Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Et encore un INTP (enfin en principe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe) Mar 06 Nov 2012, 23:50

.


Dernière édition par OdonDeSaintAmand le Ven 14 Juin 2013, 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scotia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5W4 sx/so
Age : 102
Lieu : Bruxelles
Emploi : Dingosse
Inscription : 15/05/2012
Messages : 37

Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe) Jeu 08 Nov 2012, 17:26

salut Odon, intéressant de lire ta description...
J'ai également les mêmes problèmes en terme de relationnel(j'ai 10 ans en moins, et actuellement c'est le seul problème(avec les besoins matériaux et financiers que rencontre tout étudiant).. sinon je me porte comme un gant)..
Avant de découvrir ma vraie nature je pensais que j'étais un monstre, un extraterrestre... solitaire, charismatique et plein de charme mais timide et emprisonné dans mon monde intérieur... mais le fait est que j'aimais les femmes inaccessibles,mais en attiraient malheureusement d'autres(comprendre les plus accessibles; donc les moins interessantes). J'ai depuis ce temps lu des centaines de pages/formation/conseils sur la séduction et suis passé maître en l'art après quelques années de pratique... EN gros les bons séducteurs(séducteurs naturels) sont plutôt ENFJ; et au fur et à mesure que je me formais à la séduction je devenais de plus en plus Extravertie, moins calculateur(plus F), et plus décisif(prennais plus de décision)... et ce fut l'illumination, les femmes me voient actuellement comme un fou/ irrésistiblement sexy/cool/..Etc

J'ai donc durant ma quête pour devenir un séducteur parfait, modifié ma personnalité initiale... et ça marchais plutot bien jusqu'au jour où je me suis rendu compte qu'enchainner les conquetes était plusqu'inutile(et donc incompatible avec l'INTP qui est en quête de sens) et detruisait mes copines autant que ça me détruisait( car même si l'on est froid on est pas de gros connards comme les ENTJ par exemple :p).
Découvrir qui j'étais vraiment: INTP et surdoué(beaucoup d'INTP sont surdoués ceci dit !)... m'a beaucoup aidé dans la réussite scolaire( oui parceque je fais des études déconseillés pour les INTP... donc galère galère à mémoriser des centaines de pages inutiles, à interragir avec mes camarades, à foutre ma main dans un corps disséqué, voir du sang :s..), à être moins tordus(car mon esprit allait dans tous les sens durant ma période de questionnements), à avancer globalement et à sortir de ma dépression existentielle(chose dans la quelle j'étais fortement ancré depuis le début de l’université), à retrouver le sourire...
Tout cela pour dire qu'au bout du travail personnel,un obstacle perdure dans ma vie d'INTP... l'amour de ma vie(considéré comme l'un des plus grands accomplissement d'une vie). les INTP sont des perfectionnistes, ils veulent TOUT ou rien et ne peuvent se contenter d'une réussite partielle... même si c'est impossible.(ça c'est notre Pensée intérieure(Ti), fonction dominante des INTP qui nous fait croire à tous les possibles; alors que la réalité ne contient pas toutes ces multitudes de possibilités).
L'INTP est excessif à l'intérieur, mais est modéré à l’extérieur.... Ce qui aboutit à une frustration par dissociation des besoins intérieurs et extérieurs, et donc à une amplification du risque de dépression cela dit.
Je serai curieux de savoir si un INTP plus âgé a un jour réussi à être heureux sentimentalement, mais j'en doute.( malheureusement dans la description de l'INTP, l'auteur décrit bien que l'INTP voit les relations comme quelque chose qui débute et qui finit forcément). La monogamie serait donc impossible pour l'INTP? J'ai toujours secrètement pensé que l'idéal pour moi serai d'avoir 5 ou 6 femmes différentes, qu'en pensez vous?bien ou pas bien?
LA seule façon possible pour moi de tomber amoureux(ça arrive tout le temps) ET de garder la femme(ça arrive jamais) serait de rencontrer une femme tout droit sorti de ma tête: grande, belle, mystérieuse, féminine, intelligente, avec de l'humour... bref une combinaison de qualités physiques, morales, intellectuelles prequ'impossibles à avoir... une perle quoi.
Bref, tout ça pour dire que je suis également un INTP désespéré dans la recherche de son "autre" et je suis partant pour que l'on s'entraide(vu le problème que représente la recherche de l'amour pour nombreux INTPs) pour trouver une solution à cela car oui: l'INTP a de nombreuses failles, mais gardons à l'esprit que c'est le type de personnalité qui a le plus grand potentiel de croissance personnelle, d'apprentissage(voir d'auto apprentissage), de changement..Etc donc le meilleur reste envisageable.


Voici quelques propositions pour le problème:
-J'ai remarqué qu'en tant qu'INTP le problème de "j'ai une jolie femme/copine, complète, satisfaisante... mais j'ai l'impression qu'il me faut autre chose" se pose souvent lorsque je m'ennuie... Depuis peu je suis absorbé par des études(que j'aime enfin !) qui me stimule et me passionnent et trouver l'amour est devenu secondaire. alors pourquoi pas se trouver un job ou une occupation qu'on aime plus que le sexe ou plus que les femmes.
-La conception actuelle de l'amour est une conception basée sur le romanesque et donc ne sera réalité que pour une minorité de personnes(les F ou sentimentaux).... Il faut sortir cette vision des choses de sa tête.
-Les NT ne seront jamais heureux en amour, le bonheur n'étant qu'une construction de la société.
-Les NT étant rationnels, l'amour irrationnel par définition...
-L'INTP vivant dans le monde des possibles et ne voyant pas ce qui est mais ce qui "devrait ou pourrait être", n'a d'autre choix que de vivre des amours virtuels( d'ailleurs les INTP sont en général accro au porno :p) ou platoniques.
-plus l'on vit et moins l'on se pose de questions difficiles, ça marche bien pour la populace pourquoi pas pour les INTP?

----
désolé pour les fotes d'orthographe mais j'ai tappé vite, en tout cas j'espère qu'un jour l'INTP aura moins de mal dans ce monde de dingues..

PS: ce qui m'étonne c'est la vitesse à laquelle t'as vécu ta vie(marié/enfants/maison..etc), ça me fait plus penser à un ISTP/J... car bon, moi j'aurais attendu, attendu, attendu avant de faire quoi que ce soit et de n'avoir un plan de carrière ou de vie solide... sinon risque de se tromper irrémédiablement= la peur de tout INTP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
az
Pionnier
avatar

Age : 27
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 18/11/2010
Messages : 219

Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe) Jeu 08 Nov 2012, 19:01

Salut scotia,

Tu faisais quoi comme étude avant ta reconversion ? Et que fais-tu qui te passionnes désormais ?
Les centaines de pages et peut être les corps disséqués ça me parle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INxJ 1μ, 1w9_6w5_4w3, Melancholic/Choleric
Age : 25
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1477

Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe) Jeu 08 Nov 2012, 19:33

@scotia a écrit:
Avant de découvrir ma vraie nature je pensais que j'étais un monstre, un extraterrestre... solitaire, charismatique et plein de charme mais timide et emprisonné dans mon monde intérieur

Tu as déjà trouvé ton meilleur allié on dirait.



Citation :
EN gros les bons séducteurs(séducteurs naturels) sont plutôt ENFJ


les ESP aussi, dans un autre registre ; et même l'ENFP. Les ENT auraient plus tendance à "enchaîner", ils ont du charisme mais effectivement pas l'atout charme que tu évoque. Les I... c'est une autre histoire. Les "Fi" (IFP) peuvent quand même parvenir à cet état de grâce.



Citation :
J'ai toujours secrètement pensé que l'idéal pour moi serai d'avoir 5 ou 6 femmes différentes, qu'en pensez vous?bien ou pas bien?

J'approuve mais dans ce cas-là c'est sûr, il ne faut plus s'embarrasser du moindre sentiment.

Mais tu fais comment pour maintenir tout ça ; séquestrées et au pain et à l'eau !? C'est que tu est seul à assurer l'intendance..



Citation :
LA seule façon possible pour moi de tomber amoureux(ça arrive tout le temps) ET de garder la femme(ça arrive jamais) serait de rencontrer une femme tout droit sorti de ma tête: grande, belle, mystérieuse, féminine, intelligente, avec de l'humour... bref une combinaison de qualités physiques, morales, intellectuelles prequ'impossibles à avoir... une perle quoi.

Mais, et toi, est-tu une perle pour ta proie ?



Citation :
-La conception actuelle de l'amour est une conception basée sur le romanesque et donc ne sera réalité que pour une minorité de personnes(les F ou sentimentaux).... Il faut sortir cette vision des choses de sa tête.
-Les NT ne seront jamais heureux en amour, le bonheur n'étant qu'une construction de la société.
-Les NT étant rationnels, l'amour irrationnel par définition...
-L'INTP vivant dans le monde des possibles et ne voyant pas ce qui est mais ce qui "devrait ou pourrait être", n'a d'autre choix que de vivre des amours virtuels( d'ailleurs les INTP sont en général accro au porno :p) ou platoniques.

N'importe quoi ; bien sûr qu'il y a mille bonheurs artificiels, mais ce n'est pour autant que "le bonheur" est une invention. Ca existe, généralement à l'écart de la société, mais ça existe.

Pas heureux en amour... Pas béâts et transis peut-être, mais être rationnel ne signifie pas qu'on ne peut pas avoir d'attachements totalement subjectifs. Mais oui, ce n'est pas le genre de personnages qui va aller vers l'amour pour se sentir accompli, ni qui va se contenter de ça.

Et ils seront probablement les plus exigeants. Seul l'ENTP est à peu près capable de se passionner pour quelqu'un de façon totalement désintéressée et candide, finalement.

Mais je crois que ta vision est plus propre aux NTP un peu trop "Ti".

Et c'est quoi cette histoire de "conception actuelle de l'amour" ?!? Il y a des conceptions du couple, il y a des clichés sur l'amour, mais ça..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zogarok.wordpress.com
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe) Jeu 08 Nov 2012, 23:37

Bien répondu, Zogarok Wink

@Zogarok a écrit:
@scotia a écrit:
-La conception actuelle de l'amour est une conception basée sur le romanesque et donc ne sera réalité que pour une minorité de personnes(les F ou sentimentaux).... Il faut sortir cette vision des choses de sa tête.
-Les NT ne seront jamais heureux en amour, le bonheur n'étant qu'une construction de la société.
-Les NT étant rationnels, l'amour irrationnel par définition...
-L'INTP vivant dans le monde des possibles et ne voyant pas ce qui est mais ce qui "devrait ou pourrait être", n'a d'autre choix que de vivre des amours virtuels( d'ailleurs les INTP sont en général accro au porno Razz) ou platoniques.

N'importe quoi ; bien sûr qu'il y a mille bonheurs artificiels, mais ce n'est pour autant que "le bonheur" est une invention. Ca existe, généralement à l'écart de la société, mais ça existe.

Pas heureux en amour... Pas béâts et transis peut-être, mais être rationnel ne signifie pas qu'on ne peut pas avoir d'attachements totalement subjectifs. Mais oui, ce n'est pas le genre de personnages qui va aller vers l'amour pour se sentir accompli, ni qui va se contenter de ça.

Et ils seront probablement les plus exigeants. Seul l'ENTP est à peu près capable de se passionner pour quelqu'un de façon totalement désintéressée et candide, finalement.

Mais je crois que ta vision est plus propre aux NTP un peu trop "Ti".

Et c'est quoi cette histoire de "conception actuelle de l'amour" ?!? Il y a des conceptions du couple, il y a des clichés sur l'amour, mais ça..

Moi, ce qui me fatigue, dans ce genre de discours, c'est qu'on attend de l'autre qu'il nous rende heureux. Comme si c'était la combinaison parfaite de deux individus qui allait créer soudain le bonheur, et que tant qu'on n'a pas trouvé cette combinaison idéale on passe à côté du bonheur proprement dit.

Est-ce que vous ne vous êtes jamais demandés s'il ne fallait pas commencer par être heureux soi-même ? Le bonheur, ça ne se crée par à deux : ça se PARTAGE (et par conséquent ça se démultiplie... ce qui suppose que le bonheur existait déjà avant). Alors non, le bonheur ne passe pas par le couple, c'est une erreur grossière que font la majorité des gens. Et c'est une catastrophe pour l'amoureux/se qu'on trouve, car on le rend alors responsable de nous rendre heureux, et si il/elle n'y arrive pas on fout le camp en se disant qu'on n'a juste pas trouvé la bonne personne. C'est abominable d'exiger une telle chose de quelqu'un ! Après on s'étonne que certains couples se séparent à cause d'une trop grande pression d'un bord ou de l'autre !

Être heureux, c'est pas une histoire de couple, c'est pas une histoire de société, c'est une histoire d'individus. Si tu ne sais pas comment être heureux tout seul, tu auras du mal à être heureux à deux (ou alors ça ne sera qu'illusoire et temporaire).

Et effectivement, être à dominante rationnelle ne signifie pas qu'on soit incapable de sentiments vrais, sincères, ressentis et exprimés comme tels. Je suis INTP, mais je possède aussi (comme nous tous !) les lettres opposées (ESFJ), simplement je les utilise moins souvent. Le MBTI démontre des PRÉFÉRENCES, mais absolument pas une EXCLUSIVITÉ. Et puis l'amour peut aussi se percevoir via le T, ce n'est pas non plus qu'une question de F.

Doucement, avec les préjugés... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Phaedren
Usurpateur du Forum
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 28
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1276

Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe) Ven 09 Nov 2012, 00:12

Je ne suis pas d'accord, il existe réellement des personnes qui ne seront jamais heureuses seules, et pour qui le bonheur passera nécessairement par le fait de trouver quelqu'un, quelles que soient les composantes leur ayant engendré cette acception. C'est une notion bien trop subjective et propre à chacun pour que l'on puisse affirmer que le bonheur peut-être, ou pire même, doit être, réalisé individuellement afin de pouvoir l'être à deux, et ce de manière universelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe) Ven 09 Nov 2012, 01:20

.


Dernière édition par OdonDeSaintAmand le Ven 14 Juin 2013, 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Interlocuteur
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 29
Lieu : France
Emploi : etudiant
Inscription : 11/10/2012
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe) Ven 09 Nov 2012, 04:14

Bah le fait de tout remettre à plus tard, n'est pas forcément la solution, en ce qui me concerne je me suis toujours dit, que rien ne pressait, et qu'il valait mieux me consacrer aux études en évitant les pertes de temps potentielles que peuvent être les relations (amoureuses entre autres). La faute, sans doute, à quelques expériences passées douloureuses, couplées à une émotivité peut être trop forte, je suis maintenant relativement méfiant quant au degré d'implication que je peux manifester dans les relations avec les gens. Les sentiments ont quelque chose de trop aléatoire, d'incontrôlable, qui peut faire beaucoup de mal s'ils s'expriment trop librement, j'en ai toujours eu peur, ce qui sous-tend un besoin constant de les contrôler et de les nuancer par l'analyse rationnelle, de peur qu'ils me submergent et finissent par me détruire.

Ainsi, à chaque fois qu'un tel cas se présente, je l'observe, je le tourne dans tous les sens, afin d'être certain, qu'il n'y ait pas l'ombre d'un doute, je ne fais jamais rien, sans avoir mûrement réfléchi, pesé le pour et le contre, ce qui fait qu'au final, j'agis uniquement si je n'ai pas d'autre choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Et encore un INTP (enfin en principe)

Revenir en haut Aller en bas
 

Et encore un INTP (enfin en principe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» nouvelle venue...pour le CRPE 2011-2012...enfin j'espère
» Ovnis de l'île d'Yeu: le mystère enfin élucidé
» I speak english very well....... Euh enfin presque !
» enfin un site qui parait serieux!!
» Yanko dort enfin!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-