Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

Partagez
 

 Chacun possède-t-il un art privilégié?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeJeu 05 Juin 2014, 19:42

Voila, après une discussion sur la définition de l'art avec Aldéa, je me suis rendu compte que cette question-ci traînait depuis des années dans un recoin de mon esprit, et qu'elle méritait amplement un sujet à elle toute seule.

Tout d'abord, mon idée sur la question est que oui. Principalement parce que c'est le cas pour moi.
En gros, depuis que je suis adolescent, je me retrouve avec un fort besoin de créer, de concrétiser les possibilités entrevues par mon Ne. Ma première intuition fut de dessiner. Mais après plusieurs périodes, des essais, des années même, je me suis rendu à l'évidence : ce n'est pas fait pour moi. Non seulement je ne suis pas particulièrement talentueux avec un crayon, mais en plus cette forme d'expression ne correspond pas à mon style créatif : j'apprécie la beauté, mais c'est loin d'être ma préoccupation première lorsque je crée. Ensuite, j'ai essayé un certain nombre d'art "manuels", jusqu'à ce que je m’aperçoive que ma tournure d'esprit correspondait à des arts moins pratiques. Niveau musique, j'ai dix ans de piano et huit ans de solfège dans mon bagage, mais je sais tout à fait que je n'ai ni l'oreille ni l'âme d'un musicien. Je connais beaucoup de personnes qui adorent la musique, en écoutent constamment, pour les mélodies elles-mêmes. Moi je la considère comme un tremplin pour mes rêveries et mon imagination, et un vecteur d'excitation.

Ensuite, je me suis intéressé à une forme de création qui semble tout à fait s'accorder avec le Ne : le game design.
En effet, il y a convergence de l'art et de la science, métier basé sur les idées, qui consiste à faire que les autres créent selon son inspiration plutôt qu'à créer soi-même.
Mais avec un peu de recul, je me suis aperçu une nouvelle fois que cela ne me correspondait pas : je recherche plutôt une pureté du moyen permettant d'exprimer toutes les idées possibles qu'une complexité de départ, aussi fascinante soi-elle.

Résultat, je me retrouve dans l'écriture, et au final, aucune autre forme d'art ne me correspond (j'ai passé sur les arts à images réelles ( photo et cinéma), mais encore une fois, je ne suis pas quelqu'un de profondément visuel)

Sachant que beaucoup s'adonnent à un loisir créatif ici, je me demandais quel était votre avis sur la question, et votre expérience personnelle.

Merci d'avance.

Hard.
Sans-âme depuis 1994.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mo'
Aucun rang assigné
Mo'

Type : ENFJ
Age : 24
Lieu : France
Emploi : Etudiante
Inscription : 12/04/2014
Messages : 113

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeJeu 05 Juin 2014, 21:04

Pour ma part, mon "art privilégié" est le dessin

Je pense que c'est principalement du à mon éducation: mes parents m'ont placée en école d'art lorsque j'avais 5 ans et j'y suis restée jusqu'à mes 12 ans. Le dessin est alors devenu mon principal mode d'expression même si je n'ai pas toujours accepté que cette pratique soit si naturelle pour moi: je me sentais enfermée dans des codes, des proportions, des règles à respecter et aussi dans une image: la gamine qui était en cours d'adultes parce qu'elle était trop douée pour le cours enfant/ado. C'est pourquoi j'ai tout envoyé valsé à mes 12 ans, j'ai même brûlé la majorité de mes dessins, gravures, toiles... accumulés au cours de ces 7 années. (le début de la crise d'ado ^^)
Ensuite, je me suis lancée dans la musique un peu "à corps perdu", là encore j'ai appris très vite et de la guitare je suis passée au piano puis au chant. Dès lors, j'ai pu composer des mélodies pour les chansons que j'écrivais depuis l'âge de 11 ans à peu près.
Au même moment, je me suis initiée au théâtre mais j'ai moins accroché. Je me suis également intéressée à la photographie, passion qui m’amène aujourd'hui de petits contrats (surtout en tant que modèle).
Enfin, j'ai découvert la danse et après 2 années de "recherches" (: j'ai essayé le jazz, la danse orientale, la salsa...) j'ai trouvé la danse contemporaine. Un véritable déclic. Aujourd'hui, cela fait presque 1 an que j'apprends cette pratique dans un studio professionnel. Ma professeure m'a inscrite aux auditions du conservatoire du département car selon elle, j'ai trop de potentiel pour rester dans son cours.
Suite à cette "révélation" quant à cette discipline, je ne sais finalement pas si le dessin ou la danse m'est plus naturel. Mais ce qui est sûr, c'est que le dessin est plus ancré en moi que n'importe quelle autre activité artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@ Green
Aucun rang assigné
@ Green

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 25
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 783

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeJeu 05 Juin 2014, 21:57

C'est dingue je viens de lire un livre sur William Blake qui parle un peu de ça !

En gros il dit que ses oeuvres ne sont qu'une partie de son imagination qu'il a su retranscrire via différentes formes d'arts, mais qu'aucune de ses oeuvre ne peuvent représenter dans sa totalité ce qu'il fut. Un artiste n'offrirait qu'un fragment de son univers qui dépasse les limites de chacune de ses oeuvre particulières. Tout comme quiconque tente de reproduire la Nature ne peut avoir la prétention d'affirmer qu'il la peint dans sa totalité, on ne peut peindre l'Imagination dans sa totalité.

Et puis c'est bien du Ne de ne jamais trouver satisfaction ou d'éprouver une lassitude pour tout au bout d'un moment. Peut-être s'accrocher et quitte à ne pas apprécier le faire pendant un moment pourrait d'amener à une plus grande maîtrise d'une technique, pour te permettre au final de t'exprimer avec plus de "pureté".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 38
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeJeu 05 Juin 2014, 23:31

c'est une question auquelle je suis tenté de répondre : ça dépends des gens.
mais globalement oui.

pour ma part, cela reste encore relativement indéterminé.

l'attirance pour les oeuvres et les processus artistiques ont toujours été pour moi d'un intéret majeur.

à vrai dire je voulais tout faire, peindre, faire de la musique, réaliser des films, écrire des nouvelles, faire du théatre, danser, sculpter et bien d'autres choses.
hélas le temps et l'espace délimitant l'action, j'ai du fractionner en fonction des possibles.

enfant et ado, j’agissais en touche-à-tout paresseux, et c'est vers 20 ans que je me suis engagé dans la photographie (sans pour autant rayer toute activité artistique).

petit à petit je me suis fait un nom, j'ai mis en place et participé à une quarantaine d'expo en 5/6 ans, je me consacrais davantage à l'exploration graphique que à des démarches rentables (c'est rien de le dire), et à 27 ans, estimant avoir d'autres choses à explorer, j'ai arrêté brusquement.
mes proches ne comprenaient pas, t'es fou, continue, ça plait, etc.
J'invoquait l'aspect financier, ce qui est vrai, mais en réalité, je voulais défricher d'autres terrains.

j'ai suivi une formation d'arthérapeute, avec des notions de dessin, peinture, sculpture et psycho simultanément.
c'était passionnant mais hors de prix, j'ai donc du arrêter.
je me suis rendu compte que je n'avais pas un coup de crayon fantastique, et que (à regret) mon attirance était plus de l'ordre de la contemplation d'oeuvres déja peintes.
pendant la même année j'ai crée une douzaine de sculpture en argile dont je suis plutot satisfait pour un novice.
j'ai suivi aussi des cours d'écriture avec une vieille érudite marginale de mon village, tout ceci ma beaucoup appris sur moi-même, et le processus de création.

(j'aimerais avoir ton ressenti perso la dessus, Hard) :
de façon quasi compulsive, je ne suis attiré que par des créations complexes, régies par des lois techniques compliquées et relativement hermétiques.

je prenais beaucoup de plaisir à serpenter au sein des regles alambiquées de R.quenau, oulipo, etc, à en créer aussi mais aussi à imaginer des choses énormes, complexes, et finalement irréalisable parceque étant excessivement perfectionniste je mettais des heures à élaborer les phrases.
j'était incapable de raconter une petite histoire sympa, il fait tout de suite encombrer de milliers de carrefours et échafaudages possibles.
mon écriture était tellement chronophage et succinte, synthétique et improductive que j'ai du jeter l'éponge.

en peinture et sculpture j’imaginais aussi des choses alambiquées et irréalisables par mes petites mains inexpérimentées.

depuis deux ans je me focalise sur ma musique, je touche à toute sorte d'instruments, mais il y en à aucun que je maitrise vraiment, et je me suis rendu compte que je ne suis pas fait pour être exécutant.
j'ai pris des cours de solfege avec un prof formidable au sein de ma formation de musicotherapie, et maintenant je suis focalisé sur la composition.

j'ai discuté aussi des processus de création artistiques avec mes collègues et je suis impressionné par la capacité qu'on certains à écrire une chanson en une heure.
pour moi, c'est pas possible, je souhaite faire forcément quelquechose de très riche et complexe, sinon ça perds de son intérêt.
l'inconvénient, c'est que ça frise l'irréalisable et qu'en fin de compte je n'ai pas grand chose à montrer à gens à part des bribes de choses disparates, ce qui n'arrange pas les choses niveau crédibilité.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Ven 06 Juin 2014, 00:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeJeu 05 Juin 2014, 23:55

Merci pour vos réponses.

Mo : Très intéressant. Je remarque que tu restes douée dans beaucoup de trucs tout de même. Mais je trouve ça logique ce rejet de ton talent graphique, justement parce que c'était quelque chose d'imposé.

Mo ( What a Face ) : Ce n'est pas exactement ce que j'ai dit.
Ce que tu expliques se rapproche plus pour moi du fait que je considère que chaque oeuvre d'un type (je me concentre uniquement sur les oeuvres narratives personnellement) a un média privilégié.
Quand j'imagine une histoire, je sais pour quel art elle-est "faite". Et j'ai déjà essayé d'aller contre ça : ça ne fonctionne pas. ^^
(Genre un scénar de court d'animation qui s'est transformé en nouvelle. ^^)

Lauter : Je vois ça comme une tendance du Ne. Si tu arrives à concentrer ton Ne sur quelque chose, deux possibilités émergent :
- Le Ne couplé avec un Si correct te permet de rajouter et de complexifier au fil de la création et des explosions d'idées
- Tu te trouves avec un Ne monstrueusement bourrin, et il complexifie comme un taré, jusqu'à ce que, équilibre psychologique oblige, ton Si se ramène et lui éclate la gueule en le forçant à faire tout ça, tout de suite. Ce qui donne deux tendances opposées se faisant vibrer mutuellement, jusqu'à atteindre un niveau intolérable.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 38
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeVen 06 Juin 2014, 09:27

je pense aussi que c'est du au Ne, mais pas seulement :
mon Nœud (désolé j'ai pas pu m'empécher) n'est pas compensé par le Si.

Si est complètement inactif chez moi.

j'ouvrirais probablement une discussion à ce sujet pour ne pas encombrer celui-ci mais si tu as des élément de réponse n'hésites pas.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléaphile
Aucun rang assigné
Aléaphile

Type : ENFP 9w1 so/sx
Age : 26
Lieu : Derrière toi.
Emploi : Etudiant en prépa lettre
Inscription : 28/06/2013
Messages : 266

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeVen 06 Juin 2014, 14:24

Mo', je te l'avais déjà dit mais encore une fois je suis impressionné par ton éclectisme artistique !  Blasé 
Lauter, ça me semble vraiment très Ti ce que tu expliques à propos de tes créations artistiques, avec une recherche technique effrénée qui prend le pas sur le reste.

Je pense aussi qu'on a tous un art (ou quelques arts) privilégié(s), à moins d'y consacrer sa vie il me semble impossible de s'attacher à l'ensemble du champ artistique… Après, il faut aussi distinguer si on parle d'apprécier en tant qu'amateur (par exemple, être cinéphile...) ou en tant que créateur (jouer sa musique, écrire…) ; faut aussi voir l'intensité de notre rapport à l'art, si on le considère comme la terre sacrée sur laquelle on trouvera un sens à notre vie, ou une simple curiosité intellectuelle… Perso, je considère l'art comme une sorte de carburant supplémentaire pour l'âme, qui peut lui donner plus d'envergure, mais je ne m'en ferais pas le chantre inconditionnel…

Si on fait rapidement le tour :

Mon art privilégié doit être l'écriture, en tant que lecteur et rédacteur. J'adore les mots, et c'est toujours un plaisir d'en découvrir de nouveau ou de jongler avec. Même si j'écris à un rythme diablement irrégulier, et que mes lectures se sont pas mal ralenties depuis plusieurs années… (bon, les cours rattrapent pas mal cela-dit ^^'). J'ai une grosse préférence pour la prose, la poésie me laisse très souvent de marbre (sauf quand l'excessif s'y invite, comme ici ou là)
J'aime vraiment le cinéma, mais je m'y intéresse que depuis 3-4 ans, ma culture et mes références sont encore très incomplètes ; parfois je réfléchis à des scénarios de court-métrage, des séquences filmables, mais je suis pas foutu de m'acheter une caméra et de concrétiser un peu… Il faut dire que le cinéma est sans doute l'art le moins accessible pour la création :/ …
Tout comme l'architecture ! (oh, cette transition  What a Face ) Là je suis un vrai butor, je n'y connais rien de rien, et pourtant j'adore, un beau bâtiment, un bâtiment qui en jette, ça m'euphorise complètement, c'est un pur shot pour mon Ne (et pour mon Fi ? Te ? Si ? O.o'). Je reste aussi béat devant les façades desdits bâtiments (je me déboîte le cou à chaque fois que je passe dans un quartier haussmannien), ou les intérieurs d'église et autres bâtiments du même genre. Plus c'est encombré, plus c'est baroque, plus c'est vieux, mieux je me porte (je reste glacé par les bâtiments contemporains…).
La danse tend à me fasciner… j'adore danser, mais mon registre est très limité, j'arrive pas à danser sur n'importe quoi… et si j'en crois mon entourage, j'ai un pas très (trop x.x) singulier ; j'aimerais bien prendre des cours à l'occasion (*-*). Pour moi, la danse, c'est cette phrase de Paulo Coelho (que j'ai jamais lu, ahaha) : "Quand tu danses, tu peux t'offrir le luxe d'être toi." ; ou sur un mode plus Ne, celle-ci, de Nietzsche : "On ne peut exclure la danse, sous toutes ses formes, d'une éducation raffinée: savoir danser avec ses pieds, avec les idées, avec les mots."
Le théâtre, eh bien, ehehe, je suis ENFP, donc forcément… :P j'en ai fait trois ans, j'ai adoré, mais j'ai arrêté parce que je me trouvais nul… mais je lorgne toujours dessus (ce lapsus, j'avais écrit "déçu" à l'instant O.o'). Et comme spectateur, la catharsis quand elle nous tombe dessus, booooooum O.O'
Après, les autres arts, baaah j'ai un rapport beaucoup plus banal, voire indifférent… La musique, je n'en fais pas, et comme tout le monde j'en écoute tranquillement ; la sculpture et la peinture, j'apprécie quand j'en vois, sauf quand c'est de l'art contemporain, qui me laisse Facepalm(avec des exceptions, j'aime bien ça par exemple). La photo, j'ai du mal à aller plus loin que des "Oh, comment c'est joli !". Voilà, en gros.

Donc pour résumer, mon art privilégié c'est l'écriture, mais j'aime m'exprimer à travers le théâtre (ou la danse ?), et le cinéma et l'architecture me touchent particulièrement (mais c'est pas très accessible à la création /o\).

_______________________________________
« Quand je me sais photographié, je me transforme en image » Roland Barthes


Dernière édition par Aléaphile le Ven 06 Juin 2014, 22:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonium
Aucun rang assigné
Harmonium

Type : INTJ
Age : 24
Lieu : Sur la côte du désert
Emploi : Lycéen
Inscription : 15/05/2014
Messages : 27

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeVen 06 Juin 2014, 15:06

@Mo' a écrit:
Pour ma part, mon "art privilégié" est le dessin
[...]
ce qui est sûr, c'est que le dessin est plus ancré en moi que n'importe quelle autre activité artistique.

Tu as l'air d'être plutôt versatile quand même... Il y a moyen de voir des dessins? (un ou deux par MP ou sur ce topic si ça ne dérange personne, je ne sais pas)
Je trouve ça intéressant d'avoir plein d'arts dans le sac (non je n'ai pas pu trouver de meilleure expression, j'espère qu'elle est compréhensible), c'est vraiment du bon matériel je trouve Smile

Je suis aussi d'accord avec Lauterwasser pour dire qu'il n'y a pas d'art déterminé pour chacun. C'est mon cas aussi: je lis beaucoup et écoute beaucoup de musique, alors que je dessine, je compose de la musique et j'écris (dans cet ordre, et encore pas à un niveau incroyable).

_______________________________________
Bon maintenant que j'ai laissé mon message du mois je peux aller hiberner Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeVen 06 Juin 2014, 16:33

@Lauterwasser a écrit:
c'est une question auquelle je suis tenté de répondre : ça dépends des gens.
mais globalement oui.

Harmonium, où est ce que tu vois que Lauter contredit mon point?  scratch 

Ensuite, je parlais évidemment de création, pas d'appréciation. Je suis intéressé par énormément d'arts, mais ce n'est pas pour ça que je suis adapté pour créer au sein de ces arts. (et Brutus. What a Face)

Lauter : C'est bien ce que je disais, l'action du Ne contrecarrée trop tard par le Si. Déjà, tu me sembles trop Ne pour ne pas avoir de Si, c'est juste pas possible. Et ce que tu exprimes correspond justement à la présence d'un Si faiblard, mais qui s'exprime forcément au bout d'un moment, et de manière violente, car mal différencié (ne pas pouvoir écrire car trop perfectionniste, c'est typiquement un excès Si.)

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeVen 06 Juin 2014, 19:34

Aléaphile : je n'ai lu de Coehlo que l'Alchimiste peu après qu'on en ait tant parlé... c'est du sous-Hesse, mal écrit ou mal traduit, perd pas ton temps avec ça ! Enfin, sur la plage en plein cagnard, c'est distrayant, mais c'est à peu près tout... Very Happy

Pour en revenir au sujet... l'écriture pour moi, bien sûr... je regrette parfois que ça n'en soit pas un autre, mais c'est le premier que j'ai abordé pour des raisons très simples (ça ne nécessitait aucun matériel que je n'aie pas sous la main et je pouvais le faire toute seule...). Ca reste aussi le plus immédiatement accessible et celui que je pratique constamment d'une manière ou d'une autre...

J'aurais aimé être musicienne... j'écoute peu de musique, comparé à la moyenne des gens, mais pouvoir exprimer autrement mes ressentis aurait été bienvenu... Mais petite, j'étais solitaire et dans mes livres, je n'ai pas su exprimer cette envie assez clairement à mes parents... du coup, je mets souvent un peu de moi dans mes dessins ..

En CM2, notre prof nous a fait dessiner nos voisins. J'ai découvert à cette occasion que je n'avais pas un trop mauvais coup de crayon, sans être incroyablement douée non plus (c'est un motif récurrent, vous allez voir...). Depuis, je dessine, enfin pour l'essentiel je "copie" des motifs ou images qui me plaisent, par période. Ca fait partie des raisons pour lesquelles j'aime les mangas, c'est un style qui me parle et j'y trouve de l'inspiration. Il m'arrive maintenant de chercher plus largement dans des photos, des objets, etc... par contre souvent le résultat obtenu est un peu différent de l'original, sans que je l'aie voulu. Un enfant qui a l'air d'un ado, etc... je peux être assez méticuleuse sur les détails, jusqu'à un point limite où j'en ai marre. Jamais vraiment pris de cours (enfin sauf si 3 mois où on me laissait faire mon truc sans m'apprendre grand-chose compte...), donc zéro technique, tout en autodidacte... Par contre, je n'arrive à dessiner que quand j'ai l'impression d'avoir du temps devant moi, c'est à dire de plus en plus rarement, souvent pendant les vacances. Autant dire, presque rien pendant les 4 dernières années, ce qui est d'autant plus dommage que j'ai vraiment l'impression que créer, même un truc un peu pourri, est essentiel à mon équilibre. Plus qu'au résultat, je suis accro à la sensation quand je dessine. Si tout se passe bien, je m'immerge et oublie toute conscience de moi, il n'y a plus que le crayon et une espèce de transe, c'est très apaisant.
C'est comme si quelque chose de moi passait dans mes dessins, mêmes ratés, donc j'y suis assez attachée et jusque récemment, presque personne n'avait le droit de les voir...
Ces derniers temps, il y a une tendance à la stylisation qui se précise aussi... avant je voulais copier précisément, maintenant.. bon, dit pompeusement "je cherche l'essence". D'où un certain attrait vers tout ce qui est calligraphie/peinture sino-japonaise. Pas encore concrétisé...

Et puis depuis quelques années il y a la danse... j'ai toujours aimé ça, mais je n'avais jamais pris de cours avant une vingtaine d'années. Depuis je fais du modern' jazz et c'est devenu super important pour moi, même si je ne suis qu'une modeste exécutante dans un tout aussi modeste club de quartier... J'ai fait des claquettes pendant 2 ans, je m'y remettrai ptêt un jour. Et les arts martiaux sont en bonne voie pour prendre une sacrée place aussi...

Bref, j'aime bien essayer de nouvelles choses de temps en temps, par période, sans lâcher mes basiques (et non, tout ne rentre pas bien dans l'emploi du temps...). Dans l'idéal, j'aimerais avoir assez de disponibilité mentale pour aller tantôt vers l'un, tantôt vers l'autre en fonction de ce qui convient le mieux... et je me heurte souvent à l'idéal projeté par rapport à la réalisation... classique Ni-Se...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Mo'
Aucun rang assigné
Mo'

Type : ENFJ
Age : 24
Lieu : France
Emploi : Etudiante
Inscription : 12/04/2014
Messages : 113

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeVen 06 Juin 2014, 20:36

@hard a écrit:
Mo : Très intéressant. Je remarque que tu restes douée dans beaucoup de trucs tout de même. Mais je trouve ça logique ce rejet de ton talent graphique, justement parce que c'était quelque chose d'imposé.

Disons que les cours de dessin ne m'ont pas été imposés: j'adorais ça et je passais tout mon temps à gribouiller avant d'entrer dans cette école. Ce qui m'a été imposé, c'était cette image de "petit génie" liée à mon âge. Et puis ça devenait la fierté de mes parents, de ma professeur... Au fur et à mesure, il y eu de plus en plus d'attentes et je n'ai pas supporté que l'on me considère uniquement par ce prisme je pense.

@Aléaphile a écrit:
Mo', je te l'avais déjà dit mais encore une fois je suis impressionné par ton éclectisme artistique !  Adoration


Merci beaucoup Smile Timide 

@Harmonium a écrit:

Tu as l'air d'être plutôt versatile quand même... Il y a moyen de voir des dessins? (un ou deux par MP ou sur ce topic si ça ne dérange personne, je ne sais pas)
Je trouve ça intéressant d'avoir plein d'arts dans le sac (non je n'ai pas pu trouver de meilleure expression, j'espère qu'elle est compréhensible), c'est vraiment du bon matériel je trouve Smile


Oui... Disons que je m'ennuie assez rapidement, j'ai besoin d'une sorte "d'élan", de "petite flamme": dès que je sens que celle ci faiblit, je m'arrête... Mais je peux reprendre, ce ce qui se passe pour le dessin aujourd'hui.

Pour mes dessins, le problème est que je n'ai jamais réussi à les garder: soit je les donne, soit je les balance car sinon je me fait très rapidement envahir. Pour ce qui est de mes toiles, elles sont en expo en ce moment, je n'y ai pas accès. Par contre cet été je les récupère donc je pourrai les poster Smile

Je comprends oui ^^ Disons que c'est ce qui me maintient dans un équilibre, et, ayant continuellement besoin de ma "petite flamme" et de créer, je touche un peu à tout et de plus en plus, j'essaie de monter des projets pluri-disciplinaires.
Par exemple un projet d'équitation en liberté alliée à la danse ou encore du graph' allié à la danse aussi

@Tia a écrit:
Si tout se passe bien, je m'immerge et oublie toute conscience de moi, il n'y a plus que le crayon et une espèce de transe, c'est très apaisant.
C'est la même chose de mon côté, et pour ma part, c'est ce qui se passe en danse aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeVen 06 Juin 2014, 20:59

@Mo' a écrit:
Disons que c'est ce qui me maintient dans un équilibre, et, ayant continuellement besoin de ma "petite flamme" et de créer, je touche un peu à tout et de plus en plus, j'essaie de monter des projets pluri-disciplinaires.
ça m'amuse ton expression, parce que moi je l'appelle "mon feu sacré" Wink !! J'imagine que la démarche artistique leur sert d'oxygène... le mien a été très étouffé dernièrement et commence juste à reprendre sa forme normale...

ça à l'air chouette ces projets interdisciplinaires en tout cas...

@Mo' a écrit:

@Tia a écrit:
Si tout se passe bien, je m'immerge et oublie toute conscience de moi, il n'y a plus que le crayon et une espèce de transe, c'est très apaisant.
C'est la même chose de mon côté, et pour ma part, c'est ce qui se passe en danse aussi

Ca arrive parfois avec la danse, mais moins souvent, en tout cas en cours, parce qu'il faut alors que je maîtrise vraiment la choré... et s'est vraiment pas gagné !!! sans choré c'est possible par contre...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 38
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeSam 07 Juin 2014, 09:37

@hard a écrit:
Lauter : C'est bien ce que je disais, l'action du Ne contrecarrée trop tard par le Si. Déjà, tu me sembles trop Ne pour ne pas avoir de Si, c'est juste pas possible. Et ce que tu exprimes correspond justement à la présence d'un Si faiblard, mais qui s'exprime forcément au bout d'un moment, et de manière violente, car mal différencié (ne pas pouvoir écrire car trop perfectionniste, c'est typiquement un excès Si.)

dire que je n'ai pas de Si est exagéré, pour imager.
disons que à part le fait de cuisiner je n'ai pas les traits positif du Si dom (reconnaitre les gens rencontrés, êtres soigneux, attentif aux détails, à la conformité...)

j'ai l'impression que tu me dis que le si agis comme censeur du Ne, ce qui est le cas, mais en fait j'ai plutot la sensation d'avoir trop d'idées, et de ne pas être en mesure de pouvoir créer, matérialiser les choses que j'ai en tête.
je me sens impuissant à extérioriser mon Ne.
pour toi c'est évident parceque tu est E, mais pour moi, c'est d'abord un déferlement interne, un cheval fou, avec des consignes complexes venant du Ti mais irréalisables du fait de la carence en Si.

carence ou excès, je ne sais pas mais la fonction est mal utilisée.

aleaphile a écrit:

Lauter, ça me semble vraiment très Ti ce que tu expliques à propos de tes créations artistiques, avec une recherche technique effrénée qui prend le pas sur le reste.
effectivement, et je suis probablement trop exigeant.


j'aime et me retrouve dans ce que tu dis sur l'architecture, la danse et le théatre.
explorer une cathédrale, est de mon ressenti, une expérience sensorielle riche.
bien sur visuellement, pour l'agencement des formes, des couleurs et l'aspect de verticalité grandiose, mais aussi cette odeur de frais, et l'ambiance apaisante propre au recueillement propre à ces lieux.
moi aussi je vibre avec les formes encombrées et baroque, cette espèce d'élégance dans l'excès, très Ne, alors que musicalement le baroque est très Ni, je pense bien sur à Bach.

le theatre j'en ai fait entre l'age de 6 et 8 ans, j'ai du cesser car j’étais beaucoup trop introverti pour m'impliquer avec les autres au travers d'une oeuvre, et puis je mesurais pas vraiment la portée du truc.... je reviendrais un jour ou l'autre à cet art formidable.

la danse, est une sorte de pont entre la musique et le théatre.
Citation :
"Quand tu danses, tu peux t'offrir le luxe d'être toi."
absolument.

@Tia a écrit:


@Mo' a écrit:

@Tia a écrit:
Si tout se passe bien, je m'immerge et oublie toute conscience de moi, il n'y a plus que le crayon et une espèce de transe, c'est très apaisant.
C'est la même chose de mon côté, et pour ma part, c'est ce qui se passe en danse aussi

Ca arrive parfois avec la danse, mais moins souvent, en tout cas en cours, parce qu'il faut alors que je maîtrise vraiment la choré... et s'est vraiment pas gagné !!! sans choré c'est possible par contre...

parlons-en de la danse, c'est un petit message, quelque chose qui me tiens à coeur tellement j'entends de gens se priver de cet art alors qu'il est le plus facile d’accès de tous (à condition de se déconditionner) :

beaucoup de gens "ne savent pas danser" parce qu'ils croient que la danse se limite à faire des pas comptés en rythme avec les autres.
pour moi c'est la partie émergée de l'iceberg, autrement dit, rien du tout, l'aspect le moins intéressant de la danse.

l'aspect le plus intéressant c'est que que vous décrivez par cette espèce de transe, ou l'esprit rationnel se déconnecte enfin pour laisser entièrement la place à un vécu de perceptions juxtaposées, faits de basculements de centres de gravités, pilotés par la musique.

la plus belle façon de danser est celle ou vous ne calculez pas en fonction d'un modelè, mais ou la musique vous dit quoi faire, un peu comme une main agiterais un pantin.
l'expérience est viscérale et fait appel à des choses très archaïques.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mo'
Aucun rang assigné
Mo'

Type : ENFJ
Age : 24
Lieu : France
Emploi : Etudiante
Inscription : 12/04/2014
Messages : 113

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeSam 07 Juin 2014, 11:47

@Lauterwasser a écrit:
'aspect le plus intéressant c'est que que vous décrivez par cette espèce de transe, ou l'esprit rationnel se déconnecte enfin pour laisser entièrement la place à un vécu de perceptions juxtaposées, faits de basculements de centres de gravités, pilotés par la musique.

la plus belle façon de danser est celle ou vous ne calculez pas en fonction d'un modelè, mais ou la musique vous dit quoi faire, un peu comme une main agiterais un pantin.
l'expérience est viscérale et fait appel à des choses très archaïques.

C'es exact, et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai essayé plusieurs styles de danse avant de trouver celui qui me convenait: le contemporain.

Dans ce style, il y a réellement la recherche de soi, du "primitif" et le fait de ne jamais compter les temps permet de trouver et de ressentir le rythme, la musique en soi, plutôt que de le mécaniser en 8 temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonium
Aucun rang assigné
Harmonium

Type : INTJ
Age : 24
Lieu : Sur la côte du désert
Emploi : Lycéen
Inscription : 15/05/2014
Messages : 27

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeMar 10 Juin 2014, 06:39

Hard:
@Lauterwasser a écrit:
pour ma part, cela reste encore relativement indéterminé.

Juste ça, je n'affirme pas vraiment quoi que ce soit en fait

Mo': projet d'équitation, carrément? Uh, je n'avais pas pensé à incorporer ça dans de l'art tiens Smile

Je me dis que danser est effectivement un moyen efficace de transposer ce que l'on a dans l'esprit car on a seulement besoin d'avoir un corps fonctionnel, mais à un moment donné, peut-on encore parler d'art au sens "académique"? Je pense à Ian Curtis, dont les mouvements de "danse" se confondaient avec ses crises d'épilepsie dont il souffrait, parfois en plein show. Il y a une différence entre ça et Anna Pavlova (une des seules danseuses dont je peux citer le nom, je suis un ignare de la danse).
J'ai l'impression d'aller légèrement dans un autre territoire en posant cette question mais je pense que c'est intéressant dans le sens où si c'est aussi simple de créer de l'art, on ne peut pas dire à mon avis qu'il y en ait une forme privilégiée: tout le monde peut danser, siffler, écrire les premières pensées venues... Mais ça n'équivaut pas pour moi à la maîtrise des artistes "spécialisés", comme Mozart.

_______________________________________
Bon maintenant que j'ai laissé mon message du mois je peux aller hiberner Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
Guinea Pig

Type : ISfP
Age : 41
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1349

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeMar 10 Juin 2014, 11:50

J'ai pas d'art privilégié. J'pense que c'est surtout une question de moyen. Faut un budget. De l'argent. On peut pas créer sans ça. Et ce n'est pas parce qu'on a beaucoup d'imagination qu'on est forcément créatif. J'ai mis du temps à comprendre ça.
J'aime beaucoup le cinéma, mais si je voudrais en faire ça serait impossible. Faut un financement, trouver des gens qui te suivent, etc...
Je touche à la musique. Parce que ça reste l'art le + accessible, direct. Suffit d'un enregistreur ou séquenceur. Même sans instrument et connaissance du solfège, tu peux en faire. Tu prends une casserole, tu gueules et c'est bon ! (Je fais pas ça, perso.)
Mais la musique est un média génial ! Tu peux exprimer des choses que tu pourrais pas exprimer en faisant du cinéma, par exemple. Donc ça reste vraiment très enrichissant. Tu explores tout un univers inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonium
Aucun rang assigné
Harmonium

Type : INTJ
Age : 24
Lieu : Sur la côte du désert
Emploi : Lycéen
Inscription : 15/05/2014
Messages : 27

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeDim 15 Juin 2014, 02:47

GuineaPig a écrit:
On peut pas créer sans ça [de l'argent].
Hum, on ne peut pas donner un corps à la création. On ne peut pas être David Lynch sans argent, c'est sûr, mais s'imaginer une image, même détaillée, ne m'a pas l'air d'une grande difficulté si on s'y donne vraiment.

GuineaPig a écrit:
ce n'est pas parce qu'on a beaucoup d'imagination qu'on est forcément créatif.
Je dois m'avouer un peu confus là-dessus  Neutre ce n'est pas parce que notre esprit est vif et rempli de différentes choses que c'est forcément du génie, c'est ça que tu veux dire?

La musique est effectivement accessible, mais je serais apte à penser que l'écriture l'est plus: on assemble des mots, ceux que l'on trouve les plus beaux, tout simplement... Mais c'est vrai que sans connaître le solfège ou les concepts de modulation ou quoi que ce soit, on peut aller assez loin dans la création musicale. Smile

(j'aime ton image de profil btw, j'ai beaucoup aimé le film)

_______________________________________
Bon maintenant que j'ai laissé mon message du mois je peux aller hiberner Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mo'
Aucun rang assigné
Mo'

Type : ENFJ
Age : 24
Lieu : France
Emploi : Etudiante
Inscription : 12/04/2014
Messages : 113

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeDim 15 Juin 2014, 09:34

@Harmonium a écrit:
Mo': projet d'équitation, carrément? Uh, je n'avais pas pensé à incorporer ça dans de l'art tiens Smile

Dans un principe de chorégraphie: apprendre à un cheval un enchaînement détaillé qu'il exécute en musique tandis que son dresseur danse un autre enchaînement, le tout avec des interférences entre les deux et des parallélismes Smile Mais c'est encore à l'état de projet, c'est un vrai défi cet exercice ^^

@Harmonium a écrit:
tout le monde peut danser, siffler, écrire les premières pensées venues... Mais ça n'équivaut pas pour moi à la maîtrise des artistes "spécialisés", comme Mozart.

Plusieurs choses dans la question que tu soulèves:

-premièrement, il ne faudrait pas confondre un bon technicien d'un artiste: n'importe quelle personne très bien formée et avec beaucoup de travail peut imiter du Michel-ange ou jouer du Mozart: pour moi, la distinction entre les deux vient du "génie créatif": un technicien aura beaucoup de difficultés à exprimer quelque chose qui lui est propre s'il reste dans sa technique. Un artiste crée naturellement, il est en quête perpétuelle de choses nouvelles

- Tout le monde peut exercer une pratique artistique mais tout le monde ne le fait pas dans le but de délivrer un message, quel qu'il soit. Chaque mode d'expression est propice à faire passer un message et aucun ne prévaut l'autre: peu importe qu'on soit un Classique ou un Symboliste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonium
Aucun rang assigné
Harmonium

Type : INTJ
Age : 24
Lieu : Sur la côte du désert
Emploi : Lycéen
Inscription : 15/05/2014
Messages : 27

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeMar 17 Juin 2014, 01:20

@Harmonium a écrit:
Un artiste crée naturellement, il est en quête perpétuelle de choses nouvelles
C'est vrai, mais il sera limité par son manque de technique. Si un individu a en tête une magnifique image mais dessine/peint/sculpte comme un pied, il ne pourra pas vraiment faire quoi que ce soit avec sa simple idée vague... S'il se trouve par contre qu'il a un art "privilégié" (un don si on peut l'appeler comme ça) il réussira à faire quelque chose de son idée, ce que Mozart a réussi à faire, et ce que peut-être une autre personne avec autant de créativité mais aucun talent n'a pas réussi.

Je n'avais toutefois pas pensé à faire la distinction avec le génie créatif comme tu dis. Smile Je crois que j'étais parti avec en tête l'idée que chacun a dix millions d'idées à exprimer, que l'esprit créatif n'est pas un problème... Je n'avais pas pensé aux personnes "mornes" (excuse-moi pour le terme à connotation péjorative, mais il me semble bien) et talentueuses.

_______________________________________
Bon maintenant que j'ai laissé mon message du mois je peux aller hiberner Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 38
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeMar 17 Juin 2014, 15:18

On peut envisager une grille de lecture qui scinde la création artistique en deux plans, tous deux valables :

d'un coté la création qui nécessite du contrôle, des connaissances et de la technique,
et d'un autre coté un art spontané, plus brut.


le premier retiens quelquechose qu'il ne libère qu'au travers d'un certain cadre délimité et mesuré.
le second libère directement la chose au détriment du cadre organisationnel.

il n'y à pas un des deux modes d'expression qui sois plus véritable que l'autre.

aussi c'est idiot de dire que n'importe qui peut peut faire n'importequoi : certains ne sont pas à même de faire de l'art brut du fait de leurs mécanismes de défenses, d'autres n'ont pas les compétences de faire le l'art organisé, et n'ont pas la patience de les apprendre.

je pense que ça dépends de la dose de ça et de surmoi que chaque personne investi dans son processus créatif.



pour en revenir au sujet de base, je suppose que globalement, les personnes Ni ou Si dom (donc Pi) ferons plutôt appel à quelque-chose de minutieux, calculé et progressif, tandisque les Ne et Se dom (donc Pe) se jetterons plus facilement dans une création spontanée.

pour ma part je suis un peu coincé entre les deux : mon Ti/Fi exige un processus de création complexe, affecté, progressif et reglementé, Mon Ne s’exprimerait davantage dans quelquechose d'explosif et spontané, et mon Si ne fait pas son taf d'accorder les deux.

c'est en danse ou je suis le plus dans le feeling direct
et en écriture (musicale ou littéraire), le plus dans la réflexion et l'indirect.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeMer 18 Juin 2014, 15:30

Je reviens sur ce sujet, que je n'avais pas regardé dernièrement

@Lauterwasser a écrit:
@hard a écrit:
Lauter : C'est bien ce que je disais, l'action du Ne contrecarrée trop tard par le Si. Déjà, tu me sembles trop Ne pour ne pas avoir de Si, c'est juste pas possible. Et ce que tu exprimes correspond justement à la présence d'un Si faiblard, mais qui s'exprime forcément au bout d'un moment, et de manière violente, car mal différencié (ne pas pouvoir écrire car trop perfectionniste, c'est typiquement un excès Si.)

dire que je n'ai pas de Si est exagéré, pour imager.
disons que à part le fait de cuisiner je n'ai pas les traits positif du Si dom (reconnaitre les gens rencontrés, êtres soigneux, attentif aux détails, à la conformité...)

j'ai l'impression que tu me dis que le si agis comme censeur du Ne, ce qui est le cas, mais en fait j'ai plutot la sensation d'avoir trop d'idées, et de ne pas être en mesure de pouvoir créer, matérialiser les choses que j'ai en tête.
je me sens impuissant à extérioriser mon Ne.
pour toi c'est évident parceque tu est E, mais pour moi, c'est d'abord un déferlement interne, un cheval fou, avec des consignes complexes venant du Ti mais irréalisables du fait de la carence en Si.

carence ou excès, je ne sais pas mais la fonction est mal utilisée.

De toute manière, vu le prédominance de ton Ne (en tout cas au niveau de ton processus de création) tu n'es pas Si-dom ou Si-aux. Ça laisse un Si tertiaire probablement (tu ne m'apparais pas Ne-dom non plus, mais c'est difficile à dire). En tout cas, le Si existe nécessairement là où le Ne existe. Et justement, ta préférence naturelle te pousse à considérer toutes les manifestations de ton Si comme néfastes. Or, si on parle bien d'un axe Ne/Si, ce n'est pas un interrupteur binaire : le Si est fondamental à toute réalisation du Ne, tout comme le Ne est fondamentale à la création du Si. Et rejeter un des aspects, comme faisant parti d'une dualité pourtant inexistante, c'est s'enfermer dans une "fonction", qui part définition n'est pas humaine, et encore moins toi.

Tout ça pour dire : force toi à reconnaître ton Si comme part de toi, et je pense qu'une partie de tes problèmes créatifs disparaîtront (bien sur, c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais je suis dans le même cas que toi, en bon Ne-dom. ^^)

@Harmonium a écrit:
Je me dis que danser est effectivement un moyen efficace de transposer ce que l'on a dans l'esprit car on a seulement besoin d'avoir un corps fonctionnel, mais à un moment donné, peut-on encore parler d'art au sens "académique"? Je pense à Ian Curtis, dont les mouvements de "danse" se confondaient avec ses crises d'épilepsie dont il souffrait, parfois en plein show. Il y a une différence entre ça et Anna Pavlova (une des seules danseuses dont je peux citer le nom, je suis un ignare de la danse).
J'ai l'impression d'aller légèrement dans un autre territoire en posant cette question mais je pense que c'est intéressant dans le sens où si c'est aussi simple de créer de l'art, on ne peut pas dire à mon avis qu'il y en ait une forme privilégiée: tout le monde peut danser, siffler, écrire les premières pensées venues... Mais ça n'équivaut pas pour moi à la maîtrise des artistes "spécialisés", comme Mozart.

Effectivement, il y a une précision à faire. Lorsque j'ai posté ce sujet, j'avais à l'esprit le fonctionnement de chacun justement. En gros, je me demandais si pour chacun, il existait une forme d'expression artistique qui correspondait plus que tout autre à la personnalité.

Je me suis déjà pris comme exemple, mais je vois une différence claire dans l'expression créative autour de moi. Ma mère (ISTJ d'ailleurs) est extrêmement graphique : elle se représente tout ce que tu lui dit en image, quasiment instantanément. De mon côté, j'entends d'abord tes mots, le rythme, la sonorité, le sens instinctif et intuitif, puis je me représente potentiellement (pas toujours donc) l'image. De là vient que je ne suis pas du tout à l'aise dans ce qui touche au dessin ou à la photographie malgré l'intérêt que je peux y avoir, tout simplement parce que mon esprit ne fonctionne pas de cette manière. Alors oui, je peux dessiner (mal), mais je ne m'exprimerais jamais autant pleinement par ce fait que je le ferais par l'écriture ou le game design.

Guinéa : Je ne sais pas si l'argent rentre fondamentalement en ligne de compte. Comme le précise Harmonium, s'il est souvent nécessaire à la réalisation de grands projets (comme l'exemple des films que tu prends), il n'est pas nécessaire pour l'étape purement créative. Je peux écrire le scénario d'un film, prévoir les éclairages, le planning du film, les cadrages, tout ça sans aucun sou. Mais il est vrai que si ce n'est pas réalisé, on en perd beaucoup.
Ensuite, je ne pense pas que la musique soit le média le plus accessible, tout simplement parce qu'il te faut un tant soi peu de technologique ou un instrument pour vraiment avoir de résultat "tangible". En écriture, tu trouves un machin sur quoi écrire, de quoi écrire, et c'est fini. Pareil pour le dessin, du moment que tu n'utilises pas de techniques et de matériel "noble"
Après, je suis très d'accord sur ta distinction entre idées et création. Si la seconde ne peux se faire sans les premières, avoir une idée est loin d'être suffisant ; je ne sais plus quel auteur disait (avec raison) que n'importe quel roman horriblement écrit vaut plus que l'idée de roman que vous avez dans votre tête, parce que c'est quelque chose. Il s'agit de ne pas confondre une possibilité et une réalisation. Erreur que je tends bien trop à faire à mon goût en tant que Ne-dom.

Lauter : je trouve ta distinction un peu trop simpliste, quoique pas totalement dénué de sens. En fait, j'ai encore l'impression que tu opposes (en gros ^^) l'art-Ne et l'art-Si.
Non seulement, ça n'a pas lieu d'être (parce que l'un n'existe pas sans l'autre), mais en plus, le fait est qu'on utilise souvent une bonne proportion de son inférieur en créant (je connais des Si-dom qui peuvent modifier des recettes de gâteaux à la volée, et faire des trucs magnifiques et super bon, tandis que j'ai tendance à créer dans des cadres restreints et minimaux, pour éviter de partir en sucette).

Après, je reste sur mon idée que la notion de transe, de brut que tu évoques est profondément liée au corps, au geste. C'est à dire qu'il y a les arts qui font intervenir le geste, voire le corps tout entier (jouer d'un instrument, danser,... ) et ceux qui sont purement mentaux (écriture par exemple, mais il y en a d'autres).
Et je pense que c'est justement l’intermédiaire du corps qui permet ce genre de création, tandis que ceux qui prennent place purement par l'esprit ne peuvent pas atteindre cet "oubli" de l'action.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitimeMer 18 Juin 2014, 16:19

Double post, vu que ce dont je parle ici part sur une question personnelle, on s'éloigne donc du contenu plus général de mon message précédent.

A la base, si j'ai posté sur ce sujet, c'est aussi parce que je me posais des questions à mon sujet. Je ne suis pas sur si je considère que chacun a un art prédominant parce que c'est une notion qu'on m'a inculquée, ou tout simplement parce que je désire que ce soit le cas. Parce que si c'est bien vrai, alors l'introspection devrait suffire à choisir.
En bon Ne-dom, c'est encore et toujours le choix qui me pose problème. Dans les qualités que tu évoques du Si-dom, je rajouterais cette capacité impressionnante à faire des choix, à décider, fermement, de la marche à suivre. J'y vois une forme de courage, à l'opposé du Ne-dom se vautrant dans le champ des possibles sans ne jamais rien concrétiser.
Résultat, si j'ai déjà bien vérifié que je ne suis pas fait pour une création de l'image (dessin, je te hais), j'oscille encore entre deux domaines, et j'ai l'impression que c'est une illustration de la "paire" Ne-Si.
L'écriture, qui est comme je l'ai dit le média le plus simple, le plus easy à concrétiser (papier et crayon ou clavier). Aussi, profondément simple, de sorte que la vision de l'immensité des possibles du Ne peut se concentrer sur le fond plutôt que sur la forme (même si cette dernière reste importante)
Le game design, maintenant, c'est un amour de "jeunesse" (oui, je ne suis pas si vieux que ça. ^^). Dès que j'ai su ce que c'était (et probablement avant ^^), je fourmillais d'idées concrètes sur le sujet. J'adore concevoir des jeux, des expériences en réfléchissant à ce qui va se passer, aux réactions, à l’ergonomie. Mais il s'agit aussi du genre de média le plus complexe à concrétiser, et je suis fondamentalement branleur lorsqu'il s'agit de programmer (ne me parlez pas des graphismes. ^^)

Donc voila, j'ai du mal à définir si je suis plus adapté à une complexité des moyens mis au service de la création (Game-design) ou à la simplicité du média pour mieux exploser de complexité derrière (écriture.

Sur ce, je repars à mes révisions moi. ^^

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Chacun possède-t-il un art privilégié? Empty
Message(#) Sujet: Re: Chacun possède-t-il un art privilégié? Chacun possède-t-il un art privilégié? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Chacun possède-t-il un art privilégié?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le coin débats :: Autres discussions, hors sujets, etc. :: Culture-