Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Petite présentation : encore une nouvelle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 20:49

Bonsoir !

J'ai découvert le MBTI cet été, au fil de mes divagations sur le net. Je suis tombée sur ce forum dans la foulée, alors que je cherchais des informations sur le modèle afin de mieux l'appréhender.

J'ai longtemps hésité avant de m'inscrire. Ayant la fâcheuse propension à avoir des difficultés d'intégration, même au sein des forums ( Embarassed ), je me suis donc contentée de le lire – certains topics sont des vrais trésors, succulents, croustillants et fondants à souhait. Mais passé l'émerveillement premier, j'ai eu l'impression qu'il... hum... s’essoufflait – ce n'est en tout cas qu'un avis purement subjectif, vu de l'extérieur – rajouté au fait qu'il est plutôt bordélique... Je me suis dit qu'il fallait mettre de côté ces considérations, mon engouement pour le modèle s'atténuerait de lui-même.

Les semaines ont défilé, mais le MBTI continuait de me trotter vicieusement dans la tête. Je me surprenais à observer les relations entre les individus avec un regard neuf, à y voir de nouvelles connexions, de nouvelles convergences, et j'en venais même à essayer de typer mon entourage. Et surtout, d'essayer de me typer moi-même. Rolling Eyes

Je suis donc revenue sur ce forum. Parce que je tourne en rond, avec une frustration grandissante, incapable de de me fixer à un type en particulier. Parce que j'ai envie de parler du modèle, d'échanger dessus.

J'ai fait plusieurs tests que l'on peut trouver sur internet mais leur pertinence me semble être quelque peu douteuse. C'est d'autant plus vrai qu'ils ne prennent pas en compte les fonctions, qui permettent justement, si j'ai bien compris, de différencier les types 'proches', qui n'ont qu'une lettre de différence.

Les premiers résultats me typaient INTP. Après lecture de la description, j'étais globalement d'accord et me retrouvais en partie. Seulement en partie. La limite entre le T et le F était bien mince et j'ai instinctivement compris ce qu'il s'était produit. Élevée avec des valeurs très... scientifiques et rationnelles, j'ai tendance, malgré moi, à accorder plus de... disons « prestige », de « valeur », au T qu'au F. Il est probable que j'ai donc orienté mes réponses pour coller à ce que j'aimerais être, détachée de tout sentiment.

En refaisant des tests, en prenant en compte mon émotivité et mes sentiments, j'ai basculé du côté des INFP. Là encore, une description qui me convient, mais sans plus. J'adhère complètement à l'aspect créatif – j'écris (scribouille), dessine (gribouille) et je joue de la musique. Mais...

C'est en découvrant les fonctions que j'ai commencé à prendre en compte le type INFJ. J'ai louché très rapidement vers l'ISFP et l'ISFJ, juste le temps – quelques secondes – pour comprendre que ce n'était vraiment pas moi. Mais l'INFJ, les fonctions collent bien avec certains de mes traits.

Je suis très renfermée sur moi-même, je vis dans ma tête, dans mes mondes intérieurs, dans mes histoires que j'écris, dans mes rêves et je me nourris littéralement de livres. Et à partir du lycée, j'ai commencé à m'ouvrir aux autres. Est apparu un florilège de mimiques faciales – les YEUX ! - une expressivité pour le moins gênante, et une éponge émotionnelle par rapport à autrui, tout comme je peux être, paradoxalement, assez 'détachée' de mes émotions. D'une certaine manière, j'ai d'énormes blocages affectifs, je me dit 'handicapée des sentiments' mais de l'autre versant, je théâtralise.

Enfin, depuis quelques temps, je passe mon temps à disséquer mes réactions, celles des autres, et je parle en ponctuant mes phrases de « hum » alors que je cherche désespérément des mots pouvant relater l'intangibilité et la complexité de mes pensées. Je rajouterais que je présente de nombreux « signes cliniques » d'une inférieure 'Se'. Je crois. En tout cas, j'ai clairement un problème avec ce qui se rapporte à la sensation.

Et au final, il me semble logique d'être J. Je suis une procrastinatrice hors pair, complètement bordélique, mais j'ai toujours clamé que j'étais ordonnée dans mon bordel. D'un perfectionnisme qui frise la pathologie, je peux être d'une rigueur extrême. Obsédée par la perfection. Oui, mais les INFP aussi apparemment.

Donc, je doute quand même. Je n'ai rien du prophète visionnaire, du gourou présenté dans les descriptions d'INFJ. Et... je sais pas. J'utilise aussi du 'Fi', peut-être du 'Ne'... C'est difficile à dire. Peut-être que je ne vois que ce que j'ai envie de voir. Alors quid, entre INFJ et INFP... (INTP ? Même si maintenant, j'en doute)... Si vous avez, à tout hasard – et même si j'ai conscience qu'avec une inconnue c'est difficile – des remarques, des suggestions... je suis toute ouïe.

Vu que je m'éternise, et que je ne souhaite pas vous faire mourir d'indigestion à la suite d'un trop long post, je vais abréger un peu. Je ne voudrais pas vous embêter. Je rajouterais qu'en ce qui concerne l'ennéagramme, ce qui ressort est surtout le 5, puis le 9. Après, le 4. Et enfin, un peu de 1 et de 6. Une pincée de 2, mais un 3, 7 et 8 complètement inexistants. Bref, je pense être 5w4, mais là aussi, rien n'est moins sûr. Et ne parlons même pas des instincts...

En tout cas, au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 20:58

regarde ça :

ça va p't'être t'aider à trancher.
cette vidéo est plutôt bien aussi :
Revenir en haut Aller en bas
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 21:22

Bienvenue !

En regardant ton style d'écriture, on y voit un style plutôt INFJ en effet (comparé aux autres membres INFJ du forum). En tout cas j'aime bien ton style, et j'aime beaucoup ton image de profil aussi ^^.

Au plaisir de te lire Smile

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 21:50

Tout d'abord, merci Guinéa pour tes vidéos Smile

Globalement, cela rejoint ce que j'essayais de dire, avec certes beaucoup de maladresse... la différence se fait au niveaux des fonctions. Si j'ai dû mal à savoir si j'utilise plus de Ne ou de Ni, j'ai l'impression que c'est bien plus évident pour le Fe et Fi.

J'utilise assez clairement du Fe, d'après mes lectures et d'après ce que je comprend - mon anglais étant assez pitoyable, il est possible que des subtilités m'échappent... Mais que ce soit au niveau de l'expressivité faciale ou les considérations vis-à-vis des sentiments des autres, je fais Fe. Néanmoins, j'ai quand même l'impression d'utiliser du Fi... C'est peut-être ce qui me laisse perplexe. Est-il possible d'utiliser les deux versants ? La prédominance d'une des fonctions déterminerait le type, mais faut-il exclure totalement l'autre ?

La question se pose moins pour l'axe T. Je me reconnais en Ti, là où Te ne me donne que des frissons d'horreur - bon, j'exagère un tantinet... Lol Mais j'ai vraiment l'impression que ce Te est quelque chose qui m'est inaccessible, hors de ma portée. Une impression que je ne retrouve pas pour la différenciation Fi/Fe.

Sans oublier cette sombre histoire d'inférieure. Je pense qu'elle se fait au niveau des sensations, mais peut-être s'agit-il justement de ce Te que je n'arrive pas à percevoir et qui me glace le sang ?

Bref, je pourrais tourner le sujet dans tous les sens, j'ai bien compris ce qui se jouait au niveau des fonctions, je crois, mais cela ne m'avance pas plus. Je pourrais trouver des arguments pour justifier Fi/Te, tout comme Fe/Ti. En ce qui concerne Ni/Se ou Ne/Si, une fois de plus, en fonction des situations, je pourrais trouver des exemples pour chacun. Peut-être une prédominance Ni/Se, mais je ne sais pas si j'extrapole.

Tout ça pour dire que je suis perplexe. J'imagine que tout ça va se décanter au fil des échanges.


Merci beaucoup Chasing pour ton accueil et tes compliments sur mon style d'écriture - et sur ma photo de profil. L'écriture étant un domaine qui m'intéresse, ça me touche particulièrement. Smile

Et oui, de ce que j'ai pu lire, les INFJ auraient peut-être un style un peu plus... tarabiscoté que les INFP, qui semblent aller au plus simple. C'est l'impression que cela me donne. (Mais c'est peut-être aussi les post que j'ai pu lire d'Exil qui m'induisent en erreur). Un point à prendre en considération en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 21:59

Bienvenue !

En regardant ton style d'écriture, on y voit un style plutôt INFJ en effet (comparé aux autres membres INFJ du forum). En tout cas j'aime bien ton style, et j'aime beaucoup ton image de profil aussi ^^.

Au plaisir de te lire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 22:11

Bienvenue à toi ! : )

J'aime bien aussi ton avatar, et ton style d'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 22:12

Merci beaucoup Ayahuasca pour ton accueil et tes compliments sur mon style d'écriture - et sur ma photo de profil. L'écriture étant un domaine qui m'intéresse, ça me touche particulièrement. Smile

Et oui, de ce que j'ai pu lire, les INFJ auraient peut-être un style un peu plus... tarabiscoté que les INFP, qui semblent aller au plus simple. C'est l'impression que cela me donne. (Mais c'est peut-être aussi les post que j'ai pu lire d'Exil qui m'induisent en erreur). Un point à prendre en considération en tout cas.


Merci Luna !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 22:16

Lèche bottes, aya. '-'

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 22:16

(j'ai hurlé de rire, merci et bienvenue ! Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 22:20

A priori sépia a un humour INFP Smile

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 22:39

Héhé ! Je sentais bien qu'il y avait un test là-dessous sur mon humour mais avant de me prendre la tête sur le comportement attendu, j'ai décidé de jouer le jeu et de montrer simplement ma réaction spontanée :P

Bref, cette fois-ci sincèrement enchantée Ayahuasca ! Very Happy (Apparemment on t'appelle Aya ?)

... M'enfin, je veux bien, mais entre le style d'écriture INFJ et l'humour INFP, au final, je fais toujours une petite danse entre les deux. Un jour, l'illumination sur les types me transcendera peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INxJ 1μ, 1w9_6w5_4w3, Melancholic/Choleric
Age : 25
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1475

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 23:10

Bonjour Sépia, il y a énormément de choses se rapportant à l'INFP dans ce que tu décrit, mais tu présente beaucoup de symptômes propres à l'INFJ, à son "Fe" oppressant ou mal digéré (très évocateur pour moi), à son "Se" parasitaire, à son "Ni" envahissant, son "Ti" un peu factice ; et je me retrouve assez dans ce que tu écrit, ce qui ne m'arrive pas tellement comparé aux autres membres du forum, indépendamment du type (je pense seulement à deux membres). Par contre, c'est plus "Fi" qui me semble inaccessible que "Te" ; en d'autres termes, j'ai moins de mal à diriger une situation qu'à savoir ce que je veux "vraiment" (mais les deux sont très secondaires pour moi).

Et par rapport à "Si" ? Ca pourrait être déterminant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zogarok.wordpress.com
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 887

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 19 Nov 2012, 23:26

Bonjour Sépia

Jolie avatar en effet.

A première vu tu donnes une impression d'INFJ, surtout ce passage :



Citation :
Je suis très renfermée sur moi-même, je vis dans ma tête, dans mes mondes intérieurs, dans mes histoires que j'écris, dans mes rêves et je me nourris littéralement de livres. Et à partir du lycée, j'ai commencé à m'ouvrir aux autres. Est apparu un florilège de mimiques faciales – les YEUX ! - une expressivité pour le moins gênante, et une éponge émotionnelle par rapport à autrui, tout comme je peux être, paradoxalement, assez 'détachée' de mes émotions. D'une certaine manière, j'ai d'énormes blocages affectifs, je me dit 'handicapée des sentiments' mais de l'autre versant, je théâtralise.


Même si certains INFP pourraient s'y retrouver en partie, notamment la première phrase, mon intuition est de pencher pour l'INFJ. La deuxième partie me rappelle la capacité "d'empathes" des INFJ, développée dans certains descriptifs sur les INFJ (même s'ils n'ont pas le monopole de cette caractéristique...). De plus, le fait de théâtraliser de manière naturelle, je n'ai pas l'impression que cela soit très courant chez les INFP (en tout cas pas chez moi, sur ce forum non plus apparemment), mise à part dans un contexte professionnel ou artistique (comédiens, artistes...) J'ai plutôt sentiment que cela s'apparente à une manifestation du Fe, mais il faudrait le point de vu des INFJ du forum pour le confirmer.


Citation :
Enfin, depuis quelques temps, je passe mon temps à disséquer mes réactions, celles des autres,


J'aurai tendance à l'associer également à Fe

Citation :

Je rajouterais que je présente de nombreux « signes cliniques » d'une inférieure 'Se'. Je crois. En tout cas, j'ai clairement un problème avec ce qui se rapporte à la sensation.


Intéressant. Si tu as ciblé et mis en avant la sensation en premier lieu comme "handicap", ce n'est probablement pas pour rien. Un INFP bien marqué aurait je pense mis en avant des blocages intellectuels dans des situations de stress ou alors des réactions trop émotionnelles dans des situations conflictuelles avec le risque d'une utilisation fallacieuse et excessive de raisonnements en apparence logiques qui n'aura que pour but de conforter un jugement faux et subjectif, subjugué par un orgueil démesuré dans ces moments là ( Te en inférieur peut se manifester de cette manière)


_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 00:13

Bonsoir Zogarok !

Oh, beaucoup de choses à développer et d’intéressant dans tes propos.

Pour Fe, oppressant est exactement le terme qui convient. J'ai vraiment cette impression d'être "écrasée" par les sentiments des autres. De même, oppressant dans le sens où la moindre de mes émotions s'affiche sur mon visage, et ça me demande une énergie considérable si je veux réguler ça. Or, je veux réguler ça, car j'ai un besoin de contrôle assez important. En laissant faire, je suis d'une lisibilité effrayante. Mes yeux bougent constamment, montrent, ne parlons même pas des sourcils, et ce sourire stupide que je plaque à chaque occasion ! Il y a un côté un peu factice même dans ce sourire.

J'ai l'impression d'avoir un rapport tout aussi mal digéré avec Fi qu'avec Fe. Fi est tout aussi oppressant d'une certaine manière, parce qu'il me donne l'impression d'être nombriliste, et je hais cette impression - comme en ce moment, d'ailleurs, à chercher qui je suis, à vouloir trouver mon type, ce besoin d'individualisation, de prendre pour soi certaines remarques... En généralisant, j'ai beaucoup de difficulté avec les émotions. (Et c'est en ça qu'il m'était agréable de m'imaginer INTP). Et je suis quand même assez préoccupée par savoir ce que je veux. (Mais est-ce que mes études me conviennent, est-ce que c'est vraiment ma voie ? Mais est-ce que... et blablabla...) Je me fatigue toute seule.

Alors que le côté dirigiste et sévère du Te, j'en serais bien incapable. J'ai un manque de confiance en moi tellement flagrant que je ne pourrais pas avoir recourt à du Te. Et ce manque de confiance vient justement nourrir Fi.

Amusant de voir que c'est l'inverse dans ton cas. Je ne sais pas si tu y vois une corrélation entre l'image que tu as de toi ? La confiance en tes capacités ?

En ce qui concerne Si... Et bien j'en sais fichtrement rien. Je pense que je l'utilise à petites doses, de manière assez saine. Un objet, un élément, pourra me rappeler quelque chose, et je pourrais sentir vaguement l'effet que cela avait eu sur moi, mais rien de bien fou. Un peu comme tout le monde, j'aurais dit avant de connaître le MBTI. J'ai peut-être un peu de mal à l'appréhender, à savoir ce que cette fonction signifie concrètement.

Au contraire, Se est très présent, dans les rares excès, ou dans les insuffisances béantes. Je ne remarque rien de mon environnement, d'une maladresse extrême (me prend des poteaux en pleine rue alors que je suis plongée dans mes pensées... Embarassed dans le genre gênant...), mais je peux rester bloquée sur des détails, être très pointilleuse. (Sur la ponctuation, les majuscules, l'orthographe...) J'ai horreur du sport, mon alimentation est des plus aléatoire et je suis complètement insomniaque. Et j'en passe...


Et bonsoir Alex !

Merci pour ton avis. J'avais effectivement l'impression que les INFP ne 'montrent' pas leurs émotions, qu'ils gardent un visage assez lisse. Là où je suis complètement à l'opposé. C'est ce qui m'a fait pencher vers le INFJ et c'est ce qui me faisait dire que quelque chose ne collait pas avec l'INFP, qu'il y avait un 'couac' quelque part. Mais je ne pas sûre non plus que les INFJ théâtralise, avec énormément de mimiques...

Oui, j'ai cette impression que je suis plus handicapée des sensations, mais peut-être que je me trompe. Mais c'est vrai que je ne me reconnais pas trop dans ce que tu décris. Dans les situations conflictuelles, je m'écrase, ou je fuis, ou j'utilise du Fe pour faire comprendre à l'autre que je comprend sa position, mais que malgré cela, je ne suis pas d'accord, et que c'est pas la peine de se battre. En gros. Après, tout dépend des situations. Et en situation de stress... J'ai un besoin de contrôle qui devient très important, majoration des tocs, absence d'alimentation... Mais point d'orgueil démesuré ne surgit. Enfin je crois.


Merci à tous de votre accueil Very Happy et il y a matière à réflexion. Je me sens plus INFJ après tout ça, mais je sais que cette impression ne va pas forcément durer.



Dernière édition par Sépia le Mar 20 Nov 2012, 00:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INxJ 1μ, 1w9_6w5_4w3, Melancholic/Choleric
Age : 25
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1475

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 00:31

Lire ça me fait tellement plaisir... Quand tu en auras le temps, parcourt un peu mes posts, mais aussi tout ce qui se dit sur les fonctions et sur les types à la croissance un peu biaisée...

Pour le contre-"Fe", je suis également dans le contrôle, mais j'ai tellement choisi de me couper que je ne laisse généralement rien transparaître... jusqu'à la moindre interaction naturellement. Mon hyper-réactivité m'a fait prendre conscience que je ne pouvais en rien être un "Ti" dom ; et tout m'a conduit vers le "Ni" dom (d'ailleurs je suis un N carabiné et c'est la première chose qu'on plaque sur moi). On passe parfois à côté de choses tellement évidentes sur soi ; on les connait mais on veut les moduler, les façonner autrement. -- Sur les mimiques, ça c'est un truc de NFP plutôt, mais pas spécifiquement "Fe" en tout cas.

J'avais également pris en otage l'INTP mais trop de choses ne correspondaient pas. Pour autant, je me trouve toujours énormément de correspondances avec ce type et son attitude intellectuelle. Il me semble que je l'ai déjà dit sur le forum, je crois que l'INTP est la personnalité "intérieure" de l'INFJ, l'ESFJ sa personnalité "extérieure". Ni-Ti sont les fonctions les plus détachées, donc antisociales à terme (le Ni-Fi lui serait plus "anticonformiste") ; Fe-Se sont les plus "triviales", c'est la dépendance au monde extérieur, sans recul. Cette dualité radicale est peut-être la clé des "paradoxes" de l'INFJ. Je pense que nous avons aussi besoin d'extérioriser cette indépendance-là, au risque de nous chambouler.

Pour Te, je ne reconnais pas le côté dirigiste et sévère ; je suis très critique, mais il y a une tendance "rouleau-compresseur" que je ne me reconnais pas, peut-être à tort ; pour la volonté de ne pas se laisser-aller, oui (mais c'est le cas de beaucoup de types, les ST-NJ) ; pour la confiance, elle est plus aléatoire ; pour le calme devant les situations quotidiennes, je n'y suis pas du tout. Je suis assez facilement "dirigiste", probablement, mais ça me semble plus relever de Se (curieusement) et d'une volonté toute "Je" (Jugement Extraverti, Fe-Te) de vouloir rationaliser et contrôler l'environnement.

Je suis également débordé par les interrogations à propos de ce qui me correspond et me permettrait de me développer (comme tout le monde, bien sûr - mais il semble que chez les "Ni" ça peut atteindre des proportions gargantuesques) ; mais, pour rester sur les outils du MBTI, je ne me sens pas cette "fibre" "Fi" qui semble privilégier ce qui est bon pour elle et vivre d'abord pour son propre égo, ni cette identification aux ondulations de son âme.

Concernant "Si", j'en ai un réel manque, à me demander si je ne suis pas un NP qui la réprime constamment (c'est ce que j'ai cru au départ). Mais c'est plutôt quelque chose qui me semble étranger ; et en même temps si familier, d'ailleurs c'est la fonction dominante de toute ma famille (je suis adopté). Mais quand j'essaie d'envisager la vie d'un "Si", son mode intérieur, j'ai presque la nausée, pas tellement à propos de cet entourage si marqué "Si", mais surtout parce qu'une telle disposition envers les choses, si elle survenait en moi, serait un cauchemar..

Quand à "Se", on est également au même point... Mais je surcompense cette partie à outrance et je dois dire que toutes mes gênes, toutes mes hontes viennent de là (et même, humiliations par excès "d'absence") ; et que j'ai pu me soustraire à "Fe", parce que ce "Se" manquait en quelque sorte...


Alex a écrit:
Bonjour Sépia

Jolie avatar en effet.

A première vu tu donnes une impression d'INFJ, surtout ce passage :



Citation :
Je suis très renfermée sur moi-même, je vis dans ma tête, dans mes mondes intérieurs, dans mes histoires que j'écris, dans mes rêves et je me nourris littéralement de livres. Et à partir du lycée, j'ai commencé à m'ouvrir aux autres. Est apparu un florilège de mimiques faciales – les YEUX ! - une expressivité pour le moins gênante, et une éponge émotionnelle par rapport à autrui, tout comme je peux être, paradoxalement, assez 'détachée' de mes émotions. D'une certaine manière, j'ai d'énormes blocages affectifs, je me dit 'handicapée des sentiments' mais de l'autre versant, je théâtralise.


Même si certains INFP pourraient s'y retrouver en partie, notamment la première phrase, mon intuition est de pencher pour l'INFJ. La deuxième partie me rappelle la capacité "d'empathes" des INFJ, développée dans certains descriptifs sur les INFJ (même s'ils n'ont pas le monopole de cette caractéristique...). De plus, le fait de théâtraliser de manière naturelle, je n'ai pas l'impression que cela soit très courant chez les INFP (en tout cas pas chez moi, sur ce forum non plus apparemment), mise à part dans un contexte professionnel ou artistique (comédiens, artistes...) J'ai plutôt sentiment que cela s'apparente à une manifestation du Fe, mais il faudrait le point de vu des INFJ du forum pour le confirmer.


Citation :
Enfin, depuis quelques temps, je passe mon temps à disséquer mes réactions, celles des autres,


J'aurai tendance à l'associer également à Fe

Citation :

Je rajouterais que je présente de nombreux « signes cliniques » d'une inférieure 'Se'. Je crois. En tout cas, j'ai clairement un problème avec ce qui se rapporte à la sensation.


Intéressant. Si tu as ciblé et mis en avant la sensation en premier lieu comme "handicap", ce n'est probablement pas pour rien. Un INFP bien marqué aurait je pense mis en avant des blocages intellectuels dans des situations de stress ou alors des réactions trop émotionnelles dans des situations conflictuelles avec le risque d'une utilisation fallacieuse et excessive de raisonnements en apparence logiques qui n'aura que pour but de conforter un jugement faux et subjectif, subjugué par un orgueil démesuré dans ces moments là ( Te en inférieur peut se manifester de cette manière)


Pour le premier paragraphe, je m'y retrouve énormément. Je sais que je suis énormément "théâtral", pas forcément dans des proportions agréables pour ceux alentours, mais autant je suis "Ti" dans mes activités intellectuelles, autant je suis "Fe" dans la vie courante, sauf que je n'ai pas d'ancrages qui permettrait que ce "Fe" soit stable.

Il y a une chose surtout, c'est que je n'ai jamais l'impression de ressentir quoique ce soit seul, ou si peu ; et c'est toujours auprès des autres que je m'efforce de pointer l'urgence, ou que je me confie et que mes émotions me dépassent. Seul, je suis juste un mental hyper-actif, un "esprit sans corps" quoique régulièrement obsédé par la confection d'une apparence impeccable, mais pas forcément "aimable", malgré moi.

Je sais aussi que j'ai sciemment choisi de rompre avec toute implication émotionnelle envers d'autres personnes, même si je ne respecte pas ce commandement à la lettre...

Pour le second paragraphe, c'est autant "Fi" je pense. C'est quelque chose que je fait en permanence, mais sans le calculer ; et je ne reste jamais sur quelque chose qui s'est produit, ça ne me poursuit pas (là ce serait parfaitement "Fi" en revanche).

Concernant la manifestation de la fonction inférieure, je peux facilement être excentrique, dédaigneux, speed et volubile d'une façon très propre aux "Se". Un véritable beauf, un ogre, mais avec des manières raffinées qui demeurent, et un langage brassant parfaitement toutes mes fonctions et de magnifiques combinaisons NFJ-STP. Les IFP pourraient plutôt être "tyranniques" semble-t-il, excessivement sûrs d'eux ; pour ma part, je suis plutôt exubérant, odieux, volontiers "carnassier" mais pas dans le genre à vouloir dominer, simplement à m'attacher à remettre les choses à leur place, en brisant la glace. Je crois que c'est ça la véritable manifestation : briser la glace, dans tous les sens (les ISJ aussi doivent faire ça, devenir subitement plus profonds et ouverts, donc dédaigner leur petite vie glacée).


Dernière édition par Zogarok le Mar 20 Nov 2012, 00:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zogarok.wordpress.com
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 00:37

Bonsoir Sépia Smile !

@Sépia a écrit:

En ce qui concerne Si... Et bien j'en sais fichtrement rien. Je pense que je l'utilise à petites doses, de manière assez saine. Un objet, un élément, pourra me rappeler quelque chose, et je pourrais sentir vaguement l'effet que cela avait eu sur moi, mais rien de bien fou. Un peu comme tout le monde, j'aurais dit avant de connaître le MBTI. J'ai peut-être un peu de mal à l'appréhender, à savoir ce que cette fonction signifie concrètement.

Le Si correspond aux sensations que l'environnement provoque en toi, alors que le Se identifie les sensations directement à un objet.

@Sépia a écrit:
Je ne remarque rien de mon environnement, d'une maladresse extrême (me prend des poteaux en pleine rue alors que je suis plongée dans mes pensées... Embarassed dans le genre gênant...), mais je peux rester bloquée sur des détails, être très pointilleuse. (Sur la ponctuation, les majuscules, l'orthographe...) J'ai horreur du sport, mon alimentation est des plus aléatoire et je suis complètement insomniaque. Et j'en passe...
Ce que tu décris est caractéristique d'un Ni dominant avec un Se en inférieur. De ce que tu as dit du F et en recoupant avec l'avis de Zogarok, je pense que tu es INFJ.

Revenir en haut Aller en bas
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 02:01

Réponse rapide, mais il y aurait beaucoup de choses à en dire.

@Zogarok a écrit:
Lire ça me fait tellement plaisir... Quand tu en auras le temps, parcourt un peu mes posts, mais aussi tout ce qui se dit sur les fonctions et sur les types à la croissance un peu biaisée...
Je ferais ! En effet, j'avais surtout parcouru le forum cet été, et je vois que tu t'es inscrit au début du mois, je n'ai pas lu tes interventions.

@Zogarok a écrit:
Pour le contre-"Fe", je suis également dans le contrôle, mais j'ai tellement choisi de me couper que je ne laisse généralement rien transparaître... jusqu'à la moindre interaction naturellement.
J'aimerais bien ne rien laisser transparaître. Mais plus je me force à rester impassible, plus ça ressort - et c'est encore plus flagrant dans les situations où je suis gênée, face à des personnes devant qui je ne veux surtout pas montrer mes émotions. Mais rien à faire. Du coup, pour contrer ça, j'en joue un peu, et plutôt que rester impassible - ce qui m'est difficile - je "plaque" un sourire. En revanche, je peux rester impassible dès que le ressort intellectuel prédomine dans la conversation.

@Zogarok a écrit:
Mon hyper-réactivité m'a fait prendre conscience que je ne pouvais en rien être un "Ti" dom ; et tout m'a conduit vers le "Ni" dom (d'ailleurs je suis un N carabiné et c'est la première chose qu'on plaque sur moi). On passe parfois à côté de choses tellement évidentes sur soi ; on les connait mais on veut les moduler, les façonner autrement. -- Sur les mimiques, ça c'est un truc de NFP plutôt, mais pas spécifiquement "Fe" en tout cas.
J'avais également pris en otage l'INTP mais trop de choses ne correspondaient pas. Pour autant, je me trouve toujours énormément de correspondances avec ce type et son attitude intellectuelle. Il me semble que je l'ai déjà dit sur le forum, je crois que l'INTP est la personnalité "intérieure" de l'INFJ, l'ESFJ sa personnalité "extérieure". Ni-Ti sont les fonctions les plus détachées, donc antisociales à terme (le Ni-Fi lui serait plus "anticonformiste") ; Fe-Se sont les plus "triviales", c'est la dépendance au monde extérieur, sans recul. Cette dualité radicale est peut-être la clé des "paradoxes" de l'INFJ. Je pense que nous avons aussi besoin d'extérioriser cette indépendance-là, au risque de nous chambouler.
Je te suis complètement, c'est aussi ce fait qui remet en cause un potentiel Ti dominant. Ce que tu dis me parle énormément. J'ai l'impression de jouer sur les deux tableaux, le Ni-Fi-Ti complètement déconnecté et un marasme étrange de Fe-Se.

@Zogarok a écrit:
Pour Te, je ne reconnais pas le côté dirigiste et sévère ; je suis très critique, mais il y a une tendance "rouleau-compresseur" que je ne me reconnais pas, peut-être à tort ; pour la volonté de ne pas se laisser-aller, oui (mais c'est le cas de beaucoup de types, les ST-NJ) ; pour la confiance, elle est plus aléatoire ; pour le calme devant les situations quotidiennes, je n'y suis pas du tout. Je suis assez facilement "dirigiste", probablement, mais ça me semble plus relever de Se (curieusement) et d'une volonté toute "Je" (Jugement Extraverti, Fe-Te) de vouloir rationaliser et contrôler l'environnement.
Hum... J'ai aussi la volonté de ne pas me laisser-aller, de contrôler mon environnement, mais si ce besoin de contrôle implique d'autres personnes, je fais toujours attention aux autres, et j'y met des pincettes, là où Te n'en met pas. (Le côté rouleau-compresseur que tu disais) Je vois donc ce contrôle plus comme un aspect Se et J, en effet. Le Te serait plutôt dans l'assertion, l'argumentaire point par point d'une logique sans faille mélangée à l'arrogance, à l'assurance d'avoir raison. D'où le fait que Te m'est inaccessible. À part dans l'aspect contrôle, que je met dans le panier de Se et du J.

@Zogarok a écrit:
Je suis également débordé par les interrogations à propos de ce qui me correspond et me permettrait de me développer (comme tout le monde, bien sûr - mais il semble que chez les "Ni" ça peut atteindre des proportions gargantuesques) ; mais, pour rester sur les outils du MBTI, je ne me sens pas cette "fibre" "Fi" qui semble privilégier ce qui est bon pour elle et vivre d'abord pour son propre égo, ni cette identification aux ondulations de son âme.
Ah ! Si ce genre d'interrogations peut relever du Ni, voilà qui me donne un nouvel éclairage. Je pensais que c'était complètement Fi. Parce que je me prend la tête de manière assez impressionnante avec ça. Je ne sais plus trop quoi en penser pour le moment. Peut-être que mon Fi est moins important que je ne le pensais. En fait, dans l'idéal, j'aimerais que Fi et Fe se rejoignent. Qu'en travaillant ce qui est 'bon' pour les autres, pour la communauté puisse être bon pour moi et nourrir mon égo, mon besoin de consécration.

@Zogarok a écrit:
Concernant "Si", j'en ai un réel manque, à me demander si je ne suis pas un NP qui la réprime constamment (c'est ce que j'ai cru au départ). Mais c'est plutôt quelque chose qui me semble étranger ; et en même temps si familier, d'ailleurs c'est la fonction dominante de toute ma famille (je suis adopté). Mais quand j'essaie d'envisager la vie d'un "Si", son mode intérieur, j'ai presque la nausée, pas tellement à propos de cet entourage si marqué "Si", mais surtout parce qu'une telle disposition envers les choses, si elle survenait en moi, serait un cauchemar..
Aïkido a écrit:
Le Si correspond aux sensations que l'environnement provoque en toi, alors que le Se identifie les sensations directement à un objet.
Je couple ma réponse sur le Si avec vous deux. Dis comme ça, j'ai effectivement l'impression d'être assez étrangère au Si. Et je réagit au "cauchemar" de Zogarok : j'ai par contre du Si qui est survenu à plusieurs reprise de manière très violente, et qui se rapporte à un traumatisme. J'ajouterais que je me sens oppressée dans une foule, ou lorsque le bruit est trop présent, trop fort... M'enfin bon, ça me semble quand même plus négligeable que le Se.

@Zogarok a écrit:
Pour le premier paragraphe, je m'y retrouve énormément. Je sais que je suis énormément "théâtral", pas forcément dans des proportions agréables pour ceux alentours, mais autant je suis "Ti" dans mes activités intellectuelles, autant je suis "Fe" dans la vie courante, sauf que je n'ai pas d'ancrages qui permettrait que ce "Fe" soit stable.
Complètement en accord ! Cela rejoint ce que je disais un peu plus haut, que mes manières et ma théâtralisation disparaît dès que je me retrouve en situation où je fais fonctionner Ti. Et à voir mon parcours de vie, il est possible que mon Fe se soit développé de manière complètement disproportionnée.

@Zogarok a écrit:
Il y a une chose surtout, c'est que je n'ai jamais l'impression de ressentir quoique ce soit seul, ou si peu ; et c'est toujours auprès des autres que je m'efforce de pointer l'urgence, ou que je me confie et que mes émotions me dépassent. Seul, je suis juste un mental hyper-actif, un "esprit sans corps" quoique régulièrement obsédé par la confection d'une apparence impeccable, mais pas forcément "aimable", malgré moi.
Je vais faire vite et succinct : j'aurais pu dire la même chose.
Mes émotions semblent surgirent lorsque je parle, lorsque je suis au contact avec autrui. Mais sinon, seule, je suis repliée en moi, et rien ne traverse, seul l'esprit fonctionne. Les émotions sont complètement détachées à ce moment là, et j'analyse, et réfléchi, retourne mes idées dans tous les sens, j'imagine, je visualise... De manière très froide. Il m'arrive parfois de ressentir lorsque je suis seule, mais c'est très rare, et toujours en rapport direct avec mes principales problématiques. Cela se fait alors de manière très intense, incontrôlable et c'est source d'angoisse.
De même, je plussoie l'apparence impeccable. J'en parlerais plus longuement plus tard. J'ai vu un sujet sur le style vestimentaire...

@Zogarok a écrit:
Pour le second paragraphe, c'est autant "Fi" je pense. C'est quelque chose que je fait en permanence, mais sans le calculer ; et je ne reste jamais sur quelque chose qui s'est produit, ça ne me poursuit pas (là ce serait parfaitement "Fi" en revanche).
Alors que moi, à posteriori, j'y réfléchit énormément. Et je me dis que j'aurais pu réagir plutôt comme ça, dire plutôt ça...

@Zogarok a écrit:
Concernant la manifestation de la fonction inférieure, je peux facilement être excentrique, dédaigneux, speed et volubile d'une façon très propre aux "Se". Un véritable beauf, un ogre, mais avec des manières raffinées qui demeurent, et un langage brassant parfaitement toutes mes fonctions et de magnifiques combinaisons NFJ-STP. Les IFP pourraient plutôt être "tyranniques" semble-t-il, excessivement sûrs d'eux ; pour ma part, je suis plutôt exubérant, odieux, volontiers "carnassier" mais pas dans le genre à vouloir dominer, simplement à m'attacher à remettre les choses à leur place, en brisant la glace. Je crois que c'est ça la véritable manifestation : briser la glace, dans tous les sens (les ISJ aussi doivent faire ça, devenir subitement plus profonds et ouverts, donc dédaigner leur petite vie glacée).
Je m'y retrouve pour l’exubérance et l'excentricité. Qui survient de manière complètement anarchique. Dédaigneuse, je crois pas. Quoique... En y réfléchissant... Quand quelque chose m'exaspère au plus au point... Hum, intéressant.
Je dirais aussi qu'il m'arrive parfois de sexualiser à outrance, une sensualité qui ressort, en général, dès que l'inhibition tombe un peu, un coup d'alcool dans le nez, sans être 'bourrée', mais ça ressort alors, incontrôlable. Qui rejoint le fait de briser la glace...

Aïkido a écrit:
Ce que tu décris est caractéristique d'un Ni dominant avec un Se en inférieur. De ce que tu as dit du F et en recoupant avec l'avis de Zogarok, je pense que tu es INFJ.
Bonsoir Aïkido ! Smile
Il est probable que tu aies raison, au vu de ce que dis Zogarok et comment cela résonne en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 10:50

Bienvenue à toi Sépia. Je confirme les impressions qui remontent au-dessus de moi pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 11:14

Bienvenue Sépia!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exterkate
Hôte 5 étoiles
avatar

Type : INTP 6
Age : 21
Lieu : Grand Est
Emploi : Apprenti (Al)Chimiste
Inscription : 18/12/2011
Messages : 838

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 17:20

Bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 17:21

Merci à vous trois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linh
Pionnier
avatar

Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 539

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 20:07

Bienvenue sur le forum Sépia !!

_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INxJ 1μ, 1w9_6w5_4w3, Melancholic/Choleric
Age : 25
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1475

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Mar 20 Nov 2012, 21:12

@Sépia a écrit:
Réponse rapide, mais il y aurait beaucoup de choses à en dire.

@Zogarok a écrit:
Lire ça me fait tellement plaisir... Quand tu en auras le temps, parcourt un peu mes posts, mais aussi tout ce qui se dit sur les fonctions et sur les types à la croissance un peu biaisée...
Je ferais ! En effet, j'avais surtout parcouru le forum cet été, et je vois que tu t'es inscrit au début du mois, je n'ai pas lu tes interventions.

@Zogarok a écrit:
Pour le contre-"Fe", je suis également dans le contrôle, mais j'ai tellement choisi de me couper que je ne laisse généralement rien transparaître... jusqu'à la moindre interaction naturellement.
J'aimerais bien ne rien laisser transparaître. Mais plus je me force à rester impassible, plus ça ressort - et c'est encore plus flagrant dans les situations où je suis gênée, face à des personnes devant qui je ne veux surtout pas montrer mes émotions. Mais rien à faire. Du coup, pour contrer ça, j'en joue un peu, et plutôt que rester impassible - ce qui m'est difficile - je "plaque" un sourire. En revanche, je peux rester impassible dès que le ressort intellectuel prédomine dans la conversation.

@Zogarok a écrit:
Mon hyper-réactivité m'a fait prendre conscience que je ne pouvais en rien être un "Ti" dom ; et tout m'a conduit vers le "Ni" dom (d'ailleurs je suis un N carabiné et c'est la première chose qu'on plaque sur moi). On passe parfois à côté de choses tellement évidentes sur soi ; on les connait mais on veut les moduler, les façonner autrement. -- Sur les mimiques, ça c'est un truc de NFP plutôt, mais pas spécifiquement "Fe" en tout cas.
J'avais également pris en otage l'INTP mais trop de choses ne correspondaient pas. Pour autant, je me trouve toujours énormément de correspondances avec ce type et son attitude intellectuelle. Il me semble que je l'ai déjà dit sur le forum, je crois que l'INTP est la personnalité "intérieure" de l'INFJ, l'ESFJ sa personnalité "extérieure". Ni-Ti sont les fonctions les plus détachées, donc antisociales à terme (le Ni-Fi lui serait plus "anticonformiste") ; Fe-Se sont les plus "triviales", c'est la dépendance au monde extérieur, sans recul. Cette dualité radicale est peut-être la clé des "paradoxes" de l'INFJ. Je pense que nous avons aussi besoin d'extérioriser cette indépendance-là, au risque de nous chambouler.
Je te suis complètement, c'est aussi ce fait qui remet en cause un potentiel Ti dominant. Ce que tu dis me parle énormément. J'ai l'impression de jouer sur les deux tableaux, le Ni-Fi-Ti complètement déconnecté et un marasme étrange de Fe-Se.

@Zogarok a écrit:
Pour Te, je ne reconnais pas le côté dirigiste et sévère ; je suis très critique, mais il y a une tendance "rouleau-compresseur" que je ne me reconnais pas, peut-être à tort ; pour la volonté de ne pas se laisser-aller, oui (mais c'est le cas de beaucoup de types, les ST-NJ) ; pour la confiance, elle est plus aléatoire ; pour le calme devant les situations quotidiennes, je n'y suis pas du tout. Je suis assez facilement "dirigiste", probablement, mais ça me semble plus relever de Se (curieusement) et d'une volonté toute "Je" (Jugement Extraverti, Fe-Te) de vouloir rationaliser et contrôler l'environnement.
Hum... J'ai aussi la volonté de ne pas me laisser-aller, de contrôler mon environnement, mais si ce besoin de contrôle implique d'autres personnes, je fais toujours attention aux autres, et j'y met des pincettes, là où Te n'en met pas. (Le côté rouleau-compresseur que tu disais) Je vois donc ce contrôle plus comme un aspect Se et J, en effet. Le Te serait plutôt dans l'assertion, l'argumentaire point par point d'une logique sans faille mélangée à l'arrogance, à l'assurance d'avoir raison. D'où le fait que Te m'est inaccessible. À part dans l'aspect contrôle, que je met dans le panier de Se et du J.

@Zogarok a écrit:
Je suis également débordé par les interrogations à propos de ce qui me correspond et me permettrait de me développer (comme tout le monde, bien sûr - mais il semble que chez les "Ni" ça peut atteindre des proportions gargantuesques) ; mais, pour rester sur les outils du MBTI, je ne me sens pas cette "fibre" "Fi" qui semble privilégier ce qui est bon pour elle et vivre d'abord pour son propre égo, ni cette identification aux ondulations de son âme.
Ah ! Si ce genre d'interrogations peut relever du Ni, voilà qui me donne un nouvel éclairage. Je pensais que c'était complètement Fi. Parce que je me prend la tête de manière assez impressionnante avec ça. Je ne sais plus trop quoi en penser pour le moment. Peut-être que mon Fi est moins important que je ne le pensais. En fait, dans l'idéal, j'aimerais que Fi et Fe se rejoignent. Qu'en travaillant ce qui est 'bon' pour les autres, pour la communauté puisse être bon pour moi et nourrir mon égo, mon besoin de consécration.

@Zogarok a écrit:
Concernant "Si", j'en ai un réel manque, à me demander si je ne suis pas un NP qui la réprime constamment (c'est ce que j'ai cru au départ). Mais c'est plutôt quelque chose qui me semble étranger ; et en même temps si familier, d'ailleurs c'est la fonction dominante de toute ma famille (je suis adopté). Mais quand j'essaie d'envisager la vie d'un "Si", son mode intérieur, j'ai presque la nausée, pas tellement à propos de cet entourage si marqué "Si", mais surtout parce qu'une telle disposition envers les choses, si elle survenait en moi, serait un cauchemar..
Aïkido a écrit:
Le Si correspond aux sensations que l'environnement provoque en toi, alors que le Se identifie les sensations directement à un objet.
Je couple ma réponse sur le Si avec vous deux. Dis comme ça, j'ai effectivement l'impression d'être assez étrangère au Si. Et je réagit au "cauchemar" de Zogarok : j'ai par contre du Si qui est survenu à plusieurs reprise de manière très violente, et qui se rapporte à un traumatisme. J'ajouterais que je me sens oppressée dans une foule, ou lorsque le bruit est trop présent, trop fort... M'enfin bon, ça me semble quand même plus négligeable que le Se.

@Zogarok a écrit:
Pour le premier paragraphe, je m'y retrouve énormément. Je sais que je suis énormément "théâtral", pas forcément dans des proportions agréables pour ceux alentours, mais autant je suis "Ti" dans mes activités intellectuelles, autant je suis "Fe" dans la vie courante, sauf que je n'ai pas d'ancrages qui permettrait que ce "Fe" soit stable.
Complètement en accord ! Cela rejoint ce que je disais un peu plus haut, que mes manières et ma théâtralisation disparaît dès que je me retrouve en situation où je fais fonctionner Ti. Et à voir mon parcours de vie, il est possible que mon Fe se soit développé de manière complètement disproportionnée.

@Zogarok a écrit:
Il y a une chose surtout, c'est que je n'ai jamais l'impression de ressentir quoique ce soit seul, ou si peu ; et c'est toujours auprès des autres que je m'efforce de pointer l'urgence, ou que je me confie et que mes émotions me dépassent. Seul, je suis juste un mental hyper-actif, un "esprit sans corps" quoique régulièrement obsédé par la confection d'une apparence impeccable, mais pas forcément "aimable", malgré moi.
Je vais faire vite et succinct : j'aurais pu dire la même chose.
Mes émotions semblent surgirent lorsque je parle, lorsque je suis au contact avec autrui. Mais sinon, seule, je suis repliée en moi, et rien ne traverse, seul l'esprit fonctionne. Les émotions sont complètement détachées à ce moment là, et j'analyse, et réfléchi, retourne mes idées dans tous les sens, j'imagine, je visualise... De manière très froide. Il m'arrive parfois de ressentir lorsque je suis seule, mais c'est très rare, et toujours en rapport direct avec mes principales problématiques. Cela se fait alors de manière très intense, incontrôlable et c'est source d'angoisse.
De même, je plussoie l'apparence impeccable. J'en parlerais plus longuement plus tard. J'ai vu un sujet sur le style vestimentaire...

@Zogarok a écrit:
Pour le second paragraphe, c'est autant "Fi" je pense. C'est quelque chose que je fait en permanence, mais sans le calculer ; et je ne reste jamais sur quelque chose qui s'est produit, ça ne me poursuit pas (là ce serait parfaitement "Fi" en revanche).
Alors que moi, à posteriori, j'y réfléchit énormément. Et je me dis que j'aurais pu réagir plutôt comme ça, dire plutôt ça...

@Zogarok a écrit:
Concernant la manifestation de la fonction inférieure, je peux facilement être excentrique, dédaigneux, speed et volubile d'une façon très propre aux "Se". Un véritable beauf, un ogre, mais avec des manières raffinées qui demeurent, et un langage brassant parfaitement toutes mes fonctions et de magnifiques combinaisons NFJ-STP. Les IFP pourraient plutôt être "tyranniques" semble-t-il, excessivement sûrs d'eux ; pour ma part, je suis plutôt exubérant, odieux, volontiers "carnassier" mais pas dans le genre à vouloir dominer, simplement à m'attacher à remettre les choses à leur place, en brisant la glace. Je crois que c'est ça la véritable manifestation : briser la glace, dans tous les sens (les ISJ aussi doivent faire ça, devenir subitement plus profonds et ouverts, donc dédaigner leur petite vie glacée).
Je m'y retrouve pour l’exubérance et l'excentricité. Qui survient de manière complètement anarchique. Dédaigneuse, je crois pas. Quoique... En y réfléchissant... Quand quelque chose m'exaspère au plus au point... Hum, intéressant.
Je dirais aussi qu'il m'arrive parfois de sexualiser à outrance, une sensualité qui ressort, en général, dès que l'inhibition tombe un peu, un coup d'alcool dans le nez, sans être 'bourrée', mais ça ressort alors, incontrôlable. Qui rejoint le fait de briser la glace...

Aïkido a écrit:
Ce que tu décris est caractéristique d'un Ni dominant avec un Se en inférieur. De ce que tu as dit du F et en recoupant avec l'avis de Zogarok, je pense que tu es INFJ.
Bonsoir Aïkido ! Smile
Il est probable que tu aies raison, au vu de ce que dis Zogarok et comment cela résonne en moi.


En vérité je ne suis jamais impassible, toujours impliqué dans ce que je dis (et sans filtre ou pré-conscience parfois), et les sujets intellectuels ou "détachés" me sont utiles pour ça. Je crois que les seuls moments où je ne ressent aucune agitation intérieure, c'est lorsque j'écrit (sur des thèmes autour du cinéma ou de la politique de préférence - mais même ici par exemple), là je suis tout entier à ça pendant quelques instants, détaché et d'humeur parfaitement égale et apaisée. "Ti", quoi. Mais ça ne dure pas.


Chez les introvertis, "Ni" et "Fi" sont très soucieux de leur image, de ce qu'ils projettent dans le monde... Je dirais que "Fi" a l'impression que le monde est contre lui ou qu'il ne le reconnaît pas ; et que son individualité tellement spécifique n'est pas reconnue, et que la faute est dehors (en même temps, il y a beaucoup d'auto-critique et on le voit avec les INFP très ambivalents, partagés entre bouffées de supériorité et auto-dépréciation en général).
Les "Ni" ont davantage le sentiment d'être inaccomplis, ou toujours au bas de leur potentiel. Ca peut être effectivement le cas. Ils peuvent aussi se laisser déborder et se perdre dans leurs spéculations, ne plus savoir ce dont ils ont besoin ; mais être hyper-axé sur leur monde intérieur, ou sur des questions identitaires, dans un ordre différent du "Fi". A défaut, s'incarner ; pour le "Fi", il y a une identification aux sentiments, aux "valeurs", je ne le perçois pas du tout ainsi pour les N dom.


Sur "Si" et la sensation d'être débordé par les pressions extérieures, c'est quelque chose qui s'applique autant aux "Ni", et c'est le propre des IJ en général. Etre trop baigné dans le monde arrache au sien (Ni), ou peut heurter les habitudes et les schémas ancrés (Si).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zogarok.wordpress.com
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 31 Déc 2012, 11:24

Un peu plus d'un mois plus tard, je reviens dans le coin, histoire de signaler que je n'ai pas complètement déserté en dépit des apparences - bien que j'y ai songé sérieusement. Je crois que mon inscription ne cadrait pas avec le bon moment.

J'ai parcouru un peu plus le forum - lu les posts de Zogarok en particulier, et j'avoue avoir été assez troublée. Cela m'a un peu remué, du fait que ce qu'il dévoilait de lui-même avait un 'écho' en moi. J'ai préféré prendre un peu de distance avec tout ça, pour éviter de me sentir trop engloutie.

Mais le modèle me trotte toujours gentiment dans un coin de ma tête. Je fais donc un petit retour parmi vous, même si je risque d'être plutôt discrète.

D'ailleurs, le paragraphe précédent de Zogarok sur les fonctions Ni et Fi me ferait dire que j'utilise peut-être un peu Fi dans certaines situations, mais globalement j'ai une prédominance importante pour Ni. La phrase « Je ne suis pas encore assez construite » revient très régulièrement dans ma bouche.

Et sinon, je note que vous avez de manière générale réussi à reprendre le contrôle du forum et pu faire ainsi des aménagements. Je tenais à dire que c'est quand même bien mieux, bien plus propre et rangé. Et j'imagine que ça doit être une petite victoire satisfaisante Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle ! Lun 31 Déc 2012, 12:25

@ Zogarok

Citation :

Chez les introvertis, "Ni" et "Fi" sont très soucieux de leur image, de ce qu'ils projettent dans le monde... Je dirais que "Fi" a l'impression que le monde est contre lui ou qu'il ne le reconnaît pas ; et que son individualité tellement spécifique n'est pas reconnue, et que la faute est dehors (en même temps, il y a beaucoup d'auto-critique et on le voit avec les INFP très ambivalents, partagés entre bouffées de supériorité et auto-dépréciation en général).

Pour rebondir sur ce que tu dis sur le Fi, il y a bien une très grande sensibilité à l'environnement social mais pas nécessairement que le monde est contre lui. Cette sensibilité est si forte que cela créé des problèmes de confiance dans les autres. Soit la barrière entre soi et les autres est une forteresse imprenable, soit elle est grande ouverte. Je suis d'accord pour la spécificité de son individualité; la "faute" à la fois dedans (culpabilité de ne pas savoir gérer ses sentiments) et dehors (pourquoi les autres ne me ménagent pas). La réponse que l'INFP peut apporter est double: la prise de recul sur ses propres ressentis avec le Ne et apprendre à les structurer de manière compréhensible pour les autres avec le Te.

@Sépia

Bon retour parmi nous Smile ! Merci pour tes compliments; beaucoup de gens ont apporté leur pierre à tous les niveaux. Oui, c'est très satisfaisant Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Petite présentation : encore une nouvelle !

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite présentation : encore une nouvelle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Petite présentation
» Petite présentation
» Ma petite présentation : Fleur d'Amande
» Bonjour Les n'amis pour une petite présentation
» Petite présentation d'une nouvelle ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-