Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INTJ et émotions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Lynnha
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 26
Lieu : Marseille
Emploi : Étudiante
Inscription : 25/02/2014
Messages : 12

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Ven 04 Avr 2014, 00:28

@Aldéa a écrit:
C'est franchement difficile. Accepter de développer des sentiments pour autrui. Ça rend vulnérable, dépendant, c'est un travail intérieur important. Le déni fait place à l'acceptation. Par phases. Laisse ton INTJ digérer l'amour potentiel qu'il ressent à ton égard. En faire part ensuite c'est une autre grande étape. C'est se mettre à nu, s'exposer, s'ouvrir. Jamais fait à la légère. Pas des déclarations de circonstance.


@Ekkie Noxx a écrit:
Je rejoins Aldéa en tous points. En particulier celui du temps nécessaire pour reconnaître puis digérer/accepter ses sentiments. Arme-toi de patience, Lynnha.


Moui, c'est ce que je constate. Je le laisse dans son déni encore un moment, j'ai tout mon temps ;)Je vois bien qu'il commence à me faire part de certaines choses, mais que ça ne vient pas tout de suite. Il a fini par se rendre compte qu'il pouvait me faire confiance, c'est déjà énorme !

Après vous me direz, le fait de ne pas avoir l'étiquette couple ne me gêne pas particulièrement. Par contre, le fait qu'il persiste à bloquer sur une étiquette "sex friends" là oui, ça me gêne et c'est surtout incohérent. Je veux dire, il s'affiche clairement avec moi, parle de moi à ses amis, me les présente, etc. Bref, tout comme un couple, donc pourquoi cette persistance à vouloir "labelliser en négatif" ?

Oui bon. Le déni, non ? Wink
Mais je suis patiente, ce n'est certainement pas ça qui me fera m'en aller !



@Kda a écrit:
Faudrait voir en détail si il a pas simplement été convaincu que c'était la bonne solution ?
Si il accepte une décision sans y être contraint en étant persuadé qu'elle est mauvaise, c'est un gros effort. Ou alors, faut que le sujet n'ait aucun intérêt pour lui (il a pu donner faussement l'impression de s'intéresser vraiment à quelque chose, mais en fait c'était juste par jeu intellectuel, pour le plaisir de débattre, etc.)

En fait c'est tout bête, j'ai plusieurs exemples qui me viennent en tête mais il y en a un qui est plus criant, dira-t-on. Il aime pas trop se prendre la tête sur ce qu'il doit porter, passer trop de temps à se préparer, du coup là il veut se couper les cheveux (comme tous les 3 mois de sa vie). Moi j'ai dit que j'aimais bien cette taille et qu'il était plus mignon comme ça. Résultat : deux mois qu'il est pas allé chez le coiffeur. Et pourtant il a eu le temps.



@Ekkie Noxx a écrit:

Question: es-tu très expansive avec lui? physiquement (tu le touches tout le temps, tu l'embrasses beaucoup) et verbalement (tu lui dis ce que tu ressens souvent? tu l'appelles/textotes souvent?)


Haaaaan bah là vous allez vous prendre la tête.
Disons qu'il est l'un des rares spécimens INTJ qui ADORE les câlins et qui très tactile avec tout le monde, alors que je suis l'une des rares spécimens ENFP qui déteste ça. Sauf vraiment avec mes meilleurs amis (si demande de leur part), ou si j'ai un coup dans le nez. Du coup, il vient beaucoup plus vers moi que moi vers lui ! XD

Pour ce qui est de lui dire ce que je ressens, je me retiens la plupart du temps, je sais où sont ses limites. Et au niveau des textos, oui je suis plus expansive. Mais ça reste normal selon moi, disons que je vais le lancer deux fois par jour maximum par texto. Lui en général une seule, voire deux (au moment où il vient de se lever, ou quand il va se coucher). Moi c'est plutôt en milieu de journée ^^

BREF. C'est un peu plus clair comme ça Wink
Je commence à comprendre comment il fonctionne. Je crois surtout qu'il a bien souvent été trop bridé, peu reconnu pour ses qualités et son intelligence du fait d'avoir un handicapé dans sa famille qui a récupéré toute l'attention... Enfin, je prends mon temps, même le control freak qu'il est finira un jour par se rendre compte qu'il ne pourra jamais tout contrôler. J'ai tout mon temps pour le lui prouver :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldéa
Aucun rang assigné
avatar

Type : .
Age : 95
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 30/01/2014
Messages : 185

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Lun 07 Avr 2014, 09:12

.


Dernière édition par Aldéa le Ven 01 Mai 2015, 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinnie May
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 27/01/2014
Messages : 223

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Sam 03 Mai 2014, 16:54

@Lynnha a écrit:
Disons qu'il est l'un des rares spécimens INTJ qui ADORE les câlins et qui très tactile avec tout le monde, alors que je suis l'une des rares spécimens ENFP qui déteste ça. Sauf vraiment avec mes meilleurs amis (si demande de leur part), ou si j'ai un coup dans le nez. Du coup, il vient beaucoup plus vers moi que moi vers lui ! XD
C'est à peu près pareil pour moi, et à mon avis, nous ne sommes pas des exceptions. Paradoxalement, j'ai l'impression qu'une fois que les I ont fait tomber leurs barrières ils sont souvent plus expansifs que les E... En tout cas moi les démonstrations d'amour en public me mettent mal à l'aise, alors que ça ne perturbe pas le moins du monde mon INTJ.

_______________________________________
Fi m'aime Ne suive!~ o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protonormal
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 29
Lieu : intuition
Emploi : pensée
Inscription : 27/08/2013
Messages : 81

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Jeu 18 Sep 2014, 16:19

Bonjour,

Petites réflexions inspirées du début du topic (désolé pour la relative discontinuité avec la conversation ci-dessus). Lorsqu'on parle de la sentimentalité des INTJ, il peut être utile de comparer l'INTJ et son "équivalent F", quitte à radicaliser.

Les INTJ qui réussissent à se faire passer pour intelligents sont les premiers à s'étonner qu'on les trouve intelligents, puisque dans leur intimité ils ne se perçoivent pas d'emblée comme des êtres intellectuellement très sérieux. Cela contribue à leur cynisme ou du moins un désintérêt (souvent mal dissimulé) pour les codes du milieu social et professionnel. Les ISTJ ont tout à fait quelque chose de ce cynisme aussi, mais pas la même notion de la vanité (sujet à creuser...) ?

C'est le contraire des INFJ, qui ont pas mal de pensée froide intérieurement et peuvent couver beaucoup d'ambition intellectuelle pour ne pas dire de la présomption incontrôlée. Même s'ils sont plus attentifs aux intentions morales des personnes dans l'interaction, le type INFJ confère facilement une personnalité grave, froide, trop sérieux ou prise de tête, facilement méprisante dans leur jugement sur les autres et naturellement hypocrite d'autant.

Alors que l'INTJ moyen est nettement plus joueur et croit beaucoup plus inconditionnellement et simplement en l'humanité de chacun. Il ne s'en rend pas toujours compte à ce point, puisqu'il n'est pas régulièrement porté à se poser cette question particulière, mais en général l'INTJ ordinaire a un "moi calculateur" et un autre Moi plus réel qui s'amuse avec le premier et qui sait bien que la pensée n'est qu'un jouet, et comme tout jouet elle n'a de raison d'être que jusqu'au moment où on s'ennuiera avec.

Ces aspects, décelables pour qui fréquente les INJ de près et sur le long terme, sont passés sous silence par les clichés consacrés, c'est pourquoi il est nécessaire de les radicaliser un peu pour les voir, et d'en parler sans détour. Ma conclusion est que l'attitude exprimée par Nicovidéo dans le premier post n'est évidemment qu'un aveu de faiblesse face à l'engagement sentimentale et aux blessures possibles, faiblesse bien naturelle pour un TJ, mais pas du tout la norme à partir du moment où l'INTJ est sorti de l'adolescence et n'est plus tiraillé dans une dichotomie Ni/Te.

J'espère aussi avoir suffisamment défendu ma thèse subliminale:
LES INFJ SONT DES MONSTRES SANGUINAIRES.

_______________________________________
"Tout ce qui est excessif est insignifiant." (Talleyrand)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1076

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Jeu 18 Sep 2014, 16:34

Citation :
LES INFJ SONT DES MONSTRES SANGUINAIRES.
Bon, encore un et on peut faire une assoc' et commencer à conquérir le monde Smile

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montesquieu
Aucun rang assigné


Type : INTP (5w6)
Age : 32
Lieu : France
Emploi : A la croisée des chemins
Inscription : 25/08/2014
Messages : 236

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Jeu 18 Sep 2014, 17:12

@Le chat a écrit:
Bon, encore un et on peut faire une assoc' et commencer à conquérir le monde Smile
Vous me rappelez un célèbre duo comique :

- Dis, Le chat, qu'est-ce qu'on va faire ce soir ?
- La même chose que tous les autre soir, Proto... Tenter de conquérir le monde !

Evil tongue

_______________________________________
Certains ont des tendances suicidaires, d'autres des tendances sadomasochistes, moi, j'ai des tendances J...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/Montesquieu
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1076

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Jeu 18 Sep 2014, 17:18

Bhé il est INTJ Cortex il me semble Razz

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montesquieu
Aucun rang assigné


Type : INTP (5w6)
Age : 32
Lieu : France
Emploi : A la croisée des chemins
Inscription : 25/08/2014
Messages : 236

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Jeu 18 Sep 2014, 18:44

Excellent, Le chat ! Et Minus, il est quoi ?

_______________________________________
Certains ont des tendances suicidaires, d'autres des tendances sadomasochistes, moi, j'ai des tendances J...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/Montesquieu
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Jeu 18 Sep 2014, 22:47

Infj laughing

Édit Smile


Y a t'il un épisode ou cortex  s éloigne de minus, voir même que minus soit victime d une trahison de cortex ?


Dernière édition par henri_97 le Ven 19 Sep 2014, 21:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Ven 19 Sep 2014, 20:32

@Protonormal a écrit:
Lorsqu'on parle de la sentimentalité des INTJ, il peut être utile de comparer l'INTJ et son "équivalent F", quitte à radicaliser.
Intéressant comme démarche !

@Protonormal a écrit:

Les INTJ qui réussissent à se faire passer pour intelligents sont les premiers à s'étonner qu'on les trouve intelligents, puisque dans leur intimité ils ne se perçoivent pas d'emblée comme des êtres intellectuellement très sérieux. Cela contribue à leur cynisme ou du moins un désintérêt (souvent mal dissimulé) pour les codes du milieu social et professionnel.
Je n'aurais jamais pensé à formuler ça comme ça, mais le lire m'évoque certaines personnes..

@Protonormal a écrit:

C'est le contraire des INFJ, qui ont pas mal de pensée froide intérieurement et peuvent couver beaucoup d'ambition intellectuelle pour ne pas dire de la présomption incontrôlée. Même s'ils sont plus attentifs aux intentions morales des personnes dans l'interaction, le type INFJ confère facilement une personnalité grave, froide, trop sérieux ou prise de tête, facilement méprisante dans leur jugement sur les autres et naturellement hypocrite d'autant.
C'est pas faux, même si je ne l'écrirais pas comme ça, là encore. Je comprends que ça puisse être perçu comme tel.. par contre, je nuancerais sur l'hypocrisie.. je pense qu'il y a un gros malentendu autour du besoin qu'on peut avoir de maintenir un environnement paisible et du moment où cette nécessité est dépassée par celle, plus pressante, d'exprimer notre désaccord/mal-être. Beaucoup de gens semblent aveugles à des nuances dans nos comportements qui dans notre esprit délimitent très clairement la "politesse" de l' "appréciation spontanée".

@Protonormal a écrit:

Alors que l'INTJ moyen est nettement plus joueur et croit beaucoup plus inconditionnellement et simplement en l'humanité de chacun.
J'ai l'impression que chez l'INTJ, il y a une grosse barrière d'entrée de jeu par rapport aux autres personnes, mais si tu passes la barrière, c'est bon et ils peuvent même parfois être... un peu naïfs !
Par contre, l'INFJ, c'est plutôt du genre un champ de fleurs au début et après, une citadelle à sept remparts toujours plus hauts et épais... sauf qu'on ne voit pas forcément le rempart suivant une fois passée chaque porte. (heureusement, il y en a qui ont la carte magique avec l'accès direct au donjon, quand même !)

@Protonormal a écrit:

J'espère aussi avoir suffisamment défendu ma thèse subliminale:
LES INFJ SONT DES MONSTRES SANGUINAIRES.
On avait bien compris Wink Quelque chose me dit que tu ne tiens pas à détailler plus mais je me permettrai d'ajouter ceci : quand cela nous arrive, on en est bien conscient et c'est particulièrement pénible... Se percevoir comme une personne attentive et empathique tout en réalisant à certaines occasions qu'on peut aussi être froid et coupant, et que c'est grisant même si on sait déjà qu'on va en prendre pour des années à regretter d'avoir agi à ce moment là, c'est perturbant. Possible qu'une partie du besoin de sérieux et de contrôle de soi /perfectionnisme qui nous caractérise vienne de cette sensation d'être une bombe à retardement...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1785

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Ven 19 Sep 2014, 20:44

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Lun 09 Nov 2015, 02:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Ven 19 Sep 2014, 21:14

Ni-dom est un pouvoir grisant.

Il peut, aussi, être un poids lourd à porter.
Revenir en haut Aller en bas
BurningSoul
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 22
Lieu : Lyon
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2014
Messages : 60

Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions Mer 03 Déc 2014, 22:47

Hmm... Il y a quelques années , une de mes tante est décédée . J'ai été surpris de ne pas me sentir attristé , dans le sens où il s'agissait de ma famille quand même. Je n'avais pas vraiment tissé de liens avec elle. Ma mère était effondrée , j'ai presque du faire semblant d'être attristé le jour de l'enterrement . C'était comme si j'en avais rien à foutre.

En revanche , je redoute le jour où un de mes proche mourra , je pense que j'aurai du mal à m'en remettre. Je me retrouve aussi dans ce que dit l'auteur , la mort est un processus obligatoire et fatal. On ne devrait pas être surpris que ça arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INTJ et émotions

Revenir en haut Aller en bas
 

INTJ et émotions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires

-
» INTJ et émotions
» nos émotions
» Comment gérer ses émotions (autrement que la bouffe!)
» Dire ses émotions
» Gérer ses émotions: Désirer sans souffrir, c'est possible!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTJ - Le Cerveau-