Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Utilisation du MBTI dans votre vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Qui-Gon-Jinn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFJ 9w1 Sp/Sx
Age : 40
Lieu : Naboo
Emploi : Jedi
Inscription : 27/02/2013
Messages : 33

Message(#) Sujet: Utilisation du MBTI dans votre vie Mer 03 Avr 2013, 23:43

Bonsoir,

Au risque de paraitre terre à terre, je me questionne sur l'utilisation pratique du MBTI dans notre vie de tous les jours.
Pour moi, une jolie théorie même bien logique, bien ficelée, n'a de sens que si elle trouve des applications (et des preuves) dans la réalité.

Je pense que le MBTI est un outil puissant et ma foi assez juste pour certains aspects que j'ai confronté avec la réalité, mais finalement il reste pour moi essentiellement un outil d'analyse et d'observation (surtout des autres, une fois que l'on connait son profil)

Ma question : en quoi le MBTI peut, selon vous, changer votre vie ? Par exemple, Pensez-vous qu'avec le MBTI on puisse résoudre ses problèmes ? ceux-là même qui font que l'on déprime, qui font que malgré le fait que l'on soit de tel ou tel type (avec certaines caractéristiques), on se sente bloqué face à certaines situations alors qu'on a l'envie personnelle de les passer pour s'épanouir pleinement.

Avez-vous des exemples concrets sur lesquels cet outil vous a été utile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Mer 03 Avr 2013, 23:52

Et bien cet outil nous aide à la compréhension de l'autre, de celui qui nous est différent. Concrètement il nous permet d'améliorer nos relations, d'être plus tolérant face à la différence, aussi savoir réellement se mettre à la place de l'autre, adopter son point de vu, s'adapter à lui, puis comprendre son fonctionnement.

Ca sert aussi à connaitre nos forces et nos faiblesses, ce qui peut engendrer ensuite une application dans la vie réel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 04 Avr 2013, 00:15

Pour moi, il me sert à comprendre l'"aberrant", l'"illogique", l'"irrationnel", l'"exotisme" (la liste peut être longue).

Donner des exemples ça va m'être difficile (c'est pas mon truc, je te laisse chercher la raison silly ), mais au quotidien ça me permet de comprendre pourquoi certaines personnes font, disent, ou raisonnent d'une certaine manière.

En partant du principe que je les comprends mieux qu'il ne me comprennent (même si je peux m'apercevoir que je me trompe a posteriori), je vais faire des efforts pour aller vers eux.

Avoir une conversion "casual" avec des S, participer à leur univers de détente plein de sensations le temps d'une activité. Je reste silencieux ou je m'écarte si ça cause objets et sacs à mains ou si leurs sujets de conversion/leur angle d'attaque sur un sujet ne me plaît pas.
Mais je ne vais pas (plus ?) chercher à les changer.

Ça m'aide aussi sur les limites : comprendre que je ne peux pas comprendre ou que l'on ne peut pas me comprendre (soit repoussé à plus tard, soit que je n'en serai jamais capable). Et surtout à l'accepter.
Ça m'aide à être plus coulant, à laisser glisser les situations que j'avais l'habitude de vouloir à tout prix résoudre au forceps.

Et puis, sur moi-même, dans mon monde intérieur qui est parfois tout vrillé, le MBTI m'aide à interpréter ce que je suis, ce que je vis et ce que je ressens. Le modèle me donne connaissance de fonctions qui vont me permettre de m'autoriser à intégrer les choses que je ne voyais pas ou ne voulais pas voir (notamment sensations et ressenti).
Une fois acceptées comme partie intégrante de moi (et non plus bizarreries), je peux chercher à comprendre comment j'en suis arriver là : pourquoi suis-je en colère, pourquoi est-ce que je me sens mal ?

Au bilan, ça m'aide à m'apaiser sur moi-même, sur ma relation aux autres et sur le fonctionnement tiers, sans relation avec moi.
De temps en temps, les réponses flashent comme des évidences. Ça a lieu plus souvent et facilement dans un état d'esprit apaisé.

Et bien entendu, y a des hauts et y a des bas, notamment au niveau de la communication qui ne retranscrit jamais (ou rarement mais en général mal) ce que je vis.
Et puis les contradictions et les problèmes qui existent et existeront. Mais j'envisage leur présence de manière plus relax, donc ça m'aide à moins m'inquiéter sur l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Lylortantyk
Aucun rang assigné
avatar

Type : NF
Lieu : Ici et là
Emploi : Services à la Personne
Inscription : 21/02/2013
Messages : 174

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 04 Avr 2013, 03:06

Citation :
en quoi le MBTI peut, selon vous, changer votre vie ? Par exemple, Pensez-vous qu'avec le MBTI on puisse résoudre ses problèmes ? ceux-là même qui font que l'on déprime, qui font que malgré le fait que l'on soit de tel ou tel type (avec certaines caractéristiques), on se sente bloqué face à certaines situations alors qu'on a l'envie personnelle de les passer pour s'épanouir pleinement.

Avez-vous des exemples concrets sur lesquels cet outil vous a été utile ?

1 / Cela m'a aidé à percevoir mon fonctionnement comme étant naturel, légitime
2/ Ensuite à voir que les différences l'étaient toutes autant
3 / A ne plus me sentir agressée par la différence (comme étant perçue comme une remise en cause de mon fonctionnement)
4 / A l'apprécier (la différence), de façon à mieux m'adapter à la réalité (pratique pour les idéalistes Smile)
5 / Et donc forcément à réduire la souffrance due aux échecs communicationnels
6 / A ne plus attendre qu'on me comprenne
7 / A poser des questions (si possible ouvertes...) en cas de doutes, au lieu d'interpréter systématiquement à ma manière en donnant des intentions faussées à ce qu'on me dit (ou surtout: ce qu'on ne me dit pas)
8 / A aller à la rencontre des autres, en les abordant avec des clées communicationnelles qui leur parle mieux que les miennes (et donc découvrir toute leurs richesses)
9 / A ne plus m'enfermer dans mes comportements stéréotypés
10 / A développer mon assertivité
11 / A ne plus considérer ce qui m'agressait comme quelque chose de volontairement blessant de la part des autres (exemple: le fait de communiquer à travers les faits, plutôt que les idées) (voilà que je communique aussi aujourd'hui sur les faits, parfois, et que je suis en mesure d'apprécier l'intimité que cela peut procurer en face)
12 / A parler la même langue donc que mes semblables, pourtant si différents...
13 / A comprendre enfin que l'acceptation de soi ne vient pas de la compréhension qu'en ont les autres, ni de celle qu'on a d'eux (se sentir légitimé par ses émotions, plutôt que par les outils et les interprétations/usages tierces de celui ci)

Je pense que du coup j'ai fais le tour de l'outil, j'y ai trouvé ce que je cherchais à la base... je vais pouvoir m'en détacher pour le voir comme un prisme (parmi d'autres) permettant d'avancer sur ma quête du graal: la confiance et l'amour de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 04 Avr 2013, 20:54

Le MBTI et l'Enneagramme me sert à parler français.
Revenir en haut Aller en bas
Qui-Gon-Jinn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFJ 9w1 Sp/Sx
Age : 40
Lieu : Naboo
Emploi : Jedi
Inscription : 27/02/2013
Messages : 33

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 04 Avr 2013, 21:13

LeConnardDuFond a écrit:
Ça m'aide aussi sur les limites : comprendre que je ne peux pas comprendre ou que l'on ne peut pas me comprendre (soit repoussé à plus tard, soit que je n'en serai jamais capable). Et surtout à l'accepter.

@Lylortantyk a écrit:
A comprendre enfin que l'acceptation de soi ne vient pas de la compréhension qu'en ont les autres, ni de celle qu'on a d'eux (se sentir légitimé par ses émotions, plutôt que par les outils et les interprétations/usages tierces de celui ci)

Effectivement, faut-il comprendre les personnes pour les accepter telles qu'elles sont ?

Je pense que ça peut aider pour avoir plus d'ouverture, savoir que les autres ne fonctionnent pas pareil que nous, même sur des choses que l'on trouve basique, c'est une richesse c’est clair, et je pense que c'est cette partie qui m'intéresse vraiment dans cet outil. Maintenant, je pense qu'on accepte vraiment une personne, que quand on l'accepte dans son tout et pas seulement ce que l'on comprend ou ce qui est expliqué par son profil.

Question annexe : est-ce que le fait d'essayer de comprendre les autres n'est pas un peu lié au fait qu'on espère soi-même que les autres nous comprennent, donc nous acceptent (toujours sur ce concept d'acceptation lié à la compréhension) ?
A défaut d'arriver à s'accepter nous-mêmes avec tous nos défauts (qui peuvent aller au-delà de notre profil) et nos caractéristiques, est-ce qu'on ne l'attend pas des autres ? Pour que eux nous rassurent sur ce que l'on est, que malgré tout, notre profil et le reste, on prenne conscience à travers eux que l'on est une personne qui peut être aimée (mais peut-on sincèrement le croire d'une personne extérieure => incompréhension, méfiance, manipulation, enjeux... c’est un autre sujet) ?

Quelque chose me gène néanmoins dans le MBTI que j'ai encore du mal a expliquer et a cerner, je pense que c'est lié a un risque, plus ou moins, de mauvaise utilisation/compréhension de l'outil. J’essaie d'expliquer en 2 partie je dirais:

- pour soi : j'ai peur que le fait de connaitre son profil puisse nous couper du désir de changer, de s'améliorer selon notre propre vision des choses (changer pour soi, pas pour s'adapter aux demandes extérieures bien entendu), sous prétexte que ce sont des caractéristiques de notre profil et que l'on va devoir faire avec. Alors que certains blocages, mêmes caractéristiques de notre profil, sont mal vécus au quotidien (surtout à la quarantaine, en pleine remise en cause de sa vie et des (re)directions à donner pour la suite). Une espèce de peur de devenir fataliste en se disant "c'est comme ça, je ne peux pas y arriver même si j'en ai envie, je dois l'accepter maintenant et pour toujours" (c'est surtout le 'pour toujours' qui m'embête).

- par rapport aux autres: J'ai peur que l'on juge notre conjoint(e) inapte à vivre avec nous, puisqu'il a tel ou tel défaut qui vient de son profil, que je ne supporte plus, et qui DONC n'est pas près de changer. Et d'aller faire son marché pour savoir quel type de profil nous conviendrait sans doute mieux sur le long terme, maintenant que l'on a un outil qui permette de le savoir à l'avance. Pour moi, cela va à l'encontre du processus d'acceptation des autres décrit plus haut, et en plus je trouve ça assez utopique de se dire que c’est un problème de personne/profil, alors qu’au final je pense que ça vient autant de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 04 Avr 2013, 23:48

clown


Dernière édition par zizania le Dim 21 Avr 2013, 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Ven 05 Avr 2013, 13:14

Moi ça me sert à rien. Mais c'est devenu une obsession. J'y pense souvent.
J'trouve ça bête et pertinent à la fois.
J'ai peur de coller des étiquettes à tout-va. Mais je me dis qu'il n'y pas deux profils du même type identique.
Revenir en haut Aller en bas
globo
Pirat(e)
avatar

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 29
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 486

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Ven 05 Avr 2013, 13:42

Citation :
Moi ça me sert à rien. Mais c'est devenu une obsession. J'y pense souvent.

laughing

La même, et je rejoins aussi zizania, perso ça ne me "sert" pas, le MBTI n'a pas d'utilité précise, pas plus que les sosie, 16pf et compagnie. Je trouve ça intéressant, je lis avec attention ce qui se dit ici ou ailleurs mais je n'en fais rien vraiment. Actuellement c'est un sujet de conversation, un passe-temps, des connaissances potentiellement utiles plus qu'un outil pro ou une passion perso. Je n'ai pas spécialement besoin de "typer" systématiquement les gens pour avoir le sentiment de les connaitre ou les comprendre, seulement si je me pose la question par curiosité ou que ça m'intrigue j'essaie de faire des rapprochements avec le MBTI.

Ceci étant dit, je pense qu'il y a eu de l'utilité "ponctuelle", de l’intérêt dans la découverte, un apport intéressant dans le fait de pouvoir s'ajouter une étiquette de plus, se voir un peu de l'extérieur, en tentant de prendre du recul et simplement jouer un peu avec comme avec des pièces d'un puzzle.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Aucun rang assigné


Type : ENTP 6
Age : 47
Lieu : france
Emploi : formateur
Inscription : 26/02/2013
Messages : 31

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Ven 05 Avr 2013, 15:33

Bonjour,
avant de connaître les différences de préférence je pensais qu'il n'y avait qu'une façon de fonctionner :
-Acquérir le plus possible d'habiletés intellectuelles et toujours les remettre en cause jusqu'à l'obtention d'une réalité admise par tous (puisque logique et imparable).
-M'améliorer sans cesse sur mes techniques d'organisation, me forcer à faire su sport... parce que je me croyais juste trop nulle de ce côté là.

Un exemple : quand j'ai eu mon premier enfant je me suis renseignée sur les différentes techniques autour de l'accouchement(ocytocine injectée, péridurale, positions...), l'alimentation infantile (allaitement...) et le maternage(laisser pleurer, ou porter...) (Ne/Ti).
Je me suis fait une idée d'après des informations scientifiques.
ça s'est compliqué quand j'ai voulu faire passer le message de mes études autour de moi (Fe en 3è-côté missionnaire), je ne comprenais pas pourquoi les autres mères ne faisaient pas exactement comme moi, comme je pouvais leur prouver scientifiquement la véracité de mes propos.

On me disait toujours : "chez toi il y a un truc bizarre!" Pourquoi veux-tu nous convertir à un truc qui ne nous convient pas".
De mon côté, je ne comprenais pas qu'on puisse refuser quelque chose de logiquement éprouvé et tout le potentiel qui allait avec (que je trouvais trop génial!!!)

Maintenant, moi aussi je suis capable de me contenter de ne parler que de la pluie et du beau temps avec certaines personnes love et respecter des valeurs que je ne comprends pas, même si ça me reste toujours aussi étranger. scratch

Bref, j'apprends à me servir de mes deux jambes (2 préférences d'un même axe).

Je suis d'accord aussi avec le fait qu'il faut se méfier de l'usage que l'on peut en faire. (())
Quand j'entend ici ou là que le type ENTP ne respecte aucune valeur ou que tous les ENTJ ont un côté dictateur, je bous!!!
Beaucoup d'ENTP sont de grands inventeurs de méthodes innovantes pour le respect de la planète par exemple. Ils peuvent voir qu'en sauvant le monde ils se sauvent eux même et préservent leurs enfants...

Les personnes qui disent celà n'ont rien compris aux propos de Jung :
"AUCUN TYPE N'EST BON OU MAUVAIS" : seuls les extrêmes sont mauvais!!!!

De plus toute personne a des valeurs profondes (bonnes ou mauvaises , en tout cas aux yeux des autres...), le fait d'être F ou T n'y change rien!!!
Le F et le T définissent seulement la façon dont on fait nos choix, pas les valeurs ou les principes qu'on peut mettre derrière....

Si une personne a comme valeur uniquement la défense de ses propres intérêts et les intérêts de ses proches, par exemple, les choix qu'il fera qu'il soit F ou T ne serviront qu'à défendre ces valeurs aussi mauvaises soit-elles (idéologie, argent, gouvernance).
Les derniers scandales politiques (DSK, Kahusac...) le prouvent bien :
pour certains: "ce qui est bon pour les autres ne vaut pas pour moi..." Evil or Very Mad

Les tests type Jung sont juste des outils, comme une bouteille peut contenir un délicieux nectar ou un poison violent! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zvarri
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNTP 7 ou 5, sp/sx
Age : 23
Lieu : Rouen
Inscription : 27/03/2013
Messages : 113

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Dim 07 Avr 2013, 20:29

Je vois ça comme un outil de mentaliste. Ca fourni une grille de lecture plus ou moins fiable pour lire les gens et les comprendre.

Après... C'est à prendre avec des pincettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chandernagor
Aucun rang assigné


Type : INFJ 4w3
Age : 29
Lieu : Bombay
Inscription : 26/02/2013
Messages : 70

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Lun 08 Avr 2013, 08:31

Globalement, le MBTI n'a pas énormément d'influence concrète sur ma vie. Je n'agis pas en fonction de cette théorie, et je ne l'utilise pas à des fins professionnelles. A mes yeux, il s'agit plus d'une sorte de "jouet" pour l'esprit, un hobbie intellectuel. C'est une grille de lecture à travers laquelle je m'amuse à analyser la personnalité de mes proches, je le fais comme un passe-temps. A l'occasion je réfléchis aussi au fonctionnement de la théorie, aux divers mécanismes qui la composent, j'essaye d'en aiguiser mon appréhension.
Pour ce qui est de l'utilité pratique, passer certaines situations à travers le filtre du MBTI m'a aidée à dénouer certaines incompréhensions. Et puis comme le dit Ziza, le MBTI m'a aussi permis de définir les contours de mon "moi verbalisé", et m'aide à accepter certains de mes défauts comme les revers de qualités précieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Kael
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 5w4, Sx/Sp
Age : 24
Lieu : France
Emploi : L'avenir nous le dira
Inscription : 19/07/2012
Messages : 98

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Mer 17 Avr 2013, 10:37

Pour moi aussi c'est une grille de lecture, mais je la couple avec d'autres informations (sociologie notamment).

Au départ je m'amuse à essayer de typer les gens, et avec le temps je vérifie si mon analyse est bonne puis je peux m'en servir pour mieux comprendre l'autre ; mais il faut admettre que je m'en sers surtout pour moi même, comme un outil de développement personnel en fait (j'aime pas ce terme mais j'ai pas trouvé mieux).

Pouvoir me comprendre au travers de cette grille m'a quand même pas mal aidé, et cela me permet de mieux analyser (Ennéa 5) mon fonctionnement, et surtout d'essayer de mieux exploiter mes qualités, tout en acceptant mes défauts.

Peut-être qu'avec le temps je vais me mettre à plus l'utiliser vis-à-vis des autres, mais j'avoue que je suis plus branché sociologie sur ce plan là, même si c'est quand même beaucoup plus froid comme science sociale. Je sais pas peut-être que j'ai besoin de me mettre à distance et que c'est pour cette raison que j'utilise plus cette méthode ?

_______________________________________
“Il n’y a plus rien de commun entre moi
Et ceux qui craignent les brûlures”
— Guillaume Apollinaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TicTac
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNTP
Age : 21
Lieu : Partout donc nulle part
Emploi : lycéen
Inscription : 01/03/2013
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 18 Avr 2013, 01:57

Le mbti ne me sert à rien, je suis de plus en plus sceptique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Sam 20 Avr 2013, 11:11

Le MBTI m'a énormément aidé à comprendre l'origine de mon hypersensibilité et à prendre du recul dessus.

Actuellement, je m'en sers comme une grille de lecture des comportements des autres couplée à mes ressentis et des notions de psycho.
Revenir en haut Aller en bas
TicTac
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNTP
Age : 21
Lieu : Partout donc nulle part
Emploi : lycéen
Inscription : 01/03/2013
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 25 Avr 2013, 18:19

Le MBTI est une arnaque, sur ce, adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 25 Avr 2013, 19:02

@TicTac a écrit:
Le MBTI est une arnaque, sur ce, adieu.

Pourquoi dis tu ça ??
Revenir en haut Aller en bas
Doc House
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 57
Lieu : Lausanne
Emploi : formatrice d'adultes
Inscription : 28/04/2013
Messages : 64

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Lun 06 Mai 2013, 13:35

Le MBTI, je suis tombée dessus récemment, donc assez tard dans l'existence.

Ca m'a confirmé que c'était pas simple d'être au monde quand on fait partie d'une minorité, surtout que selon plusieurs autres grilles de décryptage, je fais partie d'autres minorités... pfff.

Alors qu'en dire? Que ça finit de me dédouaner, de me libérer des restes de la culpabilité qui m'a longtemps taraudée de me sentir à ce point étrangère au genre humain. En même temps, à finir de faire la paix avec ma part d'humanité, qui est quand même bien là!

A force de découvrir qu'il y a tant de genres de personnes différentes, et de genres différents tout court, ça met en paix.

Par contre, je n'ai jamais cherché à décrypter les gens selon aucune de ces grilles, car je les aurais catégorisés de parti pris; alors que je me laisse le plaisir de la découverte, ou de suivre simplement mon intuition quand je sens que je n'ai pas d'atomes crochus.

Finalement, être ici me porte plus à discuter avec les uns et les autres de tout et de rien, que de chercher le pourquoi du comment avec des formules savantes et des abréviations obscures... Mais ce dont je parle ici et là ne suscite que peu d'écho jusqu'à présent, donc me porte encore moins à me pencher sur les subtilités du MBTI, plutôt à continuer de rechercher le contact.

Pour le moment, je m'amuse à constater les congruences et les divergences des discours - mais sans forcément aller regarder les profils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/
Carokode
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 23
Lieu : Gand
Emploi : Étudiante
Inscription : 28/04/2014
Messages : 2

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Jeu 01 Mai 2014, 10:25

Personnellement, le MBTI a changé ma vie d’une manière compréhensive. Je comprends mieux moi-même et mes relations avec ma famille et mes amis. Par exemple, je suis INFJ et mon ami est ISTP. J’ai beaucoup lu que ce match n’est pas idéal et d’une part, je suis d’accord avec cette observation, parce que nous avons souvent des discussions ridicules, causées par son T et mon F. Avant, je ne savais pas pourquoi nous avions tant de discussions, mais maintenant je sais que lui, il pense d’une manière logique et moi, je sens au lieu de penser tout le temps. J’ai aussi conçu que ses forts sont mes faiblesses et ses faiblesses sont mes forts, donc en fait, nous nous complétons parfaitement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléaphile
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 9w1 so/sx
Age : 22
Lieu : Derrière toi.
Emploi : Etudiant en prépa lettre
Inscription : 28/06/2013
Messages : 266

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Ven 15 Aoû 2014, 14:16

Je remonte ce sujet, même si un nouveau a récemment était ouvert sur la question il a malheureusement fini torpillé par un règlement de compte x.X
J'ai découvert le MBTI et l'ennéa à peu près en même temps (il y a un an), et je les ai étudiés conjointement... même si pour le MBTI j'ai pas mal cherché les lectures, pour l'ennéa j'avoue être resté à une étude plus superficielle. Quoi qu'il en soit, les apports du MBTI et de l'ennéa se sont faits de conserve, mais je peux essayer d'isoler ce qu'ils m'ont chacun appris spécifiquement.

Sur moi : faut d'abord savoir que j'ai pas eu une adolescence très jojo, j'ai développé mon Fi de façon vachement anarchique, avec replis sur soi, réflexes arrogants et apitoiements dignes d'un 4 ; j'étais aussi une caricature du 9 mollasson, pusillanime, qui tremble à la moindre secousse et incapable de s'affirmer un tant soit peu face aux gens...
"Mais ça, c'était avant", merci Krys.
Bon, j'étais déjà en train de remonter la pente quand j'ai découvert le MBTI/ennéa, mais je pense que ceux-ci ont bien facilité le processus.
Lire la description de l'ENFP a été... bah une claque, c'était beaucoup trop pertinent, ça m'a ému sur le coup ^^ après la surprise initiale vinrent les ronronnements de plaisir (il faut dire que la description de 16-types est très flatteuse x) ), puis un phénomène qui m'a été réellement salvateur, celui de faire l'ENFP "par procuration" (pour reprendre une expression utilisée par Kinnie May). C'est peut-être bête, mais savoir que mon type était un parangon d'extraversion, d'excentricité et de confiance en soi me réconciliait entièrement avec ces côtés de ma personnalité que je n'assumais qu'à moitié, par à-coup, craintif d'y laisser libre-court. Bref, le test me disait ENFP, je n'avais plus qu'à me conformer à la description de l'ENFP, puisque c'était moi ! 
La lecture de la description du 9 a été plus douloureuse et bouleversante... faut dire que l'ennéa, contrairement au MBTI, ne brosse pas dans le sens du poil... avant, j'avais beau introspecter frénétiquement, je ne me rendais jamais bien compte du problème majeur qu'était mon impossibilité à m'assumer ; et là, BAM, le problème est directement indiqué, analysé de long en large, avec plusieurs autres que je ne voulais pas pleinement reconnaître et qui me plombaient : peur du conflit, passivité, colère qui déconne... bref, les causes de tous mes ennuis, que je cherchais sans grand succès, étaient d'un coup clairement définies, identifiées, quasi-réifiées et palpables, comme un énorme coup de projecteur. Je n'avais plus besoin de chercher laborieusement (vainement ?) les raisons de mon abattement, il ne me restait plus qu'à travailler dessus et les prendre à bras-le-corps. 
Donc depuis un an je suis revigoré par mes lectures, même si j'ai pris beaucoup (plus ?) de distance par rapport à elle ; j'assume mes côtés fantasques et enthousiastes, je pédale moins dans l'introspection, et je me méfie comme la peste de mes accès de paresse et de narcotisation, du coup je suis beaucoup plus dans l'action. Evidemment, ce n'est pas seulement dû aux MBTI/ennéa, c'est aussi la sortie de l'adolescence et j'ai sans doute suivi une voie sur laquelle j'étais déjà en partie engagée, mais je pense que l'ennéa m'a permis de lutter contre ce qui m'écrasait vers le bas, alors que le MBTI m'a permis de me hisser vers le haut. Peut-être que j'ai trop appuyé leurs logiques d'ailleurs : j'ai passé une année sur un mode très (trop) EP-EF (là où avant j'étais plus FP-NP,) en poussant un peu trop le comportement électron-libre, avec manque de densité dans mes nouvelles relations à la clé... j'étais beaucoup dans l'intégration du 3 aussi, et je peinais parfois à suivre mes propres quêtes de reconnaissance et d'accomplissement, à l'ardeur nouvelle pour moi O.o'... 

Sur les autres : je considérais déjà que les autres bah... c'était pas moi, et que donc ils pensaient pas du tout comme moi, et que même si ce qu'ils disaient me parlait pas, ben y avait quelque chose à en tirer. Donc je peux pas dire que le MBTI/ennéa (avec l'exposition de leurs types qui portent chacun un regard subjectif, mais cohérent sur les choses) ont révolutionné ma façon de voir et de considérer les gens... d'autant que je type pas tant que ça les personnes que je croise. Mais je suis sans doute (encore) plus indulgent sur des choses qui de prime abord ne m'enthousiasmerait pas trop chez les gens, je relativise d'un "Bon, comprends-les, c'est du Si, c'est du Ti, etc.". Sinon, le MBTI m'a quelquefois servi de manière active et concrète, pour mieux comprendre une situation et la désamorcer, en mode diplomate-9 : en m'engueulant contre une amie que je savais ESTJ, je me rendais compte que l'objet de notre désaccord portait sur une vision qui était de son côté très Te, en l’occurrence mécanique et utilitariste, et du mien très Fi, donc idéalisant et universalisant... je me suis alors calmé, je lui ai révélé le point d'achoppement, elle l'a reconnu, et on a pu reprendre la conversation de manière plus posée, conscient du point de vue - valable - de l'autre. Une autre fois, un INFP avait pris une initiative trop audacieuse au nom du groupe, mais on ne savait trop comment l'en blâmer car elle revêtait toute les apparences de la vertu... conscient de son Fi-dom, je me suis rendu compte que sa décision n'avait pas été prise dans l'intérêt du groupe comme il le prétendait, mais pour satisfaire sa propre vision de la justice, ce dont je lui fis part et qu'il dut reconnaître (il ne s'en était pas rendu compte)... Voilà, donc le MBTI est toujours bon à avoir dans sa boîte à outil x)

Autrement, j'ai pris un peu de distance par rapport aux modèles... je m'attache moins à leurs descriptions (pour maintenant voler de mes propres ailes, youhouu  Niaise ), et si je continue de m'y intéresser c'est surtout par goût... Bah ouais, c'est quand même vachement ludique le MBTI (et un peu l'ennéa), c'est un modèle remarquablement cohérent qu'on peut en plus s'amuser à plaquer sur tout et n'importe quoi, avec des résultats qui peuvent en prime être pertinents ! Bref, c'est un genre d'exercice intellectuel très plaisant et stimulant Very Happy 
Aussi, le MBTI a le tort et le mérite de poser des dichotomies, dont celle qui m'est le plus salutaire concerne le S/N, qui me rappelle toujours le gouffre entre la réalité et l'idéal.
Enfin, le MBTI et l'ennéa, ce sont des enrichissements lexicaux, des termes qui saisissent des pans de réalité sous une expression, et qui facilitent donc la compréhension... "Il fait son 4", "Ce mec c'est un peu l'ESTP de base", "Ca fait So/Sx tout ça...", "Il l'a fait sur un mode très Ti", certes c'est du jargon et le contour des mots est assez nébuleux, mais ça se substitue efficacement à toute une série d'adjectifs ou une laborieuse description de processus. Dommage que ce vocabulaire ne vaille que pour nous et les quelques familiers des modèles x')

Voilà, désolé du pavé, mais c'était aussi pour moi-même, histoire de faire le bilan sur cette première année MBTI/ennéa ^^

_______________________________________
« Quand je me sais photographié, je me transforme en image » Roland Barthes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 40
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 275

Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie Ven 25 Déc 2015, 23:53

Je relance ce sujet qui est fort intéressant (tout comme le furent les réponses précédentes)...


Perso, le MBTI m'a surtout servi à me comprendre, à m'accepter (comportements que je n'aiment pas chez moi), à essayer de m'améliorer et à accroître mon degré de tolérance vis à vis de gens que je prenais pour des extraterrestres.

Pour l'instant je n'en suis que là mais j'apprends peu à peu et assez lentement (à mon plus grand désarrois).

Mais, justement si je relance ce sujet c'est que j'aimerais savoir comment on peut encore mettre à profit cette "science" quand on la maîtrise bien.

Je rêverais d'être si familier avec le modèle, que des réflexions me viennent naturellement et que je réussisse à me dire: tiens je parle à un NT, vaudrait mieux faire comme ci ou comme ça pour bien faire passer mes messages... ou bien, lui, il est XX quand il me dit ça comme ça dans mon langage à moi ça veut dire...
Mais ça passe déjà par mieux savoir typer les gens...


Toutes les réponses et points de vue seront les bienvenus du coup... RéconfortRéflexion intenseGalantAwww...SalutTrès surpris Very Happy laughing clown pirat confused

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Utilisation du MBTI dans votre vie

Revenir en haut Aller en bas
 

Utilisation du MBTI dans votre vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Utilisation du MBTI dans votre vie
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !
» Comment vous organisez-vous dans votre travail ?
» Ne le recevez pas dans votre maison et ne le saluez même pas (Jean II, 10).
» l'heure de la prière dans votre ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-