Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 INFP quelque chose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mr Arbre
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 29
Lieu : Ardeche
Inscription : 26/06/2019
Messages : 1

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeMer 26 Juin 2019, 12:35

Bonjour,

Je m’appelle Clément. Je pourrai dire mon age, où je vis... Mais je pense que ce n'est pas le propos ici. Ca change tout le temps ces chose là. Dans les rencontres, on commence toujours avec des étiquettes factuelles qui nous collent à la peau mais sous l’épiderme c'est plus que ça. Et c'est ce que je crois chercher un peu ici.

Poussé par mon entourage, mais pas par un système scolaire compétitif et capitalisant. J'entamais une carrière d'artiste fauché. c’était a peu prés ce qui m'avait toujours plu le dessin, j'aimais ça tant que j’étais pas dans un milieu professionnel. je sentais que capitaliser sur mon travail était un frein pour moi qui voulais œuvrer pour le plaisir. je cherchais alors un métier alimentaire a coté.
Insouciant des jeunes années, je me disais que ça fonctionnait pas trop mal. Mais il y avait ce vide, ce sentiment de solitude au monde, qui revenait fréquemment. et a mesure que je vieillissais, j'angoissais qu'il manque une ou deux pièce au puzzle. je parlais de mon malaise a d'autres et ça percutait pas vraiment.

Il y a quelques années, à côtoyer différentes personnes en quête de connaissance de soi, j'ai découvert qu'il existait un modèle MBTI Une nouvelle étiquette est apparue à moi , INFP.

Bon aujourd'hui, je me questionne toujours, car j'ai tant bien que mal essayé toute ma vie de correspondre aux modèles étiquettes que l'on pouvait attendre de moi, même si parfois je me reconnaissais dans mes choix (l'art, la culture...). La plupart des relations ont été incomprises, jusqu’à me détacher complètement des autres avec le temps, quelques unes sont restées heureusement et étrange de voir a quel point je m'identifie a elles.

j'étais a une période ou rien n'avait de sens. J'echafaudais alors mon evasion pour partir voyager seul et loin. Un recul etait nécessaire.

L'immobilité était un besoin a ce moment là. Une soif de curiosité m'habitait et je sentais que ça faisait echo à cette quete existentielle. j'avais des prises de consciences fortes. La béatitude quotidienne qui me faisait me lever chaque jour le matin dans mon van aménagé soufflait en moi comme le vent en poupe. J'y faisais bcps de rencontre succinctes. Et je découvrais comment on pouvait être compatibles avec ces rencontres, sur le chemin, aussi différentes soit elles, des le moment où l'on partageait un centre d’intérêt commun.



La façon de voir le voyage changea. Comme un bel os trop rogné, de voir le monde ne me satisfaisait plus. Je bouquinais alors ces récits de voyages exotiques, et où le jeune voyageur au début ébahit est peu a peu déçu de ne pas trouvé ce qu'il cherchait inconsciemment et finit par rentrer chez soi en se disant que le monde est a peu prés le même partout. Et je rentrais alors comme ces voyageurs un peu bredouille. je fermais les yeux et j’imaginais donc que le voyage devait se faire a l’intérieur de soi, là où je l'avais laissé en partant. je lisais alors ces livres d’éveils spirituelle ou de psychologie. Je cherchais encore et encore.

Mais riche de cette expérience, je savais que le voyage n’était pas la solution même si cela m'a apporté un bagage et quelques clés. Le problème si il y en avait un, n’était pas résolu.

Je suis aujourd'hui en France, et je ne comprends pas où je vais et qui je suis. la prise de conscience s'est effacée et les rencontres que je fais dans mon environnement ne comble pas ce vide que je ressens. je me vois toujours comme un éternel enfant sensible qui à peur d’être un adulte, tellement c'est ennuyant et effrayant. Cela m'isolait, une amie m'avait traitée de "zebre", j'avais pris ça comme une insulte ou une nouvelle étiquette.

Insomniaque , j'ai réalisé qu'il fallait mettre en place un plan pour acquérir une certaine maturité de vie, et apprendre a vivre, être qui l'on est tout en acceptant que notre personnalité est un moteur et non un frein pour avancer.. Un travail long et compliqué qui m’emmena, grâce a ce cheminement; a venir discuter sur un site comme celui là.

Merci de m'avoir lu jusqu'ici. c'est un peu long, je sais pas résumer. Si mon témoignage peut aider, cool. je vais continuer a parcourir le site.
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 37
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 874

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeMer 26 Juin 2019, 20:57

@Mr Arbre a écrit:
Je pourrai dire mon age, où je vis. Mais je pense que ce n'est pas le propos ici.
Profil de Mr Arbre a écrit:
Type : INFP
Age : 29
Lieu : Ardeche
Inscription : 26/06/2019
Messages : 1
Check Speed

Saluuuut, Monsieur Arbre Cyclope:

@Mr Arbre a écrit:
J'entamais une carrière d'artiste fauché.
Au moins, tu ne peux pas dire qu'il y a peu de débouché Solennel

@Mr Arbre a écrit:
Il y a quelques années, à côtoyer différentes personnes en quête de connaissance de soi, j'ai découvert qu'il existait un modèle MBTI Une nouvelle étiquette est apparue à moi , INFP.
Toutes mes condoléances Praying

@Mr Arbre a écrit:
Merci de m'avoir lu jusqu'ici. c'est un peu long, je sais pas résumer. Si mon témoignage peut aider, cool. je vais continuer a parcourir le site..
Lu! Preum's! Solennel
Moi je ne sais pas faire dans le non-sarcastique, chacun sa faiblesse... Bonne lecture, et si je peux me permettre un rappel/clarification: le MBTI ne recouvre qu'une petite part de "qui on est": des préférences naturelles de traitement et jugement de l'information, un éclairage partiel sur notre vision de la vie, un petit bout d'explication sur certaines de nos difficultés et incompréhensions avec le monde. Mais c'est aussi le terrier du lapin d'Alice au pays des Merveilles, alors welcome et have fun! Gentil diable

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 30
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 528

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeLun 01 Juil 2019, 10:12

Bienvenue M. Arbre ! Promis, on essaiera de ne pas te coller trop d'étiquettes d'un coup^^
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 09:54

Bienvenue M. Arbre !

Etre adulte dans notre monde actuel et rentrer dans le moule, c'est devenir SJ, d'où ta sensation d'ennuis.
C'est une réalité que tu dois accepter (à moins que tu ai trouvé un travail passionnant). Le mieux et d'être indépendant financièrement le plus tôt possible, en devenant rentier. (Acheter des appartements et les louer par exemple), ce qui peut te permettre de ne plus avoir besoin de travailler assez jeune pour pouvoir encore profiter de la vie.(et surtout lui donner du sens)
Mais si tu n'as pas un gros salaire au départ, ça va être long voir pas possible pour toi, mais si tu te met en couple même avec deux smic c'est déjà plus envisageable.
Bien sûr je ne donne que des pistes Smile

Tu peux également rejoindre des communautés qui ont décidé de vivre endehors du système en créant leur propre village, mais ils sont confrontés à beaucoup de problèmes rien qu'avec l'administration de ce pays, qui ne veut pas qu'on sorte du système.

Sinon devient ISFJ, et donne du sens à ta vie en ayant des enfants ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 37
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 874

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 10:14

@Luna a écrit:
Sinon devient ISFJ, et donne du sens à ta vie en ayant des enfants ! Razz

Shocked

Suspect

Oh yeah

@Luna a écrit:
Etre adulte dans notre monde actuel et rentrer dans le moule, c'est devenir SJ, d'où ta sensation d'ennuis.
Pourquoi relier "devenir adulte" et "rentrer dans le moule"? Qui a dit que prendre son indépendance et quitter le nid, équivaut à se dissoudre dans la société? Suspect


Mr Arbre, on t'attend avec impatience, hein Cyclope:

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 10:18

@Mamy Mougeot a écrit:

Pourquoi relier "devenir adulte" et "rentrer dans le moule"? Qui a dit que prendre son indépendance et quitter le nid, équivaut à se dissoudre dans la société? Suspect


Malheureusement c'est le cas dans 90% des cas, certaines personnes arrivent à être intégré à la société tout en vivant de leurs passions, ou du moins en faisant quelque chose qui ai du sens pour elles, mais c'est très rare, et tant mieux pour toi si ce n'est pas le cas !
Mais moi qui habite dans une grande ville, j'y croise que des personnes résignés au métro, boulot (qui n'a pas de sens pour eux), dodo.
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 37
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 874

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 10:48

@Luna a écrit:
Malheureusement c'est le cas dans 90% des cas, certaines personnes arrivent à être intégré à la société tout en vivant de leurs passions, ou du moins en faisant quelque chose qui ai du sens pour elles, mais c'est très rare, et tant mieux pour toi si ce n'est pas le cas !
Mais moi qui habite dans une grande ville, j'y croise que des personnes résignés au métro, boulot (qui n'a pas de sens pour eux), dodo.
Je ne parlais pas de moi Suspect
Sinon, c'est quand même une façon de voir les choses, hein... Avec tes chiffres, moi je vois que 10% des gens ne se sentent pas obligés à "se faire chier dans la vie parce qu'il le faut bien". C'est une conception de 4 qui fait prendre cette tangente (les 2 solutions sont douloureuses: se "marginaliser" ou "se fondre dans la masse").

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 11:17

@Mamy Mougeot a écrit:
@Luna a écrit:
Malheureusement c'est le cas dans 90% des cas, certaines personnes arrivent à être intégré à la société tout en vivant de leurs passions, ou du moins en faisant quelque chose qui ai du sens pour elles, mais c'est très rare, et tant mieux pour toi si ce n'est pas le cas !
Mais moi qui habite dans une grande ville, j'y croise que des personnes résignés au métro, boulot (qui n'a pas de sens pour eux), dodo.
Je ne parlais pas de moi  Suspect
Sinon, c'est quand même une façon de voir les choses, hein... Avec tes chiffres, moi je vois que 10% des gens ne se sentent pas obligés à "se faire chier dans la vie parce qu'il le faut bien". C'est une conception de 4 qui fait prendre cette tangente (les 2 solutions sont douloureuses: se "marginaliser" ou "se fondre dans la masse").

Si tu savais lire j'ai dit "Et tant mieux si ce n'est pas le cas pour toi", donc j'émet l'hypothèse, je ne l'affirme pas. Mais tu semble avoir une vie de merde comme les autres, ce qui va dans le sens de ce que je dis. J'en connais personnellement très peu, voir aucun qui sont hors système (qui n'a pas trop de sens actuellement, excepté travailler pour consommer, je ne vois pas trop ce que l'on fait d'autres).
J'en ai rencontré quelques uns sur ce forum, mais ils finissent par souffrir de ce mode de vie, car ça les isole des autres. A voir les communautés qui ont le même projet et si c'est réellement viable...
Ce mode de vie sans sens, nous permet quand-même de bénéficier de beaucoup de confort et de sécurité, c'est avec ça qu'ils nous tiennent. (d'autant lorsqu'on veut fonder une famille, ect)
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 37
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 874

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 11:29

@Luna a écrit:
Si tu savais lire j'ai dit "Et tant mieux si ce n'est pas le cas pour toi", donc j'émet l'hypothèse, je ne l'affirme pas. Mais tu semble avoir une vie de merde comme les autres, ce qui va dans le sens de ce que je dis. J'en connais personnellement très peu, voir aucun qui sont hors système (qui n'a pas trop de sens actuellement, excepté travailler pour consommer, je ne vois pas trop ce que l'on fait d'autres).
J'en ai rencontré quelques uns sur ce forum, mais ils finissent par souffrir de ce mode de vie, car ça les isole des autres. A voir les communautés qui ont le même projet et si c'est réellement viable...
Ce mode de vie sans sens, nous permet quand-même de bénéficier de beaucoup de confort et de sécurité, c'est avec ça qu'ils nous tiennent. (d'autant lorsqu'on veut fonder une famille, ect)
J'ai dit "Je ne parle pas de moi", parce que justement il ne s'agit pas de moi, il s'agit de voir les choses dans leur globalité.
Je n'ai dit ni que j'avais une vie de merde ni que je n'avais pas une vie de merde, je ne vois donc pas pourquoi me prendre pour cible de tes projections sur la société tout soudain.

Toujours un plaisir d'avoir des discussions pondérées avec toi, en tous cas Suspect

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 11:29

https://youtu.be/IA1biMRa9pw

C'est un outil qui peut servir à allier notre propre besoin avec celui de vivre en société (travail, relation social etc).
Revenir en haut Aller en bas
WarriorRadieux
Aucun rang assigné
WarriorRadieux

Type : ESTJ-A, 3w1, Sp/So, Chaotique neutre, Spirale dynamique rouge, Gryffondor
Age : 26
Lieu : Bordeaux
Inscription : 14/02/2019
Messages : 526

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 11:36

M.arbre, je te comprend, perds pas espoir, continue à avancé Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 17:51

@Luna a écrit:


Malheureusement c'est le cas dans 90% des cas, certaines personnes arrivent à être intégré à la société tout en vivant de leurs passions, ou du moins en faisant quelque chose qui ai du sens pour elles, mais c'est très rare, et tant mieux pour toi si ce n'est pas le cas !
Mais moi qui habite dans une grande ville, j'y croise que des personnes résignés au métro, boulot (qui n'a pas de sens pour eux), dodo.

Je ne suis pas d'accord avec toi sur la conception de notre société par contre je respecte que ce soit "ton" opinion, oui. Peut-être qu'utiliser plus le "je pense que" permettrait de rendre clair que tu parles là de ta conception personnelle de notre société et pas en mode vérité générale.
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 548

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 20:29

Salut Monsieur Arbre !

je te donne une nouvelle étiquette : ennéagramme 4

Tchussss !

Oui non, je troll mais certaines étiquettes nous aident plus qu'elle nous enfonce. C'est ce que j'aime avec l'enneagramme et le MBTI, ils nous désignent pas pour être classés mais pour être compris et nous permettre d'évoluer Smile

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

Un esprit 5 dans un cœur 4 avec une compassion 9
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 21:23

@Xayling a écrit:

Oui non, je troll mais certaines étiquettes nous aident plus qu'elle nous enfonce. C'est ce que j'aime avec l'enneagramme et le MBTI, ils nous désignent pas pour être classés mais pour être compris et nous permettre d'évoluer Smile

Je te rejoins, je me suis intéressée au mbti pour essayer d'équilibrer mes fonctions et dans un premier temps apprendre à les repérer
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 22:48

@Leenox a écrit:
@Luna a écrit:


Malheureusement c'est le cas dans 90% des cas, certaines personnes arrivent à être intégré à la société tout en vivant de leurs passions, ou du moins en faisant quelque chose qui ai du sens pour elles, mais c'est très rare, et tant mieux pour toi si ce n'est pas le cas !
Mais moi qui habite dans une grande ville, j'y croise que des personnes résignés au métro, boulot (qui n'a pas de sens pour eux), dodo.

Je ne suis pas d'accord avec toi sur la conception de notre société par contre je respecte que ce soit "ton" opinion, oui. Peut-être qu'utiliser plus le "je pense que" permettrait de rendre clair que tu parles là de ta conception personnelle de notre société et pas en mode vérité générale.

Ok, qu'est-ce qui fait sens dans cette société pour toi ? J'attend de découvrir la tienne Smile
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 23:08

@Luna a écrit:
@Leenox a écrit:
@Luna a écrit:


Malheureusement c'est le cas dans 90% des cas, certaines personnes arrivent à être intégré à la société tout en vivant de leurs passions, ou du moins en faisant quelque chose qui ai du sens pour elles, mais c'est très rare, et tant mieux pour toi si ce n'est pas le cas !
Mais moi qui habite dans une grande ville, j'y croise que des personnes résignés au métro, boulot (qui n'a pas de sens pour eux), dodo.

Je ne suis pas d'accord avec toi sur la conception de notre société par contre je respecte que ce soit "ton" opinion, oui. Peut-être qu'utiliser plus le "je pense que" permettrait de rendre clair que tu parles là de ta conception personnelle de notre société et pas en mode vérité générale.

Ok, qu'est-ce qui fait sens dans cette société pour toi ? J'attend de découvrir la tienne Smile

Oui j'aurais pu développer un peu, je rectifie ici: je pense que déjà les très grandes villes ne sont pas 90% des gens qui vivent en France (je pense aussi en terme de "société française" parce que d'autres sociétés ne fonctionnent pas forcément sur notre modèle - Les Etats-Unis pour faire un net contraste, ce serait encore autre chose)
Vécu perso:
 
Et mon impression de ce que j'ai observé, vécu parfois et pas mal lu (j'avais besoin pour comprendre ce que je cherchais aussi de cette pluralité de sources d'informations et d'expériences sur le sujet) c'est que ça prend du temps de trouver un équilibre et ça passe aussi par choisir l'environnement qui convient. Ne pas rester en grande ville si on ne supporte pas en effet.

Ma théorie globale reste tout de même que les départs dans la vie de tous sont très différents et que dès lors pour trouver son équilibre entre vivre sa passion, sa vie comme on l'entend (sa liberté - freedom) et se conformer au groupe société pour pouvoir y rester (liberty), ça prend d'équilibrer ses fonctions et ça en passe par utiliser des stratégies et des environnements divers et variés (aussi parfois avec un facteur "temps passé dans le milieu" qui se rajoute).
Aller en ce sens me parait être ce qui aide à vivre plus (sens et bien-être) et survivre moins (métro boulot dodo). Mais c'est possible et que ça vient à partir d'une certaine pratique et expérience de la vie. Un peu comme la bicyclette, à force de pratiquer ça devient automatique, équilibré, évident et on peut personnaliser le style de cycling (même faire des loops avec la bicyclette lol).

Et donc "faire du sens" à ce qu'on fait pour moi c'est une stratégie pour vivre pleinement (que j'opposerais à survivre dans l'exclusion ou le conformisme esclavagiste 1984 et Rhinocéros  laughing) et comme la bicyclette ça s'entraine et je peux en parler à titre personnel, faire du sens de ma vie c'est déjà passé par faire du sens à être dans un environnement géographique.
Vécu perso:
 
Et pour revenir à l'ensemble donc de la question sur "l'ensemble de la population française", le modèle métro-boulot-dodo concerne Paris et les villes principales mais qui ne sont pas tout le monde d'une part, ensuite à partir d'une certaine expérience de la vie (pas forcément corrélée à l'âge biologique d'ailleurs), il y a des personnes qui conquièrent leur besoin de donner du sens à ce qu'elles font et vivent et je suis absolument persuadée qu'elles sont bien plus nombreuses que 10% de la population.

Je te rejoins cependant sur un point, je pense aussi que dans les environnements métro-boulot-dodo les gens tiennent la cadence uniquement car ils sont bloqués (ou en refus) de faire du sens de leurs vies assez parce que quand le phénomène se déclenche, c'est mon avis, mon vécu, je pense que ça devient comme un réveil de la Matrice un éveil de conscience et qui aboutit à une mise en retrait de l'environnement peu importe de quelle façon (je ne sais pas si le déménagement dans un endroit moins pollué, moins productiviste est la seule stratégie, ce fut mon choix qu'a priori je vais maintenir comme j'en suis plus heureuse mais je suppose qu'il y a d'autres façons de faire)

Enfin voilà une longue réponse mais parce que je pense avoir pris conscience que le "donner du sens" à son existence est un parcours très personnalisé et qu'il y a pour moi tous ces paramètres de "situation de départ/ type d'environnement de vie, etc." à prendre en compte aussi


Dernière édition par Leenox le Jeu 04 Juil 2019, 23:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1106

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 23:16

Je vois tout un monde à bâtir...

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 23:20

@Leenox a écrit:
@Luna a écrit:
@Leenox a écrit:
@Luna a écrit:


Malheureusement c'est le cas dans 90% des cas, certaines personnes arrivent à être intégré à la société tout en vivant de leurs passions, ou du moins en faisant quelque chose qui ai du sens pour elles, mais c'est très rare, et tant mieux pour toi si ce n'est pas le cas !
Mais moi qui habite dans une grande ville, j'y croise que des personnes résignés au métro, boulot (qui n'a pas de sens pour eux), dodo.

Je ne suis pas d'accord avec toi sur la conception de notre société par contre je respecte que ce soit "ton" opinion, oui. Peut-être qu'utiliser plus le "je pense que" permettrait de rendre clair que tu parles là de ta conception personnelle de notre société et pas en mode vérité générale.

Ok, qu'est-ce qui fait sens dans cette société pour toi ? J'attend de découvrir la tienne Smile

Oui j'aurais pu développer un peu, je rectifie ici: je pense que déjà les grandes villes ne sont pas 90% des gens qui vivent en France (je pense aussi en terme de "société française" parce que d'autres sociétés ne fonctionnent pas forcément sur notre modèle) J'ai vécu dans plusieurs pays plusieurs années et aussi dans grosso modo 3 grands types d'environnement de la capitale ultra bondée comme tu dis 'métro boulot dodo' et je rajoute souvent "stimulants pour tenir la cadence et épuisement régulier" aussi dans de la petite ville moyenne et de la très petite ville proche de la Nature. En fait justement je me demandais s'il était possible d'échapper au fameux dilemme de soit se conformer à métro boulot dodo, soit vivre reclus limite en ermite à voir deux chèvres par semaine comme être vivant haha (bon je grossis le trait pour rire un peu aussi)
Et mon impression de ce que j'ai observé, vécu parfois et pas mal lu c'est que ça prend du temps de trouver un équilibre et ça passe aussi par choisir l'environnement qui convient. Ne pas rester en grande ville si on ne supporte pas en effet. Ma théorie globale reste tout de même que les départs dans la vie de tous sont très différents et que dès lors pour trouver son équilibre entre vivre sa passion, sa vie comme on l'entend (sa liberté) et se conformer au groupe société pour pouvoir y rester, ça prend d'équilibrer ses fonctions. Aller en ce sens. Mais c'est possible et que ça vient à partir d'une certaine pratique et expérience de la vie. Un peu comme la bicyclette, à force de pratiquer ça devient automatique, équilibré, évident et on peut personnaliser le style de cycling (même faire des loops avec la bicyclette lol).

Et donc "faire du sens" à ce qu'on fait pour moi c'est une stratégie pour vivre pleinement et comme la bicyclette ça s'entraine et je peux en parler à titre personnel, faire du sens de ma vie c'est déjà passé par faire du sens à être dans un environnement géographique. Et spécifiquement les grosses métropoles, dès mes 25 ans je n'ai plus vu de sens à y rester. Je l'ai à l'époque justifié de bien des manières entre la pollution, le rythme de production effrené (intellectuel/physique) et les relations humaines que je trouvais "shallow" (peu profondes et quand elles le devenaient qui finissaien toujours par "on se regarde dans le blanc des yeux et on se demande: mais qu'est-ce qu'on fout ici, faisons nos bagages et cassons nous")
Et pour revenir à l'ensemble donc de la question sur "l'ensemble de la population française", le modèle métro-boulot-dodo concerne Paris et les villes principales mais qui ne sont pas tout le monde d'une part, ensuite à partir d'une certaine expérience de la vie (pas forcément corrélée à l'âge biologique d'ailleurs), il y a des personnes qui conquièrent leur besoin de donner du sens à ce qu'elles font et vivent et je suis absolument persuadée qu'elles sont bien plus nombreuses que 10% de la population.

Je te rejoins cependant sur un point, je pense aussi que dans les environnements métro-boulot-dodo les gens tiennent la cadence uniquement car ils sont bloqués (ou en refus) de faire du sens de leurs vies assez parce que quand le phénomène se déclenche, c'est mon avis, mon vécu, je pense que ça devient comme un réveil de la Matrice un éveil de conscience et qui aboutit à une mise en retrait de l'environnement peu importe de quelle façon (je ne sais pas si le déménagement dans un endroit moins pollué, moins productiviste est la seule stratégie, ce fut mon choix qu'a priori je vais maintenir comme j'en suis plus heureuse mais je suppose qu'il y a d'autres façons de faire)

Enfin voilà une longue réponse mais parce que je pense avoir pris conscience que le "donner du sens" à son existence est un parcours très personnalisé et qu'il y a pour moi tous ces paramètres de "situation de départ/ type d'environnement de vie, etc." à prendre en compte aussi


Tout à fait nous sommes pris au piège, et beaucoup préfèrent fermer les yeux et consommer pour donner un peu de sens à cette vie (genre je bosse pour m'acheter un écran plat ou m'acheter une nouvelle robe, m'enfin est-ce vraiment important ?). Lorsqu'ils seront vieux et qu'ils regarderont derrière eux, que penseront-ils de leur vie ? Qu'auront-ils accomplis, vécus ?
Il sera trop tard malheureusement.... J'ai l'impression parfois, que les animaux ont même plus de sens que nous ! Et une plus belle vie.

Je peux comprendre par contre que lorsqu'on est médecin par exemple ou politiciens on trouve du sens dans sa vie, l'un sauve des patients, l'autre est actif pour essayer d'améliorer/gérer la société, m'enfin, la plupart d'entre nous, avons des boulots de cons ! Qu'on soit cadre ou non.

Sinon je souhaite déménager à la campagne pour avoir un mode de vie plus sains et avoir un potager bio (le bio en ce moment me donne un peu de sens, ça m'intéresse, m'amuse et me fait du bien, mais ça ne m'empêche pas de me ressentir vide de temps en temps). Sinon lorsque je parlais de faire des enfants en mode ISFJ, j'étais sérieuse !
Ca, ça donne du sens à sa vie, même si en même temps je trouve ça triste que ce soit la seule chose... Bien que j'ai toujours admiré les parents dévoués à leurs enfants.

Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 23:34

@Luna a écrit:

Tout à fait nous sommes pris au piège, et beaucoup préfèrent fermer les yeux et consommer pour donner un peu de sens à cette vie (genre je bosse pour m'acheter un écran plat ou m'acheter une nouvelle robe, m'enfin est-ce vraiment important ?). Lorsqu'ils seront vieux et qu'ils regarderont derrière eux, que penseront-ils de leur vie ? Qu'auront-ils accomplis, vécus ?
Il sera trop tard malheureusement.... J'ai l'impression parfois, que les animaux ont même plus de sens que nous ! Et une plus belle vie.

Je peux comprendre par contre que lorsqu'on est médecin par exemple ou politiciens on trouve du sens dans sa vie, l'un sauve des patients, l'autre est actif pour essayer d'améliorer/gérer la société, m'enfin, la plupart d'entre nous, avons des boulots de cons ! Qu'on soit cadre ou non.

Sinon je souhaite déménager à la campagne pour avoir un mode de vie plus sains et avoir un potager bio (le bio en ce moment me donne un peu de sens, ça m'intéresse, m'amuse et me fait du bien, mais ça ne m'empêche pas de me ressentir vide de temps en temps). Sinon lorsque je parlais de faire des enfants en mode ISFJ, j'étais sérieuse !
Ca, ça donne du sens à sa vie, même si en même temps je trouve ça triste que ce soit la seule chose... Bien que j'ai toujours admiré les parents dévoués à leurs enfants.


Pris au piège, je ne dirais pas que ce système métro-boulot-dodo est un piège parce que je pense tout de même qu'il est possible de le quitter quand même assez rapidement. Par contre je pense que le piège vient d'une peur de tenter autre chose que ce mode de façon d'être (la zone de confort a aussi ce côté confort). Et que effectivement "tout le monde" n'a pas forcément rapidement l'idée et donc réflexe d'amasser les stratégies pour se barrer sainement  (peu importe la façon) d'une situation qui le blesse autant. Et dans le métro boulot dodo en fait je ne plaçais pas uniquement les personnes qui consomment au sens des objets, je pensais aussi parce que c'est de ce deuxième monde dont je suis issue (ça se ressent encore un peu peut-être) le monde de la surconsommation des idé(aux)es. Tout un monde estudiantin et universitaire où ce qui est consommé pour tenter de ne pas penser à un certain vide de sens existentiel ce sont les 'objets intellectuels': les produits sont les idéaux, les marques sont remplacées par des noms d'auteurs et des titres de bouquins, l'enchainement et la productivité de 50.000 idées et théories à la minute équivaut au passage au supermarché assorti d'une bonne heure devant TPMP, le mépris des autres qui consomment des biens (concret) est équivalent au mépris des consuméristes face à ces "penseurs idéalistes" (un peu guerre des tranchées: moi je surconsomme de l'abstrait, toi du concret mais au fond un schéma à mon sens un peu similaire)

Enfin voilà bilan d'une vie aussi et j'avoue que plus le temps passe plus j'aime [m]a vie aussi pour ça: le plus de sens à lui donner, c'est un jeu et un travail amusant et d'ailleurs je me demande si certains profils notamment les NT/NF ne sont pas plutôt sujets à la surconsommation d'intellect (et gagneraient à se connecter plus à leur Se/Si?) Et les profils ST/SF inversement à leur Ni/Ne

Enfin voilà dans quel sens j'entendais en vérité métro-boulot-dodo
Anecdote vie perso:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeVen 05 Juil 2019, 00:09

Ah oui, bien entendu c'était un exemple, mais tout est bon pour combler ce vide existentiel, et d'ailleurs les F qui se passionnent pour les histoires d'amour (je les prend comme exemple car c'est souvent le cas), qui écrivent des livres dessus, c'est aussi une manière de combler ce vide. M'enfin je trouve ça déjà plus intéressant et consistant.
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitimeVen 05 Juil 2019, 00:31

@Luna a écrit:
Ah oui, bien entendu c'était un exemple, mais tout est bon pour combler ce vide existentiel, et d'ailleurs les F qui se passionnent pour les histoires d'amour (je les prend comme exemple car c'est souvent le cas), qui écrivent des livres dessus, c'est aussi une manière de combler ce vide. M'enfin je trouve ça déjà plus intéressant et consistant.

Tiens tu me le fais réaliser aussi cette passion pour les relations (Fe-dom/aux, je pense que ça y pousse en effet)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




INFP quelque chose Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP quelque chose INFP quelque chose Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

INFP quelque chose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand un vol virtuel envoie dans une prison bien réelle
» pour ceux qui veulent se passer les nerfs
» Une lettre pour dire...
» en laisser dans l'assiette ?
» Le latin, langue sacrée?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-