Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Présentation de l'éphèbe versaillais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 04:45

Bonjour à tous !

Moi c'est Paul, 18 ans de Versailles. Je suis INFP. ^^

Je viens ici pour me familiariser un peu plus avec le mbti que j'ai découvert il y a quelques temps.

Actuellement, je viens de rentrer à la fac (en lettres) et je suis sorti d'une relation abusive récemment qui m'a fait énormément de mal pendant plusieurs mois...

Sinon, j'aime la philosophie, la culture asiatique, les animés, la littérature et les costumes de Maid (j'adore participer à des conventions de manga en cosplay maid même si je suis un homme viril Razz )

Voilà, sinon par rapport à mon pseudo, je tiens à préciser : aucune prétention de ma part, c'est un surnom que mes amis me donnent. Je me trouve laid comme un pou donc je préfère lever les possibles ambiguïtés, je déteste la vantardise ^^

Sinon, irl, je suis anxieux et j'ai tendance à souvent m'isoler des autres. Récemment, j'ai fait une irl avec des connaissances IVL et je me suis retrouvé à m'enfermer dans les toilettes (pas pour faire ce que vous croyez Razz ) durant une majeure partie de la rencontre. Bref, parfois je passe pour un "creep" mais je fais avec.

Bref, voilà, merci pour votre lecture et à bientôt ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 12:47

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 20:18

Bienvenu !

Ta présentation est amusante x), sinon si ça peut te rassurer, en général la timidité passe avec l'âge, même si une personne timide le restera toujours un peu, mais pas au point de passer la soirée au toilette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 20:40

Merci les gars !

Ta présentation est amusante x), sinon si ça peut te rassurer, en général la timidité passe avec l'âge, même si une personne timide le restera toujours un peu, mais pas au point de passer la soirée au toilette ! a écrit:

Je vois que tu es Fi aussi (tu ne sais pas pour l'auxiliaire ?) et j'aurais une question par rapport à ça du coup : toi aussi tu étais une "victime" pendant ta scolarité ? Moi ça m'a pourri la vie en long, en large et en travers... d'où ma grande timidité et ma nature craintive des autres

D'ailleurs j'avais lu sur un forum que les INFP étaient de gros fragiles souvent "victimisés" donc c'est pour ça que je me pose la question... j'aime pas du tout les clichés sur notre type, je trouve qu'on est objectivement les meilleures personnes au monde.

Fin bref, quand tu te fais humilier en boucle à l'école, que des gens glissent des étrons dans mon sac de cours, que mes affaires sont foutues aux toilettes, qu'on m'oblige à lécher des chaussures et ce genre de trucs, je ne vois pas comment je pourrais être à nouveau "confiant";

Désolé pour le déballage de vie mais ça me fait du bien et je pense qu'on peut se comprendre vu que nous sommes tous les deux Fi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ-A ennéagramme 5 (??) (3w2 ou 5w4) / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 23
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 150

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 21:00

Bonjour Paul.

Citation :
je ne vois pas comment je pourrais être à nouveau "confiant"

Si, bien sûr. Tu peux toujours guérir. Tout ce qui t'arrive peut te faire grandir. Mais pour cela, il faut effectivement changer de point de vue sur soi-même et sur le monde.

Il faut cesser de se considérer comme victime et voir ce qui, en nous, attire l'expérience. Car l'émotion attire dans notre expérience la réalité correspondante. Sinon on ne cesse jamais de jouer tour à tour le rôle du bourreau et de la victime. Connais-tu cette phrase de Jodorovsky : "Bourreau et victime dansent ensemble" ? Tu n'es pas une victime. Nous ne sommes jamais des victimes. Nous sommes toujours responsables, et c'est heureux, parce qu'ainsi nous avons du pouvoir. Sois conscient. Voilà le défi que je te lance.

Je sais que c'est dur, et je comprends tes souffrances. Mais il ne faut pas que tu vois ton manque de confiance comme le produit ou le résultat de tes expériences. Au contraire, ton expérience est la conséquence de ton manque de confiance en toi. Vois la part de toi qui souffre, qui manque de confiance. Vois du même coup que tu n'es pas ça, mais beaucoup plus que ça. Et transmute l'émotion, en la vivant, en étant totalement présent lorsque tu la vis. Donne à cette part de toi en souffrance ce dont elle a besoin pour guérir.

C'est le meilleur conseil que j'ai pour toi. Je te souhaite d'y parvenir, de tout cœur.

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 21:33

Merci pour ton message Flop.

Je reconnais bien là la verve inspiratrice des INFJ et ton commentaire a agi telle une compresse sur mon coeur meurtri, je t'en remercie.

Ensuite, il va me falloir du temps pour ne plus me voir comme une victime.

Comme je le disais dans ma présentation, je sors d'une relation toxique qui m'a consumé durant de nombreux mois, j'ai même failli rater mon bac L à cause de ça. Il s'agissait d'une relation IVL avec une personne qui se typait INTJ (mais qui était selon moi une INFP névrosée) et qui m'a vendu du rêve pendant plusieurs mois d'affilés. Finalement, elle a trouvé quelqu'un d'autre et m'a "trompé" tout en disant qu'elle ne m'avait jamais aimé et qu'elle s'était mise avec moi par défaut...

Puis elle m'a accusé d'avoir été lourd en lui envoyant des photos compromettantes si tu vois ce que je veux dire. Moi, j'essayais simplement de faire vivre notre relation, elle était toujours froide et distante mais je pensais que c'était parce qu'elle était réservée... j'ai tout fait pour elle et quand bien même je relève la tête de l'eau, y repenser me replonge toujours dans un état second... entre colère et dégoût

Bref, je suis souvent une calamité et je mérite d'être une victime dans le fond. Si l'on vivait encore à l'âge de pierre, il y a longtemps que je serais mort à mon avis. La société d'aujourd'hui permet de garder en vie les loques comme moi plus longtemps, bien que je pense finir par mettre fin à mes jours tout seul à l'avenir (dans longtemps je vous rassure).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ-A ennéagramme 5 (??) (3w2 ou 5w4) / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 23
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 150

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 21:46

Ce sont aussi les difficultés que tu rencontres aujourd'hui qui font que demain, tu pourras enseigner au monde quelque chose de profond et dont il a besoin.

C'est aussi parce que tu es différent que tu peux devenir un enseignant.

Je sais qu'il est difficile de laisser derrière soi le point de vue de la victime, et il peut paraître injuste du point de vue de celui qui souffre, de se voir responsabilisé de ce qu'il essuie. C'est justement ce dont la victime a peur et cherche à éviter. Mais pourtant il le faut ! Car c'est cela même qui attire dans ta vie ces expériences douloureuses !

Tu ressens peut-être un soulagement à l'idée de partir, mais ne t'y trompe pas. Ce n'est que le soupir de ton âme qui sait ce qu'elle retrouvera de l'autre côté. Mais tu n'es pas venu pour expérimenter ça - du moins pas de l'autre côté. Tu es venu pour expérimenter la connexion avec l'Amour et la Source dans l'incarnation, dans cette vie, ici et maintenant. Tu es une âme qui s'est incarnée pour venir jouer ici-bas. Et la vie te pousse à délester tes épaules des fardeaux qui t'en coupent. Peux-tu voir à quel point ce que tu vis a du sens ?

Mais ce que tu crois être est éphémère, et finalement ce que nous bâtirons dans cette vie s'évanouira après notre passage - et il est de courte durée. L'âme, ta nature profonde, en revanche, est immortelle, éternelle et invincible.
L'autre peut bien t'insulter, ici et maintenant, tu le ressens comme quelque chose de terriblement injuste, mais en vérité, dans ta nature profonde, tu n'es pas affecté. Tu n'es pas concerné par le regard de l'autre. Ta valeur n'est en rien touchée par les paroles ou les actions d'autrui. Le vent peut bien souffler sur ta vie ; dans ta nature profonde, tu n'es pas affecté. Suis le sens du vent, comme les feuilles mortes qui dansent à la venue de l'automne. Ne lutte pas contre lui.

La vie t'invite à quitter le point de vue de la victime. Elle ne te lâchera pas, jusqu'à ce que tu cesses de lui résister. Lorsque tu auras appris ça, de tout ton être, plus rien ne pourra t'atteindre. Tu te tourneras alors avec reconnaissance et compassion vers ceux que tu considères aujourd'hui comme tes bourreaux, et tu leur diras les yeux humides de piété : "Merci à vous de m'avoir enseigné, de m'avoir révélé à mes yeux qui je suis vraiment, la beauté et la puissance qui m'habitent. Grâce à vous, je suis devenu immense, et désormais plus rien ne m'empêchera jamais de goûter à la joie. Mais maintenant, c'est à mon tour de vous enseigner, et sachez que je vous plains, car je sais que vous souffrez en fait bien plus que moi je ne souffre. Allez en paix, et vous êtes aimés". Et alors ils admireront la lumière qu'ils verront briller dans tes yeux.

Puisses-tu recevoir toutes les lumières que la vie essaye de t'offrir. Aies confiance ; tu ne peux pas échouer. Tu es voué aux heureuses retrouvailles. Alors, que rien ne t'arrête !

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau


Dernière édition par Flop le Sam 10 Nov 2018, 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 22:19

Tes paroles sont d'une grande sagesse Flop, je suis admiratif.

Je vais essayer d'intégrer au fur et à mesure tes conseils d'une sagacité rare. Pour le moment, je ne te cache pas que lorsque je repense à toutes ces petites pourritures qui m'ont mené la vie dure, j'ai juste envie de les frapper, les écorcher jusqu'à l'os, leur infliger des souffrances démoniaques qui feraient trembler de peur les Âmes piégées en Enfer.

Je me demande si ils regretteront un jour. Peut-être que si leurs enfants deviennent à leur tour des victimes, ils y repenseront.

Enfin, ma vie est jalonnée de bourreaux. Puisque je suis dans les confidences et que vous semblez être des personnes à l'écoute et gentilles, je vais également vous révéler que j'ai été sexuellement abusé petit (le coupable a été reconnu coupable et a fait de la prison fort heureusement que la justice paie parfois). Bref, tu comprendras aisément que le chemin est encore long. À chaque fois où je commence à me "reconstruire", je me fais détruire à nouveau. Comme si j'étais un éternel convalescent à qui on péterait à nouveau la jambe dès que cette dernière commence à aller mieux.

Forcément, en accumulant toutes ces horreurs, il m'est très difficile de faire confiance (même si paradoxalement je vous fais confiance en vous déballant mon sinistre passé... c'est mon problème d'ailleurs en fait, je suis trop gentil et je me fais toujours avoir ensuite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ-A ennéagramme 5 (??) (3w2 ou 5w4) / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 23
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 150

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 22:35

Le bourreau va avec la victime, à l'intérieur de soi. Et tant qu'on ne s'est pas libéré de l'un, on n'est pas libre de l'autre.

Mais au fond de toi, tu n'as pas envie de devenir un bourreau, et tu le sais. La gentillesse et la tolérance ne sont pas non plus toujours justes. Il faut savoir faire face.

Tu fouilles dans ton passé aussi, parce que tu sais que tu y as laissé quelque chose derrière et qu'il te faut aller rechercher cela. Les souffrances que l'on vit ne viennent pas du présent, mais du passé. C'est la victime qui projette ces souffrances sur le présent - et c'est l'illusion ! Le présent n'est pas la cause de l'émotion mais la conséquence...

Oui ! Je t'invite à utiliser une technique que l'on appelle dans les sciences cognitives le "scénario positif". L'inconscient ne fait pas la différence entre ce qui est fictif et réel. Pour l'inconscient, produire une image mentale suffit, puisque pour lui, c'est comme si c'était réel.

Imagines-toi leur infliger toute sortes de supplices, fais-toi plaisir. Laisse venir les images de tes souvenirs passés et transforme-les en quelque chose de positif. Modifie-les en imagination.
Visualise-toi aussi fort, majestueux, entouré de femmes amoureuses te regardant avec un désir ardent. Fais-toi plaisir !
Et respire profondément pendant que tu le fais. Ressens l'émotion, mais ne la laisse pas penser à ta place. Reporte ton attention sur les sensations corporelles. Et si tu sens qu'il y a des pensées, observe aussi les pensées, et vois l'émotion qui pense à ta place. Si tu te sens résister, observe celui qui résiste. Passes-y du temps. Pleure, aussi. Pleure, autant que tu veux !
Je sens que tu as besoin de pleurer. Mais ne t'égare pas en complaintes en même temps que tu pleures. Pleure, mais laisse les illusions s'écouler hors de toi dans tes larmes. Les pleurs servent à ça. Ce sont des pleurs silencieux ; intérieurement, il n'y a que silence, lorsqu'on pleure vraiment.

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 23:04

Merci pour ces conseils.

Mais j'ai l'impression de me trahir, de me mentir à "moi-même" en m'imaginant ces scénarios. Je le fais déjà et l'ai toujours fait. Dans ma tête et grâce à mon imagination débordante, je suis le prince d'un royaume et j'ai tout un harem de filles qui viennent directement de Clannad (beaucoup d'INFP semblent aimer cette oeuvre d'ailleurs ^^). Et concernant mes bourreaux, je les humilie et les met plus bas que terre. Sauf que lorsque je les croisais l'an dernier au lycée, je baissais les yeux, rasais les murs et je faisais tout ce qu'il me demandait de faire pour éviter une correction (ils m'obligeaient par exemple à foutre le boxon en classe parfois)...

Je suis de nature très soumise donc je sens un décalage entre mon imaginaire et la réalité... Donc pas certain que ça m'aide concrètement

Oui, je pleure et je ne m'en cache pas. C'est d'ailleurs du fait que j'ai les larmes faciles que ça a commencé. J'ai essuyé depuis la primaire des dizaines de "t'es une fiotte", "t'es pas un homme", "t'es une sous-merde".... Bref, on m'a bolossé pour ces raisons et tant d'autres.

Je n'arrive pas à m'imposer face aux autres, limite je pourrais faire une fellation à quelqu'un pour éviter qu'il me frappe car rien ne me terrorise plus que la violence. J'en ai marre d'être faible, incapable de dire stop, de montrer de l'agressivité... irl je ne fais que passer pour une grosse larve apathique incapable de se défendre. Je suis un "puching-ball" qu'on malmène sans vergogne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ-A ennéagramme 5 (??) (3w2 ou 5w4) / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 23
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 150

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 23:35

L'intérêt de visualiser tes projets par exemple, c'est de ressentir en même temps. Et si, en visualisant tes objectifs, tu ressens comme un sentiment qui te murmure à l'oreille : "C'est ça !! Oui, je sais que c'est ça !" et même un sentiment de joie extatique, alors tu n'as plus qu'à suivre le fil, guidé par iceux.

Concrètement, tu ne sais pas ce que cela apportera. On ne peut jamais être sûr de l'avenir. Mais si tu te laisses guider par la confiance, je suis certain que tu attireras dans ta réalité des expériences très positives. C'est à ça que sert la foi. Et même cette inconnaissance consciente devient alors rassurante et sécurisante.

Il faut le faire, aussi souvent que possible.

Je te recommande un ouvrage : La Loi de l'Attraction, Jerry & Esther Hicks.
Je pense que c'est celui-là qu'il te faut.


Dernière édition par Flop le Sam 10 Nov 2018, 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 23:36

@El Famoso BG Versaillais a écrit:
Merci les gars !



Je vois que tu es Fi aussi (tu ne sais pas pour l'auxiliaire ?) et j'aurais une question par rapport à ça du coup : toi aussi tu étais une "victime" pendant ta scolarité ? Moi ça m'a pourri la vie en long, en large et en travers... d'où ma grande timidité et ma nature craintive des autres

D'ailleurs j'avais lu sur un forum que les INFP étaient de gros fragiles souvent "victimisés" donc c'est pour ça que je me pose la question... j'aime pas du tout les clichés sur notre type, je trouve qu'on est objectivement les meilleures personnes au monde.

Fin bref, quand tu te fais humilier en boucle à l'école, que des gens glissent des étrons dans mon sac de cours, que mes affaires sont foutues aux toilettes, qu'on m'oblige à lécher des chaussures et ce genre de trucs, je ne vois pas comment je pourrais être à nouveau "confiant";

Désolé pour le déballage de vie mais ça me fait du bien et je pense qu'on peut se comprendre vu que nous sommes tous les deux Fi ^^

Les INFP ne sont pas tous des victimes ! Lol Même si oui, il y a quand-même beaucoup de prédispositions : anti-conformisme, nature timide et sensible, solitaire et maîtrise mal Te.

J'ai été rejeté de la maternelle (oui ça existe!), jusqu'en cp à partir du jour où j'ai décidé de quitter mes "fausses amies" pour m'en faire de nouvelles.
Moi qui étais très timide et muette (le pourquoi j'étais rejeté), je me suis beaucoup affirmée dans mon nouveau groupe et j'ai même pris la tête du groupe (sans le vouloir).
Je crois que j'ai été sous l'emprise de mon Te inférieur, car je critiquais beaucoup, je m'énervais facilement, j'aimais contrôler et j'exerçais une sorte d'emprise mentale, mais je pouvais également être rigolote et on s'amusait beaucoup.
C'était en réaction à ce que j'avais vécu, par protection ça a fait surgir cette facette de moi.

Sinon j'ai eu des amies jusqu'en 3ème, puis j'ai re connu le rejet en seconde général, car j'étais timide et que je ne m'intégrais pas (je n'aimais pas les soirées et les choses conventionnels d'ados ect) + 3 garçons à qui j'avais parlé en début d'année et qui ont dû croire que c'était de la drague, ont été ensuite à fond sur moi, et ont fini par m'harceler. Mais c'était plus de l'enquiquinement ou de l'harcèlement sexuel comme on dirait avec "Balance ton porc" x), que l'harcèlement que tu décris :o
Je n'ai quand-même pas bien vécue cette année, le fait de me retrouver seule, de m'intégrer nul part et en plus de me sentir rejeté et critiqué (à cause de mon attitude). Il y avait aussi une ancienne amie qui était avec moi, et qui a préféré rejoindre le groupe de filles avec qui on s'était mis au début d'année mais que je n'appréciais pas et réciproquement. Je me suis sentie trahie et ça a réactivité ma blessure d'enfance sur le rejet.

Sinon, j'ai redoublé cette seconde générale et je suis allée en seconde technologique art plastique et design. Je me suis cette fois-ci fait des amis, mais il n'y avait pas réelleemnt d'affinités.
Je n'ai d'ailleurs pas gardé contacte, ou de manière superficielle.

Sinon, autant j'ai pu défendre des personnes dans le passé autant j'ai toujours plus eu du mal à me défendre moi-même lorsque je recevais une attaque personnelle, mais je ne me laisse plus faire. Dans le passé, j'ai pu être trop passive et ne pas savoir réagir , mais maintenant je ne me tais plus et je dis toujours ce que je pense, je réagis parfois même trop. (Il faut dire aussi que je ne supporte pas les personnes médisantes)

Sinon, si tu te considère comme une victime qui ne mérite pas le respect ou de l'affection, c'est certains que tu ne pourra pas te faire respecter, et que des personnes avec peu de morales pourraient en profiter.

Sinon, c'est chaud ce que tu as vécu, tu aurais pu porter plainte à l'époque !
Ca m'énerve beaucoup de lire ce genre de témoignages, j'ai beaucoup de mal avec l'injustice et la barbarie,il y a d'ailleurs des scènes de film que je ne peux pas voir à cause de ça.
L'être humain peut réellement être un monstre. Tu devrais être sans pitié avec ce genre de personne. Si tu as peur de te battre (mais un conflit n'en vient pas toujours aux mains !), tu devrais prendre des cours de combats.

En tout les cas, ne crois pas qu'un INFP est sans défense (si tu es bien de ce type), de l'agressivité tout le monde en a, et tout le monde est capable de poser des limites.
Tu t'auto-censure toi même.

M'enfin, tu devrais surtout oublier ces merdes. Ce qu'ils ont fait est vraiment ignoble et con. Ce sont des comportements sauvages et immatures qu'on ne retrouve plus trop chez les adultes ! Je vois mal un adulte te dire que t'es une fiotte parce que tu ne fais pas assez viril :o

En tout les cas, ça me fait vraiment de la peine ce qui t'ai arrivé, mais ce n'est pas une raison non plus pour que tu t'appitois sur ton sors. Au contraire, tu dois reprendre ta vie en main, tu es le seul maître à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ-A ennéagramme 5 (??) (3w2 ou 5w4) / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 23
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 150

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 23:46

Et moi, j'ai été viré de mon lycée à 16 ans.

J'ai quitté le foyer familial dans le même temps.

Je suis parti sur les routes pendant 4 ans, en sac à dos, sans argent, sans foyer, sans téléphone, j'ai connu la faim, j'ai passé des hivers sous une tente aux Canaries, j'ai été exploité par des patrons avares, j'ai trébuché des milliards de fois, guidé seulement par une insatiable soif de vie, et j'ai vécu des épreuves et des solitudes que vous ne connaîtrez même pas en imagination ! Very Happy
Je ne me suis jamais plaint une seule fois.

Oh, comme je connais le frisson du vide...

Et alors ? Au bout du compte... ce que je suis est devenu beau.
Je n'ai aucun regret.

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau


Dernière édition par Flop le Dim 11 Nov 2018, 00:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Sam 10 Nov 2018, 23:57

@Flop : Merci encore pour tes conseils. Je vais jeter un oeil à l'ouvrage que tu me conseilles. ^^

@Luna : Merci pour ta réponse.

Pour mon viol enfant, la vérité a justement éclaté au grand jour (mais moi je n'osais rien dire, c'est un cousin qui l'a fait pour moi) et mon père a été emprisonné. Bref, je ne veux pas trop rentrer dans les détails de tout cela.

Depuis tout petit j'ai appris à faire "profil bas" pour "survivre". Je me suis toujours dit que si je me rebiffais, je risquais de me prendre des coups, me faire insulter, harceler. J'ai toujours privilégié l'harmonie. Donc voilà, je suis effectivement une cible facile car je ne réplique d'aucune manière, verbale comme physiquement.

Quand j'ai été trompé par ma copine sur internet, l'un de ses amis m'a envoyé un message assassin pour se moquer de moi et mon incapacité à draguer/garder ma copine. Voici le message en question :

Citation :
Enfin bon, écoute, tu sais quoi ? Je m'en tape de toi. Tu ne m'as jamais inspiré confiance contrairement à Jacques. Et les faits le prouvent, bien que tu tentes des pirouettes maladroites pour t'en sortir.

Puis laisse tomber, idéologiquement tu es méprisable, t'es un vrai bisounours et c'est pour ça que tu es une merde en amour. Tant que tu continueras à jouer le nice guy, tu te prendras des murs dans la tronche. Ne crois pas que tu réussiras à avoir une quelconque romance si tu renies le pan biologique de ta personnalité. Sale fou embrigadé par des femmes mal baisées. 😉

Espèce de toutou, mdr. Tu suçais Océane goulûment en MP et maintenant tu as totalement retourné ta veste tellement tu es salé. Tu es un soumis aux femmes, t'es complètement castré en réalité. Faut vraiment être stupide pour réagir de la sorte. Si tu n'as aucune pulsion sexuelle, tu te retrouveras toujours sur le carreau pendant que l'élue de ton coeur ira chez la personne qui dégage de la sensualité et de la sexualité. Un peu comme Océane avec Mélanie... tu es un cuck à vie si tu poursuis ainsi.


Et malgré que ce message m'ait terriblement offensé (je ne l'ai jamais été autant de toute ma vie), je ne peux que reconnaître qu'une grosse partie est juste.

Concernant l'agressivité, non, je te promets que je n'en ai pas une once en moi... je suis le parfait bisounours, le type qui voit le monde en rose où tout le monde est gentil et beau. Je sais pertinemment que la réalité est différente mais ça me fait trop de mal de l'accepter. Puis paradoxalement, en encaissant les moqueries, en étant le "souffre-douleur", quelque part, ça me prodigue de l'attention. Et j'en ai terriblement manqué dans mon existence. Donc même si il s'agit d'une mauvaise attention, au moins je ne suis pas seul...

De toute façon, maintenant je suis à la fac et les gens sont individualistes. Personne ne me calcule et c'est tant mieux.

Tu as des conseils Luna pour développer l'ombre ESTJ, s'affirmer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 00:07

@El Famoso BG Versaillais a écrit:
@Flop : Merci encore pour tes conseils. Je vais jeter un oeil à l'ouvrage que tu me conseilles. ^^

@Luna : Merci pour ta réponse.

Pour mon viol enfant, la vérité a justement éclaté au grand jour (mais moi je n'osais rien dire, c'est un cousin qui l'a fait pour moi) et mon père a été emprisonné. Bref, je ne veux pas trop rentrer dans les détails de tout cela.

Depuis tout petit j'ai appris à faire "profil bas" pour "survivre". Je me suis toujours dit que si je me rebiffais, je risquais de me prendre des coups, me faire insulter, harceler. J'ai toujours privilégié l'harmonie. Donc voilà, je suis effectivement une cible facile car je ne réplique d'aucune manière, verbale comme physiquement.

Quand j'ai été trompé par ma copine sur internet, l'un de ses amis m'a envoyé un message assassin pour se moquer de moi et mon incapacité à draguer/garder ma copine. Voici le message en question :

Citation :
Enfin bon, écoute, tu sais quoi ? Je m'en tape de toi. Tu ne m'as jamais inspiré confiance contrairement à Jacques. Et les faits le prouvent, bien que tu tentes des pirouettes maladroites pour t'en sortir.

Puis laisse tomber, idéologiquement tu es méprisable, t'es un vrai bisounours et c'est pour ça que tu es une merde en amour. Tant que tu continueras à jouer le nice guy, tu te prendras des murs dans la tronche. Ne crois pas que tu réussiras à avoir une quelconque romance si tu renies le pan biologique de ta personnalité. Sale fou embrigadé par des femmes mal baisées. 😉

Espèce de toutou, mdr. Tu suçais Océane goulûment en MP et maintenant tu as totalement retourné ta veste tellement tu es salé. Tu es un soumis aux femmes, t'es complètement castré en réalité. Faut vraiment être stupide pour réagir de la sorte. Si tu n'as aucune pulsion sexuelle, tu te retrouveras toujours sur le carreau pendant que l'élue de ton coeur ira chez la personne qui dégage de la sensualité et de la sexualité. Un peu comme Océane avec Mélanie... tu es un cuck à vie si tu poursuis ainsi.


Et malgré que ce message m'ait terriblement offensé (je ne l'ai jamais été autant de toute ma vie), je ne peux que reconnaître qu'une grosse partie est juste.

Concernant l'agressivité, non, je te promets que je n'en ai pas une once en moi... je suis le parfait bisounours, le type qui voit le monde en rose où tout le monde est gentil et beau. Je sais pertinemment que la réalité est différente mais ça me fait trop de mal de l'accepter. Puis paradoxalement, en encaissant les moqueries, en étant le "souffre-douleur", quelque part, ça me prodigue de l'attention. Et j'en ai terriblement manqué dans mon existence. Donc même si il s'agit d'une mauvaise attention, au moins je ne suis pas seul...

De toute façon, maintenant je suis à la fac et les gens sont individualistes. Personne ne me calcule et c'est tant mieux.

Tu as des conseils Luna pour développer l'ombre ESTJ, s'affirmer ?


Je t'avoue que c'est vraiment surprenant ce que ta envoyé son ami, et je ne vois pas quel serait son intérêt... Ca ressemble à du troll, mais dans le doute je vais te répondre.

Sinon, pas besoin de développer ton ombre pour t'affirmer, le Fi d'ailleurs le fait très bien. C'est avant tout une question de confiance en soi et d'estime personnelle.
Ton père ta sans doute détruit psychologiquement petit, ainsi que ta confiance et tout en découle...

Le développement de Te peut-aider à prendre de la distance pour réagir de manière plus neutre, sans montrer que tu es touché et pour être plus assertif, mais si tu as un Fi bien affirmé et que tu as confiance en toi, tu te fera tout autant respecté.
Il y a d'ailleurs des Te dom qui ont été harcelés dans leur enfance et qui n'ont pas su se défendre. Ce n'est pas une question de fonction mbti.

Tout comme il peut y avoir des "ESFJ" harceleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 00:17

Son ami m'aurait trollé ?

Il était bien sérieux malheureusement après je peux comprendre que ça te paraisse flou, il n'y a pas le contexte derrière et je m'en excuse, j'aurais dû expliquer un peu plus.

En gros, je me satisfaisais d'une relation platonique avec ma copine. Je ne faisais jamais d'allusion sexuelle et je la prenais pour la huitième merveille du monde. Un bijou resplendissant de mille feux que je mettais sans cesse sur un "piédestal" (et je pense qu'elle aimait ça, d'où le fait qu'elle soit restée si longtemps avec moi, en attendant de trouver une autre personne). Du coup, je pensais être différent des autres hommes, ne pas être un de ces pervers dégoûtants qui sortent des phrases graveleuses ad infinitum aux femmes. Je voulais plaire par la gentillesse et je réprimais mes pulsions sexuelles. C'est ce que son ami pointait du doigt (il était ESTP donc forcément plus à l'aise avec les histoires de sexe). Il me reprochait d'être trop "soumis" aux femmes et de ne pas m'imposer en tant qu'homme et de ne pas assumer ma sexualité masculine. J'espère que c'est plus clair désormais.

Au-delà des fonctions alors, que me conseillerais-tu pour m'affirmer ?

Flop m'a donné quelques pistes mais je suis toujours à la recherche de nouveaux points de vue.

Je sais que l'harcèlement peut être subi/effectué par n'importe quel type mais je pense quand même, comme tu l'as dit, qu'être INFP donne des prédispositions. Et je vois mal un INFP être un harceleur à mon avis

Merci pour tes réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 00:32

@El Famoso BG Versaillais a écrit:
Son ami m'aurait trollé ?

Il était bien sérieux malheureusement après je peux comprendre que ça te paraisse flou, il n'y a pas le contexte derrière et je m'en excuse, j'aurais dû expliquer un peu plus.

En gros, je me satisfaisais d'une relation platonique avec ma copine. Je ne faisais jamais d'allusion sexuelle et je la prenais pour la huitième merveille du monde. Un bijou resplendissant de mille feux que je mettais sans cesse sur un "piédestal" (et je pense qu'elle aimait ça, d'où le fait qu'elle soit restée si longtemps avec moi, en attendant de trouver une autre personne). Du coup, je pensais être différent des autres hommes, ne pas être un de ces pervers dégoûtants qui sortent des phrases graveleuses ad infinitum aux femmes. Je voulais plaire par la gentillesse et je réprimais mes pulsions sexuelles. C'est ce que son ami pointait du doigt (il était ESTP donc forcément plus à l'aise avec les histoires de sexe). Il me reprochait d'être trop "soumis" aux femmes et de ne pas m'imposer en tant qu'homme et de ne pas assumer ma sexualité masculine. J'espère que c'est plus clair désormais.

Au-delà des fonctions alors, que me conseillerais-tu pour m'affirmer ?

Flop m'a donné quelques pistes mais je suis toujours à la recherche de nouveaux points de vue.

Je sais que l'harcèlement peut être subi/effectué par n'importe quel type mais je pense quand même, comme tu l'as dit, qu'être INFP donne des prédispositions. Et je vois mal un INFP être un harceleur à mon avis

Merci pour tes réponses

Oui, il y a des types plus prédisposés, mais il faut que tu comprenne que c'est avant tout un état d'esprit. Comme je l'ai dit, des T dom peuvent aussi être harcelés, ce n'est pas uniquement l'apanage des F.

Sinon, j'ai connu des INFP qui étaient de belles saloperies ! Du moins sur le net, donc ça ne veut rien dire.

Pour le troll, je remettais en question l'authenticité de ton post, mais je te crois maintenant Smile

Sinon, il existe pleins de livre sur le développement personnel. J'en ai pas à te conseiller, mais en faisant une petite recherche, tu en trouvera sûrement de bien.

En ce qui concerne l'amour platonique, tu peux trouver une personne qui partage la même vision ou revoir la tienne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ-A ennéagramme 5 (??) (3w2 ou 5w4) / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 23
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 150

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 00:37

J'ai eu une relation d'amour platonique pendant 6 mois, avec une demoiselle que j'aimais très tendrement. On habitait ensemble et on voulait tous les deux vivre cette expérience ensemble.

C'était magnifique. Comme il n'y a pas le côté charnel, on trouve d'autre moyens d'exprimer son amour. Et c'est très beau et épanouissant.

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 00:44

@Luna : Oui je le sais bien mais sur internet, quand je parle avec d'autres personnes qui ont subi les mêmes choses durant leur scolarité, toutes sont INFP / ISFP / INFJ et plus rarement INTP. Du coup, statistiquement, l'INFP semble être le type par excellence pour devenir une "victime" si il n'y a pas un travail sur soi effectué. Pour ma part, je n'en avais jamais compris l'intérêt car être méchant avec autrui ne m'a jamais traversé l'esprit. J'ai trop longtemps cru que tout le monde pensait de la même façon...

Pour la relation platonique, justement je n'en recherche pas en fait. J'étais dans le déni de ma sexualité et malgré le côté vicieux et incisif du message que j'ai montré plus haut, il m'a ouvert les yeux et prouvé et que j'étais un immense hypocrite envers moi-même.

Je pensais qu'en étant simplement gentil je pourrais avoir accès aux faveurs des femmes, leur amour, etc. Je me trompais allègrement.

Le problème, c'est que là aussi je dois travailler, j'ai vraiment du mal à être dans un jeu de séduction et ce genre de choses...

Si ce n'est pas indiscret, tu t'en sors en amour ? (je te prends à partie car t'es Fi comme moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 00:57

Je te répondrais en mp, parce que c'est personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 01:01

Entendu. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ-A ennéagramme 5 (??) (3w2 ou 5w4) / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 23
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 150

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 01:02

La gentillesse est une qualité en séduction.

Mais si une fille t'intéresse, il te suffit simplement de lui faire savoir. Tu peux le faire avec gentillesse, et même avec timidité - car, oui ! c'est aussi une qualité. Mais il faut envoyer à la personne concernée le signe qu'elle est désirée. C'est simple comme bonjour.

_______________________________________
"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 01:06

Tu as des conseils pour montrer son intérêt ?

J'avais vu une vidéo résumant assez bien la situation : hxxps://youtu.be/5u075NjIbiU (remplace x par t)

Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ-A ennéagramme 5 (??) (3w2 ou 5w4) / I : 83% / N : 64% / F : 67% / J : 76% - A : 75%
Age : 23
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 150

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 01:19

Je ne vois pas la vidéo, le lien n'est pas valide. ^^

Ce n'est pas vraiment une question de technique. Tu peux exprimer verbalement ton désir, à l'aide de compliments, par exemple... Mais il faut aussi que les yeux expriment le désir, il faut du contact aussi... Il faut laisser parler le corps.

Pour le reste, cela n'est pas de ton ressort. ^^

Il faut que la personne te réponde et rentre dans le jeu. Si cela arrive, il ne faut pas hésiter. Si cela n'arrive pas, il ne faut pas insister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Famoso BG Versaillais
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : Versailles
Inscription : 10/11/2018
Messages : 16

Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais Dim 11 Nov 2018, 01:30

Pour ça que je te disais de changer les "x" par des "t" dans le lien du haut (pour le hxxp transforme le en http). Je suis nouveau donc je ne peux pas poster de lien (donc j'ai contourné avec ce petit stratagème ^^)

Merci en tout cas pour tes conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Présentation de l'éphèbe versaillais

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation de l'éphèbe versaillais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.
» Ma présentation
» Policopié des 6 variables de la représentation cartographique
» Présentation alexandre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-