Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sondage et débat pour ceux que ça intéresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
monsieurmime
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 31
Lieu : Paris
Inscription : 20/07/2019
Messages : 8

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeDim 21 Juil 2019, 14:34

Bonjour à toutes et tous, j'avais déjà formulé ma question dans le coin des présentations, pour ceux qui ne l'auraient pas vue il s'agit en réalité d'un intérêt né d'une simple et cependant puissante intuition fortement inspirée il est vrai de mon expérience et de mon vécu ainsi que ce que j'ai pu observer autour de moi.
La question est la suivante : y-a-t-il un lien et si oui quelle est sa nature, entre la typologie de nos parents ( ou de fortes figures familiales de remplacement )  et la notre ? Existe-t-il certains phénomènes d'inversions par rapports à l'ordre des fonction en fonction de nos relations avec eux ? Des phénomènes d'imitation, d'identification etc
Pour répondre à cette délicate question je sollicite votre aide et vos commentaires, tout d'abord voyez vous des liens entre votre type et celui ( ou du moins celui que vous supposez ) être celui de vos parents ? Si oui pouvez vous les partager ici et si l'envie vous en prend, nous pourrions peut être en discuter ensemble et voir ce qui peut en ressortir ? Si le sujet vous semble trop personnel et que vous ne préférez pas échanger dessus je comprendrai bien sur.

Je ne suis pas un grand habitué des forums aussi si je ne parle pas de la façon appropriée ou si certaines questions ou phrases ne vous conviennent pas pour X raison merci de m'en faire part sans hésiter. Voilà je vous remercie de prendre le temps de lire et de répondre à ce sujet, ainsi que de faire vivre ce forum que je trouve particulièrement intéressant et qui démontre un intérêt croissant pour tout ce qui à trait à une meilleure connaissance de soi. J'espère que nos échanges seront fructueux et pourront nous mener, qui sait vers une meilleure appréhension de la façon dont se forme nos structures psychiques et cognitives. ( ( je sais que mes phrases sont généralement longues et dépourvues de ponctuation, désolé...) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeDim 21 Juil 2019, 20:42

Bonjour monsieurmime,

Bienvenue pour commencer et ohla ça me fait du bien que tu postes sur le sujet. Quand je suis arrivée sur le forum, je ne te cache pas que c'était après 2 ans à poser à plat le b*rdel familial dont je suis issue et dans l'optique de m'individuer un bon coup plus fort pour me trouver "moi" enfin (le travail autour de l'identité personnelle m'a bien aidée) C'est un ras le bol généralisé d'être sacrifiée dans ma famille, au boulot, dans ma vie en général qui a tout déclenché (que ce sacrifice soit consciemment ou inconsciemment fait d'ailleurs par moi-même ou d'autres)

Je ne sais pas trop si ça peut répondre à tes questions et ça sort un peu du mbti pur mais voici ce que j'ai compris spécifiquement sur les névroses intergénérationnelles par exemple: il y a des milieux familiaux où les parents ne sont pas assez individués donc tu te retrouves avec des parents qui n'ayant pas bien déjà pour commencé fait leur boulot d'être humain ne fonctionnent pas bien déjà en solo. Et ils se retrouvent magie de la biologie en charge d'élever un petit être qui est encore très peu individué (forcément) il est tout petit. Et parfois ça donne quand ce sont des extrêmes d'immaturité comme ça un joyeux b*rdel où très vite l'enfant devient notamment affectivement bien plus mature que ... ses propres parents de 30 piges de plus (mon histoire) Et puis bah je ne saurais te dire si la personnalité trop un rapport avec ces situations ultra névrotiques mais pour te répondre sur mes parents :

je pense que mon père devait être un ENFJ ou INFJ (je pense ne pas être trop loin de l'ENFJ et comme il était mon modèle et qu'il ne jurait que par moi mes premières années - fusion goubiboulga parent-enfant le retour - je pense que j'ai bêtement et simplement 'copié' papa pour ce qui est de prendre la personnalité qui me plaisait le plus) Ma mère était je pense une INTJ. Et j'avais un père ultra c*stré qui donc faisait le service pour tout le monde (son "épouse" - de 6 ans d'également maturité émotionnelle à l'époque inclus ^^) Et puis ma soeur qui doit être hmm une INTJ aussi je pense

Tout cela est à vue de nez parce que déjà j'essaie de poser ma propre identité (pour changer un peu penser réellement plus à moi ^^) mais je pense que je ne tape pas loin en te disant que dans ma famille il y a aussi un truc pas clair où je crois que chaque parent a pris l'enfant qu'il voulait et pour en faire un mini "lui ou elle" et je crois que cela a dû aussi (à vue de nez) donner un père et un enfant du même type, une mère et un enfant du même type.

Et aussi pour me typer j'essaie de prendre aussi en compte le parasitage névrotique de tout ce touillis de parents immatures car mes parents étaient objectivement très très très immatures (et le sont encore en total décalage de maturité émotionnelle avec leur maturité biologique. Le décalage c'est pas grave "un peu", mais le problème dans ma famille c'est que c'était extrême. Je porte ce fardeau aussi et ma seule mission et fierté c'est de sentir qu'en moi je pense une partie du décalage s'est réduite. Et comme on parle d'intergénérationnel: les parents de mes parents étaient des catastrophes sur pattes totalement immatures, encore pire que mes parents. Des petits enfants dans des corps de personnes âgés à leur fin de vie. Bien entendu j'ai encore beaucoup de colère mais avec le recul je salue à tous leurs probables avancées aussi - avoir fait mieux que la génération précédente)

Il y a un schéma ultranévrotique que je pense avoir identifié dans ma famille qui est assez lourd de conséquences sur la génération enfant c'est le "vivre sa vie par procuration en poussant son enfant à faire et être ce qu'on aurait soi voulu être" Je pense avoir endossé dans une bonne mesure le poids de porter les espoirs de mon père pour lui (la vie qu'il aurait voulu avoir pour lui) et ma soeur pour ma mère. Des trucs pas nets du genre.

J'en reviens toujours à penser qu'on est le fruit d'un milieu bien particulier et qu'il faut aussi composer avec ça en plus de sa propre personnalité (bon étant a priori ENFJ et me sachant parfois un peu difficile à suivre et dans l'abus de Ni, je n'irai pas plus loin sur les conjectures mais en tout cas pour te le résumer: oui je vois totalement si j'ai bien compris le truc avec les personnalités et bien observés mes propres parents très immatures qu'il y a transmission intergénérationnelle de névroses et des trucs pas clairs pas nets de parents qui font faire à leurs enfants ce qu'ils voudraient être eux: un individu indépendent
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier


Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2200

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeDim 21 Juil 2019, 22:20

Pour reprendre ce que je t'ai dit sur ton fil de présentation, je crois beaucoup plus au type mbti inné qu'acquis.
On peut d'ailleurs actuellement déceler chez un bébé encore dans le ventre de sa mère, si il sera introverti ou extraverti. (Je l'avais lu dans un livre récent sur la timidité)
Comme tu le sais également, être introverti, extravertie, sensible ou pas du tout, psychopathe ou très émotionnel ect, ça ne se choisit pas.
Si notre type se construisait aussi facilement en fonction de notre environnement, nous serions tous épanouis, bien intégrés, avec des familles unies ect.
Le monde tournerait merveilleusement bien, si nous avions tous notre type mbti en fonction des autres, car logiquement, ça ferait en sorte qu'on est des types compatibles.

Par contre, bien évidemment notre type va se développer en fonction de l'environnement dans lequel il baigne, mais pour reprendre l'exemple de Leenox, elle n'est à mon sens pas devenue comme son père parce qu'elle l'admirait ou qu'il a voulu la transformer à son image (nous ne sommes pas des robots), mais parce qu'elle avait des prédispositions qui explique qu'elle se soit trouvé plus d'affinités avec son père et inversement pour sa soeur qui s'est trouvé plus proche de sa mère.

Pour moi, la génétique c'est de la loterie, mais on retrouve plus souvent des famille SJ/NP ou SP/NJ car elles ont des fonctions en commun, et que les petits enfants en héritent (mais de manière génétique et non psychologique, bien que je trouve ton approche intéressante, et j'aimerais d'ailleurs que tu nous en parles, car je me trompe peut-être)

Sinon, j'ai une mère ESTJ et un père probablement INTP. J'ai remarqué qu'il n'est pas rare d'être l'inverse psychologiquement d'un de ses parents, comme si nous devions améliorer les points faibles de nos parents, mais attention je ne parle pas de charge psychologique comme je l'ai lu plus haut, en tout les cas perso je ne l'ai pas ressenti, par contre je dirais que ça fait parti de l'évolution.

Sinon je me reconnais pas dans l'identification... Car j'ai toujours cherché à me démarquer depuis que je suis petite, et je suis le plus proche de mon père, mais je n'ai jamais recherché à lui ressembler et petite j'admirais plus ma mère.

Sinon je pense (attention polémique ! ^^) qu'il y a également un lien entre les hormones et notre type mbti. Donc encore une fois, la génétique.
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeLun 22 Juil 2019, 08:54

J'aime bien ce sujet, j'avais d'ailleurs émis une hypothèse qui disait que notre enneatype aurait sûrement un impact sur notre type MBTI mais quelques Ne-user que je connais ont plutôt l'impression que c'est l'inverse mais bon passons ^^

J'aimerais ajouter une petite réserve quand au mot "inné" quand on le lié avec ces outils psychologiques. Selon moi, le type MBTI ou l'enneatype n'est pas inné mais plutôt acquis très tôt, ce qui donne une sensation d'inné.
Je ne peux pas en être certain mais je remarque des douleurs d'enfances semblables entre personnes du même enneaype. Soit l'enneatype provoque la blessure et du coup est un cycle de frustrations aléatoires qui dépend d'autre chose. Soit l'enneatype est provoqué par cette première blessures marquante pour le bébé.

J'avoue émettre quelques doute pour l'origine exacte du MBTI. Mes parents et ma sœur ont tous l'axe Si-Ne (ESFJ INFP ESTJ). Du coup, moi qui utilise Se-Ni, serait-ce ce détail qui ai provoqué mon 4? Ça me semble léger mais possible.

Néanmoins, on peut voir que ma sœur ne varie que du F/T par rapport à ma mère (en étant 100% opposé à mon père dans les 4 lettres et à 0% par rapport aux fonctions) et que je varie que du S/N par rapport à mon père (en étant 50% opposé à ma mère dans les 4 lettres mais à 100% par rapport aux fonctions).
Du coup, dans cet aléatoire, il existe, je pense, un certain ordre pour garder un semblant d'équilibre

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeLun 22 Juil 2019, 09:36

Bonjour Luna,

Merci pour ta contri, je suis intéressée par le débat inné-acquis, je pense tout de même qu'il y a une énorme prédisposition à la naissance tout à fait. D'ailleurs juste une parenthèse: comme on parlait de transmission intergénérationnelle, il est dit que génétiquement certains traumas peuvent aussi se passer de génération en génération. J'avais lu notamment des traumas non résolus dans une génération.

Pour mon exemple familial: je pense en effet qu'il peut y a aussi pu avoir une reconnaissance plus ou moins consciente de la part de mon père que j'étais "comme lui" dès ma naissance et que d'autant plus il en a rajouté pour me faire devenir comme lui qu'il avait aussi sa névrose de façonnage de son enfant à son image (et que moi enfant l'adorais et faisais tout ce qu'il disait)
Je reste persuadée qu'il y a beaucoup d'acquis et tout le caractère névrotique des comportements parentaux (et sien propre) est bien visible dans l'historique depuis sa naissance.

J'ai aussi l'impression qu'on s'individue soit par opposition soit par similitude, en allant faire "comme l'Autre" ou l'opposé. Je pense que dans les familles très extrêmes malheureusement cela donne des processus d'individuation assez hardcore et je pense en faire partie. Je pense en somme qu'il y a des environnements familiaux plus ou moins doux pour grandir.

Je pense aussi qu'il peut y avoir un lien entre testostérone et oestrogène et traits de caractère. En prenant au hasard cet article, on peut lire que la testostérone favoriserait les comportements altruistes en milieu sans provocation mais qu'en milieu plein de provocation, ça favoriserait les comportements agressifs. Je trouve que c'est un bon exemple de lien entre potentiel inné et acquis.
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/09/27/25444-testosterone-peut-rendre-agressif-altruiste

D'une manière générale, j'ai l'impression que notre monde s'est tellement diversifié qu'il est de plus en plus difficile de penser que deux enfants peuvent avoir beaucoup le même genre d'éducation et d'accès aux ressources pour grandir aujourdh'ui et que ça pourrait compliquer aussi de voir le lien entre environnement, personnalité, génétique et d'autres facteurs significativement influents sur la formation de l'identité propre personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 30
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 529

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeLun 22 Juil 2019, 09:42

Salut Monsieurmime !
Honnêtement, je pense qu'on est très très loin de pouvoir trouver un lien direct entre notre type et celui de nos parents. Et j'avoue être sceptique vis à vis de tout ce qui s'approcherait de trop près d'explications psychanalytiques...

Avant, je me pensais INFP. Comme mon père est INTP (sûre à 99%, il s'approche vraiment du cliché du type), ma mère ISFP (un peu moins sûre de son typage, elle a des poussées de SJ, mais je crois que ISFP 6 résume bien son cas) et mon frère probablement ISTP, j'y voyais une symétrie rigolote. Mais finalement, il semblerait que je sois ISTJ, du coup, tout ce qu'on pourrait dire, c'est que mon frère et moi, on a chacun piqué notre axe de jugement à un parent et notre axe de perception au deuxième. Or, ça ne fonctionne pas pour la génération au dessus. Ma mère ISFP avait des parents ESTP et ISFJ. D'où tire-t-elle son Fi ? Et mon père INTP des parents INFP et xSTJ probables. Pas de Ti là dedans...
Bref, difficile d'en tirer quoi que ce soit de concluant.

Edit:
Il y a quand même la composante SP très présente dans la famille de ma mère. Ce mélange de coolitude et de compétence SP rendait cette partie de la famille plus attractive que celle de mon père (ajouté au fait qu'elle était plus unie et plus proche géographiquement). Petite, j'étais très proche de mon père (je lui parlais beaucoup, lui posais plein de questions car il sait énormément de choses) MAIS mon modèle était davantage ma famille SP, et mon père INTP se retrouvait finalement un peu isolé dans cette ambiance... Et en même temps, on pointait souvent ma ressemblance avec lui, ce qui ne me faisait pas particulièrement plaisir.
(C'était totalement injuste et j'apprécie maintenant mon père à sa juste valeur^^)


Dernière édition par Caféine le Lun 22 Juil 2019, 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 37
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 905

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeLun 22 Juil 2019, 10:17

Salut M'sieur Mime!

Dans ta présentation, tu parles de psycho-généalogie, mais ce que tu développes ici c'est davantage la problématique de l'inné et de l'acquis... (sachant que l'"hérédité" de comportements familiaux peut être structurelle ou fonctionnelle).

Je te laisse quelques références de fils sur cette question et sur les compositions des familles:
- http://mbti.forumactif.fr/t3095-bibliographie-sur-le-question-de-l-inne-et-de-l-acquis
- http://mbti.forumactif.fr/t2920-libre-arbitre-et-determinisme-inne-et-acquis
- http://mbti.forumactif.fr/t247-mbti-et-votre-famille

J'ignore sur quelle base le cerveau se structure au début du développement, quelle est la part de génétique pure. Je vois le MBTI comme le réseau d'autoroutes de la pensée qu'on développe au fil du temps, mais (neuroplasticité oblige) dont on peut aussi développer les routes secondaires. Si on n'a pas développé ces routes-là auparavant, ça peut être par manque d'opportunités ou de modèles (contexte "familial" au sens général, donc). Mais je n'exclus pas des critères structurels du cortex ou hormonaux...

Perso, j'ai un peu de mal à donner une image fidèle et complète de ma famille, je n'ai plus de grand-parents depuis longtemps et ne me risque pas à les typer après coup (risque de biais). Tout ce que je sais c'est que du côté de mon père, il y a beaucoup de répression de l'émotionnel. Est-ce dû à un "traumatisme familial" ancien, qui fait que de génération en génération on se cuirasse comme on peut? En tous cas, mon père et sa soeur seraient T, ma cousine aussi, et ma grand-mère l'était probablement aussi. Mais il se peut que je me plante complètement, et que l'un ou l'autre soit F mais soit très mal à l'aise avec sa fonction naturelle F. (Note que selon ma vision des choses, si on zappe un F soit-disant naturel depuis tout petit et qu'on développe T à la place, c'est qu'on est plutôt T que F).
Ma mère serait ESFJ, mon père xSTJ, j'ai clairement hérité du mécanisme paternel de cuirasse au lieu de la couette douillette Fe maternelle
Que ce soit du côté de mon père ou de ma mère, je remarque une belle brochette de S - très peu de N. Je passe pour l'espèce d'intellectuelle déglingo croisée aventurière déjantée, dont personne ne comprend vraiment le mode et les choix de vie. Je "passe mon temps" (INTP-like, je donne des nouvelles de temps en temps, quoi) à les rassurer en leur donnant des infos concrètes choisies...

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeLun 22 Juil 2019, 13:41

(Petite note: j'ai aussi un problème avec T et F. Si je prends l'exemple de mon père, je pense qu'il est un profond F mais qu'il a été tellement maltraité enfant pour se conformer à des règles de personnes T violentes que résultat il est un F totalement castré rendu dur mais je sais et sens qu'il est F parce que dans son état à mon sens le plus naturel - le plus vulnérable sans armure, le plus doux - c'est ce qu'il montrait. Et cet état naturel je l'ai peu vu chez lui sauf avec ses petits - ses enfants - et sa femme - ma mère. Soit les personnes qu'il chérissait le plus au fond, sur ça je n'ai pas de doutes) Alors qu'en mode T je le sentais en souffrance et mal, pas du tout naturel. Au travail par exemple. Il était comme une caricature de manager dur et carré. Mais pas un vrai manager. Une mauvaise copie. D'ailleurs son Fe devait ressortir dans ces commentaires là "Je donnerai une promo à X c'est un bon professionnel, ça fait des années qu'il n'en a pas eue et c'est normal que lui aussi y passe" Pseudo justification T qui en fait à mon sens est ultra sentimentale. Différence T et F. Et moi c'est pareil d'ailleurs en mode trop T je me sens mal. L'impression de jouer un rôle. Et en plus pas un rôle que j'aime quand c'est trop extrême T. Et tout ça pour revenir à la frontière entre T naturel et T par conditionnement mais F au fond)
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1109

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeLun 22 Juil 2019, 20:55

Intéressant ce rapport au père...

Le soucis, c'est que vu à quel point on sent que la blessure du manque de père est forte chez toi, et à quel point tu y es "identifiée" sans recul et sans aucune espèce de conscience... L'ouverture, c'est chaud. ^_^ Tu es perpétuellement en train de projeter, sans retenue, ta blessure sur l'extérieur et sur tes interprétations du réel.

Tu es ambigüe sur la question de T et F. On sent un amour-haine, une attraction-répulsion. On sent que ça a un très gros rapport avec tes représentations du féminin et du masculin. Qu'il y a un très gros truc à régler par rapport à ça.

Dans cette condition, on n'a pas envie de te montrer un "côté F". On se dit que "s'ouvrir", dévoiler une part sensible, là, c'est un peu masochiste quand-même. On a envie de t'éloigner de ce lieu sacré qu'est la haute sensibilité, la part la plus pure de soi, le plus vite possible, parce que c'est menaçant.

Et du coup, je repense au nombre de fois où tu as fais mention d'un désir profond de vivre une réelle connexion émotionnelle en relation. Cela me fais sentir cinq choses toutes reliées entre elles :

1 - tout d'abord, tu n'as jamais ressentie la connexion sentimentale profonde avec ton papa, tu portes dans ton cœur l'absence du père, et tu la recherches donc à l'extérieur, à travers tes relations.
2 - tu crées toi-même le fait de ne pas réussir à trouver l'objet de ta quête, d'empêcher l'ouverture, car tu es en colère ( en premier lieu contre le père, parce qu'il y a une énergie structurante que tu n'as pas reçue ), et cela se ressent de l'extérieur, et ton aveuglement aussi.
3 - Cette quête semi-consciente se manifeste avec le plus d'évidence à travers une recherche de perfection chez l'autre ( = recherche du père parfait ) ce qui entraîne un double-écueil : bien évidemment, tu ne trouveras jamais. Ensuite, tu feras fuir les individus de qualité, qui sont des individus de qualités, doux et plus proche de la conscience pour la principale raison qu'ils ont acceptés d'être imparfaits.
4 - Cette recherche de perfection engendre le refus de la souffrance et du négatif qui est caractéristique de la bien-pensance, qui ne conduit, au bout de l'aventure qu'à deux issues : nulle part ailleurs que dans la détresse, à force de refoulement et de se prendre le retour de flamme en pleine figure - ensuite, à avoir infligé sur son passage désarroi, brisures, peines, absence d'écoute et souffrances ( ce qu'on cherche à éviter ), parce que les injonctions auxquelles on se plie soi-même, on les infligent également aux autres, et c'est le contraire de la compassion ou de l'ouverture, la bien-pensance n'étant autre que le masque sirupeux et gluant qui cache le totalitarisme, et le fléau des civilisations post-modernes.
Autrement dit, ce que tu recherches à l'extérieur ( et de fil en aiguille ; c'est bien là la raison pour laquelle tu recherches cela à l'extérieur ) et demande aux autres, tu es incapable de l'offrir toi-même.

5 -A propos de ton padre, cela me fait aussi penser à la difficulté du xxTx à ouvrir son coeur - mais le fait de ne pas savoir à quoi ressemble ces profondeurs fait que c'est certainement éloigné de tes représentations. Il est possible que tu n'aies pas ou peu été en contact avec cela, parce que quelque chose empêche l'ouverture, et peut-être, de façon récurrente.

En tous cas, toujours en rapport avec ce cinquième point :
Citation :
D'ailleurs son Fe devait ressortir dans ces commentaires là "Je donnerai une promo à X c'est un bon professionnel, ça fait des années qu'il n'en a pas eue et c'est normal que lui aussi y passe" Pseudo justification T qui en fait à mon sens est ultra sentimentale.

Cela me fait penser à un axe plutôt Fi-Te ( ou Te-Fi ) = Je sais ce qui est bon et je vois comment l'appliquer ou le mettre en pratique ( d'après Jung, la fonction Te explicite un programme ).
Alors que sur Ti-Fe, on va plutôt considérer les faits et chercher le raisonnement qui les expliquent et les rends cohérents, leur donne du sens.
Mais on ne peut pas déduire un typeà partir d'un seul échantillon de témoignage.


Je suis neutre. Smile

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.


Dernière édition par Flop le Jeu 25 Juil 2019, 14:30, édité 6 fois (Raison : Apport de précisions...)
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeLun 22 Juil 2019, 21:46

cf. Star Wars pour le résumé en images laughing laughing laughing laughing
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier


Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2200

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMar 23 Juil 2019, 00:26

@Leenox a écrit:
Bonjour Luna,

Merci pour ta contri, je suis intéressée par le débat inné-acquis, je pense tout de même qu'il y a une énorme prédisposition à la naissance tout à fait. D'ailleurs juste une parenthèse: comme on parlait de transmission intergénérationnelle, il est dit que génétiquement certains traumas peuvent aussi se passer de génération en génération. J'avais lu notamment des traumas non résolus dans une génération.

Pour mon exemple familial: je pense en effet qu'il peut y a aussi pu avoir une reconnaissance plus ou moins consciente de la part de mon père que j'étais "comme lui" dès ma naissance et que d'autant plus il en a rajouté pour me faire devenir comme lui qu'il avait aussi sa névrose de façonnage de son enfant à son image (et que moi enfant l'adorais et faisais tout ce qu'il disait)
Je reste persuadée qu'il y a beaucoup d'acquis et tout le caractère névrotique des comportements parentaux (et sien propre) est bien visible dans l'historique depuis sa naissance.

J'ai aussi l'impression qu'on s'individue soit par opposition soit par similitude, en allant faire "comme l'Autre" ou l'opposé. Je pense que dans les familles très extrêmes malheureusement cela donne des processus d'individuation assez hardcore et je pense en faire partie. Je pense en somme qu'il y a des environnements familiaux plus ou moins doux pour grandir.

Je pense aussi qu'il peut y avoir un lien entre testostérone et oestrogène et traits de caractère. En prenant au hasard cet article, on peut lire que la testostérone favoriserait les comportements altruistes en milieu sans provocation mais qu'en milieu plein de provocation, ça favoriserait les comportements agressifs. Je trouve que c'est un bon exemple de lien entre potentiel inné et acquis.
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/09/27/25444-testosterone-peut-rendre-agressif-altruiste

D'une manière générale, j'ai l'impression que notre monde s'est tellement diversifié qu'il est de plus en plus difficile de penser que deux enfants peuvent avoir beaucoup le même genre d'éducation et d'accès aux ressources pour grandir aujourdh'ui et que ça pourrait compliquer aussi de voir le lien entre environnement, personnalité, génétique et d'autres facteurs significativement influents sur la formation de l'identité propre personnelle.

Oui, j'ai déjà lu un peu sur les traumas intergénérationnelles, c'est assez impressionnant... Voir cet article sur les souris : https://www.maxisciences.com/peur/la-peur-peut-elle-se-transmettre-de-generation-en-generation_art31501.html

Et voir également cet article sur la transmission entre les hommes : https://www.i24news.tv/fr/actu/international/82960-150822-le-traumatisme-de-la-shoah-serait-transgenerationnel-etude-genetique

Sinon un enfant est très malléable et effectivement il va se construire en fonction de son environnement, souvent en copiant ou en étant en opposition...
Petite j'étais souvent en opposition, particulièrement avec ma mère (de manière volontaire) et ce qui m'a fait d'ailleurs demandé par la suite, si ça n'expliquait pas nos différences, mais non, j'avais quand-même une base déjà bien présente, par contre je sais que j'aurais été autrement dans une autre famille.
Je suis par exemple très P et ma soeur également alors qu'elle est J, et mon frère aussi bien que J et plus psychorigide que ma soeur, il a un mode de vie P, parce que notre environnement familiale était P.
Ma mère a été "traumatisé" ^^, par le SJ-isme de notre grand-mère ISFJ (qui peut-être très casse-couille, comme savent si bien l'être les ISFJ, particulièrement les femmes) et elle n'a pas souhaité nous le faire vivre, du coup on'a eu une éducation très P.
Mes deux parents ont également dû prendre tôt des responsabilités, mon père a perdu son père jeune et a été envoyé en pensionnat avec ses deux petits frères. Il était l'aîné et il en a assumé le rôle.
Et ma mère a été placé temporairement en famille d'accueille lorsqu'elle était toute petite, parce que sa mère avait attrapé la tuberculose (infirmière), et qu'en femme célibataire, il n'y avait personne pour s'en occuper.
Ma grand-mère l'a toute de suite récupéré par la suite, mais ça doit marqué... Ensuite ma grand-mère ne pouvait pas souvent s'occuper d'elle, car elle avait beaucoup de choses à faire seule (elle a connue notre grand-père plus tard), et ma mère a apprit à être autonome jeune.
Ils ont donc tout les deux voulu nous faire connaître une enfance insouciante et sans contraintes. Donc très P et pas forcément le mieux pour notre développement, bien que j'en garde un bon souvenir.

Mon père a également toujours été très distant émotionnellement, à côté mon copain T c'est un F bisounours.
Ma mère Te dom est très froide également, mais elle est beaucoup plus démonstrative dans son affection. (oui ça semble paradoxale, mais comme nous Fi avons souvent du mal à montrer nos sentiments)
Et je pense qu'en plus de leur type mbti qui l'explique, c'est relié à leur enfance... Pour mon père c'est certains. Il n'a pas connu un père présent, il n'a donc pas pu l'être à son tour, et je pense que c'est liée à son éducation également, il doit considéré que ça concerne les femmes. (je ne l'ai jamais vu faire le ménage également)


Sinon intéressant ce qu'à dit Flop, car on m'a souvent dit que j'avais un côté peter pan, femme enfant, et je me demande si inconsciemment je ne recherche pas un père pour pallier le manque affectif que j'ai ressenti. (je précise que bien que ma mère soit plus démonstrative, ce n'était pas la folie non plus niveau affection !)

Sinon je ne pourrais pas tellement détailler le passé de mes parents, car mon père est très secret et avec ma mère difficile d'avoir une conversation, en tout les cas pour moi, et difficile également de savoir ce qui est vrai ou faux, comme elle a tendance à tout exagérer... Et se trouver parfaite (c'est toujours de la faute des autres)
Revenir en haut Aller en bas
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 30
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 529

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMar 23 Juil 2019, 07:56

@Luna a écrit:
Ma mère a été "traumatisé" ^^, par le SJ-isme de notre grand-mère ISFJ (qui peut-être très casse-couille, comme savent si bien l'être les ISFJ, particulièrement les femmes) et elle n'a pas souhaité nous le faire vivre, du coup on'a eu une éducation très P.
Ma mamie était aussi une isfj qui avait en plus reçu une éducation hyper normative multipliant son isjfisme par 10. Et ma mère était une éternelle ado rebelle avec elle "si tu l'ecoutes elle t'enferme, elle t'empêche de vivre tes propres expériences..". Sauf qu'elle lui ressemble finalement pas mal dans sa capacité à transformer le moindre problème en situation désespérée sur laquelle il ne reste qu'à se lamenter (ennea 6?)^^.
Revenir en haut Aller en bas
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 31
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 117

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMar 23 Juil 2019, 10:08

Hello mrmime,

Je rejoins ce qui a été dit sur inné/acquis (cf plasticité de Mamy).

Je pense aussi que les préférences cognitives à la naissance sont innées, et qu’on est capable, selon les « demandes » de l’environnement, de s’adapter plus ou moins efficacement.

De la même manière, les enfants ont une préférence pour la main gauche ou droite, indépendamment de leur environnement. Mais jusqu’à peu, la société rejetait encore les gauchers. Donc les enfants ont appris majoritairement à être droitier. Ils se sont adaptés. Mais j’ai remarqué, chez ceux que je connais, que pour les exercices sportifs d’adresse, ils sont plus à l’aise avec leur main gauche ……..

La maturité ce serait utiliser la bonne fonction au bon moment.

Quant aux transferts de névroses, oui ça existe, c’est décrit.

J’ai lu un livre de psychanalyse qui décrivait le transfert de l’angoisse d’abandon de la mère à l’enfant. L’illustration était un espace de jeu pour enfant et où la mère ne cessait de répéter « fais attention » ou « attention tu vas te faire mal » ou « ne vas pas là-bas »… la mère fait porter à l’enfant sa propre angoisse. L’enfant retourne vers sa mère. En grandissant, il deviendra porteur de cet état et devra le projeter à son tour (il aura peur de l’inconnu : qqch y est caché et qui est sûrement dangereux).

Sinon j’ai pu observer des transferts de névroses dans mon entourage aussi. La peur du manque transmise d’une mère à son fils. Plus particulièrement la peur du manque de nourriture. L’enfant adulte a gardé cette angoisse alors que c’est sa mère qui a souffert de famine.

Pour l’inversion dans l’ordre des fonctions.

Derrière ce concept, je crois qu’il y a la notion de souffrance qui oblige à « contrarier » le fonctionnement par défaut. Que ce soit souffrance imposée par la famille ou par la société.
Je pensais au début que l’on pouvait développer une fonction « mal placée » dans le stack pour faire face à cette souffrance. Par exemple développer sa fonction « T » pour intellectualiser la situation en question (l’intellectualisation est un mécanisme de défense psychique, comme le refoulement).
Et ensuite j’ai pensé que la technique de protection employée devait elle-même avoir un lien avec les fonctions « bien placées ». En effet, j’imaginerais bien un INFP se créer un monde où il pourrait se retirer pour souffler, un INFJ se chercher un plan d’avenir, un ESTJ se radicaliser et entrer dans le conflit ouvert pour imposer ses besoins …

Sinon dans ma famille, il semblerait qu’on ait INFP, ENFJ, INFJ, ENFP, ISTJ. Je ne pense pas trop me tromper sur ces types-là. En revanche pour le reste, ce serait un peu trop hasardeux donc je m’abstiens.

Voilou Smile
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1109

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMar 23 Juil 2019, 12:40

Salut, chère homo sapiens ! Very Happy

Citation :

Pour l’inversion dans l’ordre des fonctions.

Derrière ce concept, je crois qu’il y a la notion de souffrance qui oblige à « contrarier » le fonctionnement par défaut. Que ce soit souffrance imposée par la famille ou par la société.
Je pensais au début que l’on pouvait développer une fonction « mal placée » dans le stack pour faire face à cette souffrance. Par exemple développer sa fonction « T » pour intellectualiser la situation en question (l’intellectualisation est un mécanisme de défense psychique, comme le refoulement).

Krishnamurti explique dans son excellent petit livre /De l'éducation/, que les blessures et difficultés individuelles ainsi que les névroses des parents se transmettent aussi aux enfants.
Dans ce livre, il est question aussi de l'enjeu de l'éducation pour le monde de demain.
Il explique que la meilleure façon de ne pas faire subir à nos enfants ce que nous avons nous-même subis, est d'être conscient des énergies que nous abritons à l'intérieur de nous, et de les résoudre depuis l'intérieur, afin de ne pas la projeter sur nos enfants et de ne pas leur faire porter ou leur infliger un fardeau qui nous appartient.

https://www.amazon.fr/l%C3%A9ducation-Jiddu-Krishnamurti/dp/222624199X

Il est également prouvé dans les sciences cognitives et comportementales que de vraies pathologies ( telle que par exemple des troubles de la personnalité narcissique - càd psychopathie, perversion, sociopathie, etc... ) se transmettent dans les familles, non pas de manière génétique, mais bien par le truchement de l'éducation ; les enfants ayant eu des parents sociopathes deviennent à leur tour sociopathes.
Une des raisons pour lesquelles on trouve de plus en plus d'individus touchés par ce type de psychose au fur-et-à-mesure qu'on monte dans les hiérarchie sociale, c'est que plus on monte, et plus les familles sont cloisonnées, ne se fréquentant qu'entre gens de même appartenance, groupe et classe sociale.
Macron a été diagnostiqué psychopathe par un psychiatre italien sur la base de son histoire personnelle dès le lendemain de son élection, et des études rapportent que près d'un individu sur 4 dans la classe politique serait frappé par ce genre de trouble.

A un niveau moins extrême ( mais c'était surtout pour l'exemple ), il y a une transmission au niveau des simples émotions aussi. Des parents ne reconnaissent pas leurs enfants vont structurer un manque de confiance en soi chez l'enfant, qui lui-même, manquera de confiance en lui et va avoir du mal à reconnaître ses propres enfants, qui eux-même manqueront de confiance en eux, etc...
Il est prouvé que les enfants qui ont essuyés des gestes violents ou agressifs pendant l'enfance ( fessées, gifles, etc... ) deviennent eux-mêmes violents en grandissant et reproduisent ensuite ce geste sur leurs propres enfants. ( O. Maurel précise que 90% des enfants du monde sont frappés ou éduqués à la fessée https://www.amazon.fr/Oui-nature-humaine-est-bonne/dp/2221109198 ). Il n'y en a finalement qu'un tout petit pourcentage microscopique qui prennent conscience de ce qu'ils ont subis et qui se servent de cette énergie pour ne pas reproduire ces gestes et offrir à leur progéniture ce qu'eux-même n'ont pas reçus.

Spoiler:
 

Citation :
En effet, j’imaginerais bien un INFP se créer un monde où il pourrait se retirer pour souffler, un INFJ se chercher un plan d’avenir, un ESTJ se radicaliser et entrer dans le conflit ouvert pour imposer ses besoins …

C'est exact. Smile Les deux fonctions principales sont en fait les deux fonctions qui prennent le relais dès qu'il y a un problème ou qu'on sent que quelque chose menace.
Mais s'il y a un sentiment de sécurité, de confiance et de bien-être, alors il s'aventure un peu plus du côté des fonctions inférieures.


Là où je me demande à quel point le social détermine le psychologique, c'est que force nous est de constater que nous vivons dans une société de l'insécurisation perpétuelle, du contrôle et de la peur, où ces sentiments sont insufflés presque de force jusque dans nos identités aux moyens de médias qui nous martèlent quotidiennement d'informations négatives et pessimistes, une conjoncture politique dans laquelle les élus ne cessent, plusieurs décennies de se proclamer impuissants tout en nous imposant une marche forcée vers toujours plus de mondialisation, toujours plus de libéralisation sur les marchés, toujours plus de consumérisme, et tant, et tant d'autres choses comme l'état de la Nature...
Je sens que les individus sont constamment et sciemment maintenus à un certain niveau d'immaturité et d'infantilisation malgré eux.

Le manque de vrai père et mère joue un rôle en cela, car le rapport à l'autorité paternelle est ensuite transférée sur le pouvoir en place, l'attitude de soumission résignée en face de ceci également vient de ce manque de structuration interne - mais il y a également le rapport entre l'éducation reçue par les élites et leur relation aux classes inférieures, O. Maurel prend ainsi l'exemple de Louis XIV qui fut élevé à coups de bâtons, et a été le roi le plus sanguinaire et répressif de l'Histoire de France - ils reproduisent donc eux aussi, dans l'autre sens, ce qu'ils ont subis par leur éducation sur "petit peuple". Et la sécurité sur le plan psychique vient également de l'absence de mère.
Quelque chose joue sur les manques individuels. Ce sont des énergies qui, tant qu'elles ne sont pas conscientisées et résolues à l'intérieur de soi, continuent de se perpétuer de génération en génération, de manière inconsciente ( et là on revient sur /De l'éducation/ de Krishnamurti ). Elles sont autonomes.



Nous nous aventurons rarement en dehors du déjà connu. Au-delà des limites de notre minuscule et étouffante zone de confort. Mais qu'en serait-il de nous si le monde était moins menaçant, plus sécurisant, mieux portant et plus rassurant ? Si chacun d'entre nous avait reçu les énergies du vrai père et de la vraie mère ? Si chacun d'entre nous était imprégné, à chaque instant et indépendamment du contexte, des personnes et des situations extérieures, du vrai sentiment d'harmonie, de joie, de puissance et de sécurité, mettant ainsi fin au règne de la course à la réussite sociale, à la richesse, au consumérisme ambiant, aux conditionnements hyper-normatifs, au désir de possession forcené dans lesquels nous avons grandis ?
Oserions-nous davantage descendre dans nos propres failles, afin de nous sculpter une vraie personnalité forte et radieuse, loin des modèles normalisés auxquels nous avons coutume de nous identifier pour nous rassurer et nous assurer la procuration d'une illusoire sensation de sécurité, dépendante de circonstances ou d'éléments extérieurs ?

Spoiler:
 

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMar 23 Juil 2019, 15:53

@Flop a écrit:

Il est également prouvé dans les sciences cognitives et comportementales que de vraies pathologies ( telle que par exemple des troubles de la personnalité narcissique - càd psychopathie, perversion, sociopathie, etc... ) se transmettent dans les familles, non pas de manière génétique, mais bien par le truchement de l'éducation ; les enfants ayant eu des parents sociopathes deviennent à leur tour sociopathes.

Bon je pense que tu voulais dire "peuvent devenir sociopathes" car dans des études sérieuses cette hérédité est souvent beaucoup plus nuancée (pareil pour les enfants battus qui ne battent pas systématiquement et parfois adoptent tout le contraire de ces comportements de violence physique "pour ne pas reproduire ce qu'ils ont vécu justement"). Un psychiatre m'expliquait aussi que dans le cas de pathologies lourdes, par exemple la fameuse perversion narcissique tellement à la mode en ce moment mais a priori bien plus rare (la vraie) que cela, souvent le parent PN va élire un enfant comme héritier qui va se mouler sur cette PN parentale et qu'il y a aussi souvent un autre enfant qui lui refusera ce moulage et deviendra plutôt un miroir inversé du parent PN, plutôt victimaire donc et à prendre sur son dos plutôt qu'infliger les coups. D'ailleurs ces maladies psychiques pour moi sont vraiment sur une échelle de dysfonctionnement des extrêmes et le "tout ou rien", la binarité sans trop de nuances du truc me fait justement réaliser combien c'est dysfonctionnel parce que la vraie vie est tellement plus nuancée que ça. Et pour en revenir aux fonctions, je me demande si justement les pathologies de type perversion, bipolarité, etc. ne sont pas liées spécifiquement à F et T. Une mauvaise utilisation extrême de l'un et de l'autre. Typiquement dans les cas de perversion il y a souvent des symptômes de chosification de l'autre qui font penser à une absence d'utilisation de F; Dans d'autres cas il y a des symptômes d'amalgamation identitaire entre la personne très malade et un autre qui fait penser à une très mauvaise utilisation de F et une quasi absence de T (manque de séparation de soi et l'autre)

En tout cas ces pathologies extrêmes sont intéressantes à observer ou lire (de pas trop près quand même ...) je trouve parce qu'elles peuvent permettre de bien voir les fonctions justement (et un usage très dysfonctionnel)

Je te rejoins totalement pour le milieu politique français, aussi ce sentiment d'être maintenu dans une forme d'infantilisation. Et ce que tu dis sur la forte proportion de gros troubles psycho dans la classe politique ne m'étonne pas. Je rajouterais tous les centres de pouvoir: culturels, médiatiques également en France particulièrement. J'ai tendance à résumer ça sous l'idée que c'est "Radio Paris" malade qui dicte et je pense que c'est ainsi tout un système de pensée qui rebrasse un peu toujours les mêmes grands schémas de pensées, penseurs, citations de décennies en décennies qui donne toujours un peu le même ton à l'ensemble de la vie dans notre pays.
Une situation très française que ce tournicotage en rond sur ses problèmes:
 

@Flop a écrit:
Mais qu'en serait-il de nous si le monde était moins menaçant, plus sécurisant, mieux portant et plus rassurant ? Si chacun d'entre nous avait reçu les énergies du vrai père et de la vraie mère ? Si chacun d'entre nous était imprégné, à chaque instant et indépendamment du contexte, des personnes et des situations extérieures, du vrai sentiment d'harmonie, de joie, de puissance et de sécurité, mettant ainsi fin au règne de la course à la réussite sociale, à la richesse, au consumérisme ambiant, aux conditionnements hyper-normatifs, au désir de possession forcené dans lesquels nous avons grandis ?
Oserions-nous davantage descendre dans nos propres failles, afin de nous sculpter une vraie personnalité forte et radieuse, loin des modèles normalisés auxquels nous avons coutume de nous identifier pour nous rassurer et nous assurer la procuration d'une illusoire sensation de sécurité, dépendante de circonstances ou d'éléments extérieurs ?

Spoiler:
 

Sur sentiment et émotion:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMar 23 Juil 2019, 21:24

[ ... ]


Dernière édition par Leenox le Mar 23 Juil 2019, 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1109

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMar 23 Juil 2019, 21:49

Citation :
Quand tu postes depuis visiblement au moins un an des poèmes et oeuvres à tour de bras, là aussi on pourrait trouver que tu tournes en rond ...

Tout l'inverse. Very Happy Mais je sais pourquoi tu dis ça. laughing laughing

Moi, j'écris depuis plus de 8 ans, et j'ai déjà la matière de plus d'un livre en magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier


Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2200

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMer 24 Juil 2019, 01:22

@Caféine a écrit:
@Luna a écrit:
Ma mère a été "traumatisé" ^^, par le SJ-isme de notre grand-mère ISFJ (qui peut-être très casse-couille, comme savent si bien l'être les ISFJ, particulièrement les femmes) et elle n'a pas souhaité nous le faire vivre, du coup on'a eu une éducation très P.
Ma mamie était aussi une isfj qui avait en plus reçu une éducation hyper normative multipliant son isjfisme par 10. Et ma mère était une éternelle ado rebelle avec elle "si tu l'ecoutes elle t'enferme, elle t'empêche de vivre tes propres expériences..". Sauf qu'elle lui ressemble finalement pas mal dans sa capacité à transformer le moindre problème en situation désespérée sur laquelle il ne reste qu'à se lamenter (ennea 6?)^^.

Ma mère aussi est très pessimiste et angoisse beaucoup, mais elle est 8. C'est plutôt très SJ d'être inquiet pour des broutilles.
Personnellement je suis également une angoissée, mais nous n'angoissons pas sur les mêmes choses... Moi ce sera plus relié à ma timidité, alors que les SJ dont je parle ce sont sur des choses de la vie courante, comme un train qui arrive en retard, ou organiser une soirée ect.
Ce sont d'ailleurs en général des parents très protecteurs, voir étouffant.

Sinon pour ajouter un mot sur le post de Flop, moi j'avais vu un documentaire qui expliquait que la psychopathie (ou du moins la prédisposition) était génétique et observable dans le cerveau, voir cet article : "Des criminels violents dont l'évaluation psychologique conclut à la psychopathie présentent plusieurs anomalies dans leur développement cérébral, dont un volume neuronal plus faible dans des zones associées aux émotions et au raisonnement moral, selon une étude québécoise publiée dans la revue Archives of General Psychiatry.

"Nous avons amorcé ces travaux à la suite de deux constats: les comportements violents débutent très tôt dans l'enfance et la réhabilitation ne réussit pas toujours à réduire l'agressivité", explique Sheilagh Hodgins de l'Université de Montréal." http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie-de-la-personnalite/2013-01-31/psychopathie-differences-cerebrales

Mais il a également était prouvé que le cerveau est plastique et malléable, donc effectivement quelqu'un de "normal" peut devenir psychopathe ou avoir d'autres troubles à cause de mauvaises expériences, d'autant si ça se passe durant l'enfance.



Revenir en haut Aller en bas
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 30
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 529

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMer 24 Juil 2019, 09:49

@Luna a écrit:
Ma mère aussi est très pessimiste et angoisse beaucoup, mais elle est 8. C'est plutôt très SJ d'être inquiet pour des broutilles.
Personnellement je suis également une angoissée, mais nous n'angoissons pas sur les mêmes choses... Moi ce sera plus relié à ma timidité, alors que les SJ dont je parle ce sont sur des choses de la vie courante, comme un train qui arrive en retard, ou organiser une soirée ect.
Ce sont d'ailleurs en général des parents très protecteurs, voir étouffant.
Oui après, SJ ou non, je crois qu'on peut difficilement être parent sans être inquiet et préoccupé par les choses du quotidien.

Je reste sur ISFP 6 pour ma mère, car je trouve que ça explique bien son paradoxe baba cool rebelle ET conformiste stressée de la vie^^. Et Fi-dom lui va bien car elle a développé des goûts et des passions de manière très indépendante, hors de son cadre familial et culturel (cf la conversation sur le sujet de Homo Sapiens). Par exemple, elle aime la musique classique et l'art contemporain alors que c'était à des années lumières des préoccupations de mes grands parents.
Et puis elle parle aux oiseaux et peut venir te chercher en gueulant le soir pour que tu viennes voir la lune^^.
Ce qui me fait dire qu'elle est sur l'axe Se-Ni aussi, c'est qu'elle aime bien tout détruire chez elle pour reconstruire en mieux. Alors que mon père est plus dans le bricolage/rafistolage. C'est un sujet d'incompréhension entre eux, elle le trouve désespérément conservateur.
Revenir en haut Aller en bas
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 31
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 117

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMer 24 Juil 2019, 13:25

Hello everybody ^^

Pour résumer, tout à fait d'accord avec Flop concernant les névroses transmises, la violence éducationnelle bête, la nécessité de résoudre nos conflits internes pour ne pas les projeter sur la descendance, le gros boulot à faire sur l'intelligence émotionnelle

Le reste, je réponds en spoiler parce que ça dérive un peu du sujet Wink

Spoiler:
 

Caf a écrit:
Oui après, SJ ou non, je crois qu'on peut difficilement être parent sans être inquiet et préoccupé par les choses du quotidien.

Je suis d’accord ^^

PS pour Cafeine:
 

Now moi je serais curieuse d'avoir un retour de Mrmime laughing
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1109

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeMer 24 Juil 2019, 23:46

@homo sapiens a écrit:
Je rends à Sébastien Bohler ce qui est de lui ^^ :

Oh tiens ! Un confrère INTJ !!! J'ai l’œil pour les reconnaître. ^_^

Dis-donc, ça me fais bizarre ; je n'avais encore jamais entendu quelqu'un tenir un discours aussi proche du mien en dehors de mon ami Thierry Vissac, qui enseigne à Toulouse ( et qui est INFJ, de son côté ) :

Spoiler:
 

Il y a vraiment un réveil des consciences dans l'air en ce moment, c'est palpable. Lol

En tous cas, ça fait plaisir !

HS complètement inutile:
 

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.


Dernière édition par Flop le Jeu 25 Juil 2019, 13:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier


Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2200

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeJeu 25 Juil 2019, 00:29

@Caféine a écrit:

Oui après, SJ ou non, je crois qu'on peut difficilement être parent sans être inquiet et préoccupé par les choses du quotidien.


Parce que tu es SJ, mon père P par exemple n'angoisse pas du tout, et qu'on rentre à 22h ou 3h du matin, il s'en tape.
A ce niveau il est l'opposé de ma mère, et il prend toujours les choses de manière positive, où la moindre contrariété pour ma mère c'est une grosse crise et la fin du monde, mais elle est dépressive également... (m'enfin tous les SJ que j'ai connu, sont comme ça)
Revenir en haut Aller en bas
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 31
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 117

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeJeu 25 Juil 2019, 14:57

@Luna a écrit:
Parce que tu es SJ, mon père P par exemple n'angoisse pas du tout, et qu'on rentre à 22h ou 3h du matin, il s'en tape.

Intéressant ce que tu dis là Luna.

J'ai remarqué que dans un couple, lorsque de telles tendances naturelles sont en opposition (caractère anxieux versus "laisser aller" pour caricaturer), elles peuvent s'exacerber mutuellement.

Dans ton exemple : plus le père sera "cool" et plus la mère se sentira alarmée et seule à veiller sur ses enfants. En parallèle, plus la mère sera "in control", plus le père sentira qu'il peut se reposer sur elle.

A prendre avec du recul ce que je dis là, car je n'ai que n=3 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeJeu 25 Juil 2019, 15:10

@homo sapiens a écrit:
J'ai remarqué que dans un couple, lorsque de telles tendances naturelles sont en opposition (caractère anxieux versus "laisser aller" pour caricaturer), elles peuvent s'exacerber mutuellement.

Dans ton exemple : plus le père sera "cool" et plus la mère se sentira alarmée et seule à veiller sur ses enfants. En parallèle, plus la mère sera "in control", plus le père sentira qu'il peut se reposer sur elle.

A prendre avec du recul ce que je dis là, car je n'ai que n=3 Smile

Mère ESFJ, surnommée "tank" ou "bazooka" lors de nos anciennes thérapies familiales. Père INFP, surnommé "papillon".

Prends moins de recul, je pense que ta règle peut s'affirmer ^^
(On oublie pas que chaque règle a une exception qui la confirme s'il vous plait Smile )

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1109

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitimeJeu 25 Juil 2019, 15:15

Marrant ce surnom «tank» ou «bazooka». Lol
Ma mère ENFJ, je pourrais la surnommé comme ça aussi... Elle a un Ti que quand il sort, on se met tous aux abris. ^_^
Par contre, mon père INFJ, lui aussi était assez à cheval sur l'ordre...

Du coup, ils s'entendaient bien quand-même... Mon frère et moi, on contrebalancait cette rigidité avec le nombre incroyable de conneries qu'on faisait chaque jour... ( faites des gosses, ouais ! ) Alien 2

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Empty
Message(#) Sujet: Re: Sondage et débat pour ceux que ça intéresse Sondage et débat pour ceux que ça intéresse  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Sondage et débat pour ceux que ça intéresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sondage 3 : intérêt des vieux livres
» sondage urgent (corrida)
» Une terrible méprise
» à ceux qui ont bûché sur Rimbaud : qui peut m'expliquer en gros ce qu'est la poésie objective ?
» Bonjour à vous tous! :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-