcheraient dans la manip plus facilement mais je suis peut-être médisant pirat

Tout ça pour dire que l'alcool n'est pas une vraie solution quand on veut lâcher prise un peu et perdre un peu le besoin de contrôle, ça doit se faire en amont.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stimmy
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 22
Lieu : Bretagne
Emploi : étudiante
Inscription : 13/02/2015
Messages : 11

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Sam 21 Fév 2015, 19:48

[quote="dorloth"]
Citation :
Tu bois pas assez, sissi, je te jure, qu'après un stade, tu contrôles plus rien. (je conseille pas de le faire quoi que)

Je nie ! justement, quand je suis vraiment malade, minable, je sais ce qui m'arrive (encore heureux me direz vous) et dans les limites de mes capacités physiques, j'arrive à gérer (exemple : demander de l'eau -plus capable d'en prendre seule-, trouver un canapé pour pas rester comme une merde par terre, demander un seau, une couverture, ...) alors après, je veux bien avouer que c'est pas extraordinaire, comme contrôle, mais le fait est que j'ai vraiment l'impression d'être toujours quasiment pleinement là même quand mon corps lâche.
Même impression que Chase finalement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 35
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Sam 21 Fév 2015, 21:17

Chase a écrit:
Perso je peux boire beaucoup beaucoup à une soirée et il m'arrive toujours le même truc chiant = je contrôle encore énormément ce qui se passe à l'intérieur de moi. En fait j'aimerais perdre toute ma cohérence et même si je mime l'ENP inconséquent/incohérent je ressens toujours ce contrôle. J'ai pas essayé d'autres drogues que le cana après mais là le contrôle est pire encore..

il vaut probablement mieux pas que tu essaies autre chose alors, parceque avec des drogues plus puissantes psychologiquement (de type psychédélique), ton besoin compulsif de contrôle que tu n'arrives pas à faire céder risque de te pourrir le trip et te faire passer une poignée d'heures particulièrement pénibles.

et même si ça cède par moments (rires et gestes incontrôlés), cet automatisme fait que ton mental reprends le dessus, la vigilance, la méfiance, le besoin de savoir ce qui ce passe, pourquoi cela se passe, garder la maitrise des ses propres processus de pensée.
ça peut être l’occasion d'un entrainement au lacher-prise, une fois qu'on arrive à se détacher de tout ça et accepter l'absurde, tout deviens bien plus agréable, mais c'est périlleux comme jongler sur le fil d'un rasoir car il faut sans cesse réajuster ses process mentaux sans pour autant chercher le contrôle.
compliqué.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1943

Message(#) Sujet: Re: Types et alcool Dim 22 Fév 2015, 00:03

J'ai beaucoup de mal aussi à lâcher prise dans la vrai vie lorsque je suis entourée d'étranger. Pour le nouvel ans j'ai essayé d'être saoul, je ne sais pas si j'ai beaucoup bu non plus, mais les quelques verres de fond de vodka pur que j'ai bu, n'ont eu aucun impacte sur moi. A part peut être lorsque j'ai ressenti une légère migraine, mais j'étais parfaitement lucide.

Je pense avoir un mécanisme de deffense très fort. (je ne vous parlerais pas d'autres problèmes intimes)

Et pourtant j'ai Se en auxiliaire et je suis une P. Wtf Smile  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Types et alcool

Revenir en haut Aller en bas
 

Types et alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Types et alcool
» Les types de crudivorisme / L'alimentation vivante
» Comment faire face à différents types de personnalité
» L'alcool dans tout ça! Hips!!!
» Les différents types d'ondes nocives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-