Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Enfance Enfance Icon_minitimeMar 01 Juil 2014, 09:40

Le sujet a été abordé en diverses occasions sur le forum, mais je viens de trouver un article spécifique sur les enfants INFJ, qui m'a rappelé des choses Wink  :
http://personalitycafe.com/infj-articles/67237-development-infj-children.html

Pour ceux qui ont la flemme de tout lire en anglais, j'ai traduit la fin (les conseils et le résumé) sur mon blog :
http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/2014/07/01/le-developpement-de-lenfant-infj/

J'étais une enfant très calme, lectrice assidue, très introvertie, bien plus à l'aise avec les enfants plus jeunes et les adultes qu'avec ceux de mon âge. Je serais curieuse d'avoir vos ressentis d'enfance, vos avis sur l'article ou les opinions de ceux qui côtoient ou élèvent de petits INFJ...   Hug



Edit : j'ai retrouvé ce sujet mais le lien ne marche plus et c'est plutôt bref :
https://mbti.forumactif.fr/t1657-enfance-et-mbti#42340
Je suis presque sûre qu'on en a discuté ailleurs mais je ne sais plus où : n'hésitez pas à le rappeler dans les com' si vous vous en souvenez...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Starzi974
Aucun rang assigné
Starzi974

Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Pas de lieu
Emploi : Etudiant
Inscription : 23/03/2014
Messages : 23

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeMar 01 Juil 2014, 11:34

Tia j'adore ton blog j'en apprends beaucoup sur le fonctionnement des INFJ à chaque fois que je m'y rends (et donc sur moi même). Etant un peu feignant, j'ai souvent la flemme de lire les gros pavé Anglais. Hit 

Bref je m'y retrouve dans ton résumé. En effet, j'étais un enfant très introverti assez dans mon monde. J'adorais conceptionner des plans de ville sur des feuilles blanches, jouer aux jeux vidéo. Passer mon temps à créer en quelque sorte. J'étais (et je le suis encore) attiré par l'astronomie, la météo. Je lisais énormement de roman jeunesse. Je regardais beaucoup "C'est pas sorcier" aussi.

Malgré mon tempérament introverti, je voulais souvent jouer avec ma soeur. Manque de bol, elle était parfois peu disponible. Je me rappelle m'être fait engueulé par mon père plusieurs fois parce qu'il trouvait que j'avais toujours besoin de quelqu'un pour m'amuser (or ce n'était pas toujours le cas). Est-ce que ce bridage à renforcer mon coté introverti ? Je ne sais pas.

Sinon, quelque chose je n'appréciais pas du tout, c'était les questionnements de ma mère ESFJ. Je trouve qu'elle ne respectait pas mon espace interne, cela m'a beaucoup bridé. Même encore maintenant ma mère me pose beaucoup de question. J'y réponds mais je trouve que ça "viole" mon intimité. Cependant j'ai toujours trouvé du soutien chez elle, et beaucoup d'affection de sa part. Smile

Pour finir, mes parents ont plus ou moins respecté mon caractère introverti, même trop. J'ai eu une enfance heureuse. Smile Mais ils ne m'ont pas aider à developper ma fonction extravertie. Je l'ai donc découverte, et plus ou moins maitrisée, sur le tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeVen 04 Juil 2014, 01:15

Merci !!! ça me fait plaisir ! j'espère avoir un peu de temps cet été pour avancer sur les trads...

Moi, j'étais fille unique, mais je me souviens d'être allée à intervalles réguliers embêter ma mère à coups de "je m'ennuie". En fait, je pense que je m'occupais essentiellement bien seule, mais j'avais envie d'une présence, comme toi, qu'on reconnaisse que j'étais là, somme toute...

Je comprends, pour le coup des questions. Je suis d'une famille plutôt IxxJ, ce qui est assez tranquille de ce côté-là, mais d'autre part, j'ai du mal à admettre d'autres modes de fonctionnement, du coup. Par exemple, je soupçonne une femme de la famille d'être ESFJ et heureusement qu'on ne vit pas à proximité, elle me rendrait folle !!! Elle veut tout savoir tout le temps, je trouve ça invraisemblable...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeVen 04 Juil 2014, 01:53

Ptite question : les non-INFJ ont le droit de répondre? (Parce que j'ai une anecdote hilarante. silly )

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeVen 04 Juil 2014, 01:59

Bien sûr, fonce !!!

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 38
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeVen 04 Juil 2014, 02:18

Je me retrouve dans tout ce qui est décris (qui me semble être une description d'enfant IN tout court) mais pas trop dans le dernier paragraphe qui est effectivement caractéristique FJ (moralité, code, responsable et travailleur).

j'ai toujours été extrêmement introverti, mais pas toujours de la même façon.
au début, je crois que c'était simplement de l'indifférence.
pas envie de jouer avec les gosses, il me sortent de ma bulle et je ne veux pas.
progressivement mon Fi s'est mêlé à l'affaire et l'indifférence s'est transformé en peur/intimidation.
l’évènement déclencheur était une maitresse qui tenait ses eleves dans la peur et l'intimidation, pour qu'on reste tranquille, et je remarque à quel point cela est toxique.

j'ai beaucoup lu, sans discontinuer de l'age de 5 à 15 ans, puis à ce moment l'imagination à pris le dessus par rapport à la concentration, quelquechose à changé et mes questionnements internes son devenus ma préoccupation principale.

de fait je ne me suis jamais plaint de m'ennuyer puisque mes rêveries me remplissaient allégrement.


_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeVen 04 Juil 2014, 11:25

Tout d'abord, avec les miracles d'internet et son big-brotherisme latent, voila le lien fonctionnel.
http://web.archive.org/web/20120529053232/http://www.personalitypage.com/html/kid_portraits.html

Sinon, pour parler de mon enfance, je ne me reconnais pas exactement dans ce que vous dites. (vraiment? What a Face)

L'anecdote que je voulais évoquer est en gros celle qui me convint que je suis bien Ne-dom : vers 1 an et demi / 2 ans, ma mère m'a emmené chez le coiffeur pour la première fois. Et d'après ce qu'elle m'a raconté, je parlais déjà nickel à cette époque, et j'ai blablaté du début jusqu'à la fin de la coupe. La coiffeuse n'a rien pu placer d'autre que : "ouah, il est toujours comme ça?". Et ma pauvre mère Si-dom de répondre oui. ^^
(Soûler une coiffeuse, check!)

Sinon au primaire j'étais surtout un gamin paradoxal, je pense. Très gros lecteur, je dévorais des bouquins d'adultes, des BD, des mangas. Mais en même temps j'étais relativement social, je jouais dans la cour aux Jedis, j'inventais des jeux avec mes potes, je participais aux délires.
Côté social qui s'est relativement atténué avec la montée du Ti dans l'adolescence, je pense, et qui reviens en partie.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeVen 04 Juil 2014, 11:36

Malgré le fait que je sois INFP, je me reconnais aussi beaucoup dans ce qui est dit. Enfant j'étais rêveur, je m'occupais seul, j'observais, j'étais très calme... J'avais beaucoup de mal dans un environnement où la tension régnais, c'était désagréable.

Citation :
je me souviens d'être allée à intervalles réguliers embêter ma mère à coups de "je m'ennuie"

Exactement pareil pour moi ^^. Ensuite mes frères et soeurs rentré à la maison, je les embêté un quart d'heure en faisant le foufou... Et ensuite c'était reparti pour l'habituel "je m'ennuie"  confus  ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 52
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeSam 05 Juil 2014, 10:06

Je trouve l'article assez porté sur le point de vue d'un observateur. J'ai quelque difficulté à faire des liens entre ce que j'ai vécu et ce qui est décrit comme observé dans l'article.

Je sens comme un côté "idéal" dans ce qui est raconté. Les interview tombent à point nommé pour illustrer le propos.

D'autant que je me souvienne correctement des choses, j'ai eu une enfance heureuse mais très peu stimulante sous certains aspects. Cadet d'une famille nombreuse, je crois que mes parents m'ont plutôt laissé en roue libre veillant simplement à ce que je mange et je dorme. Le scolaire les intéressait très peu et je n'ai jamais été obligé de faire des performances de ce côté (ça, c'est bien). J'ai toujours senti cette partie de moi qui me plaçait en décalage par rapport à la vie de tous les jours et aux autres. Je l'ai souvent laissée sur le côté, enfuie en moi. Je ne crois pas m'être senti supérieur aux autres, juste différent.

Ce côté responsable moralement, et responsable aussi pour les autres existe chez moi, depuis très jeune et surtout ressentie à partie de l'âge de 12 ans. Quand je faisais partie de la bande, les adultes avaient plus facilement confiance en nous: ils savaient que je m'opposerai à toute forme de dérive de qui que ce soit. à l'école aussi, les éducateurs (les pions) avaient confiance en moi, en mon jugement pour les autres, et accordaient certaines largesses pour notre groupe.

Je reconnais aussi ce côté ami unique et privilégié. Étrangement, bien qu'ils aient été plusieurs à occuper cette place, ils avaient le même prénom. Plus tard, après l'adolescence, je me suis autonomisé et individualisé. Les activités de groupe me positionnaient toujours à un poste unique, et avec des responsabilités: organisateur, arbitre, maître de jeu, ... A dire vrai, j'aurai éprouvé quelque difficulté à faire partie du commun du groupe.

Je trouve également que le côté bisounoursing de la vie d'un enfant INFJ décrit dans l'article démontre une vision étriquée de ce que peut vivre un enfant et surtout de comment il peut vivre.

J'étais asthmatique à la place de mon frère. C-à-d obligé à être chétif et malade dans la vision de ma mère. Mon frère aîné a souffert beaucoup dans sa jeunesse avec des périodes d'hospitalisation assez longue. Je crois que ma mère, ayant mal vécu ces épisodes, à projeter une forme hypocondriaque sur moi. [mode Fi]Pas de peluche pour le petit Lunaire[/mode Fi] Mais dans cette assetisation de mon environnement, l'ordre régnait. Le seul chaos qui existait était celui que j'organisais.

Je viens de recevoir un SMS, le monde réel m'appelle Smile

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeDim 06 Juil 2014, 11:39

Merci pour vos témoignages et commentaires ! Je pense qu'il y a pas mal de similitudes entre les enfants INFP et INFJ, de même qu'entre les adultes Wink En tout cas dans le comportements, les motivations s'est autre chose...

@Lauterwasser a écrit:

j'ai toujours été extrêmement introverti, mais pas toujours de la même façon.
au début, je crois que c'était simplement de l'indifférence.
pas envie de jouer avec les gosses, il me sortent de ma bulle et je ne veux pas.
[...]
de fait je ne me suis jamais plaint de m'ennuyer puisque mes rêveries me remplissaient allégrement.

Moi, c'était différent. J'aurais voulu avoir des amis de mon âge, d'ailleurs j'en ai sans doute eu quelques-uns, mais le sentiment qui me reste de cette période est surtout celui d'avoir été celle qui était bizarre pour les autres et qui n'était pas comprise. Le repli sur moi, je ne l'ai pas choisi, il s'est imposé (la preuve, c'est que j'appréciais beaucoup la compagnie des adultes et enfants plus jeunes). Après, j'ai appris à en apprécier bien des aspects...
Je pense que mon ennui était mi-besoin de contact avec un autre être humain/mi-blocage devant les possibilités devant moi. Je me souviens d'avoir aussi dit à ma mère "je ne sais pas quoi faire". Une fois qu'elle m'orientait vers une activité, c'était bon.

Merci pour le lien et l'anecdote, Hard ! ça devait être très mignon (à petites doses... Wink ) !!! On m'a souvent reproché de bavarder beaucoup, mais c'était complètement on/off chez moi, selon si je me sentais en confiance ou pas ! Certainement pas chez le coiffeur...

Moi j'ai une anecdote Fe : ma mère me rappelle régulièrement qu'un jour je suis rentrée de l'école primaire ou maternelle, je sais plus, en pleurant parce que mes camarades avaient embêté... quelqu'un d'autre ! Ca l'inquiétait pas mal..
L'injustice, quelle qu'elle soit, me rendait malade, je ne comprenais pas que les gens ne fassent rien ou s'en fichent. Au collège, j'avais lu un article sur la situation au Rwanda et je voulais faire quelque chose, une pétition, un truc, n'importe quoi... j'en ai parlé à ma mère et à ma meilleure amie de l'époque, et c'est tombé complètement à plat. Il y a un truc qui a cassé à l'intérieur de moi : c'est l'un des moments marquants où je me suis vraiment sentie seule et différente de quelqu'un que j'estimais "proche". J'ai senti que ça ne leur parlait pas du tout, qu'elles n'y croyaient pas, et ça m'a complètement bloquée. J'ai compris que le fait que j'aime quelqu'un n'impliquait pas nécessairement que cette personne me comprenne et partage mes convictions. J'étais seule. De ce jour et jusqu'à il y a quelques années, j'ai complètement enfermé ce type de ressenti et n'en ai plus parlé à personne, pour ne pas être blessée. Encore aujourd'hui, je dois faire un effort conscient pour surmonter ma réticence à aborder ce type de sujet, alors que je côtoie des personnes qui me comprennent. Je pense que ça a beaucoup joué dans la place que le bouddhisme a rapidement pris dans ma vie...

Lunaire, je pense que l'idée de l'article c'est bien d'expliquer ce qui serait la situation de développement idéal pour l'enfant, en sachant bien que ça n'est que ça : un idéal... De mon côté, lire ça me réconforte car j'ai l'impression d'être comprise, mais même si j'estime avoir eu une enfance très heureuse, je ne pense pas que ça corresponde totalement à mon vécu : il y a un tas de petites choses qui ont pu me blesser à l'époque, ne serait-ce que parce que je suis la seule idéaliste de la famille.
D'un autre côté, il est peut-être préférable de ne pas avoir été dans cette bulle idéale, parce que sinon, bonjour la chute lors de la confrontation avec le vrai monde.. (mais pas de peluche ??? je suis un peu horrifiée, honnêtement...)

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Invité
Invité
Anonymous


Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeLun 21 Juil 2014, 15:04

J'ai eut une enfance heureuse.

Jusqu'à récemment, j'ai toujours masqué mon coté émotionnel.

Pourquoi me diriez vous ?

Je suis issu d'une famille qui a eut deux fils unique (il y a 10 ans d'écart entre moi et mon frère). Je suis l'ainé.

Etant jeune à chaque fois que j'exprimais un sentiment, j'ai toujours fait mal (par les mots, par les gestes). Pour me faire accepter par les autres, j'ai masqué toutes mes émotions (rien qu'en l'écrivant j'en ai les larmes aux yeux)et j'ai toujours chercher à aider l'autre quoiqu'il m'en coute.

J'ai deux fils et une fille. L'ainé semble avoir un comportement INFJ, je l'encourage à exprimer ces émotions, ces croyances, de ne pas faire attention à ceux qui le juge différent, d'affronter ceux qui lui font mal. Il le fait quand il s'en sent le courage.

Mon deuxième fils (celui du milieu), c'est plus difficile. Il semble etre TPCGETPSCP (Tout Pour Ca Gueule Et Tant Pis Si Ca Pique Smile, il est également d'une grande gentillesse.

Ma fille est trop petite, pour savoir ce qu'elle va donner, une chose est sur (et pour reprendre une expression que j'ai vu sur le forum) ça va envoyer du paté.
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeMer 23 Juil 2014, 23:59

Henri, je pense qu'il y a une certaine maladresse dûe à la combinaison Fe-Ti chez les INFJ, surtout jeune. Certes, la tertiaire est censée se développer plus tard, mais je ne suis pas sûre qu'elle soit totalement inexistante pour autant... En tout cas, chez moi, je sais que Fe sortait de façon un peu incontrôlable, comme un jet de vapeur, et ça a parfois fait des dégâts alors que j'avais la meilleure intention du monde. Trop de franchise. A l'inverse, maintenant, je ménage peut-être un peu trop les gens..
Ton aîné a bien de la chance de t'avoir...

Ah, j'ai une autre anecdote : je n'ai jamais marché à 4 pattes. J'ai marché très tard, d'ailleurs ma mère s'en inquiétait, mais direct debout. Genre, je veux faire pareil que les grands, et basta !!! Wink

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Valf
Aucun rang assigné


Type : INFJ 6w5
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : XXX
Inscription : 13/10/2014
Messages : 27

Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitimeMer 22 Oct 2014, 03:45

Après avoir fait passer le mbti à mes parents, le résultat est flippant : ISTJ et ESTJ.
L'éducation d'un infj par des personnes aussi terre-à-terre, laisse des séquelles.
De plus, la psychologie des enfants pour des personnes ayant connu la guerre dans leur enfance ...

Aujourd'hui, je peux voir les côtés positifs, mais franchement, j'ai eu l'impression qu'ils m'ont toujours fait "chier" et de n'être jamais tranquille.

Pas de bol pour eux, mon intuition sur mon métier était la bonne, et maintenant ils sont en capacité de reconnaitre leurs erreurs mais je comprends aussi le flip d'avoir un enfant voulant faire de l'informatique en 1986, à l'époque où les terminaux étaient plutot en vert et noir.

Par contre, pas étonnant que tout a explosé à l'adolescence ! Pendant cette phase, il a clairement incompatibilité entre les xSTJ et les xNxx. L'intuition ca agace les types qui vivent au présent, surtout de la part d'un "non-adulte".

Depuis l'école maternelle, je manipulais les autres et je me choisissais un meilleur ami soit très serviable, soit populaire, avec en échange de leur "protection", mon amitié, mon intelligence, ma loyauté et un accès à mon monde intérieur. Cela m'évitait de rentrer en communication direct avec les autres. Au bout d'un certain temps cela développait de la télépathie, me permettait de rester dans mon monde intérieur, éviter de parler pour les trucs inutiles (passe moi le plat, dis à l'autre de dégager) et rester "focus" pour les choses importantes comme l'observation et la construction de ma vision systèmique du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Enfance Empty
Message(#) Sujet: Re: Enfance Enfance Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-