Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Nouvelle en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marsue
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 39
Lieu : Lorraine
Emploi : informaticienne
Inscription : 07/07/2009
Messages : 4

Message(#) Sujet: Nouvelle en ville Mar 07 Juil 2009, 23:29

et voilà, je viens grossir les rangs des 2% d'INFJ
Au début mortifiée d'appartenir à cette minorité aux sentiments dégoulinants, j'ai amorcé un virage à 180° pour finalement éprouver une certaine fierté à sentir, et penser en même temps !

Mais qu'il est difficile de vivre dans un monde fait pour la majorité scratch

informaticienne, aussi, encore une coincidence ?
je n'ai fait que des tests gratuits sur internet, qui m'ont donné des résultats identiques, alors mon intuition me dit que ca doit être ca, INFJ tu es ma vieille !

et en lisant les longs rapport de test, comme une description fidèle de moi-même, comme si quelqu'un s'était amusé à lire en moi comme dans un livre ouvert. Tout concorde, la difficulté de se sentir à l'aise en groupe, d'aller vers les autres, une vie sentimentale morne, un travail frustrant de matérialisme, ce sentiment que je créé chez les autres lorsqu'il me connaissent un peu mieux et que je livre un peu (une farandole de superlatifs), une absence de confiance et estime de soir ... tout ca, c'est moi. Mais il parait que lorsque l'on nous connait, nous sommes formidables, je ne comprends toujours pas en quoi, ou pourquoi, peut-être vais-je trouver des débuts de réponse ici.

alors voilà, j'ai poussé la porte, j'ai vu de la lumière, il parait qu'il y a par ici d'autres personnes "comme moi" ... ca rassure, que "d'autres" sont là aussi et donne leur points de vu ... ca aide à comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mopsos
Modérateur
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Île-de-France
Inscription : 03/03/2008
Messages : 185

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle en ville Jeu 09 Juil 2009, 18:03

Je n'ai qu'une chose à dire... Bienvenue Smile

- Mopsos, trop souvent absent (heureusement que les autres sont là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MBA
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 53
Lieu : Ouest
Emploi : Dirigeant
Inscription : 10/07/2009
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle en ville Ven 10 Juil 2009, 17:16

@marsue a écrit:
et voilà, je viens grossir les rangs des 2% d'INFJ
Au début mortifiée d'appartenir à cette minorité aux sentiments dégoulinants, j'ai amorcé un virage à 180° pour finalement éprouver une certaine fierté à sentir, et penser en même temps ! Mais qu'il est difficile de vivre dans un monde fait pour la majorité

Et cette majorité est bien bruyante et écrasante pour nous (les "E" !), mais nous existons...

@marsue a écrit:
Tout concorde, la difficulté de se sentir à l'aise en groupe, d'aller vers les autres

Très très très concordant. Et très très très pénible au quotidien...

@marsue a écrit:
Tout une vie sentimentale morne

Ca mériterait précision... morne = routinière ou inexistante ? Pour ma part, sans éclat (= morne ?), elle a été et est encore réelle... mais sans éclat, oui !

@marsue a écrit:
un travail frustrant de matérialisme

J'ai un peu ramé pour le trouver, en jouant un peu sur les lignes : conseiller RH, puis dirigeant sur ce même créneau. Vraiment en adéquation avec notre profil, car on y utilise de côté "conseil/mentor"... je suis également coach d'ailleurs...

@marsue a écrit:
une absence de confiance et estime de soi

No self estime : yes. Un trait fort chez nous. On peu lutter contre ça, s'adapter, un travail réel de longue haleine. ca s'appelle "vivre avec soi-même", et s'accepter.

@marsue a écrit:
il parait que lorsque l'on nous connait, nous sommes formidables, je ne comprends toujours pas en quoi, ou pourquoi

Cf Woody Allen (autoquote, désolé) : "je n'adhèrerais jamais à un club qui m'accepetrais comme membre". Ou encore, la phrase la plus éloignée de nous : "parce que je le vaut bien".

@marsue a écrit:
alors voilà, j'ai poussé la porte, j'ai vu de la lumière, il parait qu'il y a par ici d'autres personnes "comme moi" ... ca rassure, que "d'autres" sont là aussi et donne leur points de vu ... ca aide à comprendre

Comprendre : un de deux étages de la pyramide de Maslow que personne ne connaît (car ils sont postérieurs aux cinq premiers, bien plus connus). Le besoin de comprendre et le besoin esthétiques ne sont pas suffisamment valorisés par notre époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marsue
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 39
Lieu : Lorraine
Emploi : informaticienne
Inscription : 07/07/2009
Messages : 4

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle en ville Ven 10 Juil 2009, 18:09

MBA, C'est dingue j'aurais pu écrire ce que tu as écrit.
Ca fait une bien fou de se sentir moins seul(e).

dans mon cas morne = inexistante (mais lorsqu'il y a en avait une, c'était plutot sans éclat, sans passion)

Je suis de plus en plus persuadée ma place est de "travailler dans l'humain", mais venant de l'informatique, un secteur ô combien scientifique ou les sentiments et impressions sont proscrits, va falloir que je sois inventive et motivée pour changer de cap !

La pyramide de Maslow, est bien le la connais ;-) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erache
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 34
Lieu : La Réunion
Emploi : "Informaticien"
Inscription : 03/04/2008
Messages : 114

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle en ville Sam 11 Juil 2009, 01:11

Il faudra que je discute plus longuement avec vous 2 ^^
Je suis issu aussi du monde informatique et pas pour mon plus grand bien et je cherche un moyen de m'épanouir ailleurs mais comme je n'arrête pas de le dire, ce n'est pas si simple.
Je suis aussi intéressé par plus d'"humain" , par du social, ou du moins je cherche à sortir de ma chaise et de derrière un ordi... ce n'est pas une vie à mon gout, d'ailleurs qu'est-ce que je fais là à écrire derrière cet ordi Very Happy

_______________________________________
Etre heureux, ce n'est pas nécessairement confortable (Thomas d'Ansembourg)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MBA
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 53
Lieu : Ouest
Emploi : Dirigeant
Inscription : 10/07/2009
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle en ville Mer 15 Juil 2009, 14:55

Hello marsue et erache (RH ?) !

C'est l'intérêt d'internet : trouver un appui moral auprès de frères/soeurs d'armes ou de souffrance.

Marsue : après 25 ans de vie affective "morne", j'ai fini par constater qu'avec un effort ça pouvait s'améliorer (la crise de la quarantaine est passée par là, maintenant ça va mieux). Mais peut être ne sommes nous pas "faits" pour ces vies affectives flamboyantes, mais aussi destructrices. Sommes nous (nous=INFJ/P bien sûr) ennuyeux ? Peut être... mais peut être pouvons nous faire quelque chose pour améliorer la situation... arrêter de nous "punir", de nous "mortifier" ? Et s'accorder le droit du plaisir ?

Erache : le social/les RH (mon métier depuis 20 ans) peuvent être un leurre, surtout en entreprise. Mettez tout à plat, y compris la question des revenus. Une fois fait, nous pourrons discuter des jobs de ce champ qui devrait être le notre, celui des relations sociales. Et il y en a ! Par ailleurs, ils sont accessibles, avec un peu de mobilité (et une reprise d'études) aux personnes qui ont une réelle expérience professionnelle différente. A 25/30 ans : tout est possible !

Marsue, Erache : dans votre tranche d'âge, tout est possible et sincèrement ne vous privez pas du bonheur d'une vie professionnelle qui devrait être la votre...

Je reste pas loin, n'hésitez pas à bavarder/poser des questions/dialoguer/exprimer vos craintes et doutes, en tant qu'INFJ, j'adore ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marsue
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 39
Lieu : Lorraine
Emploi : informaticienne
Inscription : 07/07/2009
Messages : 4

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle en ville Ven 17 Juil 2009, 17:50

Hello MBA,

Citation :
Marsue : après 25 ans de vie affective "morne", j'ai fini par constater qu'avec un effort ça pouvait s'améliorer (la crise de la quarantaine est passée par là, maintenant ça va mieux). Mais peut être ne sommes nous pas "faits" pour ces vies affectives flamboyantes, mais aussi destructrices. Sommes nous (nous=INFJ/P bien sûr) ennuyeux ? Peut être... mais peut être pouvons nous faire quelque chose pour améliorer la situation... arrêter de nous "punir", de nous "mortifier" ? Et s'accorder le droit du plaisir ?

j'espère que tu as tord Shocked j'ai le sentiment que je n'avais pas trouvé la bonne personne, que ca pourrait être "flamboyant". Pas passionnel, mais juste très intense, dans les hauts comme dans les bas. Et aujourd'hui c'est un risque que je suis prête à prendre. D'autant plus que je suis entourée d'amitiés très fortes, ce qui me laisse croire qu'est possible.


Citation :
Erache : le social/les RH (mon métier depuis 20 ans) peuvent être un leurre, surtout en entreprise. Mettez tout à plat, y compris la question des revenus. Une fois fait, nous pourrons discuter des jobs de ce champ qui devrait être le notre, celui des relations sociales. Et il y en a ! Par ailleurs, ils sont accessibles, avec un peu de mobilité (et une reprise d'études) aux personnes qui ont une réelle expérience professionnelle différente. A 25/30 ans : tout est possible !

extrêmement échaudée/décue par le service RH de ma boite, tu confirmes un peu mes craintes. relations humaines vs relations sociales, quelles différences fais-tu ?
Une réelle expérience professionelle différente ? qu'entends-tu par là?

Ma réflexion actuelle s'oriente plus sur le métier de formateur. Mais j'ai envie d'y ajouter mon fort côté 'NF', j'ai suivi quelques formations personnelles et professionnelles, il y a 2 formateurs qui pour moi se détachaient vraiment du lot, ce sont ceux qui ont réussi à éveiller ma conscience sur moi-même moins par l'explication théorique d'un mécanisme machin-bidule que par quelques questions pertinentes posées aux bons moments.

J'envisage l'avenir à moyen terme comme un virage progressif d'orientation. Pas de big bang dans l'immédiat. Juste un changement de boite dans un futur plutot proche, pour pouvoir respirer et me donner un peu plus de temps pour mettre en route ma reconversion.

En tous cas ca fait plaisir de rencontrer des gens aussi bavard prêts à partager leur point de vue.

Marsue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MBA
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 53
Lieu : Ouest
Emploi : Dirigeant
Inscription : 10/07/2009
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle en ville Lun 20 Juil 2009, 05:40

@marsue a écrit:
j'espère que tu as tord!

J'espère aussi !

Citation :
extrêmement échaudée/décue par le service RH de ma boite, tu confirmes un peu mes craintes. relations humaines vs relations sociales, quelles différences fais-tu ?

Les RH sont devenues des services techniques séparés des opérationnels par une porte de verre (terme employé par un DRH récemment chez mes clients). Même si le terme va choquer, il est devenu hélas bien réel : que de désenchantement chez les jeunes qui ont embrassé cette carrière pour faire grandir les hommes ! Ils se retrouvent instrumentés par la politique de l'entreprise, pris entre le marteau des objectifs et l'enclume du droit social.

Citation :
relations humaines vs relations sociales, quelles différences fais-tu ?

Les RH sont une fonction support de l'entreprise. Les RS sont une fonction support d'une collectivité d'entreprises (quelquefois présente dans les très grands groupes). Il s'agit ici de caler la politique sociale de l'entreprise avec les représentants des salariés. La relation avec les syndicats salariés ou patronaux - corps intermédiaires trop méconnus en France, car injustement discrédités par les médias et les partis politiques qui verraient bien leur mort annoncée alors qu'ils ne sont pas en mesure d'y substituer autre chose - est plus enrichissante qu'on ne l'imagine. Beaucoup de travail reste à faire sur ce champ.

Citation :
Une réelle expérience professionnelle différente ? qu'entends-tu par là?

Le fait de disposer d'une expérience professionnelle sur une autre fonction support, ou sur une fonction d'exploitant/de production est indéniablement un plus pour la personne qui prend un virage vers une fonction RH au sens large, car ses interventions seront moins déconnectées d'un vécu théorique sur le champ professionnel des personnes qu'elle va gérer. C'est bien ton cas, c'est donc un plus à mon sens.

Citation :
Ma réflexion actuelle s'oriente plus sur le métier de formateur. Mais j'ai envie d'y ajouter mon fort côté 'NF', j'ai suivi quelques formations personnelles et professionnelles, il y a 2 formateurs qui pour moi se détachaient vraiment du lot, ce sont ceux qui ont réussi à éveiller ma conscience sur moi-même moins par l'explication théorique d'un mécanisme machin-bidule que par quelques questions pertinentes posées aux bons moments.

Le métier de formateur réserve beaucoup de plaisir et de bonheur aux personnes qui l'exercent. Un solide mental est indispensable pour l'exercer avec sérénité, il se réalise parfois un "transfert" en séance (comme en psychanalyse) pas toujours facile à gérer, qui conduit à des journées épuisantes et frustrantes. Mais c'est un métier fondamentalement valorisant s'il est exercé sur un champ lui même structurant de l'individu (à éviter : les formations répétitives d'une journée toujours au même sujet, genre "Excel" ou "Word"... sauf sur des publics dits "BNQ" - bas niveau de qualification - car le formateur intervient alors sur un champ plus large que la commande initiale).

Citation :
J'envisage l'avenir à moyen terme comme un virage progressif d'orientation. Pas de big bang dans l'immédiat. Juste un changement de boite dans un futur plutot proche, pour pouvoir respirer et me donner un peu plus de temps pour mettre en route ma reconversion.

Ca me paraît très sensément pensé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Nouvelle en ville

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouvelle : LA VILLE FANTOME
» NOUVELLE - 1963 : Italo Calvino, Marcovaldo ou les saisons en ville, Marcovaldo au supermarché
» méditation la nouvelle jerusalem
» La nouvelle Babylone est a La Mecque
» Déménagement et nouvelle connexion Internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-