Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 12:33

Les questions que tu te poses sur les typages, d'autres personnes y ont également pensé. Et pas mal d'INTJ se trouvent plus Te que Ni par exemple. Il faudrait que tu regarde sur le forum, je crois me souvenir qu'il y a eu des discussions à ce sujet.

Sinon le 8 ne s'exprime pas de la même manière chez tout le monde. Il sera sans doute moins bulldozer chez un NP qu'un SJ par exemple. Et ça dépend aussi de la confiance en soi. Si tu es timide, tu l'exprimera moins. Aussi si tu es dans une phase dépressive ect.

Mais pour ton cas, je pense plutôt que tu es 7w8. D'ailleurs au lycée il y avait un garçon ENTP 7w8 qui se comportait exactement de la même manière que tu as décrite (par contre il était pas maniaque avec ses affaires, et il était très P). Par exemple moi j'étais isolée, ultra timide et c'est la seule personne qui venait réellement me voir. Il pouvait avoir un côté mère théresa comme tu l'as décrit qui peut-être dû au Fe.
Lorsqu'il revenait avec de la nourriture en classe, il m'en proposait et il essayait tout le temps de me faire parler, alors que j'étais vraiment fermé. J'étais dans une optique de disparaître. 
Bien qu'il était Ti, on sentait que ses intentions étaient réellement pure (bien qu'il avait un béguin pour moi). Dans son regard il y avait une sorte de pureté. (aucune malveillance, hypocrisie, arrière pensée)

Et ce n'est pas le seul NTP que j'ai rencontré, qui avait cette sorte de pureté presque naïve (alors qu'à côté ce sont des personnes très analytiques). D'ailleurs dans la partie SP de ce forum, un INTP a dit s'être fait avoir de manière naïve par un ESTP.

Sinon en ce qui concerne l'éducation, un enfant est très sensible à son environnement et ses interactions. Donc si tu as trouvé ta mère trop bordélique et non ponctuel et que ça t'a énervé, c'est possible que ça t'ai rendu plus J malgré que tu sois P.
En ce moment je fais du babysitting à temps partiel, et je vois très bien comment les enfants réagissent en fonction de leurs parents. C'est pourquoi ils ont un grand rôle à jouer dans leur éducation. 

Ma mère ESTJ par exemple, bien qu'elle soit très carré, elle mène aussi une vie P et nous a élevé en mode P, car elle a été traumatisé enfant par sa mère ISFJ qui voulait tout contrôler.

Sinon je trouve que dans ta manière de penser il y a du Te, mais en même temps du Ti et du Ne aussi. Pour ça, ce serait bien qu'un T intervienne sur ce topic !


@ Et pour répondre à ta question, je ne vois pas de lien entre être ordonné et le Si inférieur. Au contraire, en général ça rend bordélique et peu méticuleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 13:39

Citation :
Les questions que tu te poses sur les typages, d'autres personnes y ont également pensé. Et pas mal d'INTJ se trouvent plus Te que Ni par exemple. Il faudrait que tu regarde sur le forum, je crois me souvenir qu'il y a eu des discussions à ce sujet.

Je fouillerai. Cela dit, ça me paraît assez évident, de toute façon je pars toujours du principe que tous ces tests sont très scientistes et purement théoriques. Tout cela a une approche bien trop empirique pour refléter de manière personnelle notre façon d'être.

Je pense sincèrement qu'il est possible d'être INTJ par les lettres mais Te - Ni - Se - Fi par les fonctions, grosso modo.

Citation :
Sinon le 8 ne s'exprime pas de la même manière chez tout le monde. Il sera sans doute moins bulldozer chez un NP qu'un SJ par exemple. Et ça dépend aussi de la confiance en soi. Si tu es timide, tu l'exprimera moins. Aussi si tu es dans une phase dépressive ect.

Oui, c'est très logique en effet. Après, être 8 et timide, ça ne fait pas un peu oxymore sur les bords ? Je dois avouer avoir du mal à concevoir un 8 inhibé par la timidité. Dans mon cas, je le suis légèrement, pas extrêmement handicapant donc, mais je ne me reconnais pas trop dans la prise de décision extrêmement rapide du 8 et surtout son exécution.

Cela dit, il est vrai que j'aime la notion de contrôle et de pouvoir. J'aime être maître de mon environnement.

Citation :
Par exemple moi j'étais isolée, ultra timide et c'est la seule personne qui venait réellement me voir. Il pouvait avoir un côté mère théresa comme tu l'as décrit qui peut-être dû au Fe.

Ca ressemble en effet à ce que j'ai pu faire à quelques reprises, oui.

Je n'aimais pas qu'une personne soit mise à l'écart ou qu'elle se sente mal à l'aise dans un groupe. Donc j'allais toujours la voir, d'abord en tête-à-tête, et ensuite je tentais de l'intégrer, de la faire s'accepter par les autres (ainsi qu'elle-même, car bien souvent ces gens se renient eux-mêmes voire se haïssent, il est donc important de les aider à prendre confiance en eux).

Citation :
Lorsqu'il revenait avec de la nourriture en classe, il m'en proposait et il essayait tout le temps de me faire parler, alors que j'étais vraiment fermé. J'étais dans une optique de disparaître.
Bien qu'il était Ti, on sentait que ses intentions étaient réellement pure (bien qu'il avait un béguin pour moi). Dans son regard il y avait une sorte de pureté. (aucune malveillance, hypocrisie, arrière pensée)

Il a réussi à te faire prendre un peu plus confiance en toi, du coup ? Tu arrivais à mieux t'affirmer ?

N'hésite pas à détailler, on s'en fout que ce soit ma "présentation", c'est avant tout un fil d'échange et je ne veux pas que parler de ma personne non plus. Smile

En tout cas, si il était bel et bien comme moi (ce qui semble être le cas), oui, il n'avait certainement aucune arrière-pensée malsaine ou autre.

Personnellement, j'ai toujours été attiré par les personnes plus atypiques/marginales. Donc c'est naturellement que je me dirigeais vers ces personnes. Je préférais largement découvrir la personne un peu secrète et distante de la classe, plutôt que de copiner avec les meneurs superficiels à souhait qui ne faisaient que raconter des ragots.

Citation :
Et ce n'est pas le seul NTP que j'ai rencontré, qui avait cette sorte de pureté presque naïve (alors qu'à côté ce sont des personnes très analytiques). D'ailleurs dans la partie SP de ce forum, un INTP a dit s'être fait avoir de manière naïve par un ESTP.

Cela ne m'étonne pas. Pour moi, les INTP peuvent avoir un côté excessivement naïf du fait de leur fonction inférieure Fe. J'ai connu beaucoup d'INTP ayant du mal à décerner l'ironie et croire plus ou moins n'importe quoi avec une facilité déconcertante.

Sachant que les ESTP peuvent être très roublards et malins concernant la manipulation émotionnelle, cela n'a réellement rien de surprenant.

C'est justement car ils ont un énorme côté analytique, qu'ils sont extrêmement engoncés dans leur système logique que tout ce qui est du domaine relationnel et sentimental peut leur apparaître totalement inconnu. C'est surtout vrai pour les jeunes NTP. Ils sont donc bien moins conscients des normes sociales, de l'expression des sentiments et de comment les comprendre.

Citation :
Sinon en ce qui concerne l'éducation, un enfant est très sensible à son environnement et ses interactions. Donc si tu as trouvé ta mère trop bordélique et non ponctuel et que ça t'a énervé, c'est possible que ça t'ai rendu plus J malgré que tu sois P.

Ca se tient, oui. Elle se laisse extrêmement aller. C'est d'ailleurs de pire en pire. Si je ne faisais pas des efforts pour ranger certaines choses, la maison serait totalement chaotique. Contrairement à elle, j'ai l'habitude de faire ma vaisselle dès que j'ai fini de manger (on ne mange pas aux mêmes heures vu mon style de vie), alors qu'elle de son côté, elle entasse, elle "verra ça plus tard". Fin, c'est surtout venu avec l'âge, je me souviens d'elle bien plus rigoureuse à une époque. Du coup, parfois, ça m'irrite tellement de voir le lavabo en bordel que je fais aussi sa vaisselle pour que ce soit propre. Je vais en  profiter car ça sert parfaitement de transition avec ta dernière phrase :

Citation :
@ Et pour répondre à ta question, je ne vois pas de lien entre être ordonné et le Si inférieur. Au contraire, en général ça rend bordélique et peu méticuleux.

Le lien est très simple pour moi. Certes, c'est la fonction inférieure, donc la faiblesse du type Ne-dom. Mais je ne suis pas partisan de ceux qui pensent que cette fonction n'est là que pour faire joli et qu'elle est bien souvent "invisible", "inutile". C'est faux. On interagit bien plus qu'on ne le croit avec nos fonctions inférieures, même si on en prend pas excessivement conscience.

Je pense que selon mes propres conceptions, lorsque je me retrouve devant quelque chose qui me déplaît dans mon monde externe, cela peut totalement activer ma fonction inférieure et la "fâcher". De la même manière qu'un IxFP peut se laisser aller à une colère noire soudaine lorsque l'on empiète sur ses valeurs. Un comportement qui va donc à l'encontre des "standards" du type mais qui pourtant, fait partie intégrante de ce dernier.

Je crois que dans mon cas, certains détails comme le fait de savoir qu'il y a encore de la vaisselle à faire peut parasiter mon monde d'intuitions. Un peu la même chose lorsqu'un insecte vient me tourner autour, qu'il se colle sur mes écrans ou autre : il me perturbe, il faut donc que je le vire et rapidement. Si mes lunettes se retrouvent soudainement avec une poussière ou deux sur l'un des carreaux bien en face de l'un de mes yeux, je peux en faire une obsession car ça m'extirpe aussitôt de mes rêveries, idées, pensées ou ce qu'on veut. Donc je nettoie.

Concernant les objets, je pars aussi du principe que c'est pour "gagner" du temps. Moins je passe de temps à chercher ce que je veux, plus je gagne de temps dans ma tête à penser. En fait, j'aime être en mode automatique, guidé par mes intuitions, ne pas avoir à me soucier de grand chose. Ainsi, savoir que tel objet est à tel endroit est une bonne aide.

Cela étant dit, je ne suis pas un travailleur de fond. Je ne fais jamais la poussière quasiment, j'ai du mal à souvent prendre soin de moi (étant reclus, je peux parfois passer plusieurs jours sans me laver, réutiliser les mêmes habits, je m'en cogne totalement, je fais ce que je veux Razz ), je ne passe pas dix ans sur quelque chose pour qu'il brille de mille feu...  bref, je suis minimaliste tout de même à ce niveau. Pas perfectionniste quoi. Ce n'est pas pour rien que je projette de me prendre un petit studio quand j'aurais des revenus, je n'ai pas besoin d'un grand espace de vie. Car plus c'est petit, moins y'a de choses à se soucier. Puis comme je le disais, je suis très minimaliste.

D'ailleurs, j'avais lu un topic en anglais sur les ENTP qui avaient généralement un appartement assez vide, avec peu de chose et finalement assez biens structuré. La personne qui avançait ces propos disait que ça tenait également du Ti.

Citation :
En ce moment je fais du babysitting à temps partiel, et je vois très bien comment les enfants réagissent en fonction de leurs parents. C'est pourquoi ils ont un grand rôle à jouer dans leur éducation.

Oui, cela est évident. C'est d'ailleurs quelque chose qui m'énerve sachant qu'énormément de parents sont irresponsables à ce niveau et procréent pour le simple plaisir de le faire et de répondre à des normes sociétales qui m'échappent. L'enfant devient de plus en plus un objet qu'on va exposer fièrement dans sa vitrine sociale, qu'on va prendre en photo pour le mettre sur ses réseaux sociaux moribonds etc.

Les enfants sont bien trop souvent vus comme des objets par leurs parents et même les adultes en règle générale. Des êtres dépourvus d'identité propre et de libre-arbitre. Je pense d'ailleurs que dans énormément de cas, la famille est la première structure coercitive que l'on rencontre dans nos vies.

C'est juste hallucinant le nombre de névroses qu'un enfant peut développer à cause de parents trop immatures, laxistes ou à l'exact inverse trop psychorigides et tyrans.

Si cela ne tenait qu'à moi, beaucoup de personnes n'auraient aucun droit de procréer, mais je digresse beaucoup.

Citation :
Sinon je trouve que dans ta manière de penser il y a du Te, mais en même temps du Ti et du Ne aussi. Pour ça, ce serait bien qu'un T intervienne sur ce topic !

Ces trois fonctions sont effectivement bien développées chez moi si je me base aux tests de fonctions cognitives. C'est pour cela que j'ai extrêmement de mal à discerner mon type.

Dans tous les cas, je ferai un topic dans les jours qui viennent dans la section pour rechercher son type également. J'aurais peut-être plus de visibilité et de réponses. J'ai l'impression qu'une partie du forum est un peu feignante à répondre aux simples présentations. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 14:27

Non, être 8 et timide est possible. Et apparemment pas mal de 8 sont inhibés dans leur jeunesse.
Dernièrement en date, j'ai eu un patron ESTJ 8 lorsque j'ai travaillé dans un supermarché.
Il faisait très "mâle alpha", pas timide et colérique (d'ailleurs trop, c'est l'énorme défaut des ESTJ, ils sont excessivement colériques). Pourtant, il m'a dit que plus jeune il était timide et qu'il avait pris des cours de théâtre, ce qu'il m'a conseillé car il me trouvait trop inhibé. 

Sinon pour l'histoire avec l'ENTP, non il a pas réussit me faire prendre plus confiance en moi, parce que j'étais réellement fermée. J'étais dépressive, et je ne cherchais aucunement à m'améliorer, tout ce que je voulais c'est qu'on me laisse seule, même si j'appréciais beaucoup lorsqu'il venait me voir. 
A cette époque j'avais quand même une amie, mais on'était pas réellement proche. Il n'y avait pas d'affinité, peut-être à cause de moi aussi... Par le passé, j'ai été blessé par mon ancienne meilleure amie, qui a rejoint un groupe de filles qui ne m'appréciaient pas dans un nouvel établissement dans lequel on venait d'arriver, et je me suis retrouvée seule, exclue. 
Je suis devenue très méfiante. Il y a aussi trois gars qui m'ont harcelés parce qu'ils voulaient sortir avec moi (oui j'ai vécue des histoires, on se croirait dans des films).
J'avais faite l'erreur de leur parler en début d'année, qu'ils ont dû interpréter comme de la drague. 

Sinon pour en revenir à l'ENTP, je dirais plutôt que le fait qu'il soit trop gentil avec moi me mettait mal à l'aise. Je ne trouvais pas que j'étais digne de son attention, et je craignais qu'une fois qu'il me connaisse il me rejette comme ça m'était arrivé dans le passé (le Si tertiaire), car j'avais bien conscience qu'il venait vers moi, car il était intrigué par le fait que je sois en retrait et timide.
Quand je repense à cette histoire, je m'en veux parce que j'ai vraiment été exaspérante (d'ailleurs vers la fin, je l'ai poussé à bout. Un jour il m'a même poursuivit aux toilettes, parce que j'envoyais des messages sur mon tel et que je faisais des sourires et qu'il était jaloux. Je ne lui répondais même pas, lorsqu'il me demandait à qui j'écrivais. J'étais vraiment muette). J'aimerais bien d'ailleurs un jour le contacter (je l'ai pas trouvé sur facebook), pour le remercier et m'excuser de mon comportement. 
Je ne sais pas pourquoi je n'arrivais pas à parler (ou très peu), ce qui pouvait devenir malpolis. (Alors que j'aurais aimé lui parler du MBTI par exemple, parce qu'il était très Ne, et qu'il maîtrisait mal son Si inférieur qui lui a déjà fait renversé du thé sur un ordinateur, et parce qu'il avait du mal avec la routine et ce qu'on nous demandait de faire en cours à cause de ça. Il était assez rebelle) 
Sinon, j'étais pourtant amoureuse aussi, mais j'étais trop fermée. Je n'étais pas prête à m'ouvrir à une relation. J'avais besoin d'être seule.


En ce qui concerne la propreté, je viens de me rappeler que justement en ce moment je fais des séances photos pour mes cours en art plastique avec un ENTP, et qu'il est très maniaque en ce qui concerne la propreté ! (plus que toi) Il range au fur à mesure de notre séance, passe même l'aspirateur parfois et sa maison est niquelle. 
Comme quoi !

Sinon le fait de délaisser son corps et oublier de manger, oui c'est du Si inférieur. Je peux également ne pas manger durant une journée entière, en fait même lorsque je suis seule je me force à manger (parce que déjà que je suis pas bien grosse). Par contre, j'aime bien cuisiner lorsqu'il y a quelqu'un d'autre.
L'ENTP dont j'ai parlé, un jour une de ses amie lui a dit qu'il sentait la transpiration, parce qu'il avait oublié de mettre du déo.

Sinon complètement d'accord pour ton passage sur les enfants, beaucoup en font pour faire comme les autres sans savoir réellement s'en occuper, et ce sont les enfants qui en subissent les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1183

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 14:42

Bienvenue, Yokai. (Référence japonaise le pseudo ?)

Incroyable ! Luna a parlé seulement deux fois de sa mère dans le même topic ! Il y a du progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 15:35

Citation :
Non, être 8 et timide est possible. Et apparemment pas mal de 8 sont inhibés dans leur jeunesse.
Dernièrement en date, j'ai eu un patron ESTJ 8 lorsque j'ai travaillé dans un supermarché.
Il faisait très "mâle alpha", pas timide et colérique (d'ailleurs trop, c'est l'énorme défaut des ESTJ, ils sont excessivement colériques). Pourtant, il m'a dit que plus jeune il était timide et qu'il avait pris des cours de théâtre, ce qu'il m'a conseillé car il me trouvait trop inhibé.

Je vois, intéressant.

Cela m'a fait rappeler quelques faits durant ma jeunesse.

1) En maternelle, j'avais un esprit extrêmement conflictuel. J'adorais provoquer des bagarres avec d'autres enfants. Ma mère a d'ailleurs été convoquée plusieurs fois pour ça. Les grands-frères des gamins avec qui je me frittais m'envoyaient souvent des menaces de par le portail qui délimitait la primaire de la maternelle. En mode : "On va te défoncer quand tu vas arriver". Pas de chance pour eux, j'ai déménagé à la fin de l'année. D'ailleurs, j'ai expérimenté une nouvelle école pour chaque année de maternelle ainsi que ma première année en primaire. Ce qui ne m'a pas aidé plus petit à avoir des "racines" et un cercle d'amis solide.

2) En cinquième, je me suis présenté aux élections présidentielles de délégués dans ma classe. J'ai perdu d'un foutu vote : j'étais extrêmement en colère et je me prenais pour un parrain de la mafia à essayer de dénicher le petit fumier qui n'avait pas voté pour moi. Hitler

J'avais d'ailleurs exprimé ma colère en frappant une porte en sortant de la classe.

Sinon, l'année d'après, j'ai réussi à remporter l'élection haut la main. J'ai fait un conseil de classe sur trois et ça m'a directement lassé. "Hop, hop le suppléant, je vais être occupé ce soir finalement, vas-y à ma place." Par contre, il est resté sagement chez lui lorsque le voyage scolaire des délégués s'est déroulé Lol

Chose à préciser cela dit, je me prenais grave au sérieux et j'avais même évité le conseil de discipline à un élève en faisant une plaidoirie du tonnerre de Zeus avec le principal et le cpe. Bon, le truc c'est qu'ensuite il a de nouveau déconné en volant les clopes du principal lors d'un voyage scolaire... Rolling Eyes

Concernant les clopes, moi je les vendais dans la cour de récré en volant celles de ma mère. Je les vendais plus chère que dans le commerce en lots de 5/10/15/20/25. Cigare

Citation :
Sinon pour l'histoire avec l'ENTP, non il a pas réussit me faire prendre plus confiance en moi, parce que j'étais réellement fermée.

Cela semble être un problème assez récurrent chez beaucoup de Fi-dom, surtout INFP. Mon ancienne copine était plus ou moins comme ça, ce qui m'a agacé sur le long terme. Je voulais qu'elle soit plus confiante en elle, plus décisive...

Quand on se parlait sur Skype (relation majoritaire via internet), je faisais 90% de la discussion car elle était très mal à l'aise avec le fait de parler. Elle n'arrivait jamais à lancer de sujet de conversation et autres. C'était très pénible pour quelqu'un comme moi adorant discuter. Même si j'aime bien m'entendre parler, ça devient un peu gênant au bout d'un moment. Razz

Elle m'avait cela dit confier que j'avais une sorte d'assurance, de confiance en moi qui la mettait un peu à l'aise, qu'elle se sentait mieux avec moi à ses côtés car je "prenais les choses en mains". Aussi, je la réconfortais très souvent, elle comme d'autres m'ont souvent dit que je trouvais très souvent les bons mots qui résonnaient en eux (Fe tertiaire j'imagine).

Citation :
Par le passé, j'ai été blessé par mon ancienne meilleure amie, qui a rejoint un groupe de filles qui ne m'appréciaient pas dans un nouvel établissement dans lequel on venait d'arriver, et je me suis retrouvée seule, exclue.
Je suis devenue très méfiante. Il y a aussi trois gars qui m'ont harcelés parce qu'ils voulaient sortir avec moi (oui j'ai vécue des histoires, on se croirait dans des films).

Au risque de te blesser dans ton orgueil de 4 et envie d'unicité, c'est dingue à quel point ton passé fait penser à celui de mon ex. J'ai l'impression que les INFP sont tous destinés à vivre les mêmes scénarios car ce fut aussi le cas d'une autre INFP que je connais. Après, bon, des trahisons on en a tous connu, j'imagine que ça marque plus facilement une personne Fi-dom pour le coup, donc ça "s'ancre" beaucoup plus en vous, je suppose.

Mais tout de même, pour éviter le doute, tu n'as pas menti sur ton âge ici et ton prénom ne commence pas par P. ? silly

Tu as réussi à surmonter tout cela depuis ? Tu arrives à entretenir des relations interpersonnelles profondes ou tu as encore cette cicatrice qui te picote au plus profond de toi ?

Citation :
Sinon pour en revenir à l'ENTP, je dirais plutôt que le fait qu'il soit trop gentil avec moi me mettait mal à l'aise. Je ne trouvais pas que j'étais digne de son attention, et je craignais qu'une fois qu'il me connaisse il me rejette comme ça m'était arrivé dans le passé (le Si tertiaire), car j'avais bien conscience qu'il venait vers moi, car il était intrigué par le fait que je sois en retrait et timide.

Assez typique du Fi-dom, encore une fois. Cela m'a toujours agacé. Vous êtes pourtant des personnes pleines de ressources et de points positifs, c'est si dommageable que vous vous sabotiez à ce point, surtout durant votre jeunesse.

Du coup, plus ou moins rebelote avec ma question d'en haut : ce problème persiste-t-il encore aujourd'hui ? As-tu l'impression de ne pas mériter l'attention d'autrui, leur amour, sympathie ?

Citation :
J'aimerais bien d'ailleurs un jour le contacter (je l'ai pas trouvé sur facebook), pour le remercier et m'excuser de mon comportement.

Bah, c'est du passé, il a dû passer à autre chose le garçon. Mais je comprends, oui. Le tout, c'est que tu ne reproduises plus cette erreur.

Utilise ton Si dans cette voie-là plutôt que pour ressasser tes mauvaises expériences en évitant les nouvelles de peur que ça se reproduise. ^^

Citation :
Sinon, j'étais pourtant amoureuse aussi, mais j'étais trop fermée. Je n'étais pas prête à m'ouvrir à une relation. J'avais besoin d'être seule.

Il nourrissait des choses pour toi, lui ?

Citation :
(plus que toi) Il range au fur à mesure de notre séance, passe même l'aspirateur parfois et sa maison est niquelle.

Haha, en effet ça ne veut tout et ne rien dire, donc !

Citation :
Sinon le fait de délaisser son corps et oublier de manger, oui c'est du Si inférieur. Je peux également ne pas manger durant une journée entière, en fait même lorsque je suis seule je me force à manger (parce que déjà que je suis pas bien grosse). Par contre, j'aime bien cuisiner lorsqu'il y a quelqu'un d'autre.

J'ai un dent de sagesse qui a lâché il y a 3 ans déjà, environ. Je me demande toujours ce que j'attends pour aller chez le dentiste... scratch

Oh, on verra ça le mois prochain. Angel

Oui, c'est effectivement très NP de se négliger autant. Comme toi sinon, j'aime bien cuisiner.

Citation :
L'ENTP dont j'ai parlé, un jour une de ses amie lui a dit qu'il sentait la transpiration, parce qu'il avait oublié de mettre du déo.

Ah, moi c'était le contraire, le jour où j'ai mis un peu de pschit pschit, tout le monde a balisé et a remarqué. Lol

Bon, je ne puais pas nécessairement, mais je ne mettais jamais réellement de produit d'entretien, c'était le dernier de mes soucis. Là, on m'avait offert le légendaire cadeau par défaut à Noël, je cite, le Coffret Scorpio que Ginette et Gérard prennent à l'arrache, donc j'en avais un peu mis. Finalement, je ne l'ai utilisé qu'une fois ou deux, grand maximum. Ca ne sentait pas nécessairement bon, limite je mettais de la bombe à wc ça aurait aussi efficace. Smile

Citation :
Sinon complètement d'accord pour ton passage sur les enfants, beaucoup en font pour faire comme les autres sans savoir réellement s'en occuper, et ce sont les enfants qui en subissent les conséquences.

Et ces enfants deviennent eux-mêmes souvent des adultes irresponsables à leur tour. Voilà pourquoi il serait nécessaire de réguler tout ça. Tant au niveau de la surpopulation qu'à ce niveau, donc. Sachant que faire des enfants quand tu n'as ni les moyens financiers ou intellectuels (parfois les deux), c'est vraiment pas une bonne idée. Ca ne fait selon que moi qu'agrandir le fossé entre les classes sociales en fournissant plus de concurrence chez les petites et plus de "pions" pour les grosses.

@Guinea Pig a écrit:
Bienvenue, Yokai. (Référence japonaise le pseudo ?)

Merci ! Smile

Oui, référence japonaise, tout comme mon avatar qui représente Yuki-onna (littéralement : La Femme des neiges), un yokai du folklore japonais. Smile

Tiens, vu que tu es là, tu me types comment ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 16:22

Yokai a écrit:

2) En cinquième, je me suis présenté aux élections présidentielles de délégués dans ma classe. J'ai perdu d'un foutu vote : j'étais extrêmement en colère et je me prenais pour un parrain de la mafia à essayer de dénicher le petit fumier qui n'avait pas voté pour moi. Hitler


Lol

Sinon personnellement, lorsque je connais la personne je n'ai pas de problème pour discuter, et je peux également être une vrai piplette. Par contre, il est vrai que skype en directe m'intimide, parce que de nature je reste quand-même timide. Mais en face à face, si je te connais ne t'en fais pas que je parle et que je peux même m'énerver. (le Te inférieur qui fait surface. D'ailleurs je n'ai précisé dans mon post précédent, mais très juste ce que tu dis au sujet des fonctions inférieurs) 

Sinon oui, les ExxP mettent en général facilement à l'aise. A part les ENFP dont j'ai remarqué qu'ils aiment bien me mettre mal à l'aise.

Sinon non, je n'ai pas menti sur mon âge et mon prénom commence par un G.  Lol
Et oui, les INFP ont beaucoup de mal à se remettre d'une trahison ou d'une blessure, à cause probablement de notre Fi avec la boucle Si, qui nous ramène sans cesse à cette blessure. Du coup, on se protège beaucoup.
Et oui tu as raison, il faut plutôt me servir de mes mauvaises expériences pour ne plus commettre les mêmes erreurs.

Sinon pour l'instant je n'ai toujours pas surmonter ça, car dans le réel, je n'arrive plus à me lier d'amitié avec quelqu'un. Je devrais d'ailleurs consulter un psy à ce sujet, mais je doute que ça fonctionne. (la pratique me ferait sans doute plus de bien)
Par contre je suis en couple, amoureusement j'arrive à me lier à quelqu'un.
En fait, je me sens vraiment inintéressante pour ça d'ailleurs que je cherche à être original. J'avais lu que le 4 se sentait en réalité moins bien que les autres, et que c'est pour ça qu'il cherchait l'originalité.

Sinon oui, les Fi dom ont tendance à beaucoup s'auto-saboter. Moi je l'ai commencé depuis la primaire ! 
J'ai eu une mère aussi qui ne m'a pas aidé à prendre confiance en moi et à me développer de manière saine. Elle était du genre à me critiquer méchamment en permanence. 


Sinon oui, le garçon dont a parlé avait des sentiments pour moi, ça se voyait. (d'ailleurs c'est impressionnant comment je trouve qu'on peut lire comme dans un livre ouvert les personnes E. D'autant si elles sont sensibles)
Et d'ailleurs il m'a déjà demandé si je cherchais à le rendre jaloux lorsque j'envoyais des sms à quelqu'un en souriant. Et même nos camarades de classe, trouvaient que je n'étais pas très sympas à ce moment là, parce que c'était visible qu'il était intéressé. 

Sinon pour le déo, je crois que ce n'était pas la première fois qu'il avait oublié et la raison pour laquelle elle lui avait fait remarqué.  Lol

Ou il faudrait tout simplement éduquer les parents et les sensibiliser à l'importance de l'éducation. Je vois mal le gouvernement interdire de procréer, par contre il peut sanctionner les mauvais parents, ce qu'il fait déjà, mais dans des cas extrêmes. Et encore, il y a encore des enfants maltraités qui meurent en France...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1262

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 17:20

Citation :
Mais pour ton cas, je pense plutôt que tu es 7w8.
As tu connaissance du code d'éthique de linternational énnéagramm association?

Citation :
D'ailleurs au lycée il y avait un garçon ENTP 7w8 qui se comportait exactement de la même manière
sait tu que l'énnéagramme ne décrit pas les comportements d'un individu?

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1183

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 17:49

Yokai a écrit:


Tiens, vu que tu es là, tu me types comment ? Razz

Je ne sais pas... Pourtant tu as fourni de la matière. Si je disais INFJ, je n'aurais aucun argument solide pour l'affirmer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 18:10

@Le chat a écrit:
Citation :
Mais pour ton cas, je pense plutôt que tu es 7w8.
As tu connaissance du code d'éthique de linternational énnéagramm association?

Citation :
D'ailleurs au lycée il y avait un garçon ENTP 7w8 qui se comportait exactement de la même manière
sait tu que l'énnéagramme ne décrit pas les comportements d'un individu?

Pour ça que j'ai précise "Je pense" (selon moi), et non je l'ai affirmé comme une vérité.

Sinon l'ennéagramme influence fortement le comportement d'un individu. (c'est notre compulsion qui nous guide souvent inconsciemment dans nos actes) Pour le cas que j'ai décrit, je ne dis pas que tout les ENTP 7w8 sont comme ça, mais je tenais à faire la comparaison, comme il y avait similitude.


@EDIT : en fait INFJ est possible aussi. Ca expliquerait certaines choses, surtout que tu es quand-même très empathique pour un Ti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 20:12

En tout cas , tu ne sembles pas INTP . Pour moi , tu es trop expressif et prolixe . Je te vois plutôt comme étant un ENTJ.
Revenir en haut Aller en bas
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 20:18

Citation :
Sinon personnellement, lorsque je connais la personne je n'ai pas de problème pour discuter, et je peux également être une vrai piplette. Par contre, il est vrai que skype en directe m'intimide, parce que de nature je reste quand-même timide. Mais en face à face, si je te connais ne t'en fais pas que je parle et que je peux même m'énerver. (le Te inférieur qui fait surface. D'ailleurs je n'ai précisé dans mon post précédent, mais très juste ce que tu dis au sujet des fonctions inférieurs)

En gros, tout ce qui est communication téléphonique et consort te déplaît ?

Personnellement, je suis également plus à l'aise en face-à-face, même si parler au téléphone ne représente aucun problème pour moi. Disons que ce que j'apprécie dans une véritable conversation, c'est toute la dimension physique : on peut lire les expressions faciales de l'autre, lire le langage corporel, avoir du contact physique, mieux déceler les non-dits et détecter plus facilement ce qui est ironie etc. Puis ça donne moins cette impression que de parler dans le vide. Smile

Citation :
Sinon non, je n'ai pas menti sur mon âge et mon prénom commence par un G.  Lol

Géraldine ? Ginette ? Lol

Citation :
Sinon pour l'instant je n'ai toujours pas surmonter ça, car dans le réel, je n'arrive plus à me lier d'amitié avec quelqu'un. Je devrais d'ailleurs consulter un psy à ce sujet, mais je doute que ça fonctionne. (la pratique me ferait sans doute plus de bien)
Par contre je suis en couple, amoureusement j'arrive à me lier à quelqu'un.

C'est marrant que tu n'expérimentes pas ce blocage en amour.

Concernant l'amitié, est-ce parce que tu ne trouves pas les autres assez dignes de confiance voire intéressants ? Ou c'est simplement une peur du rejet tenace ?

Citation :
Sinon oui, les Fi dom ont tendance à beaucoup s'auto-saboter. Moi je l'ai commencé depuis la primaire !
J'ai eu une mère aussi qui ne m'a pas aidé à prendre confiance en moi et à me développer de manière saine. Elle était du genre à me critiquer méchamment en permanence.

Je vois, conflit d'ombre.

C'est regrettable que cela se soit passé ainsi, les Fi-dom ont sûrement besoin plus qu'un autre type du soutien parental.

Citation :
Sinon oui, le garçon dont a parlé avait des sentiments pour moi, ça se voyait. (d'ailleurs c'est impressionnant comment je trouve qu'on peut lire comme dans un livre ouvert les personnes E. D'autant si elles sont sensibles)

En effet, puisque les E se livrent beaucoup plus facilement sur ce qu'ils ressentent/sont. Et expriment généralement mieux leurs émotions avec le visage. Après, je ne trouve pas qu'il soit dur de lire les personnes introverties également. Il suffit de quelques questions pour dresser un portrait plus ou moins global, cerner les cordes d'une âme.

Citation :
Ou il faudrait tout simplement éduquer les parents et les sensibiliser à l'importance de l'éducation. Je vois mal le gouvernement interdire de procréer, par contre il peut sanctionner les mauvais parents, ce qu'il fait déjà, mais dans des cas extrêmes. Et encore, il y a encore des enfants maltraités qui meurent en France...

Ah, oui, il ne faut pas compter sur le gouvernement actuel. Mais ne t'inquiète pas, être président de la république fait partie de mes nombreux desseins. Twisted Evil

@Guinea Pig a écrit:
Je ne sais pas... Pourtant tu as fourni de la matière. Si je disais INFJ, je n'aurais aucun argument solide pour l'affirmer.

Tu dis "INFJ" à titre d'exemple ou c'est le ressenti global que tu as eu en me lisant ?

Si non, tu dirais quoi ? Pas besoin de me faire une dissertation, simplement me dire le profil qui te semble le plus cohérent. Smile

Citation :
@EDIT : en fait INFJ est possible aussi. Ca expliquerait certaines choses, surtout que tu es quand-même très empathique pour un Ti.

Je suis très dubitatif tout de même. Je suis certes plus ou moins empathique mais j'ai des limites à ce niveau après. Puis je pense que ça ne veut tout et ne rien dire, il existe des INTP ou autres NT hypersensibles. Je ne pense sincèrement pas être Fe-auxiliaire en toute honnêteté.

Citation :
En tout cas , tu ne sembles pas INTP . Pour moi , tu es trop expressif et prolixe . Je te vois plutôt comme étant un ENTJ.

Je pense qu'un INTP peut totalement être prolixe avec Ti - Si. Mais effectivement, je ne pense pas être de ce type.

ENTJ m'étonne aussi. Tu as d'autres arguments vis-à-vis de ce typage ? Et quid d'ENTP selon toi ?

Merci pour ton avis en tout cas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 20:41

Tu sembles aimer la confrontation physique . Un ENTP sera moins m'as-tu vu et plus subtil .


Dernière édition par Askja le Ven 27 Avr 2018, 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 20:43

Oui, je ne suis en général pas à l'aise au téléphone ou à la cam par exemple. Je préfère le contacte réel, peut-être car c'est plus humain, et comme tu as dit, on sens d'avantage l'autre donc on peut d'avantage s'adapter et savoir ce qu'il pense de nous.

Mais où je suis largement le plus à l'aise, c'est à l'écrit où je me livre beaucoup Very Happy

Non, je m'appelle Gertrude. 

Sinon en amour je n'ai pas ce blocage, car le sentiment amoureux est quelque chose de fort, en quoi je peux avoir confiance. Alors qu'en amitié, c'est plus versatile, plus fragile. Du jour au lendemain on peut te détester et en plus je ne vois pas en quoi en amitié j'apporte quelque chose. Souvent, dans un groupe je ne prend pas la parole, parce que je trouve que ce que j'ai à dire est inintéressant. Mais petite, je n'ai pas toujours été comme ça. J'ai aussi été meneuse dans mes groupes d'amis et au contraire je monopolisais l'attention. 
En fait ça dépend de ma confiance en moi, si je suis confiante j'ai plutôt un profil de meneuse que de suiveuse. Parce que j'ai un Fi assez affirmé, et un 4 qui n'aime pas se fondre dans la masse et faire comme les autres.

Sinon oui, en général les E sont plus expressifs, sinon je ne me doute pas que chez des I aussi on puisse facilement les lire. D'ailleurs moi, je suis assez émotifs, mais je n'aime pas qu'on lise en moi, du coup j'essaye de camoufler ce que je ressens.

Sinon, si tu n'as pas de doute sur ton T, pour moi tu es ENTJ malgré que tu ai également un fort côté P, ce qui est tout à fait possible. Et je vais me faire lynché sur la place publique, mais la photo que j'ai vu de toi, tu fais ENTJ dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1183

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 20:55

Yokai a écrit:

Tu dis "INFJ" à titre d'exemple ou c'est le ressenti global que tu as eu en me lisant ?

Si non, tu dirais quoi ? Pas besoin de me faire une dissertation, simplement me dire le profil qui te semble le plus cohérent. Smile

Oui, à titre d'exemple.

Certains te voient ENTJ. Pourquoi pas ? Tu as l'air d'aimer parler de toi.

(J'aurais dit dès le départ si je te voyais d'un type précis. ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 21:54

Citation :
Tu sembles aimer la confrontation physique . Un ENTP sera moins m'as-tu vu et plus subtil .

J'aimais ça tout petit, en maternelle. Je vais en profiter pour éclaircir ce point donc, mais actuellement, bien au contraire, je ne trouve rien de plus angoissant qu'un affrontement physique. Sûrement car j'ai été témoin de beaucoup de violences dans ma famille en grandissant. Je ne suis vraiment pas à l'aise si je vois/sens que mon interlocuteur peut me bondir dessus.

Je pense au contraire être plutôt couard à ce niveau, en toute honnêteté.

Citation :
Mais où je suis largement le plus à l'aise, c'est à l'écrit où je me livre beaucoup Very Happy

C'est un trait très introverti, de surcroît Fi. D'ailleurs, pourquoi tu doutes de ton type ? Je vois que tu n'as pas choisi ta lettre sur le S/N, tu te vois potentiellement ISFP ?

Pour quelles raisons si oui ?

Citation :
Non, je m'appelle Gertrude.

Enchanté. silly

Moi c'est Gérard. Smile

Citation :
Sinon en amour je n'ai pas ce blocage, car le sentiment amoureux est quelque chose de fort, en quoi je peux avoir confiance. Alors qu'en amitié, c'est plus versatile, plus fragile.

On est à l'exact opposé sur ce plan là. Je ne crois pas en l'amour, l'amitié non plus d'ailleurs, disons que j'émets de très grosses réserves à ces sujets-là. J'ai une vision trop utilitariste des choses après, peut-être.

J'ai déjà écrit à ce sujet, si ça t'intéresse, je te copie-collerais ce que je pense de tout ça.

Bref, plus globalement, j'ai plus confiance en une relation "amicale" qu'amoureuse. Surtout que c'est techniquement moins envahissant. Je conçois l'amour comme un fardeau.

Citation :
Souvent, dans un groupe je ne prend pas la parole, parce que je trouve que ce que j'ai à dire est inintéressant. Mais petite, je n'ai pas toujours été comme ça. J'ai aussi été meneuse dans mes groupes d'amis et au contraire je monopolisais l'attention.

Je pense que tu te trompes en disant cela.

Pour ma part, dans un groupe, si le sujet est inintéressant, je vais totalement me déconnecter et penser à autre chose. Je peux facilement passer pour quelqu'un de réservé à ce niveau-là d'ailleurs. Ou alors, je peux commencer à tourner en dérision la discussion. D'une part pour m'amuser un peu et d'une autre pour avoir l'attention, héhé.

Mais globalement, si je m'ennuie avec des gens, je vais me réfugier dans mon esprit. Par contre, si on parle d'un truc qui capte mon attention, je suis l'un des plus loquace.

Aussi, si ça peut vous aider dans mon typage, je m'exprime souvent en faisant des gestes.


Citation :
En fait ça dépend de ma confiance en moi, si je suis confiante j'ai plutôt un profil de meneuse que de suiveuse. Parce que j'ai un Fi assez affirmé, et un 4 qui n'aime pas se fondre dans la masse et faire comme les autres.

Sûrement l'ombre ESTJ, oui.

Citation :
Sinon, si tu n'as pas de doute sur ton T, pour moi tu es ENTJ malgré que tu ai également un fort côté P, ce qui est tout à fait possible. Et je vais me faire lynché sur la place publique, mais la photo que j'ai vu de toi, tu fais ENTJ dessus.

Après ce n'est effectivement qu'une photo, de surcroît dans un photomaton pour ma carte vitale (donc visage neutre obligatoire). D'ailleurs, je suis tellement jamais malade que j'ai attendu 22 ans pour la faire.  Lol

Normalement depuis mes 16 ans je devrais l'avoir, haha.


Citation :
Certains te voient ENTJ. Pourquoi pas ? Tu as l'air d'aimer parler de toi.

En effet, car je suis certainement E.

Mais globalement, si on s'attarde sur les fonctions, je suis de mon point de vue, plus Ti que Te. Je suis beaucoup moins affirmé et incisif qu'un Te également. Je n'aime pas donner des ordres et je ne me trouve pas crédible en m'imaginant dans le rôle d'un chef. Je n'aime pas en recevoir non plus. Je suis réellement un électron libre.

Ensuite, niveau Ne/Ni, pour moi je suis Ne. Je visualise l'avenir comme une myriade de possibilités. Rien n'est défini, je vois plusieurs chemins et je suis dans l'attente que mon avenir soit un peu plus éclairci pour décider. Un Ni suit une certaine ligne, un certain but. C'est limite prophétique. Je ne me reconnais pas dans cet aspect.

Fe/Fi, indiscutable pour moi, je suis Fe. Un ENTJ est beaucoup trop direct avec les gens. Personnellement, je dis généralement ce que je pense, mais je fais quelques détours, j'arrondis parfois les angles, je peux être très affable, surtout si j'ai une idée derrière la tête. Sinon, je suis totalement capable d'être avec des personnes pensant très différemment de moi. Là où un Fi aurait beaucoup plus de mal, je suppose. Comme je le disais dans un ancien message, j'aime m'enrichir de plusieurs point de vue, faire des synthèses ensuite. Je trouve ce fonctionnement bien plus Ne - Ti - Fe que Te - Ni.

Et je pars toujours du principe que je puisse avoir tort. J'ai une certaine capacité de remise en question assez poussée. En vérité, les idées me stimulent énormément, j'aime décortiquer les nombreux points de vue existants.

Puis mon mode de vie apathique, avec Te et Se dans le stack, sincèrement, j'en doute énormément. Quand j'ai fait ce topic, pour moi l'ordre de probabilité était le suivant : ENTP > INTx > ENTJ.

Je vais faire un test de fonction sous peu et vous le poster, vous me direz ce que cela vous évoque. Smile
Revenir en haut Aller en bas
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 22:04

Te (Extroverted Thinking) (70%)
your valuation of / adherence to logic of external systems / hierarchies / methods

Ti (Introverted Thinking) (85%)
your valuation of / adherence to your own internally devised logic/rational

Ne (Extroverted Intuition) (85%)
your valuation of / tendency towards free association and creating with external stimuli

Ni (Introverted Intuition) (75%)
your valuation of / tendency towards internal/original free association and creativity

Se (Extroverted Sensing) (25%)
your valuation of / tendency to fully experience the world unfiltered, in the moment

Si (Introverted Sensing) (35%)
your valuation of / focus on internal sensations and reliving past moments

Fe (Extroverted Feeling) (45%)
your valuation of / adherence to external morals, ethics, traditions, customs, groups

Fi (Introverted Feeling) (25%)
your valuation of / adherence to the sanctity of your own feelings / ideals / sentiment

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
based on your results your type is likely - unclear

---------

Même Similardminds est en pls devant ma méta-personnalité NT. Lol

Bon, je l'ai fait un peu rapidement, la dernière fois j'avais eu "most likely entp".
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2004

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 22:11

Je doute sur mon type, car je me trouve un côté plus ludique et terre à terre que les autres INFP, mais je me retrouve quand-même plus chez les INFP surtout si je regarde les fonctions. Mais, IxFP me convient comme typage, en plus ça plaît à mon côté 4.

Sinon oui, tu peux poster ce que tu as écris sur ta vision du sentiment amoureux, ça peut aussi aider pour ton typage !

Sinon, pour le reste je ne suis pas T, je ne pourrais pas vraiment y répondre à part sortir les stéréotypes à ce sujet. J'espère donc qu'une personne T va te répondre. Ce serait bien même un Ti et un Te.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1183

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 22:15

Je ne savais pas que c'était possible de tomber sur unclear ! ça m'aurait plu ce résultat.

Sinon, j'ai l'impression que tu fonctionnes par élimination. Tu vois toutes les possibilités et tu resserres de plus en plus. Ce qui sonne Ne. Mais à la fin tu vas peut-être te retrouver en quelque sorte avec un type par défaut. Si ça ne te dérange pas, ça va. Et puis, tu seras fixé.

Je dirais donc ENTP (pour l'instant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 27 Avr 2018, 22:36

Citation :
Je doute sur mon type, car je me trouve un côté plus ludique et terre à terre que les autres INFP, mais je me retrouve quand-même plus chez les INFP surtout si je regarde les fonctions. Mais, IxFP me convient comme typage, en plus ça plaît à mon côté 4.

Ca pourrait totalement s'expliquer par une boucle Fi - Si si tu es bien INFP !

Oui, je vois, ça te flatte un peu dans ton unicité ?

Citation :
Sinon oui, tu peux poster ce que tu as écris sur ta vision du sentiment amoureux, ça peut aussi aider pour ton typage !

Attention, pavé :

Spoiler:
 

Citation :
Je ne savais pas que c'était possible de tomber sur unclear ! ça m'aurait plu ce résultat.

Pareil, c'est la première fois que je tombe sur un tel résultat.

C'est un nouveau type pour ma personnalité trop complexe. Cool

Citation :
Sinon, j'ai l'impression que tu fonctionnes par élimination. Tu vois toutes les possibilités et tu resserres de plus en plus. Ce qui sonne Ne. Mais à la fin tu vas peut-être te retrouver en quelque sorte avec un type par défaut. Si ça ne te dérange pas, ça va. Et puis, tu seras fixé.

C'est exactement ça, en effet.

Après, je sais pertinemment que quatre lettres et des fonctions cognitives dont nous n'avons aucune preuve concernant l'existence ne peuvent expliquer en profondeur toute la complexité d'une personne, mais disons que le mbti m'obnubile tant que j'ai réellement ce sentiment voire besoin de pouvoir dénicher le type le plus proche de mon essence. Smile

Je pars aussi sur ENTP pour l'instant.

J'avais également fait un test ENTP or INTP sur je ne sais plus quel site et l'ENTP l'avait emporté haut la main (environ 70%).

Sur le big five, j'ai des résultats qui reflètent bien au niveau des courbes un profil ENTP aussi. Sur une version déformée qui tente une typologie, j'avais eu SCUEI qui est donc également corrélé au type ENTP.
Revenir en haut Aller en bas
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Sam 28 Avr 2018, 14:31

Process Level of Development (Preference, Skill and Frequency of Use)
extraverted Sensing (Se) **********************  (22.4)
limited use
introverted Sensing (Si) ***********************  (23.3)
limited use
extraverted Intuiting (Ne) ***********************************************  (47.5)
excellent use
introverted Intuiting (Ni) ************************  (24.9)
average use
extraverted Thinking (Te) ***************************************  (39.4)
excellent use
introverted Thinking (Ti) ********************************************  (44.6)
excellent use
extraverted Feeling (Fe) ****************  (16.8  )
limited use
introverted Feeling (Fi) *********************  (21.3)
limited use
Summary Analysis of Profile
By focusing on the strongest configuration of cognitive processes, your pattern of responses most closely matches individuals of this type: ENTP

Test fait sur keys2cognition. Résultats similaires à hier, sauf que cette fois ça me donne bien le profil ENTP.

Je pense que je vais me "fixer" sur ce type même si je vais continuer un peu les recherches. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gorgoroth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 8w9
Age : 20
Lieu : Paris
Inscription : 28/04/2018
Messages : 27

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Sam 28 Avr 2018, 22:58

Disons que tu es la caricature de l'ENTP 7w8, cela s'intuitionne aisément. Tu cherches la jubilation trollesque et tu es typiquement quelqu'un qui serait un soldat de valeur voire une capitaine dans mon organisation. On pourra discuter plus amplement en MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1858

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 04 Mai 2018, 10:56

Bonjour et bienvenue,

Ton profil m'intéresse, je me permets donc de répondre.

Citation :
Donc toute cette introspection de mon passé détonne clairement avec tout ce que j'ai pu lire sur l'INTJ enfant et, surtout, avec le concept de l'introversion.
Clairement, j'ai eu la même observation.

Citation :
Mais lorsque j'analyse mon enfance et mon adolescence, je n'avais pas l'impression d'agir comme un introverti. Quand bien même je suis quelque peu timide aux premiers abords et que j'expérimente parfois de légères angoisses sociales (notamment à cause de mon corps, j'ai une démarche assez spéciale et parfois nonchalante, notamment car je suis dyspraxique, donc des problèmes avec la coordination), j'avais des facilités pour m'ouvrir aux autres et n'avait vite aucun problème à apprécier être le centre de l'attention.
Il faut savoir que rien n'est noir ou blanc. Je me qualifierai assez proche de toi sur cette définition. (sauf le barré) Mais pourtant, je n'ai guère de doute sur mon introversion. L'introversion MBTI est différente de la définition de l'introversion. (MBTI = une gestion de l'énergie et de sa récupération, plus qu'une capacité socaile).

Citation :
Je parle notamment plus que j'écoute, bien que je sois, d'après mes pairs, d'une excellente écoute ; je m'ouvre facilement aux autres, je n'ai jamais compris le besoin d'être aussi réservé sur soi
Même chose que plus haut. Après il faudrait peut être regarder "pourquoi" tu agis ainsi Smile.
Personnellement, le fait d'expliquer mes pensées à autrui me force à les rendre intelligible et donc de mieux les appréhender moi même.  (Exemple : "Je ne sais pas trop quoi faire ici, a cause de.... parce que .... et du coup ca me bloque sur ... Du coup Tout ca amène deux choix qui sont ... ....   Du coup bah je choisis X.)  Au final la personne à mon écoute m'a servi de requalibrage sans forcément avoir besoin de parler.

Citation :
Au niveau des fonctions inférieures,  je me reconnais en priorité dans les fonctions S-inférieur. J'ai un rapport assez étrange à mon corps, comme si il n'existait pas la majeure partie du temps. Puis, parfois, soudainement, je peux en être effroyablement conscient et me retrouver à analyser mes états intérieurs, me menant souvent à des délires hypocondriaques. Je peux devenir obsédé par un détail insignifiant et finir ma journée à éplucher Doctissimo (par exemple en notifiant que mon pouls est légèrement plus rapide qu'à l'accoutumée).
Je me permets de Feuler au nom des Te sur ce "Doctissimo" pour vérifier des informations...

Citation :
Il faudra aussi que je parle de l'énneagramme plus tard, où mes incertitudes demeurent encore plus prononcées. Je doute notamment entre le 5 et le 7. J'aime la connaissance, mais pas uniquement pour le plaisir d'apprendre. Je vise plus une mise en pratique, notamment pour des projets que j'ai en tête lorsque j'aurai mon indépendance.
Pour le coup ca ne me fait pas penser au 5. Je pourrais avoir écris ce passage (juste avec un peu plus de force, sur le fait que je ne fais rien si ca me parait inutile Embarassed  )

Citation :
sinon, j'ai toujours été quelqu'un de très bon au niveau de la persuasion (j'ai d'ailleurs eu le profil de l'influence sur le test DISC)
Héhé Amusant, tu as en tête tes pourcentages ?
J'étais personnellement un bon gros dominant...

Citation :
J'adorais m'occuper de la clientèle, ce qui me fait aussi penser à une orientation plutôt extravertie (bien que je tende de plus en plus à m'identifier au concept de l'ambiversion).
Si je peux me permettre, il faudrait que tu testes sur du long terme pour vérifier si ca tient sur la durée.
(J'ai personnellement une grande attirance pour cela.... mais je m'épuise de façon assez rapide, et je le ressens sur mon travail qui me réclame pas mal d'intéractions.)

Citation :
Dans tous les cas, je suis content de m'inscrire ici depuis que le mbti est devenu une véritable passion pour moi. Cet outil me passionne et me consume à la fois. Je ressens donc le besoin d'en parler avec une communauté s'y intéressant.
Trop se plonger dedans peut provoquer des effets vicieux, fais attention.

Citation :
En quoi serais-je plus INTJ qu'un autre NT, selon toi ? ^^
INTP pour ma part, mais je pense être clairement subjectif, ca ne vaut donc pas grand chose. (Ou INFP qui sait, statistiquement ca se tient Embarassed )

Citation :
Je ne suis pas certain de la corrélation, j'aurais plus dit que c'était quelque chose de N avant tout. Les INTJ peuvent aussi posséder ce côté anticonformiste.
Oui mais pas en brisant leur vie ainsi.

Citation :
Parce que avec le RSA et donc le déménagement qui en découlera, je vais me reconstruire une santé, ainsi qu'une vie sociale. Ce qui m'apportera beaucoup d'énergie. J'ai pu le notifier durant ma formation que j'évoquais d'ailleurs, le soir même du premier jour, j'étais totalement revigoré, bien plus confiant en moi et énergique. Les interactions sociales ont du bon sur moi. Ce qui m'avait d'ailleurs également alerté quant à ma possible extraversion.
C'est connu que l'inactivité provoque une flemme/fatigue quasi permanente.
Mais le fait de décaler tout ça à plus tard, n'amène généralement à rien de bon.

Bienvenue à toi en tout cas.


_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 04 Mai 2018, 17:07

Citation :
Bonjour et bienvenue,

Salut, merci.

Citation :
Il faut savoir que rien n'est noir ou blanc. Je me qualifierai assez proche de toi sur cette définition. (sauf le barré) Mais pourtant, je n'ai guère de doute sur mon introversion. L'introversion MBTI est différente de la définition de l'introversion. (MBTI = une gestion de l'énergie et de sa récupération, plus qu'une capacité socaile).

J'ai lu à plusieurs reprises, que ce soit sur des forums anglophones ou francophones, que les I doutent généralement que très rarement de leur introversion. Ce qui semble être ton cas donc, ainsi que celui d'autres introvertis que je connais.

Cependant, un présumé introverti qui aurait de gros doutes sur sa potentielle extraversion aurait de grandes chances d'être extraverti en réalité.

Concernant la partie récupération d'énergie, je n'ai pas l'impression d'en gagner dans la solitude, même si je lui trouve un côté agréable où je peux laisser mes idées et pensées s'écouler tranquillement tel un long fleuve tranquille. Par contre, lorsque j'ai des stimulations sociales, là je sens la différence. Je gagne clairement en confiance et en énergie. Je suis stimulé par le monde externe, il me redonne beaucoup de motivation.

Mais d'un autre côté, ouais, je gère bien la solitude et les interactions ne sont pas une nécessité absolue. Ce qui n'invalide cependant pas le fait d'être potentiellement extraverti. Surtout à l'âge adulte. Et d'autant plus pour un potentiel ENTP (Ne - Ti, c'est très cérébral et ça n'a pas pour priorité de copiner avec n'importe qui).

Citation :
Même chose que plus haut. Après il faudrait peut être regarder "pourquoi" tu agis ainsi Smile.
Personnellement, le fait d'expliquer mes pensées à autrui me force à les rendre intelligible et donc de mieux les appréhender moi même.

Je le fais simplement pour le plaisir de parler. Smile

J'aime l'échange avec autrui, surtout si il est constructif et instructif. Rien de mieux qu'un bon petit débat aussi ou brainstorming.

Citation :
Héhé Amusant, tu as en tête tes pourcentages ?

Je n'ai pas le chiffre exact mais c'était assez haut et loin devant les autres.

Citation :
Si je peux me permettre, il faudrait que tu testes sur du long terme pour vérifier si ca tient sur la durée.
(J'ai personnellement une grande attirance pour cela.... mais je m'épuise de façon assez rapide, et je le ressens sur mon travail qui me réclame pas mal d'intéractions.)

En effet, oui.

Cela dit, sur ce stage qui avait duré un mois, pas une fois j'ai ressenti un besoin de m'isoler, d'être à l'abri des stimulations extérieures et j'en passe. Je pense que ça peut déjà suffire à avoir une idée de la chose.

Au contraire, c'était vraiment avec impatience que j'attendais l'arrivée des clients. Le matin avant ouverture, fallait s'occuper des choses chiantes, comme la mise en rayon, gestion des inventaires... bref, des trucs très ennuyeux. Ce qui me bottait moi, c'était vraiment le relationnel.

Citation :
INTP pour ma part, mais je pense être clairement subjectif, ca ne vaut donc pas grand chose. (Ou INFP qui sait, statistiquement ca se tient Embarassed )

Tout typage d'autrui est subjectif, de toute façon. Tu pourrais étayer ton hypothèse ? Cela m'intéresse toujours de savoir pourquoi on me voit de tel type plutôt qu'un autre. Smile

J'ai longtemps douté sur INTP/ENTP. J'ai fait plusieurs tests, lu plusieurs articles/sujets et, le résultat est sans appel pour moi : je suis ENTP. Rien que niveau fonction, j'ai clairement un Fe trop développé pour être Fe-inférieur. J'ai une très grande conscience des besoins d'autrui et des relations sociales. Je sais comment m'y adapter, comment être caméléon (souvent pour mon avantage). Je n'ai pas le côté totalement déconnecté voire "je m'en foutiste" des INTP à ce niveau.

Je me vois aussi plus Ne que Ti, très clairement.

Ici, un résultat que j'ai fait sur le test INTP or ENTP :

Là, un article mettant en lumière les principales différences entre les deux profils (où je me reconnais majoritairement dans l'ENTP, de loin) et où d'ailleurs, le type ENTP est qualifié de "type ambiverti" : https://thoughtcatalog.com/heidi-priebe/2016/05/18-telling-differences-between-entp-and-intp-personality-types/

Le fait que je ne sois pas cinq et que tu sembles d'accord avec ce fait va aussi dans ce sens selon moi. Je suis très clairement dans le centre mental et je ne me vois pas du tout six. Donc ça nous laisse 5 et 7. Et INTP 7... ? Bonne blague. Smile

Citation :
C'est connu que l'inactivité provoque une flemme/fatigue quasi permanente.
Mais le fait de décaler tout ça à plus tard, n'amène généralement à rien de bon.

En effet, mais j'ai confiance en mes projets d'avenir, je sais qu'ils aboutiront.
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1858

Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 04 Mai 2018, 18:31

Citation :
J'ai lu à plusieurs reprises, que ce soit sur des forums anglophones ou francophones, que les I doutent généralement que très rarement de leur introversion. Ce qui semble être ton cas donc, ainsi que celui d'autres introvertis que je connais.
Bof, c'est juste que beaucoup font l'amalgame gérer en public = E. Du coup beaucoup se retrouvent à hésiter sans raison. Certains ici me pensent E (les INFP en général)

Citation :
Cependant, un présumé introverti qui aurait de gros doutes sur sa potentielle extraversion aurait de grandes chances d'être extraverti en réalité.
Sur quoi te bases tu pour ce lien logique ?
Pour information l'organisme qui diffuse le MBTI en France définit que la société Française pousse vers un comportement ESTJ (visible pour toute personne s'intéressant un peu au mbti ^^). Ils conseillent donc quand premier rapport logique, lors d'une hésitation sur les lettres, de justement prendre l'opposé (INFP, Donc si tu hésites entre I et E, tu serais probablement I mais la société te pousse vers son idéal E, bien sur ce n'est pas toujours le cas). Cette théorie donne du grain à moudre au fait que l'on voit effectivement pas mal d'INFP chercher leur place dans notre société. (Cela dit, hormis les miens, ils méritent tous le bucher Razz ).
Pour conclure, ca dirait plutôt l'inverse de ce que tu avances ici, à première vue. Après c'est jamais définitif bien entendu.

Citation :
Je suis stimulé par le monde externe, il me redonne beaucoup de motivation.
Pour moi c'est assez incohérent avec ce que tu racontes sur toi.
Un E, il a besoin d'extraversion, il va donc œuvrer, dès son enfance à se créer une sphère externe pour satisfaire ses besoins.  Ta solitude extrême et ta marginalisation, deux choses produites par toi et non pas par la société, me parait en opposition avec cela. (C'est pas un déménagement qui marginalise quelqu'un, c'est sa mauvaise adaptation à ceci, et un rapide rencentrage sur soi.)

"Quand on a faim, on mange". Si tu avais vraiment faim de relations sociales, tu les aurais construites, et tu aurais appris (au fil du temps) a les construire.
Un exemple me vient en écrivant, un ami ESFP qui est seul dans une ville, va voir les matchs de foot au bar seul. Ca lui évite d'être seul, ca lui permet de tenter sa chance pour créer du lien social.
Il a "faim", il agit donc en conséquence

Je pense que tu es dans une phase de besoin social, et que tu fais un bon gros biais, relatif à ce changement, cette prise de conscience ou que sais je.

Citation :
Je n'ai pas le chiffre exact mais c'était assez haut et loin devant les autres.
Un TJ aurait donné les pourcentages (Cliché)

Citation :
Cela dit, sur ce stage qui avait duré un mois, pas une fois j'ai ressenti un besoin de m'isoler, d'être à l'abri des stimulations extérieures et j'en passe. Je pense que ça peut déjà suffire à avoir une idée de la chose.
Un mois c'est rien. Fais le 2 ans et on en reparle Wink
L'être humain s'adapte, apprend etc...
Un mois, tu n'as même pas dépassé l'énergie grisant de la découverte.

Citation :
Au contraire, c'était vraiment avec impatience que j'attendais l'arrivée des clients. Le matin avant ouverture, fallait s'occuper des choses chiantes, comme la mise en rayon, gestion des inventaires... bref, des trucs très ennuyeux. Ce qui me bottait moi, c'était vraiment le relationnel.
Je suis I, les clients ca me gonfle, et pourtant je préfère aussi les clients à ça.
La comparaison n'est pas valable.
J'aime pas cuisiner, mais si tu me proposes de nettoyer les chiottes ou de cuisiner, je cuisine.
Ca voudra pas dire que je suis un cuisinier dans l'âme.

(Nous noterons la qualité de l'analogie)

Citation :
Tout typage d'autrui est subjectif, de toute façon. Tu pourrais étayer ton hypothèse ? Cela m'intéresse toujours de savoir pourquoi on me voit de tel type plutôt qu'un autre. Smile
J'ai essayé au fil de ce poste, j'espère que ca suffira.
Statistiquement, on devrait dire sans réfléchir que tu serais INFP ou INTP.
Si on reste dans les statistiques, le fait que tu sois ENTP ici aurait globalement deux possibilités : celle du mauvais typage (fréquent) ou celle que tu sois bien un des rares ENTP a venir (rarissime).

Citation :
J'ai longtemps douté sur INTP/ENTP. J'ai fait plusieurs tests, lu plusieurs articles/sujets et, le résultat est sans appel pour moi : je suis ENTP. Rien que niveau fonction, j'ai clairement un Fe trop développé pour être Fe-inférieur.
Clairement non, car tu as longtemps pensé être INTJ et/ou INTP. Argument non recevable.

Citation :
J'ai une très grande conscience des besoins d'autrui et des relations sociales. Je sais comment m'y adapter, comment être caméléon (souvent pour mon avantage). Je n'ai pas le côté totalement déconnecté voire "je m'en foutiste" des INTP à ce niveau.
Non, tu aimerais et ça semble visible, mais tu ne l'es absolument pas. Tu n'aurais pas une vie réelle si faiblement liée aux autres êtres humains (c'est un constat, pas une critique ou attaque.). D'ailleurs c'est pas le Fe qui à mon sens va permettre de définir si tu es ENTP ou INTP.

Citation :
Je me vois aussi plus Ne que Ti, très clairement.
Par rapport à quoi ? Sur l'ordre de qui est le premier né, l'oeuf ou la poule ?
J'avoue être intéressé sur ton avis.

Citation :
Ici, un résultat que j'ai fait sur le test INTP or ENTP :
Test sans aucune valeur, et de toute façon les tests sont tous discutables ( en plus la différence ici n'est même pas énorme, 18% sur un axe unique c'est nada.)

Citation :
le type ENTP est qualifié de "type ambiverti"
L'ambiversion est un thème non traité par la théorie du MBTI et a servi des années de poubelle pratique.

Citation :
Le fait que je ne sois pas cinq et que tu sembles d'accord avec ce fait va aussi dans ce sens selon moi. Je suis très clairement dans le centre mental et je ne me vois pas du tout six. Donc ça nous laisse 5 et 7. Et INTP 7... ? Bonne blague. Smile
Parce qu'un ENTP 7 au vu de ce que tu as décris de ta vie tu trouve ca logique ?
Les ENTP sont censés être les inventeurs. Comme les INTP et leurs milles projets, ils les mettent en place.

Tu as effectivement plein de projets, mais comme un INP, tu les fais pas ^_^.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u2278
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes Ven 04 Mai 2018, 19:42

Citation :
Bof, c'est juste que beaucoup font l'amalgame gérer en public = E. Du coup beaucoup se retrouvent à hésiter sans raison. Certains ici me pensent E (les INFP en général)

Oui, ou à l'inverse, ceux qui pensent que I = reclus socialement, timide et peu intéressé par les autres.

Tout n'est pas aussi binaire et empirique, il y a énormément de facteurs à prendre en compte, notamment environnementaux, ce que tu ne sembles pas faire au vu de la réponse que tu viens de me pondre.

Citation :
Sur quoi te bases tu pour ce lien logique ?

Sur de longues lectures, discussions avec des introvertis carabinés. Jamais l'un d'eux n'a émis l'hypothèse d'être E.

La plupart des INxx que je connais ont eu une enfance assez solitaire, marquée par peu d'interactions sociales. Ce n'est pas le cas de tous, mais c'est une tendance notable sur un échantillon donné.

Je pense que le biais que tu indiques fonctionne plus envers les ISxx. Les IS sont connus pour être beaucoup moins drainés que les N à ce niveau. D'ailleurs, la polarité N/S influe énormément sur les autres lettres.

Par exemple, un SF sera bien plus dans la recherche d'harmonie, le sentimentalisme. Là où un NF revêt un caractère plus analytique et rationnel pouvant les rapprocher légèrement d'un type T.

Un type ST sera extrêmement cartésien, factuel. Un NT sera plus idéaliste, plus "irrationnel". D'ailleurs, je ne suis pas d'accord avec l'appellation donnée aux NT. Les vrais rationnels sont les ST. Ainsi, les NT ont un côté plus F que leurs homologues S.

Cela est également vrai pour les EN/IN. Le N marginalise par essence. Le N est quelque chose de porté sur l'avenir, pas l'instant présent. Le N est une fonction mentale prodiguant à son utilisateur un monde imaginaire riche qui permet de se substituer partiellement à la réalité.

Un EN pourra plus facilement afficher de faux airs introvertis et s'auto-suffire plutôt qu'un ES. Idem concernant les IS et IN. Les IN gèrent mieux la solitude, ressentent moins l'envie de sociabiliser qu'un IS.

Citation :
Pour moi c'est assez incohérent avec ce que tu racontes sur toi.
Un E, il a besoin d'extraversion, il va donc œuvrer, dès son enfance à se créer une sphère externe pour satisfaire ses besoins.

Tu as lu en diagonale ?

Si oui, je t'invite à relire le topic avec toute ta concentration et sérieux d'INTJ. Wink

Mon enfance, je l'ai passé à nouer des liens et cela, très naturellement. Être chez moi, enfermé, à faire des choses solitaires, ça me pesait. Tous les IN que je connais, quand bien même certains adoraient aussi le monde externe, n'avaient pas ce même ressenti que moi face à la solitude.

J'étais constamment le dernier à rentrer, j'adorais partager avec mes pairs et j'adorais surtout avoir leur attention.

Je n'étais jamais fatigué de ces nombreuses interactions. Je ne vois pas comment tu peux être aussi catégorique sur mon introversion si tu as pris connaissance de ces faits que j'ai pourtant exposés.

Citation :
Ta solitude extrême et ta marginalisation, deux choses produites par toi et non pas par la société, me parait en opposition avec cela. (C'est pas un déménagement qui marginalise quelqu'un, c'est sa mauvaise adaptation à ceci, et un rapide rencentrage sur soi.)

Faux.

Là aussi, j'ai l'impression que tu as lu de manière précipitée. Je vis dans un village extrêmement reculé avec aucun moyen de locomotion, aucune possibilité d'être desservi dans la ville la plus proche, etc.

Plusieurs fois j'ai tenté avec l'aide de ma mère d'aller voir des jeunes de mon âge en ville. Sauf que pour diverses raisons, c'était beaucoup trop pénible. Notamment ma mère qui venait constamment me chercher en retard en pleine nuit, ce qui devenait extrêmement frustrant.

Ensuite, durant ma formation en 2015, j'étais sûrement la personne la plus à l'aise du groupe, celle qui organisait des activités, notamment des beuveries en fin de journée, dans l'unique but de prolonger les interactions.

Je pense que tu négliges beaucoup trop les facteurs à l'origine de ma solitude et de ma réclusion. Et si je passe la majeure partie de ma vie sur internet à discuter avec d'autres personnes, ce n'est pas non plus un hasard, si tu veux mon avis. Un introverti se fichant réellement des interactions sociales passerait le clair de son temps seul. Moi, j'ai besoin de communiquer, échanger sur divers sujets. C'est un besoin vital et c'est ainsi que je me sustente en attendant 25 ans.

Si je m'étais retrouvé sur une île déserte après un naufrage, tout seul, j'aurais été de facto I pour toi ? Ton raisonnement n'a pas forcément de sens.

Ma vie actuelle je la subis, elle n'est pas recherchée. Alors oui, bien sûr, avec de la volonté je pourrais prendre sur moi-même et avancer plus vite plutôt que d'attendre le RSA. Mais là aussi, ce serait faire montre d'une absence de psychologie que de sous-estimer les dégâts d'une solitude forcée engendrant une apathie viscérale. Et pourtant, je déteste me plaindre ou me mettre dans une position de victime "ouin, ouin, c'est la michante société qui en est la cause" mais là il s'agit d'un fait avant tout (et avant de remettre la société en question, je remets surtout les aléas de ma vie en question. Tout n'est pas aussi simple que dans les bouquins théoriques).

Citation :
Je suis I, les clients ca me gonfle, et pourtant je préfère aussi les clients à ça.

Sauf que là aussi, j'ai sous-entendu que c'était une vocation pour moi. Je ne pense pas que cela soit dû au hasard non plus.

J'ai vite pris goût à la clientèle, au fait de marchander, vendre, rouler le client... j'ai fait des centaines de brocante avec ma mère durant ma jeunesse. C'était tout simplement une activité que j'adorais. On sillonnait les villages et villes durant les étés. Et là, pareil, j'adorais gérer le client, discuter avec lui, le renseigner sur certains produits...

J'ai ça dans le sang.

Bref, c'est incomparable avec ta propre expérience.

Citation :
Statistiquement, on devrait dire sans réfléchir que tu serais INFP ou INTP.
Si on reste dans les statistiques, le fait que tu sois ENTP ici aurait globalement deux possibilités : celle du mauvais typage (fréquent) ou celle que tu sois bien un des rares ENTP a venir (rarissime).

Oui, au moins tu avoues me typer sans réfléchir.

J'attends des arguments sur mon fonctionnement cognitif, je me fiche des statistiques.

Citation :
Clairement non, car tu as longtemps pensé être INTJ et/ou INTP. Argument non recevable.

Car je raisonnais depuis le même biais que toi. À savoir que ma réclusion faisait d'office de moi un introverti alors que ça n'a rien à voir, mais alors rien à voir du tout.

Citation :
Non, tu aimerais et ça semble visible, mais tu ne l'es absolument pas. Tu n'aurais pas une vie réelle si faiblement liée aux autres êtres humains (c'est un constat, pas une critique ou attaque.). D'ailleurs c'est pas le Fe qui à mon sens va permettre de définir si tu es ENTP ou INTP.

Je me passerais de ta psychologie de comptoir.

Je déteste particulièrement les personnes qui affirment des propos sans rien connaître d'une personne et qui, visiblement, ne lisent pas entièrement les posts.

Ensuite, au risque de me répéter, il est courant de voir des ENP solitaires, même des Te-dom. Ne - Ti, Te - Ni, ce n'est pas un binôme très philanthrope. Pas étonnant que je puisse paraître désintéressé à ce niveau (et ce n'est pas forcément vrai me concernant, qui plus est).

Ensuite, même argument que plus haut, va dire ça à quelqu'un en isolement d'une quelconque manière (prison, île déserte...) et tu verras que ton analyse ne tient sur rien de bien concret.

Citation :
Par rapport à quoi ? Sur l'ordre de qui est le premier né, l'oeuf ou la poule ?
J'avoue être intéressé sur ton avis.

Par rapport au fait que j'estime utiliser Ne largement devant Ti. Il suffit d'analyser mes actions. Ti n'est pas ma fonction principale, elle vient simplement filtrer mes intuitions et apporter un cadrage.

Citation :
L'ambiversion est un thème non traité par la théorie du MBTI et a servi des années de poubelle pratique.

Tout n'est pas noir ou blanc. Et si on veut jouer à ça, le MBTI n'a aucune valeur scientifique de base. Donc bon.

Citation :
Parce qu'un ENTP 7 au vu de ce que tu as décris de ta vie tu trouve ca logique ?
Les ENTP sont censés être les inventeurs. Comme les INTP et leurs milles projets, ils les mettent en place.

Tu as effectivement plein de projets, mais comme un INP, tu les fais pas ^_^.

Parce qu'un ENFJ 2 sur une île déserte ne peut pas exhiber sa philanthropie ça fait de lui un autre énneatype ? Désolé de ressortir sempiternellement cette analogie, mais j'insiste à te démontrer à quel point ta logique est simpliste et binaire.

Surtout qu'en énnagramme, ce qui compte, ce sont les motivations. Je me reconnais énormément dans la passion du sept, ainsi que sa compulsion.

Il y a aussi les intégrations/désintégrations à prendre en compte. Le tritype éventuellement si cette théorie s'avère juste...

Les ENP ne sont pas forcément connus pour leur grande mise en pratique également, sinon. Puis tu dis que je ne les fais pas. Sauf que là, je n'ai parlé que de plans d'avenir, pas immédiat. Logique donc.

Ton raisonnement laisse à désirer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau NT en quête des deux lettres manquantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» 2eme ordi winoptics séparé du réseau [RESOLU].
» Un truc fou wow! ça fait réfléchir...
» Les registres de langue
» La FDA envoie deux lettres d'avertissement aux fabricants de médicaments contre la SEP
» Disponibilité et affectation à Créteil : deux lettres contradictoires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-