Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La Criminalité et les Types

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeJeu 27 Déc 2012, 03:56

Ça prend de tout pour faire un monde. Ne soyez pas choqué(e)s par ces observations. Ces derniers jours j'ai réalisé un Tableau qui met en perspective les "tendances possibles" et les inclinations face au crime chez différent type d'individus. Certaines données proviennent d'internet et de recoupement.

Cela ne représente en rien un absolu. Personne n'est totalement mauvais ou totalement bon. Il y a des degrés parmi une population et un grand nombre de variations, de teintes et de demi-teintes.

Expliquer pourquoi une personne prend le mauvais chemin est complexe.
J'espérais, en mettant ce tableau en ligne, ne pas ostraciser un groupe ou un autre.... mais montrer le monde tel qu'il est avec ses défauts et ses qualités.

Pour un motif de divertissement j'a pensé inclure les Péchés Capitaux et les Vertues Cardinales. Quoique je sois neutre d'un point de vue religieux, j'ai aussi inclus la position de chacun(e) dans l'Enfer de Dante.

Malheureusement, la quasi-totalité du Tableau est en anglais. Je dois expliquer cet inconvénient par le fais qu'il n'existe pratiquement aucun article sur Wikipedia qui traite des Catégories de Crimes en détail. L'anglais est la langue parlée sur Internet. J'ai donc été obligé de l'écrire à partir des éléments disponibles. Mais la majorité des personnes comprendront. Un juriste ou un avocat pourraient aisément traduire ces termes.

Il s'agit d'un point de vue personnel, et il est possible que certaines erreurs aient pu se glisser dans le document. Je me considère comme un débutant. Si vous voyez quelque chose qui cloche, libre à vous de commenter Very Happy ...

Voici donc ce que je crois comprendre :


La Criminalité et les Types 799109Crimes
Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeSam 29 Déc 2012, 01:28

Rectification: INFJ et INTP sont au Cinquième Cercle de l'Enfer et les ESTP au Sixième.
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Coq
Aucun rang assigné
Monsieur Coq

Type : ENTJ
Age : 30
Lieu : Nantes
Emploi : Génie maléfique
Inscription : 26/12/2012
Messages : 52

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeSam 29 Déc 2012, 08:41

Je ne pense pas qu'un type soit plus prédisposé qu'un autre à commettre une infraction. Par contre, le type peut permettre de comprendre plus facilement son mode opératoire et donc le type d'infraction (Même si, ça ne sera jamais une science exacte).
Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 01:13

Une personne introvertie commet un crime qui demande de l'agilité sociale (comme revêtir l'identité d'un autre individu ou une fraude impliquant de gagner la confiance de plusieurs victimes).

Donc il n'y aurait pas de prédisposition? Cette personne pourrait le faire aisément?

C'est vrai, il s'agit d'une liste de crimes potentiels. Il est tout à fait possible qu'un type commette un crime attribué à une autre catégorie.

C'est drôle Monsieur Coq vous semblez porté sur le scepticisme... ça me fait rire car je travaillais sur un autre tableau pour typer les modes de pensées de chacun et le style de philosophie que tous adoptaient.

Je trouve la pensée humaine fascinante. Est-ce qu'il serait possible de vous contacter... pour réaliser quelques expériments dans mon laboratoire... je vous paierait pour être mon cobaye (blague)... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 06:14

J'ai annulé mon post, je le trouvais trop cruel.

Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Coq
Aucun rang assigné
Monsieur Coq

Type : ENTJ
Age : 30
Lieu : Nantes
Emploi : Génie maléfique
Inscription : 26/12/2012
Messages : 52

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 09:40

J'ai fait du droit, notamment beaucoup de droit pénal et de criminologie. Du coup, je sais par nature qu'on ne possède aucune statistique fiable pour avoir une idée réelle des infractions commises en France.

A partir de là, on ne pourra que très difficilement montrer le lien entre type et comportement infractionnel. Du coup, oui, je suis sceptique. Vieux réflexe que de toujours, d'abord, m'intéresser aux sources What a Face

Par contre, je suis déçu. Je ne suis pas sensible à la critique, et ne faisant jamais dans la dentelle, je n'ai pas peur des posts cruels. Je veux bien faire le cobaye. Mais je suis un cobaye qui commente, beaucoup.

Pour le type de crimes commis, ça dépend quand même de la situation dans laquelle se trouve la personne. Mais déjà, classer les infractions est déjà très complexe. Il existe différentes sortes de vol : vol simple, vol à main armée, vol en bande organisé, vol avec violence, vol d'électricité, vol d'oeuvres d'arts, etc...

Dur de réunir tout ça sous un seul et même type, non ?
Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 15:34

@Monsieur Coq a écrit:
J'ai fait du droit, notamment beaucoup de droit pénal et de criminologie. Du coup, je sais par nature qu'on ne possède aucune statistique fiable pour avoir une idée réelle des infractions commises en France.

A partir de là, on ne pourra que très difficilement montrer le lien entre type et comportement infractionnel. Du coup, oui, je suis sceptique. Vieux réflexe que de toujours, d'abord, m'intéresser aux sources What a Face

Votre âge est bien de 23 ans? Vous êtes un vieux routier? Very Happy

Donc votre argument repose sur : "Il n'y a pas de statistiques, donc pas de classification possible". Vous invalidez totalement toutes prédictions qu'on peut faire à partir du MBTI...

C'est comme un météorologue qui ne pourrait pas faire de prévisions en prétextant qu'il n'y a pas assez de stations de cueillette de données sur le terrain et qu'il ne dispose pas de statistiques suffisantes... il y aurait un milliard de stations météo et ça ne servirait à rien. Parce qu'en fait il existe des règles logiques qui permettent d'ériger un modèle et ensuite d'inférer et d'extrapoler.
C'est la même chose pour le MBTI.

C'est quelque chose qui n'a aucun sens. Le MBTI n'est pas un outil purement statistique. J'imagine aussi qu'en regardant les conditions sociales et la manière dont les gens ont été élevés... on ne peut pas faire aucune prévisions sur leurs comportements futurs. La cause et l'effet restant éternellement dissociés.

Il n'y a pas que "les Faits", que "les Faits" (insistance)...

Il y a des savants qui adhèrent à la "génération spontanée"... je ne suis pas de cet avis.





Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Coq
Aucun rang assigné
Monsieur Coq

Type : ENTJ
Age : 30
Lieu : Nantes
Emploi : Génie maléfique
Inscription : 26/12/2012
Messages : 52

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 15:48

Je n'ai pas dit que ce n'était pas possible. J'ai dit que c'était difficilement possible, donc qu'il fallait un argumentaire solide et efficace pour me convaincre. Je suis exigeant, voyons, héhé.

J'ai du mal à voir le lien entre la trajectoire d'une météorite et le fait de savoir si une personne va passer à l'acte ou non. Qu'on puisse faire un lien entre le type MBTI et le type d'infractions, je l'ai dit, je pense que c'est possible (Mais ça ne sera jamais le seul facteur). Mais le passage à l'acte... , ça me semble beaucoup plus compliquer.

Mais après, ce n'est pas à moi de le démontrer. Je ne fais que donner mon avis sur une thèse, j'attends d'être convaincu What a Face
Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 16:37

Etes-vous vraiment avocat? Statistiquement il y a des choses étranges.

Par exemple, vous joignez le forum une journée après que je me sois inscrit...
Je fais un Post sur la criminalité. Et bizarrement vous êtes avocat! Et vous répliquez.
Si ça ce n'est pas une coïncidence, je me demande bien ce que ça peut bien être.

Je trouve ça étrange. Est-ce qu'on se connait?

Dans votre profil on voit "Emploi: Génie maléfique"... ce n'est pas une blague par hasard?

Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 16:39

Je vais me coucher bientôt, je repasserai plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Coq
Aucun rang assigné
Monsieur Coq

Type : ENTJ
Age : 30
Lieu : Nantes
Emploi : Génie maléfique
Inscription : 26/12/2012
Messages : 52

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 16:42

Je ne savais pas qu'il y avait un lien entre l'INTP et la paranoïa What a Face . Je suis étudiant en droit, pas avocat. Je suis génie maléfique car ENTJ, voyons.

Et enfin, je me suis inscrit sur le forum car je m'ennuie. Ce sont les vacances et je suis rentré chez mes parents. Et non, on ne se connait pas... Sauf si vous êtes mon voisin agriculteur.

Rassuré ?

Et enfin, ce n'est pas une coïncidence, c'est logique. Un sujet sur la criminalité, or je m'y connais un peu, donc du coup, je réponds. Je ne vais pas poster sur des sujets qui ne m'intéressent pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Phaedren
Usurpateur du Forum
Phaedren

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 31
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1286

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 21:38

Je suis inscrit depuis quelques temps si ça peut te "rassurer", et je corrobore ce que dit Monsieur Coq Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeDim 30 Déc 2012, 23:06

Pour en revenir au sujet, je raisonne comme Monsieur Coq.

Le MBTI offre une nouvelle manière d'appréhender et de comprendre l'esprit humain, mais il faut être bien prudent et ne pas en faire une règle absolue. C'est typique de l'Homme de vouloir contrôler les choses, mais ça peut donner lieu à de sacrées dérives quand on ne fait pas attention.

On parlait dans un autre post du rapport entre le MBTI et l'homosexualité, par exemple. Ça prouve à quel point on persiste encore dans nos croyances selon lesquelles il y aurait une normalité et une "anormalité" et qu'on voudrait à tout prix rectifier l'"anormalité" en se basant sur des arguments pseudo-scientifiques. Jung se retournerait dans sa tombe s'il voyait à quels desseins on cherche à utiliser ses théories sur la personnalité.

D'un point de vue théorique, on peut typer tout est n'importe quoi. Mais il faut que ça reste un amusement sans conséquence et sans sérieux. Chercher à faire de réels liens entre le MBTI et la criminalité, c'est revenir à ce que font les hommes depuis longtemps : des "scientifiques" ont prétendu que les voyous devenaient voyous parce que la forme de leur crâne les y prédisposait, ensuite ça a été autre chose, actuellement certains recherchent un gène de la criminalité.

C'est un raisonnement beaucoup trop simpliste. Selon ces "scientifiques" il suffirait de retirer l'élément biologique problématique pour résoudre le problème de la criminalité dans son ensemble. Soignons les criminels, trafiquons-les pour leur enlever leur gène de la criminalité et ils redeviendront de bons éléments... Et tout ça ça abouti à l'eugénisme, par exemple.

La propension au crime (et il faudrait définir de quel crime on parle, car ça change d'une culture à une autre et le tableau ci-dessus ne fait que les résumer grossièrement) n'est pas définie par une prédisposition de l'individu. On voudrait faire des humains parfaits de la même façon qu'on a créé des races de chiens sur mesures (est-ce qu'on n'oublierait pas un peu trop vite que les races "pures" viennent aussi avec leur lot de tares ???). Les individus deviennent des criminels lorsqu'ils y sont poussés/encouragés par le milieu social dans lequel ils vivent. Le MBTI n'a rien à voir là-dedans même si, probablement, un individu opèrerait un type de crime plus qu'un autre en fonction de son type MBTI, de la même façon qu'il procède pour n'importe quelle autre action de la vie courante. Le truc effrayant serait d'en faire une règle et ensuite de mettre en place des structures pour "contrôler" tout cela.

Mais le fond du problème n'est pas là. Le fond du problème, c'est qu'on se permet de déterminer qu'est-ce qui est criminel et qu'est-ce qui ne l'est pas. Et ça, même s'il y a des grandes lignes qui sont universelles, ce sont des critères qui évoluent avec chaque société. Ce qui est criminel aujourd'hui ne l'était pas il y a 25 ans, et ne le sera peut-être plus demain. Alors ? Doit-on classer les gens, les étiqueter, les surveiller car on suppose qu'ils sont des criminels potentiels ? Nous voilà dans "Minority Report" le temps de le dire... Quelqu'un, quelque part, décide de manière arbitraire de ce qui est bien ou mal, et applique des sanctions en conséquences. On décide de ce qui est considéré comme un comportement "normal" et on force les individus qui ne répondent pas à ces critères à entrer dans la normalité par la force, le tri, les médicaments (parlez-moi du Ritalin dont on gave tous ces gamins et ces adultes, sous prétexte qu'ils sont un peu trop excités pour notre société trop tranquille !). Avez-vous vu la taille du livre sur les maladies mentales qui sert de référence absolue aux États-Unis ? Il a doublé de volume depuis ces 50 dernières années ! Si on s'y réfère, alors c'est la moitié de la population qui souffre d'une maladie ou d'une autre ! Est-ce que ce n'est pas un peu extrême, tout ça ? Où commence la "normalité" et où commence le "crime punissable" ???

Alors non, par pitié, ne commencez pas à utiliser le MBTI pour classer les gens dans des cases. Il n'y a pas de meilleurs profils ou de moins bons, et il n'y a pas de prédisposition aux crimes en fonction de son profil. Il n'y a que des individus qui agissent selon leurs fonctions dominantes ou secondaires, sous l'emprise de leur culture, de leur éducation, de leurs expériences, de tout ce qui fait leur "vie", et qui font certains choix au détriment des autres.

Et encore une fois, j'insiste sur le fait que PERSONNE ne peut se permettre de déterminer qu'est-ce qui est le bon ou le mauvais chemin et l'imposer aux autres. Tout est toujours question de contexte, et nous sommes bien mal placés pour juger au nom de l'humanité. Il y a des droits universels pour tous les hommes, mais il y a aussi des millions de cas de figure qui peuvent expliquer un choix plutôt qu'un autre. L'éthique et le jugement sont propres à chaque individu, on ne peut pas décider pour tout le monde.


Dernière édition par Ekaterin le Lun 31 Déc 2012, 03:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 02:53

Je suis parfaitement d'accord Ekaterin. Le commentaire est excellent.
Si tout le monde pouvait intervenir avec la même qualité d'écriture.
Je n'attendais rien de moins.

Mais quand il y a des commentaires du genre : "je réfute tout, je n'y crois pas et je n'apporte aucun argument". Cela me fait réagir.

Décidément j'ai offensé des gens, je m'en excuse.

Ce tableau était une liste approximative de crimes potentiels. Je ne voulais pas accuser ou blâmer personne de délits qu'ils n'auraient pas commis.

Le sujet est sensible. On peut typer pas mal de chose... mais la criminalité.. c'est délicat. J'éviterai à l'avenir.

Je voudrais écrire un autre thread sur les émotions, les arts ou la philosophie. Je ne sais pas si ces sujets risquent de déplaire. Je ne croirais pas... bref, on verra bien.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 03:16

Oh, rassure-toi, je ne pense pas que tu aies offensé qui que ce soit ! On fait juste débattre d'un sujet (très intéressant, soit dit en passant, mais aussi très vaste et complexe, et donc pas facile à résumer sur un forum) Smile

Le tableau que tu as proposé est intéressant sur un plan théorique, car il se tient, mais je voulais juste ramener les choses à un niveau plus terre-à-terre, car les théories sont trop souvent prises pour argent comptant (c'est facile de se dire "puisque quelqu'un d'intelligent y a réfléchi et que ça a l'air scientifique et documenté, c'est que c'est vrai"). Ce n'est pas la première fois que je réagis de cette façon-là sur un sujet similaire, car on est tous tentés de se dire "le MBTI explique tout".

Sauf que le MBTI aussi n'est qu'une théorie. Même si nous la trouvons séduisante, logique et que nous sommes convaincus de sa véracité, ça reste aussi une théorie parmi les autres, et il faut garder ça à l'esprit

Quand au reste, l'éthique, le choix de ce qui est bon ou mal, etc., ce sont des sujets de philo sur lesquels on n'a pas fini de débattre non plus... Wink


Dernière édition par Ekaterin le Lun 31 Déc 2012, 03:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phaedren
Usurpateur du Forum
Phaedren

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 31
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1286

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 03:31

Je ne pense pas que tu aies offensé Monsieur Coq, et tu ne m'as en tout cas guère offensé du tout. Je ne pense pas non plus que ce soit un sujet particulièrement sensible, ou du moins en tant que NT, nous sommes tout à fait ouverts à ce genre de débats. C'est pourquoi nous avons donné notre avis sur la question, d'autant plus que nous suivons des études dans cette filière, rien de plus Smile.

Bien entendu, je ne veux pas parler pour Monsieur Coq. Mais à titre personnel, je ne faisais qu'exposer mon avis en bon NTJ que je suis, sans chercher à offenser le travail de quelqu'un d'autre en exprimant mon éventuel désaccord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 06:32

Ekaterin, décidément je n'aurais pas écris mieux.

@MarcoD a écrit:
Décidément j'ai offensé des gens, je m'en excuse.
Ekaterin a écrit:
Oh, rassure-toi, je ne pense pas que tu aies offensé qui que ce soit !
Ça m'interpelle, cette propension d'une majorité de personne à systématiquement considérer une réponse un tant soit peu longue, structurée & au contenu dépassant le rase-motte comme une réaction négative...

Dans cette lignée, même sans être virulent, on est vite rangé dans la case des grincheux (A quoi bon se retenir e l'être alors ? :P Ça c'était pour la "vanne").

Soit tout le monde est d'accord, soit nécessairement les opposant sont grincheux/outrés/en colère/blessés/etc.
L'opposition sereine et argumentée n'aurait-elle pas de place ?
Serait-ce encore une démonstration que savoir débattre n'est pas inné et n'est pas correctement enseigné ?

Pour revenir au sujet, ce sujet est un excellent point de départ à une réflexion qu'Ekaterin a enclenché. C'est très d'actualité.
Que penser alors de ceux qui cherchent à "décrypter" les "comportements à risque" des enfants, transformant une bêtise d'un bambin en bas-âge en acte d'un potentiel criminel en puissance ?
Que penser de ceux qui voient des causes directes de criminalité dans des origines, gènes, races, nationalités, caractéristiques physiques et/ou mentales, etc. ?
Que penser de ceux qui trouvent aux problèmes complexes des solutions simples et toutes-faites, refusant le dialogue ?

Le quotidien est rempli de ces poncifs, et la philo est un des outils complétant la capacité de réflexion, prérequis essentiel. La psychologie/psychiatrie aussi. Le MBTI en est un autre.

Mais un outil reste un outil, et son champ d'application est limité. Toute tentative d'en sortir est dangereux pour soi, pour les autres, et surtout pour l'outil, ainsi décrédibilisé pour être incapable de répondre correctement à des questions qui ne le concernent pourtant pas.
C'est la perversité des questions "Fruits rouges" que plusieurs n'ont de cesse de dénoncer ici (je ne suis pas le seul ni le premier). Le message n'a décidément pas été écouté ni même entendu.
Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 08:45

LeConnardDuFond a écrit:

C'est la perversité des questions "Fruits rouges"


Qu'est-ce que c'est? Je ne comprends pas.

Les questions Fruits rouges?

Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Coq
Aucun rang assigné
Monsieur Coq

Type : ENTJ
Age : 30
Lieu : Nantes
Emploi : Génie maléfique
Inscription : 26/12/2012
Messages : 52

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 09:07

Oh non, ça va trop vite. Je vais vouloir répondre à tout le monde et je vais louper plein de trucs, argh..

MarcoD, ne déforme pas ma pensée. Tu donnes un tableau, sans trop l'expliquer, sans trop le justifier. Je t'explique que ce n'est pas possible de le concevoir, de le vérifier sans avoir des moyens immenses. Je te l'ai dit : derrière "Vol", on ne sait pas quoi mettre ! Il faut définir, démontrer la qualité de son travail scientifique pour qu'il ait une valeurs. Y'a l'Adultère dans le tableau !

Non, je ne réfute pas tout. Mais je doute, toujours. Y'a deux raisonnements : celui qui m'a convaincu et donc j'y adhère et celui qui me convainc pas, celui là, j'essaye de comprendre pourquoi, est-ce qu'il tient la route, etc. Mais ça prend un temps fou.

Après, pour le reste... j'ai un avatar qui représente un poney déguisé en poulet. Tu ne pourras jamais m'offenser dans un débat d'idées car ce sont des idées. Il n'y a rien de personnel. Je progresse, donc on a intérêt mutuel à discuter. Des fois, j'aurais tort et certains ne se priveront pas de me le dire et ça fait parti du jeu. Donc jamais vexé, jamais offensé.

(Même si je suis accusé selon ton tableau d'être un chef nazi à moustache pig )

Pour répondre au Connard du fond... c'est là encore un sujet très compliqué. Certaines infractions sont commises à cause de différents facteurs (économique, social, etc), qui font qu'une personne décide de voler par exemple. A partir de là, il est peu probable de déceler un comportement infractionnel en bas âge.

Y'a les infractions style crime passionnel, le mec qui tue sa femme car elle le trompe, là encore... j'ai du mal à comprendre comment on peut le déceler.

Enfin, y'a les crimes plus complexes, qui reposent sur des notions qu'on maîtrise encore très mal. Je pense au viol qui regroupe des tas de comportements différents. Il peut y avoir viol, car culturellement, on admet une supériorité d'un sexe sur l'autre. Il peut y avoir viol car l'individu souffre d'un problème psychique, voir hormonal, pulsionnel. Là, c'est autre chose. Et là on peut dégager quelque chose.

Et ainsi se dégage une catégorie d'infractions liée inévitablement à la personne, qui fait que elle, elle est prédisposée à commettre un crime car elle souffre d'un dérèglement hormonal, car psychologiquement, elle peut avoir tendance à reproduire un schéma, etc... Mais là encore, est-ce que ça se développement lors de l'enfance ? Est ce que cela vient plus tard ? Par exemple, beaucoup de personnes violées reproduisent ce schéma.

Mais là encore, nos connaissances sont très très limitées. On aimerait pouvoir (C'est le gros fantasme) voir le criminel lorsqu'il n'est qu'un enfant. Le thème de la race, nationalité, dans le milieu scientifique n'a plus beaucoup de valeurs, sincèrement. Il n'y a vraiment qu'en politique qu'on continue à ressasser ses âneries. Dans le milieu des criminologues, on a bien compris que ce n'était pas aussi simple.

Bref, je conclus comme dans mes premiers messages... C'est très très compliqué. On pourra débattre des heures et des heures sur chaque infraction, alors tout regrouper, c'est difficile. Je reste au niveau de la surface on va dire. Quoiqu'il en soit, croire qu'on peut déceler "un comportement criminel" sur des enfants en bas-âge, c'est simplifier énormément les choses. On ne vole pas plus tard parce qu'on frappe sa voisine de classe.

(Et j'ai même pas évoqué les problèmes juridiques, moraux, que cela peut poser. Peut-on punir/soigner quelqu'un pour un crime éventuel ? (Pire que Minority Report, où le crime va être commis) What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 17:15

Je me rends compte que j'ai affaire à un interlocuteur sérieux et connaissant (Monsieur Coq). Je suis indifférent à beaucoup de chose (et c'est mon grand défaut), mais sur le plan des idées, quand je vois qu'il y a une impasse cela me rend agressif. Je suis seul et il y a plusieurs années que je n'ai pas discuté sur des forums. Je ne parle pratiquement jamais. J'ai été trop rapide à juger et je m'en excuse.

Malheureusement pour moi, j'ai pris connaissance du dernier post trop tard. Je tacherai d'exprimer ma pensée à un moment ultérieur.

Pour l'instant je voulais faire un Post sur les émotions, mais je vais l'inclure dans ce topic. Cela vous permettra peut-être de comprendre certains éléments de ma réflexion. J'ajouterai plus tard une description du mode de pensée de chaque type.

Pour l'instant voici une figure que j'ai réalisé et qui vous permettra de vous faire une idée.

La Criminalité et les Types 113927CercleEmotions

Partout sur Internet on trouve un schéma sur les couleurs associées aux émotions utilisé en Management. J'ai recueilli un cercle des philosophies coinjointement à chaque type et en me disant que la couleur bleue était associée à l'introversion, que la couleur rouge correspondait à l'extroversion... j'ai juxtaposer le cercle chromatique sur le "cercle des philosophies". Et j'ai pu obtenir les émotions que chaque type ressentait le plus fréquemment.

Dans le cercle les types sont diamétralement opposés les uns aux autres. La partie supérieur du cercle représente l'introversion et la partie inférieure l'extroversion. Il y a quatre quadrants représentant les 4 fonctions jungiennes de Pensée (T), Sentiment (F), Sensation (S) et Intuition (N).

J'ai ajouté en périphérie les péchés capitaux et au centre du cercle repose l'Orgeuil (la Racine de tous les vices), essentialement attribué au fondamentalisme.

Ce sont des idées complexes. Les "Crimes Passionnels" sont attribués au Quadrant inférieur droit du cercle, les Crimes de Haine et le meurtre au Quadrant inférieur Gauche.

Je dispose de peu d'information (je ne suis pas criminologue). C'est le constat que je fait première vue.

Je vais revenir plus tard et on en rediscutera...je dois quitter...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeLun 31 Déc 2012, 18:34

@MarcoD a écrit:
LeConnardDuFond a écrit:

C'est la perversité des questions "Fruits rouges"
Qu'est-ce que c'est? Je ne comprends pas.
Les questions Fruits rouges?

LeConnardDuFond fait allusion à un certain nombre de questions posées sur ce forum ces derniers mois, qui faisaient des liens sans queue ni tête avec le MBTI, du genre : je suis *de tel type* DONC j'aime *ceci* ou *cela*. Ça ne voulait rien dire et ça finissait par ennuyer beaucoup de monde (à une époque où il n'y avait pas encore de section pour ce genre de hors-sujet), alors il a ouvert un post ici pour protester.

LeConnardDuFond a écrit:
Ça m'interpelle, cette propension d'une majorité de personne à systématiquement considérer une réponse un tant soit peu longue, structurée & au contenu dépassant le rase-motte comme une réaction négative...

Je pense que MarcoD parlait surtout de ses échanges précédents avec Monsieur Coq.

Mais il n'y a pas à s'affoler de quoi que ce soit. N'oubliez pas que nous sommes tous derrière un écran d'ordinateur et qu'il nous manque toutes les informations périphériques pour bien comprendre le sens de chaque message posté (language corporel, expressions du visage, intonation de la voix, etc). Avec un simple texte écrit, on ne comprend pas toujours bien l'intention réelle qui se trouve derrière, humour ou agressivité par exemple, ce qui donne souvent lieu à des quiproquos.

Dans ce sujet, nous ne faisons que discuter sans nous sauter à la gorge, donc il n'y a pas de problème Smile

Au fait, MarcoD, tu vas peut-être aussi percevoir une certaine différence culturelle dans nos échanges sur le forum (je suis bien placée pour en parler vu que je suis française mais que je vis au Québec depuis plus de 8 ans). Les Français peuvent facilement avoir des débats "énergiques", mais ça ne signifie absolument pas qu'ils s'agressent de manière personnelle Wink C'est quelque chose qui est tout à fait normal en Europe, mais qui est souvent déstabilisant pour des Québécois, moins habitués à cette façon de hausser le ton. Ceci étant, ce n'est pas le cas dans cette conversation, alors tu n'as pas besoin de t'excuser : tu n'étais pas spécialement agressif et visiblement personne ne s'est senti attaqué Smile


Dernière édition par Ekaterin le Mar 01 Jan 2013, 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeMar 01 Jan 2013, 21:22

MarcoD, pourrais-tu rééditer ton message et nous redonner tes schémas en plus grande taille, pour mieux voir les multiples détails ? Oups ! Il semble que ça fonctionne très bien, en fait... Mauvaise manipulation de ma part

Il y a plein de mots qui m'interpellent mais que je comprends mal, par exemple l'existentialisme vs l'essentialisme, et aussi l'orgueil comme "racine de tous les vices"... Je me considère moi-même comme très orgueilleuse (et comme pour tout, ça peut être aussi bien une qualité qu'un défaut), alors je serais curieuse de savoir ce que tu sous-entends par là

T'es sûr que tu peux pas descendre du Saguenay pour une rencontre à Montréal ? Wink On pourrait se faire une soirée philo plutôt intéressante avec tout ça... Very Happy

(et décidément, il faudrait que j'ajoute Nietzsche et quelques philosophes à ma liste de livres à lire... ça manque à ma culture générale)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeMar 01 Jan 2013, 22:54

Ekaterin a écrit:
Il y a plein de mots qui m'interpellent mais que je comprends mal
Tu ne peux pas tout savoir, tu n'es pas J (oui je sais, c'est gratuit : Bonne Année ! :P )
Ekaterin a écrit:
l'existentialisme vs l'essentialisme
C'est la fameuse opposition fatalisme/déterminisme/passif vs libre-arbitre/actif. D'un côté ceux qui pensent que nos actions sont prévues à l'avance et qu'on ne fait juste marcher que sur une route déjà tracée pour nous. De l'autre ceux qui pensent que l'on se construit soi-même et que nos actions forgent nos vies. Classique.
Ekaterin a écrit:
l'orgueil comme "racine de tous les vices"
C'est un point de vue. Discutable. La religion catholique le classe parmi les 7 péchés capitaux, mais certains textes placent l'orgueil "plus principal que tous les autres", dont ils découlent. La première vision est celle plus communément acquise. On a le droit de diverger pour le plaisir de l'astiquation intellectuelle Wink
C'est une discussion éminemment religieuse dans son essence.
Ekaterin a écrit:
(et décidément, il faudrait que j'ajoute Nietzsche et quelques philosophes à ma liste de livres à lire... ça manque à ma culture générale)
Te sens pas obligée, hein. :P
Bon, après, si t'as envie... affraid
Revenir en haut Aller en bas
MarcoD
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Roberval, Québec
Emploi : Aucun
Inscription : 25/12/2012
Messages : 22

La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeMer 02 Jan 2013, 07:21

Excellente réponse...

Mes connaissances en philosophie sont limitées.

LeConnardDuFond semble être un philosophe. Moi je ne le suis pas, mais je trouve ce domaine fascinant et je fais des recherches sur Internet. J'ai passé de longues soirées à réaliser ces figures. J'aurais bien aimé avoir un ami philosophe pour me conseiller.

Ekaterin j'habite le Saguenay Lac-St-Jean, mais je n'ai pas de véhicule... Montréal est à plus de 400 kilomètres. Je ne pourrais pas m'y rendre. Quand on vit en région et qu'on est seul on a aucun avantage. Je vis dans une ville mal administrée et qui a été ravagée par un exode rural. Il n'y a que des vieillards maintenant et la ville est morte.

Si je pouvais rester à Montréal ça serait un plaisir...

Quant à la culture générale de la population dans mon coin de pays, je ne voudrais pas paraître hautain.. :farao: mais il est impossible ici d'avoir une discussion en profondeur sur un sujet tel que la philosophie, les sciences, ou quelques autres idées trop profondes se détachant de la routine quotidienne des habitants...

Je m'aperçois qu'il y a pleins de gens intéressants sur ce forum. J'ai tellement cherché sur le Net.

Même si des distances nous séparent, on peut tout de même interagir par le biais du forum... ce qui est un net avantage dans mon cas... j'arrive de loin. :P




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitimeMer 02 Jan 2013, 07:38

@MarcoD a écrit:
Excellente réponse...

LeConnardDuFond semble être un philosophe.
Lol

Je suis plus que ça : Maître du monde, conséquemment omniscient. Mon avis est le seul, unique, indiscutable, puisque j'ai raison par nature.
Comment ça "redescend chercher ta baffe" ? C'est la fin de moment moment de puissance ? Sad

Merci pour ces compliments, en échange voilà un secret : tout cela est faux

Pas facile de discuter philosophie avec des vieux dans un trou perdu ?
Ça m'en bouche un coin, ça... silent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Criminalité et les Types Empty
Message(#) Sujet: Re: La Criminalité et les Types La Criminalité et les Types Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La Criminalité et les Types

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les prérequis (en terme de types de variables) pour l'ANOVA
» Question idiote : on dit "types" ou "formes" de discours ?
» L'INFP et les autres types...
» types de lecture
» Types psychologiques de Jung.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-