Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 relation INFP-ENTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abrigautier
Aucun rang assigné
Abrigautier

Type : INFP
Age : 20
Lieu : Grand Est
Inscription : 03/01/2018
Messages : 3

Message(#) Sujet: relation INFP-ENTP Sam 08 Déc 2018, 02:02

Bien le bonsoirs chers confrères médiateurs Very Happy

Je viens vers vous pour avoir votre point de vue sur la relation INFP-ENTP. Je suis un INFP et je m'intéresse à une jeune ENTP. On a souvent des discussions très agréables et intéressantes (le Ne je suppose) , elle vient parfois me parler le soir par messages pour m'envoyer des vidéos drôles, ce genre de trucs, et je me demande si elle fait pas ça dans l'espoir d'avoir un échange émotionnel, essayer de rentrer dans mon monde vu qu'elle a sans doute remarqué que j'étais beaucoup plus émotif qu'elle. Globalement elle est assez avenante avec moi mais une question subsiste tout le temps: est-ce qu'elle est comme ça avec moi ou avec tout le monde?
Je remarque aussi un certain manque de morale chez elle, mais je crois qu'elle fait exprès de dire des choses qu'elle pense pas quand elle débat juste pour le fun
J'aimerais donc avoir vos avis, votre expérience éventuellement sur la relation ENTP-INFP qui, d'après ce que j'ai pu lire, n'est pas la plus facile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Sam 08 Déc 2018, 14:44

Je ne connais pas très bien le type ENTP, à mon grand regret. Je crois qu'ils peuvent être très taquins.



Par contre, une règle universelle : elle te donne des signes d'intérêts en venant parler avec toi, en t'envoyant des vidéos, etc... C'est assez explicite en fait. Mieux vaut ne pas trop tarder à lui répondre avec des signes d'intérêts explicites aussi, car une fille, lassée d'attendre des signes en réponse qui ne viennent pas, sans prévenir change d'avis sur un homme très brutalement, très soudainement. C'est très violent, et ça fait pas plaisir à son petit cœur. ^^ Et faut concrétiser vite aussi. Faut pas être sentimental - malgré ce qu'elles disent, les filles n'aiment pas les garçons trop sensibles ; ça leur fait peur. Au contraire elles en font du hachis ! -, faut sexualiser. Faut être entreprenant, ne pas attendre de devenir son ami - si tu deviens son ami c'est mort à jamais ! -, faut pas les respecter - elles s'en foutent complètement et elles aiment pas ça ! Et puis de toutes façons elles te respecteront pas, elles. Elles t'aimeront pas pour ce que tu es non plus -, surtout pas être gentil - parce qu'elles trouvent pas ça sexy, et faut jamais croire une fille qui dit qu'elle aime les garçons gentils parce que c'est faux ! Archi-faux ! - ne pas se poser trop de questions, et ne pas avoir peur de se prendre un râteau ou de se planter, et agir pour soi en n'ayant pas peur de brusquer la demoiselle. Sinon tu risques l'étiquetage, et c'est souvent définitif. Ca aussi c'est uuuuuultra-super-méga-violent...

Dans mon expérience, le must, c'est de faire comme si tu t'en foutais complètement ( après lui avoir montré tes qualités bien sûr ). Qu'elle comprenne bien qu'elle va devoir se battre pour que tu t'intéresse à elle. Que c'est à elle de te séduire. Que t'as un prix. Qu'y a énormément de concurrence, et que ça sera difficile ! Ça marche hyper bien, mais faut pas passer pour le gars complètement indifférent non plus, sinon ça ne marche plus. Il faut trouver l'équilibre et ça n'est pas facile.

Les règles du jeu sont parfaitement absurdes, je sais. Mais c'est les règles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Sam 08 Déc 2018, 19:25

Citation :
Qu'y a énormément de concurrence, et que ça sera difficile !

Parce que dans la psychologie féminine, plus tu es désiré, plus tu es désirable. La présélection, c'est vraiment super important !

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la Vie, et il y en a peu qui les trouvent.
-Matthieu 7:13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2061

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 00:17

@Flop a écrit:
Citation :
Qu'y a énormément de concurrence, et que ça sera difficile !

Parce que dans la psychologie féminine, plus tu es désiré, plus tu es désirable. La présélection, c'est vraiment super important !

Ca dépend pour qui ! Ca ne fonctionne pas chez les 4, voir ça peut-être un répulsif.

Sinon, il ne faut pas être un c*** pour plaire, mais viril, ce que ne sont souvent pas les "gentils garçons", pas parce qu'ils sont gentils, mais parce qu'ils manquent souvent d'affirmation et d'assertivité, et qu'ils n'osent pas. Comme tu dis, ils vont par exemple cherché à être l'ami pour se rapprocher de la personne et non "sexualiser" dès le début. (faire comprendre qu'ils sont dans une phase de séduction)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abrigautier
Aucun rang assigné
Abrigautier

Type : INFP
Age : 20
Lieu : Grand Est
Inscription : 03/01/2018
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 00:22

@Luna a écrit:
@Flop a écrit:
Citation :
Qu'y a énormément de concurrence, et que ça sera difficile !

Parce que dans la psychologie féminine, plus tu es désiré, plus tu es désirable. La présélection, c'est vraiment super important !

Ca dépend pour qui ! Ca ne fonctionne pas chez les 4, voir ça peut-être un répulsif.

Sinon, il ne faut pas être un c*** pour plaire, mais viril, ce que ne sont souvent pas les "gentils garçons", pas parce qu'ils sont gentils, mais parce qu'ils manquent souvent d'affirmation et d'assertivité, et qu'ils n'osent pas. Comme tu dis, ils vont par exemple cherché à être l'ami pour se rapprocher de la personne et non "sexualiser" dès le début. (faire comprendre qu'ils sont dans une phase de séduction)



En ce qui me concerne j'ai un peu de mal à sexualiser parce que le sexe n'est pas mon but premier justement (d'ailleurs la fille que je convoite est musulmane donc à priori le sexe c'est pas pour tout de suite) mais je cherche pas du tout à être son ami par contre, et je sais être tactile

Merci beaucoup pour vos conseils mais pour l'instant y'a rien de spécifique à la relation INFP-ENTP, c'est ça qui m'intéresse vraiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 00:33

Citation :
Comme tu dis, ils vont par exemple cherché à être l'ami pour se rapprocher de la personne et non "sexualiser" dès le début.

C'est qu'il y a beaucoup de garçons qui sont terrorisés et paralysés à l'idée de sexualiser dès le départ, parce qu'ils ont le sentiment de réifier la demoiselle. Cela ne signifie pas qu'ils ne savent être virils. Il font simplement passer d'abord leur désir de communion sincère.

Mais ça passe avec l'expérience. Razz

Personnellement, ça ne saurait me déranger. J'ai un fort besoin de conquête, et j'aime jouer.

Mh, d'ailleurs :
Citation :
Ca ne fonctionne pas chez les 4

Hihi ! Very Happy Vraiment ? Alors, les 4, vous êtes pour ainsi dire, vraiment exceptionnels !! Voilà qui me soulève le plus haut intérêt et la plus vive curiosité !! Razz
Mais mon 5 combiné à mon aile 4 me dit qu'il est bon de se distinguer d'abord par l'esprit.
Existe-t-il une raison à cette exception, ou confirme-t-elle la règle ? Lol

Sais-tu seulement ce qui est vraiment exceptionnel et singulier dans ce monde ? C'est l'amour, la joie, le désir, l'intelligence, la paix, l'ardeur de la passion et la communion sincère. La bonté, la beauté, la simplicité, le désir de partager de cœur à cœur en toute liberté, le désir d'offrir ce qu'on est vraiment à l'autre. Le courage de construire quelque chose et de s'accompagner en tant qu'âme sur le chemin. Mais ce n'est pas ce jeu de dupe, de stratégie ou de massacre. Ça n'a rien à voir.
Et le verrais-tu seulement sans le jeter dans le néant, cet exceptionnel tant désiré par ton cœur de 4, s'il se présentait à toi un jour, tant il dépasse ton entendement ou la petite image que tu t'en fais présentement ?

Ensuite :
Citation :
il ne faut pas être un c*** pour plaire

En toute franchise, je ne suis pas d'accord, tant la demande de réification dans ce pitoyable processus qu'on appelle la "séduction" est grande. Mais il faut s'y plier ; il nous est imposé, et l'on finit par y trouver un plaisir cynique compensatoire.
Quoi qu'il en soit, la plupart des filles semblent ignorer également, que l'assertion est vraie dans les deux sens. Car le médiocre geste qu'elles ont de coller l'étiquette du "gentil garçon", cette ignoble catégorisation, provoque jusque dans mes entrailles quelque chose qui s'apparente à du mépris, même de l'écoeurement et que jamais je ne saurais pardonner. Et tous les garçons qui ont subis un tel sort ont à jamais ma compassion. Elles ont transformé ce qu'il y a de plus beau dans le monde, en jeu de massacre.
Moi-même, après quelque entrevue, je fais l'effort de rendre à l'autre ce qu'il a de plus précieux en lui : son mystère.

Et il faut encore que la pupart s'étonnent de ne point aimer, ou de ne pas être aimées ! Mais elles n'ont que ce qu'elles veulent ; des brutes bestiales et "viriles", incapables d'aimer, et qu'elles ne peuvent aimer. Si c'est pas être l'artisan de son propre drame, ça !

Mais il n'empêche que je suis toujours en train de chercher une lumière, au milieu de tant d'horreur...
Néanmoins, c'est franchement désespérant.


Dernière édition par Flop le Dim 09 Déc 2018, 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ atypique
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 295

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 11:54

Les 4 n'aiment pas avoir les mêmes goûts que tout le monde. Du coup, si quelqu'un plaît trop, le 4 a des chances de s'en désintéresser, surtout qu'il manque souvent de confiance en lui, il se dira "je le laisse aux autres"^^. Je dois avoir un côté 4, je m'y reconnais pas mal.
Bon, à part ça, les éternelles récriminations contre les femmes et leur désir, ça me fatigue, je n'ai pas envie d'y répondre.

Pour abrigautier : la compatibilité amoureuse dépend plus des personnes que du MBTI. Mais dans l'absolu, je pense que Infp et entp sont 2 types qui peuvent se comprendre et se supporter Very Happy . Le déséquilibre peut venir du fait que le Fi recherche l'exclusivité dans ses relations tandis que le Ne + Fe a forcément tendance à se disperser. Donc oui, elle n'est probablement pas sympa qu'avec toi ! Mais peut être que tu lui plais quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 13:16

Bah, je ne sais pas où tu as vu que je récriminais le désir de qui que ce soit. Ce serait bien ironique venant de moi, d'ailleurs. x)
Moi je suis clairement "sapiosexuel". J'ai pas les mêmes critères. Et puis c'est pas facile de "m'exciter", parce qu'un corps c'est bien, mais ça suffit pas.

Non, moi c'est la facilité avec laquelle on se retrouve collé avec une étiquette sur le front qui me fout hors de moi. A plus forte raison quand on me parle de celle du " gentil garçon ". Je connais un homme de 35 ans, qui est toujours vierge. HP. Quelqu'un de brillant. Pour la raison que c'est un " gentil garçon ". Mais je le connais ; je sais, moi, qu'il est bien plus que ça. Il m'appelle tous les deux jours à peu près, depuis plus de deux ans. Je n'ai jamais vu quelqu'un souffrir autant. Et moi je ne sais pas quoi faire pour l'aider... Tu sais ce que ça fait d'entendre un ami tous les deux jours te parler de suicide, depuis un an ? Alors ne me dis pas que les femmes sont seules victimes de discriminations.

Un autre ami, 28 ans, même cas de figure. Même état. Alors, ouais ! J'ai la rage. Un peu quand-même.

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la Vie, et il y en a peu qui les trouvent.
-Matthieu 7:13


Dernière édition par Flop le Dim 09 Déc 2018, 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ atypique
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 295

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 13:22

Ce n'est pas l'existence de ce désir que vous critiquez, c'est la manière dont il fonctionne.

Pour ta dernière phrase : je n'ai jamais dit ça.

Je m'arrête là, vraiment pas envie d'avoir ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2061

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 14:18

Il n'y a aucune discrimination, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux (ce serait bien sinon !), on peut par contre expliquer les causes (du moins essayer).
Une fille ne va pas aimer un garçon simplement parce qu'elle lui a collé l'étiquette de "gentil garçon", d'ailleurs j'ai utilisé ce terme pour reprendre ce que tu avais dit, car ce n'est pas du tout mon genre et je ne m'y connais pas trop en code sociaux.
Ce serait bien trop simple sinon !

Mais tu semble être du genre à reporter la faute sur les autres au-lieu de te remettre en question (ce qui m'étonne d'ailleurs de toi).
Mes avis que ton ami ce n'est pas parce qu'il est gentil, qu'il ne plaît pas.
Une femme saine d'esprit préfère d'ailleurs une personne gentille avec elle, le contraire concerne plutôt les personnes névrosées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 14:29

Citation :
Une fille ne va pas aimer un garçon simplement parce qu'elle lui a collé l'étiquette de "gentil garçon"

Eh bien, c'est plutôt l'inverse que je voulais dire en fait. Elles n'aiment pas beaucoup les " gentils garçons ", pour les raisons que tu as mentionnées. C'est assez éliminatoire d'avoir cette étiquette. ^^ Et puis surtout c'est définitif. Une fois collée, on s'en débarrasse plus.

Citation :
Mais tu semble être du genre à reporter la faute sur les autres au-lieu de te remettre en question (ce qui m'étonne d'ailleurs de toi).

Allons bon ! Very Happy On ne me le dis pas souvent. Lol La remise en question perpétuelle, c'est une de mes valeurs les plus précieuses. On peut toujours discuter avec moi, même si je ne suis pas d'accord. J'aime discuter. Mais il y a des sujets sur lesquels je suis combatif.

Après, il est vrai que c'était peut-être là une manière d'emportement. Peut-être la pression accumulée qui est ressortie ?

Je ne suis pas une victime ! Reporter la faute sur les autres, ce n'est pas un automatisme chez moi. x) Macérer dans mes affects, encore moins. Et moi j'ai pas non plus trop de problèmes d'affirmations. Du coup, c'est assez rare de me retrouver avec l'étiquette collée sur le front. Mais ça arrive encore des fois quand-même. Quand je mets trop mes sentiments à l'avant, principalement.

Citation :
Mes avis que ton ami ce n'est pas parce qu'il est gentil, qu'il ne plaît pas.

A chaque fois qu'il s'intéresse à une demoiselle, c'est toujours le même argument qui revient : " Non ! Désolée, mais tu es trop gentil. Je préfère qu'on reste amis". Mais 20 ans de déboutage systématique, ça l'a complètement brisé. J'ai pensé à m'éloigner, parce qu'il n'est plus possible de lui faire entendre raison, tant il est prit dans ses émotions, et ça me fatigue...
Mais je me sens coupable à cette idée, j'ai l'impression de l'abandonner.

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la Vie, et il y en a peu qui les trouvent.
-Matthieu 7:13


Dernière édition par Flop le Dim 09 Déc 2018, 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2061

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 14:47

@Flop a écrit:
Citation :
Une fille ne va pas aimer un garçon simplement parce qu'elle lui a collé l'étiquette de "gentil garçon"

Eh bien, c'est plutôt l'inverse que je voulais dire en fait. Elles n'aiment pas beaucoup les " gentils garçons ", pour les raisons que tu as mentionnées. C'est assez éliminatoire d'avoir cette étiquette. ^^


Je me suis mal exprimée, c'est ce que je voulais dire aussi.

Sinon m'étonnerait qu'une femme ai dit "Tu es trop gentil je préfère qu'on reste ami" scratch , par contre ça peut être interprété comme tel, lorsqu'elle dit "Tu es gentil mais je préfère qu'on reste ami", mais c'est une formule de politesse pour ne pas vexer et blesser le moins possible.

Sinon ton ami mérite d'être abandonné même si peut paraître dur. C'est à lui de changer et non à toi de le supporter. Je vois très bien le genre de personne dont tu parle, pour avoir rencontrer le même type.
Et tu n'as pas à détruire ta santé psychologique et physique, pour ce genre d'individu. A être trop dans la compassion, tu risque d'y laisser ta peau.
Ta compassion et ton aide doivent se mériter chez des personnes qui auront réellement envie de changer et non juste se victimiser et s'apitoyer sur leur sors.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 14:58

Citation :
A être trop dans la compassion, tu risque d'y laisser ta peau.
Ta compassion et ton aide doivent se mériter chez des personnes qui auront réellement envie de changer et non juste se victimiser et s'apitoyer sur leur sort.

Dis donc, Luna, tu serais pas en train de me mettre l'étiquette " gentil garçon " sur le front, là ? Razz Zut !! Je suis bon pour la friendzone, alors ?! Lol

Oui, je pense que c'est un bon conseil. Merci.

Par contre :
Citation :
"Tu es gentil mais je préfère qu'on reste ami", mais c'est une formule de politesse pour ne pas vexer et blesser le moins possible.

Je pense que c'est surtout un refus déguisé en offre, qui protège l'égo. On ne peut pas refuser une amitié. Sinon, c'est nous qu'on devient "méchant".

Sauf qu'en fait, concrètement, vivre une amitié lorsqu'on désire plus, ce n'est pas une vraie amitié, c'est pas non plus ce qu'il y a de moins blessant ; c'est un océan de frustrations, et c'est assez dur à supporter stoïquement. Si l'on se respecte un tant soit peu, lors de "l'entrée en friendzone", on répond non et on décline. Tout bonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 17:34

Du coup, comme je ne veux et ne puis laisser de tels propos flotter sans proposer une conclusion qui rassemble et réconcilie, je me permet de partager une vidéo sur le sujet, faite par un ami INFJ à moi, qui enseigne à Toulouse :



Very Happy

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la Vie, et il y en a peu qui les trouvent.
-Matthieu 7:13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2061

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 20:50

@Flop a écrit:

Sauf qu'en fait, concrètement, vivre une amitié lorsqu'on désire plus, ce n'est pas une vraie amitié, c'est pas non plus ce qu'il y a de moins blessant ; c'est un océan de frustrations, et c'est assez dur à supporter stoïquement. Si l'on se respecte un tant soit peu, lors de "l'entrée en friendzone", on répond non et on décline. Tout bonnement.

Ah je ne sais pas, je pense qu'il est possible d'être ami avec une personne dont on est amoureux, si on'accepte qu'elle nous appartient pas et qu'on ne recherche pas de manière égocentrique à être aimé également.
Si la personne est en couple, ça peut rendre jaloux et en colère, mais on peut aussi dépasser ces ressentis pour être dans de l'amour pur.
Tout comme, je trouve ça con de ne pas aimer une personne, juste parce qu'elle ne nous aime pas.
Moi je n'aime pas une personne à la condition qu'elle m'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 21:00

Tu as déjà vécue cette expérience, Luna ?

C'est très malsain, au contraire. L'un se comporte en amoureux, l'autre en ami. L'autre jouit d'une liberté sexuelle totale, tandis que l'on est retenu par le sentiment éprouvé pour l'autre, qui nous empêche de vivre des aventures de notre côté. On est prisonnier. De plus, l'autre reçoit l'assurance de recevoir un soutien en cas de chagrin qui renforce davantage sa liberté, tandis que l'un est toujours prisonnier. C'est un échange inégal, à sens unique, extrêmement souffrant et rude à vivre.
L'amour a un prix.

Et on peut difficilement parler d'amitié lorsque chaque instant passé au contact de l'aimée nous rappelle qu'on a été jugé trop nul, indigne, ou que sais-je encore ? Il y a aussi l'abandon et la trahison, auxquels viennent s'ajouter les mensonges, les stratégies et les non-dits...

Là où règne une immense perversion dans ce rapport, c'est que "l'amie" sait très bien qu'on est en train de se décomposer — à moins qu'elle ne fut parfaitement stupide. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à profiter de l'attention gratuite qui lui edt indûment offerte. Mais certainement en tire-t-elle une sorte de satisfaction ou de glorification étrange, légitimée a l'aide de la croyance, sûrement, que l'on doit pouvoir souffrir en silence.

Parce que, au fond du fond, ce n'est pas un acte d'amour, ni de compréhension, mais un acte de guerre, de haine de ressentiment et de stratégie.

Voilà le sort inconditionnellement, la punition réservés à ceux qui sont "gentils", ou qui vous aiment, tout bonnement. Nous sommes vos béquilles affectives, votre garde-manger d'attention. Vous nous pompez sans aucune pitié, sans rien offrir en retour, et sans aucune pitié, jusqu'à ce qu'il ne reste rien de nous.

Vous nous obligez à appliquer nous-même la stratégie, afin de paraître les brutes testostéronées avides de chair et sans émotions auxquelles nous nous efforçons de ressembler, parce qu'il n'y a que cela qui vous intéresse, il n'y a que cela que vous valorisez, conformément à l'image que vous vous faites de vous-même. C'est la seule façon pour nous d'éviter de subir cette vampirisation morbide que chacune d'entre vous rêve d'infliger à chacun d'entre nous.

https://lesociopath.wordpress.com/2015/06/05/structure-sociale-genree-anomie-et-friendzone/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Friend_zone

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amour_non_partag%C3%A9

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la Vie, et il y en a peu qui les trouvent.
-Matthieu 7:13


Dernière édition par Flop le Mer 12 Déc 2018, 15:49, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2061

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 21:17

@Flop a écrit:
Tu as déjà vécue cette expérience, Luna ?

C'est très malsain, au contraire. L'un se comporte en amoureux, l'autre en ami. L'autre jouit d'une liberté sexuelle totale, tandis que l'on est retenu par le sentiment éprouvé pour l'autre, qui nous empêche de vivre des aventures de notre côté. On est prisonnier. De plus, l'autre reçoit l'assurance de recevoir un soutien en cas de chagrin qui renforce davantage sa liberté, tandis que l'un est toujours prisonnier. C'est un échange inégal, à sens unique, extrêmement souffrant et rude à vivre.
L'amour a un prix.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Friend_zone

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amour_non_partag%C3%A9

Non, mais il m'ai déjà arrivé d'avoir des sentiments pour une personne en couple. Mais de loin, c'est sûrement différent que lorsqu'on est proche. Et à lire ton article, je n'ai jamais dû être réellement amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ atypique
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 295

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Dim 09 Déc 2018, 21:39

@Luna a écrit:
@Flop a écrit:

Sauf qu'en fait, concrètement, vivre une amitié lorsqu'on désire plus, ce n'est pas une vraie amitié, c'est pas non plus ce qu'il y a de moins blessant ; c'est un océan de frustrations, et c'est assez dur à supporter stoïquement. Si l'on se respecte un tant soit peu, lors de "l'entrée en friendzone", on répond non et on décline. Tout bonnement.

Ah je ne sais pas, je pense qu'il est possible d'être ami avec une personne dont on est amoureux, si on'accepte qu'elle nous appartient pas et qu'on ne recherche pas de manière égocentrique à être aimé également.
Si la personne est en couple, ça peut rendre jaloux et en colère, mais on peut aussi dépasser ces ressentis pour être dans de l'amour pur.
Tout comme, je trouve ça con de ne pas aimer une personne, juste parce qu'elle ne nous aime pas.
Moi je n'aime pas une personne à la condition qu'elle m'aime.
Dans l'idéal, peut-être. Mais je me dis qu'il faut être quelqu'un d'exceptionnel pour parvenir à "dépasser ces ressentis".
Pour la majorité des personnes qui se retrouvent dans ce cas de figure, la meilleure chose à faire est de s'éloigner, voire de couper complètement les ponts, c'est une question de santé mentale.

Après, le concept de friendzone est souvent assez éloigné de l'amour à sens unique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Lun 10 Déc 2018, 14:30

Citation :
je n'ai jamais dû être réellement amoureuse

Sad       Hug

Mais il vaut mieux ne jamais être tombé amoureux que d'être tombé amoureux de quelqu'un pour qui les sentiments ne sont pas réciproques, car c'est une force meurtrière, très destructrice, et dont la blessure ne guérit jamais vraiment.

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la Vie, et il y en a peu qui les trouvent.
-Matthieu 7:13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2061

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Lun 10 Déc 2018, 21:50

@Caféine a écrit:

Dans l'idéal, peut-être. Mais je me dis qu'il faut être quelqu'un d'exceptionnel pour parvenir à "dépasser ces ressentis".
Pour la majorité des personnes qui se retrouvent dans ce cas de figure, la meilleure chose à faire est de s'éloigner, voire de couper complètement les ponts, c'est une question de santé mentale.

Après, le concept de friendzone est souvent assez éloigné de l'amour à sens unique...

Oui !

@Flop a écrit:
Citation :
je n'ai jamais dû être réellement amoureuse

Sad       Hug

Mais il vaut mieux ne jamais être tombé amoureux que d'être tombé amoureux de quelqu'un pour qui les sentiments ne sont pas réciproques, car c'est une force meurtrière, très destructrice, et dont la blessure ne guérit jamais vraiment.

On sens le vécu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 385

Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP Lun 10 Déc 2018, 23:31

Citation :
On sens le vécu !
C'est une expérience qui te consume de l'intérieur, sans répit. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien à brûler.

(Mh... Mais ça ne risque plus d'arriver... Crois-moi. )

Hadewijch d'Anvers a écrit:
"Ce que l'Amour a de plus doux, ce sont ses violences ;
Son abîme insondable est sa force la plus belle ;
Se perdre en lui c'est atteindre le but
Sa blessure la plus grave est un baume souverain
[...]
Ceux que l’Amour blesse et brûle,
Leur révélant les mystères de l’inconnaissance,
Par un zèle ardent gardent la plaie ouverte
Et l’Amour les consume en leurs tréfonds"

Ou encore :
Mathilde de Magdebourg a écrit:
Plus ses blessures se creusent,
Plus l'âme s'élance
[...]
Plus elle brûle, mieux elle rayonne.

https://books.google.fr/books?id=pkNUfy4esOcC&pg=PA146&lpg=PA146&dq=Plus+ses+blessures+se+creusent,+Plus+l%27%C3%A2me+s%27%C3%A9lance+%5B...%5D+Plus+elle+br%C3%BBle,+mieux+elle+rayonne.&source=bl&ots=6l4wbEpRRF&sig=M-RV3K0TQokL4lNfiemJSAsK7Gc&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiz-Mjk15ffAhUC0RoKHUmsBdcQ6AEwAHoECAoQAQ#v=onepage&q&f=false

Comme dit un ami INFJ à moi, probablement en base 5 aussi, auteur de l'Ecologie Intérieure : "L'amour qui prend fin n'a jamais existé".

Le pouvoir d’aimer par Yann Thibaud :
 

Sinon, j'ai bien peur que l'amour pur dont tu parles soit quelque chose d'interne, qui n'a pas grand rapport avec l'aventure humaine.
L'aventure humaine n'est qu'un substitut, qui anesthésie la blessure causée par l'absence de l'amour en soi. Il est vrai que l'absence de relation force à aller chercher en soi les ressources qui permettent de s'aimer, et donc de recontacter cette source infinie, éternelle et autonome dissimulée dans nos profondeurs, en faisant face à la douleur causée par son absence, — qui produit la dépendance, ou l'illusion du besoin, en ceci que c'est précisément cette absence qui pousse les êtres à chercher dans l'aventure humaine, de quoi combler ce vide insupportable, ce qu'ils n'ont pas à l'intérieur.
Il y a peu d'humains qui ont fait face à cette blessure, même à la fin de leur vie.
Mais c'est le but de l'aventure humaine justement, que de nous amener à faire face à cette blessure, parce qu'elle nous enseigne ... que l'on n'y trouvera jamais l'amour. Que c'est impossible. Parfaitement impossible. Mais que l'on peut vivre l'amour dans l'aventure humaine, à la condition d'avoir réalisé d'abord cet état en nous. En cela, c'est bien le point vers lequel tous les chemins de vie convergent, même lorsqu'ils vont d'échecs en échecs — et c'est aussi pourquoi il n'y a, dans l'absolu, bien au-delà des faits, pas de bons ou de mauvais chemins.


De toute façon, il va falloir y descendre, quoi qu'il arrive. Car en l'état actuel, il est impossible aux hommes et aux femmes d'entrer dans une communion juste, pour l'heure. Il y a trop de disharmonie dans les rapports ; des rancœurs, des colères, des haines millénaires, des violences inouïes, des attentes, etc.. (la liste est très longue), projetées sur l'autre sexe, qui font qu'on n'arrive souvent qu'à s'entredéchirer ou a coexister petitement.
L'essence du masculin ne peut entrer en contact avec l'essence du féminin, tant qu'il n'a pas contacté sa propre essence. Il en va de même dans l'autre sens. Tant qu'on n'a pas des hommes qui savent aimer avec amour, et des femmes qui s'aiment assez et assez ouvertes pour pouvoir guider et recevoir cet amour.  Pour nettoyer tout cela, il va falloir rompre le cycle de la violence. —  qui n'est autre que celui qui fait qu'on joue tour à tour dans les rapports, le rôle de la victime, puis celui du bourreau, et ainsi de suite — et la violence, du moins sa racine, c'est justement le manque, la frustration, ou le besoin, qui pousse à puiser en l'autre la force qu'il nous manque en nous-même.
Et ça ne se fera point de gaieté de cœur, mais par la force des choses, et l'indispensable nécessité. Car la traversée de ce vide est... horrible à vivre, plus que tu ne peux l'imaginer. Nul ne peut consentir à s'abandonner à pareil supplice ( à moins peut-être, d'être très très Ni-dom 😂 mais aussi et plus sérieusement, assurément, très très courageux ) Et bien que ce soit ce qui peut arriver de mieux à tout être humain que d'arriver au bout de ce vide que tout un chacun porte en lui, dans l'absolu de chez absolu, on ne peut raisonnablement le souhaiter à quiconque dans le relatif, à moins d'être vraiment pervers — ou tout simplement rancunier... L'envie de faire payer à l'autre des violences essuyées dans le passé, ce n'est pas de la perversion, mais c'est tout comme.. ^^ Car c'est probablement un des plus durs défis qui nous est lancé par la vie — peut-être le seul véritable défi qui compte, voire même le projet terrestre, dans ce qu'il a de plus essentiel — que de parvenir à faire l'expérience de l'amour, dans cette vie, dans la matière et dans l'incarnation.

(J'espère que je suis clair ^^' j'ai toujours peur de pas être compris quand je délivre pareils pensums, et que même les efforts de construction et de structuration n'y aident pas.
Tapé sur un écran de portable. Faut-y pas que je sois motivé !... Lol
J'espère aussi que le message que j'essaie de porter sera perçu comme chaleureux, réunificateur et constructif.) (Je précise également qu'un de mes précédents posts a été édité)

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la Vie, et il y en a peu qui les trouvent.
-Matthieu 7:13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: relation INFP-ENTP

Revenir en haut Aller en bas
 

relation INFP-ENTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ENTP/INTP et estime de soi
» Où sont passés les ENTP ?
» INFJ et relations amoureuses
» INFP/ISTP difficulté de communication
» INFP et INTP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-