Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Influence des fonctions sur l'écriture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiboo
Aucun rang assigné
Kiboo

Type : intj 9w1
Age : 40
Lieu : Oui
Emploi : Divers
Inscription : 22/09/2012
Messages : 121

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 18:20


Je crée un sujet ici pour ne pas alimenter le hors sujet de cette page du mbti-databank.com, où Exil dit que s'il rebondissait sans cesse sur ses propres propos, cela lui venait de son Ne, et pas de son Ni.

En ce qui me concerne, je rebondit le plus souvent sur mes propos à cause de mon Ni : le temps d'écrire ce que je viens de penser, j'y vois un détail qui m'avait échappé et qui remet en cause mon idée, ou qui la rend incomplète...

Je vais reprendre ma signature comme base d'exemple.


La part du Ni :

L'homme est un loup... ( sauf que les loups se mangent pas entre eux )...
L'homme est un loup pour l'homme... ( sauf que les loups ne s'idolâtrent pas entre eux )...
A l'état de nature l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social l'homme est un dieu pour l'homme.

La part du Ne :

L'homme est un loup... ( ok mais imaginons une période de famine/sécheresse ou autre grand trouble social, on se mettrait à se manger les uns les autres )...
L'homme est un loup pour l'homme... ( ok mais imaginons qu'un individu sauve la tribu de la famine, on se mettrait à l'aduler )...
A l'état de nature l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social l'homme est un dieu pour l'homme.


Bon ici, la nuance n'est peut-être pas très claire, mais ce que j'aimerais, c'est qu'on me donne des exemples de l'influence des autres fonctions, avec ce genre d'exemple. Pas forcément avec le même texte, mais au moins du avant/après. Même si j'ai déjà ma petite idée pour la plupart des fonctions, ça m'aiderait à faire la part des choses pour certaines d'entre elles...

_______________________________________
"L'homme est un loup pour l'homme." Plaute
"l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social” Thomas Hobbes
"A l'état de nature l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social l'homme est un dieu pour l'homme.” Thomas Hobbes
"L'homme est un dieu” Mireille Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Coq
Aucun rang assigné
Monsieur Coq

Type : ENTJ
Age : 30
Lieu : Nantes
Emploi : Génie maléfique
Inscription : 26/12/2012
Messages : 52

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 18:39

Je ne suis pas sûr de bien comprendre. Tout ce que je sais, c'est que l'homme est un homme pour l'homme. Mais je ne sais pas si c'est vraiment Ni ou Ne :|
Revenir en haut Aller en bas
Kiboo
Aucun rang assigné
Kiboo

Type : intj 9w1
Age : 40
Lieu : Oui
Emploi : Divers
Inscription : 22/09/2012
Messages : 121

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 18:49

A vrai dire, je me fous un peu de savoir si l'homme est un loup, une loutre, ou une amibe pour l'homme, ce que je voudrais savoir, c'est :
Quand un S dom ( ou un F ou T dom ) se relit, quel genre de mécanisme lui fait se corriger ?

_______________________________________
"L'homme est un loup pour l'homme." Plaute
"l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social” Thomas Hobbes
"A l'état de nature l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social l'homme est un dieu pour l'homme.” Thomas Hobbes
"L'homme est un dieu” Mireille Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 25
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeMar 01 Jan 2013, 18:05

Dans mon cas, chaque message que j'écris est toujours trop gros parce que je met des trucs qui me viennent à l'esprit comme ça. Mon Si relit le tout et supprime tout ce qui déborde du sujet et mon Ne rajoute de nouveaux trucs qui lui viennent à l'esprit en se relisant lui-même. En gros ça doit être ça.

Pour rebondir sur tes exemples avec les loups, j'aurais tendance à réfléchir autant selon les caractéristiques de ce que tu attribue au Ne qu'à ceux que tu attribues au Ni.
Revenir en haut Aller en bas
Kiboo
Aucun rang assigné
Kiboo

Type : intj 9w1
Age : 40
Lieu : Oui
Emploi : Divers
Inscription : 22/09/2012
Messages : 121

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeMer 02 Jan 2013, 18:15

J'aurais été plus parlant en disant " à un détail près ( les loups se mangent pas entre eux ) " à la place de " sauf que ".

J'aurais été plus clair de cette façon ( quoi que, après 3247 reformulations, je n'en suis plus si sûr.. Rolling Eyes ) : pour moi, l'intuition introvertie fait des liens directs entre un élément extérieur et ce qu'on est à l'intérieur, et se relire nous permet de nous détacher d'une phrase, de la déplacer à l'extérieur, nous laissant ainsi l'opportunité de tisser un nouveau lien avec une autre partie de ce que nous somme, ou de ce que nous savons mais avions omis. La relecture peut nous permettre d'intégrer nos propres propos dans un nouveau schéma qui, à la lumière de ce que nous apportent nos autres fonctions, conduit notre Ni vers une conclusion qui nous fait réaliser ce que notre phrase avait d'approximative.

L'intuition extravertie, à la relecture, se retrouve à la croisée des chemins, se sert de cette phrase comme nouveau point de départ vers une infinité de considérations pour le reste du monde, c'est la fonction qui se promène, se laisse aller vers ce qui la séduit, lui fait envie, et qui vérifie si les portes sont verrouillées ou si elle peut passer par là. Extraverti = depuis soi vers l'extérieur, et l'extérieur, c'est vaste.

Le Ni met le cap sur l'île de la Tortue ( n'importe quoi mais c'est pas un exemple pire que des loups qui se mangent et se vénèrent Suspect ), et peu importe la direction, vivement qu'on y soit, qu'on en finisse. Tandis que le Ne met le cap à l'ouest, vers l'île de la Tortue, on y sera quand on y sera, pourvu que le voyage soit agréable... pirat

Et quand les deux se rencontrent...

J'imagine que chez toi Sherkounet, le plus souvent, ton Ne te donne les élans de ton "écriture libre", et que lorsqu'il prend trop de libertés, ton Ni le recadre en te montrant un chemin vers le sujet dont il était question.

Chez moi, mon Ni s'appuie bien plus souvent sur mon Ne que l'inverse. Quand je suis dans l'impasse, qu'une idée n'aboutit pas, mon Ne ( ou autre ) me presse un peu, et finir par me montrer une voie que je n'avais pas envisagé. Puis mon Ni reprend les rênes, après avoir vaguement observé où cette voie allait aboutir, elle se lance dans l'itinéraire qui lui semble le plus simple. Mais plus le parcours est long et moins il est balisé, plus j'ai de chances de me perdre en route, en digressions, HS ou autre incohérences...
Certains peuvent se douter, à juste titre, que ça m'est arrivé plus d'une fois depuis le début de ce message... Rolling Eyes Et encore, ici je ne parle que de l'intuition, qui est censé m'être le plus familier... J'aurais du commencer ce thread par ces précisions, plutôt que de résumer maladroitement ce qui m'était passé par la tête, ( en passant, Zogarok avait raison : monsieur Te, ce n'est pas moi silent ).



Et ce qui m'intéresse, c'est de me faire une idée plus objective des autres "mécanismes rédactionnels et auto-correctifs" ( pardonnez les formules bancales, je commence à fatiguer ) notamment chez ceux qui n'ont pas beaucoup développé leur intuition ( genre en inférieure ).

Je n'avais qu'une impression de ce qui se passe chez moi, et pour faire la part des choses, j'aimerais bien savoir comment ça se passe chez les autres, les Te/Si, les Si/Fe, etc...


Alors, à vos plumes ! :P



_______________________________________
"L'homme est un loup pour l'homme." Plaute
"l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social” Thomas Hobbes
"A l'état de nature l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social l'homme est un dieu pour l'homme.” Thomas Hobbes
"L'homme est un dieu” Mireille Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
Myst

Type : INFP
Age : 29
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 887

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeMer 02 Jan 2013, 20:01

Pour le Ne je le décrirais de la manière suivante : Un stimuli visuel/intellectuel/mental permettant un enchevêtrement d'idées s'enchainant les unes aux autres. C'est ce stimuli qui permet à mon sens de "rebondir" d'une idée à l'autre et ainsi entrevoir les possibilités.

Je pense que Ne ne se comprend que si on le combine avec Ti ou Fi (xNTP/xNFP).

Je vais essayer d'expliquer mon propre fonctionnement, dans l'hypothèse d'une utilisation optimale des fonctions, en caricaturant un peu et avec quelques spéculations. Admettons que les idées soient des lettres et que je suis en pleine réflexion à l'écrit :

Je réfléchis, puis j'en viens à conclure A. Cela dit, je me rend compte que l'idée A est bancale et je remarque qu'il possède un argument m'évoquant B. Et si je donnais un nouveau souffle à A et B ? Un détail de l'idée B m'évoque C qui était enfouie dans mes souvenirs/inconscient (Si) et d'un coup D, E, F semblent apparaitre dans mon esprit (Ne), que j'évoque tour à tour. D est super intéressant, j'ai également envie d'évoquer E. Oh, il y a un jeu de mots dans F ! Je vais le noter ! Ou j'en suis-je ? Ah oui, F n'est pas convaincant en fait. Finalement mon esprit vagabonde et j'imagine G, et il raisonne en moi avec beaucoup plus de force que les 3 idées précédentes. J'en oublie presque mon idée de départ...
Je reviens sur A, je ne l'ai pas oublié mais il est désormais en perspective et remodelé dans ma pensée, désormais G m'intéresse beaucoup plus, car (Fi) me donne le sentiment qu'il contient la vérité. J'en conclu par un A² pondéré, qui a subi l'examen critique de B,C,D,E,F et surtout G qui fut décisif, et si (Fi) ne s'est pas trop borné sur le A de départ par affect, ce qui est un risque potentiel. J'aurais pu choisir G et changer carrément d'avis.
(Te) se débrouille comme il peut pour rendre tout ça intelligible, en tant que fonction inférieure il est parfois maladroit pour expliquer les choses précisément ainsi que pour clarifier la pensée de manière optimale et donc utilise des métaphores/modèles explicatifs pour l'aider ou le compenser, et se débrouille beaucoup mieux à l'écrit Lol

Voila comment je vois la chose pour moi et pour les Fi/Ne. Pour les Ti/Ne il doit y avoir un certain nombre de points communs.


(Edit : Et (Si) relit, réédite et corrige les fautes d'orthographes Lol )
(Reédit : Ne veut rajouter des choses qui lui vienne en tête...)

_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Kiboo
Aucun rang assigné
Kiboo

Type : intj 9w1
Age : 40
Lieu : Oui
Emploi : Divers
Inscription : 22/09/2012
Messages : 121

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeJeu 03 Jan 2013, 16:02


Merci pour ce témoignage, j’espère qu'il y en aura d'autres. Smile

J'ai tenté d'écrire une description où seule l'intuition rentre en compte, mais pour y arriver, j'ai du passer par pas mal des étapes que tu as décrites. Wink

@Sherkann : j'espère que tu n'as pas décidé de ne pas répondre juste parce que je t'ai appelé Sherkounet ! Embarassed


_______________________________________
"L'homme est un loup pour l'homme." Plaute
"l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social” Thomas Hobbes
"A l'état de nature l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social l'homme est un dieu pour l'homme.” Thomas Hobbes
"L'homme est un dieu” Mireille Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 25
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeJeu 03 Jan 2013, 17:00

Pas du tout Kiboonet, je n'étais pas revenu sur ce topic depuis mon dernier post. Mais en gros, oui, la rétro-action de nos intuitions doit se faire de manière inversée. Je ne saurais hélas pas rentrer dans les détails, j'ai encore beaucoup de mal dans ma compréhension du fonctionnement de Ni.

Je ne sais même pas si d'après le modèle je suis sensé utiliser cette fonction. Ça a toujours été ambigu. Je pense tout de même que oui...
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
Myst

Type : INFP
Age : 29
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 887

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeJeu 03 Jan 2013, 17:33

J'ai remarqué (et c'est valable pour moi), en tout cas c'est une impression, que les Ne ont du mal à s'imaginer l'utilisation de la fonction Ni. Je ne sais pas si l'inverse est vrai.
Pour moi l'idée d'une intuition émanant du néant, résultat une synthèse inconsciente combinant de multiples informations du Se, pouvant amener à des certitudes soudaines, me parait quelque chose d'en partie inaccessible, en tout cas pas naturellement, même si je peux essayer de mentalement m'imaginer la chose. Surement parce que mes certitudes découlent d'autres processus. Ceci dit je pense qu'il y existe une base commune entre Ne et Ni, mais je ne saurai délimiter le socle commun et les éléments similaires entre l'un et l'autre.

_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Kiboo
Aucun rang assigné
Kiboo

Type : intj 9w1
Age : 40
Lieu : Oui
Emploi : Divers
Inscription : 22/09/2012
Messages : 121

Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitimeVen 18 Jan 2013, 19:28

Peu après ma découverte du modèle, quand j'avais ce genre de doutes, mon premier réflexe était d'aller relire les définitions des fonctions sur 16-types.fr/8-fonctions, puis j'essayais de trouver un exemple parlant, du style :

le Ne :

"interprète les situations, traduit « ce qui est » par « ce qui pourrait être » "

Influence des fonctions sur l'écriture. Ne10

bon j'aurais pu finir par un Ne/Ti -> je pourrais regarder des deux cotés de la route pour vérifier l'état de la circulation, mais je préfère mon exemple Ne/Ne :P

Le Ni :

"prévoit les implications ( "et probablement les effets sans données externes", mais un exemple de ce genre ne serait pas une bonne mise en perspective, ça ne rendrait pas mon exemple très parlant ) réalise « ce qui sera » "

Influence des fonctions sur l'écriture. Ni10

Le Ni considère les différents éléments qui finissent par former une image/vision. Le Ne voit une vision dans sa continuité, mais ne peut en avoir plusieurs à la fois, ça serait comme superposer plusieurs films, on n'y comprendrait rien.


Bref, je me dis que notre problème à tout les 3, c'est qu'on a du mal de distinguer la frontière entre intuition et réflexion.

Du coup, je me dis qu'avec des témoignages de personnes qui ne sont pas N dom, j'aurais pu ajouter certains élément à l'équation, et laisser mon Ni/Te se charger d'en faire une autre synthèse... pirat




_______________________________________
"L'homme est un loup pour l'homme." Plaute
"l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social” Thomas Hobbes
"A l'état de nature l'homme est un loup pour l'homme, à l'état social l'homme est un dieu pour l'homme.” Thomas Hobbes
"L'homme est un dieu” Mireille Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Influence des fonctions sur l'écriture. Empty
Message(#) Sujet: Re: Influence des fonctions sur l'écriture. Influence des fonctions sur l'écriture. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Influence des fonctions sur l'écriture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» exercice d'écriture/ théâtre
» écriture inventée?
» atelier d'écriture
» Travail de réécriture
» Comment travaillez-vous l'écriture?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-