Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Alors ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Alors ? Ven 11 Avr 2014, 21:31



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Ven 11 Avr 2014, 23:54

Je pense que si tu te sens I, c'est que tu l'es. Te croire sur parole est le meilleur point de départ. Je ne vois vraiment pas, sans te connaitre un peu IRL, comment je pourrais imaginer autre chose.

L'information te sert-elle à vérifier quelque chose (S) ou bien son importance est-elle juste suffisante (N) ?

Tu te sens P, mais c'est peut-être à cause de N et de ton côté introverti. Je me permets donc de le mettre en doute avec ceci:

(J) Quelqu'un te donne une nouvelle idée (c'est important que cela vienne de l'extérieur de toi, ça peut être une revue, un livre, internet aussi), tu y adhère comme un bouton off/on, comme-ci juste avant, l'idée n'existait pas et juste après, elle existe dans ton champ de conscience.

(P) Ou alors, l'idée chemine lentement, prenant peu de place au début, et puis de plus en plus de place, pour finalement compléter ton champ de conscience.

Les tempéraments NF ou NT devrait te fixer définitivement sur ton F/T.

Si tu es S (j'ai un doute), tu es ISxP, car P s'exprime chez toi de manière certaine en l'absence de N. Le côté sympathique et amical (F) ou plutôt analytique et pratique (T) devrait te permettre un choix.

La 1er fois que je me suis testé, je suis sorti iNtP. Par la suite, iNfP. Grâce aux tempéraments, je me sentais plus NF que NT, mais il y avait une part de moi qui n'était pas décrite (comme-ci il me manquait plusieurs pièces pour monter l'ensemble: le bon plan mais pas les bonnes pièces). L'INxP utilise sa fonction de jugement en introvertion (Ji) et sa fonction de perception en extravertion (Ne). Ce qui veut dire qu'il doit sentir sa tendance F/T puisqu'il est introverti et dominant sur sa fonction de jugement. L'INFP sait qu'il est F. L'INTP sait qu'il est T. Les doutes, s'il y en a, sont ailleurs. Le doute dans la fonction de jugement pour un introverti vient peut-être du fait qu'il est J. Son Jugement orienté à l'intérieur (Ji) peut être masqué partiellement avec des testes situationnelles.

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Sam 12 Avr 2014, 01:46



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owlferein
Chasseur de Trolls
avatar

Type : INFP 9w8 Sx/So
Age : 27
Lieu : Ici
Emploi : Regardez ! Un singe à trois tête !
Inscription : 23/08/2013
Messages : 428

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Sam 12 Avr 2014, 04:01

D'après ce que j'ai lu, tu es pour moi un INFP.

Mais, avant, ce n'est pas toi qui disait vivre dans un environnement assez Fi ? J'ai des problèmes de mémoire. ><

Dans tous les cas, je pense que c'est principalement ton intuition extravertie et ta pensée extravertie qui renforcent ton côté analytique et te permet de prendre de la distance sur les evenements.

L'INTP lui en plus d'être analytique cherche la connaissance avant tout et se construit un monde d'idée et de théorie.
Tandis que l'INFP utilisera ses connaissances et ses idées pour jouer le rôle de pacificateur et de stabilisateur, il priviliegeras avant tout la diplomatie (cela ne veux pas forcement dire qu'il dira des choses qu'il ne pense pas pour faire plaisir).

Et je ne suis pas d'accord avec Lunaire, le F et le T ne savent pas nécéssairement qu'ils le sont, moi même j'ai hésité entre les fonctions F et T et je suis longtemps resté sur INTP.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Sam 12 Avr 2014, 09:52



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Sam 12 Avr 2014, 10:28

je te sens un peut plus intp que infp, mais des fois la frontière est floue et tu incarnes souvent les deux.

ton ti fonctionne bien il me semble et ton fi, te rends parfois irritable, de ce que j'ai l'impression, et ça fait écho à mon fonctionnement.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kda
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISTJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Sam 12 Avr 2014, 10:45

Comme Lunaire, je trouve que tu te débarrasses de l'hypothèse J beaucoup trop vite.
Je ne dis pas que tu es INJ, j'en sais rien, mais je pense que tu devrais étudier la question un peu en profondeur, ne serait-ce que pour invalider ces deux hypothèses.

La description faite du P/J n'est pas très bonne. Elle est très inadaptée aux Ni-dom.
La poursuite d'idées trop complexes pour être saisies en une fois, associée à la volonté de les comprendre d'un coup entraine des difficultés de suivi.
La singularité de leur perception des choses et le maque d'attention aux détails rend souvent les INJ désastreux dans leurs rapports à l'administration et à l'autorité.
Ni agence les priorités de façon singulière, ce qui peut créer un désordre apparent. Mon appartement est un foutoir invraisemblable (je suis sûr que je peux poutrer les ENTP sur ce terrain, on va faire un concours de photos bordéliques^^), parce que seules les choses que je juge importantes ont leur place où je les retrouverai facilement. Il s'agit de mon boulot et les BDs que je fais. Tout le reste est jeté n'importe comment sous mon lit surélevé, y compris les papiers administratifs (ce qui me vaut le plaisir de payer 10% de majoration presque tous les ans).

Pour ce qui est du manque de rigueur, les Ni-dom sont bien pires que les INTP, je trouve. C'est exactement ce que me reprochait mon prof de maths de prépa (en me rendant ma copie lacérée par son chat). Le fait de ne pas tenir compte des détails et de vouloir une réponse à tout prix, le fait de "voir" le résultat mais d'être incapable de l'expliquer, ça crée un manque de rigueur. J'étais du genre à appliquer un théorème sans vérifier une seule de ses conditions d'applications, juste parce que j'avais compris que c'était lui qu'il fallait appliquer.

Reznor a écrit:
Devoir réagir à l'imprévu me stimule beaucoup et le taf' que je fais en ce moment est parfait pour ça. Je suis efficace pour gérer ce genre de cas, c'est ce que je préfère. Trouver la solution, très vite. Et se fondre dans un environnement pour mieux en comprendre les mécanismes afin d'agir au moment opportun.
Je ne vois pas pourquoi ce que tu décris ne pourrait pas être du Ni. Ni est obnubilé par une quête de réponse. Je ne dis pas que c'en est, mais je ne trouve pas que tu invalides le J avec ça. J'aime les boulots en urgence justement parce que le délai court forcera mes interlocuteurs P à être efficaces, et pour une fois, ils me feront pas perdre mon temps, à me trimballer pendant des semaines sans avancer. Si il y a 18 heures de boulot, je préfère les faire en deux jours, plutôt que d'étaler ça pendant des mois.


Reznor a écrit:
Encore une fois, ça dépend. Lorsque qu'une nouvelle idée me fait face, elle peut très bien m'apparaître instantanément comme quelque chose d'évident, je me sens même con de pas y avoir pensé avant. Quand j'ai lu "Humain, trop humain" de Nietzsche, j'ai ressenti ça plusieurs fois.
je trouve que ça fait "Ni qui trouve".

Reznor a écrit:
Et à l'inverse, une idée qui m'attire mais que je ne saisis pas tout de suite de manière complète (comme l'Absurde de Camus et tous les raisonnements que cela entraîne sur la mystique ou encore le suicide) va cheminer plus lentement le temps de me construire une réflexion plus personnelle, qui complète mon champ de conscience comme tu le dis.
Je trouve que ça fait "Ni qui cherche".

Tous les N pensent "big picture", mais Ne est davantage dans la succession de petites explosions à la dynamite, quand Ni est du genre à accumuler des barils de poudre pendant assez longtemps jusqu'au moment où elle fait tout péter d'un coup.

Reznor a écrit:
Fe, je l'ai mis à la poubelle, ça doit être ma fonction la moins développée.
Je veux bien que tu développes pourquoi. Le Fe des INFJ que je connais est très différent de celui des ESFJ.

Voilà, j'espère que j'ai pas semé le trouble^^. Encore une fois, je dis pas que tu es Ni ou J, mais tes arguments pour invalider ces hypothèses ne m'ont pas convaincu pour l'instant.

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grigou.canalblog.com/
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Sam 12 Avr 2014, 15:02

S/N
Parfois, on rejette le S par prétention, mais c'est très bien le S Smile
N'oublions pas que le S, c'est une interprétation intellectuelle de ce que nos sens nous révèle. Ce n'est pas parce que je suis myope que je suis N.
"information" = acquisition de donnée, je pense. Si je compare cela à une base de donnée informatique, S est plutôt encodage input alors que N élabore des données supplémentaire sur base des données existantes et parfois, pompe des données en masse d'une autre banque de donnée.
Le but de l'information est révélateur d'une tendance S ou N. Si tu prends un répertoire téléphonique, c'est S. L'information est "utile" et permet une vérification, l'information est fiable. N peut-être cela, mais ce n'est pas l'important que l'information est utile ou permette une vérification. N va apprécier le répertoire téléphonique pour surélever un écran. Son utilité est souvent détournée.

J/P
L'idée dont je parle est une idée comprise et non une idée complexe qui demande une réflexion pour être assimilée.

T/F
Tu entoures 2 apports côté sentiment contre une gêne. Tu sembles préférer F.

Sympathique et amical est ce que les autres devraient dire de toi et cela exprime une sorte de vision du F (voir Fe), alors que l'analytique et pratique exprime T (voir Te).

Je ne savais pas qu'un INTP pouvait douter de T, tu me l'apprends. INxP douterait alors de Ti/Fi, de sa dominante. Alors que s'il était INxJ, il doute sur sa secondaire, l'expression visible (extravertie) de sa dominante Ni (confondue parfois avec P).

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hopeless
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 19
Lieu : Contre-Utopie
Emploi : Ennuyeux
Inscription : 01/02/2014
Messages : 105

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Sam 12 Avr 2014, 15:13

La dominante n'est-elle pas parfois si bien intégrée qu'on ne se rend pas compte de son utilisation ?
Enfin je pense que l'on peut très bien en douter, même pour d'autres raisons.

_______________________________________
Ceci n'est pas une signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Dim 13 Avr 2014, 11:33

J'ai vraiment du mal à typer quelqu'un, surtout juste sur de l'écrit, mais je voudrais bien t'aider un peu alors je vais donner deux-trois avis...
D'abord, une fois n'est pas coutume Wink, +1000 avec Kda notamment sur Ni.
Ensuite, entre INTP et INFP, à la lecture (et c'est donc très restrictif), je trouve aussi qu'on a plus une impression de Ti dominante. Dans le premier post de ce thread, tu exposes plutôt des raisonnements bien organisés sur ton mode de fonctionnement que des goûts ou des valeurs, tu mentionnes la création musicale mais sans t'étendre sur ce qu'elle signifie pour toi, etc...
Ta description donne plus l'impression de Ne que de Ni, mais ça pourrait être parce que tu as bien intégré à quoi Ne ressemble, évidemment.
Par contre, il n'y a effectivement pas beaucoup de Fe qui se dégage de ce que tu dis .Par contraste, je ne sais pas si tu as lu le thread de présentation de Titiwilly qui s'interrogeait sur son type, ça pourrait être intéressant que tu nous dises ce dans quoi tu te retrouve ou non. Ce sera plus parlant vu que c'est un mec et que vous êtes à peu près de la même génération (j'ai remarqué qu'entre un et une INFJ, Fe s'exprime un peu différemment, il y a plus de pudeur à ce sujet du côté masculin, et on l'assume aussi plus franchement avec l'âge).

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 888

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Dim 13 Avr 2014, 17:04

Autre hypothèse : INFP un peu en contact avec le Te en inférieur qui te ferais passer en surface pour un T dominant. Je n'ai pas d'intuition sur ton type, c'est simplement une possibilité.


Citation :
mais je valorise énormément le contrôle émotionnel - chez les autres comme chez moi, la pudeur est quelque chose d'important à mes yeux - et je ne supporte pas que quelqu'un perde son sang froid et étale toute sa vie d'un coup sous le coup de la colère ou autre. C'est non seulement, extrêmement gênant, mais ça embourbe à la fois les personnes et la situation.


Ca ne me semble pas spécifiquement T comme comportement (le contrôle émotionnel), et un F pourrait tout autant s'en scandaliser (je pourrais dire la même chose). Je verrais bien dans l'exemple que tu donnes un(e) ESTJ dans un colère profonde avec un débordement émotionnel dans un moment d'hystérie et une capacité à gérer cette dernière (Fi inférieur)

Citation :
J'essaie toujours d'avoir un minimum de réflexion avant de l'ouvrir - sur les idées comme sur les personnes - et lire quelqu'un qui à l'air d'affirmer quelque chose sans le développer a tendance à me frustrer profondément. Souvent, quand je lis quelque chose qui m'énerve, j'ai une forte envie de répondre immédiatement, mais je préfère au final ne rien dire pour prendre le temps de mûrir un peu ma pensée et répondre plus tard, ce qui est bénéfique pour moi et pour les autres. On évite de perdre du temps en futilités égotiques, même si il m'arrive encore de le faire, mais en général je me corrige rapidement.

Dit comme cela ça fait Ti, mais le Fi touché dans ses idées ou valeurs qu'il considère comme importantes peut réagir de la même façon. Il faut rappeler que les INFP peuvent très bien "s'attacher" à des idées logiques ou des manières de penser et les défendre, éventuellement l'ériger en règle objective (Te) et qu'un INTP peut vouloir démontrer logiquement une valeur Fe qu'il a validé dans sa logique interne (Ti), ce qui peut embrouiller la perception de la fonction dominante je pense Razz  Les deux étant du jugement introverti, il y a tout de même un ressort en commun (oui je sais une fois que l'on dit cela ça ne fait pas avancer la réflexion...)

Citation :
Je cherche souvent d'éventuelles failles dans les discours des autres, pas pour jouer au sophiste - j'ai horreur de ce genre de méthode, je cherche pas à prouver que j'ai raison - mais plutôt pour rebondir sur mon propre point de vue et faire évoluer la discussion. C'est ma manière de m'intégrer au débat, disons, une brèche dans laquelle je m'engouffre pour ensuite pouvoir développer, une sorte d'opportunisme dialectique. Sinon, je n'initie un débat que très rarement.

Je pense que le Te utilisé par un INFP peut le rendre critique et tourné dans la recherche d'erreurs concernant le propos des autres, ainsi que le fait de structurer davantage son discours, ce que tu sembles faire. Cela dit, vérifier la logique et la cohérence des idées par rapport au prisme de son propre cadre logique, c'est plutôt Ti. Ce genre d'INFP peut aussi mettre en avant, valoriser la logique et la démonstration sans forcement en faire preuve tout le temps, voire parfois faire le contraire, et qu'en réalité le "premier" réflexe n'est pas celui là, la "logique" n'intervient que dans un second plan (j'ai l'impression que INFP et INFJ peuvent partager ce défaut) Enfin, je n'affirme rien, je donne simplement une piste.

Donc il semblerait que cela ce joue entre l'INTP et l'INFP, il faut donc définir la fonction dominante et l'inférieur (et le rapport entre les deux surtout, à ce sujet le post de Liliwin sur le Fi avec le Te est intéressant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Dim 13 Avr 2014, 18:56



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Protonormal
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 30
Lieu : intuition
Emploi : pensée
Inscription : 27/08/2013
Messages : 81

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Lun 14 Avr 2014, 17:59

Salut,

Une chose à méditer: en règle générale les introvertis (surtout les très marqués) qui se typent ont vite fait d'intervertir la préférence J et P, pour des raisons évidentes: tendance du Moi à se superposer à la dominante introvertie, ce qui exclue celle-ci de la réalité observable par le Moi lui-même; l'auxiliaire est alors toute désignée pour être détectée comme le trait dominant de la personalité. Autrement dit, on type l'auxiliaire, en oubliant que c'est la dominante qui type.

Cette confusion a plusieurs degrés, et se produit de façon privilégiée pour les introvertis assez marqués, et/ou jeunes (connaissance de soi moindre, auxiliaire moins différenciée). L'effet d'un auto-typage correct peut opérer un changement profond de l'image de soi, car on se désidentifie de la dominante, en intégrant celle-ci en tant que telle à la personalité consciente... Bref

Si l'on applique cela aux ITP: ils peuvent avoir du mal à se prendre eux-mêmes pour un objet de catégorisation conceptuelle. Plus la personne s'identifie (sans le savoir) à la dominante, plus l'auto-obervation est un rôle relégué à l'auxiliaire Pe, et le jugement est basé sur des prémisses affectives qui peuvent être éventuellement reconnues comme une influence forte mais ne sont pas intégrées à l'identité consciente, en tout cas pas autant que la perception. Ainsi le Ti dom a vite fait de se croire P dom s'il s'en tient à une observation comportementale, ayant une préférence T mais qui ne lui sert pas à se relier à l'environnement.

Si l'on applique cela aux ITJ, même problème en inversé: le rapport du "Moi typeur" au comportement (objet du typage) aborde cet objet comme rationalisé, organisé, etc., justement parce que l'auxiliaire T est moins introvertie que la dominante, et donc reconnue "dominante" dans la personnalité observée par elle-même alors qu'elle n'est que secondaire dans le type. En découvrant le MBTI, je suis parti d'abord sur un autotypage INTP, avant de comprendre justement (en approfondissant la théorie) que mon T ne partait pas vraiment de moi pour revenir à moi-même et mon activité intérieure, et que la ligne directrice la plus constante et la plus intime de ma personnalité (celle qui a toujours été mienne n'est d'abord pas sentie comme partageable) était une sorte d'intérêt "mystique", en fait le monde pour l'impression qu'il donne de ce qu'il est abstraitement, et non pour ce que je suis au sein de lui. Dur à décrire en mots :pMais aussi je suis (étais) un Ni très très introverti, donc mon intuition est particulièrement abstraite. On n'est pas obligé d'être dans ce cas, je crois, mais si tu es un INTJ très introverti, tu devrais te reconnaître là-dedans.

PS: Mon dernier passage sur mon cas personnel n'est pas clair. C'est moi aujourd'hui parlant de moi avant, quand je me croyais INTP. Si on est un INTJ encore très identifié sans le savoir à sa dominante, on n'a pratiquement pas conscience de son intuition en tant que telle. On "est" une perception amorale qui voit, dans l'image de soi, la fonction T entre autres. Le développement de la fonction auxiliaire permet de prendre conscience de l'identité dominante, en se regardant de l'extérieur, et quand cette aux est justement T, alors on applique la théorie à son comportement.

L'INTP a une identité morale plus claire que l'INTJ, dans la jeunesse en tout cas. L'INTJ ne prend pas parti facilement intérieurement, quand il le fait, il place cela sur le plan de l'image donnée au monde, aux autres, même s'il l'admet peu parce qu'il croit l'activité rationnelle centrale chez lui. L'ITP, ça doit être l'inverse, il juge conceptuellement de façon que ça n'impliquera rien dans la réalité, et se voit plutôt principalement comme un observateur neutre ou irrationnel.  ( ?)

PPS: En fait, non, oublie ma dernière phrase sur l'INTP. Ce n'est pas assez significatif.  Very Happy

Edit de hard : j'ai fusionné les trois posts. Mais ne recommence pas, vil galopin. ( à deux minutes d'intervalle en tout cas. ^^)

_______________________________________
"Tout ce qui est excessif est insignifiant." (Talleyrand)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Lun 14 Avr 2014, 18:54



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Protonormal
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 30
Lieu : intuition
Emploi : pensée
Inscription : 27/08/2013
Messages : 81

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Lun 14 Avr 2014, 19:43

Désolé pour le multi post ! Promis, j'évite à l'avenir ! Smile

En effet, le fait que tu te reconnaisses dans l'expérience d'un autre ou dans une description n'a pas valeur de preuve, on est bien d'accord là-dessus (tout comme d'ailleurs le fait de ne pas se reconnaître n'a pas valeur de preuve, soit dit en passant). Plutôt que "reconnaître" il faut plutôt conceptualiser une expérience par toi-même à partir d'une théorie bien cernée, tant que possible, et ainsi tu te feras ta propre idée de comment te relier ou pas aux éléments de l'expérience. En tout cas c'est comme ça que je fais.

NB: Wikipédia ramène un peu tout au MBTI et tous les développements qui tournent autour (Beebe, Keirsey, socionics...), loin de mettre en avant la théorie psychologique, même quand ça prétend parler de Jung. Si on en a conscience, ça va, sinon on ne peut pas en faire grand chose.

Pour Jung, le livre de référence est Types psychologiques, notamment chapitres 10 et 11. Tu peux le trouver en trad fr dans une BU de psycho, mais sinon sur internet c'est très difficile de trouver de la documentation française. L'inconvénient c'est qu'il n'est pas fait pour typer, c'est un livre de théorie psychologique, ayant pour but de proposer une compréhension de la psyché humaine. Les descriptions du chapitre 10 ("Description générale des types") ne sont pas faites pour qu'on se reconnaisse dedans (contrairement à des portraits à la MBTI), mais comme idée générale de ce que la forte accentuation du type implique dans le fonctionnement, c'est à dire de comprendre en quoi le type naturel peut devenir maladif et pourquoi. Dans l'absolu, cette théorie des types ne devrait pas vraiment être comprises ex nihilo, mais est ancrée dans une théorie logique plus générale, de l'énergie psychique notamment, du rapport entre Moi et Soi, etc, bref ce que le MBTI a passé sous silence. Aussi, lire le chapitre 10 une première fois comme ça hors contexte sans connaître la pensée de Jung est insuffisant pour avoir une idée précise de ses implications dans le typage. Mais il faut bien commencer quelque part. Smile

Voici le chapitre 10 en anglais, à toute fin utile.
http://psychclassics.yorku.ca/Jung/types.htm

Au fait, à titre de remarque générale, tu as écrit "Je ne me sens pas INTJ", ce qui implique que tu as bien en tête une représentation de l'INTJ et de ce qu'il n'est pas, comme tout un chacun, en fonction d'une compréhension des fonctions qui t'est propre. Il suffit que cette représentation soit faussée, ou plutôt que l'étiquette ne soit pas la bonne parce qu'elle renvoie à une idée qui n'est pas le type INTJ , et si ça se trouve tu dis vrai sur ton ressenti mais tu signifies "je ne me sens pas INTP" sans le savoir, ou autre chose... Tu vois ce que je veux dire ? Very Happy Enfin je ne dis pas ça à propos de ton type, ceci n'était qu'à titre d'exemple sur la façon dont je raisonne pour tester des hypothèses.

_______________________________________
"Tout ce qui est excessif est insignifiant." (Talleyrand)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Lun 14 Avr 2014, 20:09



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Jeu 24 Avr 2014, 02:07



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Jeu 24 Avr 2014, 14:11

Putain Protonormal, tu vas te faire ban en multipostant. ça serait dommage...

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awander
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 24
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 638

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Jeu 24 Avr 2014, 18:03

Ça m'étonnes Reznor que tu te voie INFP. Tu fais plutôt INTP. En même temps, INTP 4, ça doit être rock n'roll comme combinaison.

_______________________________________
"Croire en soi, qu'importe ce que pensent les autres, croire en ses rêves et se bouger pour eux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Jeu 24 Avr 2014, 18:23



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 888

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Jeu 24 Avr 2014, 18:45

Les INFP sont rarement "expressifs" quant à leur sentiments, le Fi étant une fonction introvertie, quitte à passer parfois comme des gens froids et sans émotions (alors qu'intérieurement pas du tout). La "pudeur" peut très bien être une valeur du Fi Smile
Par contre, pourquoi ne pas garde un peu d'idéalisme, tout en restant dans la "rationalité" ? Ça ne s'oppose pas à mon sens Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Jeu 24 Avr 2014, 20:48



Dernière édition par Pi le Mar 09 Fév 2016, 14:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 888

Message(#) Sujet: Re: Alors ? Jeu 24 Avr 2014, 21:47

Reznor a écrit:
Source ? Parce que de mon côté j'ai 4 ou 5 INFP qui prouvent le contraire. Smile


Quand je parle "d'expressivité", c'est surtout dans les rapports interpersonnels; ce ne sont pas vraiment les plus chaleureux, exprimant aisément une certaine affectivité (tout en la ressentant tout de même), et encore moins en groupe avec des inconnus, très souvent réservés, voire parfois assez en retrait. J'ai connu plusieurs d'INFP dans ce cas, la plupart que j'ai pu voir en fait. Je suis moi-même comme ça dans une certaine mesure, sans être en retrait et renfermé et en évitant de dégager une attitude en apparence "hautaine inaccessible" que certains Fi dom peuvent avoir (j'ai plutôt pour ma part un comportement "amical" automatique en mode Ne), cela dit ado je pouvais correspondre à cette "froideur".
L'INFP tombant dans le lyrisme ou dans l'émotionnel, oui ça arrive, mais ça me semble surtout vécu intérieurement avant tout, dans l'intimité, ou alors par des biais comme l'écriture... l'INFP qui chiale devant tout le monde tout en en déballant ses états d'âme, je n'ai jamais vu ça. Et le sentimentalisme dégoulinant, ça me semble plutôt le résultat de certains xSFJ ou ISFP. Je vois l'INFP comme un sensible non expressif, on ne perçoit que la surface. Pour ma part, je n'ai jamais dit "Je t'aime" à quelqu'un. Lol
Enfin, je pense que ça peut varier. J'ai le souvenir d'une INFP 4 il y a longtemps...qui elle était toujours dans la théâtralité/ expression d'elle même, ce qui était agaçant à force...
Peut être que l'ennéagramme peut nuancer à ce niveau. Les INFP "4" j'en ai pas souvent rencontré en réfléchissant. Il y a Apocalypse ici mais elle n'est pas comme ça.


Reznor a écrit:
Tout dépend, quelle est ta définition de l'idéalisme ?

Je pense qu'il n'y a pas vraiment de définition objective...mais il y a au moins l'idée d'une "recherche de quelque chose" s'écartant d'un état initial, dépassant ce qui est ou la norme dans laquelle on se situe (sans forcement s'y opposer). Ça peut être simplement un rapport à soi-même, une manière d'être et de vivre, de penser, d'agir. Certains conceptualiseront l'idéalisme dans un rapport collectif (idéal de groupe, de société, etc), ce qui me semble bien plus délicat. Ca ne me semble pas opposé à la rationalité si on feutre cet idéalisme de quelques compromis, sens des réalités, des ressources disponibles, des responsabilités, qu'on le rend possible et raisonnable (en gros pour caricaturer, l'INFP en couple qui a des enfants et un boulot peut difficilement jouer les hippie rebelles instables Lol, mais il peut au mieux trouver une boite qui concorde à peu près avec ses valeurs, un cadre de vie où il se sent bien, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Alors ? Ven 25 Avr 2014, 10:38

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Alors ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Alors ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alors, tu viens te chauffer chez moi… l’amitié (chanson)
» « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libre »
» repasser certaine matières alors que le semestre est validé?
» HA ben elle est bonne celle là alors !
» la grande flème d'aller voter demain!!! je me dis que quand on travaille pas, on est pas trop dans le système société, alors bofbofbof!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-