Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Statistiques sur le suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kabo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 32
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 15/05/2014
Messages : 185

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Mar 05 Aoû 2014, 19:22

Perso, la seule chose que j'ai trouvé est un résumé d'article en anglais:
http://gcq.sagepub.com/content/50/4/295.short

En gros, selon l'abstract, l'idée du suicide est plus courante selon trois critères: le sexe (les femmes seraient plus touchées), l'axe J/P, et l'axe I/E.  18% des variations expliquées par ces seuls critères.

Le résumé ne s'attarde pas à dire si l'influence est significative ou non dans le cas de l'axe I/E.

Si quelqu'un a accès à l'étude entière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lara1416
Aucun rang assigné


Type : INTJ 5w6
Age : 32
Lieu : Europe
Emploi : Ingénieur
Inscription : 16/08/2014
Messages : 57

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 30 Aoû 2014, 14:46

Jeudi soir, je n'ai pas eu de train pour rentrer du boulot, j'ai du prendre un bus (qui a mis 30min pour embarquer les gens + 50 min de trajet alors que le train met 15min)n quand j'ai vu les trains annulés j'ai demandé à la guichetière ce qui se passait (panne temporaire ou plus grave), elle m'a dit que c'était un suicide.
Je ne dis pas ça pour raconter ma vie mais cet évènement m'a amené à me poser des questions (et puis j'ai eu le temps de réfléchir). Quand on m'a dit un suicide j'imaginais un gars se jetant sous un train (selon la rumeur il s'agirait d'une jeune fille, ça ne change rien mais bon), je me dis que pour se suicider de cette façon il faut vraiment être au bout, imaginez les chairs et les os broyés par ce train métallique entre les roues et les rails, les experts, les flics, les badauds venant constater le décès ou juste "voir" par curiosité morbide.
Et puis je me suis dit "si je devais me suicider je ne m'y prendrais pas comme ça".
Je ne sais pas comment je m'y prendrais et je ne sais pas si ma réfléxion qur ce sujet serait "relevant" vu que je ne suis pas suicidaire et que si je l'étais je penserais forcément différement. La méthode me semblant la plus correspondre à mon profil serait de le faire l'intimité, un saut de l'ange du haut d'un précipice dans un endroit reculé ou on ne risque de croiser que quelques randonneurs.

Je me demande s'il y a une corrélation entre le type et la méthode employée, je sais qu'il y en a entre le sexe et la méthode les femmes préférant la prise de médicaments, les hommes la pendaison ou les pays, les américains se suicidant majoritairement par arme à feu (est ce culturel ou simplement du au fait qu'elles soient trop accessibles, je penche pour le second).

Sinon il y a aussi plus de suicide quand il est accepté par la société (à moins que les familles essaient de faire passer le suicide pour autre chose), au Japon par exemple il est presque ''encouragé" alors que dans les pays ou la religion est importante il est plus rare et considéré comme un pêché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 30 Aoû 2014, 14:56

imaginez juste une chose :

Si l'ame est une étoile comme le dit Platon, alors ça veut dire qu'un suicidé tue de son propre chef son étoile.

le suicide n'est pas un outil qui permet de mettre fin à ces jours et d'en recommencer une autre.
le suicide c'est la fin.

Revenir en haut Aller en bas
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 41
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 277

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 05 Nov 2016, 15:47

Je remets une petite pièce dans le nourrain de ce post que je trouve très intéressant, de MichelineINFJ !

Pour faire un rapide point sur l'origine de ma recherche, je dirais que j'ai une amie INFP qui ne va pas très fort en ce moment (niveau moral)... Je passerais volontairement les raisons, mais lors de discussions téléphoniques elle a évoqué spontanément (sans que je l'oriente) ce mot ("suicide"), en poursuivant aussitôt par le fait qu'elle ne passerait jamais à l'acte (ne serait-ce que pour ses 2 jeunes enfants).

J'aimerais vraiment pouvoir l'aider, et après avoir utilisé les "méthodes classiques" d'écoute et de discussions je me rends compte que sa reprise (de poil de la bête) n'est jamais durable... elle rechute très rapidement dans des pensées négatives.

Comme je sais que ce forum regorge d'INFP, je voulais savoir si vous auriez des conseils purement liés au MBTI en complément de la description du site http://www.16-types.fr/types/INFP/infp.html . Pour connaître plusieurs personnes de ce type, je les trouves effectivement très sensibles (c'est un euphémisme) mais pas toutes "sur courant alternatif"... je veux dire avec un coup le moral dans les chaussettes, un coup une humeur euphorique.

Qu'est ce qui est vraiment lié au MBTI ? Les chiffres que Micheline évoquait au début du post sont dingues à mes yeux... Qu'un seul des 16 profils se détache autant, ça me semble incroyable.

Je serais volontiers preneur de conseils ou au moins de pistes de réflexion à évoquer avec elle. Je répète que je ne désire pas rentrer dans les faits mais plus orienter les solutions via le MBTI (dont elle est devenue une grande fan... soit dit en passant).

Merci

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 05 Nov 2016, 15:53

Ça ne concerne pas que les INFP. Regarde comment ont terminé Yukio Mishima et Adolf Hitler, pourtant ça ne faisait pas d'eux des INFP.

Je dirais que c'est plus lié à l'axe INxx qui rend plus lucide à une certaine de dépression existentielle qui peut conduire effectivement à des pulsions de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 05 Nov 2016, 15:58

D'ailleurs, je me sens d'humeur suicidaire aujourd'hui. Bye-bye !

Revenir en haut Aller en bas
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 41
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 277

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 05 Nov 2016, 16:11

Effectivement tu as raison je n'avais pas fait attention au fait que les IN représentaient 51% contre 50% pour les NF. Mais dans le cas de mon amie, INFP... disons qu'elle cumule  Sad  Sad  Sad

@MichelineINFJ a écrit:
→ INFP (24%), INFJ (11%), ENFJ (9%), ENFP (6%)
→ ISFP (8%), ISFJ (5%), ESFJ (4%), ESFP (8%)
→ INTP (6%), INTJ (10%), ENTJ (1%), ENTP (1%)
→ ISTP (2%), ISTJ (2%), ESTJ (1%), ESTP (2%)


Si l'on opère une classification par binôme les résultats sont encore plus significatifs :
=> NF (50%), SF (25%), NT (18%), ST (7%)
=> NP (37%), NJ (31%), SJ (12%), SP (20%)
=> IN (51%), IS (17%), ES (15%), EN (17%)
=> IJ (28%), IP (40%), EP (17%), EJ (15%)
=> IF (48%), IT (20%), ET (5%), EF (27%)
=> FP (46%), FJ (29%), TJ (14%), TP (11%)

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : lol-NTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 402

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 05 Nov 2016, 16:46

Bon, je sais que tu attends des pistes purement MBTI. Je vais quand même souligner une corrélation MBTI/ennéagramme... le profil INFP correspond beaucoup à l'ennéatype 4, très porté à la mélancolie forte et aux sensibilités extrêmes. Le fonctionnement INFP nourrit parfaitement le mécanisme du 4 en fait:
- Fi-Ne ont forgé un monde intérieur idéalisé
- Si confronte quotidiennement Fi-Ne à la dure réalité de la vie
- Te devrait vouloir chercher des solutions pour que l'écart entre Si et Fi-Ne soit moins grand. Mais comme c'est l'inférieure, c'est souvent le maillon faible (désespérance, tentatives inefficaces et sans véritable construction de projet).

Du point de vue strictement MBTI, je crois que c'est sur cet écart qu'un INFP peut travailler:
- Donner moins de possibilités d'accroches à Si (ne pas se surinformer sur le malheur du monde, s'entourer d'initiatives positives plutôt que de nouvelles déprimantes)
- Prendre conscience que son Fi-Ne est un idéal, par définition inatteignable, pour s'en détacher un peu
- S'inscrire dans un projet très concret qui va dans le sens de son Fi-Ne. Attention, un petit projet très concret dont on voit les effets positifs (collaboration du Si et Te dans un sens positif).

Du point de vue de l'interprétation ennéa, si ton amie est 4, il peut être intéressant qu'elle prenne conscience du fonctionnement de son ego, pour pouvoir prendre ses distances avec ses automatismes égotique qui l'emmènent très bas.

J'espère que ça te (lui, surtout) sera utile.

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 32
Lieu : Au pays des merveilles
Inscription : 07/01/2015
Messages : 699

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 05 Nov 2016, 16:50

Oui c'est le 4 qui joue énormément la dessus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 41
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 277

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 05 Nov 2016, 17:00

Merci à tous les deux,
C'est vrai que je la voyais aussi très 4, mais ne maîtrisant que peu l'énéa...

Je vais lui tendre de nouveaux axes de travail basés sur vos remarques, ça ne peut que l'aider.


_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 05 Nov 2016, 19:33

Moi je vais te parler de dépression. Consulte t'elle? Les pensées morbides, les envies de suicides sont souvent corrélées avec un état dépressif avancé. Je pense, malheureusement, que tu es arrivé à la limite de ce que tu pouvais faire en terme de soin, et que tu dois passer la main de ce côté, tout en devenant tout simplement accompagnateur. Elle a besoin d'une aide de professionnels, et d'un ami sincère pour l'encourager dans ses progrès.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1973

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Dim 06 Nov 2016, 02:02

La dépression peut être vue comme une alliée. Elle signale que quelque chose va mal, elle invite à se remettre en question.
Peut être que ton amie est simplement insatisfaite de sa vie. Ce qui ne serait pas étonnant pour une INFP 4. Se questionne t-elle sur les sources de son mal être ?

Sinon, certains 4 recherchent l'état depressive pour un certain idéal esthétique, et pour vivre des émotions intenses. Une dépression peut rendre bipolaire.

A part ça, je suis d'accord avec Sylphira, tu n'es pas psy. Tu peux l'aider en lui apportant de la bonne humeur, mais c'est à elle de faire un travail sur elle même (pour avoir déjà consulté, c'est exactement ce que fait un professionnel. Il écoute simplement, il peut éclairer, clarifier mais c'est au "patient" de trouver les réponses en lui)

Sinon ton témoignage est touchant. J'espère que ça va aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 41
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 277

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Dim 06 Nov 2016, 07:48

@Luna a écrit:
Peut être que ton amie est simplement insatisfaite de sa vie. Ce qui ne serait pas étonnant pour une INFP 4

Malheureusement oui Sad

Mais suite aux posts précédents de Mallollo et d'Auruo j'ai regardé plus en détail du côté de l'Ennéa 4 et c'est dingue... J'ai pu lire son portrait craché !

D'ailleurs, c'est incroyable les correspondances entre certains profils MBTI et les types de l'Ennéagramme ! J'ai l'impression que tous les NF que je connais correspondent au type 4... Et j'ai du mal à concevoir qu'un ESFJ ne soit pas de type 2.

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1261

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Dim 06 Nov 2016, 13:22

Les correspondances sont importantes mais jamais systématiques Wink

Sinon la dépréssion, effectivement, est un manque de soi.
A differencier de la melancolie du 4 qui est le prix qu'il paie pour fuir la banalité.

A elle de voir si le jeu en vaut la chandelle

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hdjcnu
Aucun rang assigné


Age : 27
Lieu : Quelque part
Inscription : 12/05/2016
Messages : 10

Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide Sam 07 Jan 2017, 11:23

@michelineINFJ a écrit:
Bonjour certains doutent de la réalité de ma personne ce qui ne fait pas plaisir, mais en tout cas cette fois oubliez-moi parce que c'est des données officielles donc c'est très sérieux et que Micheline soit le porte-parole ne change pas la nature de ce qui est montré.

****


La fréquence du suicide est la suivante :

I (72%), N (68%), F (75%), P (68%)
Le suicide est lié aux traits : d'introversion (en raison de l'inclination de cette polarité vers la pulsion de mort), d'intuition (en raison de la marginalité de cette polarité), de préférence pour le sentiment (en raison de la plus grande incidence des biais subjectifs de cette polarité) et de perception (en raison de l'impulsivité inhérente à cette polarité et sa plus grande susceptibilité d'adopter des conduites à risque).
Les types cumulant ces polarités sont donc naturellement plus exposés. Pour autant, si l'INFP est le type chez qui on enregistre le plus de suicides, c'est avec l'INFJ que la proportion de suicides par rapport à la fréquence du type est la plus forte. On note aussi le taux exceptionnellement élevé du suicide chez les ENFJ par rapport à l'ensemble des extravertis, phénomène qui n'est pas observé chez leurs homologues ESFJ.

Scores significatifs chez les types suivants : INFP et INFJ, ENFJ et INTJ, avec INTP dans une moindre mesure (le seul autre type à dépasser l'indice 100)
On peut dire que ces cinq types sont propices au suicide de manière disproportionnée.

Les types les plus impropres au suicide sont : ESTJ, ISTJ, ENTP, ESFJ, ISFJ, ISTP (tous sous l'indice 50)


→ INFP (24%), INFJ (11%), ENFJ (9%), ENFP (6%)
→ ISFP (8%), ISFJ (5%), ESFJ (4%), ESFP (8%)
→ INTP (6%), INTJ (10%), ENTJ (1%), ENTP (1%)
→ ISTP (2%), ISTJ (2%), ESTJ (1%), ESTP (2%)


Si l'on opère une classification par binôme les résultats sont encore plus significatifs :
=> NF (50%), SF (25%), NT (18%), ST (7%)
=> NP (37%), NJ (31%), SJ (12%), SP (20%)
=> IN (51%), IS (17%), ES (15%), EN (17%)
=> IJ (28%), IP (40%), EP (17%), EJ (15%)
=> IF (48%), IT (20%), ET (5%), EF (27%)
=> FP (46%), FJ (29%), TJ (14%), TP (11%)


Enfin les proportions par rapport au type :
INFP 543, INFJ 733, ENFJ 375, ENFP 74
ISFP 91, ISFJ 36, ESFJ 33, ESFP 95
INTP 180, INTJ 483, ENTJ 56, ENTP 32
ISTP 39, ISTJ 23, ESTJ 8, ESTP 52
=> L'indice 100 signifie que le taux de suicide et la répartition du type sont égaux. Un indice supérieur à 100 indique une prévalence du suicide chez le type concerné.

Tout ça c'est bien beau, mais quelle est ta source ? N'importe qui peut venir, et exposer des chiffres comme cela. Ton pavé ne vaut strictement rien sans source. D'après ce que j'ai compris, certains doutent de la réalité de ta personne comme tu dis, il n'y a pas de fumée sans feu. Suivant tes autres posts et mon instinct, tu es un troll et je trouve que c'est particulièrement malintentionné et puéril que de lancer des chiffres comme ça sous couvert de source officielle que tu te réserves bizarrement de fournir, et ce malgré que la question ait déjà été posée sur ce fil.

Enfin bref, du coup j'amène tout le monde à considérer ça comme un ramassis de conneries puisque sans source. Pour parler un peu du sujet, je ne pense vraiment pas que le suicide soit lié au mbti. Il y'a un monde entre tendance à la déprime ou à la mélancolie (qui peut être éventuellement plus présente chez certains types) et acte suicidaire. Je ne pense pas que les licenciés de France Telecom qui se suicidaient alors étaient des NP ou des NF (évidemment ça ne veut rien dire, ce ne sont pas les seuls à se suicider, c'est juste pour l'image). Et s'il fallait tenter des liens entre MBTI et suicide, je dirais que le trait de jugement serait bien plus décisif que celui de perception. En effet, bien des suicides sont fait de sang froid, purement réfléchis et planifiés, avec une lettre qui est laissée...c'est pas sur un coup de tête, c'est suite à un processus de décision. Et la perception peut permettre au contraire de trouver toujours une voie d'échappatoire quand le jugement reste fixé sur sa décision. Mais ça c'est juste un avis, qui ne vaut pas plus que ça, voir qui ne vaut rien. Tant qu'il n'y a pas de source, aucun lien ne peut être fait.

Je tenais à réagir, parce que voir un fil comme ça où chacun semble prendre les données exposées comme légitimes, alors qu'elles sortent de nulle part...non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Statistiques sur le suicide

Revenir en haut Aller en bas
 

Statistiques sur le suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Statistiques sur le suicide
» Le suicide ne devrait pas être une option
» Statistiques cumul de neige moyen
» Le suicide
» Du mauvais usage des statistiques par Nadine Morano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-