Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Vous considérez-vous idéalistes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Vous considérez-vous idéalistes ? Mer 05 Déc 2012, 21:56

Est ce volontaire, dans quelles proportions l'êtes vous, et êtes vous fiers de ce tempérament ?

Pour ma part je pense que c'est complètement involontaire, j'ai une vision souvent sublimée de la vie, et ce malgré moi. La plupart des choses passent sous le filtre de mon Fi, qui dans ma tête en fait quelque chose de plus beau Smile , mais ça me fait aussi tomber de haut, quand je m'attends à quelque chose..

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Mer 05 Déc 2012, 22:19

Ca dépend des choses, en général je sublime surtout les gens, après ma vie en général ce n'est pas que je l'idéalise, je n'ai pas l'impression de vivre une vie extraordinaire et palpitante ! Mais je me contente de peu, elle me va très bien. Quoique, à mon avis ce n'est pas pour rien que l'on m'emmène consulté un psy, c'est vrai que je suis beaucoup trop casanière pour mon âge, avec aucune envie, aucune passion, tout le temps fatigué comme les déprimés, mais je ne me considère pas comme tel !
Le problème, c'est qu'à mon avis, on ne peut changer que lorsqu'on le désire réellement, déjà que c'est difficile... Et pour l'instant, je n'ai pas envie que l'on m'aide et de changer, du moins pas assez pour passer à l'action. Alors que je consulte un psy ou non !
Revenir en haut Aller en bas
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Mer 05 Déc 2012, 22:21

Comme Chasing, c'est totalement involontaire, surtout avec les gens, dont je ne vois que les bons côtés.

Actuellement, un autre problème se présente à moi. Je me rends compte que j'ai tendance à tout idéaliser, donc je me force à penser le contraire et j'en deviens presque trop pessimiste, paranoïaque en fait... défaitiste. C'est assez gênant, je ne trouve pas le juste milieu.

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delilah
Traducteur
avatar

Type : INFP
Age : 39
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Mer 05 Déc 2012, 22:22

Pour moi c'est également involontaire, et...... ça ne m'aide pas beaucoup à apprécier la réalité de la vie tellement elle est loin de mon imagination!

C'est le 2ème sujet que tu lances comme ça qui me fait me dire que ces pensées/sentiments qui me dominent sont plutôt une tare qui m'empêchent d'avancer Wink Comme toi j'idéalise tout et retombe toujours de haut Sad

@Luna
Tu vis certainement tout intérieurement pour l'instant et ne ressens pas le besoin d'autre chose, ce n'est pas un mal que d'être casanier en étant jeune, tant que tu n'en souffres pas. Les gens évoluent, chacun à leurs façons, on ne devrait pas te forcer à voir un psy si tu n'en ressens pas le besoin Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Mer 05 Déc 2012, 22:26

@Delilah a écrit:


C'est le 2ème sujet que tu lances comme ça qui me fait me dire que ces pensées/sentiments qui me dominent sont plutôt une tare qui m'empêchent d'avancer Wink Comme toi j'idéalise tout et retombe toujours de haut Sad


C'est vrai que mes sujets sont souvent pessimistes, mais tout de même, notre Fi n'a pas que des gros côtés négatifs ^^. Etre idéaliste n'est pas une tare, ça peut l'être quelque peu si on entre trop dedans, mais l'idéalisme c'est quand même une qualité, c'est humain, catalyseur pour l'humanité. Ce côté idéaliste nous fait avancer tout autant qu'il peut nous freiner !

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Mer 05 Déc 2012, 22:33

@Delilah a écrit:

@Luna
Tu vis certainement tout intérieurement pour l'instant et ne ressens pas le besoin d'autre chose, ce n'est pas un mal que d'être casanier en étant jeune, tant que tu n'en souffres pas. Les gens évoluent, chacun à leurs façons, on ne devrait pas te forcer à voir un psy si tu n'en ressens pas le besoin Wink

Oui je n'en souffre pas vraiment, mais en même c'est ce qui inquiète justement ma mère ! Elle pense que je suis à un stade où je ne me rend même plus compte de ma situation, comme tout les dépressives.
Vous savez comme lorsqu'on dit "le fou ne sait pas qu'il l'est".
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 11:39


Luna tu n'as rien d'une folle, ni d'une dépressive. Je suis super étonné que ta mère pense ça. Je crois que elle a juste pas compris comment tu fonctionnais. Qu'en dis ta psy d'ailleurs ? Moi j'ai été voir une psy, elle m'a vite fait comprendre que j'avais pas grand chose à faire avec elle (alors que ses séances me plaisaient!).

Sinon pour l'idéalisme... je l'étais plus il y a quelques années. Pour moi même en tout cas. Aujourd'hui ce n'est plus le cas, j'essaye juste de donner le meilleur. Par contre je continue d'idéaliser les femmes. Il faut dire que je n'y ai toujours rien compris ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 12:01

idéaliste aussi. et évidemment ce n'est pas "volontaire".
J'ai longtemps cru que c'était une tare. mais en fait c'ets juste que cet idéalisme tournait à vide à l'intérieur de moi, et me faisait souffrir. Je crois aujourd'hui que cet idéalisme est un don, parce qu"il me permet d'être connectée au Beau, au Bon, au Vrai, au Grand. et aussi qu'il faut que je me serve de cet idéalisme dans qqchose qui me dépasse, qqchose de plus grand que moi.
les grands hommes de l'histoire ont tous ce tempérament idéaliste.
Les artistes torturés, qui ont fini suicidés, morts d'overdose ou complètement paumés également.
il faut un horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 16:51

j'pense que je suis pas un idéaliste. tout est pourri. et ça va pas changer demain.

edit : en fait, c'que je dis là, ça fait idéaliste dans un sens.


Dernière édition par guineapig le Jeu 06 Déc 2012, 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 17:32

@OdonDeSaintAmand a écrit:

Luna tu n'as rien d'une folle, ni d'une dépressive. Je suis super étonné que ta mère pense ça. Je crois que elle a juste pas compris comment tu fonctionnais. Qu'en dis ta psy d'ailleurs ? Moi j'ai été voir une psy, elle m'a vite fait comprendre que j'avais pas grand chose à faire avec elle (alors que ses séances me plaisaient!).
.

Avant j'ai consulté (enfin plutôt on m'a fait consulté !) un psychiatre, afin qu'il m'analyse afin de savoir si j'en ai réellement besoin, et me trouve un psychologue qui me conviendrait (enfin je pense qu'il a plutôt choisi un pas trop loin de chez moi).
Le psychiatre malgré que je lui ai affirmé que tout allé bien même si j'avais déjà pensé au suicide (parce qu'il m'a questionné à ce sujet), mais que maintenant j'allais de mieux en mieux, il a tout de même tenu à ce que je consulte un psychologue, au moins pour quelques séances. Surtout qu'apparemment je lui aurais dit quelque chose en privé, que j'aurais été incapable de re dire devant mes parents ! Il pense que ce blocage serait dû à une névrose, moi je pense plutôt dû à mon manque de mémoire ! Je me demande s'il tenait à ce que je dise à mes parents que j'avais déjà envisagé le suicide... (ce que je ne leur dirais jamais !) Mais je ne pense pas, car apparemment c'est quelque chose que je lui aurais expliqué clairement, hors ce n'étais pas le cas lorsque nous avons parlé de suicide, et que je n'arriverais plus à re dire devant mes parents. D'ailleurs il m'a fait peur à ce sujet !
Il a dit intéressant (de manière speed, ce qui m'a fait encore plus peur, comme si quelque chose de grave venait d'arriver, mais bon il était d'un naturel speed rien n'avoir), et tout en écrivant sur sa feuille. Et moi je n'arrivais pas à me rappelais ce que je lui avais dit en privé ! Ca avait l'air important...
En tout les cas je l'ai bien aimé, sinon avec le psychologue je n'ai eu pour l'instant qu'une séance, le problème c'est qu'il parle peu et attend de moi que je raconte ma vie. Oui c'est le travail d'un psychologue, mais moi je n'aime pas me dévoilé, surtout à des inconnus, qui puisé son là pour m'analyser !
Je lui ai dit que je ne trouvais pas que j'avais besoin de consulté, mais d'après lui si ma mère à tenue à ce que je vois un psychologue, ce n'est pas pour rien. Enfin il ne l'a pas dit de cette manière, mais il m'a fait comprendre, que pourtant m'a mère elle pensait qu'il y avait un problème.
D'ailleurs ça me fait pensé, je n'ai pas compris pourquoi il n'arrêtait pas de me répéter "Oui mais comment rassurer votre mère ?", quelque chose dans ce genre là. Je pense qu'il veut faire joué mon affectivité, il a sans doute remarqué que j'étais F (d'ailleurs il m'a demandé si j'étais idéaliste, peut être me soupçonne t-il d'être INFP, mais je vois mal lui dire "ah oui je connais le MBTI, non moi je suis ISFP !"), et il souhaite que par envie de faire plaisir à ma mère, et afin qu'elle ne s'inquiète plus pour moi, je change. Mais si je n'y arrive pas déjà pour moi, c'est peut être égocentrique, mais je n'y arrive alors pas pour quelqu'un d'autre !
Enfin bref, en résumé on s'est prévu plusieurs séance afin de mieux s'apprivoiser comme il le dit, et on verra...

Moi aussi sinon avant l'idée de rencontre un psychologue et d'être analyser, me plaisais beaucoup ! Mais finalement, d'ailleurs j'en avais pris conscience lorsque le rendez vous approché, je n'aime vraiment pas me dévoiler aux autres !
A part via internet, ça va un peu mieux, d'ailleurs j'aimerais bien consulté un psy sur internet ! Mais bon il a besoin de nous voir, afin de connaître nos réactions en temps réel, mais bon pas facile pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 18:51


Je trouve sidérant les compte rendu de tes visites!
On dirait que le problème, même pour le psy, il est plutôt du côté de ta mère : il veut la rassurer elle plutôt que toi finalement!
Bon ceci dit, une séance c'est très peu. Maintenant je m'étonne un peu car moi ma psy parlait beaucoup, elle démarrait les conversations, les relançait quand je bloquais un peu, m'a très vite mis à l'aise. Tu peux lui dire que tu connais le MBTI, ça me parait pas être un soucis. Au contraire, ça lui fera prendre conscience que tu es beaucoup plus mûre sur toi même que ne peut le laisser supposer ton âge. D'ailleurs je te l'ai déjà dit et je continue de m'en étonner : je te trouve étonnement perspicace et ayant déjà beaucoup de recul sur toi même pour ton âge.
Si c'est pas indiscret, pourquoi tu avais envisagé le suicide ? Si ça peut te rassurer, je ne trouve pas ça grave du tout en tout cas, moi aussi j'y ai déjà pensé pendant la post-adolescence suite à des romances ratées, mais je n'ai absolument rien de suicidaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 19:06

Et bien à chaque fois il faisait bien en sorte de me rappeller qu'il n'était question que de moi, et de personne d'autre" ! Par exemple lorsque je lui faisais remarqué (enfin il avait dû s'en appercevoir), que je ne ressemblais pas à ma mère, et c'est ce qui pouvait expliqué ces incompréhensions (parce que personnellement, je pensais peut être pas très bien non plus me porté, mais tout va bien), que moi contrairement à elle je n'étais pas une extraverti, je me contentais des relations sociales que j'ai au lycée (je ne vois pas spécialement mes "amis" hors de l'établissement) , avec ma famille et sur internet. Mais que sans même parler d'extraversion, mon attitude plutôt opposé à ma mère n'était pas voulu. (pour ne pas qu'il s'imagine que j'ai cherchais à être l'opposé de ma mère, par rebellions ou mépris)
Mais il n'arrêtait pas de me rappellait dès que je parlais de quelqu'un d'autre, qu'il était ici pour moi, qu'il n'était question que de moi. En fait honteusement, je dois dire que ça m'a fait plaisir de l'entendre dire ça ! lol

Mais lorsque je lui faisais savoir que je ne pensais pas avoir besoin d'aide, il me rapellait que pourtant ma mère le pensait, qu'il devait bien il y avoir une raison.
Et je ne pense pas qu'il ai dit simplement ça pour me gardé en tant que "cliente", d'ailleurs on a prévu quelques séances, afin de faire le point pour décider si j'en ai réellement besoin ou non.
Et dans quelques mois, je dois revoir le psychiatre aussi pour re faire le point, putain, je me rend compte, je suis gâté quand même ! J'ai des parents qui se préoccupent réellement de moi. Enfin pas toujours parfois c'est même plutôt l'inverse, mais quand ils veulent...

Sinon en résumé, je voulais me suicider car je n'avais plus goût en rien, plus aucune envie, aucun désir, ni même celui de vivre ! Je trouvais la vie épuisante, sans intérêt ou si peu.

Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 19:18


Des fois j'ai l'impression que tu as 40 ans Luna. C'est à 40 ans que les femmes sont blasées de la vie, meurtries par les hommes, dégouttées de tout. Pas à 18!!!
Je n'ai pu que constater que tu avais déjà beaucoup de culture, de savoir, de recul, mais comment ne pas trouver d'intérêt à la vie ???
Même moi qui me plaint tout le temps (d'ailleurs je m'en excuse, je dois vous saouler avec mes problemes existentiels), pour RIEN mais alors RIEN au monde je ne dirais que la vie n'a plus d'intéret : il y a tant de chose a faire, à découvrir, tant de gens a rencontrer, tant d'amusement aussi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 19:29

@OdonDeSaintAmand a écrit:

Des fois j'ai l'impression que tu as 40 ans Luna. C'est à 40 ans que les femmes sont blasées de la vie, meurtries par les hommes, dégouttées de tout. Pas à 18!!!
Je n'ai pu que constater que tu avais déjà beaucoup de culture, de savoir, de recul, mais comment ne pas trouver d'intérêt à la vie ???
Même moi qui me plaint tout le temps (d'ailleurs je m'en excuse, je dois vous saouler avec mes problemes existentiels), pour RIEN mais alors RIEN au monde je ne dirais que la vie n'a plus d'intéret : il y a tant de chose a faire, à découvrir, tant de gens a rencontrer, tant d'amusement aussi!!!

En fait c'est bizarre, car à la fois je me comporte comme une gamine irresponsable (et je ne dis pas que je suis uniquement gamine à cause de mon irresponsabilité, mais je m'habille toujours un peu comme un enfant apparemment, je suis aussi assez naive, fleur bleu toutes ces choses là qu'on associe à la "petite fille", peut être aussi parce que je me suis beaucoup protégé de l'extérieur. Je dois encore l'idéaliser)
Et à côté, je peux avoir des réfléxions mature pour mon âge, empreinte de sagesse ! (enfin je dis pas non plus que je suis un sage ! lol Ni que j'ai vraiment de très grandes réfléxions appronfondies, mais on m'aura compris)

Mais en fait dans la vie, j'y vois plus d'inconvénient que de plaisir, enfin pour moi ! A coté je trouve la vie merveilleuse, c'est une chance inouie d'ailleurs d'être présent sur terre et de posséder une conscience ! Quand on pense à l'Univers, le peu de chance que la planète terre existe avec son système solaire et tout, et re l'Univers... En faite je n'aime pas trop y pensé, ça me donne le vertige !
Surtout que je suis née quand même en France, je n'ai pas trop de quoi me plaindre, mais j'ai l'impression que je ne suis pas faite pour vivre sur terre !
En faite j'aime la vie, mais je ne peux pas y vivre.
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 20:01

Luna2 a écrit:

Mais en fait dans la vie, j'y vois plus d'inconvénient que de plaisir, enfin pour moi ! A coté je trouve la vie merveilleuse, c'est une chance inouie d'ailleurs d'être présent sur terre et de posséder une conscience ! Quand on pense à l'Univers, le peu de chance que la planète terre existe avec son système solaire et tout, et re l'Univers... En faite je n'aime pas trop y pensé, ça me donne le vertige !
Surtout que je suis née quand même en France, je n'ai pas trop de quoi me plaindre, mais j'ai l'impression que je ne suis pas faite pour vivre sur terre !
En faite j'aime la vie, mais je ne peux pas y vivre.

Moi j'aime bien penser à la place que l'on a dans l'Univers. Ça permet aussi de relativiser sur ce que "la société attend de nous". Mais bref...
Et tu as encore raison : c'est une chance inouïe de vivre!
bon trop de chose a dire et plus du tout le temps... ça sera pour demain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 20:13

Oui moi aussi je dois y aller, je ne comptais pas trainer sur le forum ce soir (un peu comme tous les soirs en fait ! ^^)

Sinon moi aussi, lorsque je pense à la place que l'on a dans l'Univers, ça me permet de relativiser mes problèmes, mais en même temps d'un côté ça "m'apaise", mais d'un autre ça m'inquiète aussi ! On'est rien en réalité... A ses pensées j'ai l'impression d'étouffer ! (lol entre mon envie de manger tout ce que je trouve mignon, et mon impression de suffoquer dès que je ne me sens plus exister)
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 21:09

Luna : J'ai l'impression que ton tempérament casanier et réservée et les difficultés d'adaptabilités sont considérés à tort comme une anormalité...Et admettons qu'il y ai des choses à améliorer chez toi, tu n'as pas nécessairement besoin d'un psy, à moins que cela soit plus grave et plus marqué ( névroses, phobie sociales...); Je pense que tu vas t'extravertir avec le temps Smile
Car si on va par là les IxFP sont tous des cas psychiatriques potentiels...

Beaucoup de gens ne comprennent pas que l'on puisse ne pas correspondre au stéréotype d'une catégorie d'âge ou à un comportement social "attendu", et certaines personnes se basent sur des critères subjectifs liés à leur propre vécu...

-------------------------

Parlons de l'idéalisme. Je ne sais pas si on peux parler d'idéalisme me concernant, plutôt de tempérament rêveur, au fond de moi même je ne veux pas me contenter de ce qui est, de ce qui existe déjà, de ce qui se présente à mes yeux. Le "visible" ne me satisfait pas, je préfère l'impalpable, l'imperceptible. Un regard posé sur une rivière et je me met à imaginer pleins de choses, a essayer de trouver le beau dans une multitude de faits, de gens ou d'objets.

Mon rapport à la société je ne pense pas qu'il soit idéaliste, je préfère parler d’exigence. J'ai une certaine idée de la manière dont les relations humaines doivent se faire, des structures de la société, ses fondements ainsi que de ses valeurs que je crois les plus pertinentes (mais qui sont purement subjectives). Et je suis souvent déçu. Je ne veux pas être fataliste dans ce domaine.

Je ne suis pas idéaliste envers les gens par contre, j'ai trop pris conscience des défauts des uns et des autres. J'essaye de regarder les individus comme ils sont et non comme je voudrai qu'ils soient, notamment dans les liens que je peux nouer. Mais si un jour je tombe amoureux je ne sais pas si je vais réussir à ne pas tomber dans ce travers...Smile

L'aspect où je suis le plus "idéaliste" est surement mon rapport à moi même. Je conçois ma vie comme une sorte de "quête", ou plutôt de cheminement vers un accomplissement intérieur. J'espère qu'à la fin de ma vie j'aurai atteint un état où je serai quelqu'un de respecté, respectable, confiant envers les autres et moi-même, sage et intelligent et si possible sans regrets.

_______________________________________
?!


Dernière édition par Alex le Jeu 06 Déc 2012, 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 21:31

Alex a écrit:
J'espère qu'à la fin de ma vie j'aurai atteint un état où je serai quelqu'un de respecté, respectable, confiant en vers les autres et moi-même, sage et intelligent et si possible sans regrets.

En tout les cas si tu continu dans cette voie, ce sera surement le cas !
Sinon oui, on me considère peut être à tort anormal, ou bien je le suis effectivement comparé à la norme, mais ce n'est pour autant que je le vis mal ! Je le vis mal que si je ne suis pas accepté dans ma différence, d'ailleurs vouloir se conformé à la société et aux attentes des autres, ça me fera peut être m'intégrer mais ne me rendra pas pour autant plus heureuse !

Chacun devrait pouvoir être lui, tant qu'il ne nuit pas à autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 21:44

luna, insiste bien auprès de ta mère que tu ne peux pas changer ta nature. mais que tu veux bien faire des efforts. on peut pas trahir sa nature mais tu peux trouver un équilibre. si tu es introverti et craintive, c'est pour la vie. je crois que ta mère est quelqu'un d'extraverti, et donc forcément, elle trouve ton attitude déplacée. et toute la société, prouve qu'elle a raison. parce que l'humain est fait pour vivre en société justement. n'essaye pas de changer mais juste trouver des p'tits trucs rien qu'à toi. (des activités ou quoi... dessiner, nager... etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 22:08

En fait elle le sait que je suis introverti et que je ne souffre pas de ma solitude (même si défois elle a du mal à comprend mon renfermement, d'ailleurs je le reconnais, je le suis peut être trop), mais d'être souvent dans un état apathique, avoir envie de rien, c'est vrai que ça ressemble à de la dépression !
Je comprend qu'elle s'en inquiète, d'ailleurs en réalité je serais peut être vexé si elle en avait que faire de moi et de mon isolement ! Mais bon quelque part c'est ma nature...
Mais c'est vrai aussi, que je ne le vis pas toujours bien. Parfois j'aimerais bien être plus sociable et faire des activités normales de mon âge ! Je ne sais pas, qu'est-ce que l'on fait à 18 ans ? Le problème c'est que je vis trop dans mon monde, par peur, je crains le monde qui m'entoure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 22:22

Luna2 a écrit:
qu'est-ce que l'on fait à 18 ans ?

sortir en boîte. et tu danses au milieu de la piste. non, j'rigole.
ton comportement n'est pas lié au fait que tu sois de nature craintive.
ça peut arriver à n'importe qui de rentrer en dépression et devenir apathique. on a tous des hauts et des bas. c'est juste que certains vont surmonter ça plus facilement et d'autres vont avoir + de mal à remonter la pente.

j'pense qui faut accepter les choses comme elle sont. mais c'pas pour ça que tu dois te laisser aller non plus. faut trouver un juste milieu.

mais je connais pas la relation que t'as avec ta mère. p't'être qu'elle te fait + de mal en pensant te faire du bien. trop protectrice. comment tu veux t'ouvrir au monde alors ?

franchement le fait que tu ailles au psy, je trouve ça bizarre. comme si tu avais un problème dans ta tête ou quoi. bof... ou alors, c'est pour une autre raison que tu y vas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 22:29

Oui elle est un peu mère poule, mais bon mon frère et ma soeur ce sont très bien émancipés de sa "protection", il n'y a que moi qui reste encore dans ses jupons.
Même si je n'échange pas beaucoup avec elle, je suis quand même très souvent à la maison, c'est que quelque part je m'y sens bien. Et non uniquement parce que je suis casanière.

Bonne soirée, j'y vais.
Revenir en haut Aller en bas
Delilah
Traducteur
avatar

Type : INFP
Age : 39
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Jeu 06 Déc 2012, 22:34

Désolée, je fais encore une aparté au sujet pour rebondire sur ce que tu dis Luna :

Luna2 a écrit:
Je le vis mal que si je ne suis pas accepté dans ma différence, d'ailleurs vouloir se conformé à la société et aux attentes des autres, ça me fera peut être m'intégrer mais ne me rendra pas pour autant plus heureuse !

C'est marrant mais moi c'était plutôt le contraire. Plutôt mal vivre le fait de ne pas être comme et avec les autres. J'aurais souhaité (encore aujourd'hui) être comme eux, aussi ouvert et sociable, car alors tout semblait si simple...Toujours ce besoin d'être aimée des autres. C'est très pénible en fait.

Toi même trouves que tu n'as jamais envie de rien ou c'est l'image que ton entourage te renvoie? Regarde, tu n'as pas envie de rien vu que tu viens sur ce forum et que tu aimes y passer du temps Wink. Tu n'as juste pas les mêmes distractions que les "E" qui sortent davantage et aiment retrouver des amis. Mets plutôt à profit ton besoin de solitude en lisant, et dis à ta mère que tu échanges beaucoup sur internet, qui est un mode de communication actuellement plus adapté pour toi. Elle a surement peur que tu ne parles vraiment à personne, tout comme mes parents se posaient des questions pour moi.
Dis toi que l'on change, très vite, et qu'en fonction de ce que tu vis, tes expériences, tes quelques rencontres, ta vie se dessinera et pour le moment, personne ne peut dire comment tu seras dans 1 an.

Je ferme la parenthèse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Ven 07 Déc 2012, 18:17

@Delilah a écrit:

Toi même trouves que tu n'as jamais envie de rien ou c'est l'image que ton entourage te renvoie? Regarde, tu n'as pas envie de rien vu que tu viens sur ce forum et que tu aimes y passer du temps Wink.
Je ferme la parenthèse Smile

Un peu des deux, mais on ce connait aussi par autrui, même si je pourrais renvoyé une image faussé de moi, ou être mal interprété par des personnes E, qui ne comprendraient pas mon besoin d'isolement. Mais ma mère est perspicace, c'est une bonne psychologue (elle est doué dans les relations humaines, malgré qu'elle soit un peu brusque, en fait ouais elle est à mon antipode).
Je trouve aussi que je n'ai aune passion, aucune envie, aucun idéal vers lequel tendre. Je suis souvent dans un état apathique. Au lieu de prendre ma vie en main, je la subie.
En fait tout m'épuise dans la vie, je me sens bien que sur internet. (un monde un peu à part, je préfère la vie virtuelle)

En fait merci de t'intéresser à mon cas, mais tu n'en tirera rien. Je sais très bien qui je suis, tout ce que je viens de dire sur ce topic n'est que la stricte vérité, elle ne peut être réfuté ! N'oubli pas que tu me connais uniquement virtuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Delilah
Traducteur
avatar

Type : INFP
Age : 39
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ? Ven 07 Déc 2012, 20:38

Ne t'en fais pas, ce n'est pas moi qui vais dire que je te connais, même virtuellement. J'en apprends tous les jours en fonction des écrits Wink ensuite, l'image est souvent faussée, car l'interprétation de la lecture m'est propre. Tu vois par exemple, je ne te pensais pas "fatiguée", ou sans but. Je trouve ça un peu triste et ça me donnerait plutôt envie de te faire découvrir tout un tas de choses pour t'émerveiller et voir ton enthousiasme.

Maintenant je n'ai pas la prétention de t'aider dans quoi que ce soit, ni même "d'aider" tout court car ce n'est pas ce que tu demandes. Moi je suis juste là pour discuter un peu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Vous considérez-vous idéalistes ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Vous considérez-vous idéalistes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Et vous, qui dites-vous que je suis ?
» Vous aussi, tenez-vous prêts !
» Je vous aime et vous appelle tous à la Sainteté. Message reçu par Elie
» Vous considérez-vous idéalistes ?
» Qu'est-ce qu'un bon professeur ? Vous considérez-vous comme un bon professeur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF)-