Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les défis de la rencontre amoureuse pour le 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Les défis de la rencontre amoureuse pour le 5 Dim 28 Déc 2014, 01:17

j'ai lu cet article, plein d'éléments intéressants et j'ai estimé interessant de le partager :


Les défis de la rencontre amoureuse pour le 5

Peter Zappel (Traduction par Jean-Philippe Vidal)

Il y a plusieurs années de cela, l'émission "60 Minutes" de la chaîne de télévision CBS se déroula en Finlande, quintessence d'une culture du type 5 dans l'ennéagramme. Le Finlandais typique, dans une très large mesure, affiche tant de réserve qu'il se sent embarrassé rien que du fait qu'on le remarque. Cette propension collective à "se cacher" met en évidence la "pièce manquante" du 5 qui est la marque de son déséquilibre. Selon la théorie de Riso et de Hudson, la pièce manquante pour le 5 est le sens de la joie et de l'exubérance dans la vie, tel qu'incarné par le type 7. Ainsi à la fois les sentiments de joie et, tout particulièrement, les démonstrations d'exubérance, sont maintenus sous contrôle serré. Il en résulte que le 5 semble souvent, de manière inappropriée, sérieux, détaché et même froid. Cela ne veut pas dire qu'il n'éprouve pas de plaisir ou de joie, c'est juste que leur démonstration est supprimée. Cette attitude fondamentale peut être vue comme de la "dissimulation d'ego" et a de sérieuses conséquences dans beaucoup de secteurs de la vie, mais peut être des plus problématiques quand il s'agit d'établir une relation amoureuse. Le casse-tête : le désir instantané de ne pas être vu, avec pourtant la nécessité d'être vu ; le besoin insistant de se retirer, avec pourtant la nécessité d'aller de l'avant ; le réflexe de se défendre contre les autres, avec pourtant le besoin de fusionner avec eux. Le but de cet article est d'éclairer quelque peu sur les problèmes de fond issus du repli sur soi et de l'isolement et comment ceux-ci jouent dans l'établissement et le maintien des relations intimes pour ce type. Je décrirai trois tendances interpersonnelles classiques (pièges) qui peuvent miner les relations et offrirai quelques suggestions dont les 5 ont souvent besoin dans la recherche d'un compagnon.

Bien évidemment, les suggestions et conseils utiles seuls ne suffisent pas à changer des habitudes profondément enracinées, mais au moins l'information est un bon point de départ, quelque chose à quoi le 5 peut se relier. Je dois avouer, en tant que 5 avec une aile 4 récemment divorcé, que je rêve que les belles femmes de mes rêves, parfaites, douces, intelligentes apparaîtront par magie sur le pas de ma porte pour m'étreindre avec amour et affection afin que je puisse éviter en bloc le processus de la rencontre. Bien sûr, cela semble alléchant pour tout célibataire de n'importe quel type cherchant un partenaire, mais c'est un phantasme spécial pour le type 5 socialement réticent.

Je me souviens étant enfant en Californie comme mon père, aussi un 5 à aile 4, toujours préoccupé par ses projets, se précipitait par la porte de derrière pour éviter tout contact avec les amis de ma mère quand ils se présentaient à l'entrée, se planquait dans le garage ou dans le verger, et ne revenait que quand ils étaient enfin partis. Comme vous pouvez l'imaginer, cela créait beaucoup de tension avec ma mère, une 2, qui ne pouvait vraiment pas comprendre pourquoi lui, l'homme qu'elle aimait et admirait tant, ne pouvait même pas faire l'effort d'un bonjour amical. Réponse : les 5 détestent le bavardage, les conversations sans but, les anecdotes ennuyeuses, répondre à des questions personnelles ou, pour celles-ci, tout simplement qu'on les pose ; et ils n'aiment pas être détournés de ce qu'ils sont en train de faire. En évitant les amis de maman, mon père évitait tout ça… mis à part le mécontentement de maman, un prix beaucoup plus cher à payer, me semblait-il, qu'un peu de bavardage. Malheureusement pour les 5 introvertis, la plupart des interactions humaines procèdent de conversations informelles et d'anecdotes ennuyeuses. Ils doivent apprendre à entrer dans le monde des autres à la façon de ceux-ci s'ils veulent se relier et se développer. Cependant, ils ne voient habituellement pas leur développement personnel comme impliquant beaucoup de contacts avec les autres, mais comme quelque chose à poursuivre seul par l'étude, la collecte d'informations, le raffinement de techniques, et la maîtrise d'un sujet. Le fait de ne jamais se sentir prêt les place de manière chronique dans un mode de fonctionnement visant à se préparer. Habituellement déconnectés de leurs émotions, la plupart des 5 standards qui sont célibataires (et beaucoup qui ne le sont pas) se rendent compte par la suite à quel point ils sont devenus seuls et isolés. Ils savent qu'ils doivent agir dans le monde des gens pour calmer les douleurs d'un cœur en manque d'amour. Les mines rencontrées sur le parcours sont de dures leçons pour apprendre l'importance de : 1) entrer en relation, ne pas débattre, 2) donner, ne pas garder pour soi, 3) faire, ne pas penser.

Il est particulièrement important de garder ces trois points en tête lors d'une recherche amoureuse. Le premier point, entrer en relation, ne pas débattre, signifie baisser l'intensité d'un style de communication qui peut sembler aux autres trop démonstratif, trop théorique, trop détaillé, et trop dense. Cela signifie que le trajet pour aller au restaurant français avec un(e) ami(e) d'ennéatype 2 n'est probablement pas le meilleur contexte pour disserter sur l'influence des plantes hallucinogènes sur l'origine des religions, particulièrement si votre ami(e) est pieux. Peut être qu'une conversation légère à propos du vin français serait plus appropriée. Les 5 ont souvent un ton rabaissant et condescendant qui est un symptôme d'arrogance intellectuelle, promeut leur image de "personne informée" et d'"expert" et peut déranger les autres en les faisant se sentir mal à l'aise ou inférieurs. Ce style de conversation peut éblouir au départ une future conquête, mais c'est celui qui au bout du compte dérangera le plus.

Le second point est donner, ne pas garder pour soi. C'est l'opposé d'un mode de communication intensif : pas de communication. Laisser les autres dehors et fermer la porte. L'indifférence. La réserve. Disparaître et revenir des heures après sans explication. Les 5 ont souvent une tendance à différer, signe de leurs sentiments de manque et d'insuffisance. La peur d'être submergés par les autres et de ne pas être capables de fournir ce que ceux-ci attendent contraint l'expression de leurs émotions et les conduit dans l'isolement. Ils doivent comprendre que les autres ne sont pas nécessairement un danger et qu'ils peuvent se mettre en position d'empathie et de compréhension avec un cœur ouvert. Ils doivent apprendre à exprimer des émotions plutôt que des idées. Cela signifie partager à un niveau personnel plutôt que se cacher derrière une façade timide. La louange venant à point nommé (sincère, évidemment) marquera avec un(e) ami(e) plus de points que n'importe quel étalage d'intelligence supérieure.

Le troisième point, faire, ne pas penser, implique une volonté de s'engager dans des activités avec les autres qui peuvent ne pas revêtir d'intérêt particulier, comme la danse, les courses, les visites, au lieu de rester à la maison, ce qui est ce qu'habituellement ils préfèrent faire. Cela signifie être flexible, en essayant d'apprécier ou au moins de tolérer (pour le bien de la fluidité de la relation) les interactions sociales décontractées. Beaucoup des gens de ce type ne se sentent à l'aise que quand il y a un sujet intéressant à discuter, particulièrement dans leurs domaines d'expertise. Le bavardage social informel peut être un défi, et même une menace.

Les 5 sont aidés en ayant recours à l'engagement dans leur corps, un domaine dans lequel beaucoup se sentent fort handicapés. Parce que faire la cour signifie dans une large mesure faire des choses ensembles, ils doivent étendre leur conscience dans leur corps et en dehors de leur esprit. Cette focalisation sur le corps peut aider à contrebalancer une résistance à la réalité physique profondément incrustée, en encourageant les liens personnels.

Quel effet cela fait-il d'être un 5 ? L'avarice est une passion souvent mal comprise quand elle se rapporte à ce type. Plutôt que d'être préoccupée à accumuler de l'argent ou des possessions matérielles, l'avarice du 5 est une réaction à des sentiments profondément enracinés de vulnérabilité et de manque. Préserver des ressources limitées est une protection contre la perte d'indépendance, spécialement le contrôle par les autres — une des plus grandes terreurs du 5. Alors qu'un esprit raisonnablement économe relève du bon sens, les 5 sérieusement désintégrés (cela peut être plus problématique pour le 5 à aile 6, anxieux, que pour l'autre aile) poussent souvent cette tendance à l'extrême, avec un raisonnement basé sur la pénurie qui contamine tous les domaines de la vie et mine le développement personnel et professionnel. Pour les 5 désintégrés, l'avarice ne se réduit pas aux éléments matériels, mais barre la route des nouvelles expériences et de l'interaction sociale. Se tenir à l'écart des autres est le moyen d'éviter les gens dont les attentes pénibles menacent de réduire leur sens des limites aux ressources incluant le temps, l'énergie, et même peut être l'argent. Dis simplement, les autres menacent la sécurité du 5, en prenant du temps et de l'énergie qui pourraient être mieux utilisés pour servir ses intérêts.

Un mode de pensée axé sur la notion de pénurie et la peur qui en résulte peut conduite à des comportements réflexes de minimalisme et d'épargne — se passant de ces choses qui pourraient augmenter le plaisir d'être en vie plutôt que de les rechercher. Un 5 pris dans ce mode de pensée peut être submergé par des sentiments d'insuffisance personnelle. Pas assez de temps. Pas assez d'argent. Pas assez d'espace. Pas assez de compétences… et pour faire la cour, peut-être, pas assez de charme ou tout autre trait mystérieux, incompréhensible, qui est nécessaire pour communiquer de façon romantique.

Les gens considèrent souvent les 5 comme des farfelus qui ont l'air d'habiter un autre monde. Ils sont censés être cupides et ne semblent pourtant pas en vouloir beaucoup ; ils semblent calmes et pourtant sont en fait vraiment acharnés ; et ils sont à la fois timides et ne savent rien de rien socialement. Il est facile de voir comment ces tendances peuvent être problématiques pour faire la cour. Être mal compris est de mise. La question c'est comment modifier ces attitudes et conduites pour arriver au résultat désiré : une compagne ou un compagnon. Cela, bien sûr, a à voir avec bien plus que juste des informations. Cela exige une volonté d'aller au fond des choses, de saisir les occasions, en ayant le risque en tête. Les 5 à carapace fragile ont besoin du courage de continuer à jouer sur la loi des nombres en ce qui concerne la cour amoureuse et ne pas jeter l'éponge trop vite. Après tout, la compagne parfaite est peut-être juste à portée d'un courrier électronique.

Cela amène une autre question, probablement un thème pour un autre article, mais parlons-en brièvement : on pourrait supposer que beaucoup de nos problèmes de relations humaines pourraient être résolus en faisant ménage avec des individus de notre propre type. Théoriquement, les individus d'un même type de personnalité partageant des attitudes et des façons de voir le monde communes devraient probablement être plus compatibles. De ce point de vue, une perspective partagée promouvrait la compréhension réciproque et l'empathie. Dans le monde réel, pourtant, la relation amoureuse entre individus de même type n'est pas tout à fait aussi simple. Par exemple, deux 5 acharnés avec de très fortes opinions politiques aux deux extrêmes opposés du spectre communiqueraient sûrement sur un niveau de discussion passionné, mais finiraient probablement par manquer d'un niveau de communication permanent ou romantique par manque d'accord sur les positions fondamentales et les idées. Pour chacun, l'autre serait "mal renseigné", "stupide" ou "ignorant" d'avoir de telles opinions malavisées. Le niveau de santé mentale de chaque personne est un autre facteur. Les gens très intégrés paraissent et agissent très différemment des gens très désintégrés du même type. Bien que chacun d'entre nous aime et déteste d'une façon générale certains aspects de styles de personnalité différents, ces préférences n'excluent ou ne privilégient pas les rapports avec les gens de ces types de personnalité. Selon Margaret Frings Keyes, auteur dans le domaine de l'ennéagramme, la chose la plus importante dans la création d'un couple n'est pas de trouver l'âme sœur en se basant sur le type de personnalité, mais plutôt de chercher un individu de n'importe quel type qui est bien intégré et qui vous aime.

Le grand défi auquel tout célibataire est confronté dans la recherche d'un partenaire amoureux est celui de l'image donnée de soi — équilibrer l'authenticité avec un comportement romantique, orienté vers un but (emprunté, manipulateur, charmant, impressionnant, séduisant, etc.). Évidemment, ceux qui cherchent conquête veulent présenter leur meilleur visage possible, mais est-ce que ce visage est authentique ? Est-ce que ce visage est vrai ? Si le type 5, par exemple, marque des points en "agissant", cela pourrait bien être un gain à court terme. Comme, pour la plupart d'entre nous, nous ne sommes qu'ordinaires, les tendances réprimées émergeraient finalement et saperaient les chances d'établir une relation à long terme. Cependant, les attitudes et conduites qui peuvent au départ sembler forcées ou simulées (la sociabilité, la générosité, l'originalité) représentent des stratégies que les 5 peuvent adopter pour contrer la fixation du type. L'amélioration de la santé psychologique générale d'une personne modifie naturellement des tendances qui interfèrent dans les relations personnelles, en promouvant la flexibilité et un fonctionnement plus élevé. Le but est de s'étendre dans une version améliorée du type, pas d'agir comme un autre type. Le fonctionnement à ce plus haut niveau favorise les liens affectifs à long terme.

Bien que beaucoup de 5 prétendent préférer vivre seul, il n'est pas surprenant que ceux qui sont installés dans les relations intimes, régulières, avec des partenaires de longue date mènent les vies les plus pleines, les plus libres parmi les 5. La confiance amoureuse libère leur esprit pour un voyage sans entraves vers la connaissance et la maîtrise, leur but ultime. Faire prendre les décisions d'ordre pratique par un partenaire aimant est libérateur. Ils apprécient d'être pris en charge physiquement afin de pouvoir mieux fonctionner mentalement. Depuis une base familiale sûre, ils peuvent mieux fonctionner dans le monde réel. Une citation attribuée à Albert Einstein, probablement un 5, dit ceci : "Au début où nous nous sommes mariés, nous avons conclu un pacte. Le voici : dans notre vie ensemble, il a été décidé que je prendrais toutes les grandes décisions et ma femme prendrait toutes les petites décisions. Durant les 50 premières années nous avons respecté cet accord. Je crois que c'est la raison du succès de notre mariage. Pourtant, ce qui est étrange c'est qu'en 50 ans, il n'y a pas eu de grande décision." La femme d'Einstein n'aurait probablement pas été d'accord, mais cela illustre le fait que les 5 sont ordinairement préoccupés par leur monde mental intérieur, accordant plus d'attention et d'importance à leur imagination, théories et projets ésotériques qu'au monde banal dans lequel ils vivent. Pour en revenir un moment à la théorie de la "pièce manquante", d'après Riso et Hudson, le voyage du 5 vers cet élément manquant et présent en 7 ne peut s'effectuer que par l'action, en donnant corps à leurs idées dans le monde, attitude représentée par le 8, direction de la flèche d'intégration du 5. Il n'y a que dans l'action adéquate — prérequis à la récupération de la pièce manquante — que le 5 peut atteindre l'accomplissement et le bonheur ultimes à travers la compréhension, la maîtrise et une contribution reconnue. Établir des liens affectifs de manière romantique a des répercussions qui vont au-delà de l'accomplissement émotionnel et sexuel, plantant le décor pour une vie réussie tant dans le monde des idées que dans le monde des gens.

De nos jours, l'Internet rend plus facile la recherche de partenaires. Ce terrain de chasse s'est considérablement développé et permet aux gens de rencontrer des partenaires potentiels et de transmettre des renseignements personnels sans contact initial direct malaisé. C'est idéal pour le 5. Sans rire, aujourd'hui, il est possible que le ou la partenaire de vos rêves apparaisse soudain sur le pas de votre porte… ou vous sur le pas de la sienne.

Ma propre quête amoureuse débuta tard dans ma vie. Mon mariage de 23 ans avec une merveilleuse femme du type 9 douée d'une grande patience et d'équanimité s'est terminé, et une nouvelle sorte d'amitié pour la vie a commencé avec elle. Comme je regarde en arrière notre mariage deux enfants à présent adultes) je me rends compte que sans le soutien et la croyance en moi pleins d'amour de ma femme et sans son effort permanent pour stabiliser les conflits et promouvoir la paix dans la famille, je n'aurais pas été capable de profiter des opportunités que la vie m'avait données. Ce foyer stable m'a fourni au cours de toutes ces années l'appui émotionnel dont j'avais besoin pour agir en vue d'un grand nombre d'objectifs et de rêves hauts en couleurs. Maintenant, célibataire, j'intègre la valeur de ces réalisations passées. Je peux me présenter avec confiance à de futurs partenaires possibles comme une personne ayant réussi avec des réalisations concrètes, pas seulement des idées. Un foyer stable et aimant encourage les 5 à donner corps à leurs idées et à prouver leur valeur avec des résultats tangibles, réveillant ainsi la joie d'être vivant. Leur dilemme existentiel, la sur-réflexion, peut être guéri par l'action. Faire ces bonnes choses est, bien sûr, aussi un remède à la solitude.

La mauvaise chose à faire, cependant, tel qu'illustré par le type 7 — la direction de désintégration pour le 5 — est risquée. Selon la théorie de l'ennéagramme, la flèche de désintégration vers le type 7 se manifeste par la négligence, la dispersion, peut-être même des activités dangereuses entreprises avec une insécurité et une anxiété croissantes. Les 7 — ou les 5 — dans cet état maladif peuvent faire preuve de sociabilité hyperactive, d'une capacité à parler sans fin ou d'abus compulsif dans une grande variété de formes différentes. Ils peuvent se prédisposer à l'accident par manque de précautions. Cette conduite impulsive peut être interprétée comme la simulation par l'ego des qualités de la pièce manquante, une manifestation de la connaissance inconsciente de ce qui manque. Dès lors, l'action ciblée et basée sur un jugement solide et des idées valables à la façon du 8 doit être privilégiée et distinguée de l'hyperactivité non concentrée basée sur un jugement insuffisant et le manque de direction à la façon du 7.

Parmi les façons dont ce type peut apparaître aux autres, il y a : lointain, distant, silencieux, détaché, sans émotions, réservé, excentrique, bizarre, intellectuel, ébouriffé, verbeux, pompeux, acharné, provocant, impassible, incrédule, polémique, analytique ou habillé de manière inadéquate ; mais aussi : doux, courtois, respectueux, ne cherchant pas à manipuler, ne cherchant pas à contrôler, ne cherchant pas à juger, perspicace, à l'écoute, curieux, offrant son soutien, bien informé, gentil, compréhensif. En général, les 5 sont conscients avec précision des zones grises dans la vie, des nuances, des choses qui ne sont pas tout à fait appropriées, des exceptions à la règle. En passant un test, par exemple, ils sont mis en difficulté par une tendance de mettre en cause les questions, trouvant plusieurs interprétations possibles aux questions, et peuvent souvent développer une thèse fascinante pour plus d'une réponse, passant souvent à côté de l'évidence. L'idée selon laquelle oui et non peuvent être tous deux vrais est juste ; mais une telle idée peut perturber une prise de décision. Ce mode de réflexion conditionnelle pose aussi des problèmes quand il s'agit de prendre des mesures définitives. Les 5 doivent se rendre compte que dans des activités comme la cour amoureuse, l'analyse et la spéculation servent rarement le but recherché. Ce qui compte c'est d'agir de façon cohérente, disciplinée et en pleine conscience. Les 5 doivent comprendre que ce qui compte c'est d'établir le contact, d'être ouvert et honnête et de laisser à la porte la prétention intellectuelle, de diminuer l'intensité, et d'agir en accord avec les attentes du bon sens social dans son comportement et dans son apparence. La cour amoureuse n'a pas pour but de prouver quelque chose, mais d'entrer en communion. Il ne s'agit pas d'analyser mais de ressentir. Il ne s'agit pas de trouver des différences mais des points communs ; pas d'argumenter mais de tomber d'accord.

Se mettre d'accord, toutefois, se transforme parfois en indifférence. Un restaurant semble aussi bon qu'un autre, un film le même que le suivant. Les 5 n'aiment pas voir leur attention divertie de ce à quoi ils pensent pour faire des choix mineurs, et sont heureux quand leur partenaire prend l'initiative pour planifier des dates et des loisirs. "Dis-moi juste où, quand et quoi mettre." Un autre domaine qui désoriente souvent ceux qui flirtent avec des 5 est leur minimalisme. Ils peuvent être indifférents à la mode. Ils préfèrent ne pas s'embêter avec des courses d'habillement et portent en général l'"uniforme" standard qui varie peu, quelle que soit l'occasion… Jeans, T-shirt et sandales, par exemple. Cela peut être frustrant et peu attirant pour des types plus branchés sur l'apparence avec qui ils peuvent flirter. Les 5, surtout les hommes, devraient avec bonheur prendre l'avis de leurs partenaires sur la mode, qu'ils l'aiment ou pas, en se rendant compte que cela se révélera payant en améliorant la relation et surtout en rendant le partenaire heureux. Petit sacrifice, grande récompense !

Beaucoup de 5 sont des pluridisciplinaires, experts en beaucoup de matières sans rapport. De telles compétences aux formes multiples contrarient leurs efforts de se présenter de manière cohérente, intelligible, à de nouvelles connaissances. De plus, comme le type 4, ils s'identifient souvent avec un talent ou une expertise n'ayant rien de commun avec leur gagne-pain. "Je suis un artiste, mais je fais serveur pour payer mes factures." Les 5, 4 et beaucoup de 7 ne s'identifient pas à l'emploi qu'ils peuvent occuper un moment donné. Du coup il n'est pas si facile de répondre à la question "que faites-vous ?". Et ils sentent que toute réponse simple est trompeuse. Beaucoup préfèrent prendre des emplois bien au-dessous de leurs capacités (de préférence à temps partiel) afin d'éviter les interactions humaines compliquées et la politique que des positions plus élevées impliquent. Cette approche leur permet de poursuivre leurs vrais intérêts, sans les obstacles des devoirs et distractions qui réduisent leur énergie et leur créativité. Les partenaires, qui ne peuvent comprendre cette approche de la vie inhabituelle et plutôt déconcertante, ne se lieront probablement pas avec ces solitaires. Clairement, la plupart des 5 ne rentrent pas dans le moule — ce qui est à la fois un cadeau et un défi quand il s'agit de rapports personnels.

S'ils espèrent jamais trouver le bonheur et l'accomplissement, les 5 doivent s'engager complètement dans la vie et avec les gens. La tâche principale est de se rendre compte que les gens ne sont pas une menace, mais une source de croissance personnelle et professionnelle. En comprenant les pièges limitant leur capacité de récupérer leur pièce manquante, ils ont une chance de trouver le bonheur à travers leurs dons particuliers de compréhension, créativité et découverte. Trouver un partenaire convenable pour la vie les aidera dans la réalisation de leurs rêves.

Vos questions et commentaires sont les bienvenus : PeterZap@msn.com

© Copyright Peter Zappel et Enneagram Monthly, 2005. Tous droits réservés dans le monde entier.
© Copyright Institut Français de l'Ennéagramme® pour la traduction française, Paris, 2005. Tous droits réservés dans le monde entier.
Les opinions émises dans cet article sont celles du ou des auteurs et n'engagent aucunement l'Institut Français de l'Ennéagramme®.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Les défis de la rencontre amoureuse pour le 5 Dim 28 Déc 2014, 11:26

Merci merci merci pour cette lecture!!!! Très parlant, très enrichissant!!!!

Parfait pour les célibataires endurcis/galériens dans mon genre... pale
Revenir en haut Aller en bas
Enna
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP - 5
Age : 24
Lieu : Paname
Emploi : Cafetière
Inscription : 14/10/2014
Messages : 55

Message(#) Sujet: Re: Les défis de la rencontre amoureuse pour le 5 Lun 29 Déc 2014, 02:05

J'avais lu cet article il y a longtemps, je l'avais trouvé avec beaucoup de généralité.

Citation :
Un foyer stable et aimant encourage les 5 à donner corps à leurs idées et à prouver leur valeur avec des résultats tangibles, réveillant ainsi la joie d'être vivant. Leur dilemme existentiel, la sur-réflexion, peut être guéri par l'action. Faire ces bonnes choses est, bien sûr, aussi un remède à la solitude.
Alors, en fait, 5 ou pas 5, pour un être humain avoir un foyer stable encourage ça en fait. Deuxièmement, qu'entend ce monsieur par "bonnes choses ?". Agir peut aussi être un moyen de s'oublier et c'est pas parce qu'on agit qu'on est pas seul, on peut même se sentir affreusement seul dans une relation.


Citation :
tel qu'illustré par le type 7 — la direction de désintégration pour le 5
Faux, le 5 peut s'intégrer en 7 ou se désintégrer en 7, ce qui dépend de sa hiérarchie des centres.

Citation :
Dès lors, l'action ciblée et basée sur un jugement solide et des idées valables à la façon du 8 doit être privilégiée
Alors en fait le 5, une fois qu'il a assez d'informations du moins, prend des décisions qui sont la plupart du temps rationnels, objectives, mesurées et fondées sur un jugement solide. L’objectif pour un 5 étant plutôt de pouvoir agir et prendre ses décisions en ayant peu/pas d'informations (et donc se lancer littéralement dans le vide)


Citation :
Les 5 doivent comprendre que ce qui compte c'est d'établir le contact, d'être ouvert et honnête et de laisser à la porte la prétention intellectuelle, de diminuer l'intensité, et d'agir en accord avec les attentes du bon sens social dans son comportement et dans son apparence. La cour amoureuse n'a pas pour but de prouver quelque chose, mais d'entrer en communion. Il ne s'agit pas d'analyser mais de ressentir. Il ne s'agit pas de trouver des différences mais des points communs ; pas d'argumenter mais de tomber d'accord.

Alors oui, le sentiment amoureux c'est la merde, comme tous les sentiments, puisqu'il peut y avoir une tendance à l'analyse et au détachement "tiens, il semblerait que je sois amoureux pour telles ou telles raisons" et poser le "problème" (dans le sens mathématique) dans tout les sens. Après, je pense aussi que ce qui pose soucis avec les 5 c'est surtout la communication (très compliqué, surtout par rapport à l'avarice) qui semble s'améliorer grâce au sous-type sexuel mais néanmoins. Un 5 peut se sentir mal à l'aise avec l'autre, surtout s'il lui apporte de l'importance, et également parce que cela demande une certaine intimité avec l'autre et donc... échanger, s'investir, donner de soi. Je pense que la libération vient de l'intérieur et non de l'extérieur, d'une détente et d'une habilité, honnêteté, d'un élan du coeur vers l'autre plutôt que des règles sociales à a con (ceci est un jugement de valeur totalement irrationnel veuillez m'en pardonner)

Citation :
Il ne s'agit pas de trouver des différences mais des points communs ; pas d'argumenter mais de tomber d'accord.
A mon humble avis, ceci pourrait être fait dans tout les énéatypes... si tout le monde pouvait voir en l'autre le positif... *soupire de petit ENFP*

Citation :
Beaucoup de 5 sont des pluridisciplinaires, experts en beaucoup de matières sans rapport.
WTF ? Et la compétence ? Et l'expertise ? Alors déjà être EXPERT dans UN domaine ça prend une vie, la plupart du temps.... et plus on est expert dans quelque chose plus on se spécialise etc. Plus un 5 va se désintégrer par ailleurs plus il va tendre vers UN domaine de prédilection et s'enfermer dans son labo à la Albert (Einstein, pour les intimes).

Citation :
De plus, comme le type 4, ils s'identifient souvent avec un talent ou une expertise n'ayant rien de commun avec leur gagne-pain.
Le 4 s'identifie à ses ÉMOTIONS intérieures, le 5 au savoir , aux idées MENTALES qu'il connait sur le monde.

Citation :
S'ils espèrent jamais trouver le bonheur et l'accomplissement, les 5 doivent s'engager complètement dans la vie et avec les gens. La tâche principale est de se rendre compte que les gens ne sont pas une menace, mais une source de croissance personnelle et professionnelle.
Alors oui: s'engager c'est un défi majeur.
Alors oui et non: les gens, c'est une source et non une menace. Source de croissance, de connaissance, d'évolution personnelle, mais les gens ne sont pas qu'une ressource, comme peut le penser notre chère et tendre société par ailleurs. Ils sont pas là que pour participer à notre enrichissement personnel et les voir ainsi est aussi un piège pour un 5, qui va vouloir "posséder" et du coup, oooh, de l'avarice.


_______________________________________
'A good speech should be like a woman's skirt; long enough to cover the subject and short enough to create interest.' W. Chur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Les défis de la rencontre amoureuse pour le 5

Revenir en haut Aller en bas
 

Les défis de la rencontre amoureuse pour le 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cursive pour un GT sur la poésie amoureuse
» Pour mon amour qui s'éloigne
» Trop intelligent pour être heureux ?
» Pour les amoureux des belles photos
» Prière pour les prêtres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: L'Ennéagramme et autres tests psycho :: L'Ennéagramme-