Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1177

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Jeu 10 Juil 2014, 17:24

Ni aimer, ni être aimé. Je choisis le joker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiwilly
Agneau de Dieu
avatar

Type : INFJ
Age : 22
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 883

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Jeu 10 Juil 2014, 20:07

Je préfère aimer un otaku amoureux 
Etre aimé ça m'angoisse, ça me confère des responsabilités. Alors qu'aimer c'est gratuit Very happy

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 35
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Jeu 10 Juil 2014, 22:27

@hard a écrit:
C'est mignon comment vous semblez croire qu'on peut choisir d'aimer ou non.
Tu as mille fois raison.

choisir d'aimer quelqu'un c'est vraiment du gros nimp.
j'ai même pas envie de détailler tellement c'est évident.



pour répondre à la question initiale, et bien, c’est difficile.
aimer sans être aimé amène de la souffrance.
être aimé sans aimer amène de l'agacement, tout le monde l'as dit.

ce qui n'a pas été soulevé, c'est le contexte sociales et les mœurs associées :
j’adhère à la notion d'amour libre, c'est à dire un amour qui n'est pas capitalisé sur une personne, mais qui flue en fonction du désir suscité par les rencontres.
plus concrètement, je suis réellement amoureux d'un certain nombre de femmes, triées sur le volet du coup de foudre, pour lesquelles je ressent quelquechose de magique et "habité".
je tombe très souvent amoureux, et cette sensation m'est très agréable.

néanmmoins je reste fidele à quelqu'un dont je ne me sens pas fondamentalement amoureux mais avec elle je me sens en confiance et en sécurité et à qui je fait beaucoup de bien (elle ne cesse de me le dire).
c'est "ennuyeusement Si" mais au moins je n'ai pas à souffrir du rejet.

cet espèce d'équilibre contradictoire fonctionne.
j'aurais aimé que l'amour soit quelquechose de rationnel et donc facile à gérer mais ce n'est absolument pas le cas.

en fait c'est une recherche de cohabitation entre le Ne (la dizaine de femmes dont je suis dingue mais pour lesquelles je vis une relation élégante, cérébrale ou contemplative) et le Si (la femme qui est folle de moi, avec qui je navigue au quotidien... sans être épris d'elle...on dirait un vieux couple résigné ^^).
mais sans elle je me sentirais malade de renoncer aux femmes qui m'ont vraiment scotché..


tout ça pour dire que la différence entre aimer et être aimé est trop reliée à la subjectivité pour être tranchable de façon dualiste (et donc stupide).

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Jeu 10 Juil 2014, 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Jeu 10 Juil 2014, 22:43

Impressionnant de lucidité, ton message Lauter. Et intéressant aussi, comme perspective. Un peu triste à mes yeux, mais embarrassée de ma contradiction Ni Se, j'aboutis à un résultat qui n'est guère plus joyeux...
Moi... je préfère aimer, même quand c'est douloureux, je crois. Je ne supporte pas de ne pas rendre ses sentiments à quelqu'un, ça m'affecte énormément. Je m'en veux sans pouvoir retenir Ti qui m'en empêche. Dans le cas inverse, je peux m'effacer derrière le bonheur de l'autre et m'en contenter, dans la plus pure tradition du mélo hollywoodien façon Douglas Sirk. Je ne cracherais pas sur un happy end, en bonne héroïne méritante, ceci dit Wink

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 35
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Jeu 10 Juil 2014, 23:03

@Tia a écrit:
Impressionnant de lucidité, ton message Lauter. Et intéressant aussi, comme perspective. Un peu triste à mes yeux, mais embarrassée de ma contradiction Ni Se, j'aboutis à un résultat qui n'est guère plus joyeux...  
Moi... je préfère aimer, même quand c'est douloureux, je crois. Je ne supporte pas de ne pas rendre ses sentiments à quelqu'un, ça m'affecte énormément. Je m'en veux sans pouvoir retenir Ti qui m'en empêche. Dans le cas inverse, je peux m'effacer derrière le bonheur de l'autre et m'en contenter, dans la plus pure tradition du mélo hollywoodien façon Douglas Sirk. Je ne cracherais pas sur un happy end, en bonne héroïne méritante, ceci dit Wink  

merci pour le retour.

je prefère aimer aussi, mais ce que j’essaie de dire c'est que le fait d'être aimé par quelqu’un d'autre aide à supporter de ne pas être aimé par la personne qu'on aime (c'est FOU mais ça fonctionne).

dans ce cadre, je rends mes sentiments d'une façon qui m'est étrangère mais qui me fait grandir.
(un type 5 et une type 2 ensemble, c'est un amour teinté d'une incompréhension mutuelle, et donc d'un facteur d’apprentissage et d’étonnement, et de ce point de vue : c'est génial) .


par contre me dévouer entièrement à qqu'un qui ne m'aime pas, c'est quelque chose que tu peux supporter un peu en tant que Fe, mais qui m'est très douloureux pour l’avoir vécu.
plus jamais.
je préfere encore aimer un chat castré, c'est plus confortable.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
avatar

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 24
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Ven 11 Juil 2014, 01:43

Je suis aussi un peu sur le cul par ton message Lauter.
Notamment, je trouve ça à la fois triste et beau ce que tu as "mis en place". Je te croyais niant ton Si, mais tu sembles l'avoir mis à profit dans la sphère amoureuse, assez incroyable.

Pour répondre un peu plus sur le sujet, j'ai du mal à savoir quoi dire. Il me semble avoir aimé des femmes, mais mon Ti est tellement surpuissant que je n'en suis pas si sur. J'ai l'impression de vouloir aimer, sans jamais vraiment y réussir. Ça m'est déjà arrivé de ressentir un flot d'émotions si puissantes sur le coup que je suis presque assommé. Mais dès que je me trouve seul, je vois les défauts, les problèmes, les soucis. Je me reconnais un peu (dans ce domaine) dans cette phrase que dit le Sherlock de Robert Downey Jr : "Je vois tout : c'est ma malédiction". Je perçois les défauts chez les personnes qui me plaisent, ou les défauts dans notre relation possible. Et si je les vois pas assez souvent, le penchant négatif que je perçoit prend le dessus sur tout le positif et l'amour qu'ils m'inspirent.
Après, c'est peut-être un problème de mon côté, indéniablement. Il y a une très belle phrase dans Le nom du vent de Patrick Rothfuss (que je met en anglais, mais c'est de l'anglais relativement simple) :
Patrick Rothfuss a écrit:
"In many ways, unwise love is the truest love. Anyone can love a thing because. That's as easy as putting a penny in your pocket. But to love something despite. To know the flaws and love them too. That is rare and pure and perfect."

En ce qui concerne être aimé, je n'en ai jamais fait l'expérience, donc je ne saurais vraiment dire.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Ven 11 Juil 2014, 02:31

Entre ce qui est le plus confortable pour moi = aimer. Etre aimé, perso, ça suppose que j'ai à endurer la souffrance de l'autre (si ce n'est pas réciproque) ou à m'inquiéter d'une perte potentielle (si c'est réciproque), enfin le dernier point suppose un haut niveau d'insécurité selon la personne (je suis avec une ISFP 2 assez séductrice et au début c'était... dur). Je préfère largement être dans la position de celui qui souffre (la plupart du temps en silence) et qui garde ça pour lui, en plus ça me permet de me conforter dans mon imagination mélancolico-dramatique  Vieux cow boy  (quand c'est malsain) ou de me forcer à me bouger le derch' et à agir quand ma passion l'exige (quand c'est plus sain).

D'ailleurs les INTJ ici donnent plus ou moins la même réponse, mais je suspecte chez ce type un zèle particulièrement tenace quand leur Fi est tout chamboulé  What a Face  . Même si, par calcul, je comprends que pour un T ça puisse être ce genre de réponse.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas7
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 20
Lieu : France
Emploi : lycéen
Inscription : 25/12/2013
Messages : 56

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Sam 02 Aoû 2014, 23:30

Déjà il faut des deux

L'enfant construis son amour par celui que lui donne ses parents

Donc nous somme tout dépendant des deux, il n'existe dans ce cas pas d’extrême
pas de blanc pas de noir, face à cette question nous somme tous des teintes de gris


quand j'aime , j'aime trop , j’étouffe, mais j'aime peu de gens.

je suis comme un gros orage
je donne beaucoup, mais pas toujours longtemps et toujours sur une petit zone
mon amour tellement soudain fait plus de bien que de mal, alors que je suis sensée apporter l'eau et la vie, je ramène le feu de la foudre avec moi parfois

ce feu c'est l'exigence énorme que je porte sur mes semblables

quand j'aime je hais et je détruis aussi un peu mon prochain, voila pourquoi j'aime peut être aimer
mais ce qui me donne encore plus envie et qui me donne encore plus de puissance sur les autres que je manipule et possède malgré moi, c'est qu'il m'aime en esclave.

je fait mon modeste, mais je pense que mon psy à raison
au fond je suis un roi qui à envi qu'on lui baisse les pieds, et puis qui regrette d'avoir les chaussures temps embrasser

en faite j'aimerai qu'on m'embrase moi, pas mes souliers, mais vu que je ne sais pas me faire embrasser comme t'elle, je manipule l'autre sur son sentiment plutot que de partager le miens(sauf pour mes vrai amie et mon petit ange que j'aime très fort et qui me lit <3)

donc tout ça pour dire

aimer moi bande de poltron, je prefert que les gens me porte dans leur coeur plutôt que de devoir porter ce des autres, c'est moins lourd.

_______________________________________
Arthas7,dessinateur,écrivain, graphiste novice, randonneur ,codeur en C++  En Visual basique HTLM/CSS ,apprenti guitariste, lecteur assidu de biologie, de sociologie, psychologie, philosophie, physique, et de beaucoup d'autre science et Roi d'un serveur minecraft.
Spoiler:
 

ps:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Dim 03 Aoû 2014, 00:23

@hard a écrit:
Il y a une très belle phrase dans Le nom du vent de Patrick Rothfuss (que je met en anglais, mais c'est de l'anglais relativement simple) :
Patrick Rothfuss a écrit:
"In many ways, unwise love is the truest love. Anyone can love a thing because. That's as easy as putting a penny in your pocket. But to love something despite. To know the flaws and love them too. That is rare and pure and perfect."

 Adoration Oui. Mais putain qu'est ce que ça fait mal...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Dim 03 Aoû 2014, 01:33

L'auteur du topic n'a pas précisé si on parlait d'amour amoureux ou d'amour au sens large (famille, amis, etc.), donc difficile de répondre.
Dans son premier sens, n'en étant pas vraiment familier, j'en sais rien... Smilaid
Il y a eu quelques filles qui me plaisaient beaucoup par le passé mais de là à dire que j'étais amoureux je ne pense pas, puisque j'ai passé l'éponge assez vite (C'était pas réciproque, tentatives ratées...Lol). D'ailleurs, plus jeune (adolescence), je me forçais presque à "aimer", pour combler mes pensées, ça s'envolait assez rapidement. Mécanisme qui m'a l'air courant à cet âge...

Paradoxalement, je m'imagine très bien les sentiments que je peux éprouver dans des situations hypothétiques, ou même ceux des autres, sans les vivre moi-même. Je me trouve doué pour les expériences mentales d'un ressenti étranger au mien, où que je n'ai pas vécu concrètement. Mais c'est à double tranchant de se perdre dans la vie imaginative...
Sinon, créer un lien ou un feeling avec une autre personne est pour moi difficile; je suis à des années-lumière des codes de séduction, et l'éventualité d'être "aimé" me vient assez peu à l'esprit (plaire un peu pourquoi pas..). Aujourd'hui j'ai un idée assez fine en ce qui concerne qui je suis susceptible d'aimer ou non, car je sens globalement les gens quand je les rencontre, du coup mes choix sont rapides. De plus, je connais bien ce qui me plaît ou pas. Mais j'ai l'impression que cette façon de faire me dessert, plusieurs fois je me suis retrouvé dans des situations ou je pouvais passer du temps avec quelqu'un, voire créer quelque chose potentiellement, et avoir l'intuition que de toute façon je ne ressentirai jamais rien pour cette personne, donc autant ne rien tenter et rentrer dans une relation qui...m’emmerderait. Sauf si c'est seulement pour passer du bon temps et qui n'engage rien, mais là on ne parle plus d'aimer. ^^

Je me suis crée une logique ou je ne surpris de rien, j'ai une intuition de départ qui pense déceler ce qui peut se passer ou non, qui détermine si je vais ressentir tel ou tel sentiment pour une personne, et une voix intérieure qui pèse le pour et le contre, qui ne sait pas trop, qui n'est pas convaincu...
Surement que je me projette trop et que j’intellectualise à tort mes propres sentiments en cherchant à les contrôler par l'imagination dans un cadre précis. Je n'ai jamais été amoureux, sentiment qui comporte une part de "surprise", d'irrationalité et de laisser-aller, voire d'expérimentations (notion/idée que je rejette). Des choses qui me manquent probablement.



------


Si on parle d'amour de manière plus générale (affectivité, attention, liens familiaux ou amicaux), les deux me paraissent indispensables pour l'épanouissement. Cela dit, je donne difficilement de la valeur affective à quelqu'un. L'attachement est quelque chose qui survient très lentement chez moi, en plus d'être rare, même quand je fais preuve de sympathie. Enfin c'est compliqué de savoir si je suis attaché à telle ou telle personnel ou non...

_______________________________________
?!


Dernière édition par Ekr3visse le Dim 31 Aoû 2014, 04:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 22
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 783

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Dim 03 Aoû 2014, 09:43

Ce que tu dis fait assez 5 je trouve.

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Dim 03 Aoû 2014, 15:34

Greenmo : je ne sais...un peu surement, mais contrairement à un 5, je ne me "méfie" pas de mes sentiments, je ne cherche pas à les mettre de côté, même si je réfléchis pas mal à ces derniers. J'ai même tendance à les cultiver un peu, à me mettre parfois mentalement en scène avec.   Je suis juste un 9w1 avec un centre mental que j'utilise beaucoup je pense...

_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rael
Intervenant polémique
avatar

Type : entp
Age : 68
Lieu : haute savoie
Emploi : chomeur
Inscription : 30/07/2014
Messages : 149

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Mar 05 Aoû 2014, 23:53

très simple j'aime ceux qui m'aime

Aimer quelqu'un qui ne t'aime pas il faut être aveugle (pour pas prendre de la distance) ou maso,
Se faire aimer par quelqu'un que tu n'aime pas il faut être aveugle (pour pas mettre de distance) ou sadique

Donc j'aime ceux qui m'aime et je pense que c'est le cas de la majorité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astigo
Aucun rang assigné


Type : ENFP type 7w6
Age : 39
Lieu : Paris
Emploi : Directeur artistique Web
Inscription : 27/08/2014
Messages : 41

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Mer 27 Aoû 2014, 00:54

@Aléaphile a écrit:
Han, mais il est très cool ce sujet sous son vernis un peu gnangnan, merci de le déterrer ! (*brace yourselves, hat(Te)rs are coming* (ou pas ?)).

Pour ce qui est d'aimer, je ne sais que dire, je le fais très naturellement (semble-t-il)… spontanément, j'ai une grande sympathie pour les gens que je rencontre, et je peux rapidement avoir beaucoup d'affection si je continue de les fréquenter… c'est pas nécessairement à mon avantage, parce je peux m'attacher à des personnes avec pas mal de défauts (que je tolère avec indulgence), avoir des cercles de fréquentation contradictoires (et je deviens un genre d'électron-libre, forcé de papillonner de groupes en groupes, vu qu'il n'y a pas d'affinités entre eux), ou plus douloureux, m'attacher à une personne de manière unilatérale… Mais je ne peux pas dire que je "préfère" aimer plus qu'autre chose, c'est presque comme si on me demandait "Tu préfères respirer ou…", c'est juste quelque chose sur lequel je ne peux pas faire l'impasse, avec beaucoup de candeur… J'ai essayé dans ma sale phase Fi 4 de jouer les mecs au-dessus de ça, néant.

Être aimé, eh bien… 9 So/Sx :/ j'ai toujours une angoisse d'acceptation, qui m'encombre plus qu'elle ne devrait, et souvent me paralyse alors qu'il n'y a pas de quoi… De l'autre côté, je suis souvent paniqué par les manifestations d'affection et d'estime à mon égard que je n'attendais pas (à un moment, en début d'année dans ma classe, j'ai reçu une vague de reconnaissance émue d'à peu près tout le monde, alors que j'avais juste passé une semaine avec bonhommie comme à mon habitude… j'ai passé plusieurs jours inquiet et incompréhensif en réaction :/ ) ; j'ai toujours un peu de mal avec les attentions physiques comme les câlins, qui me surprennent, et je réagis de manière bien British, avec beaucoup de raideur et d'inconfort (enfin, c'est mon impression, ça m'empêche pas de faire câlins et accolades enthousiastes quand je suis lancé). Bref, j'adorerais être aimé, mais je sais pas faire :P

Après, pour rebondir sur une réponse de la première page, je trouve qu'il faut surtout s'aimer soi-même, parce que "S'aimer soi-même, c'est l'assurance d'une longue histoire d'amour" comme disait Oscar Wilde :P là je m'en sors plutôt bien, même s'il m'arrive d'être dépité de moi-même, je n'ai jamais eu envie d'être quelqu'un d'autre, et mon orgueil se porte bien (je tique un peu quand on me qualifie de modeste ôo).

Pffff... Tu as 19 ans (j'en ai 35) et j'aurais pu écrire (au mot près, mais avec sans doute plus de fautes haha) la même chose. Donc j'vais pas ajouter mon avis, vu que tu l'as fais pour moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugo-pereira.fr
Montesquieu
Aucun rang assigné


Type : INTP (5w6)
Age : 33
Lieu : France
Emploi : A la croisée des chemins
Inscription : 25/08/2014
Messages : 233

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Mer 27 Aoû 2014, 02:36

Citation :
En fait vous vous préférez aimer, ou être aimé ?
En générale, avant de répondre à ce genre de question, je préfère définir clairement les termes du sujet. Qu'est-ce que l'amour ? Voilà ce que mon petit Larousse me dit de l'amour, il le décrit comme un sentiment très intense d'attachement englobant la tendresse et l'attirance physique entre deux personnes. Ce n'est pas très poétique mais ça a le mérite d'être clair.

Ta question est donc la suivante : est-ce que je préfère ressentir un sentiment très intense d'attachement englobant la tendresse et l'attirance physique envers quelqu'un ou est-ce que je préfère quelqu'un ressente ce genre de sentiments envers moi ?

Je ne crois pas en un amour instantané. Je ne crois donc pas au coup de foudre amoureux. Quand j'ai le coup de foudre pour une femme, j'ai envie de la connaitre pour savoir si, éventuellement, des sentiments peuvent être partagés. Je crois au contraire que l'amour est une construction, une construction intellectuelle qui se fait à deux et qui n'est, je crois, possible qu'avec la connaissance que chacun des deux êtres décidant de s'aimer a de l'autre.

J'ai souvent entendu dire que les sentiments ne se commandent pas... J'en sais rien. Peut-être. De mon expérience personnelle, je pense que c'est faux. Peut-être mon expérience personnelle n'est-elle pas représentative. Je me souviens d'une jeune femme, d'une date et de ce qu'elle m'a dit ce jour là. Je la voyais comme une amie, j'avais de la tendresse pour elle mais je n'éprouvais pas de désir à son égard. Je me souviens de sa demande "laisse moi une chance" et je me souviens que mes sentiments à son égard se sont très profondément transformés. J'ai appris à l'aimer et j'ai été très heureux jusqu'à ce que ce soit fini. Chez moi, c'est ma tête qui commande. Si je n'avais pas été sûr de ses sentiments à elle, je serais resté bien sagement à continuer à la voir comme une amie.

Maintenant, si l'on considère qu'aimer, c'est se donner à l'autre (je ne parle pas de se donner d'un point de vue sexuel mais donner son énergie, sa présence et tout ce que l'on est), je préfère de loin donner, donc, je préfère de loin aimer. Ma connaissance de l'autre me permet d'être sûr que mon alter ego préférera aussi donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/Montesquieu
Dracaufeu
Aucun rang assigné


Type : ESTP - 3w2 sx/so
Age : 21
Lieu : Sur la planète Terre
Emploi : Lycéen
Inscription : 18/06/2014
Messages : 37

Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ? Mer 27 Aoû 2014, 05:08

Je vais essayer d'apporter mon grain de sel là-dedans ! Very Happy

Je trouve que la question est trop floue et trop générale, c'est un sujet hyper vaste donc ça dépend de ce qu'on veut dire par aimer et être aimé.

Parler sentiments n'est vraiment pas du tout mon fort, même si je sais qu'au fond sous mes airs confiants et de gros dur je suis quelqu'un d'hyper émotif en réalité, mais pour essayer d'apporter un élément de réponse à la question initiale je dirais qu'il n'y a pas de raison de préférer l'un ou l'autre, on peut aimer et être aimé à la fois. Etre aimé et admiré (en bon 3 que je suis ahhaaha  Smile ) est quelque chose de très important pour moi, même si bon contrairement au cliché du 3 mon estime personnelle ne dépend pas de comment des inconnus me perçoivent, mais c'est très important pour moi d'être admiré. Après comme dis plus haut je suis de ceux qui aiment ceux qui m'aiment, c'est logique après tout et je pense que c'est pareil pour tout le monde.

Et d'un point de vue relations amoureuses il me faut énormément de temps pour tomber amoureux et m'attacher à une fille, contrairement à certaines personnes qui disent tomber amoureuses très rapidement, c'est pas que je suis méfiant mais c'est mon mode de fonctionnement. Je ne pense pas que j'ai déjà été amoureux, juste de l'attraction physique et de la passion, et à la limite parfois un peu d'affection au bout d'un certain temps de relation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ?

Revenir en haut Aller en bas
 

En faite vous vous préférez aimer, ou être aimé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» « La mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous »
» VOUS VOUS ETES PORTE CAUTION
» est ce que vous vous sentez égoiste?
» Pour quelle(s) raison(s) souhaite(ri)ez-vous vous reconvertir ?
» Comment présentez-vous votre progression ? (en vue d'une inspection) ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-