Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruiz Lopez
Revenant
avatar

Type : INFP
Age : 36
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Message(#) Sujet: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Lun 14 Avr 2014, 15:46

Dans la littérature jungienne autour du MBTI, la fonction tertiaire est décrite comme étant notre rapport à notre "enfant intérieur", celle qui pose le cadre. En d'autres termes, si l'environnement est favorable à l'expression optimale de cette fonction, la dominante s'exprime d'autant mieux. Les autres fonctions, de ce fait, se trouvent dans des conditions permettant leur intégration, c'est à dire leur développement propre qui vient équilibrer les mécanismes déjà en place.

Par exemple, dans mon cas, si le Si est satisfait (environnement structuré, sensations intérieures agréables), je serai d'autant plus efficace. Une amie ISFP quant à elle a besoin de pouvoir se projeter dans le futur dans le cadre de son travail pour détresser et développer ses capacités. Cela correspondrait au Ni. De plus, les ENTP de ma connaissance ont besoin d'un cadre agréable et d'être avec d'autres personnes pour que leur potentiel s'exprime (Fe tertiaire).

Et vous ? Est ce que la satisfaction de votre tertiaire favorise votre fonctionnement principal, d'après ce que vous connaissez de votre type ?

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exterkate
Hôte 5 étoiles
avatar

Type : INTP 6
Age : 22
Lieu : Grand Est
Emploi : Apprenti (Al)Chimiste
Inscription : 18/12/2011
Messages : 839

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Lun 14 Avr 2014, 16:20

La satisfaction de ma tertiaire et de mon inférieur favorise tout simplement ma vie. scratch
J'me sens vraiment vivre, et serein, quand les inf sont appaisées et fonctionne dans un bon environnement.
Donc je dirai que oui. Mon Ti fonctionnant 24/24, je dirai que c'est surtout mon Ne qui fonctionne mieux que d'habitude.
Ca doit être lié à la polarité, ouais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owlferein
Chasseur de Trolls
avatar

Type : INFP 9w8 Sx/So
Age : 27
Lieu : Ici
Emploi : Regardez ! Un singe à trois tête !
Inscription : 23/08/2013
Messages : 428

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Lun 14 Avr 2014, 16:22

C'est une théorie interessante.

En ce qui me concerne, c'est vrai que dans le cadre du travail, j'ai tendance à stresser quand l'environnement dans lequel je suis n'est pas suffisement structuré, alors que moi même à ce niveau la j'ai tendance à être assez chaotique.
Dans un autre contexte, j'avoue avoir besoin d'un environnement stable dans lequel je me sens en sécurité et sur lequel aussi j'ai un minimum de contrôle, histoire de pouvoir faire quelque chose si ça part en vrille.

Ayant travaillé avec ma tante ESTJ, cette dernière avait tendance à tout improviser et à me refiler les directives à la dernière minute, je n'appréciais vraiment pas du tout ça...

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléaphile
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 9w1 so/sx
Age : 22
Lieu : Derrière toi.
Emploi : Etudiant en prépa lettre
Inscription : 28/06/2013
Messages : 266

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Lun 14 Avr 2014, 17:35

Qu'est ce que c'est que "l'enfant intérieur" ? Et comme le relève Exterkate, ne peut-on pas aussi appliquer ce raisonnement à l'inférieure ?

Mais sinon, c'est vrai pour moi. J'ai la fonction Te en tertiaire, qui envisage une forme d'efficacité, passage d'un point A à un point B, lié à l'extérieur. Et c'est quand j'ai une responsabilité (commandement, organisation, prise en charge de quelqu'un/quelque chose qui m'importe...) que je me révèle le plus efficace, et souvent le plus épanoui : mon Ne tourne à plein régime pour optimiser mon action et déceler/résoudre les difficultés qui se présentent, et mon Fi quitte sa langueur pour s'affermir, il devient bloc, et j'ai toutes ses solides valeurs pour assurer mon action et ma légitimité. C'est aussi censé développer l'inférieure ? Parce que c'est également dans ces moments là où je daigne prendre en compte les détails, m'assurer un cadre cohérent et qui tient la route, et suuuurtout efficacement ancré à la réalité, je fuck le NF nigaud. Mais ces derniers points peuvent aussi aller avec le Te.

Faut dire qu'un Te en action, c'est comme un ennéa 3, qui est mon type d'intégration, donc quand je me démène c'est généralement que je suis dans une dynamique positive.

La théorie est intéressante, et pourrait expliquer pourquoi j'ai une fascination pour le Te et les gens/personnages qui en sont pourvus (Tywin Lannister, Clemenceau...) Very Happy

_______________________________________
« Quand je me sais photographié, je me transforme en image » Roland Barthes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruiz Lopez
Revenant
avatar

Type : INFP
Age : 36
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Lun 14 Avr 2014, 17:59

@Aléaphile a écrit:
Qu'est ce que c'est que "l'enfant intérieur" ?

C'est le symbole du rapport qu'on entretient avec notre enfance, l'élément moteur qu'on a le plus retenu. Dans mon cas, c'est la structure familiale par exemple. Quand on arrive vers la trentaine, le développement de la tertiaire correspond à l'acceptation de ce côté enfantin ainsi qu'à l'équilibrage du fonctionnement de l'auxiliaire.

@Aléaphile a écrit:
Et comme le relève Exterkate, ne peut-on pas aussi appliquer ce raisonnement à l'inférieure ?

L'inférieure est le symbole de ce qui est le plus difficilement acceptable pour nous, notre ombre. Perso, mon ombre est ESTJ avec Te en dominante. J'ai remarqué que les environnements de travail autoritaires me mettent très mal à l'aise. La présence d'une forte autorité tend plus à me déstabiliser qu'autre chose alors que pour toi au contraire c'est un moteur. Est ce qu'un environnement structuré est un frein pour toi ?

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléaphile
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 9w1 so/sx
Age : 22
Lieu : Derrière toi.
Emploi : Etudiant en prépa lettre
Inscription : 28/06/2013
Messages : 266

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Lun 14 Avr 2014, 18:45

Eh, mais c'est intéressant ça ! Donc une partie de notre type se formerait depuis notre tertiaire ? Et c'est l'enfance qui créerait la tertiaire, ou bien la tertiaire qui façonnerait le souvenir de l'enfance ? Dans mon cas Te ça peut coller avec un père ENTJ très imposant et attaché à la réussite scolaire entre autres.
Les environnements trop structurés ne me conviennent pas... L'administration et le rangement me passent au-dessus de la tête ; de plus en plus je songe à virer mes notes quand je fais un exposé oral parce qu'elles gênent considérablement mon expression, la récitation mécanique du texte me fait perdre énormément d'aisance ; j'aime pas organiser les choses à l'avance (Cf. mon pseudo ^^). Mais après l'organisation c'est une conséquence émanant du Si, en termes plus "essentielles" ça donnerait quoi un environnement Si ? ôo

_______________________________________
« Quand je me sais photographié, je me transforme en image » Roland Barthes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 21
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 789

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Lun 14 Avr 2014, 19:19

Bonjour,

Comment se nomment les livres de Jung que tu lis ? Ça a l'air très intéressant et j'aimerais approfondir.

Pour en revenir au sujet, en effet lorsque je suis dans un environnement structuré ma productivité est décuplée : Ma mère ISFJ était souvent derrière moi pendant ma scolarité et sa "rigueur" sur les choses que je jugeais futiles m'ont souvent permis d'avoir d'excellentes notes. Maintenant qu'elle est moins derrière moi mes notes sont plus mauvaises. 

Ça me fait penser à quelque chose qui me gène en général avec toutes ces théories : Ce phénomène peut être interprété avec plein de choses différentes. Exemple : ça vient du type 9 : elle me force à être productif donc je m'épanouis. Il y a d'autres types 9 qui n'ont cependant pas Si en tertiaire. Au final un même phénomène pourrait être interprété de plein de façons différentes avec des outils différents et ça remet en cause l'authenticité de ces derniers. C'est juste une impression qui est sûrement due (et je l'espère) à mon manque de connaissance dans le sujet. 

Parenthèse fermée, j'aimerais savoir comment tu as su que cet "enfant intérieur" était la structure familiale. Ça t'est venu tout seul ? Tu as du travailler sur toi ? J'ai aussi eu une famille (quand mes parents étaient encore ensemble) très attachée au travail et aux résultats scolaires, cependant je ne me sens pas vraiment touché par ce "sacre du travail" transmis à mes frères et soeurs car mes parents se sont séparés quand j'étais assez jeune (10 ans environ). Donc je me demande bien ce que ça peut être, et j'essaie d'être le plus objectif possible pour ne pas sur-interpréter un phénomène afin de l'identifier à cet "enfant intérieur" uniquement pour en avoir un,  et qu'au final il n'explique pas tant de chose que ça.

J'espère avoir été clair  scratch

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Lun 14 Avr 2014, 20:30

interessant.
ma tertiaire est Si.

j'ai aussi eu une mère ISFJ, Si dom donc.
j'ai du un peu prendre en grippe cette fonction que je perçoit comme "fade"

personnellement mon ressenti sur ton hypothèse est un peu ambiguë :
d'une certaine façon j'ai besoin d'instabilité pour être créatif et m'épanouir.
la routine si elle se prolonge trop, me rends quasi-suicidaire, la norme et la prévisibilité me plonge dans un profond ennui.

donc non, l'environnement prévisible et structuré du Si n'est pas le cadre qui me rends plus créatif, spontané, épanoui.

cependant, certains aspects vaguement Si me sont indispensable pour sentir mettre à l'aise, notamment le fait de ne pas être jugé ou agressé, peu de confrontations (sauf si je les choisis) donc un certain calme, et des interactions sociales réduites.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Mar 15 Avr 2014, 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruiz Lopez
Revenant
avatar

Type : INFP
Age : 36
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Mar 15 Avr 2014, 01:06

@Aléaphile a écrit:
Donc une partie de notre type se formerait depuis notre tertiaire ? Et c'est l'enfance qui créerait la tertiaire, ou bien la tertiaire qui façonnerait le souvenir de l'enfance ?

Là on entre dans un domaine très spéculatif (Amis Ni dom, passez nous voir ^^). En théorie, la dominante est la fonction qui se développe en premier mais pour cela je pense qu'elle s'appuie sur des tendances qui nous enracinent dans notre enfance, à savoir cette fameuse fonction tertiaire.

Parallèlement, le développement de la dominante serait liée à une identification aux fonctions parentales les plus marquées, du moins perçues comme telles, sans nécessairement suivre leur polarité.

@Aléaphile a écrit:
Mais après l'organisation c'est une conséquence émanant du Si, en termes plus "essentielles" ça donnerait quoi un environnement Si ?

Un environnement Si, sans autre précision, est un environnement où chaque rôle est très bien défini en terme hiérarchique et affectif.

GreenMo' a écrit:
Comment se nomment les livres de Jung que tu lis ?

J'ai lu "Types psychologiques" de Jung et "Dialectique du Moi et de l'Inconscient".

Sinon, je dévore en ce moment des pages créées par un INTP, un peu bordélique ^^ mais très intéressant.

http://www.erictb.info/temperament2.html

GreenMo' a écrit:
j'aimerais savoir comment tu as su que cet "enfant intérieur" était la structure familiale. Ça t'est venu tout seul ? Tu as du travailler sur toi ?

Oui, je l'ai intuité tout simplement. Il y a eu beaucoup de travail et c'est en train de payer Smile.

@Lauterwasser a écrit:
non, l'environnement prévisible et structuré du Si n'est pas le cadre qui me rends plus créatif, spontané, épanoui.

cependant, certains aspects vaguement Si me sont indispensable pour sentir mettre à l'aise (de l'ordre du rassurant), notamment le fait de ne pas être jugé ou agressé, peu de confrontations (sauf si je les choisis) donc un certain calme, et des interactions sociales réduites.

Jusqu'il y a quelques années, j'ai eu un rapport assez similaire au Si, très ambigu aussi. Cette ambiguité s'est amplifiée et puis ça s'est rééquilibré d'un coup quand j'ai réalisé ce besoin de structure.

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type Mar 15 Avr 2014, 17:25

@moi a écrit:
cependant, certains aspects vaguement Si me sont indispensable pour sentir mettre à l'aise, notamment le fait de ne pas être jugé ou agressé, peu de confrontations (sauf si je les choisis) donc un certain calme, et des interactions sociales réduites, choisies.

en fin de compte je viens de me relire :
ce ne sont pas des aspects Si, mais plus plus largement des aspects de confort d'introverti et plus précisément des besoins liés au type 5 Sp.

@moi a écrit:
j'ai besoin d'instabilité pour être créatif et m'épanouir.
la routine si elle se prolonge trop, me rends quasi-suicidaire, la norme et la prévisibilité me plonge dans un profond ennui.

je reste donc sur ma conclusion précédente : l'environnement prévisible et structuré du Si n'est pas le cadre qui me rends plus créatif, spontané, épanoui.

Si est J, les protocoles me sont pénibles et j'aime trop l'improvisation.

en tout cas c'est un travail inintéressant que de réfléchir quand au cadre ou je travaille le mieux.
j'y reviendrais.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cadre optimal de l'expression du fonctionnement d'un type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pb d'interprétation du sujet d'expression écrite
» Expression de la volonté du peuple (intro)
» RENNES (CHU) Dr Cadre
» D'ou vient l'expression pomme d'Adam
» correction de l'expression du prof à l'oral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-