Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ENFP au fond, mais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mags
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 30
Lieu : Paris
Emploi : études "comportementales"
Inscription : 03/11/2013
Messages : 34

Message(#) Sujet: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 19:28

Bonjour,

ayant eu des problèmes relationnels récents, j'ai commencé à m'intéresser à mon type de personnalité pour essayer de mieux me comprendre et dans un sens, me faire une autothérapie.
En me testant, j'arrive systématiquement au profil ENFP (quand il y a des chiffres, je suis proche de 90% ENFP). Cependant en lisant le profil, je ressens qu'il me manque des éléments pour être ENFP. La question que je me pose est donc, suis-je vraiment ENFP, ou est-ce seulement une projection de ce que j'aimerais être ?
Je ressens profondément que ma façon de voir la vie correspond à la description de l'ENFP : je réfléchis vite, d'une façon que les autres ne comprennent pas toujours, j'ai toujours un million de sentiments à exprimer, et vraiment envie d'en parler sans arrêt, pour obtenir des informations sur la façon dont les autres ressentent les mêmes événements, j'ai constamment l'impression de ne pas être comprise par rapport aux sentiments que j'éprouve, car j'ai toujours le ressenti que les autres n'y prêtent pas attention, ne le ressentent pas aussi fort que moi. J'aime vivre dans le chaos, et lorsqu'il n'y en a pas, j'en crée malgré moi. Je veux que les choses soient vivantes avant tout, et je me projette en permanence dans un futur idéalisé sans jamais relever mes manches pour qu'il arrive. Et je prends mal la critique, comme des attaques personnelles.

Je pense être un ENFP sur ces critères.
..mais je n'ai aucun ami.

Je ne sais pas si c'est la cause ou l'effet du fait d'être ENFP, mais je sais que le fait de ne pas "recharger mes batteries" comme je voudrais fait de moi une ENFP à l'intérieur, mais pas en réalité. Je passe mon temps seule, dans un monde intérieur (à regarder des films ou multiplier des activités solitaires, cours de musique, piscine... j'ai en tête de ne pas me laisser un instant de répit le soir en sortant du travail, chaque jour a son activité), mais ce n'est pas bénéfique et me déprime profondément. J'ai des conversations quasi quotidiennes avec une amie, qui je sais prend beaucoup à coeur notre amitié, mais je pense qu'elle est trop sollicitée et n'accepte pas de passer du temps avec moi IRL. Jamais. J'ai des échanges de messages avec des connaissances, mais jamais de contact physique. J'avais un homme dans ma vie, mais j'ai éprouvé un besoin de ne plus vivre à travers lui, et nous avons mis un terme à 7 ans de relation. Je me retrouve donc toute seule, et au moment où je veux prendre ma vie en main et profiter de cette liberté nouvelle, sortir faire la fête, je me rends compte que je suis seule et que je n'ai personne à appeler. J'ai eu beaucoup de relations amicales brèves, mais je me sens rapidement fuie par tous les gens que je rencontre.

Je suis donc une ENFP sans amis, et j'ai bien peur que ce soit la pire chose qui puisse arriver à une ENFP. J'ai plusieurs choix, qui seraient de m'enfermer dans ma bulle, rester seule et essayer de changer de type finalement, acquérir une personnalité plus introvertie et commencer à gagner mon énergie dans la solitude, ou... aller au devant des gens et recommencer des relations amicales à 0. La seconde option semble la plus logique mais je me sens extrêmement fatiguée d'essayer, car à tous moments de ma vie, les personnes autour de moi ont fait le choix de s'éloigner, pas pour des raisons de dispute mais simplement je pense qu'ils se sont fatigués de moi (et selon moi c'est très lié à mon caractère qui ressemble sur le papier à l'ENFP). Les relations "casual" que j'établis ne sont pas satisfaisantes pour moi, car j'ai besoin d'être enthousiaste à propos des gens, mais je sais aussi que c'est pour ça qu'ils ne reviennent pas. Je sais que retourner faire partie du monde reviendrait à revenir au point de départ dans quelques mois.
Et pour les considérations techniques : comment rencontre-t-on du monde si on n'est invité nulle part ? Je n'ai aucune envie de traîner seule dans les bars et d'aller discuter avec n'importe qui (en + étant donné que je recherche plus souvent la compagnie d'hommes, ça pourrait être pris comme de la drague). A l'époque où j'avais une sorte de cercle social, il m'arrivait de rencontrer des personnes à des fêtes, et de passer du temps avec elles par la suite. Mais cette option n'a pas de sens.


Plus que de chercher des solutions pratiques, j'espère vraiment comprendre mon type de personnalité et pourquoi la base de ce type (être sociable) m'a échappé.
Je vous remercie énormément de votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 95
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 656

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:09

Mags,

Je vais répondre brièvement à certains de tes points.

@mags a écrit:


En me testant, j'arrive systématiquement au profil ENFP (quand il y a des chiffres, je suis proche de 90% ENFP). Cependant en lisant le profil, je ressens qu'il me manque des éléments pour être ENFP. La question que je me pose est donc, suis-je vraiment ENFP, ou est-ce seulement une projection de ce que j'aimerais être ?
Ce test pourrait t'aider à répondre à cette question.
https://mbti.forumactif.fr/t1145-mbti-sous-trois-persepectives

@mags a écrit:

Je pense être un ENFP sur ces critères.
..mais je n'ai aucun ami.

Je ne sais pas si c'est la cause ou l'effet du fait d'être ENFP, mais je sais que le fait de ne pas "recharger mes batteries" comme je voudrais fait de moi une ENFP à l'intérieur, mais pas en réalité. Je passe mon temps seule, dans un monde intérieur (à regarder des films ou multiplier des activités solitaires, cours de musique, piscine... j'ai en tête de ne pas me laisser un instant de répit le soir en sortant du travail, chaque jour a son activité), mais ce n'est pas bénéfique et me déprime profondément. J'ai des conversations quasi quotidiennes avec une amie, qui je sais prend beaucoup à coeur notre amitié, mais je pense qu'elle est trop sollicitée et n'accepte pas de passer du temps avec moi IRL. Jamais. J'ai des échanges de messages avec des connaissances, mais jamais de contact physique. J'avais un homme dans ma vie, mais j'ai éprouvé un besoin de ne plus vivre à travers lui, et nous avons mis un terme à 7 ans de relation. Je me retrouve donc toute seule, et au moment où je veux prendre ma vie en main et profiter de cette liberté nouvelle, sortir faire la fête, je me rends compte que je suis seule et que je n'ai personne à appeler. J'ai eu beaucoup de relations amicales brèves, mais je me sens rapidement fuie par tous les gens que je rencontre.

Je suis donc une ENFP sans amis, et j'ai bien peur que ce soit la pire chose qui puisse arriver à une ENFP. J'ai plusieurs choix, qui seraient de m'enfermer dans ma bulle, rester seule et essayer de changer de type finalement, acquérir une personnalité plus introvertie et commencer à gagner mon énergie dans la solitude, ou... aller au devant des gens et recommencer des relations amicales à 0. La seconde option semble la plus logique mais je me sens extrêmement fatiguée d'essayer, car à tous moments de ma vie, les personnes autour de moi ont fait le choix de s'éloigner, pas pour des raisons de dispute mais simplement je pense qu'ils se sont fatigués de moi (et selon moi c'est très lié à mon caractère qui ressemble sur le papier à l'ENFP). Les relations "casual" que j'établis ne sont pas satisfaisantes pour moi, car j'ai besoin d'être enthousiaste à propos des gens, mais je sais aussi que c'est pour ça qu'ils ne reviennent pas. Je sais que retourner faire partie du monde reviendrait à revenir au point de départ dans quelques mois.
Et pour les considérations techniques : comment rencontre-t-on du monde si on n'est invité nulle part ?

Il arrive fréquemment à des gens de se retrouver sans amis après avoir rompu une relation. Vous aviez des amis communs? Tes amis étaient les siens?

Tu peux te faire de nouveaux amis via tes hobbies, t'inscrire à de la piscine en collectif par ex. ou faire partie d'une assoc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mags
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 30
Lieu : Paris
Emploi : études "comportementales"
Inscription : 03/11/2013
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:29

Je suis un peu choquée par mon résultat au triple test...
ENFP
ENFP
ENFP
(edit : toutes les fonctions sont un peu plus fortes pour mon moi rêvé)

J'essaie de répondre honnêtement, mais il y a toujours quelque chose qui me bloque. Oui je suis sociable, mais je n'ai aucune relation qui ait du sens aujourd'hui...
Je sais que le côté ENFP qui dit tout ce qu'elle pense bloque les gens. J'ai pourtant toujours l'impression d'être dans le dialogue, mais lorsque les gens t'entendent donner ton avis, ils considèrent que tu juges et paf, c'est fini. Je suis apparemment type 4 et apparemment on donne l'impression d'être arrogant... ce dont on m'a déjà accusée. Mais j'ai lu sur un forum ces derniers jours : si je parle de moi, c'est parce que je ne suis pas qualifiée pour parler de toi, ou plutôt pour parler pour toi. Je trouve que c'est très juste.

J'aurais préféré ne pas être ENFP, parce que si mon ça fait tout ce qu'il peut pour s'exprimer, je perds mon entourage, et je ne peux plus être sociable, ce qui me rend très malheureuse.

(j'ai tendance à me recroqueviller et pleurer toute la soirée si d'aventure je suis chez moi un vendredi soir - cad toutes les semaines en fait - donc je sais que je suis forcément E)

Qu'est-ce qui va pas chez moi ?
(ça peut vous paraître décousu et j'en suis navrée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3254

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:35

J'ai une amie (plus jeune) qui est exactement comme toi ! Elle est ENFP et peine beaucoup à se faire de vrais amis.. alors qu'elle a le sens de la communication, elle parle, va vers les gens ; mais il y a toujours un truc qui bloque : elle dit ce qu'elle pense, sans trop faire attention à l'impact de ça sur l'autre. Elle s'est faite des amis dans sa fac en rencontrant une autre ENFP sur tweeter, cette ENFP est une amie à moi à la base et donc la première a rejoint notre groupe d'amis (et en fait elle s'entend très bien avec tous les gens qui sont FP).

Donc le soucis en gros, c'est de pas avoir énormément conscience de son impact sur l'autre, parce que tu chercherais pas à arrondir les angles (dans une société où on est encore un peu "prudes"). Il faut.. trouver des gens qui t'acceptent, qui sont comme toi, qui te comprennent ; et ça existe !

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mags
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 30
Lieu : Paris
Emploi : études "comportementales"
Inscription : 03/11/2013
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:38

@Chase

sur ces points, comment tu définis les différences entre toi le I et nous le E ?
(je suis noob j'avoue =))

Sur le fait de trouver des gens qui nous acceptent, ça ressemble pour moi à une solution de facilité et m'empêcherait de me mettre à la place des autres et de respecter leur vision du monde non ? Est-ce que je suis condamnée à m'entourer d'handicapés sociaux comme moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 95
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 656

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:41

Moi je connais beaucoup de monde (je fais des fêtes souvent, toutes les semaines il y a quelque chose, pratique car tu as indiqué Paris en résidence) et je t"invite volontiers. =>MP.

Problème numéro 1 résolu.

Après tu as peut être une mauvaise passe, ça arrive. N'hésite pas à en parler ici, ça peut faire du bien mais n'oublie pas que ce n'est pas pareil que d'aller voir un psychologue si c'est cela dont tu as besoin.

Il y a le tchat!!! C'est en bas de la page d'accueil Wink Viens donc papoter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2443

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:43

Oh, si vous faites la teuf, invitez-moi tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3254

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:45

@mags a écrit:
@Chase

sur ces points, comment tu définis les différences entre toi le I et nous le E ?
Pour ces différences je te renvoie direct ici : https://mbti.forumactif.fr/t1531-typer-e-ou-i

Mais en gros moi je suis pas expansif, moins enclin à la communication, moins "bourrin". J'ai besoin de solitude, elle me vivifie (bon pas trop non plus).

@mags a écrit:

Sur le fait de trouver des gens qui nous acceptent, ça ressemble pour moi à une solution de facilité et m'empêcherait de me mettre à la place des autres et de respecter leur vision du monde non ? Est-ce que je suis condamnée à m'entourer d'handicapés sociaux comme moi ?
Ahah t'es vraiment comme elle ! Non je te parle de te faire de vrais amis, des gens avec qui tu n'as même pas besoin de parler pour que vous vous compreniez, on peut pas être amis avec tout le monde. Tu peux bien respecter le reste du monde après ça, non ? Les gens "comme toi" ne sont pas forcément des handicapés sociaux comme tu dis.. il peut y avoir des gens avec un fonctionnement naturel pareil au tien mais une personnalité différente !

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 95
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 656

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:45

@Apocalypse a écrit:
Oh, si vous faites la teuf, invitez-moi tiens...
=>ton tel en MP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3254

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:46

Ouais le chat c'est cool sauf quand y'a un certain GuineaPig qui y vient.. Hum !
Sinon pour les fiesta Ark c'est une bonne idée ! silly

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mags
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 30
Lieu : Paris
Emploi : études "comportementales"
Inscription : 03/11/2013
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:49

Je suis pour aussi! Pour discuter de ce qui fait de nous des êtres différents =)
et du reste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 95
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 656

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 20:53

Je rejoins Chase.

L'un de mes meilleurs potes est ENFP et parle mbti. Ca pourrait être pas mal que tu en rencontres d'autres. Bon après ce n'est pas qu'une question de type, beaucoup de gens comprennent le fonctionnement du type sans l'être et tu peux t'entendre avec d'autres types.

J'ai compris que le ENFP ne réfléchit pas toujours aux conséquences de ce qu'il dit, bon, c'est comme ça. Je sais aussi ce que je peux dire et ce qu'il faut que j'évite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mags
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 30
Lieu : Paris
Emploi : études "comportementales"
Inscription : 03/11/2013
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Dim 03 Nov 2013, 23:41

J'y réfléchis... mais parfois ou souvent le bénéfice de parler est trop fort. Même si c'est juste pour faire un bon mot. Je sais ce que je dis mais je le dis pour aider aussi.
Exemple : je me suis brouillée avec une amie d'enfance parce qu'elle partait en Afrique faire du bénévolat. Je lui ai conseillé très normalement de bien regarder avec quelle association elle partait, car beaucoup détournent les fonds et font du profit (c'est un fait non ? ).
du coup on m'a dit que j'étais arrogante, que je n'avais pas de raison de dire ce que je disais, que je suis négative... et je trouve toujours que c'était justifié de manifester de l'intérêt et de la méfiance.

Enfin bref ce n'est qu'un exemple pour dire, parfois on sait que les gens vont mal réagir mais il faut bien que quelqu'un le dise non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Lun 04 Nov 2013, 01:59

Bienvenue ici, mags !

Bon, Arkansas et Chase ont soulevé des points intéressants...
Je ne m'inquiète pas trop pour ta capacité à rencontrer des gens si, comme il semble, tu es bien ENFP : c'est une seconde nature Wink Par contre, installer une relation qui dure, c'est une problématique différente. Il y a des points un peu contradictoire dans ce que tu dis : à un moment, tu parles de "créer du chaos" et à un autre tu dis que les gens ont fait le choix de s'éloigner, sans dispute. Qu'est-ce que tu entends par chaos, dans quel contexte ?

J'ai rencontré deux ENFP, un homme et une femme, avec lesquels il y a eu une fascination immédiate (eh oui), mais sur le long terme ça n'est pas évident. Pourtant ils ont des personnalités d'une richesse que j'ai rarement rencontrée... j'ai été plutôt surprise quand j'ai vu que ça n'était pas très facile à vivre, surtout pour la femme, mais j'ai compris peu à peu (c'est amusant, on a les problèmes inversés, comme l'ordre de nos fonctions !).
C'est vrai que parfois ils sont directs, mais tellement dans un souci d'aider qu'on ne peut pas leur en vouloir longtemps.Il y a certes une manière de le faire, mais pour ton amie qui partait en Afrique, sur le fonds, ton conseil était parfaitement justifié.
La difficulté, vu de mon point de vue d'introvertie, c'est qu'ils ont beau dire, comme toi, qu'ils veulent des relations stables et de qualités, ils sont tout le temps en train de courir partout, du coup c'est dur de passer du temps avec eux de façon régulière et non en mode "décision de dernière minute". Pour moi c'est contradictoire, mais je reconnais que c'est un avis subjectif Wink

Je pense qu'en fait, selon les gens que tu vas rencontrer, les difficultés pour établir une relation longue vont dépendre. Il est possible que certains bloquent sur ta franchise, mais c'est une qualité (si, si, j'insiste !) inhérente à ton type : ça ne sert à rien de vouloir changer sa personnalité, il vaut mieux essayer de rencontrer d'autre types de personnes qui seront peut-être plus à même de t'apprécier.
J'ai l'impression que les intuitifs (N), ont globalement tendance à s'épanouir un peu plus tard que les autres types (à la sortie de l'adolescence, disons). Résultat, les amis d'enfance, c'est facilement la galère car ils ne correspondent pas à ta personnalité vraiment "formée".

Je pense qu'il faut une stratégie en 2 temps : définir pourquoi les gens sont partis, de la façon la plus objective possible, quitte à leur poser directement la question (technique qui m'a justement été recommandée par un ENFP, qui demande beaucoup de courage, mais qui est très payante : en général, on projette ses peurs plutôt qu'appréhender objectivement la situation), et ensuite faire en sorte de rencontrer les bonnes personnes, aux bons endroits. Pour ça, c'est à toi de réfléchir à ce qui est important pour toi et à essayer de trouver des activités / lieux qui te correspondent, où tu auras un max de chances de rencontrer des gens avec qui tu vas accrocher. Les cours collectifs sont un bon plan, mais il ne faut pas hésiter à faire le premier pas !

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Lun 04 Nov 2013, 23:15

@mags a écrit:
A l'époque où j'avais une sorte de cercle social, il m'arrivait de rencontrer des personnes à des fêtes, et de passer du temps avec elles par la suite. Mais cette option n'a pas de sens.
Pourquoi ça n'a pas de sens ?

Odon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mags
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 30
Lieu : Paris
Emploi : études "comportementales"
Inscription : 03/11/2013
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Lun 04 Nov 2013, 23:17

parce qu'il faut aller à des fêtes pour ça... =(

(avec tout ce que j'ai dit de moi, je peux plus me montrer en vrai)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mags
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 30
Lieu : Paris
Emploi : études "comportementales"
Inscription : 03/11/2013
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Mer 06 Nov 2013, 14:12

en fait je n'ai plus besoin de me typer. C'est tellement évident ce que je suis.
Je pensais vous parler de déterminisme, et vraiment remettre en cause la théorie (oui, hier c'était une théorie) en arguant que le fait de connaitre son type nous faisait agir d'une certaine façon en concordance avec notre profil, et nous donnait des excuses pour des actions qu'on ne contrôlerait soi disant pas.

Et puis aujourd'hui arrive, je suis ce que j'ai toujours été, je réagis mal à quelque chose qu'on me dit, j'envoie balader quelqu'un à moitié en me dépréciant moi-même ("tu veux courir avec moi vendredi? ah ben non toi tu vas aller voir tes amis vendredi soir") et il l'a mal pris. Et c'est un peu ma dernière relation.

Donc j'ai changé d'avis, je sais que je suis ENFP, je trouve ça nul et je voudrais être un autre type. Mais en tout cas j'ai agi comme ça sans réfléchir sur moi-même, totalement en concordance avec le profil que j'ai lu depuis quelques jours en ligne.


Dernière édition par mags le Mer 06 Nov 2013, 14:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mags
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 30
Lieu : Paris
Emploi : études "comportementales"
Inscription : 03/11/2013
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Mer 06 Nov 2013, 14:14

(Je sais pas si ça a un sens dans l'analyse mbti, mais vous remarquerez qu'elle m'intéresse uniquement sur le point de vue "sentiments, émotions", et toutes les autres lettres ne me parlent que peu. C'est le Ne dom c'est ça ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khendrin
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5 - Neutre Strict
Age : 31
Lieu : Sud-Est
Emploi : Assistant de Gestion / Chercheur de voie professionnel
Inscription : 08/05/2012
Messages : 786

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Mer 06 Nov 2013, 14:22

L'essentiel c'est de se trouver. Je dirais qu'en effet le Ne + Fi à tendance à prendre ça en compte. Maintenant tout dépends du degré d'ouverture du Ne.

_______________________________________
Khendrin - INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
avatar

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 29
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 486

Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais... Ven 08 Nov 2013, 00:19

J'ai tardé à répondre, la lecture m'ennuie... pirat Mais j'ai un peu les mêmes tendances, mon côté "asocial", typé 4 systématiquement... si je peux être "rassurant" moi je me suis résigné à être un ENFP plus introverti que les autres, point pirat

En fait j'ai plusieurs fois fait exploser mon cercle social plus ou moins volontairement, j'ai plus d'amis d'enfance, plus d'amis de lycée et ceux de la fac je les perds peu à peu, soit je me lasse soit j'ai l'impression de "forcer" la chose, dans tous les cas j'entretiens toujours très mal mes relations, je ne vos pas le temps passer et au bout d'un moment les gens passent à autre chose, et moi aussi. Je pourrais reprendre contact mais je me dis toujours que c'est une autre époque, un temps révolu, un autre moi...

J'ai quelques bons amis cela dit mais c'est vrai que je les traite assez "mal" parfois, je cherche souvent des excuses pour ne pas les voir, parce que je ne suis pas d'humeur et je suis très à l'aise seul. Pourtant j'adore les soirées en petit comité, limite je suis lourd tellement je parle mais je suis un peu difficile sur les sorties, j'aime pas les restos, j'aime pas les boites bla bla bla, un côté un peu intransigeant sur le cadre et les gens qui fait que je laisse finalement peu d'opportunités aux autres de se lier d'amitié vraiment.

Bref, je ne voudrais pas changer de type, ni de personnalité, je me trouve plutôt bien comme je suis pirat mais quoi que je fasse, c'est toujours un peu compliqué pour les autres de se sentir proches de moi, je le sais de sources sûres, test et retest pirat

Je crois que je fonctionne par cycles, ouvert aux autres, puis renfermé, seuls ceux qui ont pu approfondir la relation dans une "bonne" phase résistent au temps, je m'en veux pas mal mais ce côté "on efface et on recommence" je crois qu'il fait partie de moi, apparemment je ne peux pas m’empêcher de faire des changements radicaux de temps en temps et du coup ça déteint sur les autres, peut être avec le temps j'aurai plus de constance.

J'ai aussi eu des périodes de solitude extrême, jamais subie au début, toujours choisie, mais qui finalement se transformait effectivement en un défaut de caractère et j'ai plusieurs fois du me remettre à fréquenter les gens. Difficile mais c'est comme le vélo.

Le côté positif, c'est que si t'es vraiment une ENFP le potentiel est là, tu dois être de compagnie quand même assez agréable pour la plupart et avec un peu d'insistance et de bonne volonté il y a moyen de leur donner suffisamment confiance en toi pour faire les efforts à ta place et passer outre les excès d'humeur pirat 

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: ENFP au fond, mais...

Revenir en haut Aller en bas
 

ENFP au fond, mais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ENFP au fond, mais...
» Ma vie est un enfer, aidez moi
» son mais pas paroles
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???
» Que faire sans Bac, mais avec niveau Bac?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-