Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -20%
Nike MD Runner 2
Voir le deal
51.97 €

Partagez
 

 ENFP et théâtralité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aléaphile
Aucun rang assigné
Aléaphile

Type : ENFP 9w1 so/sx
Age : 26
Lieu : Derrière toi.
Emploi : Etudiant en prépa lettre
Inscription : 28/06/2013
Messages : 266

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeJeu 20 Mar 2014, 19:34

Théâtralité : 1. état de ce qui appartient au théâtre, qui est propre au théâtre.
2. état de ce qui ne convient guère qu'au théâtre, qui vise à l'effet.

Une définition large donc, qui peut faire rêver, sourire, mais aussi un brin péjorative si on s'attarde sur la deuxième nuance.

Quand on pense acteur et MBTI, aucun doute que c'est l'ENFP qui nous apparaît tout de suite, c'est même une des professions qui lui est le plus couramment attribuée. Ce point là est déjà intéressant en soi ^^ (j'échappe pas au cliché, j'ai fait quelques années de théâtre).

Mais c'est encore plus intéressant si on élargit :P parce que mine de rien, les ENFP apparaissent dans leur ensemble bel et bien liés à l'univers théâtral : ne fonctionnent-ils pas en référence à un public ? N'ambitionnent-ils pas d'apparaître*, comme sur une scène ? Ne sont-ils pas dans le jeu, dans l'excès, en tout cas hors du quotidien, dans leur propre diégèse** ? Et s'ils le sont, est-ce pour eux ou leur public ? Comédiens ou tragédiens ? On peut encore en poser beaucoup d'autres...

*Allez, je ne peux m'empêcher de glisser la définition poétique de ce verbe par Michel Leiris dans son génial dictionnaire Glossaire, j'y perds mes gloses
«Apparaître : à part être. »

** c'est à dire l'univers d'une œuvre, le monde qu'elle évoque et dans lequel se déroule l'action ou l'histoire. Bref, la diégèse d'un livre, c'est ce qui se passe dans le livre, et qui n'entre pas dans notre monde ; la diégèse d'une pièce, c'est ce qui se passe sur scène.

Bon, comme vous avez dû vous en douter, c'est un sujet prétexte au remue-méninge, au brainstorming si on préfère l'anglais :P mais je pense réellement qu'il y a des pistes à lancer et des choses intéressantes à découvrir ou sur lesquelles réfléchir en abordant l'ENFP sous l'angle de la théâtralité, c'est en tout cas cet aspect qui m'a toujours mis la puce à l'oreille avec ce type. A vous Smile

_______________________________________
« Quand je me sais photographié, je me transforme en image » Roland Barthes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michelineINFJ
Intervenant polémique
michelineINFJ

Type : INFJ 50-55-75-65 - Humanisme charitaire de bienfaisance
Age : 45
Lieu : Var
Emploi : chomeuse non désespérée avec des rentes en caoutchouc
Inscription : 18/03/2014
Messages : 291

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeJeu 20 Mar 2014, 23:34

les enfp ils sont théatraux par nature

c'est pour ça certains les adore

et pi d'autres les aiment pas

moi je sais pas c'est les ESFP que j'aime bien ils sont rigolo

_______________________________________
***
Nous regretterons bientôt notre manque de vigilance
***
https://www.youtube.com/watch?v=_e1XUnOSxAs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/MicheMicka
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeVen 21 Mar 2014, 11:37

@Aléaphile a écrit:

Mais c'est encore plus intéressant si on élargit :P parce que mine de rien, les ENFP apparaissent dans leur ensemble bel et bien liés à l'univers théâtral : ne fonctionnent-ils pas en référence à un public ? N'ambitionnent-ils pas d'apparaître*, comme sur une scène ? Ne sont-ils pas dans le jeu, dans l'excès, en tout cas hors du quotidien, dans leur propre diégèse** ? Et s'ils le sont, est-ce pour eux ou leur public ? Comédiens ou tragédiens ? On peut encore en poser beaucoup d'autres...

Très intéressant.. c'est l'un des trucs qui m'horripile avec certains ENFP : on a l'impression qu'ils sont en représentation permanente, même en tête à tête quand ils ne devraient plus rien avoir à prouver. Mais ce n'est pas le cas de tous non plus... De mon point de vue, je dirais sans hésiter qu'ils le font pour eux, pour nourrir leur Fi, là où les INFJ, à l'inverse, vont jouer un rôle dans des groupes, en mode Fe, pour mettre l'ambiance et que ça se passe bien, mais n'attendent que de pouvoir "tomber le masque" avec leurs proches (ce qui ne veut pas toujours dire qu'ils y arrivent...).
Peut-être que la différence réside dans le fait que l'INFJ endosse un rôle délibérément alors que l'ENFP ne peut pas s'en empêcher ? D'un autre côté, le souci d'authenticité de certains ENFP peut contrebalancer cette tendance. Et puis ça fait aussi partie intégrante de leur charme...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Kda
Aucun rang assigné
Kda

Type : ISTJ
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeSam 22 Mar 2014, 15:21

Achtung: comme c'est le but du topic, je lance des hypothèses un peu (beaucoup, en fait) en l'air et sans structurer.

Bah déjà, je pense que l'ENFP fait le comédien parce qu'il en a la capacité ^^.
La Ne pousse l'ENFP à s'intéresser à beaucoup de choses et notamment beaucoup de gens. Et le Fi le pousse à s'intéresser aux gens en tant qu'individus. A voir chacun en ce qu'il a d'unique. Il est possible que ça fasse de lui un très bon connaisseur de la nature humaine, à la fois dans sa profondeur et dans sa variété. Je dirais donc qu'il a le potentiel pour devenir un bon comédien, parce qu'il ne va pas se contenter d'imiter, de singer un comportement. Il peut comprendre vraiment le personnage et peut donc réellement l'incarner.
Après, je crois qu'il y a souvent une volonté de jouer un rôle, dans un souci d'adaptation à son interlocuteur, quel qu'il soit. L'ENFP est socialement super souple. Je ne sais pas comment l'ENFP conjugue cette exploration de la multiplicité des identités, avec la recherche de sa propre identité. Est-ce qu'il essaient tous les costumes en se disant qu'un jour il finiront par trouver le leur ? (les ENFP que je connais sont des fadas de déguisement, soirées costumées et autres carnavals de Dunkerque. Ils y consacrent une énergie, un temps et un argent qui me sidèrent). Est ce c'est parce que le miroir et leur Fi sont insuffisants pour répondre à leur questionnement identitaire qu'ils se mettent en scène, en incarnant tous les rôles possibles et en espérant que les autres leur disent "ah oui, ÇA c'est toi!" ?

Après, pourquoi en rajouter ?
Pourquoi parfois tomber dans le cabotinage ?

Ben déjà, avoir le potentiel pour être un bon acteur, ça n'est pas forcément être un bon acteur. On ne réalise pas forcément son potentiel. Tous les ENFP ne seront pas de subtils Katharine Hepburn. Y'aura aussi des Christian Clavier. Et c'est un défaut classique des mauvais acteurs que de "soulever avec des "hans" de porteur d'eau le vers qu'il faut laisser s'envoler".

D'ailleurs, ça me fait penser que sur les trois ENFP que je connais vraiment bien, il y en a un qui reste raisonnable sur le cabotinage, et que son métier, c'est... comédien...
Pendant mes études, j'avais mon binôme super-cabot qui était le crieur public. Fonction qu'il remplissait avec délectation chaque midi (+occasions exceptionnelles)

@Tia a écrit:
Très intéressant.. c'est l'un des trucs qui m'horripile avec certains ENFP : on a l'impression qu'ils sont en représentation permanente, même en tête à tête quand ils ne devraient plus rien avoir à prouver. Mais ce n'est pas le cas de tous non plus... De mon point de vue, je dirais sans hésiter qu'ils le font pour eux, pour nourrir leur Fi
Mmm... peut-être pas que. C'est aussi une façon de proposer plein de choses au Monde pour pouvoir ensuite regarder l'effet que ça produit (Ne). J'ai souvent l'impression qu'ils font ça aussi parce qu'ils espèrent toujours que quelqu'un rebondira sur leur délire et le relancera.

Je vois souvent l'ENFP comme une boule de flipper, en perpétuelle recherche de bumper.
C'est un catalyseur, un homme d'échange. Il a besoin de "percuter" les autres pour avancer. Ce faisant, il les fait avancer aussi, parce qu'il donne autant qu'il prend.
Si tu n'as rien pour le "nourrir", ou si tu n'as que des choses trop génériques, pas assez personnelles ou singulières (Fi), il ne peut plus avancer, il s'emmerde (l'ENTP est pareil, sauf que lui va moins aller chercher ses bumpers chez les gens que dans les choses). Ne a un côté "nourrissez-moi, que je vous nourrisse", ou "curiosité+proposition"). Sans stimulation extérieure, Ne ne fonctionne plus (et ça doit faire mal, le fonctionnement plus "autarcique" de Ni a du bon). C'est pour ça que les Ne dom sont toujours à la recherche d'un stimuli, parfois ridicule si jamais ils n'ont pas trouvé mieux.

Pour en revenir à l'ENFP qui fait le cabot, parfois, ça peut devenir lourd, effectivement. Un peu comme un chien qui veut encore que tu lances la balle pour la 100ème fois alors que toi, tu ne veux plus jouer (en général, tu finis par faire semblant de lancer la balle et tu le laisses chercher dans le vide comme un con).

C'est le karma de l'ENFP: sa Ne-Fi est à la fois le poison et l'antidote. Son charme attire beaucoup les gens, mais il est très dépendant. Et un peu comme un junkie qui n'a pas sa dose, il peut devenir pathétique si il n'arrive plus à attirer quelqu'un pour interragir. (Je suppose que l'ENTP a moins ce problème parce que les choses sont plus aisément contrôlables que les humains). Bon, là, je vais dans l'extrême, hein. Dans 99,9% des cas, quand l'ENFP a besoin de son fix, il en rajoute juste un peu et le charme opère, pas besoin d'aller jusqu'à faire l'histrion comme... Je connais une ISTJ (accessoirement mère d'un INTJ beau, musclé et au poil soyeux) qui a de très fortes tendances à ce comportement pénible.

L'ENFP me donne beaucoup d'images à base de drogue. Je me rappelle avoir pensé, à propos d'amis ENFP que "avec eux, pas besoin de drogue". (Alors que les ESFP me font plus l'effet de l'alcool. En incluant parfois le mal de crâne du lendemain)

@Aléaphile a écrit:
Bon, comme vous avez dû vous en douter, c'est un sujet prétexte au remue-méninge, au brainstorming
brainstorming... balancer des idées pour obtenir des idées... 'spèce de Ne-dom, va ! Angel

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grigou.canalblog.com/
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeSam 22 Mar 2014, 18:59

Intéressant ce sujet : je me lance dans le brainstorming!

Bon, je ne connais que 4 ENFP (dont trois femmes) donc je m'excuse si je fais des généralisations abusives (nan, en fait je m'excuse pas, c'est l’intérêt d'un brainstorming).

Comme tu l'a bien décrit Alea, le Ne se met fondamentalement en réaction avec l'environnement. Après, le genre de réaction me semble lié à l'auxiliaire, et c'est là qu'intervient donc le Fi. Cette facette de théâtralité, je ne la vois pas forcément comme consciente. Je veux dire, certains ENFP poussent le truc très loin, ou même se perdent là dedans, mais intrinsèquement, ça ne me semble pas être un truc du genre : attend, j'ai envie d'être quelqu'un d'autre.

Je pense plutôt que c'est l'expression des multiples facettes de l'ENFP. Je trouve ça réducteur de définir quelqu'un : il y a surement des gros traits qui se dégage, mais la notion même de "vraie personnalité" que tu soulèves Tia me semble... mal utilisée.
Supposons par exemple que chacun possède un "noyau" psychologique, qui le définit de manière fondamental. Et bien il me semble, au moins pour les Ne dom, que ce noyau est trop éthéré pour correspondre à quelques caractéristiques observables. En gros, que les caractéristiques inhérentes à la personnalité d'un ENFP (et d'un ENTP par la même occasion) ne s'incarnent pas nécessairement simultanément, si elles s'incarnent jamais. C'est pour ça que je pense que cet aspect théâtral constitue en fait une pierre angulaire de l'ENFP, car elle lui permet d'être lui dans toute sa complexité et sa pluralité.

J'ai aussi l'impression que chez l'ENFP, l'influence du Fi sur le Ne est que les "rôles" que jouera l'ENFP correspondront à des sous-ensembles de ses valeurs, de ses convictions. C'est là aussi une différence qui me semble très visible entre un ENTP et un ENFP :
-l'ENFP incarnera plus sa pluralité par rapport son interaction avec les autres
-l'ENTP incarnera plus sa pluralité par rapport à son interaction avec les idées et les concepts.

Tu me prends moi par exemple, ou les rares ENTP que je connais: même si on peut-être assez changeant en ce qui concerne l'impression qu'on donne, au final, quand tu nous connais, tu peux réduire ça à un "schéma" général. Par contre, niveau idées, intérêts, liens et ce genre de choses, on est absolument imprévisibles.
Les ENFPs que je connais, au contraire, ont cette capacité à être imprévisible au niveau du comportement. J'ai une amie ENFP qui peut m’apparaître blagueuse, puis un peu déprimé, puis joueuse, et après sensible, tout ça dans une discussion qui aura duré une petite heure!

Après, je ne vais pas faire de généralités trop bourrines non plus : les ENFPs sont assez doués aussi pour faire des connexions entre des trucs nawak (Kamasutra pour oiseaux : dédicace à Etienne  What a Face ) Mais je trouve qu'il y a une tendance plus prononcée dans le sens que j'ai décrit.

Aussi, je pense que cette théâtralité est un moyen de se protéger du rejet du monde. Pas mal d'ENTP que je connais (dont moi), on eu une certaines tendance à cacher notre "intelligence" quand on était ado, justement parce que ça nous mettais à part. Au contraire, je pense que c'est le Fi qui met à part l'ENFP, et donc que ces rôles pourrait servir à camoufler sa profondeur. (une autre ENFP (dont j'étais amoureux accessoirement, je ne tombe amoureux que des ENFP. ^^) passait pour la fille très sensuelle, un peu allumeuse, alors justement qu'en la connaissant un peu, je voyais bien qu'elle était très sensible et qu'elle cachait sans le vouloir cette sensibilité derrière son apparence et son comportement.

@Kda a écrit:
Sans stimulation extérieure, Ne ne fonctionne plus
Un Ne dom ne peut pas être sans stimulation extérieur. Tout est sujet à stimulation : de la fissure dans l'écran de l'ascenseur à l'ordre des couleurs pour mes tiroirs, en passant pas la manière de marcher d'un vieil asiatique dans le métro et la couverture d'un livre entrapercu. Bon, c'est peut-être plus une vision d'ENTP, mais quand même, je ne suis jamais à court de stimulations. J'en ai plutôt trop que pas assez.

PSone : sinon Simon (^^), on sent bien le khagneux avec tes notes de bas de page. ^^

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne
Aucun rang assigné
Etienne

Type : ENFP 7w6 sx/so
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 24/10/2013
Messages : 366

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeSam 22 Mar 2014, 20:14

hardkey a écrit:
Kamasutra pour oiseaux : dédicace à Etienne  What a Face 

J'ai dit ça moi ? LolÇa me dit vaguement un truc mais je sais plus

Et comme toi Aléa, j'ai fait du théâtre et de l'impro pendant des années et je ne me suis jamais autant amusée que là bas. Je rentre dans le cliché. Razz


Dernière édition par Etienne le Lun 23 Juin 2014, 02:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeSam 22 Mar 2014, 21:16

@Etienne a écrit:
hardkey a écrit:
Kamasutra pour oiseaux : dédicace à Etienne  What a Face 

J'ai dit ça moi ? LolÇa me dit vaguement un truc mais je sais plus

Yep, première fois que je suis sorti avec vous, quand t'as voulu prendre l'air. ^^

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinnie May
Aucun rang assigné
Kinnie May

Type : ENFP
Age : 27
Lieu : France
Inscription : 27/01/2014
Messages : 223

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeLun 24 Mar 2014, 19:01

Il y a tellement de matière que je laisse tomber l'idée de répondre à tout! Globalement c'est très pertinennent ce que vous racontez même si je rejoins hardkey (tu veux pas mettre une majuscule à ton pseudo? Sûr?) sur le fait que le Ne puisse tourner de manière autonome puisqu'il trouvera de la matière partout. Pour ma part, même si je trouve ça enrichissant de discuter avec certaines personnes, j'ai aussi besoins de passer du temps à faire mes recherches personnelles (comprendre lire des bouquins bizarres, aller à des expos dépaysantes, voir des documentaires perchés, etc). Evidemment, à la fin j'ai juste envie de partager le résultat de ces "recherches" et je repasse en mode social.

Par mode social, comprendre théâtral bien sûr (et oui, n'avais pas oublié le sujet en fait!) j'ai pas trop fait de théâtre mais on m'a dit et répété des trucs comme "tu devrais être doubleuse de dessins-animés", "je suis sûr que l'impro ça te plairait", "tu es trop grimacière et tu finiras ridée comme une vieille pomme", vous voyez le genre.

Disons que si je suis tout le temps dans un mode d'apparaître scénique c'est parce que je n'arrive pas à me résoudre à être un seul personnage, je suis trop de monde en même temps intérieurement et du coup au milieu de gens non habités, je ne peux qu'être dans l'à part être (Jolie référence Aléaphile). Une théâtralité liée à la question de l'identité, ça c'est sûr, mais aussi une façon de se protéger peut-être parce qu'en ne se montrant pas dans son ensemble, on ne peut être critiqué dans son ensemble. J'essaie de ne pas trop sombrer dedans mais j'ai connu plus d'une personne qui se complaisait dans le fait d'être incompréhensible pour cacher leur profondeur, ou leur absence de profondeur, aux autres.

Je me retrouve bien dans les jeux de rôles d'Etienne et de son ami ENFP même si c'est plutôt le genre de truc que je fais avec une amie INFP. La plupart des gens refusent d'entrer dans ce genre de jeux que je trouve pourtant hilarants et profonds à la fois mais pire, certaines personnes au fonctionnement très différent ne voient même pas qu'il y a un jeu... Dans ce cas-à le malentendu initial est parfois indépassable, à mon grand désespoir.

D'ailleurs en parlant de "à mon grand désespoir", j'ai l'impression que la théâtralité des ENFP se retrouve même à l'écrit. Dans mon cas c'est plus visible sur la chatbox que sur des posts classiques je pense, même si au fond être sérieux n'est qu'un rôle comme un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 19:51

Un peu comme Kinnie May, je me demande comment répondre à tout donc je ne vais même pas essayer.. mais je lis, c'est très intéressant !

Aparté pour Kda : Katharine Hepburn est probablement mon actrice préférée (un faible particulier pour Holidays et The philadelphia story), du coup le lien dans ta phrase m'a interpellée : tu penses qu'elle était ENFP ? je ne me suis jamais interrogée sur son type, parce que elle est "pré-MBTI", pour moi Wink

Hardkey, tes remarques sont très intéressantes. Je n'avais jamais considéré les choses sous cet angle, peut-être parce qu'étant introvertie et idéaliste, je perçois ma personnalité comme un noyau assez bien défini (à défaut d'être explicable... Wink )
Ce qui me faisait tiquer, c'est pourtant juste ce que tu dis là "Au contraire, je pense que c'est le Fi qui met à part l'ENFP, et donc que ces rôles pourrait servir à camoufler sa profondeur". Moi je veux de la profondeur !!! donnez moi de la profondeur !!!  Malpoli et énervé  et après  Hug 
Bref, je pense que tu parles de profondeur là où je parle de "vraie personnalité"... question de vocabulaire ? Ca rejoint aussi ce que dit Kinnie sur la question de la protection, qui est ce que j'ai ressenti : quand je rencontre une personne devant laquelle je n'éprouve pas le besoin de me protéger (ce qui est très rare), ça me blesse qu'elle n'arrive pas à baisser ses défenses. Quelque part, je le vis comme "je n'ai pas réussi à lui donner assez confiance en moi".

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
michelineINFJ
Intervenant polémique
michelineINFJ

Type : INFJ 50-55-75-65 - Humanisme charitaire de bienfaisance
Age : 45
Lieu : Var
Emploi : chomeuse non désespérée avec des rentes en caoutchouc
Inscription : 18/03/2014
Messages : 291

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 19:53

est-ce que je peux arrêter de recevoir les nouvelles de ce topic parce que franchement sans vouloir être désobligeante la théâtralité des enfp c'est pas trop ma passion quoi

_______________________________________
***
Nous regretterons bientôt notre manque de vigilance
***
https://www.youtube.com/watch?v=_e1XUnOSxAs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/MicheMicka
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 20:11

Edit : pb résolu. (les modérateurs peuvent supprimer complètement le message, je n'y arrive pas...)

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/


Dernière édition par Tia le Mar 25 Mar 2014, 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
michelineINFJ
Intervenant polémique
michelineINFJ

Type : INFJ 50-55-75-65 - Humanisme charitaire de bienfaisance
Age : 45
Lieu : Var
Emploi : chomeuse non désespérée avec des rentes en caoutchouc
Inscription : 18/03/2014
Messages : 291

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 20:15

non ça met "surveiller les réponses de ce sujet" pour moi

_______________________________________
***
Nous regretterons bientôt notre manque de vigilance
***
https://www.youtube.com/watch?v=_e1XUnOSxAs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/MicheMicka
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 20:16

Edit (bis)

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/


Dernière édition par Tia le Mar 25 Mar 2014, 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
michelineINFJ
Intervenant polémique
michelineINFJ

Type : INFJ 50-55-75-65 - Humanisme charitaire de bienfaisance
Age : 45
Lieu : Var
Emploi : chomeuse non désespérée avec des rentes en caoutchouc
Inscription : 18/03/2014
Messages : 291

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 20:17

ah ba là ça recommence il y a "arrêter de surveiller ce sujet"

pourtant j'ai cliqué sur leur lien tout à l'heure

_______________________________________
***
Nous regretterons bientôt notre manque de vigilance
***
https://www.youtube.com/watch?v=_e1XUnOSxAs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/MicheMicka
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 20:27

ptêt que tu as cliqué deux fois ? je vais supprimer les messages où je te répondais (et celui-ci quand tu l'auras vu), pour éviter trop de digressions... Recommence et ça devrait marcher.

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
michelineINFJ
Intervenant polémique
michelineINFJ

Type : INFJ 50-55-75-65 - Humanisme charitaire de bienfaisance
Age : 45
Lieu : Var
Emploi : chomeuse non désespérée avec des rentes en caoutchouc
Inscription : 18/03/2014
Messages : 291

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 20:38

ok c'est bon merci tia mais ne supprime pas tes messages on va me prendre pour une folle qui parle toute seule Lol

_______________________________________
***
Nous regretterons bientôt notre manque de vigilance
***
https://www.youtube.com/watch?v=_e1XUnOSxAs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/MicheMicka
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 38
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 23:20

c'est le cas.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kda
Aucun rang assigné
Kda

Type : ISTJ
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMer 26 Mar 2014, 09:57

hardkey a écrit:
Supposons par exemple que chacun possède un "noyau" psychologique, qui le définit de manière fondamental. Et bien il me semble, au moins pour les Ne dom, que ce noyau est trop éthéré pour correspondre à quelques caractéristiques observables.
Ou peut-être que les Ne-dom sont trop distraits par l'extérieur ? Et que du coup, c'est plus difficile (ou moins naturel) pour eux de s'interroger sur leur nature profonde, leur noyau ?
Ne est probablement la fonction la plus tournée vers l'extérieur de l'individu. Et Fi probablement la plus intime. Ce contraste peut-il expliquer le côté "détonnant" ou "schizo-maboul" des ENFP ?

@Kinnie May a écrit:
je rejoins hardkey sur le fait que le Ne puisse tourner de manière autonome puisqu'il trouvera de la matière partout.]
hardkey a écrit:
@Kda a écrit:
Sans stimulation extérieure, Ne ne fonctionne plus
Un Ne dom ne peut pas être sans stimulation extérieur. Tout est sujet à stimulation : de la fissure dans l'écran de l'ascenseur à l'ordre des couleurs pour mes tiroirs, en passant pas la manière de marcher d'un vieil asiatique dans le métro et la couverture d'un livre entrapercu. Bon, c'est peut-être plus une vision d'ENTP, mais quand même, je ne suis jamais à court de stimulations. J'en ai plutôt trop que pas assez.
Ah Ah ! Je suppose que c'est aussi difficile pour vous d'imaginer Ni que pour moi d'imaginer Ne. Il y aura toujours un Monde extérieur autour de vous pour vous donner des stimulis, oui, mais c'est pas ce que j'appelle de l'autonomie (si je dis autarcie, c'est plus clair ?). Si on t'enferme sans nourriture intellectuelle comme le joueur d'échec de Zweig, je pense qu'il faut mieux avoir une Ni. Parce que tous les stimulis ne se valent pas. Regarder les fissures et les nuages, ça va un temps.

Je me trompe peut-être, mais vu de l'extérieur, les Ne-dom que je connais ont traversé des phases où ils n'avaient pas la stimulation qu'il leur fallait. Et on voyait la machine accélérer et devenir folle. Quelque chose captait leur attention, ils n'y trouvaient pas satisfaction, passaient tout de suite à autre chose pour le même résultat, et ainsi de suite, de plus en plus vite. Il n'y avait plus leur optimisme béat (leur côté "je peux faire n'importe quoi, de toutes façons ça se terminera bien pour moi"), mais plutôt une forme de besoin panique de trouver un stimuli, une occupation, un sujet, n'importe quoi qui les empêcheraient de basculer vers une Terra Incognita terrifiante appelée ennui.

@Tia a écrit:
Aparté pour Kda : Katharine Hepburn est probablement mon actrice préférée (un faible particulier pour Holidays et The philadelphia story), du coup le lien dans ta phrase m'a interpellée : tu penses qu'elle était ENFP ?
Heu, non, j'en sais rien. Et ça n'est pas ma tasse de thé de typer des célébrités (dont nous ne savons en fait pas grand chose, à part une surface qui est souvent encore encore plus trompeuse que chez un pékin lambda, car façonnée aussi pour répondre à cette mise en lumière). Je pense juste que c'est une très bonne actrice.

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grigou.canalblog.com/
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 27
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMer 26 Mar 2014, 13:01

Kda tu m'as bluffé. Ce que tu écris se superpose élégamment à ma conception personnelle du Ne. En effet, sans stimulations extérieures, le Ne crève.

Mais attention tout de même, petit il m'arrivait d'inventer et d'imaginer des mondes et des concepts complexes sur base d'un tout petit substrat de départ. Le Ne peut donc, grâce à sa formidable capacité de bourgeonnement, créer beaucoup en partant de pas grand chose (comme du mycélium qui s’étend de plus en plus). Le risque est je pense, sans source extérieure suffisamment abondante, de terminer par ne prendre pour substrat que ses propres créations et donc de s'éloigner de plus en plus de la réalité et sombrer dans la folie.  What a Face 

Clairement, la machine ne fonctionne à plein régime que quand nous avons accès à des filons profonds et détaillés (à du matériau Si en fait). C'est une chose que je regrette, et c'est sans doute de là que j'admire beaucoup les utilisateurs Ni, capables de plonger en profondeur extrême, sans remonter à la surface pour respirer (prise d'informations extérieures), ce que Ne est tout simplement incapable de faire, ou en tout cas de manière très limitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinnie May
Aucun rang assigné
Kinnie May

Type : ENFP
Age : 27
Lieu : France
Inscription : 27/01/2014
Messages : 223

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMer 26 Mar 2014, 13:05

@Kda a écrit:
hardkey a écrit:
Supposons par exemple que chacun possède un "noyau" psychologique, qui le définit de manière fondamental. Et bien il me semble, au moins pour les Ne dom, que ce noyau est trop éthéré pour correspondre à quelques caractéristiques observables.
Ou peut-être que les Ne-dom sont trop distraits par l'extérieur ? Et que du coup, c'est plus difficile (ou moins naturel) pour eux de s'interroger sur leur nature profonde, leur noyau ?
Ne est probablement la fonction la plus tournée vers l'extérieur de l'individu. Et Fi probablement la plus intime. Ce contraste peut-il expliquer le côté "détonnant" ou "schizo-maboul" des ENFP ?
"schizo-maboul" laughing
Les ENFP ont un côté comme ça en effet, mais je ne crois pas que la cause principale soit une "tension intérieur/extérieur vers où me tourner?", ça n'est pas le cas pour moi en tout cas. Je rejoins hardkey sur le côté éthéré du Ne Dom et je peux chercher mon noyau dur tant que je veux, je ne le trouverai pas parce que je n'en ai pas. A l'intérieur de moi l'organisation se fait plutôt sous une forme nébuleuse, où planète gazeuse à la limite plutôt que comme le noyau tellurique des Ni autour duquel le reste gravite. Ce sont sûrement les écarts qu'il y a entre les étoiles de mon noyau-constellation qui me donne un côté "schizo-maboul" je pense.

@Kda a écrit:
Ah Ah ! Je suppose que c'est aussi difficile pour vous d'imaginer Ni que pour moi d'imaginer Ne. Il y aura toujours un Monde extérieur autour de vous pour vous donner des stimulis, oui, mais c'est pas ce que j'appelle de l'autonomie (si je dis autarcie, c'est plus clair ?). Si on t'enferme sans nourriture intellectuelle comme le joueur d'échec de Zweig, je pense qu'il faut mieux avoir une Ni. Parce que tous les stimulis ne se valent pas. Regarder les fissures et les nuages, ça va un temps.

Je me trompe peut-être, mais vu de l'extérieur, les Ne-dom que je connais ont traversé des phases où ils n'avaient pas la stimulation qu'il leur fallait. Et on voyait la machine accélérer et devenir folle. Quelque chose captait leur attention, ils n'y trouvaient pas satisfaction, passaient tout de suite à autre chose pour le même résultat, et ainsi de suite, de plus en plus vite. Il n'y avait plus leur optimisme béat (leur côté "je peux faire n'importe quoi, de toutes façons ça se terminera bien pour moi"), mais plutôt une forme de besoin panique de trouver un stimuli, une occupation, un sujet, n'importe quoi qui les empêcheraient de basculer vers une Terra Incognita terrifiante appelée ennui.
En fait mon Ne dom fonctionne en phases d'ingestion-digestion donc dès que je ne suis pas en train d'ingérer les stimuli, je passe en mode digestion. Du coup, la situation que tu décris c'est peut-être juste l'ENFP boulimique qui veut encore manger du stimuli alors qu'il est rassasié et qu'il faut qu'il digère?

Je ne peux pas parler pour les autres Ne Dom mais personnellement je ne me sais même pas à quoi ça ressemble l'ennui et je pense que si tu n'as pas de stimuli extérieurs, tu te retrouves seul avec toi même alors si tu t'ennuie c'est un peu triste je trouve. Evidemment, sur le long terme ça me lasse car comme avec n'importe quelle personne je ne peux pas rester dans une relation fusionnelle 24/7 pendant un temps indéfini (du coup j'imagine des conversations avec d'autres gens). Bon, en fait ça rejoint un peu ce que tu disais sur l'ENFP qui devient fou sans stimuli parce que se mettre à parler avec des amis imaginaires c'est peut-être pas un grand signe de santé mentale... mais c'est aussi ce qui fait la créativité du Ne et à mon avis ça expliquerai pourquoi beaucoup de Ne Dom se tournent vers l'écriture.

En tout cas Kda, sache que je trouve toujours drolatique la façon dont tu décris les ENFP même si on en prend pour notre grade avec toi! Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 27
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMer 26 Mar 2014, 13:28

L'ennui, effectivement, je suis toujours consterné quand je vois des gens qui s'ennuient. Comment peut-on s'ennuyer alors que ce monde est si vaste que 1000 vies ne suffiraient pas à l'explorer ? Le style "flemme-TV-glandouille" m'a toujours très interpellé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléaphile
Aucun rang assigné
Aléaphile

Type : ENFP 9w1 so/sx
Age : 26
Lieu : Derrière toi.
Emploi : Etudiant en prépa lettre
Inscription : 28/06/2013
Messages : 266

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMer 26 Mar 2014, 21:52

Youhouuu, merci et bravo pour toutes vos réponses, vous dites plein de trucs intéressants ! Very Happy
Bon, j'essaye de rebondir, parce qu'il y a eu beaucoup de choses ^^ (réponse absolument pas exhaustive, il y a d'autres points sur lesquels revenir) :

Kda, merci pour tes messages très pertinents, autant en ce qui concerne le Fi, le Ne et l'ENFP !
L'image de la boule de flipper en recherche de bumper, c'est exactement moi. J'ai toujours besoin de gens pour décoller, me maintenir en mouvement, de bonne humeur, et je me ravis de chacune de leurs réactions. Quand je n'ai personne à qui parler, aucun groupe pour faire le foufou, je dépéris... Les vacances peuvent m'être carrément angoissantes car arrive toujours un moment où on se retrouve seul à rien faire, sans groupe ou activité, et là j'ai tendance à sombrer dans une énorme apathie et morosité, me traînant douloureusement et finissant par introspecter sans fin... Sauf que je suis bien E, et si l'introspection a du bon, quand je m'y engage j'y laisse quasi-systématiquement des plumes, avec de lourdes répercussions sur mon moral. Résultat, je suis le seul à péter VRAIMENT la forme à chaque rentrée (je pense que j'ai du atterrer quelques personnes à l'occasion ^^'), me ré-immerger dans une dynamique d'activité et de relations me fait un bien fou. Donc oui, pour reprendre une autre image de Kda, j'ai mes côtés junkies 8D
Et là où l'image des bumpers est particulièrement pertinentes, c'est que dans le flipper, la bille gagne d'autant plus de points qu'elle passe rapidement d'un bumper à l'autre, il lui en faut donc plusieurs entre lesquels elle se heurte frénétiquement. Et moi c'est exactement pareil, là où je me sens le plus "théâtral", c'est quand je navigue entre plusieurs groupes ou personnes, j'apparais d'un coup, lance une boutade, puis m'évade prestement pour butiner vers un autre groupe, et je continue mon papillonnage. Ca me donne une énergie folle, c'est dans ces moments là où je me prends le moins la tête et m'amuse le plus, et je colle alors parfaitement à la description de l'ENFP histrion. Mais rassurez-vous (je pense à Tia surtout, si j'ai bien compris tu as quelques difficultés avec ce comportement tout ENFPesque, et je le comprends tout à fait ^^), c'est très loin d'être mon mode exclusif de relation, j'aime beaucoup les discussions apaisées et calmes, où j'échange vraiment avec la personne et apprends d'elle autant qu'elle apprend de moi, en mode Fi quoi :)maaaaais... le papillonnage reste bien ce qui me grise le plus :B

Sinon Harkey, j'aime bien ce que tu as lancé sur la personnalité fragmentée de l'ENFP puis le Ne Smile!
En fait, c'est vrai que c'est assez contradictoire Ne-Fi... D'un côté le Fi est très grave, façonné, austère, et de l'autre le Ne est primesautier, aléa-toire (Very Happy), burlesque... On présente souvent ce paradoxe avec les ENFP : si ils méritent leur réputation de foufous, ils savent aussi être parfaitement sérieux, perso je me trimbale ces deux penchants depuis que je suis gosse, peut-être même avec une prédominance pour le sérieux :O au pif, est-ce que les envolées des ENFP peuvent être dues à un besoin irrépressible de contrebalancer la gravité du Fi ?

Et
hardkey a écrit:
PSone : sinon Simon (^^), on sent bien le khagneux avec tes notes de bas de page. ^^
Ahah, m'en parle pas, depuis la prépa j'éternue en décasyllabes xP

_______________________________________
« Quand je me sais photographié, je me transforme en image » Roland Barthes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne
Aucun rang assigné
Etienne

Type : ENFP 7w6 sx/so
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 24/10/2013
Messages : 366

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeMer 26 Mar 2014, 22:14

Oui aléa, je suis très d'accord avec ce que tu dis sur la fin : je pense que beaucoup d'ENFP se vautrent un peu dans le Ne surexcité pour faire taire leur Fi. Par exemple, lors d'une journée morne et vide de stimulants extérieurs, le Fi va prendre toute la place et devenir étouffant. Le Ne fait qu'on va chercher à se divertir à tout prix (c'est d'ailleurs pourquoi pas mal d'ENFP sont enclins à user de produits illicites). Cette obsession d'éviter l'ennui, c'est surtout par peur de se retrouver confronté à soi même et à un Fi brut et austère finalement. Doublé parfois d'un Si inf qui empire le truc et te fait passer une journée d'introspection larmoyante. Certains ENFP gèrent très bien la solitude, personnellement j'ai vaguement du mal (c'est peut être aussi parce que je suis 7), j'imagine que c'est une question de développement des fonctions. Un ENFP très Te par exemple, sera peut être moins confronté à ce genre de problème.

La dualité Ne-Fi est la source de la pseudo bipolarité ENFP (ou "schizo-maboul" selon Kda Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kda
Aucun rang assigné
Kda

Type : ISTJ
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014, 18:04

Sherkdinger a écrit:
Mais attention tout de même, petit il m'arrivait d'inventer et d'imaginer des mondes et des concepts complexes sur base d'un tout petit substrat de départ. Le Ne peut donc, grâce à sa formidable capacité de bourgeonnement, créer beaucoup en partant de pas grand chose (comme du mycélium qui s’étend de plus en plus).
Oui, je suis bien d'accord. Toute cette matière créée et collectée, vous la laissez pas par terre. Vous en faites quelque chose. Comme dit Kinnie: "ingestion-digestion".

Sherkdinger a écrit:
les utilisateurs Ni, capables de plonger en profondeur extrême, sans remonter à la surface pour respirer
J'aime beaucoup l'image. C'est vrai que Ni a un côté "jeu du foulard", ou "asphyxiophilie".

@Kinnie May a écrit:
En fait mon Ne dom fonctionne en phases d'ingestion-digestion donc dès que je ne suis pas en train d'ingérer les stimuli, je passe en mode digestion. Du coup, la situation que tu décris c'est peut-être juste l'ENFP boulimique qui veut encore manger du stimuli alors qu'il est rassasié et qu'il faut qu'il digère?
Je pense qu'il a rien trouvé d'autre à becter que des salsifis sans saveur, mais plein de fibres, et qu'il digère en 2 secondes 9.

@Kinnie May a écrit:
Je ne peux pas parler pour les autres Ne Dom mais personnellement je ne me sais même pas à quoi ça ressemble l'ennui
J'imagine que ça le rend d'autant plus terrifiant, non ?

Sherkdinger a écrit:
Le risque est je pense, sans source extérieure suffisamment abondante, de terminer par ne prendre pour substrat que ses propres créations et donc de s'éloigner de plus en plus de la réalité et sombrer dans la folie.  What a Face 
@Kinnie May a écrit:
Bon, en fait ça rejoint un peu ce que tu disais sur l'ENFP qui devient fou sans stimuli parce que se mettre à parler avec des amis imaginaires c'est peut-être pas un grand signe de santé mentale...
Nanmého ! C'est fini de traiter les Ni-dom de cinglés ? Est-ce que moi je traite les ENFP de schizo-mab... hum.

@Kinnie May a écrit:
En tout cas Kda, sache que je trouve toujours drolatique la façon dont tu décris les ENFP même si on en prend pour notre grade avec toi! Lol
C'est vous, les drôlatiques. Moi je décris juste ce que je vois.
Blague à part, même si j'ai tendance à souligner surtout les "défauts", j'ai beaucoup d'affection pour les ENFP. Et une immense reconnaissance. Y'a des périodes de ma vie où j'aurais pas eu de vie sociale si n'avaient pas existé ces corps humains surmontés d'un smiley (celui là: silly ) qui me regardaient (et m'expérimentaient) comme si j'étais le jouet le plus génial du monde.
Si je devais mettre ma vie entre les mains de quelqu'un, vous seriez pas mon premier choix, mais  pour profiter de la vie, je ne vois pas de meilleur camarade de jeu. Awww...

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grigou.canalblog.com/
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 27
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014, 21:45

Ouais, je suis totalement d'accord Kda, le Ne dom a peur de l'ennui. C'est une constante chez moi, je ne peux pas le supporter. Et pendant toute mon adolescence (même encore un peu maintenant) je trouvais le sommeil horrible aussi. Un gaspillage irrémédiable de temps, alors qu'il y a trop de trucs cools à faire.

Par contre, c'est marrant, perso je n'ai pas peur d'être seul. Probablement parce que je suis Ti aux plutôt que Fi-aux, mais j'adore être seul aussi, pouvoir réfléchir, trouver des solutions, des idées excitantes. Je l'avais déjà dit, mais il me semble que le Ne-Ti a beaucoup moins besoin de personnes. J'aime bien partager, parler avec les gens, sans pour autant me morfondre si je suis seul.

Ça me semble donc une bonne piste que la peur de se laisser entièrement à la merci du Fi pour ce comportement théâtrale de l'ENFP.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




ENFP et théâtralité Empty
Message(#) Sujet: Re: ENFP et théâtralité ENFP et théâtralité Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

ENFP et théâtralité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: ENFP - Le Défenseur-